Comment Séduire le jour de la Fête de la Musique ?

Publié dans Drague par Sélim le 21/06/2011
9 Flares 9 Flares ×

seduire fete de la musique 300x225 Comment Séduire le jour de la Fête de la Musique ?

Aujourd’hui c’est l’été, amis séducteurs ! Mais depuis 1981, c’est aussi la fête de la musique.

Vous connaissez tous le pouvoir de la musique et le proverbe « La musique adoucit les mœurs ». Fête populaire qui rassemble tous les milieux, la fête de la Musique est l’occasion pour vous de partir en Street Pick-Up ce soir. A vos marques, prêts,
sargez !

Comment draguer lors de la fête de la musique en 4 étapes ?

1/ Vous procurer le programme des festivités.

C’est la base. On fonctionne comme dans un entonnoir : on va aller du plus large au plus spécialisé. Consultez le programme de votre ville, probablement dans le journal d’aujourd’hui ou sur le site internet de votre mairie.

2/ Identifier les groupes qui vous plaisent et les endroits où ils jouent. Si vous n’y connaissez rien, c’est l’occasion ou jamais de vous bâtir un lifestyle.

Un vrai séducteur est un mec ouvert, qui s’intéresse à tout, qui est curieux par nature. La fête de la musique c’est l’occasion de découvrir des artistes qui finiront peut-être dans votre lecteur MP3 dans quelques années.

Si vous ne rencontrez personne ce soir, si vous restez timide et n’osez aborder aucune de vos voisines dans la foule, pensez au moins à prendre des photos des scènes que vous posterez sur Facebook.

Effet DHV up assuré avec la HB que vous visez en ce moment : « Tiens, je suis allé voir XXX en concert, c’était génial. Je te joins le lien de leur site, dis-moi ce que tu en penses ».

C’est important de partager des choses avec les filles que vous voulez séduire. La musique, ça met tout le monde d’accord. Qui n’aime pas la musique ? Vous en connaissez des comme ça ?

Par sécurité, si elle n’aime pas les chansons du groupe que vous lui envoyez, prévoyez-en d’autres à l’avance.

3/ Si vous avez des potes musiciens, c’est le moment où jamais de les contacter pour qu’ils vous donnent des tuyaux.

C’est toujours sympa, le jour de la fête de la Musique, de dire à une fille qu’on a des potes musiciens. Ca vous inclut dans le groupe des mecs cools. Ca peut venir casser votre image de mec trop sérieux, pas assez fun.

4/ Si vous êtes en plein game avec une jeune fille, pourquoi ne pas l’inviter directement à venir avec vous découvrir ces groupes qui jouent ce soir ?

Si elle a déjà un programme de prévu, coupez la poire en deux. Dites-lui de venir pour un groupe avec vous, puis vous finirez la soirée là où elle veut aller. Ca s’appelle du compromis, elle appréciera l’effort.

Si de son côté elle n’en fait aucun, si elle ne se donne pas la peine de venir vers vous, laissez tomber. Il y aura plein de filles plus sympa à découvrir dans les rues ce soir.

Comment aborder une fille lors de la fête de la musique ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

La décalée :

« Mais c’est quoi tout ce bazar ? C’est la fin du monde ? Jeune fille, aidez-moi, que se passe-t-il ? »

Vous risquez de la faire flipper, faites-le en souriant si vous voulez qu’elle vous réponde !

Le mec blessé :

Tout le monde est serré, elle passe à côté de vous et vous bouscule.

Vous jouez le mec blessé : « Aïe ! Tu m’as brisé une côte ! Et peut-être le cœur ! OK, c’est nul, mais c’est les musiciens sur scène, ils m’inspirent ! Tu aimes bien ce groupe ? »

Peu importe ce qu’elle vous répond, vous savez enchaîner.

Le mécontent :

« Mais c’est pas du tout ce que j’avais commandé comme artiste ! J’avais dit LMFAO et Kanye West ! Bon c’est pas mal non plus, non ? », appuyé avec un petit clin d’œil. Vous enchaînez avec un « Tu les connais, là, les faux Beatles sur scène ? Plutôt sympa, n’est-ce pas ? »

Si elle vous dit qu’elle n’aime pas, prenez une mine grave : « C’est le groupe de mon petit frère / de ma petite sœur. Il/elle va trop être triste quand je vais lui dire que Gwendoline a dit du mal du groupe… »

Là normalement elle corrigera son prénom, vous savez comment enchaîner.

Le tour operator :

VOUS : « – Pas mal ici, non ?
ELLE : - Bof ?
VOUS : - Viens, on bouge ailleurs, j’ai des potes qui jouent deux rues à côté. Je me présente, je m’appelle XXX, je fais semblant de connaître toutes les rues » !

VOUS : « -Pas mal ce son, non ?
ELLE : – J’adore !
VOUS : - Viens, la scène suivante est à deux rues d’ici, j’ai ma sœur qui joue, c’est encore mieux ! »

L’idée ici, vous l’aurez compris, c’est d’introduire une bonne dose de bouncing toute la soirée.

Plus vous bougez avec elle, plus vous créez des souvenirs de manière rapide.

La musique déclenchant des émotions puissantes, à vous de trouver le moment où lui prendre la main, à vous de trouver le bon moment pour prendre son numéro pour lui proposer d’autres concerts dans les semaines à venir.

Comme d’habitude, prise de numéro à l’aide d’un timebridge, et le tour est joué !

Le mieux évidemment, c’est d’être soi-même le musicien sur scène… Le pouvoir d’attraction est encore plus grand… Mais ça, c’est une autre histoire !

Vous avez déjà vécu des histoires d’amour grâce à la Fête de la Musique?
Tous sur le field ce soir, on en reparle demain !

Monsieur Jacques

PouvoirSocial livreDVD 2 Comment Séduire le jour de la Fête de la Musique ?
Pouvoir Social et Séduction
« Certains hommes sortent systématiquement avec les plus jolies filles sans JAMAIS avoir à les aborder dans la rue, en boîte ou en soirée ! Voici leur secret... »
Découvrez ce Guide >>

34 COMMENTAIRES
  • Siegfried dit :

    moi j’suis partit sur :

     » vous savez pas ou il est le concert de Barry White feat les wellers ? »

    le pire c’est qu’elles reflechissaient -_-

  • thefrenchlover dit :

    Visiblement, comme tous le monde est décidé à raconter sa vie, ou plus restrictivement sa soirée d’hier, je ne vais pas m’en priver non plus.
    Je passe donc la 1ère fête de la musique à Grenoble de ma vie (ville moche mais sympa) avec un pote de médecine, et nous nous décidont à bouger de chez lui seulement vers 22h30. Arrivés au centre ville, nous déambulons de places en places, de groupes rock en groupes reggae, mais la pluie nous surprend.
    Je l’emmène donc dans un bar de ma connaissance, mais il n’y aucune ambiance, ce soir les gens sont plus dehors que dedans.
    Je me souviens alors d’un autre bar latino qu’une fille m’avait fait connaitre il y a quelques mois. A peine devant le bar, une fille me propose avec allant d’y entrer.
    Je trouve ça louche et effectivement, il n’y a personne dans le bar si ce n’est elle et ses 4 ou 5 potes. Voyant qu’il y a un Baby foot, et sachant que mon pote y excèle, je dit à la fille que l’on reste à la condition qu’elle accepte de faire une partie contre nous. Partante, elle propose que les perdant paye à boire.
    Une fois la partie remportée (par nous évidement), elle m’apprend à danser le Kuduro, on se chauffe un peu, elle m’apprécie et sa se voit. Jolie (HB8), elle est surtout très énergique (leadeuse de ses potes), ce que j’aime beaucoup. Bref, je m’amuse bien avec elle, une belle soirée en perspective.
    Sauf que mon pote, lui, se fait chier. Il veut partir (il est déjà minuit et demie). Moi, vu que je dore chez lui, je n’est d’autre choix que de le suivre. Je num close alors en vitesse, elle me dit qu’elle est là tous les jeudi soir, je reviendrai.

  • thefrenchlover dit :

    Mon pote veut retourner au premier bar, où il pense que l’ambiance à évoluer, ce qui n’est pas du tout le cas. Cependant, on croise là bas la plus belle fille de notre promo, une HB10 que je ne connais que de vue. Elle aussi nous reconnais, et nous propose une clope. Moi j’accepte et on sors tous les deux, on fait connaissance, on parle de l’année écoulée, de musique, de ses résultats, de sa vie, de la mienne, on reprend une clope, on continue à parler on est bien.
    Malheureusement, nous sommes interrompus (j’avais même commençait les kinos et tout…) par la bande de ses potes qui sortent et qui veulent partir. C’est alors qu’elle se lève, prend la main d’un des mecs avec qui elle est visiblement en couple, me dit au revoir et part. Je n’est même pas son numéro, je connais juste ses noms et prénoms, et je ne comprends toujours pas pourquoi elle à voulu passer tous ce temps avec moi si elle avait son copain à l’intérieur?

    Je pense avoir commis deux erreurs au cour de cette soirée:
    -Ne pas avoir pris assez en compte mon pote, que l’on ne peut vraiment pas appeler un wingman.
    -Ne pas avoir nume closer plus tôt avec la deuxième fille.
    Bref, j’ai l’impression d’avoir quand même loupée deux occasions, même si je reverrai la première fille et que j’ai son numéro. Pour la deuxième, j’espère avoir l’opportunité de la recroiser un jour, même si se sera difficile (on est plus dans la même promo l’an prochain, et plus dans la même ville non plus).
    Voilà, qu’en pensez vous??
    PS: Désolé si mes coms sont longs, j’aurai pu être plus concis.

  • pims dit :

    Personnellement, j’les kiffe les phrases hein. Un mec m’aborde comme ça, *si il me donne pas l’impression de les réciter pareil à toutes les filles*, j’ai le smile pour la soirée :) (et j’pense que je file volontiers mon numéro de téléphone au mec si il s’avère qu’il est cool)

  • tristan dit :

    Je peux comprendre ta remarque Guix (avec une majuscule) à propos des phrases mais il y a une chose fondamentale à comprendre, les phrases d’opener ne servent à rien sinon à opener.
    Je m’explique, dans l’absolu il n’y aucune phrase d’opener qui est supérieure à une autre, la phrase va juste casser la glace entres deux inconnus.
    Les mots (et plus particulièrement la façon dont tu les diras) seront les véhicules de ta pensée.
    la plus belle phrase d’opener du monde dite sans un BL, EC et surtout une suite ça ne donne rien.
    Concrètement, tu pourrais opener avec un « Bonjour j’ai perdu une casserole,… » et assurer une interaction avec une séduisante HB10 à condition que tout le reste suive (BL, EC, confiance, transition, etc…).
    l’opener dans la bouche du PUA c’est abracadabra dans la bouche du magicien, c’est ce qui va lancer la suite, rien de plus.

  • Monsieur Jacques dit :

    @Siegfried :

    Merci ! Mon LOL de la journée. J’adore ce genre d’humour débile. A base de concert de Nirvana, de Bob Marley, de James Brown. Oui, d’Edith Piaf aussi !

    @Tristan : superbe l’opener de la casserole. Tellement plus drôle que l’opener « J’ai perdu les clefs de mon coeur blablabla »…

    @TOUS : bon week-end ! On essaie ce week-end, on rencontre des gens ! Bon courage à vous !

  • DD dit :

    Peut-être pas en rapport avec la fête de la musique, mais durant un karaoké à une soirée, vaut-il mieux chanter des chansons sérieuses en s’appliquant ou déconner sur des chansons fofolles style Les Musclés, Dorothée, des génériques ?
    J’ai participé à un karaoké hier soir et quand avec un pote on a voulu chanter « La fête au village », la personne qui s’occupait du karaoké nous a demandé de changer parce que ça partirait soi-disant trop dans le délire si tout le monde nous imitait. :S On avait chanté sur les « Chevaliers du Zodiaque » avant aussi.

    • lex dit :

      Choisos des trucs plus dans le trip 80’s, tout le monde entre dedans généralement. Genre gilbert montagné, ou encore du frederic françois, et amuse toi..!

  • DD dit :

    Pourquoi ils mettent Les Musclés et les génériques des années 80 si c’est pour trier ensuite ?
    Clair que faut s’amuser et que ça se ressente.
    J’imagine qu’un duo avec une fille rajoute de la complicité entre elle et nous.

  • guismo33 dit :

    Yo je me disais qu’il y a bien simple.
    Tout simplement un EC positif, se lancer et proposer à la fille de danser. C’est un bon prétexte.

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)