Comment faire Jouir une Clitoridienne ?

Publié dans Sexualité par Sylvain

les clitoridiennes Comment faire Jouir une Clitoridienne ?

On a beau mater des pornos ou lire des articles sur internet ou dans les magazines, tout ce qui touche à la jouissance féminine demeure souvent énigmatique.

Rien ne semble faire l’unanimité quand il s’agit d’établir des critères précis pour déclencher l’orgasme chez la femme. Alors aujourd’hui, ArtDeSéduire a décidé de mener l’enquête et de s’intéresser à « l’autre grand mystère de l’univers : les femmes » comme dirait Doc dans Retour vers le Futur.

Direction Facebook pour essayer d’y voir plus clair !

« Hey copine, il faut absolument que l’on parle de sexe et de tes orgasmes ! ».

Et là, c’est parti pour les questions. Cette distinction entre les clitoridiennes et les vaginales, c’est une réalité ou c’est complètement fumeux ? Est-ce qu’il existe une vraie dimension psychologique dans le plaisir féminin ? Et la sodomie ? Et les femmes fontaines ?

Éléments de réponse.

Bann 16erreurs 1 Comment faire Jouir une Clitoridienne ?

Comment atteindre l’orgasme clitoridien ?

Première conversation désagréable à entendre pour l’égo masculin :

Copine 1 : « Comment faire jouir une clitoridienne ? Je te dirais simplement de la laisser se toucher elle-même. Les mecs, vous êtes bidon pour ça. Comme tu le sais, tout est dans la tête chez les filles. » Bon, je sens que ça va me déprimer d’écrire cet article…

« Moralité : pour faire jouir une clitoridienne, laisse la seule avec un joujou et en quelques secondes, tu verras l’orgasme se produire sous tes yeux ébahis. » Ha, voilà qui ouvre déjà de nouvelles perspectives.

Mais bon, avec tout ça, j’ai failli oublier la phrase la plus importante de cet échange : « tout est dans la tête. »

La dimension psychologique de l’orgasme féminin

Elle poursuit : « Tout est dans la tête, on contrôle tout. Il y a juste des filles qui sont conscientes de ça et d’autres non. Perso, j’arrive à tout contrôler maintenant. Je contrôle mes orgasmes, ma mouille… Tout ! J’ai compris que c’est le cerveau le grand maître du sexe. Pas la bite ! »

Même son de cloche avec une autre amie. Bon en fait, j’étais amoureux d’elle quand j’étais en prépa. Mais j’ai tellement été nul et needy que j’aurai pu apporter mon témoignage dans cet article.

Moi : « Hey, j’écris un article sur l’art de faire jouir une clitoridienne ! T’as un avis ? »

Elle : « Tain, les mecs, vous vous croyez dans Mario ? Quand j’entends ça, j’ai l’impression que tu cherches des cheatcodes pour débloquer des mondes secrets ! »

Moi : « En fait, pour rester dans les souvenirs d’enfance, c’est plutôt Les Mondes Engloutis auxquels on aimerait avoir accès. »

 

-Elle : « Mais vous savez les mecs qu’il y a environ un milliard de critères pour faire jouir une fille et que ce n’est pas juste de la mécanique genre tu touches là et là et c’est OK ? Rappelle à toutes fins utiles que pour les femmes, l’acte sexuel commence avant l’acte sexuel. »

-Moi : « Mais quand tu dis que ça commence avant, c’est genre 20 minutes avant ou plutôt 3 semaines avant ? »

-Elle : « Mon avis, c’est plutôt 3 semaines avant. »

En gros, quand vous êtes en train d’aborder une fille, vous êtes déjà en train de préparer son orgasme.

Pour commencer, oubliez ces histoires de plaisir clitoridien ou de plaisir vaginal. Oubliez la technique ou les poudres de perlimpinpin et concentrez-vous plutôt sur la connexion que vous avez avec cette fille : fuck her brain !

Pour cela, appliquez les conseils habituels pour devenir séduisant. Assumez de vouloir la séduire et de vouloir coucher avec elle.

Pour aller plus loin, relisez notre section field reports. Vous avez de nombreux exemples dans les articles d’Eros pour poser une frame hyper sexuée.

Faites en sorte que la fille se sente totalement libérée. Vous devez lui montrer qu’avec vous, il n’y a aucune limite, lui montrer que vous ne la jugerez jamais. Que vous la respecterez toujours, que ce soit dans le lit et en dehors.

Et surtout que vous pouvez sexuellement explorer des territoires nouveaux. Faites-lui comprendre qu’elle peut se laisser aller à tous les fantasmes.

Clitoridienne VS vaginale : mythe ou réalité ?

Mais revenons-en à l’orgasme féminin.

Pour commencer, est-il vraiment pertinent de distinguer 2 catégories de femmes : les clitoridiennes d’un côté et les vaginales de l’autre?

Retour sur Facebook. Je vais persécuter une amie qui est une féministe intégriste abonnée à Causette.

Elle : « 1/ J’ai la crève. 2/ T’as une meuf  3/ À ton âge, t’as toujours pas capté que les femmes, surtout en matière de sexe, ne se catégorisent pas ! ».

Bon, elle était mal lunée mais ça a au moins le mérite de la clarté.

Au risque de briser toutes vos croyances sexuelles, voici la réalité : à priori, il n’existe aucune prédisposition physique qui pourrait faire qu’une femme soit définitivement vaginale ou clitoridienne.

Par contre, ce qui est vrai, c’est que le plaisir clitoridien est plus facile à obtenir. D’ailleurs, vous remarquerez peut-être que plus les femmes sont jeunes, plus elles se limitent au plaisir clitoridien. C’est seulement en murissant et avec la multiplication des expériences sexuelles que la plupart d’entre elles découvrent le plaisir vaginal.

Ce sont donc les habitudes sexuelles, les différents partenaires, l’état d’esprit et les parcours de vie qui vont aider une femme à érotiser les différentes parties de son corps.

Alors, comment faire pour procurer à votre partenaire un maximum de plaisir clitoridien ? 

Plaisir clitoridien, plaisir vaginal : quelles différences ?

Certes, le plaisir clitoridien est beaucoup plus mécanique que le plaisir vaginal. Mais,  gardez en tête que le clitoris n’est pas un bouton miracle. Il ne vous suffit pas d’appuyer dessus pour envoyer une femme au 7ème ciel.

Encore une petite session de journalisme sexo : « Et sinon pour le clitoris, comment ça se passe ? »

Elle : « La première chose je dirai, c’est déjà d’y aller en douceur avec ce petit engin qui est très fragile contrairement à ce qu’on nous montre dans les pornos !!!!!! » (J’imagine que le nombre de points d’exclamation ajoutés à la fin de la phrase est important.)

Il s’agit d’une zone sensible, qui si elle est bien utilisée, peut amener votre partenaire à l’orgasme. Donc, appliquez-vous sur les préliminaires. Et relisez cet article pour apprendre à faire un bon cunnilingus.

Une bonne mise en condition, c’est la base. Et quand je parle de préliminaires, il ne s’agit pas de se jeter goulument sur le clitoris avec vos doigts ou votre bouche comme une mère de famille sur un sac de riz pendant la famine en Éthiopie.

Allez-y crescendo. Caressez,  effleurez. D’abord sur les vêtements, puis en dessous. Et même pendant la pénétration, n’hésitez pas à utiliser vos doigts pour stimuler le clitoris.

Mais l’orgasme clitoridien n’est qu’une facette de la sexualité. Ne tournez pas le dos au plaisir vaginal. D’ailleurs, je ne peux que vous recommander de relire notre méga dossier sur comment bien faire l’amour à une femme.

La vraie bonne question ne serait donc pas « comment faire jouir une clitoridienne ? » mais tout simplement « comment faire jouir une femme ? »

D’ailleurs, même pas en fait. Le dernier conseil que je puisse vous donner, c’est tout bonnement d’oublier la course à l’orgasme. Vous vous mettez trop de pression et sans vous en rendre compte, vous en mettez sur votre partenaire.

Alors, profitez simplement de ce moment. Soyez pleinement à ce que vous faites. Et restez à l’écoute de votre partenaire sans vous laisser polluer par l’objectif de lui procurer un orgasme.

J’aime bien faire de petites dédicaces à nos lecteurs, à une lectrice dans le cas présent. Alors voici le témoignage qu’elle nous a laissé dans les commentaires sur le dernier article de Sélim sur les pires erreurs sexuelles des mecs:

« Pour la petite histoire, mon meilleur amant était un des moins expérimentés de tous (et avec un des plus petits pénis aussi, mais je m’écarte du sujet) mais il demandait, écoutait, prenait le temps de caresser, et il me faisait sentir qu’il passait ce moment avec moi, qu’il était vraiment présent. Je peux vous dire que celui-là, j’en rêvais la nuit. »

S’il y a d’autres femmes qui passent sur ArtdeSéduire, n’hésitez pas à nous livrer vos témoignages sur l’orgasme. Mêmes questions : la distinction entre clitoridiennes et vaginales a-t-elle un sens ? Et l’orgasme a-t-il une dimension psychologique ? Les mecs et la pression de l’orgasme ? Ça se passe dans les commentaires.

Sylvain, j’ai des doigts de fée

Bann 16erreurs 1 Comment faire Jouir une Clitoridienne ?

6 COMMENTAIRES
  • jeremie dit :

    comment par le toucher des doigts au vagin ( clitoris ) je peus amener ma femme à l’orgasme? envoyez moi quelques images svp

  • Clem 2.0 dit :

    Salut Sylvain, cet article tombe à pic, non pas sur son contenu mais sur la manière dont tu l’as écrit. Il faudrait que je demande un avis à des filles sur la séduction.

    Comment tu fais pour lancer ces questions ?
    J’ai l’impression qu’elle vont rire quand je vais lancer le sujet (ou peut être se moquer) alors que pourtant j’ai l’impression qu’elles adorent parler de ça avec des mecs est ce que c’est vrai ou pas ? En plus j’ai l’impression que les filles ont le rire facile quand on lance ce genre de sujets donc si elles rient je ne sais pas trop quoi en penser, ça s’est passé comment pour toi quand tu as poser ces questions ?

    Et est-ce que ça se fait de lancé ce genre de conversation ?

    • Sylvain dit :

      Hello Clem,

      Pour l’article, c’étaient toutes des filles que je connais et qui savent que j’écris sur ADS donc forcement c’était deja plus facile. Il suffit de commencer  » tiens, je suis en train de travailler sur un sujet. j’ai absolument besoin de ton avis toi qui est la grande pretresse du clito…;) »

      Mais oui, même en regle générale, n’hésite pas à lancer ce genre de sujet. Ne te prends pas trop au sérieux. Tu as toujours des perches dans la conversation pour demander un avis ou pour sexuer. moi je commence par amener un sujet d’actu et j’enchaine sur mon cas personnel

      « tiens tu as vu cette histoire de dingue avec Benzema? tu paierais toi si quelqu’un te menace de balancer ta sextape sur le net? » et là c’est parti, et en général elle va te parler de si elle accepterait d’etre filmée ou pas , de son ouverture au lit etc…Tu peux multiplier les exemples à l’infini :)

    • Clem 2.0 dit :

      Bah à vrai dire dans mon cas c’est pas pour sexualiser mais bien pour obtenir des conseil/avis féminin sur la séduction et je me voyais mal arriver d’un coup « hey les filles, j’ai besoin d’un conseil vous pouvez m’aider ?
      Pourtant ça se fait tu pense ?

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Oui je pense que ca se fait! Apres tout est dans la manière de le faire! Evite de tomber dans le cliché du mec perdu qui a besoin. La frame ne doit pas etre « que dois je faire » mais plutot qu’en penses tu? et si c’était toi? ;)

  • Clem 2.0 dit :

    Ah ouais pas faux, j’avais pas pensé à ce petit détail. Merci bien pour ta réponse :)

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)