Comment Séduire une LSE ?

Publié dans Drague par Sélim

Draguer une LSE Comment Séduire une LSE ?

C’est inhabituel, ça risque d’en énerver certains, mais je vous livre aujourd’hui ma conclusion avant l’article : ne draguez pas une LSE.

Prise de tête garantie pour vous. Pas forcément pour elle. Mon intérêt, c’est vous. Ca devrait être le vôtre aussi. Tout ce qui va suivre, c’est un mode d’emploi pour faire péter une bombe.

C’est moche, ça va faire mal. A vous, à elle. Je ne fais ici que livrer le manuel, je ne cautionne pas. Dans ma vie, je vois une LSE, je fuis, je n’ai pas de temps à perdre.

Là où on risque de ne pas s’entendre, c’est sur le terme même de LSE. La Low Self Esteem. La fille avec une piètre estime d’elle-même. Parle-t-on de la grosse, de l’anorexique, de celle qui refuse de faire l’amour la lumière allumée, de celle qui rougit au moindre compliment parce qu’elle n’y croit pas ?

Je propose la définition suivante : la LSE, c’est la fille qui possède en elle des croyances qui l’empêchent d’avoir confiance en elle (je suis moche, je suis bête, personne ne m’aime, on ne m’aime que pour mes gros seins)…

LSE soft et LSE hard

Du coup, en termes de comportement, on va se retrouver généralement avec les deux extrêmes : la LSE « hard » qui va provoquer en permanence, se taper tous les connards qui passent, avoir des comportements de rejet à ton égard, trop boire, se droguer, toujours flirter avec le risque et les limites, avoir une sexualité débridée. Cela peut se traduire par un excès de confiance en soi, fille inabordable en apparence, mais dévastée au fond.

Et de l’autre côté, on aura la LSE « soft », celle qui ne parle pas, qui rougit, qui ne sait pas comment accepter un compliment : « tu dis ça pour rire ». La LSE soft peut impressionner par sa froideur.

Dans les deux cas, ces filles ne s’aiment pas et gèrent plutôt mal l’attention qu’elles reçoivent.

Version hard : « intéresse-toi à d’autres, moi je n’attire que les bad boys. Je ne suis pas pour toi, tu es trop mignon, trop gentil ». Si elle « parlait le Game », elle serait tentée de te lâcher un « tu es trop AFC pour moi ».

Version soft : « intéresse-toi à d’autres, moi je ne vaux rien, je ne mérite pas qu’on me regarde, je suis moche, bête, nulle, tu fais ça pour rire, pour m’humilier, je ne te rendrai pas heureuse etc ».

Malgré tout, tu as le goût du défi, tu veux te faire mal, tu la veux elle ? « One it is » classique, cristallisation… On va néanmoins essayer de t’aider. A comportements extrêmes, drague extrême. Funambulisme sans filet.

1/ LSE hard : Le mal par le mal

A faire : Tu es nulle ? Bonne à rien ? OK, j’accepte. Chaque phrase prononcée, tu la descends. « Mais t’es vraiment bête ma pauvre fille ». Elle fait la belle ? « Mais pourquoi tu te la racontes, t’as vraiment rien dans le crâne, ça t’amuse de faire ta pute ? ».

Un décolleté immense ? Une minijupe trop courte? « Tu crois que c’est comme ça qu’on va te respecter ? Tu n’as vraiment aucun respect pour toi ! Comment tu veux qu’on en ait pour toi ?». Les mots sont durs.

Ton attitude doit l’être aussi. Tu vois l’image de l’élastique : tu tires dessus, tu tires dessus jusqu’au moment où ça casse. Là c’est pareil : elle veut se sentir mal, on va l’aider.

On va la mettre plus bas que terre. On va l’abandonner en soirée, sans s’excuser. On ne va pas répondre à ses textos insipides. Ou alors avec des « C’est tout ce que tu as à dire ? Tu me fais perdre mon temps ». Elle est un peu bourrée en soirée, et tente de t’embrasser ? Repousse-la, « tu me dégoûtes ».

J’avoue, la limite avec la cruauté psychologique est dépassée depuis longtemps.

A ne pas faire : la Friend zone. L’écouter. Comprendre ses problèmes. Inutile. Vous seriez simplement le gentil couillon. Oubliez. A la moindre validation de votre part, elle repartira en courant. Soyez dur avec elle.

Pour FC : l’élastique craque, elle est à bout, cueillez-la. Retour maison. Vous pouvez ne même pas lui adresser la parole. Vous guidez. Vous allez coucher avec elle, mais sans un mot, parce qu’elle n’en vaut pas la peine. Vous en voudra-t-elle ? Pas sûr. Votre relation durera-t-elle ? Mais pourquoi le souhaiteriez-vous ?

2/ LSE soft : papillon de lumière

La valoriser. Etre gentil avec elle. L’écouter. S’intéresser à elle. Risquer la friend zone. Oui, c’est extrême, mais ça peut marcher. Il faut qu’elle se sente bien à tes côtés. Qu’elle (re)prenne goût à la vie. Elle doit rire avec vous. Passer de bons moments. C’est comme le cocon, la larve, l’éclosion du papillon. L’amener à la vie. Cendrillon.

A la base, Cendrillon est une gentille fille qu’on exploite. Une princesse qui s’ignore. Mais au fond, avec le bon prince qui saura la mettre en valeur, elle devient une princesse à part entière. Soyez ce gentil garçon qui lui donne confiance en elle, qui la transformera en papillon.

Un peu à la manière du film « Elle est trop bien » : soyez Freddy Prince Jr. Prenez la fille à lunettes et cheveux gras et offrez-lui un relooking total et un boost d’égo.

Risque : un papillon, ça papillonne, alors qu’une larve, non.

Une fois qu’elle aura confiance en elle, elle risque fort de se faire la malle. Elle n’aura plus besoin de vous. Je vous aurai prévenu (la phrase du vieux con de service…^^).

Par ailleurs, la LSE soft aura tendance à retomber dans ses travers de temps à autre, il faudra toujours lui remonter le moral. «Tellement d’efforts et pour quels résultats», aurait demandé MC Solaar.

Pour FC : moins délurée que la version hard, vous mettrez potentiellement plus de temps à la mettre dans votre lit. Mais le résultat sera bien meilleur. Il suffit simplement de lui faire comprendre qu’elle est intéressante.

Que vous aimez le temps passé à ses côtés. Il s’agit ni plus ni moins d’un dressage : récompense / punition. Lorsqu’elle se dévalorise, éloignez-vous. Lorsqu’elle se fait un compliment ou se comporte bien, récompensez-la.

« Il n’est pas de punition plus terrible que le travail inutile et sans espoir ». Albert Camus.

Monsieur Jacques

banner parler aux femmes Comment Séduire une LSE ?
banner parler aux femmes Comment Séduire une LSE ?
Banner 50phrases Comment Séduire une LSE ?
Banner 50phrases Comment Séduire une LSE ?
Bann SexTalk 3 Comment Séduire une LSE ?
Bann SexTalk 3 Comment Séduire une LSE ?
Bann 16erreurs 1 Comment Séduire une LSE ?
Bann 16erreurs 1 Comment Séduire une LSE ?
Bann SMS1erRDV 1 Comment Séduire une LSE ?
Bann SMS1erRDV 1 Comment Séduire une LSE ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment Séduire une LSE ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment Séduire une LSE ?
197 COMMENTAIRES
  • Gram dit :

    Bonjour,

    lisant cet article, je repense à une fille avec qui j’ai été en couple pendant plusieurs années. Elle était peut-être LSE soft !

    Symptômes: elle avait un problème de procrastination. Elle avait des projets mais de réelles difficultés à les faire aboutir. Elle avait un problème avec la FZ, n’était pas forcément claire dans ses relations amicales. Elle ne gardait pas toujours une bonne distance quand un homme était attiré et pouvait conserver des gens en FZ même s’il y avait risque de souffrance un jour.

    Bilan après de nombreuses années: dans l’ensemble, je suis heureux d’avoir vécu cette relation car les éléments positifs prédominaient. Et il était préférable de l’arrêter car ses travers ne permettaient pas une relation saine sur le long terme.

  • chris dit :

    Ok, pour le concept de LSE…mais n’est ce pas souvent trop utilisé pour de mauvaises raisons. Ce n’est pas parce qu’une fille rejette votre intérêt qu’elle est LSE ! Cette pensée peut nourrir un Ol :  » elle m’aime mais elle rejette toute affection, moi, je vais la sauver ! « . Attention aux concepts tout de même , meme s’ils ont leur intérêt.

  • G4 dit :

    Cet article est parfait. J’ai été avec une LSE, elle m’a couru après pendant 8 mois j’ai pas arrêté de la rabaisser et finalement je me suis mis avec elle en vue d’une LTR, ça a duré 3 ans.
    Avec moi elle est devenue ce papillon, magnifique, je me suis dit que mon travail avait porté ses fruits, mais elle est partie papillonner avec un autre dans mon dos, elle a arrêté, je l’ai découvert, je lui ai donné une seconde chance mais comme dit dans l’article, un papillon…
    J’ai bossé pour rien, un autre est en train de récolter le fruit de mon travail.
    Evitez les LSE… ou faites leur lire cet article ? ;)

  • Deborah dit :

    Ok… Je me retrouve dans la description de LSE soft et retrouve une amie dans la version hard…
    Mon mec m’a plaqué il y a quatre mois parce qu’il est tombé amoureux d’une fille pendant un voyage bien que ce n’était pas réciproque. Bref ce n’était pas le sujet mais au fil du temps être avec lui m’a sappé plus de confiance que j’en ai gagné.
    Au niveau électrochoc, il n’y a pas mieux peut-être ?

  • Deborah dit :

    Précisions : ça faisait 5 ans qu’on était ensemble et il est du genre hyper carré, hyper intransigeant dans sa manière de penser donc pour lui il valait mieux rompre plutôt que de me « tromper » en étant amoureux d’une autre, alors même qu’il ne voulait rien tenter avec cette fille après et que cette même fille sortait avec un autre gars…

    Bref, ce site est très bien fait. J’y trouve de précieux conseils, même si c’est adressé aux mecs en prio.

  • Une fille dit :

    Je serait a priori d’accord avec l’idée LSE d’ailleurs je me reconnais assez bien dans la version hard, cependant, tu exagère vraiment mais vraiment les moyens pour arriver à séduire une fille comme ça, avec ce genre de choses tout ce que tu récoltera ce sera au mieux des insultes au pire une bonne paire de baff et tu ne l’aura pas volée !
    Le principe du mec connard oui c’est évident que ça marche presque à tout les coups, mais c’est pas parce que tu va humilier la personne que tu vas l’avoir,
    mieux vaut avoir l’air désinvolte, nonchalant et t’afficher avec des jolies filles comme ça elle se sentira flatté d’être avec toi et à travers toi elle prendra de la valeur, là tu incite à faire l’inverse c’est clairement contre productif.
    Et plus tu sera distant plus les quelques fois ou tu sera « mignon » seront pour elle la preuve que dans le fond même si tu la faite comme une m..de dans ta façon d’agir, ben tu l’aime quand même, et donc elle restera. Mais clairement c’est naze d’insulter quelqu’un gratuitement surtout que ça marchera pas, en plus tu ne tient pas à passer pour un gros con beauf auprès des autres filles qui elles ne sont pas dans un besoin de dépendance amoureuse et auxquelles tu aurais pu être susceptible de plaire si ?

    • Deix dit :

      Vous êtes à 85% des gosses dans un magasin de jouet, grow up.

    • Une autre fille dit :

      COMPLETEMENT D’ACCORD AVEC ELLE.
      Désolé pour toi, sincèrement, tu tiens un blog de séduction sans prendre en compte la psychologie humaine.
      Admettons que cette fille, ce que tu appelles une LSE Hard, ait vécu des traumatismes pas très communs (viol, parents violents, harcèlement, violence conjugale). Séduire ces hommes, les enchaîner, l’aide à oublier qu’elle n’est qu’une moins que rien.
      Crois-tu qu’une fille tout à fait bien dans sa peau, dans sa tête, irait jouer avec les hommes ? Non. SI cette fille, devant toi, entend ces mots écrits, qui m’ont fait mal à la tête, et m’ont profondément blesser, sache qu’elle NE VIENDRA PAS DANS TON LIT.
      Tu veux simplement la baiser ? Alors agis comme les autres, ceux qui la baisent et l’oublient, se font oublier à leur tour.
      Tu veux l’aimer ? Construire quelque chose avec elle ? Rappelle-lui indirectement qu’elle existe. Qu’elle est vivante sans toute cette adrénaline, sans cet amour du risque qui coule dans ses veines. Pourquoi la LSE soft deviendrait une princesse, et quant à la LSE hard, elle serait simplement bonne à baiser et oublier ? Je comprends réellement pas ta logique. A vrai dire, je commence à croire qu’il N’Y EN A PAS. A quoi bon ? La LSE soft, est une enfant qui doit se sauver elle même, tu n’es pas son père ni son coach spirituel pour lui rappeler qu’elle en vaut la peine. Bon nombre de personnes ont déjà essayé, je pense, et c’est une thérapie qu’il lui faut, quelque chose comme un brin de folie qui lui fera se rendre compte que sa manière d’agir l’enfonce encore plus dans sa médiocrité. Quant à la LSE hard, tu as beau penser que cette fille n’est plus qu’un bout de viande, qu’il n’y a plus à sauver, TU AS TORD. Cette fille, de mon expérience, a un univers à l’intérieur d’elle, et tente tant bien que mal de se sauver, au lieu de se morfondre sur son malheureux sort, elle le refoule, que ça passe par le sexe, la séduction ou même l’auto-destruction, cette fille agit. Et si tu l’enfonces d’autant plus, tu regretteras car elle agira peut-être pour te foutre un bon gros coup entre tes boules de coco. Bref, cette LSE hard est probablement une princesse qui n’a simplement pas besoin de toi pour atteindre son trône, et ça vous la fout mal, à vous les hommes, d’admettre qu’une femme puisse tenter de se sauver seule et de vous utiliser, de vous briser en mille comme certains d’entre vous l’ont fait à son égard. Arrêtez votre vision de machos, ouvrez-les yeux et sachez différencier une femme qui a compris qu’elle était malheureuse et tente le diable pour ne pas le ressentir, et une femme en recherche d’estime de soi. Au final tu as peut-être raison, la LSE soft est une princesse, seulement si la LSE hard est la reine.

  • Phil7 dit :

    Salut les gars !
    Super article, super. J’explique ma situation du moment, je suis sur une fille avec qui je suis sortit pour un rdv à la fin duquel on s’est embrassé. Elle a bien aimé mais le pb réside dans notre différence d’âge. De l’avis de ses copines, elle a peur de moi parce que j’aurais trop d’expérience (car je suis plus vieux qu’elle, de quelques années) pour elle et elle pas assez pour moi ; et elle se demande pourquoi je l’ai choisie elle etc. Ça l’effraie et à cause de ça, elle ne voudrait plus me revoir… mais moi j’en ai envie, parce que je l’aime bien. Que dois-je faire ? La rassurer ? Le contraire ?
    Merci d’avance de votre aide ;)

    • Sélim dit :

      Ah j’ai connu ça un jour, presque 10 ans de différence d’âge.
      Tu lui dis pour son sourire, pour sa fraîcheur, parce qu’elle est drôle, pour son odeur…
      Tu lui dis que certaines choses ne s’expliquent pas, que ce n’est pas un problème de mathématiques…

  • Yeaah dit :

    Salut l’equipe ! Alors je vous raconte mon histoire :
    Soirée du nouvel an, je m’attaque à une demoiselle charmante, kino tout ça : on se rapproche. Vient un moment ou elle disparait et je n’ai pas le temps de KC ou quoi que ce soit. Mais tout va bien puique plus tard dans la soirée elle m’ajoute sur facebook.
    Le lendemain elle m’envoi un message et commence immediatement à me chauffer (« vient chez moi ce soir », « te voir ca semble etre un bon plan ») alors qu’on ne se connait pas vraiment. Je demande l’avis de mes amis et il e trouve que la demoiselle à deja une reputation de LSE hard (infidele, attachée à la drogue, des histoires sexuelles louches à son égard qui tournent).
    De plus j’apprends également qu’elle à un deja un mec ! Le lendemain elle me repropose d’aller chez elle et je m’y rends, en m’attendant à conclure. Sauf que surprise, ses parent sont à la maison et on passe la soirée dans sa chambre.
    On ris beaucoup mais rien de plus. Pas du tout le meme ambiance qu’en message.
    Maintenant on se reparle très peu mais tout les jours mais je n’ai plus l’impression qu’elle me chauffe.
    Me suis-je fais FZ par une LSE hard ? Si oui comment y remedier sachant que je la connais tres peu (moins d’une semaine et je ne l’ai vu qu’une fois).
    En esperant de l’aide de votre part ! :) Et excusez moi pour le long commentaire

    • Sélim dit :

      Hello Yeeah, tu étais dans sa chambre et tu ne tentes rien ?
      J’ai raté une étape ?

    • Yeeah dit :

      J’ai tenté des kinos mais elle n’étais pas très receptive, et je dois dire que la vue de ses parents m’a assez déchauffé.
      Maintenant lorsqu’on se reparle j’ai l’impression que ce n’est pas comme avant notre « date ». Est ce que c’est foutu d’après toi ? Sachant qu’elle à deja un mec et qu’elle voulait peut etre juste me voir pour s’amuser un peu à coté.

    • Sélim dit :

      En plus, j’avais oublié qu’elle avait déjà un mec.
      Ne perds pas ton temps, next.

  • TomTom dit :

    je me pose une question : que faire lorsque la fille (une LSE soft en l’occurence) refuse d’entrer dans le jeu de séduction, esquive les compliments ou les simples allusions, qui a par ailleurs tendance à se dévaloriser, mais pour autant connait vos intentions et ne refuse pas votre compagnie (accepte rdvs, répond aux msgs etc.) ? Next ou persévérer par un moyen quelconque ?

  • ronet dit :

    Malgré les critiques , je pense que tout ceux qui ont fréquenté , séduit , perdus ou tenté de reséduire des LSE hard ne pourront qu’appuyer ca ,
    Je trouve la phrase : Elle veulent se faire du mal, on va les y aider  » pleine de sens
    Au fond elle se complaise dans la déprime !
    La pire erreur a faire et ça a été la mienne , est de se prendre pour celui qui l’aidera a s’en sortir !
    C’etais impossible d’avoir des mots aussi dur envers elle , aujourd’hui je me rends compte que ce serrais pour moi la seule manière de la re séduire !

    Il faut pas oublier qu’une LSE hard , est comme ca a cause d’un traumatisme lié a l’enfance , tu peut pas les comparer aux autre , tu peut pas gamer une LSE hard comme une fille équilibré !

  • Val dit :

    Salut :)
    Bon voilà je vous expliquer vite fait mon problème cela fait 2 mois que j’ai rencontré une fille choper à de nombreuses reprise, j’ai gardé le contact car elle m’attire vraiment mais je ne me doutais pas qu’elle avait autant de problèmes pas beaucoup de joie de vivre et que moi c’est tout le contraire. Elle a eu plusieurs relation avec des mecs qui l’on fait souffrir elle a faye se sucider, elle me dit que je l’attire vraiment physiquement et mentalement peur de tomber dans la FC j’ai clarifié les choses « je ne veux pas être ton pote » elle m’a bien expliqué quelle ne pouvait pas me promettre de ce mettre avec moi et ni le contraire. On c’est revue en boite elle voulait vraiment me voir mais j’ai du bouger à 3 heures pour retourner à lannive d’un pote, elle me dit qu’elle m’a vraiment cherché et qu’elle était vraiment énervée et bourré et qu’elle a chopé un mec j’ai next direct elle c’est excusée pendant 2 jours je ne sais vraiment pas quoi en penser elle m’attire vraiment
    Merci de votre aide les gars ;)

    • Sylvain dit :

      Hello Val,

      Je te conseille de nexter. Visiblement, cette fille a beaucoup de problemes à résoudre et malheureusement tu ne pourras pas l’aider. Je suis tombé a plusieurs reprises dans le syndrome de superman et je t’assure que j’y ai vraiment laissé beaucoup de plumes. Surtout ce genre de filles qui sort avec un autre mec si tu n’es pas a disposition. Tu peux rester en contact avec mais fais lui comprendre qu’il n y aura rien. Pour le reste, continue à faire de nouvelles rencontres. Tu es au bon endroit pour devenir plus séduisant. :)

    • Klee dit :

      En effet Val, tu n’es pas à sa disposition. Mais elle non plus elle ne l’est pas.

      Tu es parti à 3h du mat, elle avait surement envie de se changer les idées avec toi, mais comme elle a vu que tu la laissais tomber comme une vieille chaussette, elle a décidé de continuer sa soirée autrement, avec quelqu’un d’autre, comme toi tu l’as fait (avec tes potes).

      Après tout elle fait ce qu’elle veut, elle n’a pas de compte à te rendre il me semble, puisque vous n’êtes pas en couple, et à peine amis. Selon toi elle devrait t’attendre pour s’amuser ?
      Ca me fait rire … Elle a été honnête avec toi hors elle aurait du garder ça pour elle, tu n’y aurais vu que du feu, et en plus ça n’aurait pas blessé ta petite fierté de mec.

      Nous aussi les filles on se fait plaisir et on ne devrait pas etre jugée sur notre sexualité « débridée ». Selon moi une fille qui couche avec qui elle veut et comme bon lui semble, est aussi respectable que toutes les autres. Retenir ses envies, pour la plupart, ca serait se respecter ? Pour moi ca rimerait plus avec frustration, et qui dit frustration, dit ne pas se respecter. C’est aussi simple que ca :)

      Alors peut etre que cette fille a des problemes, mais je pense que la juger sur sa vie sexuelle n’est pas la bonne solution, tu n’es pas la personne aproprié pour le faire, et si tu le faisais tu ne ferais que la culpabiliser. Si tu la respectes, tu devrais aussi respecter son indépendance sexuelle. Que se soit une LSE ou pas … On ne parle pas comme ca aux filles, aux gens en fait, simple question de respect.
      Pardonne lui ou pas, c’est ton choix.

      Un jour tu tomberas sur une fille bien, qui saura t’attendre, une fille « respectable » car peu d’experience, (pas une fille d’un soir, tu vois le genre ? ;)), mais ce que tu ne sauras sans doute jamais, c’est que tout ca n’est qu’un leurre, un voile pour cacher sa vraie vie sexuelle. Tout ca pour se preserver des jugements attifs : etre jugée sur sa personnalité uniquement et eviter d’etre comparer à morceau de viande, c’est ca qu’une fille souhaite. Juger une fille sur sa sexualité, c’est voir à quelle bout de gras tu as à faire. Hors cette fille, c’est un etre humain à part entière, doué de conscience ..
      Au final elle a le droit de te cacher son experience, la vie sexuelle fait partie de la vie privée, et ce qui est privé reste privé !

      Bref .. Ne la juge pas sur son passé sexuel, tu risquerais peut etre de passer à coté d’une belle histoire d’amour !!
      Apres tu peux aussi te mettre en couple avec une none avec qui tu te fais chier (autant intellectuellement que .. sexuellement parlant !!), si ca peut te rassurer apres tout .. En tout cas toi seul sait quel est le bon choix.
      Et puis chaque histoire est différente, il n’y en a pas une similaire, alors evitons les généralités et de classer les filles dans des cases. Chacun traine sa merde, et je crois qu’on cherche tous un peu de bonheur dans ce monde. Peace.

      Voila, comme c’est le genre de sujet qui me touche, je me permets de réagir. Je n’ai peut etre pas mesuré mes mots, mais je ne voulais en aucun paraître agressive (je ne suis pourtant pas une LSE hard, mais c’est dingue comme j’ai de l’ampathie pour elles, c’est surement mon coté feministe qui prend le dessus ahah (pas le mauvais coté du feminisme hein, vive l’égalité homme femme (et j’en ai marre de me justifier pour paraitre crédible xO bref vous m’avez compris ..).

      Bonne soirée à vous !

    • loki-otu dit :

      Tu sais un homme a une conscience aussi ! Il faut qu’il soit toujours capable de protéger sa partenaire par conscience qu’on nous donne très jeune !
      Donc la comparaison de la séxualiter avec sa partenaire sa passera toujours un moment ou un autre et sa détruira le couple ( pourquoi y’a autant de divorcer ? )
      LSE Hard = Plan Q.

  • Saïm dit :

    Salut tous.

    Hier je drague une fille qui semble correspondre à une LSE soft. C’était avant de découvrir cet article. Du coup, j’ai sexualisé à fond les marrons. Eh beh… ça n’a pas marché^^

    Je me demande si c’est bien une LSE. Je m’explique: elle m’envoi des signaux d’interêt discrets. Du coup j’y suis allé.
    Au cours de la soirée, elle m’a vanné sur mon discours très sexuée (je suis très C&F). Mauvais point, pourtant, à la fin, elle m’a tapé en riant quand je lui ais proposé de l’aider à changer de pantalon (WE sportif).

    Je sais que c’était un commentaire trop direct de ma part. Mais d’après ses réaction: ça cadrerais avec une LSE ça ou pas? J’ai simplement envie de savoir si je les détecte correctement.

    A plus

  • Mandarine dit :

    Et c’est après avoir lu quelques articles que je me rends compte que… Bah putain y’a bien pire que moi ! Je ne rentre dans aucune catégorie de filles à éviter, je ne suis pas une LSE… Hmm… Mais sachant que je suis plutôt du genre Barbare (  »Tes remarques de merde sur mon physique tu peux te les garder » ou  »Non mais t’es bien comme tu es, accepte toi merde !! » //Joie de vivre )
    dois je en conclure que je suis castratrice alors que j’ai juste du caractère ?

  • hln dit :

    Je viens de lire un article sur ce site ou on prétend que les filles cherche obstinément à mettre des étiquettes sur tout et n’importe quoi et que c’est un problème. Il faudrait peut-être balayer devant chez soi avant d’accentuer ce clivage homme-femme haha !

    Mais anyway, bien évidemment si je suis là c’est que je reconnais des « bouts de moi » dans Madame « LSE Soft », je trouve ça pas terrible terrible ce stéréotype de la meuf « chiante qui va se plaindre tout le temps et se casser quand tu l’auras bien rassurer ».

    Le monde n’est pas tout noir ou tout blanc. Dire à des lecteurs (qui j’espère ne prenne pas ces articles au premier degré) qu’ils feraient mieux de laisser tomber une fille qui leur plaît parce que … oui parfois elle s’aime pas, non seulement je trouve ça très très injuste (la « Lse » en moi qui parle ;) ) Mais surtout archi-faux.

    Bref un article qui vaudrait le coup si il était plus nuancé !

  • Tchuss dit :

    Bravo pour cet article, je suis 100% d’accord avec la description des filles lse soft. Je ne connais que trop le sujet… Problèmes total de confiance en elles, incapacité à gérer leurs rapports de séduction, incapacité à savoir ce qu’elles veulent, rapport terribles à leur corps et à leur image en général, parfois même troubles psy…etc., et j’en passe. Ce sont souvent malgré leurs soucis, des filles qui peuvent être très attachantes, drôles…etc.(en plus d’être parfois très jolies).

    Évidemment les règles standards de séduction rentrent toujours en jeu (ne pas être trop gentil et disponible, savoir poser ses limites…etc.), mais comme dis plus haut, il faut savoir les adapter.
    Il faut par contre souvent des plombes pour les séduire, en les rassurant et en se montrant stable, surtout émotionnellement, et en jouant aussi avec la distance.

    Mais voilà, le réel problème c’est qu’une fois le saint graal obtenu, non seulement la relation s’en trouve fortement déséquilibrée et épuisante (il faut sans cesse sécuriser et rassurer), mais en plus il y’a de fortes chances d’en sortir bien abimé : une fois que la demoiselle a réussi à prendre enfin confiance en elle (en grande partie grâce à ce que tu lui auras apporté), elle a la fâcheuse tendance à s’envoler vers d’autres horizons, à papillonner autre part pour reprendre les termes de cet article (voir aussi les témoignages dans les commentaires : Dz, G4…etc entre autre).

    En fait selon moi il y’a une règle de base que j’ai (malheureusement) pu expérimenter lors de mes relations avec des filles lse soft: si tu plais à une fille alors qu’elle ne va pas bien, ou qu’elle est encore trop immature, il y’a de fortes chances que ce qui l’attire chez toi ne l’attire plus du tout quand elle ira mieux. En d’autres termes : une fois rassurée et mieux dans ses baskettes, elle prendra des risques et elle ira vers le genre de relation qu’elle s’est toujours refusée, mais avec quelqu’un d’autre :)

    Donc un conseil : sachez à quoi vous attendre si vous vous attaquez à une lse (soft pour ma part, je n’ai jamais été attiré par les versions hard, bien que j’en connaisse), mais dans tous les cas, il est toujours moins dangereux, et surtout beaucoup plus épanouissant, d’aller vers des filles un peu plus stables, qui vous apporteront autant de choses que ce que vous pourrez leur apporter. C’est perso le choix que j’ai finis par faire, et je m’en porte beaucoup mieux maintenant :)

    • Sylvain dit :

      Hello Tchuss,

      Merci pour ce témoignage. Cela sent vraiment le vécu. De toute façon, le syndrome de superman c’est un piège. Ca marche au début mais apres elle ne te verra plus comme un héros. Tu ne seras tout simplement plus à la hauteur…

  • Strife dit :

    Hello la team ADS,

    Je suis actuellement en couplé avec une LSE depuis 7 mois, elle a 30 ans et moi 27. Elle n’est pas totalement LSE, sur une échelle de 10, je dirai qu’elle est à 5. Bref, je me demande, lorsqu’elle se maquille et s’habillé très bien, elle prend vraiment confiance en elle. Et quand ça se passe elle est beaucoup plus câline avec moi, rigole beaucoup plus, etc. En général, elle peut envoyer des ioi à des mecs qu’elle ne connait même pas, mais quand elle a confiance en elle, ou quand un événement positif vient d’arriver, elle ne regarde plus que moi. Alors je me demande, va t-elle vraiment jouer au papillon une fois qu’elle aura une confiance stable ?

  • Strife dit :

    Please, j’ai vraiment envie de me débarrasser de ce doute

    Merci d’avance

    • morfalus dit :

      je dirais fait attention, les femmes peuvent être perverses et manipulatrices (quand je lis tout le post en entier, y’as de quoi se poser des questions) le jour ou ça iras vraiment mieux dans sa tête et qu’elle auras vraiment prit de l’assurance en théorie elle peut aller voir ailleurs mais pour le moment ton histoire à l’air de bien fonctionner oui elle drague mais c’est juste pour se faire plaisir voir qu’elle peut provoquer de l’attirance chez les hommes. Elle ne ta pas tromper à ce que tu saches, elle est bien avec toi vous prenez du bon temps

1 5 6 7

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)