Faut-il Avoir de l’Argent pour Séduire les Filles ?

Publié dans Plaire aux filles par
ArtDeSeduire.Com

Seduire sans argent1 Faut il Avoir de lArgent pour Séduire les Filles ?

Si des féministes bien pensantes nous lisent, elles risquent de ne pas aimer cet article, une fois de plus. Pourquoi ? Parce qu’on va parler d’animaux, de sélection naturelle, de comportements instinctifs que vous, lecteurs d’Art de séduire connaissez depuis longtemps.

Une étude récente vient confirmer ce qu’on sait déjà depuis longtemps : les femmes ont toutes une check-list de nos qualités viriles. Possède-t-on les qualités qu’elles cherchent chez un homme ? Si oui, elles sont prêtes à aller plus loin dans le processus de sélection. Si non… Dommage…

Et le critère le plus « polémique », c’est l’argent. Les femmes sont-elles intéressées ? Oui, mais c’est normal, et surtout, pas bien grave. On vous explique comment réussir à séduire sans argent.

Qu’on soit bien clair dès le début, Messieurs : aucun jugement de valeur de ma part. J’ai très longtemps été fauché, je n’avais pas d’argent pour payer des cafés aux filles quand j’étais au lycée, et j’estimais que ceux qui utilisaient leur portefeuille comme atout de séduction numéro 1 étaient des losers, des types pas capables de briller avec leurs corps ou leurs cerveaux.

Je n’ai pas totalement changé d’avis, j’ai grandi un peu, et j’ai vu des tas de cas différents. Des mecs blindés pas du tout aidés par l’argent, parce qu’ils étaient trop timides, parce qu’on leur avait appris à se méfier de tout le monde.

Des mecs fauchés capables de hold-up de fous dans la rue, ou en boîte de nuit, capables de faire payer le taxi et le petit-déj à la fille. Tout est possible, je vais tenter de ne pas généraliser. Mais il y a des faits qu’on ne pourrait ignorer.

David Buss et l’évolution du désir

The evolution of desire est un livre clef pour quiconque veut comprendre un peu le game et l’univers des relations hommes-femmes en général. David Buss met clairement en avant 6 critères, qui sont utilisés par les femmes du monde entier pour choisir un partenaire.

Pour vous donner un ordre d’idée de l’importance de cet ouvrage, il apparaît dans les notes de la bible de la séduction, Révélation de Mystery environ 20 fois !

Ces critères importants sont au nombre de six.

6 La confiance en soi
5 L’intuition sociale
4 La forme physique, l’apparence
3 L’humour, l’intelligence
2 Le statut social
1 Le statut économique

Oui, le plus important est le statut économique. Allez faire avouer ça aux femmes d’aujourd’hui : impossible. Et pourtant, nous le savons, et ce n’est pas quelque chose de grave.

Du point de vue de l’évolution, ça tient même plutôt bien la route. Attention, c’est le moment de se prendre des cailloux par les détracteurs.

Les femmes s’allient aux hommes pour le long terme

Qu’elles recherchent un coup d’un soir ou une aventure sérieuse, la femme (en général) va rechercher des qualités « LONG TERME » chez son partenaire.

Parce que si elle tombe enceinte (un risque qui existe toujours), ce serait bien que le type ne se barre pas en courant. Ce serait bien qu’il assume et prenne soin de la mère et de l’enfant.

Pour assurer le bien-être de sa progéniture, il est logique pour elle de chercher un homme qui pourra la protéger pendant ses périodes de faiblesse physique. La femme d’autrefois aurait choisi un homme musclé et solide pour sa survie, le chef de la tribu.

La femme moderne sait que les muscles ne servent plus tant que ça. Elle sait qu’avoir un homme possédant un bon carnet d’adresses et un portefeuille bien garni lui permettra de passer ses vieux jours à l’abri du besoin…

Les femmes sont donc vénales, et c’est normal. C’est établi, passons maintenant aux conséquences pour vous messieurs.

L’argent, l’arme de séduction ultime ?

Comme je vous le disais au début, pas forcément. L’argent facilite grandement la vie, c’est un fait.

L’étude qui m’a donné envie d’écrire cet article arrive à la conclusion suivante : lorsque les hommes sont en surnombre par rapport aux femmes, ils se mettent à dépenser plus.

Je vous laisse lire l’étude complète ici, chez Futura sciences.

Les hommes dépensent plus quand les femmes viennent à manquer ! Est-ce si incroyable que ça ? Non pas vraiment… C’est ainsi que l’Alpha male se reconnaîtrait aujourd’hui ?

Comment séduire quand on est fauché ?

N’ayez crainte les amis, pas besoin de vous cacher parce que vos poches sont vides !

Il vous suffit de jouer sur tous les autres tableaux. En discutant avec Eros l’autre jour, nous en sommes arrivés à la conclusion suivante : ces six qualités mises en avant par David Buss doivent être graduées de 0 à 10.

0, c’est l’absence totale, 10, c’est la plénitude. Votre but ultime : être à 10 partout (ne rêvons pas, nous ne sommes pas des machines), mais 6, 7 ou 8, c’est déjà bien suffisant pour être heureux.

Le cauchemar absolu : être à 0 partout.

Un bon séducteur va réussir à contrebalancer ses qualités « faibles » par d’autres, plus « fortes ».

Exemple 1 : un étudiant fauché

Bien intégré dans son groupe de potes, qui mange des pâtes tous les soirs

La confiance en soi : 7/10
L’intuition sociale : 7/10
La forme physique, l’apparence : 7/10
L’humour, l’intelligence : 9/10
Le statut social : 6/10
Le statut économique : 4/10

Economiquement parlant, il n’est pas au top, c’est un fait, mais il a plein d’autres qualités qu’il sait développer et qui plaisent aux filles.

Exemple 2 : un apprenti séducteur en recherche d’emploi

La confiance en soi : 4/10
L’intuition sociale : 6/10
La forme physique, l’apparence : 8/10
L’humour, l’intelligence : 9/10
Le statut social : 5/10
Le statut économique : 4/10

Là, je prends un exemple vraiment inventé. Le mec traverse probablement une mauvaise passe. Personne n’aime répondre en permanence à la même question, encore et toujours : « Alors, ça avance tes entretiens d’embauche ? », « Alors, tu trouves du travail ? ».

Je suis passé par là, ce n’est pas un moment agréable à vivre. Niveau confiance en soi, on a un peu moins envie de se mettre en avant. On a moins envie de sortir, parce que ça coûte cher les soirées. Du coup on se coupe peu à peu de son réseau… Une spirale dangereuse…

Exemple 3 : un homme de 45 ans, divorcé, bon boulot

La confiance en soi : 4/10
L’intuition sociale : 6/10
La forme physique, l’apparence : 6/10
L’humour, l’intelligence : 9/10
Le statut social : 8/10
Le statut économique : 8/10

Pas forcément au top physiquement parce qu’il bosse trop, peut-être un peu gros, peut-être un peu chauve (OK, je caricature volontairement), il a pourtant des tas d’histoires à raconter, a un carnet d’adresses important qui lui ouvre des portes, et a le porte-monnaie qui va avec.

Qui la fille va-t-elle choisir ? L’étudiant fauché mais plein de projets, qui a l’avenir devant lui ? Le papa rassurant qui a réussi sa carrière ? Le chômeur instable pour le moment mais qui a peut-être des ressources cachées ?

Conclusion : la règle, c’est qu’il n’y a pas de règle

Réponse : on ne sait pas. Chacun d’entre eux va abattre ses cartes, et va en tirer le maximum. Comme le disait un grand champion, «le plus important au poker ce ne sont pas les cartes. C’est ce que vous en faites.»

Eros a eu une bonne intuition : l’essentiel, c’est de n’être à zéro sur aucune échelle. L’argent peut être un problème, mais vous avez d’autres qualités. A vous de les mettre en avant intelligemment, tel est le pouvoir de l’inner game. Le portefeuille ne fait pas tout, même si vous auriez tort de vous priver de cette arme supplémentaire dans votre arsenal.

Inviter une fille au restaurant, ça a de la gueule, c’est autre chose qu’un plat de pâtes, et à terme, ça jouera en votre faveur. D’où nos conseils de « vieux cons » à nos lecteurs plus jeunes : bossez à l’école ! Cherchez des idées ! Cultivez-vous ! Lancez-vous dans des projets complètement fous ! Croyez en vos rêves ! L’énergie est la clef !

Et vous, vous pensez que le manque d’argent vous empêche de séduire comme vous le voulez ? Par quelles qualités compensez-vous ce manque de moyens ?

 

Edit : 2016, 4 ans plus tard, on revient pour enfoncer le clou. A-t-on changé d’idée ?

Faut-il avoir de l’argent pour séduire une femme ?

Toujours pas. L’argent n’est toujours pas la priorité si vous souhaitez séduire une femme. A l’approche de l’été, vous pourriez vous imaginer que l’argent vous aidera pour séduire une femme : il n’en sera rien…

Ou du moins, l’avantage ne sera que passager, furtif. Il ne durera pas. Avoir de l’argent ne fera pas de vous un mec intéressant, drôle, gentil, prévenant, attentif aux femmes. Il ne fera pas de vous un mâle dominant, vous n’aurez pas forcément plus de style ou plus de goût les poches pleines.

Vous savez toute la liste des qualités pour séduire une femme : elle est longue comme le bras. Toutes les femmes sont attirées par diverses qualités. Mais il y a toujours une certitude : les femmes n’aiment pas les radins…

Pourquoi l’argent attire les femmes ?

Encore une fois, ce n’est pas tant l’argent qui attire les femmes, ce ne sont pas les métaux précieux qui brillent qui les attirent.
L’argent attire les femmes pour ce qu’il représente : la réussite, le travail, les possibilités multiples pour le futur.

Dans notre société, l’argent vient sanctionner ceux qui ont fait des choix financiers, des choix de travail, des choix d’investissement de leur temps. De jeunes hommes ont décidé de s’investir pendant 10 ans pour devenir médecin. D’autres étudiants ont opté pour des études courtes pour avoir un job rapidement.

Dans notre société, il est parfois difficile de faire la différence entre l’être et l’avoir. L’avoir, c’est cumuler les choses, les objets. C’est ce contre quoi Tyler Durden se bat dans Fight Club, souvenez-vous de la citation « Les objets que vous possédez finissent par vous posséder. »

J’ai récemment vu une vidéo où un homme, un philosophe, Pierre Rabhi, prônait une sobriété heureuse. Vous, moi, tout le monde : nous avons été exposés depuis notre enfance à des milliers de publicité destinées à nous faire consommer, à nous faire accumuler des choses inutiles. (je vous laisse relire 99 francs aussi)

L’argent attire les femmes pour tout ce qu’il permet : l’accumulation de vêtements, de voyages, de restaurants. Il permet de se soigner, d’investir dans des expériences de vie uniques !

Alors qu’on observe beaucoup de cas de « fourmis » chez les hommes, qui accumulent l’argent, comme des radins, comme Harpagon, les femmes sont attirées par l’argent pour pouvoir le dépenser. (venez crier au sexisme si vous voulez, puis allez consulter l’étude sur le surendettement des femmes, mis en ligne par la Banque de France.)

Pourquoi les femmes aiment l’argent ? 

J’ai posé la question à des amies, après avoir lu un article sur le blog The Financial Diet. C’est un blog américain pour apprendre à gérer son argent, ça reste très féminin mais les sujets sont au final assez mixtes.

Les soucis d’argent, ça touche tout le monde !

J’ai été encore plus frappé par cet article qui parlait des questions d’argent à poser au premier rendez-vous. Je l’ai lu parce que chez nous, dans notre conception du « romantisme » et des rencontres, parler d’argent lors d’un premier rendez-vous, c’est tabou.

En vérité, parler d’argent en France, globalement, c’est tabou. Anecdote : quand j’ai voulu jouer un peu l’Américain et qu’on parlait d’argent avec des femmes que je voulais séduire, je sentais rapidement le malaise, et je rebasculais sur d’autres sujets.

Néanmoins, cet article de The Financial Diet nous éclaire sur les motivations de cette femme vis-à-vis de l’argent. (Il est en anglais, je vous le résume ci-dessous)

  • Marre de vivre avec des radins et de tout payer pour eux, à guetter des signes d’affection, des surprises
  • Marre de devoir tout payer pour des crevards qui n’ont RIEN, ni job, ni voiture, ni diplôme, ni avenir
  • Elle veut savoir ce que le mec vaut pour ne pas avoir le cœur brisé, une fois de plus, par l’absence de moyens financiers.
  • Elle veut savoir les habitudes financières du mec : s’il est endetté à cause des emprunts pour payer ses études, ou parce qu’il s’est acheté une télé dernier cri.
  • En gros, ce qu’elle raconte à la fin, c’est qu’elle veut une certaine compatibilité financière. Cette femme aime l’argent pour ce qu’elle va pouvoir en faire à deux, en couple, pour vivre des aventures ensemble !

Si j’avais une conclusion à vous souffler : évitez de parler d’argent avec les femmes lors de vos premiers rendez-vous. Allez jeter un coup d’œil sur son Instagram ou son Facebook, ça vous donnera une idée de son niveau de vie, de ses habitudes financières, et des endroits où elle a l’habitude de traîner.

Attention : une très belle fille qui est toujours bien entourée, dans de beaux endroits n’est pas toujours vénale, n’est pas toujours une femme attirée par l’argent. Elle profite de ce que lui a donné la nature :)

(A ce sujet, il y avait un bouquin très intéressant : « Pourquoi les femmes des riches sont belles ? », bien polémique, mais qui vaut le coup d’œil !)

Sélim

banner parler aux femmes Faut il Avoir de lArgent pour Séduire les Filles ?
banner parler aux femmes Faut il Avoir de lArgent pour Séduire les Filles ?
Banner 50phrases Faut il Avoir de lArgent pour Séduire les Filles ?
Banner 50phrases Faut il Avoir de lArgent pour Séduire les Filles ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Faut il Avoir de lArgent pour Séduire les Filles ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Faut il Avoir de lArgent pour Séduire les Filles ?
174 COMMENTAIRES
  • PhoenX dit :

    Entièrement d’accord. Le critère financier est essentiel, et c’est pure hypocrisie de la part d’une grande partie de la gente féminine de ne pas l’admettre. Et si la situation financière n’est pas au top, le second reflexe de ces demoiselles sera de penser en termes de « potentiel ». Un gars qui n’est pas friqué, mais voué à devenir docteur, avocat ou autre de cette stature, présente un potentiel carrière/financier qui ne laissera pas ces dames indifférentes.
    Une nana qui voudra envisager le long terme pensera plus à un futur docteur (vu qu’il va forcément se faire un paquet de blé a plus ou moins court/moyen terme), qu’a un caissier sans diplôme (caricature) qui présente un potentiel beaucoup plus limité sur le plan carrière/financier.
    Eh oui c’est moche.. c’est ainsi, c’est la vie ! On n’attire pas les mouches avec du vinaigre.

  • Ashley dit :

    Je ne suis pas s’accord! Etant une fille, je regarde si le garçon me plaît et s’il est gentil! en numéro 1 il faut qu’il me plaise physiquement et dans son caractère!
    je ne regarde pas le portefeuille! j’ai mon honneur et j’aime pas qu’on paie pour moi, c’est soit du fifty fifty soit un coup l’un invite un coup c’est l’autre. En aucun cas je regarde la situation socio-professionnelle car j’estime ramener de largent dans le couple car j’ai un métier et je refuse de me faire entretenir!

    • PhoenX dit :

      Bénie sois tu Ashley ! ;)

    • Ellen dit :

      Je suis tout à fait d’accord avec toi AShley. Je ne suis jamais sortie avec un homme qui avait de l’argent. J’ai toujours l’impression que ces hommes veulent nous acheter, nous posséder. Lorsqu’un homme veut m’offrir un verre je refuse tout de go, je préfère me payer mon verre et parler avec lui quitte à mettre un terme à la conversation. Mon premier critère quoiqu’on en dise est physique, c’est bien la première chose que l’on voit. Ensuite, il faut une comptabilité de caractère, des points communs et des différences. Il faut que la personne soit intéressante. Les qualités et les intérêts d’une personne ne changent pas fondamentalement, la situation professionnelle peut évoluer tout au long de la vie de manière positive comme négative. On ne vit pas avec un porte-feuille mais avec une personne. Être en couple, c’est pouvoir échanger sur tout et n’importe quoi, rire ensemble, partager de bons moments et se soutenir dans les mauvais moments, « se nourrir » l’un l’autre (apprendre des choses).
      Je ne suis pas d’accord avec la théorie « les femmes aiment l’argent », vous ne savez apparemment pas rencontrer « les bonnes » femmes.
      Dans notre société, les personnes sont devenues des chiffres, des métiers. Quand je veux connaître quelqu’un je ne lui demande pas son compte en banque. Je recherche quelqu’un avec qui je peux m’entendre, qui a à peu près la même vision de la vie. Quelqu’un avec qui je me sens bien. Jusqu’à présent, j’ai toujours été avec des hommes sans argent et cela n’a jamais posé problème. Dans la vie on peut reprendre ses études perdre son travail ou avoir un job au smic et bien vivre tout dépend de ce dont on a besoin pour être heureux !!

  • benjamin dit :

    Il y-a toujours des exceptions a tout Ashley, tu doit en faire partit.
    moi je parler en régle générale, pour l’instant-
    moi j’ai laisser tomber les projets copine, ca demande trop d’effort
    financier et psychologique (sourir, la faire rire, être confiant etc )
    je me concentre sur d’autre projets, au risque de finir seul, j’ai trop souffert avec
    les femmes pour recommencer toute approche, je suis un mec sensible je supporte trés mal les rateaux.

  • Obama dit :

    Je croyais que l’amour excluait toute idée de pr
    Au départ je pensais que l’ amour sincère n’avait rien à voir avec les considérations matérielles. Aujourd’hui, je pense que les besoins sociaux font qu’on apporte plus d’estime aux hommes capables. Car tous hommes ou femmes nous avons besoin de sécurité. J’ai plus de confiance à un grand frère, oncle, tante qui m’aide à décanter les problèmes. Il y a plus de plaisir à résoudre un problème.on évolue et on ne peut qu’aller avec ceux là même qui sont prêts à nous aider dans ce sens moralement certes,mais surtout concrètement c’est à dire matériellement. Il est donc normal que le problème de finances se posent dès lors qu’on a en face de soi une femme qui est dans le besoin. Je ne vois pas les rapports hommes-femmes en terme d’amour d’emblée. Au delà des qualités qu’elle peut trouver chez un homme,la femme est essentiellement confrontée à un problème de confiance et de foi en l’homme. Avant de se lancer,elle veut d’abord s’assurer si économiquement parlant elle peut aller aussi loin avec le prétendant,malgré les vertus morales de ce dernier. Mais faut il inculquer un esprit matérialiste à une jeune fille de 17ans qui est encore raisonnablement sous la responsabilité parentale ?

  • gilles dit :

    Hé oui ce monde est devenu matérialiste c’est une réalité… Chaque fois que je drague une fille, elle ne voit que ma taille de basketteur, mes fringues de marques et mes pompes qui en jettent…Alors elle accroche parceque comme elles disent je suis intelligent charismatique mignon, drole…bref le gendre idéal…jusqu’a ce qu’elles se rendent compte que mon quotidien est un combat perpétuel et que je dois trimer tous les mois pour moins de 500 euros…et là croyez moi elles se barrent toutes en courant… C’est dur de savoir que l’on est quelqu’un de bien mais sans suffisamment de sous pour prendre soin d’une femme qui nous plait …a 32ans ça me brise….je vis chez mes parents, j’ai pas d’enfants , peur de m’attacher à une fille pour qu’a la fin l’histoire se répète…et pourtant je prie Dieu pour qu’il maide a avoir juste le minimum vital

  • Sélim dit :

    Merci Natoo.
    (imaginez : c’est ma petite soeur qui m’a envoyé le lien vers la vidéo de Natoo)
    Merci madame pour votre commentaire.

  • arnaud dit :

    oui la différence entre les femmes et les hommes; commence dans les rencontres;exemple la femme ne paie pas son entrée en discothèque et idem en club libertin.
    alors que moi homme; simple salarier ; je me fait moins cher qu’une femme chef d’équipe ou agent de maîtrise ou cadre
    et derrière ces femmes on corrige leur erreur mais ne l’admette pas;mais moi en tant qu’homme je paie mes entrée en discothèque et club libertin;qui es la victime dans tout çà……….celui qui paie ou celle qui paie pas alors quelle à un salaire plus élevé que moi………

  • Abdalla de Bourgogne dit :

    N’importe quoi cet article plein de misogynie !

    Je suis smicard et j’ai une copine géniale qui sait que je ne peux pas lui offrir de cadeau souvent ni de vacances.

    Et alors ? C’est pas parce qu’il y a des poufs vénales qu’il faut faire des amalgames.

    Et j’ai pas envie d’être riche et d’attirer des poufs vénales, je préfère être pauvre (SMIC + APL) et savoir que la fille m’aime pour moi et pas pour mon portefeuille.

    Je suis un mec, j’ai du mal avec certaines féministes, mais qu’elles vous incendient pour avoir des propos aussi obscène et dégradants me paraît amplement justifié.

  • Cynthia dit :

    Pour ma part, je comprends que ce que l’auteur a voulu dire. Je suis une femme et je ne suis pas du tout insultée ou blessée par ces propos, car je ne l’ai pas interprété de cette façon. Mes expériences personnelles de relations avec des gars qui n’ont pas du tout d’argent m’ont montré le minimum qu’il faut avoir à la base pour qu’une relation de couple puisse se développer. Je suis d’accord avec Ashley, je suis aussi une fervente pratiquante du 50/50. Je travaille et je ne veux pas non-plus me faire entretenir et qu’on paye pour moi. Là ou je trouve qu’il y a un problème avec l’argent c’est quand l’homme en question n’arrive pas à subvenir à ses propres besoins et n’a donc pas d’argent pour faire des activités avec la fille qui l’intéresse ou qui ne peut pas aller au resto, car ne peut se payer un repas. Les hommes avec qui je suis sortie avaient ce profil. Et laissez-moi vous dire que ce n’est pas l’idéal. Comment construire une relation et un patrimoine de beaux moments avec l’autre s’il n’est pas possible d’aller au cinéma, au resto ou tout ce qui coûte de l’argent? Se contraindre à tout ce qui est gratuit devient difficile à la longue, tue le romantisme et la créativité de créer des moments uniques. C’est ce qui a été problématique dans mes anciennes relations alors oui je vais choisir un homme qui sera à l’aise un minimum financièrement la prochaine fois pour faire des activités tantôt spéciales, tantôt normales sans pour autant être riche, car cela ne m’importe pas du tout rendu là. Alors voilà, c’est ce que j’avais à dire sur le sujet, je pense qu’il y a des petites nuances qu’il est intéressant de relever dans un sujet controversé comme ça :)

    • Sylvain dit :

      Hello,

      C’est sur, sans être riche, ça reste compliqué de mettre en place une relation de couple quand tu n’as absolument aucune possibilité de faire la moindre sortie pour cause de manque d’argent. Il en faut quand même un petit minimum pour un resto, un ciné ou un week end de temps en temps. On est d’accord. Apres le sujet, c’est surtout quand une femme ne paye jamais rien pas même un café et qu’elle reste juste pour pouvoir profiter.

    • Cynthia dit :

      Salut Sylvain,

      Effectivement c’est un problème dans ce temps-là et je n’approuve pas le comportement de ces femmes. Maintenant que les deux sexes travaillent, je ne vois pas pourquoi l’homme devrait encore payer toujours pour la femme. Ce n’est effectivement pas équitable. Le point que je voulais seulement démontrer c’est que bien que l’homme n’ait pas à tout payer, cela prend un minimum. Et de toute façon, une femme qui a une date avec un homme qui a de la difficulté à joindre les deux bouts n’est pas nécessairement séduisant, car on ne sait pas quel genre d’avenir nous attend ainsi que pour une future famille, et ce, même si nous sommes autonome financièrement. Sans parler d’abondance financière et d’opportunisme de la part de la femme, je pense que de voir les choses sous cet angle permet de mieux comprendre ce qui se passe dans la tête d’une femme lorsqu’elle rencontre un homme :). On peut dire qu’il s’agit d’instinct, une sorte de responsabilité que l’on a de bien choisir l’homme pour bâtir une famille éventuelle et l’aspect financier n’y échappe pas sans pour autant être extrême non-plus. Il est certain que certaines femmes profitent des hommes et je trouve cela dommage, car elles rendent la tâches des femmes honnêtes et justes plus difficile. Mais bon, cela fait parti de la vie :)

1 4 5 6

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)