Faire durer le plaisir

Publié dans Sexualité par lex le 28/08/2009
29 Flares 29 Flares ×

Faire durer le plaisir Faire durer le plaisir

Et oui, nous ne sommes que des hommes, et ils nous arrivent à tous d’avoir de petits problèmes.

Trop de désir et la fin arrive trop vite, trop de petit tracas, et c’est la panne. Alors comment faire durer le plaisir ?

Avec la vie que l’on mène, le plaisir de madame est un plaisir qu’il ne faut pas laisser passer. Voici donc trois techniques, connus ou pas, pour faire durer un peu plus longtemps l’acte.

La première, la plus connu : L’entrainement « Manuel »

Tout le monde le dit : démarrer un porno seul à la maison, c’est la promesse de ne pas en voir la fin.

Pourtant, voici la base pour retarder l’éjaculation : savoir quand elle arrive. Donc, quitte à s’amuser tout seul, autant prendre le temps de bien le faire, et je ne parle pas de s’allumer des bougies.

La seconde : Penser à autre chose pendant l’acte

Les pensées jouent sur le désir. Diminuer le désir retarde l’éjaculation. CQFD, pas besoin de l’expliquer. Pour ça, chacun sa petite technique.

J’ai un ami qui, habitant proche de l’Italie, et, y ayant passé son enfance, se décrit mentalement (avec autant de concentration qu’il lui ait permis d’avoir à ce moment) ses casseroles en cuivre, classées par taille, de la plus petite à la plus grade, accrochées sur un montant en bois, sur la même façade que la cheminée…

Rien de moins « bandant » me direz-vous. Je suis complètement d’accord : c’est le but.

La troisième, et de loin ma préférée : Le déplacement sanguin

Tout le travail consiste à diminuer l’afflux sanguin dans le sexe.

Avez-vous remarqué que vous teniez plus longtemps lorsque vous faites l’amour debout plutôt qu’allongé ? Si oui : vous avez compris le principe.

Pour cette technique au lit (car c’est encore là que c’est le plus pratique), évidemment, il est préférable que Madame (pardon, mademoiselle ?) soit dessus. Partant de là, deux solutions s’offrent à vous :

  • Pour les sportif… Levez vos jambes. Les genoux de Madame ne doivent pas pouvoir toucher le lit. Je sais, c’est du sport, mais le sexe, c’est beau quand on transpire. Petite astuce tout de même : posez vos mains sur vos fesses (ça vous changera), les coudes en appui sur le lit. Compliqué, mais jouable. Evidemment, ce n’est pas une position à garder longtemps, juste le temps de faire « diminuer la pression ».

  • Plus soft… Mettez vous au bord du lit et basculez la tête, les épaules et éventuellement les bras dans le vide. 
Vous découvrez un nouveau point de vue sur la pièce ( !) mais surtout, le sang descendra dans vos bras et votre tête, et mademoiselle pourra s’amuser pendant encore un moment. Autre point positif : l’orgasme masculin est accru si la fin se fait dans cette position. Là encore, cette position sert pour diminuer la pression, juste avant le point de non-retour donc pour augmenter vos chances de faire jouir mademoiselle.

Si ces positions sont trop compliquées pour vous… retournez à l’étape porno à la maison !

Lex

couv ebook homme mini Faire durer le plaisir
267 conseils pour devenir le coup de sa vie
267 techniques simples et efficaces pour devenir un vrai 'bon coup' , écrit par une femme coach en sexualité. Découvrez comment rendre votre copine accro au sexe ou comment collectionner les 'fuckfriends'.
Découvrez ce Guide >>

44 COMMENTAIRES
  • Seb dit :

    Pour ma part il n’y a que la pratique qui me fait être performant
    Je m’explique si pour c raison on ne le fait pas pendant plusieurs jours et bien je ne dure pas ! Mais vraiment pas surtout que madame à des tres beau argument et est très vorace donc souvent je termine bien avant elle en me laissant le morfondre sur les piètres performance et en culpabilisant d’avoir laissé madame ainsi car ayant un boulot très prenant et ayant quatre enfants le soir arrivé au lit et bien le câlin est vraiment le dernier truc que je peux faire qu’une foi car je m’endors direct derrière avec la décharge dendorphine quu m’arrive en pleine poire donc pas top !
    Mais je ne suis pas toujours si ridicule dirons nous car quand le repos est la, je suis plutôt performant donc pour moi si fatigué physique et morale ça devient très dure d’avoir des rapports épanouis
    Ensuite pour durer lors de ma première phase et emmener madame au septieme ciel je privilégie les preliminaires madame etant clitoridienne je mise sur le cuni et les carresses ensuite lors de la pénétration jalterne rapide lent pénétration complète ou juste rester au bord ensuite sans prevenir je penetre profondement avec force et vitalité ça excite madame et c’est tout con mais ça me laisse du repos pour recharger ensuite je change régulièrement de position ( je connais parfaitement ma femme et je sait ce qu’elle aime ce qui est primordial )
    Ensuite quand je sens que ça vient j’essaye de chasser les idées excitantes tout en ralentissant le rythme si ça monte trop je me retire et madame me fait une fellation très sensuelle histoire de rester dure mais sans allez à lejaculation elle me connaît parfaitement aussi cela parfois est réaliser plusieur fois dans le rapport idem parfois pour me calmer et rester en forme je pratique un cuni qui entretient madame et me donne du repis
    Après des que je redeviens apte dirons nous lol je repenetre madame mais cette fois ci sur la position que madame préfère et qui la mène au bout et la on se laisse envie tous les deux si possible ;0)
    Dernièrement je reste convaincu qu’il faut pratiquer pour durer, pour ma part je fait de la muscu et j’ai l’impression que ça m’aide rien que sur le souffle déjà car durer c’est bien mais si les coup de rein sont mollasson pas top et si on est essouflé comme un boeuf au bout de dix minute c’est pas top
    Pour la part je reprend une activité sexuelle performante des que j’arrive.a faire l’amour tous les jours nous le faisons assez souvent dans la journée voir juste felation madame est généreuse et cela joue endorment sur le psychologique car tu te sens fort, performant et désiré par ta compagne et tout cela joue à améliorer nos ébats
    Bref avec toutes ces explications la ou je veux en venir c’est que si contexte moyen performance moyenne (5@15min Max) si contexte nickel je dure beaucoup beaucoup plus longtemps avec plusieur acte à la suite (de 1a4 heures en gros)
    Donc pour ma part voici mes principes :
    Bien se connaître sexuellement
    Faire du sport, travaille le Cardio pour ma part corde à sauter rythme alterné (3min sans arreter par jour suffit)
    Manger équilibrer parce que faire l’amour après une choucroute c’est dure
    Profiter des préliminaires pour amener madame au pré orgasme
    Profiter des actes oraux pendant les rapports pour recharger les batteries
    Connaître deux ou trois positions qui font grimper madame afin de la faire rêver un peu car sinon madame ira ailleurs
    Si pour diverses raisons vous ne pouvez pas avoir de rapport régulier penser masturbation rien de déshonorant Perso je me masturbe le matin quasi tous les jours ça nous permet de mieux nous connaître et savoir gérer son éjaculation
    Après le plus souvent oublier c’est lecoute de sa ou son partenaire il faut laisser tomber les tabous et parler ouvertement vos rapports se verront forcément amélioré
    Voilà pour ma petite histoire

  • Alcaline dit :

    Bonjour

    Question de femme à laquelle personne n’a pu me répondre de manière satisfaisant sur SUH…alors je m’adresse directement aux personnes susceptibles de m’éclairer…

    Je suis avec un homme depuis peu de temps, relation fraîche, qui suit une relation longue de plus de 10 ans. Au lit, le top ! J’ai l’impression que dès la première fois il a su identifier exactement ce qu’il fallait faire pour me donner du plaisir, une vraie symbiose, vraiment le pied. Mais voilà, j’ai quand même un truc qui me chiffonne : il n’a encore jamais joui avec moi….je vois bien qu’il prend du plaisir, mais j’ai l’impression qu’il se concentre avant tout sur le mien et qu’il s’oublie…
    Plusieurs choses que je remarque : il est vraiment très très endurant…J’ai eu plusieurs expériences sexuelles avec des hommes différents dans ma vie, mais là vraiment, il bat tout les records (je promets que je n’exagère pas : hier, plus d’une heure de pénétration…vraiment chouette, plusieurs orgasmes pour moi, mais pas sûre de pouvoir apprécier aussi long à chaque fois ;-) )
    Alors voilà, plusieurs questions que je n’arrête pas de me poser :
    – Est-i possible qu’il soit juste long à éjaculer ? (Dans ce cas, je ne me vois quand même pas faire l’amour pendant deux heures à chaque fois !!!…)
    – Est-il possible qu’il n’apprécie pas ce que je lui donne ? (J’ai pourtant l’impression du contraire, et quand je lui ai posé la question de ce que je pouvais faire pour lui, il ne m’a rien répondu…)
    – Est-il possible qu’il bloque car nous sommes au début de notre relation et qu’il n’a pas encore suffisamment confiance pour se lâcher totalement ? (Je lui ai glissé que j’appréciais beaucoup qu’il soit aussi prévenant avec moi mais qu’il fallait aussi qu’il pense à lui…pareil…une non-réponse qui me laisse penser que je ne suis peut-être pas la première avec qui ça lui fait ça…mais voilà c’est juste un doute et je ne veux pas faire l’inquisition pour lui mettre la pression).
    – Est-ce que je loupe un truc ?

    Voilà, je compte sur la gente masculine pour m’aider à y voir plus clair, car j’aimerai juste lui faire partager au mieux le plaisir qu’il a réussi à me donner. Je voudrais que ces relations charnelles ne soient pas uniquement un plaisir unilatéral, car j’ai un peu l’impression d’être égoïste quand au bout d’une heure et demi je mets fin aux hostilités sans qu’il n’ait lui-même eu le moindre petit orgasme alors que j’en ai déjà enchaîné 5 ou 6….

    • lex dit :

      Alcaline : toute sorte de bite dans la nature.

      Faut lui demander si il est toujours comme ça, ce qui va pas, ….

      Mais, quand t’en as marre, tu t’ejectes, et tu le finis à la main, non ?

    • Alcaline dit :

      Ben même à la main, ça n’a pas fonctionné ! Franchement, j’ai jamais vu ça…je n’ai pas eu 10000 conquêtes, mais quelques unes quand même…et certes, c’est toujours différent mais en général, les hommes finissent toujours par se lâcher plus ou moins rapidement….
      Tu dis, « ce qui ne va pas », donc pour toi il y a effectivement un problème…je voulais en être sûre, car pas facile de le faire parler…

      On parle souvent des éjaculateurs précoces, l’inverse n’existe-t-il pas aussi ? Je ne sais pas, les éjaculateurs tardifs ?

    • lex dit :

      Alcaline : yap, ça existe, j’en connais… Des mecs qui tiennent une plombe sans finir, mais faut en parler..

    • Alcaline dit :

      Ok, c’est ce que je vais faire, mais pas évident au début d’une relation…et puis vraiment pas envie qu’il le prenne mal, d’autant qu’au lit ça le fait quand même vraiment bien ! Car au final, ça me fait surtout de la peine pour lui, moi j’ai largement mon compte de plaisir, c’est juste que je voudrais qu’il en profite autant….

    • Resmore dit :

      Alcaline, si vous finissez par arriver toi et ton mec à trouver une solution je suis preneur. J’ai commencé une vie sexuelle active depuis environ 2mois et j’ai toujours eu le même problème que ton copain…

      Après mes p’tits conseils en tant que mec qui a ce problème : à force de le faire, qu’on commence à se connaitre ça s’améliore avec le temps. (je sens que « ça vient » si j’ose dire). Et l’idée c’est vraiment d’arrêter d’y penser. Essaie de vraiment en parler avec lui, genre vraiment cash. Nous les mecs on comprend vraiment que le langage 100% explicite.

      Si de mon côté je trouve une astuce, je reviendrai répondre à ton commentaire sur cet article. Sur ce amusez vous bien :)

    • Alcaline dit :

      Resmore,

      Merci pour ce témoignage ! J’ai adoré le « je sens que ça vient » ! ;-)
      Juste pour remettre les choses au clair, perso, je prends mon pied au lit avec lui…vraiment…ça ne fait pas très longtemps qu’on est ensemble, mais je pense pouvoir affirmer que c’est l’un des mecs qui m’a donné le plus de plaisir jusqu’à présent.
      Dans le feu de l’action, moi je ne pense pas du tout à ça…c’est juste qu’au bout d’1 ou 2 heures d’acte, je me rends compte qu’il n’a pas joui et que moi je suis montée au 7ème ciel déjà à de multiples reprises.. Si je voulais être égoïste, je me dirai, après tout tant pis, moi je suis comblée et basta…Sauf que j’aimerais juste que ce moment soit aussi intense pour lui que pour moi…
      Toi tu prends du plaisir aussi ? Est-ce que c’est juste sympa même quand tu ne vas pas au bout, ou est-ce que tu prends vraiment ton pied quand même ?

      Pour le côté cash de la question, j’ai déjà fait….(un peu garçon manqué la nana…donc en général, je ne passe pas par 4 chemins quand j’ai qqchose à dire)…mais pour l’instant, il n’a toujours pas souhaité me répondre….Ce qui est difficile, c’est qu’on est loin l’un de l’autre, et on a des vies compliquées…de ce fait, on a un peu du mal à se voir souvent. La prochaine fois ce sera dans 10 jours, et pas envie de gâcher nos ébats avec toujours la même question. Mais j’aimerais tant savoir si ça lui fait ça à chaque fois, avec toutes les filles, ou si c’est juste avec moi (parce que là, du coup, je remettrais mon sex-apeal en question !).
      Et juste pour la petite anecdote…je dois attirer les mecs « hors norme » car avant lui, j’ai été pendant plus de 10 ans avec un éjaculateur précoce (même si j’ai horreur de ce terme)…et les gars, rassurez-vous, c’était aussi un super amant ;-) C’est juste différent !

    • Resmore dit :

      Décidément tu passes par toutes les extrêmes !!
      Bref je te rassure tout de suite, à priori ça n’a aucun rapport avec toi. En l’occurrence je trouve ma copine vraiment belle, avec de magnifiques fesses, yeux et hanches, donc le soucis ne vient pas de là.
      Aussi ne te mords pas les doigts non plus il devrait kiffer quand même, parce que même sans jouir, c’est vraiiiment kiffant. La seule frustration vient du fait que parfois on se dit que ça pourrait être tellement de plaisir de finir.
      P’tit dernier point, je faisais référence à lui en disant qu’il fallait pas trop y penser. Faut pas qu’il te fasse l’amour avec l’optique de jouir en permanence, ça fout la pression et ça sert à rien.
      En revanche ce qui pourrait vraiment aider, c’est lorsque toi tu prends vraiment ton pied comme tu le dis, fais le lui savoir… en décibels. C’est putain d’excitant et je pense que c’est notamment grâce à ça que j’ai pu faire des progrès et « sentir que ça vient » de mon côté.
      Évidemment la simulation n’est PAS une option, juste amplifie l’expression de ton contentement quoi, je sais pas si j’explique suffisamment bien pour que tu piges la différence ^^’

      Pour finir je dirais que le fait que tu puisses parler cash sans soucis c’est une bénédiction pour ton copain ! C’est cool les filles comme ça. (quand c’est relativement dosé)

    • Resmore dit :

      Lex, parmi ces mecs, tu connais des gars qui ont surmonté le soucis ?

    • lex dit :

      Resmore : J’ai entendu qu’ils avaient un soucis, mais, j’ai pas développer plus loin. Je sais juste que ça existe, on avait un peu parlé des trucs qu’ils tentaient, mais c’est tout.

  • Alcaline dit :

    Resmore, merci pour les infos sur ton ressenti et le fait que tu prends du plaisir…ça me rassure.

    « fais le lui savoir… en décibels » : cette phrase m’a faite sourire…Je pense sincèrement qu’il a remarqué que je prenais mon pied…Et pour ce qui est de la simulation, effectivement, hors de question…ce n’est rendre service ni à l’un, ni à l’autre…En tant que fille, c’est pas judicieux, car ça veut dire que la prochaine fois, ton mec te refera un truc moyen, dont tu devras te contenter, au lieu qu’il recherche à te faire grimper aux rideaux !
    Pour ce qui est d’amplifier…franchement, quand t’es en plein dedans, tu ne penses pas à ça….tu vis le truc, un point c’est tout…à mon avis, pas la peine d’en rajouter…

    Quoi qu’il en soit, on se tient au courant si l’un ou l’autre à une réponse ?

    • Resmore dit :

      S’il est déjà au courant c’est cool alors ;). Je disais ça au cas où tu sois du genre parfaitement silencieuse quoi, mais si c’est déjà bien en effet pas la peine d’en rajouter et de risque de rameuter les voisins… de l’immeuble d’en face.
      BREF ! Sur ce, promis si y’a du nouveau on se tient au jus. (si j’ose dire :D)

    • Alcaline dit :

      Resmore, du nouveau ? des solutions ?
      J’ai passé le weekend avec lui, avec forcément tout ce que ça implique comme galipettes, de tentatives avec de nouvelles positions, etc……et toujours pas moyen qu’il finisse. Je lui ai reposé la question cash : « Qu’est-ce que je peux faire pour que tu ailles jusqu’au bout ? » « Est-ce que je ne te laisse pas assez de temps ou est-ce qu’il y a autre chose ? » (ce sont les termes exacts que j’ai utilisés),et rien n’a faire…il m’a juste répondu « Rien du tout, c’est parfait, je prends beaucoup de plaisir aussi ».
      Je lui réponds « Mais moi j’ai envie que tu prennes autant de plaisir que moi. Laisse-toi aller et pense aussi à toi. « , et il a coupé court en me rétorquant « oui oui… » Impossible d’aller plus loin dans la discussion….d’en savoir plus et de découvrir si ça ne fait ça qu’avec moi ou pas. Il est complètement hermétique à cette discussion….Ca m’énerve parce que franchement j’ai encore pris mon pied un maximum, et s’il n’y avait pas son mutisme sur ce sujet, tout serait parfait ! Tout serait si simple s’il acceptait juste de répondre à mes questions, moi je m’en poserai moins et on profiterait à 100 % tous les deux….Qui a dit que les femmes étaient compliquées ? Moi je vous dis, les hommes, vous n’êtes pas mal non plus dans le genre…

    • Resmore dit :

      Salut Alcaline !
      Et pour ce qui est de dire  » les mecs c’est compliqué « , je pense que y’a surtout des gens compliqués et des gens pas compliqués peu importe mecs ou meufs, ça vient surtout de la capacité ou non à communiquer sans problème et en assumant. Après peut-être que statistiquement les femmes communiquent moins ce qu’elles pensent vraiment, thus l’idée qu’elles soient plus compliquées.

      De mon côté la situation est toujours la même aussi. Cependant j’ai commencé à mettre au point une stratégie en deux étapes qui pourrait peut-être marcher ! En l’occurrence :
      Tout d’abord j’espace la fap un maximum et lorsque je le fais je me laisse partir le plus tôt possible. Progrès énorme car maintenant tout seul j’arrive à partir en 2 min.
      Et enfin jeudi je vais avec ma copine dans un centre de dépistage pour pouvoir avoir des rapports non protégés en bonne conscience. Mon dieu je rêve d’être en elle sans préservatif car je suis quasiment sûr que c’est surtout ça qui me bloque. (après je veux pas me foutre la pression le jour où on le fera sans mais c’est sûrement ça je pense)

      D’ici une ou deux semaines je pourrai te dire si ça a fonctionné !!

      Sinon p’tit dernier avis de mec, hésite pas à changer l’expression « jusqu’au bout » par ‘jouir’, tout simplement. Après ça dépend des gens et je manque un peu d’expérience mais perso’ plus les paroles sont crues et plus ça devient excitant …

      Amuse toi bien !

    • Alcaline dit :

      Dans le fond, sur les gens compliqués, je suis bien d’accord !
      Je te souhaite que les rapports sans préservatif te débloque en tout cas ! Nous on en est déjà à cette étape, donc pas d’espoir de ce côté….

      Et pour le choix des mots, je suis d’accord, et j’avais employé le mot jouir la première fois…et avais eu l’impression que ça l’avait un peu bloqué, d’où le choix de l’euphémisme lors de la deuxième discussion….Perso, je n’ai pas de problème pour parler de ça, après, je ne sais pas quel âge tu as, mais je pense être déjà plus expérimentée (35 ans) et j’ai déjà aboli pas mal de barrières que l’on a plus jeune….
      De toute façon, je ne veux pas lui mettre la pression car ça risque d’être pire pour lui, surtout si c’est un blocage psychologique…alors on verra avec le temps, je reviendrai probablement à la charge, subtilement, quand je sentirai le moment propice…ben oui…têtue quand même !!! Et en attendant, je vais profiter, car c’est quand même sacrément bon :-).

    • Resmore dit :

      Salut Alcaline !! Ca fait bien longtemps qu’on ne s’est pas parlé. Mais nullement en vain !! Car j’ai officiellement RÉSOLU le problème !! Et j’arrive maintenant ENFIIIIIN à jouir environ un rapport sur deux, en entre 10 et 20 minutes. ( la première fois ça m’a fait tout drôle haha). La fois sur deux où ça n’arrive pas on doit arrêter parce qu’elle a mal. Si tu as des conseils pour ça d’ailleurs, je suis preneur !! Hormis des prélis bien fournies, car ça m’étonnerait que le problème vienne de là. Je pensais genre peut-être une manière de faire pendant l’acte, ou je sais pas… Je suis pas monté comme un cheval pourtant. BREF, venons-en à ce qui doit le plus t’intéresser : comment j’ai fait ?
      La première fois que j’ai réussis, lors de l’acte ça s’est vraiment fait tout seul, j’ai rien tenté de particulier, on a rien changé. En revanche on s’était pas vu depuis un mois et je ne m’étais pas touché pendant 2 semaines avant de la revoir.
      Voilà. C’est tout. Aussi simple que ça : le manque pur et dur. Et surtout couplé à l’idée du « No-Fap » pendant deux semaines avant haha, y’a des moments où je devenais fou…
      Maintenant j’arrive toujours à le faire même sans un manque aussi important, mais par contre psychologiquement j’ai tendance à plus m’adonner au côté « animal » dans ma tête, c’est difficilement descriptible… Mais ça aide.
      Brefouille. Dans le meilleur des cas toi et ton copain avez déjà résolu le problème vous-même.
      Sinon je vous souhaite du fond du coeur de persévérer dans vos galipettes.

    • Alcaline dit :

      Salut resmore,

      Très contente de lire cette bonne nouvelle ! Alors maintenant, PROFITE !!!!
      Alors de mon côté, j’en ai reparlé avec lui, mais il persistait à me dire qu’il éprouvait du plaisir malgré tout…j’ai laissé tombé et j’ai profité (on se voit rarement…tous les 15 jours/3 semaines, sur des brèves périodes, souvent moins d’une journée)….Finalement, pour lui, ça s’est débloqué le jour où on s’est avoué réciproquement les sentiments qu’on avait l’un pour l’autre…je pense qu’il était dans l’incertitude et ne devait pas avoir pleinement confiance…du coup, aujourd’hui ça va beaucoup mieux ! Ceci dit, ça ne change rien au niveau de l’endurance…je suis toujours autant scotchée….mais ravie :-)

      Concernant les douleurs de ta copine, y’a plusieurs solutions….perso, j’ai un petit souci d’utérus rétroversé (comme beaucoup de filles),ce qui fait que les positions qui favorisent la pénétration profonde peuvent être parfois douloureuses. Dans ce cas,à l’homme de ne pas aller trop loin et à la fille de communiquer pour ne pas finir crispée (car c’est là que ça coince après).
      Si c’est un problème de lubrification, ben…la solution c’est le lubrifiant ! Pas trop glamour, je te le concède, mais efficace…A toi de vérifier avant la pénétration.
      Pour les positions, demande ce qui lui plait le plus, ou la position dans laquelle elle est le plus confortable…ça joue beaucoup et d’une fille à une autre ça peut être vraiment très différent !
      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas ! Et bonnes futures galipettes !

    • Alcaline dit :

      J’ai oublié le plus important quand même : le problème de mon chéri vient quand même à la base d’un traitement médicament lourd qu’il a dû subir jeune…donc ce n’est pas que psy…il n’avait pas voulu m’en parler avant, mais du coup, c’était comme ça aussi avec ses autres conquêtes….juste pour dire qu’égoïstement, je suis un peu rassurée aussi sur mon sex appeal :-)

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)




    • Près de 100 missions et exercices pour prendre confiance en vous et apprendre à draguer : c’est l’équivalent de 31 jours de coaching en séduction intensif pour le prix d’une entrée en boîte !
    • 267 techniques simples et efficaces pour rendre votre copine accro au sexe ou collectionner les 's*xfriends'.
    • Comment séduire LA fille que vous convoitez. Un guide pour sortir de la friendzone, séduire une collègue, une camarade...
    • Eliminez la frustration, les angoisses et la honte liées à votre incapacité à « conclure » avec les femmes...
    • Le nouveau chef d’œuvre de Mystery en Version Française ! Sûrement le livre le plus complet sur l’attraction et les techniques de drague.
    Découvrez tous les guides
  • Headline Name: Email: subscribed: 0 We respect your privacy Email Marketingby GetResponse