Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Quoi dire après avoir abordé une fille : 5 transitions qui marchent toujours.

Aborder une fille

Quoi dire après avoir abordé une fille : 5 transitions qui marchent toujours.

Quoi dire après avoir abordé une fille : 5 transitions qui marchent toujours.

Vous vous demandez quoi dire à une fille après l’avoir abordée ? Souvent, en session de coaching en séduction, vous avez très peur d’aborder.

Après deux trois démonstrations d’Eros ou de ma part, vous comprenez comment aborder une fille, et là, se pose toujours le souci de la transition.

« Ok coach, mais une fois qu’on a utilisé notre opener, on enchaîne avec quoi ? On rebondit comment derrière pour que la fille ne parte pas directement ? »

Découvrez dans cet article un extrait de La Méthode RDV, pour aborder et séduire les filles de manière naturelle et respectueuse.

Je vous écris cet article, on est dimanche soir, j’étais en train d’éplucher mes mails.

Je viens de finir la saison 5 des Peaky Blinders, ça m’a frustré cette fin… On en reparlera…

Le dimanche soir, c’est le moment où je réponds à mes coachés et où je prépare ma semaine à venir.

Et là, j’ai ce mail de Franck, qui m’avait demandé la semaine dernière un exercice pratique pour devenir moins timide avec les filles.

Je lui avais donc dit de travailler sur les 3 manières les plus simples d’aborder une fille en utilisant un opener tout prêt.

(Je n’allais pas commencer avec les openers de situation avec ce grand timide).

Ces 3 openers, vous les connaissez probablement, et ils fonctionnent toujours :

  1. L’opener de la direction
  2. L’opener de l’heure
  3. L’opener Doliprane pour les plus expérimentés d’entre vous

Les 3 openers pour démarrer la conversation partout, tout le temps

L’opener de la direction : « Salut ! Est-ce que tu sais où se trouve… »

  • En boîte, vous demandez le fumoir, ou le vestiaire, ou la cabine du DJ.
  • Au supermarché, vous demandez le rayon des croquettes pour chien ou des bretzels.
  • A la fac ou dans votre nouveau travail, vous cherchez la machine à café ou tel ou tel bureau.
  • Dans la rue, vous demandez votre chemin, un endroit qui se trouve à 5 minutes à pied de là où vous venez de croiser la fille.

Concrètement, ça donne ça quand vous voulez utiliser cet opener de la direction :

« Bonjour madame ! Est-ce que tu sais où se trouve la galerie marchande MACHIN TRUC ? On a rendez-vous dans 10 minutes avec mes amis pour un projet important et mon téléphone refuse de s’allumer ! »

Body language assuré, sourire aux lèvres, l’opener de la direction passe toujours. 100% de réussite.

Si la fille passe à côté de vous sans s’arrêter, c’est que :

  • Votre body language fait flipper, auquel cas vous devez reprendre les bases de la communication non-verbale.
  • Vous parlez trop bas, et il va falloir prendre de l’assurance pour que les femmes vous entendent et vous répondent quand vous leur adressez la parole.

L’opener de l’heure : universel et passe-partout

What time is it ? Wieviel Uhr ist es ? Quelle heure est-il ? Que ora es ? Che oro sono ?

Vous choisissez la langue qui vous arrange, mais le prétexte pour aborder reste la même.

Votre portable ne marche plus. Votre montre s’est arrêtée.

Dans les faits, ça se passe comme ça quand vous abordez une fille avec l’opener de l’heure :

« Salut ! Tu aurais l’heure ? Ma montre s’est arrêtée, je ne m’en suis même pas aperçu, et j’ai rendez-vous à XX heures ici pour un projet super important… mais je n’ai aucune idée de l’heure qu’il est ! Et évidemment, j’ai oublié mon portable ! »

100% du temps, la fille va vous répondre si vous savez faire une bonne première impression.

L’opener du Doliprane : le niveau d’au-dessus

C’est un opener qu’on utilisait de temps à autre, et qui est toujours un exercice que je donne à mes coachés.

Le défi Doliprane vous oblige à dégager votre meilleure énergie si vous voulez que ça marche et que les filles soient réceptives.

« Salut, je sais que 9 filles sur 10 ont toujours un Doliprane ou un Efferalgan sur elles ! J’ai un pur mal de crâne, j’ai oublié mon portefeuille chez moi et j’ai un RDV super important dans 10 minutes… Tu n’aurais pas un Doliprane à tout hasard ? »

Et voilà.

A ces 3 openers assez faciles, les fumeurs (bouuuuh les fumeurs) ajoutent un quatrième « Hey salut, t’aurais pas du feu ? »

Voilà. On a fait le tour des openers simples pour aborder une fille.

Que dire après l’abordage ? Après les openers, vient la conversation…

Mais c’est maintenant que ça se corse. Pour tout le monde.

Dans son mail, Franck me dit :

« Alors j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour toi coach. Enfin pour moi, du coup. Aborder une fille avec tes 3 openers, j’y arrive. Mais après… Blanc total. Je reste planté comme un con, et du coup, je dis merci et la fille reprend son chemin. J’ai certes récupéré 4 Doliprane en un après-midi, mais ce qui me fait vraiment mal à la tête, c’est que je n’arrive pas à enchaîner la conversation ! Je ne sais pas quoi dire aux filles ! »

Ma réponse est toujours la suivante :

« Regarde la Team Pirate ! Regarde comment ils abordent les filles en toute détente, et regarde comment ils enchaînent la conversation. »

Je vous mets le lien ici, si vous aussi voulez apprendre à aborder les filles !

Le tournage de ces vidéos de drague de rue en caméra cachée nous avait permis d’affiner encore plus la Méthode RDV : le R de Rassurer, le D de Divertir, le V de Valoriser.

Ce sont les 3 piliers philosophiques de notre « méthode de séduction » respectueuse.

Maintenant, je sais que la plupart d’entre vous avez besoin d’enchaîner la conversation. Pas avec vos potes. Avec vos amis, ça va. Mais c’est avec les filles…

Ce que vous me dites toujours :

« Non mais une fois que la conversation a démarré, c’est bon ! Je sais parler ! J’ai des trucs à dire ! C’est juste le début, entre l’opener et la conversation, je leur dis quoi aux filles pour qu’elles restent et discutent un peu avec moi ? »

C’est le moment pour moi de vous dévoiler un secret que seuls mes coachés connaissent, et ceux qui ont lu La Méthode RDV…

Ce secret bien gardé, c’est la succession d’étapes qui vous permettent d’aborder une fille, de la mettre en confiance, de la faire rire, de discuter avec elle et de prendre son numéro de téléphone.

Ce secret s’appelle la Séquence MAGIC 10.

Il s’agit de 10 étapes simples, qui, mises bout à bout, vous permette de repartir le sourire aux lèvres, avec la quasi-certitude que la fille dont vous venez d’obtenir le numéro répondra à vos textos !

Etape 1, aborder – Etape 2, transitionner

Je ne reviens donc pas sur l’étape 1 de la Séquence MAGIC 10.

C’est l’abordage. Ce sont les premiers mots pour aborder une fille.

L’intérêt de cet article, c’est de vous donner les clefs de l’étape 2, la transition, quoi dire après avoir abordé une fille.

Après avoir abordé une fille, je veux que vous utilisiez votre pouvoir d’observation.

C’est ce pouvoir qui va vous permettre d’enchaîner sur une remarque marrante, ou de lui poser une question vraiment intéressante.

Voici les 5 types d’observations les plus utilisées pour enchaîner après un opener.

  1. Faites une remarque sur son accent.
  2. Faites une remarque sur son téléphone
  3. Faites une remarque sur ses lunettes ou ses yeux
  4. Faites une remarque sur ses écouteurs
  5. Faites une remarque sur son sac de courses

Je veux que vous imaginiez la conversation avec une fille comme un tennis.

Il faut bien que quelqu’un serve pour que l’échange démarre. Et devinez quoi ? C’est vous au service.

Sauf que là, vous n’avez pas 15 secondes comme Nadal pour vous toucher les cheveux et vous remettre les couilles en place avant chaque service, non.

Vous avez 3 secondes maximum. Et 3 secondes de silence, vous savez que c’est une éternité !

Voici les 5 exemples illustrés, comme ça vous saurez quoi dire à une fille après l’avoir abordée.

La remarque sur son accent : Marseillaise ou Parisienne, ça marche quand même !

Cas numéro 1.

La fille vous dit « Il est cinq heures vingTTTTTTTTE ». 5H20 Avec un bon gros T. Vinte comme les Suisses, les Alsaciens, où les gens qui ont décidé de dire « VINTE » au lieu de « vin ».

Sans rire : je m’en fous. Je ne suis pas là pour la phonétique ni promouvoir aucun régionalisme.
Directement faites-lui remarquer ce « VINTE ».

« Ola ! Mais t’es pas d’ici toi ! C’est quoi cet accent ? Tu viens d’où pour dire VINTE au lieu de vin ? »

Ça, c’est la version débutant de la drague. C’est bien. Ça passe. Ça fait l’affaire.

La version niveau au-dessus, c’est de terminer par une affirmation, et de rentrer dans un jeu de devinettes…

« Ola ! Mais c’est quoi cet accent du diable ? Tu viens d’où pour dire VINTE au lieu de 20 ? Merci hein, évidemment ? Mais attends, laisse-moi deviner, ne dis rien… Marseille ! Ou Montpellier… J’hésite un peu… T’as pas l’accent palois ou toulousain, c’est plus dans le Midi, plus à l’Est, là, là où ils recrutent tous les cassos et les cagoles de la télé-réalité, non ? Allez, je tente ma chance : Marseille ! »

Alors évidemment, vous faites ça second degré, avec un grand sourire sur le visage, pas en agressant la fille, hein…

Là, ce que je vous décris, c’est typiquement l’attitude du macho-marrant, le mec qui a confiance en lui et n’a pas besoin de la validation de la fille pour raconter les conneries qui le font rire.

Ça, c’était le cas numéro 1. Le cas où la fille a vraiment un accent particulièrement marqué.

Ça marche pour les étrangères évidemment, les filleu du Sudeu, les blondes Lilloises, les Alsaciennes, les Savoyardes, les Corses etc…

En gros : si elle n’a pas le même accent que vous, profitez-en pour entrer dans la conversation de manière facile !

Cas numéro 2 : elle n’a AUCUN accent.

Elle est de Tours, d’Angers, de Nantes, de Paris, on n’entend pas une pointe d’accent dans sa bouche.

Que dire après avoir abordé une fille comme ça ?

La même chose !

« Mais c’est incroyable cet accent si léger, quasi-inexistant ! T’es pas d’ici toi, non ? »

Si elle vous répond « Bah si, je suis une pure Parisienne, pourquoi ? »

Vous continuez avec un « Non mais tu ne vis pas dans cet arrondissement, c’est pas possible ! Tu n’as pas grandi toute ta vie ici, non ? »

Et si c’est en province, jouez avec les villages, les quartiers, etc…

Ça vous permettra de parler de vous aussi, de vos origines, des endroits où vous avez grandi, et peut-être de vous trouver des points communs.

Voilà, c’était « la remarque sur l’accent ». Une des manières les plus faciles pour savoir quoi dire à une fille après l’avoir abordée, si son accent vous choque.

Quoi dire après avoir abordé une fille : la remarque sur le téléphone

Vu que vous demandez l’heure, ou la direction, il y a de fortes chances qu’elle utilise son téléphone pour vous donner l’info.

C’est l’occasion de voir la marque, l’état du téléphone, le fond d’écran, et de faire un remarque fun dessus pour engager la conversation sur un autre terrain que l’heure ou la conversation.

« Mais comment tu arrives à voir l’heure alors que ton écran est pété en mille ? Tu as d’autres superpouvoirs que celui-là ? »

Ou encore :

« Ah merde.. Huawei… Tu as vu que les Chinois ne vont bientôt plus avoir Google Play et Android ? On va faire comment ? T’imagines… On ne pourra plus se servir de nos téléphones que pour envoyer des textos ! »

Ou encore :

« Ah ouais, un fond d’écran avec un chat ? t’es une fille à chat ? J’aurais pas dit… T’avais l’air équilibrée pourtant… »

Voilà pour cette 2ème partie de la Séquence MAGIC 10.

Il vous reste les lunettes ou les yeux, les écouteurs, et le sac de course à découvrir.

Tous ces cas sont des cas concrets et réels que vous retrouvez en vidéo, en caméra cachée dans la formation pour apprendre à draguer partout, tout le temps.

Et pour ceux qui préfèrent lire plutôt que de regarder les vidéos, vous pouvez découvrir ici la Méthode RDV, avec la Séquence MAGIC 10 complète.

Sélim, coach précis présent pour vous apporter des résultats concrets !

Lire la suite
Cliquer pour commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Aborder une fille