Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Elle a ri avec cet opener en décembre, et on est ensemble maintenant !

Aborder une fille

Elle a ri avec cet opener en décembre, et on est ensemble maintenant !

Elle a ri avec cet opener en décembre, et on est ensemble maintenant !

On reçoit peu de bonnes nouvelles en ce moment, MAIS Manu nous a procuré la bonne nouvelle de ce début de semaine. 

Au moment où j’écris, ça fait un an et demi que je pleure l’annonce de séparation de Daft Punk. Donc le mail de Manu m’a remonté le moral. 

Manu est un coaché avec qui j’ai travaillé 3 heures en novembre et décembre 2021, je vous raconte rapidement son histoire motivante et inspirante !

Manu s’appelle Emmanuel mais c’est trop long, ça le saoule. Il a 36 ans, est développeur et depuis un an, comme beaucoup, est en télétravail pour une grande enseigne. 

Comprendre : au niveau de sa vie sociale, c’est le désert, le néant, heureusement qu’il vit à 30 minutes de chez ses parents. 

Et encore, avec des parents âgés, le Covid et l’absence de vie sociale, c’est plutôt un inconvénient : pour ne pas les contaminer, il fait très attention à ne voir personne. 

Quand Manu m’a appelé, c’était donc un Manu version « au bout du rouleau », ras le bol de la solitude que j’ai coaché. 

Un coaching en séduction pour faire quoi, alors qu’on ne peut pas sortir ?

Sur Zoom (oui, les sessions ont lieu sur Zoom ou Google Meet), une des premières questions que je pose à mes coachés, c’est toujours : 

« Mais pourquoi on se voit maintenant ? Qu’est-ce qui t’a poussé à prendre ta vie en main maintenant ? Pourquoi est-ce que tu n’attends pas la fin des confinements, des couvre-feux etc ? »

Sa réponse : 

« Ecoute, c’est le moment des primes de fin d’année, j’ai bien bossé et honnêtement, ça fait longtemps que je voulais prendre un coaching en séduction avec toi, mais j’avais toujours mieux à faire. Là, bah… j’ai rien de mieux à faire ! Alors autant être prêt au moment où on pourra recommencer à draguer ! » 

Vous commencez à me connaître, après une telle réponse, je contre-attaque directement : 

« Popopopopo tout doux ! Pas de croyance limitante là ! Quand tu me dis « recommencer à draguer », moi j’entends qu’en ce moment, tu penses qu’on ne peut pas draguer ! Tu m’expliques pourquoi tu crois ça ? Raconte-moi un peu tes opportunités de rencontres, tes journées, les endroits où tu peux voir du monde ! »

Sa réponse est immédiate : 

« Bah coach, comme tout le monde, ma vie sociale c’est le néant, nada, nichts ! Je reste chez moi, je ne vais pas dans les bars, je ne fais pas de soirées en appart, et quand on m’invite, les rares fois où on m’invite, je dis non parce que je ne suis pas à l’aise à l’idée de m’enfermer avec du monde sans masque. »

Vous imaginez bien ma première réaction : 

« Bravo, tu as raison de te protéger et de protéger tes parents… Mais les sites de rencontres, la drague sur Tinder, pourquoi tu n’essaies pas ? Bumble, ou Happn, ou Meetic ? QU’est-ce qui t’empêche de faire des rencontres en ligne comme beaucoup de monde en ce moment ? »

L’excuse immédiate de Manu, je la connais avant qu’il ne la prononce : 

« Non, mais les sites de rencontre, ça ne marche pas. Enfin pas pour moi… »

Pour info, Manu est un mec moyen. Il n’est pas beau gosse. Il est normal. Clairement pas Brad Pitt, mais pas Shrek non plus. Pas de difformité, pas de handicap, rien de physiquement répugnant. Un gars moyen entre 6 et 7/10. 

Je lui dis : 

« Manu, tu veux faire une vraie rencontre, draguer dans la rue ? Draguer au supermarché ? Tu prends encore le métro ou tu n’es qu’en télétravail ? »

« Télétravail uniquement, et je fais mes courses oui, mais c’est dur de draguer une fille avec un masque de toute façon… »

Encore une croyance limitante. 

Les solutions pour faire des rencontres en ce moment

 

Il n’a pas voulu que je l’emmène sur le terrain des sites de rencontres : ça me va. 

Je ne suis pas là pour le forcer, juste pour lui montrer : 

  • 1/ ce qui marche le mieux en ce moment
  • 2/ ce qui s’est le plus développé au cours des 20 dernières années
  • 3/ ce qui va revenir lors des prochains confinements

 

Vu qu’il refuse de s’inscrire sur Tinder, go pour le supermarché. 

Alors on a discuté de toute la Méthode RDV à mettre en place pour séduire et rassurer les filles.

Et surtout, je lui ai donné 7 openers exactement pour draguer au supermarché. 

Il m’a dit avoir tenté un seul opener, celui qu’il trouvait le meilleur. 

<H2>L’opener qui a fait rire Julie, Sophie, Sarah… mais pas les autres </H2> 

Avec cette simple phrase pour aborder les filles, Manu a pris deux numéros

C’est plutôt pas mal pour lui, après un an sans faire de rencontres.

Il l’a testée pendant une semaine, sur 5 filles. 

2 l’ont ignoré.

3 filles lui ont répondu. 

Sarah avait un mec et n’a pas voulu laisser son numéro à Manu.

Les deux restantes, Sophie et Julie, ont toutes les deux laissé leur numéro (Julie a voulu « donner son Snap » mais Manu n’est pas sur Snapchat). 

Cet opener absurde, vous pouvez vous aussi l’utiliser facilement au Franprix, Monoprix ou Leclerc du coin. 

Au rayon alcool ou au rayon nourriture pour chat, dites à la fille : « Ça fait 10 minutes que je fais le tour du magasin, je ne trouve pas le rayon caviar, c’est bizarre, non ? » 

Il marche très bien :

  • Quand la fille achète une bouteille de vodka (le lien avec la Russie, le caviar, ça se fait facilement)
  • Quand la fille achète du champagne (le point commun entre le champagne et le caviar, vous le trouvez facilement aussi). 

Précisions de la part de Manu : 

La première m’a vraiment donné les adresses des boutiques de caviar à Paris. Super mignonne, clairement une fille de bourges. J’avais un peu le stress, j’ai raté mes textos pour la recontacter

La deuxième m’a pris pour un fou, et on est parti sur des blagues un peu absurdes (on était au rayon des blinis et du tarama, elle m’a dit que ça devait être pas mal le caviar devant l’ordinateur le midi, tu fais quoi, blabla…), et c’est elle qui m’a proposé un premier rendez-vous sur Facetime ! 

Aujourd’hui, Manu est en couple avec la deuxième.

Si lui l’a fait, vous pouvez aussi y arriver ! 

Ça se joue dans la tête, avec une bonne confiance en vous, et le bon état d’esprit pour aborder 

On travaille ensemble quand vous voulez, 

Envoyez-moi juste un mail : selim@artdeseduirePOINTcom 

Sélim, votre coach créateur de punchlines séduisantes (et marrantes) 

Lire la suite
Cliquer pour commenter

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Aborder une fille