Fille sexy, fille crazy ? (La Hot / Crazy scale de Barney Stinson)

Publié dans Le Buzz Séduction par
ArtDeSeduire.Com

Hot crazy scale Fille sexy, fille crazy ? (La Hot / Crazy scale de Barney Stinson)

Article détente à prendre au second degré pour parler d’un vrai souci. Comme si le créateur de l’univers avait voulu équilibrer les choses… Vous êtes-vous déjà rendu compte que les filles les plus sexy étaient aussi souvent folles à lier ?

C’est en tout cas la théorie développée dans un épisode mythique de How I met Your mother par Barney Stinson : la Hot/crazy scale, l’échelle sexy/folle !

On avait déjà évoqué le fait que les jolies filles ne sont pas drôles (débat pas complètement tranché…) Mais on prête souvent à la très jolie fille un autre trait de caractère : celui d’être complètement cinglée…

Dans la pop culture, outre l’explication scientifique de Barney Stinson, vous trouverez aussi un exemple de cette théorie dans la scène du bus de Blue Valentine.

L’échelle sexy / folle dans How I met your mother

Là, l’épisode culte de How I met your mother intitulé « How I met everyone else » nous présente Barney dans un de ses plus grands moments.

Selon sa théorie, les filles sexy ont le droit d’être folles… jusqu’à un certain degré. Elles ont le droit d’être proportionnellement folle, en fonction de leur sex-appeal.

Si elles sont plus folles que sexy, elles traversent alors la tristement célèbre diagonale de Vickie Mendoza, une fille qui faisait le yoyo entre la grande beauté et la pure folie.

Mais regardez plutôt maître Stinson expliquer la théorie de l’échelle sexy / folle.

Les filles sexy sont-elles crazy ?

On est obligé de répondre oui…

Oui, les filles sexy sont frappadingues… Et comment ne pas l’être ? Imaginez un monde où tout le monde est toujours là pour vous, toujours prêt à tout faire pour vous, à sacrifier son temps pour vous.

Imaginez un monde où vous rentrez toujours en boîte gratuitement, où on vous paye vos verres, où on ne s’intéresse jamais à vos diplômes ni à votre QI mais simplement à votre sourire et votre cul…

Imaginez tous les diktats de la mode, de la jeunesse et de la minceur que doivent supporter les jolies filles : encore plus dur pour elles que pour les filles moins gâtées par la nature !

En effet, la fille pas gâtée par la nature va se rattraper sur d’autres points, son humour, son sens de la camaraderie, sa gentillesse, ses efforts au lit… alors que pour la jolie fille, sa beauté plastique est une malédiction qui se dégrade de jour en jour… une beauté qui se fane, comme aurait à peu près dit Pedro Ronsard.

Crazy jolies ? Que nenni !

Mais c’est quoi ces théories stupides ? Je suis sûr que vous avez déjà rencontré des filles jolies sexy cool à la fois ! (perso, quand j’en croise une comme ça, je la garde !)

Comme le disait ma mamie, la vraie beauté est intérieure, et les jolies filles ne sont ni plus folles ni plus équilibrées que les autres. Non, la beauté n’influe pas vraiment sur le comportement social des jolies filles…

Les jolies filles sont folles : la faute à…

Avec les mecs débutants, les dragueurs needy, c’est une autre paire de manches : elles peuvent se permettre de pousser le bouchon trop loin parce que ces mecs-là n’ont pas confiance en eux.

Ils leur attribuent trop de pouvoir, ils accordent beaucoup trop d’importance à la beauté d’une fille : ils mettent les jolies filles sur un piédestal et ne font qu’aggraver l’emprise qu’elles ont sur eux.

Résultats : les jolies filles ne se permettent d’être folles et de faire des trucs de malade que si on les laisse faire. C’est un peu de notre faute, quand on les vénère trop, quand on accepte trop de choses.

Un mec qui a confiance en lui et en ses capacités n’hésitera pas à recadrer une fille qui va trop loin, qui se croit tout permis. Il connaît sa valeur et sait qu’en aucun cas il ne doit se laisser marcher dessus.

La vraie conclusion : les jolies filles ne sont folles que si on les laisse faire les divas… Contre leurs coups de vice, à vous de serrer les vis !

L’échelle folle / sexy, vous l’avez déjà vue en vrai ?

Sélim

Bann SexTalk Fille sexy, fille crazy ? (La Hot / Crazy scale de Barney Stinson)

9 COMMENTAIRES
  • renoboy74 dit :

    Je me suis servi de cette épisode pour une présentation sur l’amour et internet (que je crois avoir oublié de t’envoyer d’ailleurs…)

    Là je ne vois pas bien de quelle folie tu nous parle. C’est vrais que les jolies filles sont misent sur un pieds d’estale, et qu’elle en profite comme tout être humain profite d’une situation qu’il lui est propice. C’est ma théorie du dictateur Africain, (j’ai le droit de lui donner se nom je suis black ;) )

    Mais dans la théorie de Barney on parle de fille à qui ils leur manquent une case. Et je ne pense pas que les jolies filles jolies souffrent d’une déficience mentale. Et évidemment, quand une nana est plus jolies on pardonne bien plus facilement les défauts. Et ça même si c’est dit sur un ton plutôt absurde, c’est vrais…

    Une fille jolie à plus de chance d’être folle? Pour moi non.
    Si ça devait être le cas, fermerions nous les yeux là dessus? Oui, en proportion à ça beauté.

    Je crois que c’est ça le vrais débat cacher derrière l’échelle sexy/cinglé: jusqu’où la beauté d’une femme réussi elle à cacher un défaut.

    Pour répondre à la question, oui j’ai déjà connu une fille taré, et le faite qu’elle sois jolie n’a pas tenu longtemps face à la réalité: Elle avait franchit la diagonale…

    • Amasten dit :

      Et nous validâmes tous ensemble ta théorie Mugabe :p . Comme je l’ai lu quelque part, plus une fille est jolie, moins elle fera d’efforts pour plaire.

      À partir de là, certaines auront beaucoup moins de scrupule à taire leur excentricité. Après, quand on dit folle, il y a des degrés : ça peut aller de la fille tarée qui met du beurre ET de la confiture sur sa tartine (I just can’t…) à celle qui danse à poil devant le cercueil de ta grand-mère… (J’aimerais la rencontrer elle…)

      Ne nous voilons pas la face, on aime les filles folles. Qui pourrait s’ennuyer avec ?

    • JoJo dit :

      Petite remarque, ne pouvant me retenir!!
      C’est juste délicieux le beurre ET la confiture sur sa tartine!

      Avec un petit beurre salée! J’imagine que tu ne viens pas de la côte, pour dire cela!

  • celio baros dit :

    Moi,je dirai que les filles qui ses disent qu’elles sont belles ont un niveau de Narcissisme plus élevé que les filles très sexy ou très canon tandisque les fills três canon n’ont pas besoin de l’etre car elles savent bien qu’elles fassent ou pas ca ne changera rien en elles. Bon fin je croit c’est juste un constat. Celio baros

  • pannogel dit :

    Ouais si je suis assez d’accord, une fille sexy est souvent un peu (beaucoup ?) crazy.
    Après le truc c’est que il n’y a presque que ça qui m’attire (:p), les filles jolies qui ont le monde à leurs pieds et qui ont limite plus d’expériences (en tout genre) que moi
    Ca marche bien au niveau du game mais ca ne dure jamais longtemps, c’est le revers de la médaille.
    Je dois être bizare nan? Normalement c’est les nanas qui préfèrent des mecs plus tarrés qu’elles nan?

  • Artaeus dit :

    Je trouve cet article pas si second degré que ça …
    Bon sans parler d’ex un peu barge et hystérique, je me suis dis récemment : « Waouh j’ai enfin rencontré la fille parfaite, belle, intelligente avec de l’humour ! » Sauf que voilà, il s’avère après qu’un ami se soit renseigné pour moi, elle a un casier long comme mon bras : »Harcélement, vol, menace … » Bref, surtout pour dire que les apparences sont parfois trompeuse !

  • Casanova dit :

    Cet épisode est sublimissime. Non seulement il a alimenté nombre de private jokes entre amis mais en plus je m’en suis souvent servit comme opener (de façon quelque peu détournée bien sûr ).

    Mais bon passons…pour l’article j’ai comme l’impression qu’il y a effectivement une confusion entre folle, au sens de faire des trucs de malades, et cinglée, qui aurait alors effectivement plus une signification de case en moins comme l’a fait remarqué Renoboy. Quelque chose qui se rapproche plus de la connerie en somme. En tout cas moi c’était davantage cette optique que j’avais adopté après avoir vu l’épisode même si, bien sûr, traduit litéralement, « crazy » n’a aucun rapport avec « conne ».

    Est-ce-que les filles très belles sont donc bien plus crazy que les autres ? Je ne sais pas. On en revient presque au débat de « qu’est ce qu’une fille belle ? « , « qu’est ce qu’une salope ? », c’est assez vicieux ce machin. Je crois qu’on a tous rencontré un jour cette fille magnifique, au lycée, au boulot, au bar, qu’on déteste visceralement parce-qu’elle nous la trouvons absolument stupide.
    Ce qui me fait penser que j’ai, personellement, moins tendance à pardonner aux filles très belles qu’à leurs homologues moins « parfaites ». Ce qui prouve sans doute que je suis encore loin du player aguerri : il y a encore un peu de rancune en moi. Quand aux moches, c’est un peu triste à dire, mais la tension sexuelle étant à son plus bas, je suis souvent très à l’aise avec elles et leurs imbécilités ne m’enervent pas outre mesure. Ce sont de bonnes amies quoi…

    Fin bref, pour moi la question n’a pas lieu d’être résolu. Pour moi elle me rapelle tellement de répliques à se tordre de rire qu’on s’est balancé entre amis que je préfère juste considérer que c’est juste une autre blague de l’univers.

    • Sélim dit :

      Et c’est tout le but de cette rubrique : on n’est pas là pour résoudre les choses, on est là pour poser le débat, et aider nos lecteurs à avoir des tas d’idées de conversations en béton !
      A 14 ans avec mon meilleur ami du lycée, nous avions émis le théorème BMC, « bonne, mais conne », dont on reparle toujours avec émotion… (depuis qu’on sait qu’on avait tort surtout !)

  • La Sauterelle dit :

    « Non, la beauté n’influe pas vraiment sur le comportement social des jolies filles »

    Qu’est-ce que tu nous a fais Sélim? L’article était très bien et drôle même puis tu nous ponds cette phrase. C’est comme si Neil Armstrong avait fait tomber dans l’espace, le drapeau US avant de le planter sur la Lune alors que le gros du travail était très bien fait. Evidemment que la beauté influe fortement sur le comportement social des filles, surtout à notre époque où l’on peut tout avoir quand on est belle puisque les médias vendent la beauté comme le but ultime à atteindre et à conserver pour le genre féminin.

    Maintenant, de là, à cela les rendent plus folles, je ne pense pas que cela les influe dans ce sens là.

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)