Comment séduire une conne

Publié dans Drague par
ArtDeSeduire.Com

Comment seduire une conne Comment séduire une conne

Je vous avoue avoir un peu hésité à publier cet article envoyé par un ami scénariste car il est bien trash (l’article, pas l’auteur !)… Mais en même temps, il m’a tellement fait marrer que je me devais de le publier. Et puis on sent le vécu… Je vous en dit pas plus, bonne lecture : )

Définition d’une conne

La conne est une personne aux intérêts culturels et aux qualités intellectuelles parfois limités. Mais plus précisément, il s’agit de quelqu’un qui, sans être forcément conscient de ses faiblesses, cherche à se faire valoir et à démontrer ses qualités.

La conne répète souvent les mêmes questions sans en entendre les réponses. Elle demande plusieurs fois des explications qui la dépassent complètement et se défend pour autant d’être une « 2 neurones ».

La conne se remarque de par ses bourdes, son absence de réflexion, sa volonté de se démarquer et surtout par son regard intense. L’œil vitreux, elle offre souvent un visage de poisson lorsqu’elle feint de se concentrer.

Lors de la première approche, la conne se distingue par ses remarques et ses idées. Capable de confondre Nelson Mandela avec un joueur de foot, la conne est dangereuse ; pour vous, et pour elle…

Avantages et inconvénients

Tout d’abord, la conne se cache très souvent derrière l’apparat de la femme superficielle. Ce qui en fait parfois une bombe en soirée. Eblouissante et excitante. Sa nouvelle teinture platine et son décolleté soigneusement arrangés en feront une proie de choix au premier abord.

Tout le monde –vous y compris- se félicitera de son allure fiévreuse, allant de paire avec les nuits torrides qu’elle promet. Cependant, la conne peut, de ce fait très vite décevoir.

D’abord, parce que le sexe n’est pas qu’affaire de plastique mais plus souvent d’esprit. Et si les pièces Lego ne s’emboitent pas comme il faut, seuls l’humour et la tendresse peuvent contrecarrer le fiasco. Mais comme la conne aime à se prendre au sérieux, ces qualités manqueront forcément à l’appel.

Ensuite, après l’amour, si vous n’êtes pas un pachyderme narcoleptique, vous aimez fumer une cigarette ou siroter un verre de Martini en envisageant un second round… C’est le meilleur moment pour poser des questions choisies, intimes et sincères.

La conne étant dépourvue de profondeur, elle risque de cumuler un certain nombre de lieux communs qui vous donneront juste envie de dormir. Gare aux grands moments de solitude.

La conne est généralement une belle femme, n’ayant pas besoin d’efforts supplémentaire pour séduire le premier venu. Elle est l’image type de la bombe que l’on ramène dans son lit un soir, et que l’on essaye tant bien que mal d’éviter au petit déjeuner, le lendemain…

Où la trouver

La conne est un être humain avant tout. Avec des besoins. Et des désirs. Des désirs de charme, de sexe, et d’attention. Elle écume donc les sites de rencontres, dance-floor et les magasins de vêtements, de mode ou de parfums.

Sur la piste, elle se repère facilement. Vos amies la traiteront de « pouffe » et vos amis de « chaude ». Elle n’hésite pas à danser –mais ne sait pas forcément avec qui. Elle s’habille très serré et n’hésite pas à allumer.

Sur internet, la conne est plus difficile à débusquer. Il faut être rigoureux pour la démasquer.

Conseils pratiques :

  1. S’attarder sur la phraséologie utilisée par votre contact féminin. Si celle-ci est inspirée d’MSN ou encré dans le langage SMS, c’est que la conne frétille au bout de la ligne.
  2. Lire les fiches personnelles (et non pas survoler). Si elle recherche le « grand amour » et utilise des références infantiles tirées de l’univers Disney tels que « prince charmant », « chaussure à mon pied », ou encore un « rêve bleu » ; Conne en Approche !

Dans les temples de la superficialité, la conne est reconnaissable à l’œil vide qu’elle laisse traîner le long des vitrines. Parfois la bouche entre-ouverte, elle peut contempler un article durant des heures, s’interrogeant sur son utilité et son mode de fonctionnement.

Comment la séduire

Rien de plus simple en réalité. Une chose à savoir sur la conne : elle croit tout savoir sans jamais ne rien connaître. Et si vous les collectionnez, c’est que tôt ou tard, il faudra assumer votre désir de supériorité. La première approche est cruciale.

Dans un magasin, vous pouvez la « débloquer » en répondant à toutes ses interrogations. Les compliments flatteront son égo sans passer par la case cerveau.

Gare aux premières questions : les réponses vous renseigneront sur son degré de connerie. Hors contexte, il est tout à fait possible de lui demander si elle se rappelle qui était Mandela ou à quoi sert le Dalaï-lama pour vérifier.

Par la suite, il suffit de les laisser parler, de les aiguiller dans les conversations afin qu’elles aillent dans votre sens -la chambre- sans jamais les contredire.

Attention à ne pas non plus les encenser ; l’apologie de la connerie est un crime dans certains pays. Comme tout un chacun, elles ont besoin d’être écoutée, prises au sérieux et de séduire. Sachez subtilement répondre à ces attentez sans non plus corrompre votre propre éthique et vous gagnerez.

Un conseil néanmoins : même s’il faut toujours sortir couvert, ne faîte jamais confiance à une conne. Jamais !

Comment la larguer

On en arrive au point le plus délicat. La conne aura eu son lot de bons moments, torrides ou hilarants. Mais surtout, elle vous aura à son insu étouffé de solitude. Très vite, la moindre phrase, le moindre échange, reflètera la profondeur de sa connerie et vous isolera complètement.

Vos amis n’oseront plus la voir, à moins d’organiser un dîner de cons. Et elle sera de plus en plus ravie de partager sa vie (depuis trois semaines) avec un inconnu dont elle croit déjà tout connaître puisque fonder des théories sur le néant est son habitude.

Bref, vous n’en pourrez plus et il faudra procéder à l’exfiltration de l’intrus. Pour se faire, deux méthodes :

Vous êtes tombé sur une conciliante. Elles sont rares. Profitez de la chance pour vous faire un peu pardonner en usant de votre prétendue supériorité pour faire preuve d’élégance. Faite jouer les arguments culturels en votre faveur.

Parlez d’un certain malaise en couple ou de votre incapacité à vous installer –sinon, pourquoi vous seriez vous entiché d’une conne ?… Déculpabilisez-la tant que cela est possible et prenez sur vous l’entière responsabilité de l’échec. De toute façon, vous aurez oublié demain.

Quittez vous sur un dernier débat et un petit ébat, embrassez-la, remerciez-la …

Elle s’accroche. Vous n’êtes pas contrariant ; vous la jouez hard ! Elle refuse. Ca n’est pas possible selon elle. Cette histoire, c’était du sérieux et elle y croyait dur comme fer. Ce sont les plus dures à abattre ; jamais elles n’ont relevés le différentiel intellectuel qui vous séparait.

Elles vont vous faire la cour, ne rien lâcher et vous harceler. Dans le pire des cas, vous pouvez vous retrouver avec une ex psychotique qui vous suit et vous inonde de lettres (tantôt d’amour, tantôt de menaces de mort). Cette hypothétique groupie est capable de tout !

Evitez-vous cela ; soyez sec et sans appel. Insistez sur le poids des mots et en cas de non compréhension, n’hésitez pas à être verbalement violent.

N’insultez pas (c’est inutile), mais avouez la vérité. « Tu es une conne, j’avais envie d’étudier ton espèce de plus près » suffira finalement à la faire disparaître de votre vie à tout jamais.

Conseil pratique : Monter sa garde au visage et aux testicules au moment de l’aveu et préparer sa propre exfiltration.

Extraits réels d’une vie avec des connes

  1. -Allo Jen ? J’ai acheté un combiné sel / poivre.

    -Ah ? C’est un téléphone ?

  2. Elle est une actrice prétentieuse et elle intellectualise son métier dont elle ne vit pas encore ; « Je ne joue pas, je suis. Mais je ne suis plus quand je joue, j’incarne. Puis je transcende. C’est chimique, pas physique ». JCVD n’est plus seul !
  3. Un reportage émouvant sur les enfants soldats de Sierra Leone accapare votre attention. Pour tenter de vous captiver, elle parle plus fort que la télé et dit « J’y suis déjà allé, là bas… quand j’étais aux Etats-Unis »
  4. Alexandre (le navet d’Oliver Stone avec Colin Farrell) sort la même semaine que La Chute (relatant les dernières heures du Führer). Elle préféra aller voir Alexandre, « parce que c’est une histoire vraie » !

Paul B.

banner parler aux femmes Comment séduire une conne
banner parler aux femmes Comment séduire une conne
Banner 50phrases Comment séduire une conne
Banner 50phrases Comment séduire une conne
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment séduire une conne
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment séduire une conne
banniere 2 Comment séduire une conne
banniere 2 Comment séduire une conne
91 COMMENTAIRES
  • La fille dit :

    J’ai envie de faire un film sur cette conne championne toute catégorie qui a croisée mon chemin (je sais pas ce que j’ai fais dans une autre vie) et qui a fait de ma vie un enfer en l’espace de quelques mois; alors en attendant voici de quoi vous poiler:
    Son avis concernant la Palestine « Mais il faut qu’ils se laissent faire! »
    Face à mon horreur devant des scènes insoutenable du film Amistad : « mais ça c’est jamais passé comme a hein! » alors que le seul livre qu’elle a lu dans sa vie c’est le journal de Bridget Jones ,livre que je lui ai moi-même prêté sinon elle aurait jamais lu un seul bouquin de sa vie; en parlant de bouquin, je lui dit que j’avais acheté « l’Alchimiste » pour l’anniv’ de son mec et elle me répond: -« je crois qu’il a déjà lu » dans sa petite cervelle de moineau, elle peu pas s’imaginer une seconde qu’un livre ça peux ce lire plusieurs fois, du coup j’ai pensé à le lui offrir à elle mais j’ai vite changé d’avis car je savais que ça ne servirait à rien…
    Vous imaginez qu’au bout d’un moment j’évitais toute conversation politique avec elle, et elle:  » c’est dingue! on peu jamais parlé politique avec toi, juste de maquillage! » genre c’est moi la conne, ou l’hôpital qui se fout de la charité…(vite vite une corde!!!!!)
    Chirac, elle le trouvais génial parce qu’il était trop marrant dans les guignols…
    Son mec qui fait silence radio pendant deux jours, bien sur elle le harcèle de coup de fils, mais il ne répond jamais, puis elle me dit « tu sais j’ai même essayé de l’appeler en inconnu mais il répond pas! » Sans blague!!!! Et des perles comme ça j’en ai encore pleins, mais là je vais arrêter :)

  • Bob dit :

    Au (a la) con(ne) qui a écrit ce torchon.

    La définition que tu nous donne de la conne ressemble fort a celle de 70% des jeunes femmes dans nos sociétés superficielles et matérialistes.

    J’en déduis que tu as du souffrir beaucoup et que tu dois te masturber souvent bien seul dans ton lit (et une 2eme fois après la clope dans ta chambre).

    La frustration mène forcement au genre de discours dans ce torchon quand elle n’est pas assumée par les cons…

    On est toujours le con ou la conne de quelqu’un. Généraliser , a partir de ses petites expériences ratées, c’est le début de la connerie.

  • kev dit :

    J’hallucine totalement de lire cet article. J’ai vécu avec une conne pendant un moment et les symptômes sont bien ceux cités : elle avait l’œil vitreux devant les vitrines de magasin, même en ce séchant les cheveux, bref la bouche entre ouverte, voulait coucher (âpres lui avoir parlé 2 h) sans préservatif, n’avait aucune discutions mis à part son physique, ses ongles manucurés 2 fois par mois et ses dépenses en vêtements,… bref une buse de 1 mètre 80 pour 49 kg et le QI d’un sac poubelle

  • tibo dit :

    Merci pour cet article de toute splendeur

1 3 4 5

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)