Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Prenez votre Temps pour la Séduire : Osez la « Slow Séduction »

Technique de drague

Prenez votre Temps pour la Séduire : Osez la « Slow Séduction »

Prenez votre Temps pour la Séduire : Osez la « Slow Séduction »

Voiture, avions supersoniques, TGV : nous sommes constamment en train d’aller plus vite. Usaïn Bolt a fait péter tous les scores à Berlin en terminant son 100m en 9’58sec. Au travail, on vous demandera toujours d’en faire plus, plus vite.

La devise des jeux olympiques « Citius, Altius, Fortius », plus vite, plus haut, plus fort s’adapte-t-elle à la communauté de la séduction ?

Et si on faisait fausse route depuis le début ? Et si les concepts de speed-dating, de fast séduction et de progression rapide lors de la kino escalation nous menaient droit dans le mur ? La fable « LE lièvre et la tortue » n’aurait-elle servi à rien ?

Genèse et éloge du slow movement

Le slow movement prône une philosophie de vie qui nous ferait aller moins vite, qui laisserait place à la réflexion. Littéralement, le slow movement c’est le « mouvement lent ».

Que ce soit contre la fast-food, les opérations financières ultra-rapides traitées par les traders ou l’émergence de l’info ultra-rapide (Twitter notamment), les adeptes du slow réfléchissent à toutes les sphères de notre vie.

Si autrefois la séduction était très codifiée (je pense notamment à la Carte du Tendre, cette carte qui indiquait aux prétendants les étapes qu’ils auraient à franchir avant d’arriver enfin à leur belle) et ritualisée (le langage des fleurs, des fruits, des éventails à la cour de Versailles), le slow semble aujourd’hui complètement inapplicable.

D’ailleurs, même en boîte, il n’y a plus de slow. C’est triste. On a l’impression d’être dans une compétition permanente, les Américains appellent ça la « rat race ». On court tous comme des rats pour être plus productifs et aller plus vite, plus haut, plus fort… Même quand il s’agit de séduire ?

Les jeux olympiques de la séduction

La séduction plus vite

Progression rapide lors de la kino escalation, speed séduction de Ross Jeffries, forum fast seduction pour les plus anciens, speed-dating pour rencontrer l’âme sœur en 7 minutes chrono… et un premier rendez-vous au Mac Do pour couronner le tout ?

La notion de vitesse et d’efficacité a envahi l’amour, la séduction. Les sites de rencontres en ligne visent eux aussi à faciliter et fluidifier les rencontres de qualité. On se rencontre rapidement, on séduit facilement, on passe à la suivante easy.

Next ! La femme Kleenex, la femme chewing-gum sont les conséquences de la vitesse.

La séduction plus haut

Dans la communauté de la séduction, les défis proposés visent toujours à séduire des HB9-10, alors que vous pourriez être très heureux avec une fille qui récolterait un 6 ou 7 physiquement.

A force de chercher la perfection en permanence, vous devenez trop dur avec les filles, et trop dur avec vous-même. Cette fille n’est peut-être pas la plus convoitée de toutes, ce n’est pas la plus parfaite, mais c’est celle qui peut vous rendre parfaitement heureux.

Parce que vous n’êtes pas parfait non plus (et que vous ne le serez jamais), et que tous les ouvrages de développement personnel que vous lirez ne feront pas de vous un homme parfait. Ils vous apprendront simplement à vivre en paix avec vous-même, et c’est déjà pas mal.

La séduction plus fort

Qui c’est le plus fort ? Celui qui a le courage d’aborder une fille dans la rue ? Celui qui préfère la séduction sur internet ? Celui qui a envie de débourser des mille et des cent en soirée pour plaire aux filles ?

On voit trop souvent des gars qui essaient de donner des leçons aux autres, qui essaient de se la raconter plus que de raisons. L’équipe d’ArtdeSeduire ne dit pas qu’elle est la plus forte. On est là pour partager avec vous des trucs et astuces, parfois testées, parfois issues de nos réflexions.

Mais en aucun cas on n’encourage les classements. Tel lecteur ou tel contributeur du forum n’est pas meilleur qu’un autre. La communauté de la séduction a parfois l’air d’un vestiaire de foot où on compare la taille de nos …

Alors, c’est qui le plus fort ? Pour moi, ce n’est pas celui qui réussit à coucher avec deux ou trois filles à la fois. Ce n’est pas celui qui couche avec une centaine de filles. C’est celui qui réussit à être heureux. Lui mérite le respect car il n’essaie pas de prouver quoi que ce soit à quiconque.

Séduire une fille, ce n’est pas participer à un sprint. Ca ressemble plutôt à un marathon. Il faut savoir prendre son temps.

Le plaisir d’attendre

Vous savez pourquoi les filles attendent avant de coucher avec vous. Elles ont besoin de tester vos qualités. De voir si vous n’allez pas fuir au petit matin, si vous n’allez pas oublier son numéro de téléphone après l’avoir mise dans votre lit.

Autrefois le risque de grossesse pouvait les ralentir. Coucher avec un homme, c’était prendre le risque de tomber enceinte, alors autant être sûr qu’il resterait pour la suite des événements.

Aujourd’hui la contraception généralisée fait que cet argument est un peu moins valable. De temps en temps on croise une fille qui veut attendre trois mois, pour faire le test, et se passer de préservatifs…

Utilisez ce temps pour la connaître, pour faire réellement sa connaissance. Voyez si vous l’appréciez vraiment. Si vous vous comprenez, si vous avez les mêmes attentes, les mêmes valeurs.

Et puis surtout, rien ne vous empêche de faire grimper la température. C’est fou tout ce qu’on peut faire avec notre corps sans rien insérer nulle part…

J’ai reçu de nombreux témoignages de lecteurs qui me disaient avoir bien vécu la période d’attente, que ça avait renforcé leur couple et leur amour naissant. Je comprends leur point de vue, bien que je ne puisse pas trop les rejoindre là-dessus…

Votre mission, si vous l’acceptez…

On vous l’a souvent dit et répété, il faut battre le fer tant qu’il est encore chaud. Saisir les opportunités quand elles se présentent. Du coup, vous savez aller vite.

Vous savez être cynique et « clôturer des dossiers » en deux semaines maximum. Cette fois-ci, avec la prochaine fille que vous rencontrerez, tentez de prendre votre temps.

Expliquez-lui calmement pourquoi vous ne précipitez pas les choses. Expliquez-lui que vous avez vraiment envie d’ (être avec) elle, que vous n’avez pas envie de devenir son ami pour ne pas finir en FZ, mais que vous ne voulez pas la bousculer, que vous avez envie de la connaître.

Proposez-lui des sorties, des expos, des concerts, des Divx ou des Blue-Ray ou des émissions de télé chez vous. Ca risque de lui sembler bizarre, vu que tout le monde veut aller vite, vous allez vous démarquer en allant doucement. En la considérant vraiment comme un être humain et pas seulement un défi.

Si elle est intelligente et qu’elle tient à vous, elle verra dans votre attitude une preuve d’exclusivité, de sérieux et d’implication. Vous l’aurez compris, je vous livrais ici la méthode de séduction pour conquérir la femme qui vous plait vraiment. Celle qui sera différente des autres…

Vous avez déjà tenté d’attendre avec une fille ? Combien de temps avez-vous tenu pour une fille que vous aimiez vraiment ?

Sélim

Lire la suite
197 Commentaires

197 Comments

  1. Charlie

    4 février 2015 à 17:06

    Bonjour ! Alors ça va faire bientôt deux mois que j’ai rencontré une fille qui avait flashé sur moi. De par nos études très prenantes, on ne se voit pas énormément mais chaque fois qu’on se voit est un pur régal.

    Elle sort de deux ans et demi de relation avec un mec et souhaite faire les choses bien, a peur de s’attacher trop vite pour ne pas souffrir, que ça nous permettrait de nous connaître sans être à fond direct l’un sur l’autre, etc..

    La première fois on s’est vu 4h et je lui ai fait raté son train (preuve que le courant passait bien), la 2nde fois on a passé 7h ensemble et on s’est embrassés. Puis on s’est vu une 3e, une 4e fois, où elle m’a dit que j’étais un mec en or, qu’elle avait juste besoin d’un peu de temps pour se reconstruire, qu’elle voulait pas non plus me faire attendre, mais qu’elle voulait de moi, qu’on se voit encore (malgré notre semestre ultra prenant en médecine). Là je vais bientôt la revoir (vendredi, pour notre 6e rendez-vous je pense), je lui ai fait une petite surprise en lui offrant un poème mi-romantique, mi-humoristique fait par moi-même, disant que je voulais la revoir et qu’elle me manquait (ce qui lui as fait extrêmement plaisir!).

    Bref j’aimerai savoir comment il faut que je fasse ? Dois-je continuer de flirter même si je n’ai pas de gros résultats dans l’immédiat ? Dois-je tenter de l’embrasser encore à notre prochain rendez-vous ? Faire un ptit silence radio après notre rendez-vous ?

    Notre semestre se finit fin mai aussi, est-il possible de faire cette slow seduction jusque-là ? Merci d’avance 🙂

    • Sélim

      5 février 2015 à 09:39

      Hello Charlie,
      Il y a un moment où il va falloir passer la seconde à mon avis.
      C’est très mignon de respecter son rythme, de prendre le temps. Le plus dur dans cette histoire, c’est de faire en sorte que la tension sexuelle soit réelle et ne s’estompe pas trop.
      A toi d’accélérer, et de lui faire comprendre que tu la veux un peu plus que ce que vous avez pour le moment…

    • Charlie

      6 février 2015 à 14:34

      Oui dès que je la revois je vais passer à la vitesse supérieure, en attendant je vais faire un ptit silence radio d’une semaine.

  2. amatis

    9 février 2015 à 18:04

    Salut Sélim. je ne suis pas trop du genre a trainer sur des sites comme ca mais j’avoue quand ce moment je suis un peu perturbé. ma question surtout est attendre mais combien de temps? il ne faut pas que cette attente amene a devenir bon copain.. meme si c’est sympa aussi, mais dans mon cas, ce n’est pas ce que je recherche avec la fille en question.
    Je m’explique.

    J’ai 22 ans, je suis musicien pro et j’ai rencontré, lors d’une réponse a une annonce une fille de 23 ans qui elle aussi travail dans la compagnie ou j’ai été pris.
    Les premieres semaines, je ne l’a connaissais pas, je faisais mon taf point barre. J’avais des contacts mais sans plus. A la fin des repetes, tous le monde rentraient chez eux. Moi de meme. Mais lors d’une résidence d’artiste d’une semaine en janvier, j’ai appris a la connaitre (on etait dans le meme appartement avec les autres, 24h/24). et je me suis rendu compte que c’est elle que je veux. on est sur la même longueur d’onde. tout le temps. On a beaucoup de gout en commun, des même envie.. A la fin de la semaine de residence, une fois a la maison, je lui ai ecris un sms, lui disant que j’etais tres bien avec elle. elle a repondu qu’elle m’aime beaucoup , mais qu’elle prefererais que ca reste sans ambiguités. Tu vas me dire, la situation est donc clair.. oui mais je ne veux pas laisser tomber comme ca. les semaines suivantes, elle etait plus proche, elle me faisait des compliments. mais je n’arrive pas a savoir si les choses pourraient aller plus loin ou si c’est mort. je lui envoie de temps en temps des messages gentils, qui viennent de coeur, elle doit se douter de quelque chose mais j’en sais pas plus de son coté. Mon contrat avec la compagnie touche a sa fin. Mais Je monte un projet avec elle. Le probleme arrive: je ne sais pas si je dois lui avouer mes sentiments (mais lui dire vraiment les choses) ou si je continue a etre moi, comme j’ai fais jusqu’a maintenant. Sachant que maintenant que je monte un projet avec elle, si je lui avoue mes sentiments et que ca met un froid, ca fou mal. Un avis? merci d’avance. Amatis

    • Sélim

      10 février 2015 à 09:04

      Hello Amatis,
      business first ou « love first », à toi de voir…
      Ne la prends pas en otage, ne la prends pas au piège avec ce projet, du genre « aime-moi ou le projet est mort ».
      Visiblement, l’envie d’être ensemble n’est pas présente chez elle, ce n’est pas quelque chose que tu pourras forcer.
      Elle se rendra peut-être compte que tu es un mec bien, des sentiments naîtront peut-être, mais ne compte pas dessus, son texto a l’air assez clair.

    • amatis

      14 février 2015 à 10:36

      Merci Sélim. Merci pour ton message

  3. amatis

    9 février 2015 à 18:07

    oublié de précisé que pendant la residence, elle etait plus avec moi qu’avec les autres. et maintenant aussi. je jouais tous les samedi avec cette compagnie, et a chaque fin de concert, je la raccompagnais a la gare . (car nous ne vivons pas au meme endroit)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Technique de drague