9 Façons d’Utiliser l’Effet de Surprise et le Second Degré en Séduction

Publié dans Aborder une fille par Invité le 04/05/2011

Utilier leffet de surprise en seduction 9 Façons dUtiliser l’Effet de Surprise et le Second Degré en Séduction

En soirée ou ailleurs, les plus jolies filles sont très sollicitées, mais rarement abordées avec une approche drôle et originale.

Pour sortir du lot, bannissez donc le « Bonsoir, mademoiselle, vous êtes charmante. Je peux vous offrir un verre ? ».

Place à des questions auxquelles elles ne pourront pas répondre « non ». Voici une liste exclusive de petites phrases efficaces (c’est-à-dire field-testées !), pour surmonter facilement votre timidité, lancer des conversations et progresser en douceur tout au long des étapes du game.

Pour aborder les filles

Le manque d’originalité est la meilleure façon de dissuader une fille de vous parler.

A l’inverse, une approche taillée sur mesure pour elle, comme une robe de soirée, est la garantie la plus sûre d’obtenir son attention.

Le lieu, l’heure, le décor, la musique… tous ces éléments peuvent vous inspirer une réflexion unique, spécialement inventée pour l’occasion. Or l’individu de sexe féminin aime plus que tout se sentir unique. Et, bien sûr, séduisante.

Si vous la rencontrez assise en soirée, plutôt que de lui demander « ce qu’elle pense de la musique » ou « si elle vient souvent ici », essayez plutôt :

« Cette banquette vous va très bien, vous l’avez trouvée où ? »

Si vous draguez avec un wing, et qu’il a opené une HB pour vous (répartissez-vous les rôles avant d’aborder), oubliez les routines façon mystery qu’elle a probablement déjà entendu

Tentez plutôt ce petit numéro :

« Vous pourriez arrêter de draguer mon homme s’il vous plaît ? »

Autre avantage : vous pouvez faire de cette approche une private joke solide après.

Quitte à surprendre, vous pouvez aussi inverser purement et simplement les codes les plus banals de la drague en bar/soirée. Toutes les femmes ont l’habitude qu’on leur propose des verres, mais cette approche a tendance à n’avoir aucun autre effet que celui d’alléger votre portefeuille.

C’est connu : celui qui offre un verre est en réalité perçu comme en demande d’autre chose. Donc intéressé, faible ou trop facile à satisfaire. Mais pourquoi ne pas jouer avec ce cliché pour la surprendre et la faire rire ?

Si elle joue le jeu, vous y gagnerez un verre. Si elle refuse, vous aurez au moins entamé un début de conversation. Dites-lui :

« Mademoiselle, si vous m’offrez un verre, je l’accepterai volontiers… »

Le numclose

L’objectif d’un premier contact, quand il est agréable, c’est aussi de le garder. Alors pourquoi perdre du temps. Plus vite vous aurez un moyen de joindre votre cible, mieux vous vous sentirez.

Au bout d’un petit moment passé à parler, si la fille vous plaît, vous aurez naturellement envie de savoir si les choses peuvent aller plus loin.

Cette étape toujours délicate nécessite un peu d’humour. Encore une fois, s’appuyer sur les clichés du genre a des chances de fonctionner.

Commencez donc par une blague inoffensive, pour tâter le terrain :

« Je ne suis pas sur Facebook, est-ce que je peux vous ajouter à mes amis ici, en vrai ? »

Cette question vous permet de ne pas trop vous exposer tout en « prenant la température ». Si vous obtenez une réponse positive à cette question (elle vous dit « bien sûr », vous fait un grand sourire etc…), il n’y a pas de raison de s’arrêter : demandez-lui son numéro.

Mais là aussi, humour et surprise peuvent être appelés en renfort, pour augmenter vos chances de numclose. Par exemple, tapez « 06 » sur votre téléphone et glissez-le lui dans la main.

« Je n’ai que le début de ton numéro, je te laisse compléter… »

Dans l’autre sens, ou si la précédente tentative a échoué, il faut au moins que la demoiselle enregistre votre numéro de téléphone à vous. Mêmes principes que précédemment : il s’agit pour ça de la faire sourire, de garder une légèreté dans la détermination.

Bref, prouvez que vous êtes motivé, que vous savez ce que vous voulez, mais que vous n’êtes pas un dangereux affamé.

Et encore une fois, l’inversion des codes de la drague entre hommes et femmes demeure une valeur sûre pour la faire sourire. Amusez-là en la plaçant dans le rôle de la demandeuse :

« Si je vous donne mon numéro, vous promettez de ne pas me harceler ? »

Kissclose, fclose

Une fois les premières discussions échangées et la possibilité de se reparler acquise, vous pouvez passer aux choses sérieuses.

Après tout, vous ne seriez pas contre l’idée de consommer sur place votre conquête…

Il est donc temps de sexualiser votre interaction.

Mon conseil : allez-y franco, avec une question introduisant une dimension sensuelle, voire explicitement sexuelle, mais toujours surprenante :

« Si vous étiez bisexuelle, vous sortiriez avec une fille comme vous ? »

Par sécurité, avant de vous lancer OU pour ne pas perdre votre temps avec une allumeuse dont vous n’obtiendrez pas ce que vous imaginez, vous pouvez tenter de vous renseigner : est-elle libre ? Ou, du moins, disposée à avoir une aventure avec quelqu’un ?

Allez donc droit au but, en la forçant à parler de ce sujet devant vous, ne serait-ce que pour voir comment elle s’en sort :

« Et à quelle heure est-ce que vous retrouvez votre petit ami ? »

Ensuite, vous pourrez passer en mode sexualisation… ou pas, en connaissance de cause.

Et si tout s’est vraiment très bien passé, ne faites pas comme les innombrables hommes dont les femmes se plaignent régulièrement : ceux qui se débinent au dernier moment, par timidité ou peur de ne pas être à la hauteur.

C’est le moment de faire preuve de conviction, parce qu’il est toujours plus excitant pour une femme d’être invitée fermement par un homme viril que suivie par un gentil toutou.

Prenez les devants et votre cible par la taille, vous ne risquez rien, si ce n’est un dernier éclat de rire prometteur. Lâchez-lui un très cocky and funny :

« Allez, dites au revoir à vos amis, on y va… ».

Et vous, quelles sont les phrases d’approche ou de transitions c&f, drôles, surprenantes,… que vous utilisez et qui fonctionnent le mieux ? Partagez vos « bottes secrètes » avec la communauté ADS.

Pascal

iPad packshot member1 9 Façons dUtiliser l’Effet de Surprise et le Second Degré en Séduction
Apprenez à Aborder les Femmes !
Dans Mission 06, vous allez découvrir comment aborder et séduire naturellement les femmes dans toutes les situations de la vie quotidienne ! Arrêtez de gâcher des occasions quand vous croisez des jolies femmes !
Découvrez ce Guide >>

44 COMMENTAIRES
  • Rayns dit :

    Pascal c’est un très bon article. Bravo. Je remercie notamment GASS car ton opener pour KC marche a la perfection. J’ai test cela trois fois (100% de réussite pour KC) et un FC. En tout cas, la conversation commence très C&F j’adore.

  • Smile dit :

    Excellent cet article ! Des façons d’aborder drôles, légères… et qui semblent terriblement efficaces !

  • Manhattan dit :

    Bon article mais je suis fun et énergétique et la discussion se passeur pense bien. Mais après c surtout réussir a la revoir c plus dur… Une hb peu être social mais ne pas vous revoir et La et le problème.

  • Frank_08 dit :

    Moi je vous conseille un tour qui semble vu et revu mais qui porte ses fruits. C’est la technique du mec perdu. J’en fait l’expérience, je viens d’arriver en Angleterre pour un certain temps donc au début je ne connais pas grand monde.
    Suffit de trouver une fille qui est posée (Parc, train) et tu lui montres ton plan en disant où tu peux trouver tel truc
    Après elle sait ou elle sait pas mais à ton accent elle aura remarqué que tu es Francais (accent très reconnaissable) et te poseras la question  » Tu es Français ? »
    Et là c’est parti et l’avantage pour draguer des étrangers c’est que tu trouves toujours à continuer la conversation ( souvent tu compares les modes de vie des deux pays)

    De surplus les anglaises aiment bien les français donc si vous etes dans le même cas que moi n’hésitez pas tenter votre chance :)

  • maya dit :

    Quelle utilité de récupérer des numéros? La plupart ne répondront pas.. La qualité c’est mieu que la quantité!

  • Mandenka dit :

    Oui que de l’humour ça marche bien

  • Mister Jock dit :

    J’lai faite une fois après avoir isolé ca m’est vnu parce-que j’avai vu Hitch dans la journée ;)
    « J’trouve ca vraiment pas juste que ce soit aux hommes de faire 90 % pour embrasser… »
    elle m’a rèp :
    « A ouai ? tu crois ca ? » et m’a KC 100% sans me dmander ^^

  • Ronan dit :

    @GASS: Excellent! Franchement rien que d’y penser ça me faire déjà rire moi même, j’ai hâte d’avoir l’occasion de tester ta méthode :P

  • Macounet dit :

    Bonjour,
    quand je dis à une fille « si tu m’offres un verre, je l’accepterais volontiers » parfois elle répond « et pourquoi je ferais ça? »

    Que lui répondre?

    « Parce que cela te donne la possibilité de faire connaissance avec le garçon le plus charmant de la soirée » est ce une bonne réponse (inversement des rôles, montrer sa confiance en soi)?

  • Angel dit :

    Exellent je suis aussi étudiant , le coup des tartines ses une bonne idée tu ma bien fait rire , mais j’aim particulièrement le coup des deux verre pour KC . Sinon très bonne article bravo pascal :D

  • Praem dit :

    GASS excelent le coup du verre! xD

    Je la tenterais bien un jour celle-là :D

  • Powaa dit :

    Salut, bon je n’ai que 16 ans, mais c’est la technique qui compte.
    Je vais dans un bar, et je m’assois à côté d’une fille ( pas mal, de préférence ^^ ) je commande un verre ( pas d’alcool, j’suis mineur T.T ) et je le vide. Ensuite, je pose une pièce d’assez grande taille ( 1€ , 2€ , ou 50cts ) sur le bord du verre de façon à ce que la pièce tienne en équilibre, et je pose une cigarette à la verticale sur la pièce de façon à ce que tout tienne en équilibre.
    Je me tourne vers la fille et lui dit:
    – Salut, je te pari un verre que j’arrive à prendre la pièce sans faire tomber la cigarette qui est dessus.
    Elle sent que c’est improbable ( et elle a raison ) et du coup accepte.
    Alors, je pousse la pièce sur le côté de façon à ce que la cigarette tombe.
    Et je lui dis :
    – Mince alors ! Bon, bah je me vois dans l’obligation de t’offrir un verre.
    Et ensuite bah faut enchainer, mais c’est pas mal déjà pour aborder et puis pour continuer à discuter avec. :P

  • Celib ouest dit :

    Celib depuis quelques temps, je vais essayer cette technique qui a l’air de porter ces fruits! merci pour cet article

  • bharkan dit :

    si on se fait recalé le mieux c’est de complètement lacher et partir ou faut lui redire quelque chose??

    et juste avant de lui dire une phrase vaut t-il mieux lui dire bonjours ou autre?

  • Aimen dit :

    @Gass
    Ta pa peur de prendre une douche avec 2 verres ?
    (excellente l’idée mdr)

  • jayrhum69 dit :

    demain, c’est ma troisième soirée avec mon nouveau wing, cet article est une belle préparation, bravo ! :)

  • Brad dit :

    J’ai du plaisir à lire vos vieux articles.
    J’ai une préoccupation: moi, quand je rencontre une fille et qu’au bout de deux rendez-vous, j’arrive pas à F-close, je freeze-out et si elle veut me revoir, je lui demande de m’inviter. Là, c’est elle qui dépense. Je fais ça parce que je crois que dans une relation c’est pas seulement à l’homme de dépenser. En plus, qui me dit qu’au 3ème rendez-vous je vais pouvoir conclure.
    En fait, au premier date, j’arrives souvent à kiss-close et elle a souvent envie de me revoir. Alors, on se retrouve dans une chambre et parfois mademoiselle commence tout un sketche :D or moi je n’aime pas perdre mon tmps ni personne d’ailleurs. Plus on investie, plus on a pas envie de perdre et on risque l’OI. Voici pour moi, 3 risques si c’est toujours moi qui invites: l’OI, perte de temps, perte d’argent. Du coup que je F-close ou pas, pour que la relation continu elle doit s’investir en m’invitant aussi parfois. Ais-je tort de réagir comme ça? Je m’en remet à votre expertise.
    Cordialement, Brad.

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)