La Méthode en 5 Etapes pour Atteindre vos Objectifs

Publié dans Lifestyle et réussite par
ArtDeSeduire.Com

zuckerberg facebook La Méthode en 5 Etapes pour Atteindre vos Objectifs

Visualisation, affirmations, « flow »… Les gourous du développement personnel ne manquent pas de techniques censées nous aider à atteindre nos objectifs.

Pourtant, les études scientifiques récentes tendent à prouver l’inefficacité de ces techniques…

Ces mêmes recherches confirment en revanche l’efficacité de quatre techniques qui peuvent vous aider à vous rapprocher de vos objectifs !

Pourquoi les techniques populaires de motivation ne fonctionnent pas !

Vous avez sûrement entendu parler des « bienfaits » de la visualisation.
Passer du temps chaque jour à imaginer, ressentir, entendre, voir, notre vie idéale… comme moyen infaillible de l’atteindre un jour.

Prendre 15 minutes quotidiennes à vous imaginer sur une île tropicale, sirotant une caïpirinha sur un transat, l’œil sur votre Smartphone à célébrer la progression record de votre portefeuille d’actions, pendant que deux jeunes nymphes sorties d’un calendrier Playboy sont aux petits soins pour vous…

Est-ce vraiment en y pensant souvent que vous parviendrez à manifester cette fameuse vision ?

Les études scientifiques sont unanimes : la réponse est non.

Que ce soit pour réussir des examens scolaires, arrêter de fumer ou perdre du poids, les tests menés ont prouvé que la visualisation positive n’avait aucun d’impact sur la réalisation de nos objectifs. Pire, elle aurait un impact négatif sur nos chances de réussite.

Dans la même veine, s’entourer de photos de ses modèles n’est pas plus utile. Ce n’est pas en mettant une photo d’Hugh Jackman torse nu au-dessus de son lit qu’on a plus de chances d’avoir un corps d’athlète !

L’effet néfaste de ce genre ces techniques s’explique par deux raisons.

D’une part la visualisation a tendance à trop calmer cette tension/insatisfaction saine qui nous pousse vers nos objectifs. En somme, l’impression d’y être déjà nous rend plus léthargique, nous donne moins faim.

D’autre part, le fait d’imaginer que tout se passe pour le mieux dans le meilleur des mondes nous prépare mal à la réalité.

En se focalisant sur notre vie idéale, on se décourage plus vite face aux inévitables obstacles et embûches qui mènent à tout objectif digne de ce nom.

Clarification importante que j’ajoute suite à vos commentaires :
La visualisation FONCTIONNE pour prendre confiance en soi et se sentir mieux. Ça fait beaucoup de bien de s’imaginer dans une situation idéale.
Vous pouvez le tester immédiatement : visualisez vous dans une situation agréable et observez le changement positif de votre humeur.

Pour améliorer sa technique dans une discipline (musique, sport, art, etc…) la visualisation FONCTIONNE aussi. Tous les grands athlètes utilisent cette méthode et s’imaginent en train d’effectuer un geste parfaitement.

En revanche, pour atteindre ses objectifs, aller du point A au point B, la visualisation semble inutile d’après les dernières études.

Maintenant que j’ai tordu le cou à quelques fantaisies qui créent trop de désillusions, place à la bonne nouvelle !

Que ce soit pour sortir avec plus de filles, trouver LA fille qui vous comble, arrêter de cloper, vous sculpter un corps d’athlète ou dénicher votre carrière idéale, il existe des méthodes qui vont vous propulser vers vos buts.

Créez un plan détaillé

Les hommes qui atteignent leurs objectifs ont avant tout une habitude commune : la création d’un plan d’attaque !

Concrètement, je vous recommande de fractionner votre objectif principal en sous-objectifs et de créer un processus « étape par étape ».

Cette approche step by step apaise la peur et les doutes associés à la réalisation d’un objectif majeur.

Un plan est particulièrement efficace si vos sous-objectifs sont concrets, mesurables, et ont une date d’échéance.

Exemple :

Si votre objectif est « être en couple avec une fille qui me plaît d’ici 6 mois », il peut inclure le sous-objectif :

  • « Perdre 5 kilos d’ici 3 mois pour m’aider à retrouver ma meilleure forme et booster ma confiance en moi »

Ce sous-objectif est concret, mesurable et a une date d’échéance claire (et réaliste).

Parlez de vos objectifs à vos proches

Pour atteindre un but important, ayez le courage d’en parler à vos proches : meilleurs potes, membres de votre famille, collègues…

Garder ses objectifs majeurs pour soi, c’est tentant. En restant discret, on n’a moins peur d’échouer. Le problème c’est qu’on est aussi bien plus tenté de rester dans sa zone de confort et de ne pas changer.

A l’inverse, si vous faites votre « coming out » d’objectif, que vous le partagez avec votre entourage, vous allez augmenter vos chances de l’atteindre. Ceci pour deux raisons :

L’objectif est officialisé, il est réel. Vous aurez moins de risque de l’ignorer, de le planquer dans un coin de votre tête. Vous aurez d’une certaine manière des « comptes à rendre ». En plus votre égo jouera en votre faveur. Votre fierté vous poussera à vouloir prouver à vos proches que vous êtes capable de changer, grandir, vous dépasser.

Les personnes de confiance à qui vous avez révélé votre objectif seront là pour vous soutenir, vous encourager et vous remotiver si le chemin devient difficile (ce qui arrive forcement quand l’objectif est ambitieux !)

Pensez aux bénéfices !

Pour parvenir à vos objectifs, il est utile de vous focaliser sur les avantages dont vous profiterez une fois votre but atteint.

Il ne s’agit pas ici d’imaginer sa vie idéale – façon visualisation – mais plutôt de recenser les changements positifs qu’entraînera la réalisation de votre objectif.

A l’inverse, se concentrer sur tout ce qui n’ira pas si on échoue peut être contre-productif. Mieux vaut penser à un futur positif que se focaliser sur des expériences et événements négatifs. C’est ce qu’on appelle le bon sens.

Récompensez-vous !

La quatrième technique efficaces révélée par les chercheurs est celle de la bonne vieille récompense.

Tel Don Draper qui n’oublie jamais de sortir s’offrir un petit scotch et un bon steak après une dure journée de labeur, pensez à vous octroyer une « récompense » pour chaque sous-objectif atteint.

Pas besoin de partir fêter votre victoire intermédiaire à Las Vegas pour une semaine de débauche qui vous laissera durablement alcoolisé et ruiné.

Une récompense simple, qui n’entre pas en conflit avec votre objectif, fera l’affaire. Dînez avec vos potes à votre resto favori, allez au ciné, faites-vous une soirée Game of Thrones, ou une soirée club en fonction de ce qui vous fait le plus plaisir… You’re the boss !

Du concret bordel !

C’est bien beau tout ça, mais je vous entends déjà me demander : « comment utiliser toutes les informations de cet article ? ».

J’y viens !

Pour vous donner encore plus de chances d’atteindre votre everest, une technique efficace vient en complément des quatre que nous avons vues.

Elle consiste à écrire (sur papier, à l’ancienne, ou sur votre ordi/tablette/mobile/whatever) votre plan, les bénéfices attendus, les noms de vos confidents et soutiens, ainsi que les récompenses prévues.

Exemple de suivi d’objectif

Voici le type de document que vous pouvez créer :

I/ L’objectif :

  • Mon objectif est …

II/ Le plan :

Découpez votre objectif en sous objectifs (3 à 5 en général). Chaque sous-objectif est concret, mesurable, réaliste, et a une « date limite ».

Pensez à ajouter la récompense que vous vous promettez pour chaque sous-objectif atteint.

Sous-objectif 1 :

  • Mon premier sous-objectif est …
  • Pour atteindre ce sous-objectif je vais …
  • J’atteindrai ce sous-objectif avant le [date]
  • Ma récompense pour avoir atteint ce sous-objectif sera…

III/ Les bénéfices :

Listez les 3 à 5 changements positifs majeurs qui se produiront dans votre vie si vous atteignez votre objectif.

  • Le premier bénéfice majeur est…
  • Le second bénéfice majeur est…

IV/ La team :

  • Je vais parler de cet objectif à …

Conclusion

Pour atteindre ses objectifs, les 4+1 techniques de cet article sont les seules à être scientifiquement validées.

Appliquez-les toutes simultanément pour multiplier vos chances de sortir avec une fille qui vous fait vibrer, de décrocher l’école ou le boulot que vous fait rêver, pour être gaulé comme Monsieur Jackman, ou pour atteindre tout autre rêve que vous souhaitez enfin concrétiser.

Et vous, quelles sont les techniques qui vous ont été les plus utiles pour atteindre vos objectifs ?

Boris (Maxx)

Bann SMS1erRDV 1 La Méthode en 5 Etapes pour Atteindre vos Objectifs

45 COMMENTAIRES
  • Harv' dit :

    Bon article de motivation, je te rejoins sur tous les points qui ont tous fonctionné pour moi, sauf peut-être le fait d’en parler aux autres qui peut-être à double tranchant : dans certains cas ça marche, dans d’autres il me semble préférable d’avancer caché car les autres n’ont pas forcément la même vision que nous et peuvent nous décourager sur un projet où on n’est pas sur à 100%. Mais pour le reste je valide! ;-)

    • Sélim dit :

      En attendant que Boris te réponde, je suis d’accord avec toi sur ce point : mieux vaut en parler à des personnes qui sont dans un bon état d’esprit et qui vont t’encourager, plutôt que de présenter le projet à de tristes sires !
      L’importance de bien choisir son entourage Harv’ !

    • Gamers dit :

      Etant musicien voulant préparé un album en electro et pratiquant de la boxe anglaise a assez haut niveau , est-il possible de combiner des objectifs prenant par a ses deux la en un seul ? pourrais tu me donné un exemple afin de mieux percevoir ?

    • Boris (Maxx) dit :

      @Gamers : je pense vraiment qu’il s’agit de deux objectifs différents.
      Ce n’est pas impossible de poursuivre deux objectifs majeurs en même temps. Idéalement, on se concentre à fond sur un seul avant de passer à l’autre. Mais dans la vraie vie, c’est sûr, les objectifs entrechoquent.
      Mais je dirai qu’au dessus de 3, ça devient super dur à gérer !.

    • Boris (Maxx) dit :

      @Harv’ : c’est sûr il faut être sûr de son entourage… Il faut s’assurer que ce sont des personnes qui veulent te voir réussir, progresser

  • Al Bundy dit :

    Ca a marché personellement pour moi!!

    Mais aussi comme Harv’, au lieu de parler, je gardais pour moi.. mais je devenais de plus en plus fort.. garce a l’attitude de certains envers moi.

    Aujourd’hui, je veux manger tout le monde et j’y arriverai..
    Je sais ce que je veux. et si vous le saviez, vous rigolerai.. Mais j’y arriverai : step by step.. je toucherai les étoiles.

    par contre, revenons au sujet, LE conseil, si vous pouvez en parler, FAITES le..

    Car pour mon cas, ça a pris 3 ans.. étape par étape.. et là je suis épuisé.

    • Boris (Maxx) dit :

      @Al Bundy : clairement, quand l’objectif est ambitieux, c’est pas une partie de plaisir pour l’atteindre. Il faut être patient, persévérant et ne pas compter ses efforts.

    • Baret dit :

      Bon article, moi je fait tout ce que tu dit mais ça va faire 5 ans que je suis dans un véritable piège, que je n’avance pas.
      La raison: je n’ai pas confiance en moi car je fait les choses étapes par étapes mais je suis trop long, trop perfectionniste du coup ma date n’est jamais respecter et du coup je perd du temps alors comment faire ?
      Si je fait les chose plus vite en respectant ma date, je me dit que c’est mal fait et je recommence bref c’ est un véritable problème pour moi qui est très dur à porter à tel point que j’ai voulu parfois tout abandonner dans ma vie et en arrêter la, je suis trop exigeant avec moi même je pense.
      Alors comment faire ? Comment avancer concrètement une bonne fois pour toute ?
      Merci de votre aide.
      J’ en n’ai vraiment besoin.

    • Boris (Maxx) dit :

      @Baret : le perfectionnisme va de paire avec la procrastination. Les deux faces d’une même pièce.
      Donc ce que tu décris ne m’étonne pas. A force de tout vouloir faire parfaitement, tu ne fais plus rien.
      Il te faut accepter que la perfection n’est pas atteignable. Et pour vaincre la procrastination, découpe ce que tu veux faire en petites étapes. Et démarre chaque étape l’une après l’autre. Le démarrage est le plus important. Tu te lances et ton cerveau voudra ensuite terminer le travail, il est programmé pour. Pense à démarrer souvent.

      ps : si ça fait 5 années que tu fais vraiment du sur place, y’a peut être autre chose de plus profond qui te bloques et tu devrais consulter un spécialiste (psy) qui peut t’aider…

  • Riton dit :

    Super article. Je tenterai la méthode, mais le plus dur doit être les sous-objectifs. Genre en objectif t’as « Je veux ouvrir mon tableau de chasse en séduction », les sous-parties sont complexes.

    Par-contre, la visualisation, c’est de la merde. Pour moi, ça rime avec prise de tête. Visualiser ce qu’on va dire à X, ce que l’on va faire lors de cette date, bien ou mal etc …

    • Boris (Maxx) dit :

      @Riton : oui, il y a un vrai travail de réflexion sur les sous objectifs. Tu peux prendre le temps nécessaire pour y réfléchir : développer ma confiance en moi, sortir plus pour rencontrer plus de filles, apprendre des techniques de séduction en travaillant avant tout mes points forts naturels, etc…
      Ce travail de réflexion en amont est important.

  • flo dit :

    J’ai pas encore tout lu (je le fini)
    Mais quand j’ai vu « ne pas se propulser dans l’avenir » s’a m’as rappellé quand vous avez expliquer L’EXTRÊME oposé dans un autre article qui parlait de raymond avec la vision d’être en finale de la coupe du monde et qu’ils ont bien fait !
    Ah un moment faux savoir quoi..

    • Thomas dit :

      Je suis moi même Sportif de haut niveau, et je peux te dire que je n’ai toujours pas répondu à cette question malgré l’expérience ..

      Mais en gros ce qui faut faire c’est un peu les 2 genre pour moi pendant l’entraînement :

      Ne pas rêver, travailler, m’entraîner à fond, PROGRESSER et ne surtout pas rêver comme il le dit dans cet article.

      Après y’a les moments spécial quand tu es compétiteur si tu as une grosse compétition le samedi, le vendredi tu ne vas pas aller t’entraîner .. C’est repos – Détente, relâche du stress .. Et là tu peux permettre de visualiser sous une bonne douche chaude.

      Après tout dépend des mentalités de chacun, on est tous différents.

      Genre moi j’évite car à cause de la visualisation je me voyais déjà tout gagner, remporter déjà la victoire et vu que dans mon esprit sa semblais déjà comme un acquis au final mon niveau de jeu était loin d’être au meilleur et je merder ..

      Lorsque je prend match par match sans réel objectifs juste faire le mieux possible à chaque fois là j’enchaîne très souvent les victoires ;)

      C’est particulier .. On gère ça avec l’expérience ;)

      Excellent article sinon je vais piquer l’idée de l’écrit :)

    • Boris (Maxx) dit :

      @Thomas : je pense que Michael introduit une nuance intéressante par rapport à la visualisation et au sport. Cela répond en partie à tes interrogations.
      ps : content que l’article t’ait plu

    • Boris (Maxx) dit :

      @flo : plusieurs auteurs sur le site, plusieurs avis ;)
      je ne partage pas l’opinion de bon Raymond. En 2006 il a eu Zidane et Henry au sommet de leur art. Point barre. On a vu ce que ses techniques de visualisation ont donné en 2008 et surtout 2010 ! ^^

    • lex dit :

      Flo : Je pense que ce ne sont pas les mêmes sujets, objectifs et femmes ^^

  • Peteal dit :

    Bonjour,

    J’aime beaucoup votre article. Néanmoins le début me laisse perplexe. Je ne suis pas d’accord avec cette histoire d’impact négatif sur nos chances de réussite.

    Pourquoi ? Si je peux voir quelque chose, c’est que je peux le faire.

    Nous sommes tous d’accord pour dire que la visualisation d’un objectif acquis, permet de communiquer au subconscient l’objet de nos désirs. Mais le subconscient réagit aux émotions. « L’impression d’y être déjà nous rend plus léthargique ». Il est évident qu’une simple visualisation d’un désir n’est pas déterminant quant à sa réalisation.

    Lorsque je travaille sur la visualisation de mes objectifs, je le fais dans un contexte particulier, celui d’un jogging. Pendant que mon corps créé des endorphines, je visualise ma progression étape par étape vers l’atteinte de mes objectifs d’une manière linéaire. C’est à dire que je me projette demain, la semaine prochaine, le mois prochain, l’an prochain …. Je visualise ET je ressens également les contraintes et les obstacles qui vont venir perturber cette progression.
    Je me vois surpasser ces obstacles, pour en apprendre d’avantage et encore plus m’améliorer. J’éprouve une profonde satisfaction lorsque je surmonte ces difficultés.

    Je combine évidemment cette stratégie à d’autre. Croyez-moi ou non, je suis passé d’un statut d’un cas extrême d’introversion vers une extraversion qui est admiré par les gens que je côtoie.

    De plus la visualisation permet de stimuler l’imagination. Le manque d’imagination provoque des échecs.

    Lorsque je me réveille, et que je vois Hugh Jackman torse-nu, je me projette avec ce corps, et j’essaie de ressentir les émotions qu’une telle musculature m’apporterait : de la vitalité, de la virilité, du pouvoir de séduction, du charisme. Et ce sont des choses auxquelles je crois tellement, que j’en ai la chair de poule quand je me réveille le matin.

    • Boris (Maxx) dit :

      @Peteal : si ça a marché pour toi, tant mieux. Visiblement, tu as accompli de grands changements grâce à cette technique.
      Je relaie ici des résultats d’études récentes mais chacun sa méthode, tant que ça marche !

    • lex dit :

      Peteal : mais, le risque, c’est d’en arriver à prendre le rêve pour réel, et finir par ne rien faire, non ?
      On tente de parler à la majorité, mais c’est très possible que cette méthode marche pour toi ^^

  • bien dit :

    C’est quoi la source des études scientifique ?

  • Michael dit :

    Salut !
    Pour les études contre la visualisation, j’en doute vraiment. D’autant plus qu’elle repose solidement sur les grands principes de la PNL. Ça m’interesserait de voir le lien qui mene a la recherche !

    Thomas > si tu veux des réponses à tes questions, il y a le domaine de la « psychologie du sport » qui traite tout ça. Elle parle notamment des méfaits de penser au résultat pendant la performance. Par contre, tu peux te visualiser en train d’être performant, c’est autre chose que de se visualiser en train d’aligner ton revers parfaitement. J’ai lu un article sur ça dans le psychoscope récemment, je peux te donner le lien si tu veux ;)

    • Boris (Maxx) dit :

      @Michael : je suis d’accord avec ta nuance. Se visualiser en train de « faire le bon geste » notamment dans le sport, ça fonctionne. Tous les grands champions le font, c’est prouvé.
      Mais comme tu le dis et comme le montre de plus en plus d’études, se visualiser « déja arrivé » crée des dissonances cognitives, nous déconnecte de la difficulté de la réalité et n’a pas d’impact avéré sur la réalisation de ces dits objectifs

  • Michael dit :

    Correction : *c’est autre chose que de se visualiser en train de gagner (ça c’est contre productif car ça augmente le stress cognitif, te projette dans un futur hypothétique, te dèconnecte du présent et fait manquer à ton cervrau les informations vitales à ta performance sur le terrain).

  • Jeremy dit :

    Y a une part de vrai mais dans la visualisation tout se rapporte au « Secret » je trouve concrètement alors dire que cela ne sert a rien un peu contre.
    En fait je pense que le « Secret » est vrai mais viens aussi la motivation selon chacun pour son objectif a atteindre. Mais Sacrifice= Succes garanti !!!

  • Ach dit :

    Bon article je trouve.

    Par contre, ce serait sympa d’avoir des références quand il s’agit d’études scientifiques ou autres afin qu’on aille directement à la source si nécessaire.

    • Boris (Maxx) dit :

      promis Ach, je les mets dans les comments d’ici demain (faut que je retrouve les bouquins où j’ai lu ça). Demande légitime !

  • Positif dit :

    La visualisation inclut-elle les techniques pour prendre confiance en soi ? J’utilise l’autosuggestion pour booster ma confiance en moi et c’est efficace.

    • Boris (Maxx) dit :

      @Positif : ta question me permet de rajouter une CLARIFICATION IMPORTANTE sur l’article.

      Pour prendre confiance en soi, la visualisation FONCTIONNE.
      Ca fait beaucoup de bien de s’imaginer dans une situation idéale. Vous pouvez le tester immédiatement et voir le changement positif dans votre humeur.

      Pour améliorer sa technique dans une discipline, la visualisation FONCTIONNE aussi.

      C’est pour atteindre ses objectifs que ça fonctionne pas, d’après les dernières études.

  • Joz dit :

    Salutations !
    Je n’ai pas lu 100% des commentaires de cet articles mais j’ai vu que beaucoup se posent des questions concernant la visualisation..
    Pour ma part je suis en train de préparer un concours et je me suis aperçu il n’y a pas si longtemps que ça que j’étais tous les jours en train de « rêvasser » a me demander ce que je ferai si j’échoue, si je réussie, m’imaginer dans les deux cas etc etc.. Et franchement.. C’est épuisant !
    Alors je me suis renseigné et j’ai trouvé une « solution » a ce problème avec un bouquin.. Je ne sais pas si je peux en dire le nom mais justement je pense que ça peut faire un bon article parce que je ne pense pas être le seul dans ce cas..
    Je parle ici de vivre le moment présent ! Arrêter de s’imaginer tel ou tel chose mais agir!
    Et pour cela il s’offre plusieurs « techniques »..
    J’ai du mal a m’expliquer mais je vous conseil pour ceux qui ont l’esprit rêveur d’aller faire quelque recherche sur le net :)
    Bonne soirée et super article !

    • Boris (Maxx) dit :

      @Joz, si tu parles du livre d’Eckhart tolle (ou d’un qui reprend sa pensée), c’est effectivement très intéressant. Et rempli de techniques qui permettent de calmer et d’apaiser l’esprit.

  • Al Bundy dit :

    Match/conmbat/sport/Entretiens/promotion..
    Reve, visualisation ou autre, ce que vous voulez au fond..

    Le truc ? rester la tete sur les epaules..

    Et pas y aller comme un boeuf sans son cerveau..
    On s’arrache à l’entrainement, à la préparation..
    On ne fait rien au hasard.. tous dans les regles..

    Et CE P….IN de jour J qui arrive..

    On respire et on se détent et on y va.. plein de confiance et de pensées positives..

    Et si ca ne passe pas.. on tient note.. on re-travaille.. jusqu’à la concecration..

    il y’a reveurs et bosseurs.. les reveurs resteront les loosers..
    et attendront que ca se passe..
    Tu peux rever/visualiser ou tout ce que tu veux.. faut transformer son reve en réalité.. il faut cravacher.. il y’a pas de secret.. et tout simplement BOSSER..

    c’est mon point de vu..

  • yoh' dit :

    Etape N°1 Reprendre confiance

    J’ai noté tout ce qui pourrai être bon pour moi , je me donne un mois avant de passer à l’étape N°2 !

    Merci pour l’article !

  • La_Chaloupe dit :

    Un article bien sympa.
    Il tombe à pic pour moi qui commence à avoir pas mal de projets plus ou moins ambitieux. Je vais me le garder sous le coude.

    Merci Maxx :)

  • Zidd dit :

    cela remettrait en cause pas mal de concepts et de penseurs ….
    la loi d’attraction, la pensée positive …. tout cela serait de la flûte et de l’escroquerie ? pourtant par moments ça marche .
    je pense qu’en termes d’objectifs réalistes et réalisables on peut avoir des succès étonnants

    certes on ne va pas apprendre à voler, ou faire pousser un troisième bras, mas guérir, le pouvoir de guérison, certains qui guérissent miraculeusement d’un cancer … j’essaye toujours de positiver concernant ma maladie, on verra, advienne que pourra comme on dt, qui vivra verra.

    et évidemment, c’est pas en se répétant : je vais attendre chez moi on va m’appeler pour devenir pdg de free, que ça va arriver, réaliste réalisable evidemment !

  • Antoine dit :

    Salut, avant toute chose, je voulais féliciter toute la team ads pour son super boulot. Vous êtes vraiment une source d’ominspiration pour moi. Mais par contre là, je ne suis pas du tout d’accord. Vous remettez en cause un concept utilise par de nombreux grands hommes de par les siècles, et ce grâce à une étude scientifique. Soit. Mais j’ai tout de même quelques points à mettre en avant. Tout d’abord, la loi d’attraction est un concept qui a été étudié depuis de nombreuses années, et expérimenté de nombreuses fois avec succès. Vous voulez des exemples? Je citerais Andrew Carnegie, qui a déclaré que sa fortune avait été en grande partie due à sa avis à son état d’esprit de gagnant, et qui aurait déclaré: « je n’ai jamais jamais rien entrepris en pensant à l’échec « . Traduction? Loi d’attraction! Bouddha aurait un jour dit: à l’origine de chaque action, il y a une pensée. Pour finir, Tsonga, qui n’avait jamais réussi à battre Nadal, l’a un jour battu. À quoi attribua-t-il cette soudaine victoire? À une préparation mentale efficace qui le fit se convaincre que oui, il pouvait battre Nadal. Un petit dernier pour la route? Tony Robbins, le plus grand coach de vie au monde, se met en condition avant chaque séminaire en demandant par des incantations (ce qui signifie qu’il utilise en même temps son corps pour faire ses demandes) a l’univers, dieu ou l’intelligence infinie de lui octroyer ce dont il a besoin pour changer la vie des gens. Ses résultats ne sont pas trop mauvais, non?
    Mais ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit: juste penser à quelque chose ne fera pas que tout à coup cette chose va se produire. Non. Pour que cette chose se produise, il faudra aussi passer à l’action! On obtient rien sans rien faire! Par contre, ce dont je suis persuadé, c’est que chaque pensée émet une onde et une fréquence particulière, et que cette onde, en rencontrant d’autres ondes du même type, crée une attirance tel l’aimant qui crée une attraction électronique-magnétique.
    Je voudrait aussi faire une autre remarque: j’ai lu, dans les commentaires qu’il y aurait, apparement, 2 types de personnes: les rêveurs et les bosseurs, et que seul les bosseurs réussissaient. Je crois que c’est une grosse ânerie, et je reste poli. Encore une fois, je ne veux blesser personne, mais le monde à été forgé par des rêveurs, pas par des bosseurs. Je ne dis pas que les bosseurs ne changent pas le monde, mais ils appliquent juste les ordres des rêveurs. Par contre, ce qui est vrai, c’est qu’un rêveur qui ne bosse pas ne changera pas le monde. Par contre un rêveur qui est en plus bosseur, lui il peut changer le monde. L’un n’empêche pas l’autre, et les 2 sont même à mon avis nécessaires.

  • nistarok dit :

    Oui j’approuve cette méthode la preuve je suis passé par là. Pour prendre confiance en moi et me découvrir, j’ai cerné les choses qui me plaisent: la batterie, l’informatique, la philosophie et les voyages.
    J’ai donc acheté un instrument, j’ai appris seul (sans cours) et ensuite j’ai fondé un groupe. Puis première montée sur scène.
    J’ai planifié un voyage en Espagne avec un ami (lui conduisait, moi je faisais TOUT le reste donc assez difficile). Ensuite, on est allé en Ecosse et là, on va partir jusqu’en Bosnie en passant par l’Italie, la Croatie et la Slovénie.
    Je travaille dans l’informatique, j’adore ça. Je répare les pc des proches, je crée mon site web, j’ai fait un film de mes vacances et je prépare une reconversion dans l’administration de réseaux informatiques.
    La philosophie, j’essaie de lire des ouvrages pointus de temps à autre quand j’ai le temps. Je suis devenu existentialiste.
    Je me suis découvert et je continue encore et avec les femmes, ça commence à se débloquer. Donc voilà mon expérience personnelle. (ah et je veux partir en Afrique aider les enfants aussi).

  • Léon dit :

    Hello!
    Très bon article. Je compte appliquer chaque procédure. Seulement je voudrais savoir comment reconnaître ses points forts s’il vous plait!

  • DIEUGENE dit :

    Article super intéressant et à recommander…

    Plus jeune j’avais lu quelque part que l’économiste Joseph Schumpeter avait seulement trois ambitions dans la vie : « être le plus grand amant de Vienne, le meilleur cavalier d’Europe et le plus grand économiste du monde ».

    Cette citation à change ma vie et je me suis alors fixé trois objectifs semblables ;)

    • Sylvain dit :

      Hello!

      Effectivement, toujours garder ses priorités en tête. Alors et toi, quels sont tes 3 objectifs? :)

    • DIEUGENE dit :

      Mes 3 objectifs dans la vie:

      1.) Être le meilleur vendeur du monde avant le xx/xx/xxxx
      2.) Être le meilleure séducteur de France avant le xx/xx/xxxx
      3.) Être le meilleur combattant de Paris avant le xx/xx/xxxx

      Je réécrit mes objectifs sur papier tout les matins au lever et tout les soirs au coucher pour rester FOCUS.

      Je suis TRÈS loin de les atteindre pour l’instant … Et mes objectifs ne sont pas assez précis mais je persiste jusqu’à l’entêtement.

    • Sylvain dit :

      Pour avancer, l’ideal est de les découper en objectif plus petit, des étapes à plus court terme. ca te permet de verifier que tu évolues bien dans le bon sens. Tout ceci est tres ambitieux et te prendra beaucoup de temps. DOnc pour ne pas te décourager, c’est bien de valider des objectifs intermédiaires. Combattant? En sport de combat tu veux dire?

    • DIEUGENE dit :

      Pour la découpe de mes objectifs je subdivise le processus de vente, de séduction et de combat en plus petite étapes…

      Par exemple la vente est découpé en 7 étapes (la prospection, la prise de contact, l’identification du besoin, …), la séduction en 9 étapes (l’ouverture, …) et le combat en 3 étapes (combat debout, accroche, combat au sol) et je bosse chaque étapes.

      Bien sûr je cherche pas à être ABSOLUMENT le meilleur pratiquant de MMA de Paris.

      C’est plus comme un guide pour savoir si ce que je fait et bien en corrélation avec ce que je veut.

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Oui ca me semble pas mal du tout! Je vois que tu as bien potassé tout ça. n’hésite pas a partager ton parcours avec nous pour savoir ou tu en es de tous ces objectifs en cours :)

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)