Devenir Un Mâle Dominant en 5 Etapes

Publié dans Inner game par
ArtDeSeduire.Com

Male alpha Devenir Un Mâle Dominant en 5 Etapes
« Comment on fait pour devenir un mâle dominant ? » Honnêtement, je n’en sais rien. C’est un peu comme la séduction, il n’y a pas vraiment de recette magique.

Par contre, ce que je sais, c’est que ce sont ceux qui sont considérés comme des mâles alphas qui sortent avec les plus belles femmes, qui ont le plus d’amis, qui obtiennent les postes les plus intéressants et qui, en bref, ont la vie la plus épanouissante.

Ce que je sais aussi, c’est que ces hommes ont décidé de prendre leur vie à bras le corps. C’est pour ça qu’ils finissent TOUJOURS par obtenir ce qu’ils veulent.

Alors, ce que je vous propose, c’est vous aussi de commencer par ça. Aujourd’hui, je vais donc partager avec vous 5 étapes pour prendre votre vie en main et réaliser vos rêves.

Étape 1 : Chercher l’alpha en vous, c’est déjà le perdre un peu

Pour commencer, lâchez prise et arrêtez de vous focaliser sur l’objectif de devenir un mâle dominant à tout prix.

Oui, oui, vous avez bien lu. Certains vont se dire que je nage en pleine contradiction.

« Le mec, il écrit un article sur les 5 étapes pour devenir un mâle alpha et il commence en nous disant d’arrêter de penser en permanence à en devenir un. Mais c’est quoi ce truc ? Ils ont vraiment craqué en ce moment chez ArtdeSéduire.com ! »

Mais non. Pas du tout. Rassurez-vous, je sais très exactement ce que je dis. Devenir un mâle dominant n’est vraiment pas un objectif en soi.

Réfléchissez à ça juste une seconde. Pensez à la dernière personne que vous avez identifiée comme étant un mâle alpha. Pensez à votre pote qui met les filles dans son lit à tour de bras. Pensez aux célébrités que vous admirez.

Est-ce que vous croyez vraiment qu’ils sont devenus ce qu’ils sont parce qu’ils voulaient devenir des mâles dominants ? Est-ce que vous pensez VRAIMENT qu’ils suivent les conseils de qui que ce soit pour conduire leur vie comme ils le souhaitent ? Je ne le pense pas.

Être un alpha male, ce n’est pas manger des légumes bio, prendre 100 kgs au développé couché ou savoir jouer Nirvana à la guitare. Ce n’est pas suivre des règles toutes faites. Ni même copier les autres pour essayer de leur ressembler.

Le mâle alpha, c’est celui qui mène sa vie comme il le veut. Qui est authentique. Car, il obéit à son propre système de valeurs. Il définit ses projets et il fait tout pour atteindre ses objectifs sans se soucier des autres.

Le mâle dominant écrit ses propres règles. Et conduit son existence en total accord avec lui-même.

Le mieux que vous puissiez faire, c’est de lire tous les articles que nous avons déjà publiés sur la thématique du mâle alpha. Nous partageons avec vous notre point de vue, nos convictions, nos expériences.

Mais n’ayez pas peur de réfléchir par vous-même et de tout remettre en question. Nous ne sommes pas vous. Nous ne le serons d’ailleurs jamais.

Par contre, nous sommes ouverts à la discussion et au débat pour pouvoir progresser tous ensemble.

Si quelqu’un vous dit, « pour être alpha, il faut… », rappelez-vous que vous êtes dans une impasse. C’est aussi simple que ça.

C’est à vous, en fonction de vos valeurs, de vos projets et de l’homme que vous êtes de vous forger votre propre image du mâle alpha.

Mon but aujourd’hui, c’est donc de vous donner matière à réflexion pour que vous puissiez définir cette vision. Et la faire coïncider avec votre vie.

« Bon d’accord. Sylvain, c’est bien beau tout ça, mais ça ne va pas vraiment m’aider. Je fais quoi maintenant ? »

Et bien, on passe au point le plus important, le leitmotiv d’ArtdeSéduire.

Étape 2 : « Connais-toi toi même » pour devenir un mâle dominant

On en revient toujours au même point. C’est la base. La première étape de tout processus de développement personnel efficace : le travail sur soi.

La seule chose dont vous avez réellement besoin pour devenir un mâle dominant, c’est de savoir quel genre de vie vous avez envie de mener. Et de tout mettre en œuvre pour faire coïncider votre projet de vie et la réalité.

« Connais-toi toi-même ». Ne pensez qu’à ça. Le reste, ce ne sont que des interférences.

Arrêtez de penser à ce qui pourrait vous permettre de mettre des femmes dans votre lit. Arrêtez de penser à ce que vos parents attendent que vous fassiez pour réussir dans la vie. Vous n’avez sans doute pas la même définition de la réussite qu’eux.

banner parler aux femmes Devenir Un Mâle Dominant en 5 Etapes
banner parler aux femmes Devenir Un Mâle Dominant en 5 Etapes
Banner 50phrases Devenir Un Mâle Dominant en 5 Etapes
Banner 50phrases Devenir Un Mâle Dominant en 5 Etapes
Bann TechniqueAstucieuse v2 Devenir Un Mâle Dominant en 5 Etapes
Bann TechniqueAstucieuse v2 Devenir Un Mâle Dominant en 5 Etapes

Imaginez plutôt votre vie telle que vous aimeriez qu’elle soit. Dans 6 mois. Dans 5 ans. Dans 10 ans.

Imaginez que vous vous réveillez un matin et qu’un incroyable miracle se soit produit. Imaginez que votre vie soit devenue exactement ce que vous voulez qu’elle soit.

  • Comment sauriez-vous que le miracle s’est bel et bien produit ?
  • Qu’est ce que vous verriez autour de vous ?
  • Qu’est ce que vous entendriez autour de vous ?
  • Qu’est-ce que vous ressentiriez ?
  • Quels changements se seraient produits dans votre vie professionnelle ?
  • Dans vos relations avec les femmes ?
  • Sur votre argent ?
  • Sur votre santé ?
  • Quelle est votre priorité ?

Cela signifie par exemple de se poser des questions simples. Préférez-vous vivre à la campagne ou dans une grande ville ? En France ou à l’étranger ? Préférez-vous tout miser sur le travail pour gagner beaucoup d’argent ou disposer de temps pour faire du sport ou profiter de vos enfants ? etc

Vraiment. Prenez une feuille et faites l’exercice, répondez à ces questions.

Vu comme ça, ça a l’air facile. Mais, au final, ça ne l’est pas tant que ça. Sinon, vous ne seriez sans doute pas avec nous en train de lire cet article.

Mais, je vous assure, la seule chose qui compte, c’est de savoir où vous allez.

Personne n’a jamais réussi à définir clairement ce qu’est un mâle alpha. Je n’y arriverai pas plus aujourd’hui.

Manuel Valls a l’air d’un mâle dominant lorsqu’il s’agit de prendre la parole à l’Assemblée Nationale. Mais qu’en serait-il s’il se trouvait parachuté dans l’octogone de l’UFC ou sur un terrain de NFL avec un cornerback qui veut le tuer à ses trousses ? Pensez à ça.

Chaque alpha est unique et trace sa propre voie. Chaque alpha a été critiqué. A été détesté.

Par exemple, voici 3 personnalités qui pour moi sont des mâles dominants.

La première, c’est Serge Gainsbourg. L’homme le plus moche de sa génération qui a séduit toutes les plus belles femmes du monde.

Le 2ème, c’est Mohammed Ali qui vient de nous quitter. The Greatest. L’homme « qui vole comme un papillon et qui pique comme une abeille. »

Le dernier, c’est le Che. Le dirigeant de la révolution cubaine qu’on honore encore aujourd’hui dans le Virage Sud du Stade Vélodrome à Marseille.

J’aurais pu encore en ajouter d’autres : Damien Saez, Bernard Tapie, Al Pacino ou Michael Jordan.

Ce sont mes alphas à moi. Les hommes que j’admire. Pour vous, ce sera peut-être d’autres hommes.

Pour vous, Gainsbourg n’était peut-être qu’un soulard qui a insulté Whitney Houston, Ali un vieillard qui a fini en sucrant les fraises et le Che, un marxiste qui est mort comme un pouilleux dans la jungle en Bolivie.

En tout cas, il y a des gens qui pensent ça d’eux. C’est la vie. Ils ne plaisaient pas à tout le monde.

Ce sera pareil pour vous. Certains vous aimeront. D’autres vous détesteront. Alors, commencez par vous plaire à vous-même. Et à faire ce qu’il faut pour ça.

Étape 3 : Débarrassez-vous de ce qui vous bloque pour devenir alpha

Essayez de réfléchir à ce qui vous bloque pour accéder à la vie dont vous rêvez. À l’heure d’aujourd’hui, qu’est-ce qui vous empêche de mener votre vie comme vous le voulez ?

Est-ce que vous avez peur du regard des autres ? Est-ce que vous avez peur de vous sentir jugé ? Pourtant, chaque jour sur terre, il y a des gens qui font des choses que les autres n’approuvent pas.

Est-ce que vous avez peur de décevoir vos parents, votre famille ou vos amis ? Il y a également des milliers de personnes qui font des choses que leurs parents réprouvent chaque jour que Dieu fait.

Tout ça pour dire que ce ne sont pas les autres qui vous empêchent de devenir ce que vous voulez vraiment être.

Ce sont les décisions que vous prenez. Vous vous bloquez tout seul. Soit parce que vous avez peur. Soit parce que vous n’avez pas envie d’être jugé. Soit pour éviter les conflits.

Pourtant, je vous assure que, même si vous essayez de tout faire bien pour faire plaisir à tout le monde, vous serez jugé quand même.

Alors autant que ce soit pour des choses que vous avez vraiment envie de faire. Des projets qui sont importants pour vous.

Il ne vous reste plus qu’à décider de passer à l’action pour devenir l’homme que vous souhaitez être.

Arrêtez de vouloir faire plaisir à vos parents. Arrêtez de faire plaisir aux femmes pour les mettre dans votre lit et commencez enfin à vivre pour vous.

C’est la clé de cette étape : prenez la décision d’agir.

Étape 4 : définissez précisément vos objectifs

À votre avis, quelle est la principale différence entre vous et un mâle alpha ?

Le mâle dominant se concentre sur l’objectif qu’il veut atteindre. Et il ne se laisse pas abattre par quoi que ce soit tant qu’il ne rencontre pas le succès.

Ne vous méprenez pas. Il est comme comme vous.

Les autres le jugent parfois durement. Les autres parlent sur lui. Mais, il s’en fiche tout simplement.

Rappelez-vous d’Aimé Jacquet. Aujourd’hui, c’est l’entraîneur qui est devenu champion du monde en 1998.

À l’époque, il s’était fait détruire. Le rédacteur en chef du quotidien l’Équipe avait estimé « qu’il n’était vraiment pas l’homme de la situation ».

Le bel Aimé est resté droit dans ses bottes avec le résultat que l’on connaît.

À ce stade-là, la seule chose que vous avez réellement besoin de faire, c’est donc de définir vos objectifs. Et de bien rester focalisé dessus.

Je vous renvoie à cet article qui vous explique comment atteindre tous vos objectifs.

Étape 5 : suivez votre propre chemin

Maintenant, vous êtes prêt à suivre votre propre chemin.

Ayez conscience de vos points forts. Mais aussi de vos points faibles. N’ayez pas peur d’échouer.

Et construisez votre propre parcours. N’essayez pas d’imiter, mais pensez à devenir la meilleure version de vous-même.

Pour finir, je vais encore une fois partager avec vous un passage du Guerrier de la Lumière de Paulo Coelho. Parce que cela correspond à peu près exactement à la vision que je peux me faire du mâle dominant :

« Les guerriers de la lumière se reconnaissent au premier regard. Ils sont au monde, ils font partie du monde. Souvent, ils trouvent que leur vie n’a pas de sens. Mais ils n’ont pas renoncé à le trouver. Ils s’interrogent. Ils refusent la passivité et le fatalisme. C’est pour cela qu’ils sont des guerriers de la lumière.

Un guerrier de la lumière ne passe pas ses jours à tenter de jouer le rôle que les autres ont choisi pour lui. »

Et pour aller plus loin encore, la lecture de ce texte de Rudyard Kipling :

Le jour où vous aurez fait vôtre la philosophie de ces quelques lignes, vous pourrez considérer que vous êtes devenu un alpha.

Conclusion

Pour devenir un mâle alpha, tout ce que vous devez faire, c’est de prendre la responsabilité de votre vie à un tout nouveau niveau.

Cessez de vous laisser porter par les circonstances ou de vouloir à tout prix faire plaisir à tout le monde. Prenez le parti de vivre pour vous.

Et étonnamment, vous verrez que vous arriverez davantage à mobiliser les gens derrière vous et vos projets. Les femmes admireront votre énergie et votre détermination.

Et vous vous sentirez bien plus séduisant que lorsque vous faisiez tout pour faire plaisir aux femmes.

Être un mâle alpha, ce ne doit pas être un objectif, mais ce serait plutôt la conséquence d’une vie réussie.

Si vous menez vos projets à bien, vous serez perçu comme plus confiant et vous développerez sans même le vouloir cette aura du mâle dominant.

On vous aide dans les commentaires : S’il y a un obstacle qui bloque la réalisation de vos rêvesà la veille de cette rentrée 2016, lequel est-ce ?

Je veux tout savoir en commentaires

Sylvain, rien à battre des alphas.

banner parler aux femmes Devenir Un Mâle Dominant en 5 Etapes
banner parler aux femmes Devenir Un Mâle Dominant en 5 Etapes
Banner 50phrases Devenir Un Mâle Dominant en 5 Etapes
Banner 50phrases Devenir Un Mâle Dominant en 5 Etapes
Bann TechniqueAstucieuse v2 Devenir Un Mâle Dominant en 5 Etapes
Bann TechniqueAstucieuse v2 Devenir Un Mâle Dominant en 5 Etapes
51 COMMENTAIRES
  • Sam dit :

    Salut,

    Effectivement je suis le genre de mecs a etre porté par les circonstances.C’est limite si ma vie dépend du regard des autres,notamment à travers Facebook.

    Ce site m’a rendu fou!Depuis quelques mois je n’arrête pas d’etablir un plan d’action pour avoir un bon boulot dans un paradis fiscal bien remunéré (d’ici 2/3ans,c’est quasi sur) et poster le lifestyle qui peut en découdre en photos,profils,et statuts fb afin de m’attirer des likes et surtout changer le regard de certaines personnes du passé pour lesquelles je suis apparu comme un faible/une victime notamment une fille très récemment…

    Je sais c’est ridicule de raisonner comme ça mais faut reconnaitre que les réseaux sociaux sont très forts pour créer des désirs et des besoins qui n’existaient pas auparavant,surtout pour nous faire vivre dans l’image des autres (tout le contraire de l’alpha si j’ai bien compris)…

    • Antonytoku dit :

      Je reviens ici après tes longtemps. Je répond à Sam. Si ton objectif c’est d’épater les autres tu vas très vite perdre de la motivation. Si ton objectif c’est juste ce travail pcke tu le veux pouvoir boire un mojito en face de ta boîte et ne pas payer d’impôts comme en France tu y arriveras. En traînant sur le forum vers 2011-2013 je n’avais pas encore vraiment d’objectif. J’ai compris ce que je voulais. J’ai appris un instrument B que je voulais pcke je le voulais alors que je jouais d’un autre instrument. J’ai décidé que je serais un des meilleurs à cet instrument et je ne suis qu’à qqes mois d’entrer au conservatoire de Paris. J’ai un meilleur niveau de personne que jouent depuis plus de 10 ans. En passant le concours d’entrée du conservatoire où je suis actuellement les professeurs ne voulaient surtout pas croire que j’étais autodidacte et depuis uniquement 3 mois. Je me suis donné corps et âmes (et pas tant que ça vu mes objectifs) fiant les dernières années, pas de soirées pas de vacances, 8 h par jours. C’est mon objectif. Je le veux pcke j’aime ça. Et pas pcke ça impressionne les filles et ou pour la gloire. Va expliquer à tes parents que tu abandonnes la fac alors que tu n’étais pas mauvais… Bref, je suis content d’où je suis mm si ça aurait pu être mieux mais je me suis construit à la rage. Je fais du développement personnel pour mes mes tellement Ads m’a mis du plomb dans la tête. D’ailleurs quand je serai établi j’essaie de squatter les bureaux pour conter mon histoire si ça peut en motiver certains.
      Je ne publie rien sur FB, mon IG et SP datent de cette semaine et je ne publie pas grand chose (promo professionnelle), pourtant je fais des concerts, je commence à avoir un nom. Pour ceux qui connaissent, Damien Schmitt que j’ai croisé l’autre soir en boeuf m’a dit que j’étais plein de talent. De continuer à bien bosser! Quand il a parlé de talent, j’ai repensé aux heures de boulot et j’ai souri.
      En bref, fait le pour toi. Ce sera meilleur. Et en plus quand tu n’en as plus rien à faire les filles viennent etc. Et là Ads t’avait déjà préparé et tu fais un carnage !

    • Sam dit :

      Merci beaucoup Antonytoku pour ta réponse et ton temoignage.

      Je comprends la logique;faire les choses pour soi parce que ça nous plait et rien d’autre.

      Il faut impérativement que je gagne en maturité et en confiance en soi pour intégrer pleinement ce raisonnement.Ton parcours m’aide à voir que c’est pas que des paroles,mais bel et bien la seule façon viable de parvenir à ses fins,merci ;)

    • Sylvain dit :

      Hello Sam,

      Surtout, les likes et compagnie, c’est volatile. Ca veut dire que tu vas avoir un like mais dans la seconde d’apres, ces gens vont avoir leur timeline envahis par une montagne d’informations. C’est donc ça qui est si important pour toi? Une seconde d’attention digitale? C’est pour ca que tu fais tant d’efforts?

      Ta meilleure revanche, c’est de reussir ta vie et d’etre heureux. Le jour ou tu te sentiras bien, tu ne penseras meme plus à Facebook et aux likes. :) Vas au bout de ce projet si c’est le tien par pour une fille… :)

    • jay dit :

      Et utiliser toute ton énergie a prouver a des gens qui t’ont mis dans une case il y a des années qu’il faut te mettre dans une autre case n’a strictement aucun interet.
      Comme faire la queue pour acheter un iphone a 1000 balles et bouffer des patates toute l’année.
      Le regard des autres ne doit pas t’influencer (mais leurs conseils parfois oui!).

    • Sam dit :

      Salut,

      Merci encore à vous ;)

      Après avoir parcouru le site je pense que je me mens…Si je souhaite faire le « beau » c’est uniquement pour cette fille.Et malheureusement l’article sur la One Itis qui tue la virilité (l’homme alpha?) me rassurent guère.Voici pourquoi:

      -Parmi les cas de figure cités aucun ne correspond vraiment au mien:une nana de mon ancienne école avec qui le courant passait puis qui m’a froidement distancé pour une raison involontaire de ma part..
      -« Si Marion Cotillard me proposait 1M d’euros pour coucher avec elle,l’oublierais tu?Accepterais-tu? » Ca peut paraitre surprenant mais non…Je souhaite réserver ma première fois pour quelqu’un que j’aime puis c’est pas mon style,je préfère les basanées aux cheveux frisés (chelou peut etre mais bon..)
      -« je pouvais passer 6 mois sans avoir de contact avec une fille nouvelle » Oula moi c’est bien plus…
      -« une planète de 500M km2 avec 7mds d’habitants et 200 pays » la encore le bat blesse…Malheureusement le hasard fait que nous sommes originaires de villages quasi voisins d’un meme pays :(

      J’étais arrivé l’an dernier dans un très bon état d’esprit,avec énormément de travail sur moi les gdes vacs précédentes,c’est ce qui a du l’attirer parce que ça se voyait,malheureusement le fait que je ne m’en sortais pas bcp niveau scolaire et cette histoire qui l’a fait réagir de cette façon m’a détruit…

      Je vais qd meme me battre pour remonter la pente et passer une bonne année cette fois.Je pense etre au bon endroit pour me refaire en tt cas!

    • Sylvain dit :

      « Ses amis demandent au guerrier de la lumière d’où lui vient son énergie. De l’ennemi caché, dit-il.
      Les amis demandent qui est cet ennemi.
      Le guerrier répond : Quelqu’un que nous ne pouvons pas frapper.
      Ce peut être un gamin qui l’a battu au cours d’une bagarre d’enfants, la petite amie qui l’a quitté quand il avait onze ans, le professeur qui le traitait d’idiot.
      L’ennemi caché devient un stimulant. Quand il est abattu, le guerrier se rappelle qu’il ne sait pas jusqu’où peut aller son courage.
      Il ne pense pas à la vengeance, parce que l’ennemi caché ne fait plus partie de son histoire. Il pense seulement à accroître son adresse, pour que ses exploits fassent le tour du monde et parviennent aux oreilles de celui qui l’a meurtri autrefois.
      La douleur d’hier fait sa force d’aujourd’hui. »

      Penser à réussir sa vie et non à changer son image :)

    • kazim dit :

      Merci Sylvain ce commentaire me fait du bien. En effet chui un jeune étudiant Ivoirien et je fais du RAP parfois chui dans l’obligation de me cacher a koz du jugement ke pourrai porter certains frères de mon église

    • Sylvain dit :

      Tu penses qu’il verrait d’un oeil négatif le fait que tu fais du rap?

  • Pierre kirool dit :

    Article de bonne facture et plein de bon sens mais qui finalement ne traite pas du concept de mâle alpha ou qui semble tourner autour du pot. Et ma foi, c’est bien normal!

    J’ai énormément de mal avec le concept de mâle alpha qui selon moi contient en lui-même un gros paradoxe. En effet, d’un côté, la notion de mâle alpha semble suggérer une idée de rareté : n’est pas alpha qui veut et en définitive il n’y a qu’une faible proportion de la population masculine qui entre dans cette catégorie. Mais d’un autre côté, il est impossible d’en donner une définition car cela n’aurait aucun sens et serait contre-productif (et ça ne serait surtout pas vendeur…), si bien que chacun y va de sa propre idée sur la question.

    La conséquence est qu’on a, alors, l’impression que le premier venu peut être déclaré alpha dès l’instant où « il prend sa vie en main », « poursuit ses objectifs » ou encore « est cohérent avec lui-même ». C’est-à-dire un paquet de personnes, si on est honnête, et finalement un peu n’importe qui.

    Personnellement, je reste sur ma faim, surtout quand je lis qu’un assassin qui faisait fusiller tous ceux qui ne se montraient pas enthousiaste envers sa révolution peut être qualifié de mâle alpha. Et bien là, je me dis que la notion gagnerait à être définie… (et soit dit en passant, s’il a finit pouilleux au milieu de la jungle bolivienne c’est uniquement parce que son grand ami Fidel, encore un mâle alpha sans doute, n’envisageait pas de partager le pouvoir)

    • Sylvain dit :

      Hello Pierre Kirool,

      Merci pour ton commentaire qui ouvre un peu le débat. C’est ce que je disais dans l’article. Celui qui est alpha pour les uns ne le sera pas forcèment pour les autres.

      Je pense qu’il est quasiment impossible d’en donner une définition figée. Il appartient à chacun de trouver ses modèles, de modeler ses opinions et ses priorités. Je n’ai pas souhaité le définir car c’est ma vision. Réfléchis aux personnes que tu admires et tu constateras sans doute qu’elles sont très diffèrentes les unes des autres.

      Après, c’est sur qu’on ne deviendra pas tous Winston Churchill ou des médaillés olympiques mais on peut toujours se motiver et se bouger pour créer la vie qui nous correspond. Au plaisir d’en discuter.

    • Pierre kirool dit :

      « Après, c’est sur qu’on ne deviendra pas tous Winston Churchill ou des médaillés olympiques mais on peut toujours se motiver et se bouger pour créer la vie qui nous correspond. »

      Et on en revient au leitmotiv d’ADS : « devenez vous même en mieux » qui appuie sur l’idée de progression, d’amélioration de soi et non pas sur l’idée qu’il y aurait un idéal à atteindre, ce que semble suggérer le concept de mâle alpha.

      Il n’y a qu’une seule personne au monde dont je rêve de serrer la main, c’est Arnold Schwarzenegger parce qu’il me semble qu’il incarne bien cette idée. Il incarne aussi pleinement l’idée qu’il n’y a pas de fin au développement personnel. Cette idée est selon moi fondamentale et le concept de mâle alpha entre encore en contradiction.

      Toute la vie de Swarchzy se résume à ça : progresser tout le temps jusqu’à ce que mort s’en suive. Il est devenu Mister Univers à 21 ans, à immigrer aux USA sans parler un mot d’anglais, à obtenu un diplôme d’économie dans la prestigieuse université de Columbia, à monter sa propre société de vente par correspondance de produits complémentaires, à fait fortune en investissant dans l’immobilier et dans les affaires, est devenu un star holywoodienne puis à 50 balais passé, il est devenu gouverneur et il a pas l’air d’avoir fini…

      AMHA, on perd notre temps à essayer de tracer les contours de ce que devrait être un mâle alpha car c’est peut-être finalement courir après une chimère. Le mieux serait de ce dire, aujourd’hui j’ai progressé dans tel domaine, je suis un peu plus alpha qu’hier, mais je resterai toujours moins alpha que demain.

    • Sylvain dit :

      Plutot d’accord avec tout ça! On parle de progression et non d’ideal. Tout simplement car le jour où on pensera etre arrivé, on va commencer à stagner puis à décliner. Et ce sera fini.

      Tres bon exemple Schwarzy. Il aurait pu se dire qu’il était arrivé au bout de ce qu’il voulait faire apres avoir décroché le sandow. Mais non, il a persévéré et réussi dans tous les autres domaines qu’il a touchés.

  • mays dit :

    j aime bien ce site. vos articles m ont bocoup aidé…et m ont surtout donné de la niac dans mes interactions avec les filles ou les hommes…merci ADS

  • Lisa dit :

    Bon, Sélim, parlons peu, parlons bien.

    Tu m’engages quand pour former un tandem femme/homme coachs en séduction? ;DDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDD

  • Terminator dit :

    Tu admire le che ? ha ouai, t’es vraiment très très con toi (ou ignorant dans le meilleur des cas)

  • Lock dit :

    Don’t feed the troll bis

    Par ailleurs, il me paraît vraiment très compliqué de répondre aux questions (surtout les premières) Une petite décomposition à faire passer en douce ? 0: )

  • Yo dit :

    Bel article. Le point 1 risque néanmoins d’être le plus compliqué
    Voila
    Je plaisais bien a une fille et je me suis décrédibilisé par messages et à la fin elle n’a ait aucun intérêt pour la conversation. Estt ce que c’est réellement mort ou je peux espérer en coupant pendant 2-3 mois ?
    Merci

  • Cassandre dit :

    Bonjour,

    Dieu que tout cela me semble confus et pas toujours exact (Gainsbourg a vraiment séduit TOUTES les plus belles femmes du monde ? Quelle santé !).

    Une question. Pourquoi à chaque fois qu’il est question de mâle dominant évoque-t-on le lion, un animal qui passe 20 heures par jour à dormir et le reste du temps à ne pas foutre grand chose.

    Enfin, merci de rendre à César ce qui est à César. Traduire de la poésie est un exercice difficile et souvent casse-geule. ll existe de nombreuses traductions quasi-literales du poème original de Kipling (If) et elles forment toutes des poèmes assez médiocres en français. La version citée dans la vidéo est assez éloignée dans la forme du poème de Kipling et elle doit tout au talent d’André Maurois.

    • AL dit :

      « Pourquoi à chaque fois qu’il est question de mâle dominant évoque-t-on le lion, un animal qui passe 20 heures par jour à dormir et le reste du temps à ne pas foutre grand chose. »

      Mais parce qu’il est trôôôô bôôôôô, voyons !! Kyaaaaah !! *_*
      (Et c’te broshing Jean-Louis David Schwartzkopf ! Chuis méga jaloux !)

    • AL dit :

      Blague à part, ressembler à un lion, c’est très utile pour pécho les mémères à chats XDDD

    • Cassandre dit :

      Bonjour Al,

      Bôôôô le lion ? Regarde les dans les yeux, la moitié louche horriblement et ils ont vraiment l’âme d’un maquereau.

      Si on veut trouver des mâles très beaux, il vaut mieux aller voir chez les oiseaux, et certains ont des brushings encore plus réussis :-)

    • AL dit :

      De toute façon, tout le monde sait que les plus beaux spécimens masculins sont les cyclopes, que l’ont défini en trois mots :

      mâles-beaux-rots

      (je suis parti !)

    • Sylvain dit :

      Le paon?

    • Sylvain dit :

      Hello Cassandre,

      J’aime assez échanger avec toi. On sera difficilement d’accord mais il y a toujours matière à discussion.

      Bon pour Gainsbourg, je me suis un peu emballé, d’accord. Mais disons qu’il n’était tout de même pas à plaindre et qu’il a obtenu des résultats avec la femme que son physique ne laisserait jamais présager. Sans parler du fait que c’était un timide maladif.

      Merci pour la précision sur « if ». Je ne l’avais pas mis mais c’est effectivement tout à fait exact. J’ai hésité à la partager dans le texte mais bon pour faciliter à l’acces à tout le monde, la traduction me semblait plus appropriée. Mais c’est vrai que l’exercice du thème est toujours assez problématique. Je me pose souvent la question. Au final, on ne lit pas un auteur mais son traducteur. or, la beauté de la littérature ne réside t’elle pas dans l’exactitude des mots choisis?

      Globalement, tu as toi même noté qu on parlait plutot des loups mais je pense que dans l’imaginaire populaire, le lion ça reste le roi de la jungle! Celui qu on n’attaque pas!

    • Cassandre dit :

      Bonjour Sylvain,

      C’est sympa aussi de pas être d’accord !

      Concernant Gainsbourg, je crois que sa timidité et son extrême gentillesse (c’est du moins ce qu’en disent ceux qui l’ont connu) faisaient une grande partie de sa séduction (avant qu’il ne devienne Gainsbarre).

      Dans sa biographie (initiales B.B.) Brigitte Bardot, qui n’a eu que l’embarras du choix pendant une bonne partie de sa vie, tire à boulet rouge sur quasiment toutes ses conquêtes. Les seuls qui s’en sortent avec les honneurs sont Gainsbourg et Samy Frey. Il y a longtemps que j’ai lu ce bouquin mais il me semble bien que ce qu’elle a aimé chez ces deux hommes ce sont leur précisément leur gentillesse et leur sensibilité.

      Ah les loups, très bon exemple de ce qu’adorent et recherchent les femmes. Le mâle alpha : un animal qui s’apparie pour la vie, d’une fidélité exceptionnelle (si si), qui vit constamment (enfin presque) collé à sa femelle avec qui il échange moultes mamours tout au long de la journée et qui « règne » sur une meute presque exclusivement constituée de sa progéniture dont il s’occupe très bien jusqu’à ce qu’elle décide de fonder sa propre meute ou pas. Bref un compagnon fidèle et attentionné qui mène les gamins à la baguette :-) Le rêve !

    • Lisa dit :

      Et les ouistitis, et les inséparables?

    • Sylvain dit :

      Ha je ne connaissais pas! Mignon ces petits perroquets !

    • Cassandre dit :

      Et les cygnes et les suricates et bien d’autres espèces. Tous les schémas se trouvent dans la nature, des solitaires qui ne se rencontrent que pour les carambolages de printemps, aux clans familiaux jusqu’aux groupes où c’est la fête du slip en permanence dont un représentant typique est notre proche cousin le chimpanzé.

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Ha je jetterai un oeil sur cette biographie, ça peut bien m’intéresser :) Je ne savais pas pour les loups! Mais c’est un peu comme l’homme alors :)

      Ce qui fait la force du loup et qui fait qu’on le craint, à mon sens, c’est la meute. Il n’est rien par rapport au lion. Ce n’est jamais qu’un gros chien. Et encore certains molosses doivent avoir plus de puissance que le loup. Par contre, quand ils attaquent en meute avec l’alpha a leur tête, ils devient d’une dangerosité redoutable.

    • AL dit :

      Le lion, c’est jamais qu’un gros matou, si tu vas par là. ^^

    • Cassandre dit :

      Nous craignons les loups parce que pendant toutes l’ère glaciaire ils ont été nos principaux concurrents. Ils nous ressemblent pas bien des aspects et nous partagions les mêmes territoires et les mêmes proies, notamment les grosses proies. A l’occasion on a bien dû leur servir de casse-croute (et eux aussi).

      L’homme aussi chassait en meute (avant l’invention des armes, de la viande sous-vide et du canapé). Il a survécu pendant 2 millions d’années en chassant à l’épuisement car s’il ne court pas vite, il peut le faire longtemps, très longtemps et collaborer pour traquer une proie jusqu’à ce qu’elle s’effondre, cramée.

    • Lisa dit :

      Par contre, moins de 5% des animaux mammiferes sont monogames. Bien davantage concernant les oiseaux. ..merci pour les informations, Cassandre.

    • Sylvain dit :

      L’homme est donc le dernier mammifère que le législateur a rendu monogame. ;)

    • Cassandre dit :

      Bonjour Lisa,

      Ce qui est rassurant c’est que chez ces espèces, c’est que personne n’attend que la femelle soit monogame quand le mâle ne l’est pas :-)

    • Sylvain dit :

      Dans notre espéce non plus. Même les plus fervents idéalistes ne l’envisagent plus que du bout des lèvres. Mais je ne suis vraiment pas bien sûr que tout ceci soit très rassurant… :)

  • Lock dit :

    Ces questions là, oui :)
    (Difficiles à répondre)

    • Sylvain dit :

      Hello,

      C’est justement pour ça que c’est primordial de le faire. Et de réfléchir à qui tu es et ce que tu veux faire de ta vie.

      Ou tu veux vivre? Comment? avec qui? Avec combien d’argent? Avec quel temps disponible? Avec quel type de femme? Avec ou sans enfant? etc
      Ce sont des standards qui vont orienter tes actions et tes décisions. Qui vont te permettre de dire non quand ca ne te convient pas. Dans la réalité, tout ne correspondra sans doute pas mais ça permet toujours de donner une direction :)

  • Chuck_du77 dit :

    Salut La team,

    Cela faisait un bail que j’avais commenté un article. J’ai continué de les lire mais pas le temps de poster. Super article Sylvain très bon boulot tu nous sors un article complet qui fait vraiment bien le tour merci. Pour ma part il me manque l’étape 3. Ce qu’il me manque pour être un alfa c’est surtout le cercle social. Partant de très loin dans les relations humaines je compte m’y mettre à fond (2h par jour et 4 jours par semaine) pour atteindre les 10 000h. Si je suis ce programme en 3 ans et demi ça devrait être bon.

    • Sylvain dit :

      Merci à toi Chuck!

      Et oui l’étape 3 est souvent un blocage. Car ce sont des conditionnements très forts. Il ne s’agit pas de batir mais d’abord de déconstruire.

      Belle motivation pour la suite. On attend de voir ton évolution et ton parcours ;)

  • Abrial dit :

    Souvenez-vous de la devise des Kennedy : ne pas se laisser abattre…

    — >(si vous me cherchez, je suis déjà dehors)

  • Legetts dit :

    Du coup, Sylvain, t’es en train de me dire qu’Odell Beckham Junior ne serait pas un mâle alpha à l’assemblée nationale?
    Ouais. J’pense que face aux gros gabarits de nos députés ils se chierait bien dessus

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Ce n’est pas une question de gabarit. Je veux dire que s’il devait prendre la parole pendant plusieurs minutes pour parler d’un sujet d’actualité devant 200 personnes pretes à contester, il serait sans doute moins à l’aise que quand il s’agit de faire une réception acrobatique avec un cornerback aux fesses :)

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)