Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Séduire dans un monde Post-COVID ?

Aborder une fille

Séduire dans un monde Post-COVID ?

Séduire dans un monde Post-COVID ?

Vous ne faites plus de rencontres avec la COVID-19 ? Comment séduire avec un masque en respectant la distance de sécurité ?

Draguer avec le COVID n’est pas facile. La crise sanitaire a rendu complexe la séduction… mais elle vous donne malgré tout des opportunités pour devenir plus séduisant et plaire aux filles que vous convoitez !

Voilà 5 conseils pour séduire dans un monde post-covid !

1. Reprenez vous en main !

Que vous ayez apprécié ou non les confinements, vous vous êtes peut-être laissé aller pendant la pandémie. Nous avons tous traîné en pyjama, mangé mal, oublié le coiffeur… et les fêtes de fin d’année n’ont rien arrangé.

Pour séduire dans un monde post-covid, la première chose que vous devez faire c’est vous reprendre en main.

Regardez-vous dans le miroir. Avez-vous pris du bide ? Avez-vous abandonné le sport ?

Si vous êtes sur une application de rencontres, soyez vigilant. Avez-vous bien la même tête actuellement que sur vos photos de profil ? 

Si vous avez pris du poids et que vous avez laissé pousser vos cheveux, la fille que vous draguez risque d’avoir une mauvaise surprise en voyant votre nouvelle tête.

Go reprendre de bonnes habitudes !

Remettez en place une routine bénéfique.

Allez chez le coiffeur tant que les commerces sont ouverts. Si vous avez peur, prenez un rendez-vous privé chez vous.

Faites un minimum d’exercice à la maison.

Nul besoin d’être un sportif de haut niveau, des applications comme « 7 minutes » peuvent vous aider à garder la forme. Vous pouvez aussi vous balader pour faire les 10.000 pas quotidiens.

Motivez un de vos potes pour vous accompagner. Lancez-vous des défis de pompes ou suivez le même live de sport sur Facebook ou Instagram.

C’est un début tranquille, mais comme on dit, “la motivation vous sert de départ. L’habitude vous fait continuer.”

Une analyse publiée par Folkins et Sime, deux psychologues américains, dans la revue American Psychologist montre que près de 90% des études lient la pratique régulière d’un sport à une meilleure estime de soi, à une meilleure humeur et à moins d’anxiété.

Vous aurez un meilleur niveau d’énergie ce qui aura un impact positif sur votre sex-appeal et même votre vie sexuelle.

Ce serait dommage de décevoir votre target au moment de tomber le t-shirt…

Recommencez à manger correctement. Les fêtes sont finies, remplacez les gâteaux apéritifs par du houmous, les biscuits par des fruits ou par un smoothie.

S’il devait y avoir un troisième confinement, mettez-le à profit pour vous améliorer !

2. Ayez toujours un plan de secours

Pour le moment, les bars, les restaurants et les lieux culturels sont fermés.

Mais lorsque ce sera le cas, ne prenez pas cette ouverture pour acquise. Ayez toujours un plan de secours.

Même si les confinements et les couvre-feu s’arrêtent, le COVID-19 ne disparaîtra pas directement. Nous ne sommes pas à l’abri d’un reconfinement régional.

Votre concert peut être annulé et votre cinéma fermé car un artiste ou un membre du personnel a attrapé le COVID-19. 

Servez-vous de ces contretemps gênants pour montrer votre lifestyle et vos qualités. “L’intelligence, c’est la faculté d’adaptation” disait Gide.

Préparez toujours un plan B à côté de votre lieu de sortie. Si c’est proche de chez vous, rangez votre appart’ et préparez de quoi boire un verre.

Ayez une idée ou deux de ce que vous pourriez faire à la place : un bar sympa à côté ? Une balade qui vaut le coup ? Un musée à visiter ?

Si le jour J votre activité est annulée, ou pire, si vous vous en rendez compte sur place, vous ne serez pas pris au dépourvu.

Montrez que vous restez positif et que l’annulation n’impacte pas votre humeur, et vous marquerez des points !

N’oubliez pas qu’un homme attirant ne réagit pas négativement face à des situations qu’il ne maîtrise pas : l’hystérie n’est pas une qualité attirante chez un homme.

3. Rassurez les femmes que vous convoitez… (elles sont stressées comme vous !)

Vous aurez plus de mal à établir le contact physique avec votre cible à cause du COVID.

Si jamais vous avez envie de vous rapprocher de la fille avec qui vous discutez, n’ayez des contacts qu’avec les zones les moins intimes, comme le bras, les épaules.

Si vous sentez qu’elle recule ou que ça la met mal à l’aise, arrêtez immédiatement.

Remplacez les contacts physiques habituels comme la bise et la poignée de main par un check du coude, un check du pied.

Vous aurez tout le temps de vous rapprocher quand vous l’inviterez chez vous 😉

Montrer votre prudence et votre sens des responsabilités rassurera la fille en face de vous.

Si votre date veut que vous gardiez votre masque, faites-le. Si elle ne veut pas entrer dans des espaces confinés car le risque de se transmettre la maladie augmente, n’insistez pas, allez ailleurs.

Essayez de planifier des activités à l’extérieur. Vous pouvez par exemple aller courir avec elle, ou boire un chocolat chaud au bord de la Seine, du Rhône ou de votre rivière locale après une balade.

Il y a toujours un risque lorsque vous avez un rendez-vous, mais de cette manière vous le réduirez le plus possible.

4. Attention aux sujets de conversation …

Quand vous parlez avec une femme que vous souhaitez séduire, vous savez qu’il faut éviter les sujets risqués comme la politique et la religion.

Avec le COVID, la liste des sujets à éviter s’allonge.

Soyez prudent en parlant du passé et de vos familles, vous ne savez pas si elle a été touchée par l’épidémie ou non.

Attention au thème du travail. Vous allez la repousser si vous vous plaignez d’être en chômage partiel, ou si vous vous plaignez d’être en télétravail alors que son emploi est menacé.

Une étude publiée par la plateforme de recrutement Glassdoor montre que plus d’un Français sur trois craint de perdre son emploi.

Si vous évoquez le sujet, essayez de le faire avec humour en parlant des désagréments que vous avez vécus. Ne passez pas trop de temps à critiquer le gouvernement ou votre entreprise.

Bien sûr, si elle veut aborder le sujet et que vous le connaissez, et si vous partagez le même avis, vous pouvez y aller.

Mais ne vous contentez pas d’acquiescer. Ayez une opinion en donnant votre avis, ajoutez des choses intéressantes.

Dans le pire des cas, un désaccord ne vous empêchera pas de séduire si vous savez rebondir sur un autre sujet.

5. Apprenez à prendre votre temps

Avec le couvre-feu, les potentiels reconfinements et la fermeture des lieux culturels et des restaurants, vos projets de sorties vont sûrement être repoussés.

Même si vous parvenez à voir la fille pour un premier ou un second rendez-vous pour les plus chanceux, la menace de nouvelles mesures sanitaires change le rapport de séduction entre les hommes et les femmes. 

Vous ne pouvez pas séduire la femme que vous convoitez comme d’habitude si vos rendez-vous sont espacés de 2 ou 3 semaines.

Vous ne pouvez pas séduire de la même manière sur Tinder si vous n’allez pas vous voir dans les deux semaines qui viennent.

Apprenez à en tirer parti. C’est l’occasion pour vous de faire avancer les choses plus lentement, de tenter la slow seduction. Approfondissez vos discussions, prenez le temps de découvrir la fille qui vous plaît.

Aujourd’hui, la séduction va vite. Faites-lui comprendre votre démarche et la raison pour laquelle vous ne précipitez pas les choses.

Les relations qui mettent plus de temps à se construire sont souvent plus solides.

Planifiez une sortie et relancez-la de temps en temps pour ne pas perdre contact. Vous trouverez peut-être une belle histoire !

Bonus : décollez de votre téléphone

Les applis de dating peuvent vous amener à rencontrer des gens très sympa dans d’autres villes que la vôtre.

Le confinement a fait augmenter le nombre de personnes présentes sur ces sites. Tinder a par exemple enregistré un record de 3 milliards de swipes en une journée au mois de mars 2020.

Mais les restrictions sanitaires, les limitations de déplacement jouent contre vous.

De plus, avec le télétravail, de nombreux Français envisagent de déménager ou de changer de vie.

Vous allez passer du temps à parler avec vos matchs en ligne, mais vous ne pourrez pas forcément transformer l’essai dans la réalité. 

Parler par texto, par Instagram ou par Tinder ce n’est pas la même chose que rencontrer la personne en vrai.

Sortez, profitez du soleil et du beau temps pour faire des activités. C’est la meilleure manière pour rencontrer des femmes, découvrir de nouvelles activités et vous créer un lifestyle attirant.

C’est peut-être comme ça que vous rencontrerez votre prochaine copine !

Conclusion

La bonne nouvelle : coucher avec une femme après l’épidémie de covid ne sera pas plus difficile qu’avant.

Nous avons tous été enfermés pendant des mois. Même vous devez faire attention, les femmes ont autant envie de sortir et de s’amuser que vous.

Vous devez simplement prendre garde à être sur la même longueur d’onde en préparant votre sortie avec elle : fait-elle très attention ? Est-elle à l’aise avec les restrictions ? Est-elle au contraire super open et prête à prendre des risques ?

Communiquez avec les femmes, et vous n’aurez pas de difficulté à les séduire dans le monde post-COVID !

Et vous, vous êtes plutôt serein lorsque vous allez en date en ce moment ?

Ou est-ce que comme 90% de mes coachés, vous avez compris qu’il valait mieux tout miser sur la séduction online ?

Sélim

Lire la suite
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. will

    25 février 2021 à 14:55

    J’ai fait une croix sur une vie sentimentale ou sexuelle pour les 6 à 12 prochains mois, 2021 sera vide pour moi.
    Pas de rencontres en vrai possibles, presque pas de réponses sur les apps et de toutes façons très difficile d’organiser une rencontre (1 seul rendez-vous en 6 mois).

    Et pourtant je continue plus que jamais swipes et autres relances et je ne fais jamais part de ce genre de réflexions déprimantes, je continue les messages positifs.

    La solitude forcée va générer beaucoup de dépressions et probablement une augmentation, même légère, des suicides dans les années à venir.
    Je le sais parce que j’y ai moi même pensé et y repense encore devant ce manque absolu de perspectives.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Aborder une fille