Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Comment Draguer Une Meuf ?

Comment-draguer-une-meuf

Lifestyle et réussite

Comment Draguer Une Meuf ?

Comment Draguer Une Meuf ?

Comment draguer une meuf ? Comment serrer une zouze ?

Vous dites comment vous ? Comment pécho une fille ? Comment draguer une gadji ?

Dans cette vidéo que je vous implore de regarder, vous allez apprendre une vérité universelle sur la séduction.

Plusieurs, même. Si vous avez du mal avec les filles, si c’est encore pire avec vos potes, découvrez comment draguer une meuf.

Le choix des mots n’est pas innocent.

Vous devez vous dire « Le coach en séduction, il a craqué aujourd’hui ? Jamais il ne parle de draguer des meufs, c’est pas son vocabulaire, il nous pousse toujours à bien parler ».

Je vous rassure, je n’ai pas craqué. J’ai juste été inspiré par cette vidéo de l’INA, qui suit le samedi soir de quatre galériens.

Des gentils galériens. Des ados, comme vous et moi l’avons été.

Je vous laisse regarder la vidéo, et on débriefe après, quand vous aurez compris pourquoi je vous parle de « draguer des meufs ».

Chez nous, au bureau, cette vidéo est devenue culte tant certains moments sont fous. 

Vous allez voir qu’en 35 ans, la drague n’a pas changé, pas tant que ça, et que les filles sont toujours au cœur des préoccupations des adolescents.

Leçon 1 : Draguer une meuf quand on vit en banlieue

J’adore ces 4 mecs. Ils me font penser à 4 garçons plein d’avenir, mais en plus fous encore (regardez ce film si vous ne l’avez jamais vu. « Adrien Allard », c’est un héros classique de la comédie française).

Leur problème numéro 1, très bien mis en scène par les journalistes : ils habitent en banlieue. « Y’a rien du tout à Bezon ». 

Et la banlieue, ce n’est pas Paris.

Habiter Paris intra-muros, même un appart miteux, est plus valorisé par les filles que d’habiter en banlieue (Neuilly, Levallois, Issy et quelques banlieues chics sont des exceptions).

C’est exactement ce que chantaient les Inconnus, « La banlieue, c’est pas rose, la banlieue, c’est morose ». Hors du périph’, ce n’est plus Paris, ça perd en désirabilité. 

Quand j’habitais à New York, une ex Miss Texas m’avait confirmé ce mépris de classe entre ceux qui habitent dans la ville, et ceux qui n’y viennent que pour travailler ou pire, le week-end pour sortir.

Leur nom : les « B&T », Bridge and Tunnel, ceux qui doivent traverser les ponts et les tunnels pour accéder à la vie nocturne de Manhattan.

Draguer une meuf de Paris quand on habite en banlieue, c’est un handicap qui n’est pas nouveau, soyez-en conscient.

A vous d’adapter votre discours pour qu’elle lutte contre ses préjugés…

Leçon 2 : Draguer une meuf grâce à la danse

Ah, les groupes de mecs. Toujours un beau moment de camaraderie. Et de chambrage.

Dans un groupe de potes, on essaie de se tirer vers le haut. Ici, dans le sujet de l’INA, ces jeunes ont pour héros John Travolta, le beau gosse qui enflamme le dancefloor dans Staying Alive.

Vous avez peut-être remarqué que l’un des jeunes se fait surnommer « Danny ». Comme Danny Brillant ? Pas du tout. Comme Danny Zuko, autre héros, interprété par Travolta dans Grease, en 1978.

Quand on est avec des potes, on a toujours des héros de référence.

C’est M’Bappé ? Pogba ? Neymar ? Cyprien ? Squeezie ? Tahar Rahim ? Jean Dujardin ? Des influenceurs Instagram ? Vald ? Booba ? Elon Musk ? Neil Strauss ?

Chaque groupe sociologique a ses héros, ses mythes.

Certaines filles vibreront si vous évoquez Badinter ou Dupont-Moretti, d’autres préféreront parler de Lucchini ou de Biolay, là où d’autres s’extasieront sur les œuvres de Zeller, Foenkinos ou Beigbeder et les dernières n’auront d’yeux que pour Drake ou The Weeknd.

Ici, nos quatre héros sont fans de danse. Pensent qu’on peut impressionner les meufs en dansant comme dans les films de Travolta.

15 ans après eux, je m’inscrivais dans un club de danse avec le même objectif : devenir bon en danse pour plaire aux meufs et séduire sur le dancefloor.

(Verdict 20 ans plus tard : je ne pense pas avoir couché avec la moindre fille grâce à mes « talents » de danseur. Si oui, qu’elle se manifeste dans les commentaires…)

La réflexion sociologique : posez-vous la question de savoir à qui vous voulez ressembler.

Qui sont vos modèles ? Des moines ? Des auteurs ? Des scientifiques, chercheurs, médecins ? Des sportifs ? Le premier qui répond « Les Anges de la Télé-Réalité » prend une gifle. 

Leçon 3 : Draguer une meuf, c’est la mettre à l’aise

Ici, la scène du Burger King est très clairement montée. Je soupçonne le journaliste d’avoir demandé à la fille de jouer la scène.

Et face au pouvoir de la caméra, tout le monde joue son rôle :

Les jeunes de banlieue jouent les galériens qui vont draguer,

Le héros lourdingue va MAL aborder la meuf, qui mange son burger,

La fille part trouver refuge auprès des bourges à côté,

Les « rupins » comme les appellent un de nos 4 banlieusards traitent nos héros de paysans.

La lutte des classes jusque dans le Burger King des Champs Elysées, il fallait y penser.

Ca aurait pu mieux se passer si le dragueur avait décidé d’aborder la fille sans envahir son espace vital, peut-être…

Conclusion : Draguer une meuf, c’est jamais facile

Jeune de 1984 ou de 2019, la drague, c’est toujours pareil : comment donner envie à une fille de passer du temps avec nous ?

Comment surmonter tout ce qui joue en notre défaveur ?

Un prénom, une origine ethnique, une origine géographique, une origine sociale, une gueule d’ado boutonneux (horribles années, je ne vous regrette pas), des parents pauvres, des fringues moyennes, un corps de lâche…

L’adolescence, c’est vraiment une période maudite.

Si bien chantée dans les sons d’Orelsan (BONNE MEUF). Si bien représentée dans les Beaux Gosses , le film, tiré de la BD de Riad Sattouf.

Cultivez-vous, investissez dans votre cerveau, marrez-vous avec vos potes… Ces années-là passent vite, et après, finie l’insouciance… Au travail esclave, ton patron veut du rendement… Ton proprio veut son loyer…

Les vraies emmerdes de la vie commenceront… Et c’est quand même plus sympa d’affronter tout ça et de faire des projets avec une petite meuf mignonne à vos côtés.

A tous nos lecteurs ado et post-ado, n’ayez crainte : ça va passer ! (Et ça passera encore plus vite si vous lisez les articles présents sur ce site !)

Je vous invite notamment à reprendre cet article sur la confiance en soi !

Sélim, votre coach qui aimait bien draguer des meufs

Bann-SMS1erRDV

Lire la suite
Cliquer pour commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Lifestyle et réussite