Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

40 + 4 Trucs Qui Font la Différence Entre Un Homme et Un Enfant

Différence enfant et adulte

Inner game

40 + 4 Trucs Qui Font la Différence Entre Un Homme et Un Enfant

40 + 4 Trucs Qui Font la Différence Entre Un Homme et Un Enfant

Différence enfant et adulte 40 + 4 Trucs Qui Font la Différence Entre Un Homme et Un Enfant

Tyler Durden nous avait prévenus : « Nous sommes une génération d’hommes élevés par des femmes ».

Résultat à l’heure du relativisme ambiant et de la théorie du genre, pas facile de comprendre ce que ne serait-ce nos ascendants trouvaient parfaitement dans la norme à leur époque. Encouragé de toute part à de se déviriliser, à se dévitaliser, le mâle moderne se complait désormais dans une mollesse tout consumériste.

Le monde finissant toujours d’une certaine façon par se diviser en deux catégories, découvrez sans plus attendre celle à laquelle vous appartenez !

 

1. Les petits garçons parlent et puis oublient, les hommes estiment la parole donnée plus importante que n’importe quel document signé.

2. Les petits garçons coupent la parole aux autres pour faire du « moi je », les hommes attendent qu’une question leur soit posée pour parler d’eux.

3. Les petits garçons trépignent, s’énervent, se murent dans le silence quand les évènements ne prennent pas la tournure désirée, les hommes ont appris à s’exprimer clairement et à dérouler un argumentaire.

4. Les petits garçons paniquent à la moindre déconvenue, les hommes prennent une profonde respiration avant chaque décision importante.

5. Les petits garçons règlent tout ce qui demande un peu de cran par courriel ou par sms, les hommes préfèrent parler les yeux dans les yeux.

6. Les petits garçons trouvent toujours quelque chose à redire sur la forme lorsqu’ils reçoivent un conseil, les hommes se montrent reconnaissants car ils savent que bénéficier d’un retour honnête est chose rare.

7. Les petits garçons cherchent à plaire au plus grand nombre, les hommes savent que tout le monde ne se vaut pas.Séduction ciblée.

8. Les petits garçons ont une peur bleue du conflit, les hommes ont appris qu’il est parfois sain de crever l’abcès.

9. Les petits garçons assimilent les compliments à une forme de faiblesse, les hommes de goût aiment à souligner ce qui leur plaît sincèrement – idem pour tout ce qui a trait à la courtoisie.

10. Les petits garçons se pointent les mains dans les poches quand ils sont invités chez quelqu’un, les hommes apportent toujours quelque chose (le dessert pour un dîner, des fleurs pour un rencard à la maison…).

11. Les petits garçons s’habillent avec des marques explicitement mises en avant, les hommes privilégient l’élégance discrète.

12. Les petits garçons portent des sous-vêtements bariolés, les hommes optent pour le blanc ou le noir – voire le gris pour les plus fantaisistes.

13. Les petits garçons se rasent le torse, les hommes passent un très léger coup de tondeuse par mesure d’hygiène.

[Intervention Sylvain et Sélim : non. C’est marrant de voir le curseur de virilité de chacun. Mais tu connais la blague, Aurélien… « Tu sais comment on appelle un homme sans poil ? Une femme ! » BRAAAAAAA]

14. Les petits garçons se pensent rebelles et indépendants, les hommes se méfient à chaque fois que l’on essaie de leur vendre de la liberté individuelle en barre.

15. Les petits garçons sont attirés par ce qu’il y a de plus évident chez les femmes (la poitrine d’Emily Ratajkowski, le derrière photoshopé de Kim Kardashian…), les hommes savent apprécier toutes les nuances qu’offre la féminité (le port de tête de Pénélope Cruz, les fossettes d’Emma Stone…).

[Petite précision avant que Sélim ne tombe dans les pommes : avec les années les goûts s’affinent, tu prêtes plus attention à certaines nuances… ce qui n’empêche pas de garder toute son appréciation pour EmRata et ses copines.]

Différence homme garçon 40 + 4 Trucs Qui Font la Différence Entre Un Homme et Un Enfant

16. Les petits garçons regardent les filles passer en médisant les dragueurs, les hommes s’enorgueillissent de faire le premier pas sans se mentir sur leurs intentions.

17. Les petits garçons cherchent toujours à savoir « pourquoi » quand une fille leur oppose un refus, les hommes acceptent une part d’incompréhension dans les rapports hommes-femmes.

18. Les petits garçons sont sempiternellement attirés par les pouffes, les hommes prennent ces dernières pour ce qu’elles sont.

19. Les petits garçons n’accordent que peu d’importance au lieu où ils emmènent une fille en rendez-vous (quand ils ne sont pas dépourvus de la moindre idée), les hommes savent se montrer force de proposition et connaissent les bons plans que recèle leur quartier.

20. Les petits garçons cèdent aux caprices des petites filles, les hommes savent que les femmes méprisent ceux qui compromettent leur souveraineté.

21. Les petits garçons vont vers les filles qu’ils impressionnent, les hommes vont vers les femmes qui LES impressionnent.

22. Les petits garçons enchaînent les crises de jalousie, les hommes conçoivent que personne n’est à personne et que les femmes ne sont jamais vraiment acquises.

23. Les petits garçons passent toutes leurs soirées à deux biens au chaud à la maison, les hommes comprennent le besoin impérieux pour leur couple de sortir et de se mélanger au monde.

24. Les petits garçons aiment les femmes comme les obèses aiment la bouffe, les hommes font sans se forcer le choix de la qualité sur la quantité.

différence homme enfant 40 + 4 Trucs Qui Font la Différence Entre Un Homme et Un Enfant

25. Les petits garçons ne voient pas d’inconvénients à épancher leurs sentiments sur la place publique, les hommes savent que les hommes se doivent de faire preuve d’un minimum de retenue et de maîtrise.

26. Les hommes ne laissent personne leur faire du mal, et si tel est le cas ils règlent le problème sans délai. Les petits garçons prennent sur eux face au(x) intéressé(s), puis exposent ensuite leur frustration à qui veut l’entendre.

27. Les hommes savent s’arrêter de boire avant que cela ne soit plus marrant, les petits garçons ne tiennent pas compte de leurs limites et finissent la soirée à le regretter – avant de recommencer la fois d’après.

28. Les petits garçons se rêvent en éternels adolescents (ou en éternels petits garçons), les hommes savent que la valeur des choses se calque sur la valeur travail.

29. Les hommes prennent le temps de s’imaginer dans 5 ans, dans 10 ans dans 30 ans, cette idée n’effleure même pas l’esprit des petits garçons.

30. Les petits garçons considèrent leur santé comme acquise, les hommes savent que le corps est un temple qui s’entretient (soins, alimentation saine, sport..).

31. Les petits garçons dépensent vite et mal leur argent, les hommes gardent toujours une poire pour la soif en cas de coup dur (5 à 10% de leurs revenus).

32. Les petits garçons veulent devenir riches comme les tradeurs et les rappeurs, les hommes comprennent la différence entre réussir sa vie et réussir DANS la vie.

33. Les petits garçons se comparent à moins bons qu’eux pour se sentir mieux (ectoplasmes de télé réalité, débilos du web et potes de seconde zone), les hommes se comparent à meilleurs qu’eux dans les domaines où ils souhaitent progresser.

différences entre homme et enfant 40 + 4 Trucs Qui Font la Différence Entre Un Homme et Un Enfant

34. Les petits garçons vivent dans un monde fantasmé à base de jeux vidéo, forums et autres séries, les hommes consacrent leur précieux temps libre (pléonasme) à des activités qui les sortent de leur zone de confort.

35. Les petits garçons font de la violence leur spectacle favori (cf. une ligne au-dessus), les hommes savent ce qu’il en coûte de donner des coups et d’en recevoir.

36. Les petits garçons ont beaucoup de copains, les hommes ont quelques amis.

37. Les petits garçons demandent à tout le monde une information qu’un homme aurait déniché en deux petites minutes à peine sur un moteur de recherche, et ce sans importuner quiconque.

38. Les petits garçons baissent les bras au premier « non », les hommes prennent cette réponse pour le début des négociations.

39. Les petits garçons évoquent sans cesse leurs projets à venir et postent à tout va sur les réseaux sociaux, les hommes mentionnent leurs réalisations quand c’est nécessaire.

40. Les petits garçons seront d’accord avec tous les points évoqués dans cet article, les hommes se diront qu’il leur faudra progresser sur certains.

 

Bonus Quand la Team ADS se mêle des différences entre homme et enfant

différence entre homme et enfant 40 + 4 Trucs Qui Font la Différence Entre Un Homme et Un Enfant

+1 Sélim : Les petits garçons accusent le monde de leur malheur, les hommes acceptent leur part de responsabilité.

+1 Eros : Les petits garçons ont peur de paraître trop offensifs et de passer pour des dragueurs, les hommes savent qu’il vaut mieux privilégier le râteau dur à la friendzone molle.

+1 Sylvain : Les petits garçons attendent toujours énormément des femmes pour être heureux, les hommes n’ont besoin de personne. Ils savent qu’ils ont beaucoup à donner et ils n’attendent rien en retour.

+1 Jérémy : Les petits garçons veulent sauver des filles pour qu’elles soient reconnaissantes, les hommes cherchent des partenaires de vie qui savent où elles vont (on appelle ça des femmes).

 

Et selon vous, qu’est-ce qui fait LA différence entre un enfant et un homme ?

 

Aurélien, gros bras, grosse barbe, grosse… Tous mes articles ici.

Bann SexTalk 40 + 4 Trucs Qui Font la Différence Entre Un Homme et Un Enfant

Bann SexTalk 40 + 4 Trucs Qui Font la Différence Entre Un Homme et Un Enfant

Banner 50phrases 40 + 4 Trucs Qui Font la Différence Entre Un Homme et Un Enfant

Banner 50phrases 40 + 4 Trucs Qui Font la Différence Entre Un Homme et Un Enfant

Lire la suite
254 Commentaires

254 Comments

  1. AL

    16 décembre, 2016 à 16:03

    @Aurélien :
    Le cas de Haricot m’a fait penser à une idée d’article. Et je pense qu’avec ta personnalité / ton profil, tu seras le plus compétent pour traiter le sujet.

    « Comment faire pour séduire une fille hermétique à toute forme de techniques de séduction »

    Concrètement, c’est la fille avec qui tu fais un phone game et qui ne rebondit pas. La fille avec qui tu sexualises, mais qui ne réagit pas (tout en ne fuyant pas). Je ne parle pas de shit-tests, mais bien d’incompétence en matière de séduction.

    Dans l’état actuel des choses, perso, je nexte, parce que c’est pas hyper fun et que, du coup, on ne parle pas le même langage. Mais c’est la solution de facilité. Et puis je suis un gentil, un type avec des principes, et mon but n’est pas de coucher à tout va. Mais ça m’intéresse d’avoir des pistes pour désamorcer ce type de situations.

    • Aurélien

      21 décembre, 2016 à 10:13

      Si aucune « technique » ne marche c’est next et puis c’est tout non ?

    • AL

      21 décembre, 2016 à 11:15

      Mouais… je dois encore travailler certains points…

  2. anas

    20 décembre, 2016 à 03:13

    Apparemment, je suis un truc entre un homme et un enfant.. ha oui sa s’appel a un ado ! ca tombe bien j’ai 17 ans ! :v

  3. Anas

    20 décembre, 2016 à 03:23

    Les petits enfants vistent des sites de séduction pour apprendre a draguer, les hommes ne le font pas, parce que pour les hommes la drague est naturel ! Pas la peine d’user de technique superflus pour arriver a leur fins.

    • Bilou

      22 décembre, 2016 à 21:14

      Nous sommes donc toi et moi des enfants!

    • Du 242

      7 janvier, 2017 à 19:53

      Slt Anas, visiter un site de séduction ne veut pas forcément dire qUe vous êtes un gamin; par contre certaines personnes qui n’ont pas encore de l’expériences visitent les sites de séduction pour apprendre à s’améliorer, pour apprendre à perfectionner là où ils ont plus de lacunes.

    • Aurélien

      19 février, 2017 à 09:40

      @Du 242 : Exact, pour progresser il faut s’en donner les moyens. Il ne s’agit pas « d’être » mais de « devenir »

      @Anas : « la drague est naturel », tout comme tirer de 3 points comme Stephen Curry ou parler comme Luchini ?

  4. Yann

    25 décembre, 2016 à 23:03

    Un enfant va là ou son entourage lui dit d’aller, un homme fixe son cap puis met en place des actions pour naviguer ou il le souhaite.

  5. WTF

    25 décembre, 2016 à 23:44

    Au top cet article!!
    Par contre, quand tu te considères + en tant qu’homme que enfant, et que ta copine est une femme-enfant, cela risque t-il de nuire au couple tôt ou tard? Je trouve que ma copine est une véritable enfant, et je la trouve faible sur plusieurs aspects.. et çela m’ennuie de + en +.. Pourrais tu me donner un conseil?

    • AL

      25 décembre, 2016 à 23:53

      Si tu sors avec une femme-enfant, c’est que tu es toi-même plus proche de l’enfant que de l’homme. Mais si ça t’ennuie de plus en plus, c’est pare qu’effectivement tu sembles changer et devenir davantage un homme. Et en ce qui concerne ton interrogation, je crois que tu connais déjà la réponse…

    • WTF

      26 décembre, 2016 à 21:49

      merci AL de ta réponse.
      Oui tu as raison, et aussi parce que j’aime ce côté « protecteur » de la personne avec qui je suis… (Mais des fois c’est un peu trop)
      Alors, comment faire pour qu’elle devienne de + en + une femme? Qu’elle devienne plus indépendante, moins kaliméro, moins pleurnicheuse, susceptible ect?? .. (cela fait +1 an que je suis avec et on s’entend bien malgré ça ;)

    • AL

      27 décembre, 2016 à 00:01

      Tu ne pourras malheureusement pas la changer. Elle évoluera, évidemment, mais impossible de prédire dans quel sens. ça dépendra de son vécu et de sa propre volonté. Mais pour évoluer profondément comme tu le souhaites, il faut un vrai déclic suivi d’un véritable travail de fond de plusieurs années. Et la probabilité que ça arrive est assez faible.

      A toi de savoir si tu choisis de l’accepter telle qu’elle est ou bien de faire évoluer votre relation vers une amitié.

    • Aurélien

      19 février, 2017 à 08:27

      « Les petites filles aiment la poupée, les petits garçons aiment le soldat. Les grandes filles aiment le soldat, les grands garçons aiment la poupée… »

  6. Eric

    9 février, 2017 à 10:35

    44 injonctions pour développer toujours plus l’angoisse de la performance chez les hommes.

    La base c’est l’estime de soi et la confiance en soi, et vous verrez, vous suivrez les conseils de cette liste sans vous en rendre compte ;-)

    • Aurélien

      19 février, 2017 à 07:30

      Le fameux « il suffit d’avoir confiance en soi ».

      En théorie oui et encore oui Éric, sauf que dans les faits la confiance en soi ne se décrète pas et passe par moult petites applications quotidiennes.

  7. Mario

    3 mai, 2017 à 01:07

    Salut la team
    Bon, il semble que j’ai encore beaucoup de choses à améliorer, et pourtant… Laissez moi vous raconter mon histoire. Je suis un aficionados d’ADS depuis plusieurs années, j’ai appris énormément, changé ma façon de voir les relations homme femme, modifié mon regard sur la séduction, et surtout j’ai beaucoup évolué, je suis devenu un bien meilleur moi. Un peu grâce à vous, un peu grâce à ma motivation. J’étais jadis un timide maladif, renfermé sur lui-même, terne, froid et triste. Fils unique élevé par une mère célibataire qui a passé son temps à lui imposer un cadre disciplinaire strict et à dénigrer son bon à rien de père, qui n’a même pas daigné reconnaître son fils à sa naissance… Mélangez bien et vous obtenez une carence affective et paternelle, plus une image masculine totalement pulvérisée. Quand soudain lueur d’espoir après des années de vie sentimentale et sexuelles inexistantes (bon ok à 21 ans je me suis quand même décidé avec un pote dans le même cas à aller faire un tour en Espagne pour perdre mon pucelage, oui c’était bien, non je regrette pas, et puis c’était ça ou le suicide par overdose de doliprane) je tombe sur ads ! Apprentissage et motivation grandissantes, je me mets à voyager en écumant les auberges de jeunesse, je me met au sport, à la musculation, aux arts martiaux, je consulte une diététicienne, je prends 10kg (je mesure 1m70 pour 48kg à l’époque, 58kg c’est toujours pas énorme mais c’est déjà mieux, j’ai une morphologie de gringalet c’est très difficile pour moi de prendre du poids), je quitte mon studio pour me mettre en colocation, je me sociabilise, je sors plus souvent, je rencontre plein de gens, je vois un psy pour m’aider à me sentir mieux dans ma peau et être moins timide, je porte un appareil dentaire pendant deux longues années pour remettre mes ratiches d’équerre et enfin pouvoir sourire normalement et pas comme un constipé. Entre temps ma situation professionnelle s’améliore, j’investis un peu en bourse, je monte un projet immobilier, et actuellement je prépare un voyage humanitaire de deux mois en Asie avec une asso… Bref, amazing ! Enfin je kiffe ma vie !
    Ce gars est parti de super loin et il a accompli des trucs de dingue, me direz vous, il doit avoir une confiance en lui en béton et un mojo à faire pâlir austin powers ! Eh bien… NON !
    Malgré tout le chemin parcouru, certes je suis un autre homme et je me sens beaucoup mieux dans ma peau et dans ma vie, mais je n’arrive toujours pas à aborder des femmes ni à avoir suffisamment confiance en moi pour annihiler cette peur du rejet, du râteau. Je ne sais toujours pas comment éviter la friend zone, à quel moment et comment sexualiser mes interactions avec les femmes, je ne sais toujours pas séduire ! Et ça me rend malade. Il y a une une fille que je fréquente, que je vois presque tous les jours depuis quelques mois, pour qui j’ai développé naturellement et malgré moi des sentiments sincères et profonds. On a une bonne complicité, j’aime son humour, ses goûts, sa façon d’être, son sourire, sa voix…. Bref tout quoi ! Seulement elle me voit comme un ami, je sais qu’elle n’est pas intéressée. Je ne lui ai jamais avoué mes sentiments et je ne pense pas qu’elle le sache. Au moment où j’écris ces lignes, elle vient de me dire qu’elle a passé la nuit précédente avec un mec qu’elle a rencontré le soir même à la fermeture d’un bar, elle avait bu, rapidement ils se sont embrassés puis il lui a proposé de dormir chez lui, elle l’a suivi et ils ont couché ensemble. Et là elle me dit il était si gentil avec moi, j’avais besoin d’affection, il était adorable… J’ai pas résisté, et puis j’en avais envie, ça m’a fait du bien.
    Sachant que deux semaines avant on discutait et elle me parlais d’un gars qu’elle avait connu, elle n’était pas reste avec lui parce qu’il était gentil. Elle me dit texto Ah de toutes façons moi si le mec est trop gentil avec moi c’est même pas la peine (normal me direz vous)
    Ayant suivi les conseils d’ADS et fort de cette déclaration de sa part, je m’étais bien gardé depuis le début, vous l’imaginez, de toute démonstration de gentillesse superflue à son égard, non sans mal avec mon passif de toutou castré à sa maman… Tout ça pour entendre ça ensuite. Pourquoi a-t-elle eu envie de coucher avec lui et pas avec moi ? Pourquoi la seule fille avec qui ma gentillesse naturelle aurai pu faire effet, je décide de la minimiser, persuadé que ça aurai eu l’effet inverse… Vous savez quoi, je pense qu’avec certaines filles on a beau faire tout ce qui est en notre pouvoir pour essayer de les séduire, si elle te calcule pas, que tu ne l’attire pas malgré tous les aspects de ta personne si affûtés soient ils, c’est mort ! C’est même pas la friend zone, c’est la dead zone ! Ya décidément rien de moins logique et rationnel que le cerveau d’une femme en ce bas monde.
    Ok au moment où j’écris ça, j’ai pas les mots pour dire à quel point j’ai les boules. OK je sais que si la situation en est la aujourd’hui, c’est parce-que j’ai merde et qu’il faut que je m’améliore encore sur certains points. OK je suis en OI sur cette fille parce-que je suis amoureux d’elle …OK depuis une bonne dizaine de phrases, je suis en train de pleurer comme une merde… Mais bordel qu’est-ce que la vie peut être dure et sans pitié. La, je suis juste au fond du sceau, je sais vraiment plus quoi faire… Tous ces efforts, ce temps investi pur si peu de résultat. Je croyais que ça allait changer les choses, vraiment, mais non. J’ai beau être un mâle, j’ai mal…
    Je m’arrête la avant d’être pathétique si c’est pas trop tard.
    Désolé pour la longueur et pour l’epenchement sentimental. Je vous souhaite à tous que votre travail sur vous et vos efforts seront plus fructueux qu’ils ne l’ont été pour moi.
    Amitiés

  8. *Luciole*

    3 mai, 2017 à 09:25

     » elle n’était pas reste avec lui parce qu’il était gentil. Elle me dit texto Ah de toutes façons moi si le mec est trop gentil avec moi c’est même pas la peine (normal me direz vous) »

    Mais elle est malade? C’est probablement qu’elle a elle-même des problèmes psy, pour ne pas savoir apprécier qu’on soit gentil avec elle. Et quand je dis gentil, cela ne veut pas dire faire tous ses caprices, hein. C’est peut-être d’ailleurs ça qu’elle voulait dire…

    • Mario

      3 mai, 2017 à 09:51

      Luciole :
      Pas cédé à tous ses caprices non, d’ailleurs c’est pas son genre, elle est très facile à vivre comme fille, pas chiante le moins du monde. Il était juste gentil. Je sais qu’elle est resté des années avec un connard qui la maltraitait psychologiquement et physiquement et qu’elle a mis du temps à sortir de cette relation, ce qui lui a sans doute laissé des traces, normal. Mais c’est quelqu’un d’équilibre. Je pense que comme la plus part des filles elle ne sait pas vraiment elle-même ce qu’elle veut et ce qu’elle attend d’un homme, et ses émotions lui font cultiver cette contradiction féminine qui vous rend parfois insondables et si difficiles à comprendre pour nous les hommes. En fait, le plus souvent il n’y a pas d’explication logique, simplement un comportement dicté par des émotions à l’instant T, puisque ce qui l’a attiré chez ce gars de l’autre soir c’est précisément sa gentillesse, alors que c’est quelque-chose qu’elle fuit habituellement. Contre exemple: la fille qui dit détester les machos narcissique au plus haut point et qui après quelques verres en soirée repars avec ce type de mec chez elle ou chez lui… Faut pas essayer de comprendre, rien de logique, nature is wild !

    • Cassandre

      3 mai, 2017 à 11:19

      Mario,

      Ca n’est pas parce que tu ne comprends pas les femmes qu’elles sont fondamentalement incompréhensibles. C’est juste que TOI tu ne comprends pas. Alors je vais essayer de t’expliquer.

      A ton avis, pourquoi les femmes adorent les pompiers ? Mais quand je dis adorent tu n’imagines même pas. Les mecs font zéro effort et récoltent tous les numéros de téléphone qu’ils veulent sans rien demander et même plus, parce que pour les filles il y a TOUJOURS AFFINITE avec un pompier. Tu crois que les filles les voient comme des bad ass ? Les pompiers ? Ou parce ce qu’elles voient des hommes bien gaulés (le plus souvent) et fondamentalement altruistes ?

      Gentil peut-être synonyme de terne et ennuyeux. Mais ce qui a plu à ton amie c’est qu’à un moment où elle en avait besoin, un mec qu’elle ne trouvait pas repoussant s’est soucié de ce dont elle avait besoin. Et lui en a fait cadeau. C’est ça aussi être « gentil ».

    • Sylvain

      3 mai, 2017 à 14:38

      Je répéte, oublie ce qu’elles disent et regarde ce qu’elles font ! Best conseil de séduction ever ! ;)

  9. Mario

    3 mai, 2017 à 13:29

    Analyse intéressante Cassandre.
    Je n’ai pas dit que toutes les femmes sont tout le temps incompréhensible, mais qu’avec leurs actions qui soufflent un coup le chaud un coup le froid au grès de leurs émotions quand ça leur prend, on a tendance à s’y perdre. Heureusement oui on peut arriver se comprendre, mais c’est loin d’être évident !
    Bon exemple que celui du pompier. Effectivement j’ai un pote au boulot, son cousin est pompier dans une grande ville. Quand il me raconte ce qui se passe dans cette caserne certains soirs (parthouse, filles qui font la tournée des chambres, maris qui trompent leur femme a tout va….) je te confirme que les pompiers ont beaucoup de succès. Certes ils ont l’image de super héros altruistes et certains en profitent largement, mais l’habit ne fait pas toujours le moine.

    Rien à redire sur le dernier paragraphe, je partage complètement ton analyse. J’ai simplement du mal à comprendre ce qui dans mon comportement avec elle je n’ai pas réussi à lui montrer qu’elle pouvait trouver ce besoin d’affection et de gentillesse avec moi plutôt qu’avec un inconnu.

    • Sylvain

      3 mai, 2017 à 14:33

      Hello Mario,

      Pour commencer, je dirai que tu as beau avoir « réussi » dans la vie, c’est à dire avoir un peu d’argent, un travail et quelques réussites à ton actif, tu ne seras pas heureux tant que tu te verras toujours comme le petit garçon terne et timide que tu étais. Il faut commencer par soigner son enfant intérieur comme on lit dans les bouquins de psychologie.

      Si tu l’avais soigné, tu te dirais simplement : ho cette fille préfére s’envoyer en l’air avec le premier venu dans un bar alors que j’avais tant à lui offrir. C’est elle qui y perd apres tout. Je vais me tourner vers quelqu’un qui mérite davantage ma considération. Et toi, au lieu de cela tu te morfonds en te demandant ce que tu aurais pu mieux faire. Tu comprends le changement d’état d’esprit. ;)

      Parfois, c’est aussi ça la séduction, c’est de la réussite. Etre au bon endroit au bon moment quand elle a envie de baiser avec n’importe qui… mais il faut aussi la provoquer. Est ce que tu lui as proposé? Est ce que tu lui as dit que tu voulais coucher avec elle? Parfois, il faut passer à l’action et agir. Comme tu l’as cruellement vu, avec les femmes il y a une prime à l’action. Et la plus importante des leçons : apprends a regarder ce qu’elle fait et à moins écouter ce qu’elle dit. Tu vois bien qu’il y a une galaxie entre les 2. ;) Courage. c’est une épreuve qui peut vraiment te faire passer un cap :)

    • Cassandre

      3 mai, 2017 à 14:51

      Autrement dit : oublie les grandes théories des gourous de la séduction sur « les femmes » et essaye de t’intéresser aux personnes qui n’ont, dans leurs très grande majorité, aucun talent divinatoire.

    • Lisa

      3 mai, 2017 à 15:21

      Cassandre,

      On est bien d’accord :D.

      Vous avez tant raison les gars, les femmes et les hommes sont tellement différents, tellement les nanas sont pas actives blablabla.

      Les femmes et les hommes se ressemblent tout de même assez sur beaucoup de points…..

      Mario, suis les conseils de Cassandre, c’est tout ce que j’ai à dire.

      P.S : Merciiii Cassandre (bullshit no fucking way–>Bizarre, ADS parle toujours de Hitch; pourtant Will Smith n’est guère un séducteur dans le film, son job étant d’apprendre à ses clients à (se) plaire à l’élue de leur coeur….). Will Smith est aussi un beau mec ce qui change de pas mal de séducteurs sur le web qui justement n’ayant aucune estime à leurs yeux se sont transformés en serial conquérant (enfin surtout de leur bite et toujours à la recherche de leur amour-propre.)

    • Sylvain

      4 mai, 2017 à 14:19

      Ce n’est pas ça être un séducteur : plaire à la femme que l’on a choisie?

    • Cassandre

      4 mai, 2017 à 16:57

      @ Sylvain,

      Si probablement, mais pas avec des recettes toutes faites à base de clichés et de « les nanas et nous ce n’est pas du tout pareil, d’ailleurs elles sont inconséquentes alors que nous, nous sommes de purs esprits, logiques et rationnels ».
      Tiens, les filles n’aiment pas les mecs fades et ennuyeux ? Parce que les mecs aiment ça, les nanas fades et ennuyeuses ?
      Elles ne veulent pas tout le temps la même chose. Ah bon ? C’est un problème ? Vous portez tous les jours les mêmes fringues, mangez la même pizza à tous les repas, tous vos amis sont rigoureusement identiques et chacune de vos nanas est le clone de la précédente ?
      Ben ce genre de raisonnement sans nuance – alors que le sens du mot gentil lui en est plein – mène exactement là où en est Mario. Il a fait des efforts, s’éclate dans sa vie, c’est déjà bien. Mais ce n’est pas pour cela que toutes les nanas vont lui courir après, surtout s’il préfère s’en tenir à des préjugés plutôt qu’aux infos que pourraient lui donner une « saine » observation de la réalité.

    • Mario

      4 mai, 2017 à 19:49

      « pas avec des recettes toutes faites à base de clichés et de « les nanas et nous ce n’est pas du tout pareil, d’ailleurs elles sont inconséquentes alors que nous, nous sommes de purs esprits, logiques et rationnels »

      Cassandre,
      Je crois que tu n’a pas bien saisi le but d’ADS: aider les gens (ceux qui séduisent déjà et ceux comme moi qui sont partis de presque zéro) à mieux comprendre les dynamiques sociales et relations homme femme, à s’améliorer, se sentir mieux dans sa peau, dans le but d’être à l’aise avec soi même et avec les autres pour enfin réussir à trouver et séduire une femme qui leur plaît, et être heureux en couple.
      Pour lire Maxx, Selim, eve.o, Sylvain… Depuis longtemps, je peux te dire qu’il n’y a rien dans les principes d’ADS qui soit réducteur, devalorisant et encore moins irrespectueux envers les femmes. Rien qui, à mon sens ne soit le reflet de ton résumé. C’est même tout le contraire !
      D’ailleurs si ça avait été le cas j’aurai fui ce site aux premières lectures et bien d’autres auraient fait de même.
      Biensur personne n’a envie d’être avec quelqu’un de terne et ennuyeux. Biensur nous n’avons pas tous et pas toujours les mêmes besoins et envies selon les moments de notre vie.
      Au passage quels sont le plus souvent (je dis bien le plus souvent) les traits des mecs qui galerent avec les femmes ? Ils sont introvertis, timides, maladroits, ou manquent de confiance en eux, et surtout ils ont tellement de respect et d’admiration pour les femmes qu’ils les voient comme une sorte de déesse, qu’eux, simples mortels, ne peuvent approcher que dans leurs rêves. Et je ne parle pas du physique qui, même si il ne fait pas tout, tient un rôle important aux yeux de ces dames. On est loin du mec a l’ego gonflé de testostérone qui se croit supérieur aux femmes.
      Si je n’avais pas découvert ADS je serai certainement resté celui que j’étais il y a 10 ans. Effacé, triste, pas confiance en lui..Etc. Les conseils que j’aurai pu lire m’ont donné le coup de fouet qu’il me fallait pour travailler sur moi, me remettre en question, m’ouvrir aux autres, faire tout le chemin qui m’a conduit à devenir celui que je suis aujourd’hui. J’ai connu deux longues relations qui ne m’ont malheureusement pas donné satisfaction mais qui m’ont beaucoup appris et fait avancer.
      Qui a le plus de chances d’intéresser une femme ? Celui que je suis aujourd’hui, ou celui que j’étais il y a 10 ans ? La séduction c’est comme le reste, quand tu n’y connaît rien ça peut s’apprendre. Ce qui est sur c’est que si j’avais continué à suivre les conseils touts faits du style « il faut rester toi même » ou « sois patient, ça finira par arriver » que j’ai entendu moules fois, ça m’aurai conduit au même résultat qu’à l’époque: le vide affectif et sentimental
      Tu as le droit de ne pas être d’accord avec tout, ça m’arrive aussi de ne pas être d’accord sur le contenu d’un article, chacun a ses opinions, je respecte la tienne. Mais ça ne veut pas dire que ce soit la seule valable. Je ne pense pas que tu sois le genre de personne persuadé que seule sa façon de voir les choses est la bonne. Pour en débattre de manière constructive, à la place de tes critiques peux-tu nous faire partager ton raisonnement nuancé, sans préjugés ? Ou encore ta saine observation de la réalité ?
      Je suis qu’on s’étendra sur un point où deux ;-)
      Au plaisir

    • Cassandre

      5 mai, 2017 à 09:12

      Bonjour Mario,

      Je laisserai de côté l’aspect développement personnel, les bénéfices me paraissent assez évidents pour tous ceux qui n’ont pas eu la chance d’avoir des parents et/ou des environnements structurants (au bon sens du terme).

      Là où je suis plus réservée c’est sur des phrases précises que je lis. Par exemple quand tu écris ça :

       » elle n’était pas reste avec lui parce qu’il était gentil. Elle me dit texto Ah de toutes façons moi si le mec est trop gentil avec moi c’est même pas la peine (normal me direz vous) »

      Pourquoi ajoutes-tu « normal me direz-vous » ? Le problème c’est qu’au regard de l’expérience que tu nous racontes, c’est clairement une pensée limitante, si tu prends le mot « gentil » dans toutes ses acceptions. Je peux te garantir que les femmes adorent les hommes qui savent se montrer altruistes et généreux dans leur vie. Toutes choses égales par ailleurs, un type qui joue de la guitare pour les enfants malades sera toujours plus sexy qu’un mec qui joue de la guitare pour ses potes. C’est même une constante chez les primates, il a été observé que chez les chimpanzés, les bons chasseurs qui offrent aux femelles leurs excédents de viande s’accouplent deux fois plus que les autres.

      Une autre ? Celle-la est de Sylvain dans « Etes-Vous un Mauvais Petit-Ami ? 15 Signes Qui le Prouvent… ».

      « Mais !!! On est ici pour s’élever, pas pour rester englué au niveau des comportements erratiques que les femmes nous offrent quotidiennement! »

      Pourquoi « les femmes » ? Toutes les femmes ? Pourquoi « erratique » ?

      Je suis en couple depuis bientôt 13 ans, et il y a encore des moments où les réactions de mon mari me surprennent. Ça veut peut-être dire qu’il mûrit, qu’il change, qu’il y a des aspects de sa personnalité que je n’ai pas encore complètement cernés. Peu importe. Je peux simplement te dire que s’il était un être totalement et parfaitement prévisible, je trouverais la vie avec lui beaucoup moins stimulante. :-)
      Je pourrai continuer avec un échange récent du même tonneau avec Aurélien et tous les articles sur « les femmes, créatures gouvernées par leurs émotions » que j’ai pu lire ici. C’est sortir la séduction de son contexte parce que crois-moi, quand une femme cherche à séduire un homme, ce n’est clairement pas à son intellect qu’elle s’adresse ! :-)

    • Mario

      5 mai, 2017 à 11:28

      Salut Cassandre,
      13 ans de vie de couple 🙇Félicitations ! Peut-être aurais je un jour cette chance aussi, c’est tout le bonheur que je me souhaite !
      Oui biensur je suis conscient du fait que ce côté altruiste, partage, gentil au sens généreux, don de soi est une qualité appréciée par les femmes en général.
      Tu l’as dit, ce sont des phrases précises que tu as lu qui t’ont fait réagir. Ici une précision importante s’impose: « si le mec est TROP gentil avec moi » et c’est bien ce TROP qui constitue toute la différence. Donc oui, si un mec est trop gentil, trop attentionné, trop conscilliant, trop malléable…Etc, soit la fille se lasse, soit elle ne le respecte pas, dans tous les cas il perd toute sa valeur à ses yeux et passe pour un mec soumis, auquel elle ne témoignera plus aucun intérêt. Par souci de vouloir trop bien faire, on fini par se faire enfermer dans la friend zone, voir la dead zone. Être gentil avec les personnes qui le méritent oui, être trop gentil, non, surtout pas avec la femme que l’on veut séduire.

      Comme la seconde phrase n’est pas de moi je m’abstiendrai de la défendre ou de l’interpréter, mais effectivement, de mon point de vue, j’aurai tendance à la nuancer légèrement. Sylvain aurai pu dire « pas pour rester englué au niveau des comportements parfois erratiques que beaucoup de femmes nous offrent régulièrement »
      Ça correspond déjà peut-être mieux à ma vision des choses ;-)

      J’ajouterai que les femmes ont parfois peu ou pas conscience que dans notre société, pour le mec au physique loin des standards de beauté, réservé et pas très à l’aise avec les gens, il est très difficile d’être un homme en tant que tel. Crois moi je sais de quoi je parle. Je mesure 1m70 pour 58kg, donc assez mince et je n’ai rien d’exceptionnel physiquement. Je peux t’assurer que quand tu rentres dans un bar et que la quasi-totalité des mecs présents sont tous plus grands, plus costauds, plus exubérants, pour arriver à attirer l’attention ou te démarquer auprès de de ces dames au milieu de ces montagnes de muscles, c’est loin d’été gagné. En plus ces mecs la séduisent souvent sans avoir à faire d’efforts particuliers, comme ton exemple des pompiers. Leur physique joue en leur faveur, leur attitude leur permet d’attirer facilement les regards sur eux, etc. Alors que les mecs plus lambdas, qui restent un peu dans l’ombre, doivent faire preuve de beaucoup plus d’efforts pour que les femmes les remarquent un minimum. Rajoute à ça tous les traits de la masculinité et de la virilité que la société nous demande (être sur de soi, forts, protecteur, contrôler ses émotions,.. Etc), avec tout la pression que ça nous met sur les épaules, et jeu peux t’assurer que le défi n’est certes pas impossible, mais vraiment pas évident à relever !

    • Cassandre

      5 mai, 2017 à 17:21

      Salut Mario,

      Il n’est absolument pas nécessaire d’être beau au sens des magazines de mode pour être aimé et heureux, mais j’ai bien compris que la « beauté » est un business et que créer des frustrations crée aussi du chiffre d’affaires. Les nanas doivent faire 1,8 m et peser 40 kg tout en ayant des seins et des fesses volumineuses et les mecs doivent mesurer 2 m et peser 120 kg genre culturiste. Donc les diktats sont pour tout le monde et une fille petite, un peu boulotte et un peu timide, elle aussi fera tapisserie dans les soirées en ville.
      Maintenant, il y a la façon dont toi, tu te vois. Des mecs de ton gabarit j’en ai connu quelques-uns quand je pratiquais l’alpinisme, c’était largement les meilleurs et je pense que la plupart vivent ça comme une condition sine qua non pour progresser. Il n’y a que dans les films genre Clifhanger que tu vois des mecs taillés comme Stalone faire de l’escalade en dévers. Pour ce que j’ai pu constater, ils avaient une vie sentimentale normale. Ils rencontraient à la montagne des nanas passionnées comme eux et tout roulait. Y’a pas que les bars et les boîtes pour faire des rencontres. ;-) Trouve des endroits et des occasions où toi, tu peux briller.

    • Sylvain

      6 mai, 2017 à 16:54

      Je n’avais pas encore lu ( je réponds aux commentaires à la volée) mais j’ai répondu plus haut et sur ce coup là, entierement d’accord avec Cassandre : a toi de trouver ton environnement ou tu pourras exprimer tes qualités. En effet, les grimpeurs sont grands et fins. Quoique, on voit arriver maintenant les grimpeurs issus des salles de blocks qui sont beaucoup plus musculeux.

    • Mario

      6 mai, 2017 à 17:27

      Salut !
      Je réponds un peu à vos deux commentaires vu que je ne t’ai pas encore répondu Cassandre et que Sylvain partage ton point de vue. Évidemment qu’il n’y a pas que les lieux de la nuit pour faire des rencontes, et heureusement d’ailleurs ! Je n’ai plus le chiffre exact mais plus de 50% des gens rencontrent leur conjoint sur le lieu de travail. Tous les lieux qu’on aime fréquenter et dans les quels nous nous sentons à l’aise sont de super lieux de rencontres potentiels.
      Je suis moi aussi d’accord avec vous, c’est un excellent conseil que je donne également à mes potes et qu’on m’a souvent donné. Alors oui, si je me met à faire une activité sportive ou autre en accord avec ma morphologie ou mes qualités personnelles en général, je vais me sentir à l’aise, et je vais certainement m’épanouir d avantage, me sentir plus à ma place si je me met à l’escalade plutôt que dans ma salle de sport ou je me fait violence et me motive à y aller environ 5h par semaine, et qui en plus est source de frustration puisque je ne progresse plus (comprenez je ne prends plus de poids) depuis longtemps, et je suis entouré de gros balèzes sur qui les filles bavent constamment… Mais, est-ce que ça va forcément m’aider à séduire d avantage ? Ce qui est certain c’est que j’y rencontrerai des personnes plus intéressantes et qui me correspondent davantage, est-ce que ça suffira.. Peut-être que oui, peut-être pas… A tester

    • Sylvain

      8 mai, 2017 à 06:40

      Hello Mario,

      Disons qu’il faut que tu fasses avant tout les choses par passion plutot que pour faire des rencontres. Que ce soit un sport ou n’importe quoi d’autre. En pratiquant quelque chose qui te plait, tu auras forcement des points communs avec les filles que tu vas rencontrer. Et tu auras des choses à partager avec elle. Et quoi qu’il en soit, tu vas développer ton cercle social. Et ca, c’est sur que ca va t’aider à séduire :)

    • Cassandre

      6 mai, 2017 à 19:25

      Grand ? Pas forcément.

      Jean-Christophe Lafaille faisait 1,6 m et Junko Tabei 1,52 m et c’était autre chose que les petits rigolos qui font du bloc avec le restau, le bar, les toilettes et les douches au fond du couloir ;-)

    • Sylvain

      8 mai, 2017 à 06:48

      :) :) :) Pas faux, vraiment 2 écoles très diffèrentes!

    • Sylvain

      6 mai, 2017 à 15:40

      Hello,

      Je t’accorde que j’ai deja vu des hommes mettre la raison de coté…Disons qu on aura beau le répéter, c’est sans doute des erreurs qui jalonnent le parcours de tout le monde. Quand on arrive sur ADS, on est un peu embarassé car on arrive à rien avec les femmes. Puis on découvre de nouvelles choses, un nouvel état d’esprit. Et effectivement on peut à ce moment là, catégoriser et se dire qu on a trouvé LA recette magique pour séduire à gogo. Cette phase là on la traverse tous.

      Maintenant notre job, c’est d’essayer d’amener tout le monde plus loin et comme tu le dis à faire preuve de nuance et à ne pas se cantonner aux schémas et à s’adapter. Cela dit, ça se discute et encore une fois, je suis pret a le faire, mais je pense qu on est obligés d’en passer par là et par ce genre d’echec.

  10. Mario

    3 mai, 2017 à 16:15

    Sylvain,
    Effectivement le passage à l’action c’est bien trop souvent ce qui me fait défaut, je sais que j’ai un gros travail à faire sur moi la dessus. Think less, play more…Et j’ai encore trop souvent tendance à mettre ces demoiselles sur un piédestal, erreur qui coûter cher
    Non évidemment je ne lui ai pas fait de proposition toujours par peur de prendre un râteau, sinon soit j’aurai pris mon râteau, soir je serai arrivé à conclure avec elle et je serai fixé sur la situation au lieu d’être là à me morfondre pour reprendre tes mots.
    Je comprends tout à fait la différence d’état d’esprit, j’espère que le déclic aura lieu pour enfin franchir cette marche. Merci pour vos conseils !

    • Sylvain

      4 mai, 2017 à 14:21

      Hello Mario,

      Il faut que cette expérience te serve. Nous avons tous été à ta place. Et c’est comme ça que l’on s’est mis à travailler pour prendre la place de l’autre! Tu es au bon endroit pour te développer. Commence par changer l’image que tu as de toi même et le reste suivra petit à petit. on attend la suite de ton parcours!

  11. Prince

    8 juin, 2017 à 13:28

    euh…la proposition #32…à revoir quand même ;) parce que:
    -on dit TRADER, et non tradeur..
    -placer le trader et le rappeur dans une même phrase, c’est un peu osé, surtout qu’en général il y’a un bac + 5 de différence (sauf exceptions)
    -faudrait discuter avec un trader pour voir ce qui se passe dans sa tête avant de prétendre que l’argent est sa raison de vivre ;)

    • Sylvain

      9 juin, 2017 à 18:24

      Tu as une expérience du trading? :)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire plus Inner game