Kino Escalation : Comment exciter les filles grâce à la Stealth Kino ?

Publié dans Technique de drague par Invité le 14/11/2012

Toucher les filles grâce à la Stealth Kino Kino Escalation : Comment exciter les filles grâce à la Stealth Kino ?

Un point crucial du Game semble encore et toujours difficile a maîtriser en dépit des nombreux articles qui lui sont dédies : la Kino Escalation.

Il n’y a qu’à voir le nombre de posts sur le forum concernant la pratique de la KE pour se rendre compte que celle-ci reste obscure pour la plupart des players.

Souvent on peut lire : « J’ai bien compris en quoi ça consistait, mais comment l’utiliser sans risquer de me faire jeter comme un malpropre ou de passer pour un pervers? ».

Au lieu de redire mot pour mot ce qui a déjà été dit maintes fois, j’ai trouvé plus judicieux de présenter un dérivé de cette technique : la Stealth Kino ou Kino Furtive.

Ca reste de la bonne vieille Kino mais avec un angle d’attaque différent, celui de la discrétion, qui permet plus d’audace et de sensualité !

Avec cette technique, vous pourrez pousser plus loin l’interaction et véritablement subjuguer votre cible !

Qu’est-ce que « toucher » ?

Eh oui ! Cela paraît un peu idiot comme question mais c’est bien souvent là que ça coince : « Je ne comprends pas, je lui ai demandé de dire « camion », j’ai fait pouet-pouet en lui touchant les seins et elle m’a fracturé la mâchoire à coups de cendrier, ça marche pas vot’ truc les gars ! ».

Non, on ne touche pas une femme comme on pétrit de la pâte… hum… tout du moins pas lors de la rencontre initiale.

Toucher n’est pas un simple mouvement de la main sur un corps.
Toucher est bien plus que ça.

C’est avant tout faire passer une énergie, une émotion tout comme le contact peau contre peau d’un nouveau-né et de sa mère permet de transmettre une chaleur bienveillante et protectrice.

Une franche accolade entre coéquipiers dans un sport collectif sert à galvaniser et souder l’équipe.

De la même façon, toucher une target doit avant tout servir votre cause, à savoir lui notifier votre intérêt, lui montrer votre sensualité et dans une certaine mesure, votre bienveillance.

Soyez donc doux et mesuré, ce qui n’exclut pas une certaine fermeté, dans le sens d’assurance. Ne tremblez pas, assumez !

Gardez à l’esprit que la Kino est avant tout un outil du player et non une fin en soi.

Ne vous mettez pas la pression avant de toucher une target ! Considérez cela comme un jeu, un moment fun durant lequel vous mesurerez votre audace et votre capacité à émoustiller la demoiselle que vous convoitez.

Et ça sera d’autant plus efficace si vous procédez avec discrétion.

La Furtivité au service du player

La Kino Escalation, c’est bien.
La Stealth Kino, c’est mieux !

« Ok génial, mais ca consiste en quoi au juste ? »

Alors que la Kino Escalation vous apprend a faire monter graduellement la température par des gestes précis qui laissent peu de place à l’innovation (d’abord zones neutres comme le bras, le genou, l’épaule et le haut du dos puis zones plus intimes comme le cou, la cuisse, le ventre et le bas du dos pour finir avec les fesses, les seins, le bas ventre et l’entrejambe), la Stealth Kino vous permet de sauter les étapes et de faire preuve de plus de panache, et tout ceci sans le risque que mademoiselle fasse un gros scandale !

Comment ça marche ?

Il s’agit de faire preuve d’un maximum de discrétion contextuelle, c’est-à-dire d’inscrire votre geste ou comportement en fonction d’un contexte particulier afin d’amener votre cible a penser que cela n’a rien de déplacé et a été amené naturellement ou « au pire » que vous êtes une personne sensuelle.

Et bonus non négligeable, l’usage de cette technique vous permettra de vous « exfiltrer » facilement et proprement en cas de réaction négative.

Envisageons tout de suite le pire : votre cible ne veut pas de vous et vous repousse sans ménagement. Vous préférez que tout le monde le remarque et sentir la honte vous piquer les oreilles ou que personne ne s’en aperçoive ?

On s’est compris ? La Kino Furtive vous aidera à vous tirer de ce mauvais pas dans la dignité.

Ainsi, une main discrètement posée dans le dos de votre cible lorsque vous êtes assis dans un bar est plus facile à « gentiment dégager » qu’un bras autour des épaules.

Eh oui, la furtivité marche dans les 2 sens : engager le kino, dégager le kino.

Un kino, lorsqu’il est mal accepté par la cible, est beaucoup plus facile à excuser s’il est discret.

Exemple : assis côte à côte dans un bar/resto, vous voulez prendre la carte qui se trouve un peu trop loin de vous sur la table, vous vous penchez donc exagérément et posez votre main sur la cuisse de votre target.

Si elle réagit mal, vous pouvez prendre votre air le plus innocent et lui dire que vous n’aviez pas fait exprès.

La Stealth Kino sur le terrain

Bar / club

En club/bar/resto où il y a toujours beaucoup de bruit, il vous arrive de devoir parler (voire hurler) à l’oreille de votre interlocutrice.

Au lieu de vriller le tympan de votre cible, essayez plutôt de parler assez doucement afin qu’elle doive rapprocher sa tête de vous. Profitez-en alors pour effleurer la région « joue-cou-oreille » de vos lèvres. J’ai dit effleurer ! Pas lécher ou mordre !

De même, lorsqu’elle tente de se faire comprendre, mettez une main sur son épaule, l’autre sur sa nuque, et approcher votre visage du sien, joue contre joue. Alternez gauche-droite, prétextant «tester chaque oreille ».

« Bienvenue dans le club ! »

Une de mes techniques préférées est de chercher un motif pour serrer la main de ma target. Tout est bon : la féliciter ironiquement pour une gaffe qu’elle a faite, prétendre être impressionné par quelque chose qu’elle a dit ou fait, ou nous trouver un point commun et dire «bienvenue dans le club».

Regardez-la alors droit dans les yeux avec un sourire complice et serrez-lui la main en caressant le dos de celle-ci avec votre pouce puis retirez vous doucement en effleurant sa paume de vos doigts. Effet garanti!

Ce simple geste (en tant que « cerise sur la gâteau ») a été le prélude à un FC quelques dizaines de minutes plus tard…

Il y a également tous ces petits prétextes qui permettent de toucher votre cible sans passer pour « Frot’Man », le héros qui se frotte dans le film les 11 Commandements comme par exemple toucher le jean/short, la jupe/robe, les bas de votre cible d’un air intéressé et demander « quelle matière est-ce ? ».

Les plus hardis feront la même chose avec la bretelle de soutien-gorge (mais finiront en prison).

Tentez la même chose avec les boucles d’oreilles, d’autant plus que les oreilles, et notamment le lobe, est une zone érogène chez beaucoup femmes…

Attention ! Pour donner du crédit à votre action, vous devez en connaître un minimum en fringues et bijoux, et ne pas changer de sujet sitôt qu’elle a répondu, sans quoi elle vous démasquera.

Rappelez-vous de la Loi de Pareto… Il vous suffit d’en connaître juste un peu et d’en parler avec emphase pour faire croire que vous maîtrisez bien le sujet… (On en croise plein comme ca à la TV. Oui je dénonce.)

Sérieusement, entre nous, peut-on considérer tous ces gestes comme déplacés ou trop entreprenants ?
Certainement pas !

En effectuant ces kinos anodins qui vous permettent d’accéder directement à des zones « intermédiaires » comme la cuisse et le cou, vous passez tout de même sous le radar !

Telle est la philosophie de la Stealth Kino.

Mais ça ne s’arrête pas la…

Si cette technique permet d’abord d’être discret par rapport à votre cible, elle peut être redoutable vis-à-vis des autres lorsque la température est déjà montée d’un cran entre vous.

« Les préliminaires de l’ombre »

(Un bon titre de film, non?)

On a tous connu ça. Jeu impeccable, ça colle avec la demoiselle, le KC a glissé sans problème, ça commence à chauffer dans votre… cerveau. La main au cul passe. Bon.

La palpation mammaire passe beaucoup moins. Vous continuez quand même sur votre lancée.
L’examen gynécologique tenté au milieu du dancefloor ne passe pas du tout. Game over.

Eh oui, c’est ballot ! Vous restez seul comme un con, votre excitation toujours visible, et vous regardez votre cible rejoindre ses potes et vous ignorer.

«Je ne comprends pas, elle avait visiblement envie de moi, qu’ai-je mal fait?».

Le regard des autres Messieurs… les regards des autres.

Une femme a autant envie de faire l’amour qu’un homme. C’est un fait. Il est donc effectivement probable qu’elle ait autant envie de toucher votre corps que vous le sien.

Mais pas en public. Pas devant les « copines » qui vont la traiter de fille facile. Pas devant son pote AFC qui la traitera de salope (alors qu’il rêve de lui faire bien pire). Ça vous est déjà arrivé : fille sage en public, femme sauvage en privé.

Sauf que. La Stealth Kino peut vous aider à vous fendre de quelques gestes discrets en public.
Comment ? C’est très simple.

Lorsque vous dansez ensemble, vous pouvez presser doucement son entrejambe avec votre cuisse.

Lorsque vous êtes assis sur la banquette d’un bar/resto/nightclub, vous pouvez caresser le haut de ses fesses, son dos, puis passer sous son vêtement et vous attarder sur la naissance de ses seins près des côtes ainsi que sur sa nuque (a marché du feu de Dieu sur une target à Hong Kong !).

Toujours assis, il suffit qu’elle ait son sac ou sa veste sur les genoux pour que vous puissiez très discrètement caresser l’intérieur de ses cuisses et son entrejambe.

Une technique encore plus discrète consiste à la faire asseoir sur votre main paume vers le haut…

Puisque le cœur du problème est que la demoiselle ne veut pas que les autres voient qu’elle se fasse toucher en public, il suffit que ces gestes soient « invisibles ».

Si vous êtes parfaitement furtif, elle acceptera avec plaisir voire excitation, l’adrénaline aidant.

J’en vois déjà bondir et s’offusquer, criant au scandale et a l’incarcération immédiate pour « exhibition sexuelle active » (art 222-32 CP) sauf que la motivation du player dans ce cas précis est, rappelons-le, d’émoustiller sa cible en toute discrétion et non de délibérément provoquer la pudeur publique.

Gageons alors qu’après ces « préliminaires de l’ombre », votre cible soit toute disposée au FC. En privé si possible…

Stealth Kino : l’état d’esprit

Vous pouvez ainsi voir que la Kino Furtive est un outil redoutable pouvant être utilisé n’importe où, à plusieurs niveaux, dans différents contextes.

Même si cette technique peut paraître assez osée pour certains, elle l’est beaucoup moins si vous prenez plaisir a l’utiliser.

Pensez jeu.
Pensez challenge.
Pensez fun.
Si vous suivez cette ligne de conduite, vous passerez de très bonnes soirées en perspective…

Amis players, vous êtes-vous déjà essayé à la Stealth Kino ?
Une technique spéciale à nous dévoiler ?

Amicalement,

R.

ebook sexualisationtiny Kino Escalation : Comment exciter les filles grâce à la Stealth Kino ?
Sexualisation: Mode d'emploi
Eliminez la frustration, les angoisses et la honte liées à votre incapacité à « conclure » avec les femmes… Apprenez comment toucher et exciter une femme, sexualiser vos conversations et instaurer une tension sexuelle … pour coucher BEAUCOUP plus souvent
Découvrez ce Guide >>

123 COMMENTAIRES
  • Dylan.Punk.68 dit :

    Salut à tous , petit Field Report de hier soir .
    Rdv à 20h au parc avec Mylène , une fille que je connais depuis 3-4 ans .
    Je suis au top de ma forme , j’arrive vers elle , on discuté , puis je commence à la chatouiller , et c’est là que je commence à progresser à vitesse grand V .
    Après 1h30 , de chatouilles et de rigolade , on finit par s’embrasser .
    En gros , si vous voulez séduire une fille rapidement : Chatouillez là , elle vera votre côté joueur , vous rigolez ensemble , donc vous gagnerez pas mal de complicité , et surtout , vvous pourrez multiplier les kinos sans vous soucier de sa réaction ! Donc , c’est tout bon ! :)
    Merci encore à la team ADS pour le travail énorme que vous faites !

  • hanneman dit :

    On devrait compiler toutes les petites astuces de genre pour séduire les filles.

    la technique des chatouilles c’est un best of !

  • R. dit :

    @Dylan.Punk.68 : Genial le coup des chatouilles ! Tu as tout compris ! Et alors ? la suite ?

  • Dylan.Punk.68 dit :

    La suite :
    Je l’ai revu ce soir , à la nocturne de Munster , et je pense qu’on est partis pour une grosse LTR . :))

  • Dylan.Punk.68 dit :

    Petites précisions par rapport aux chatouilles :
    Vous pouvez facilement lui tenir les mains en prétextant que vous ne voulez pas qu’elle vous chatouille .
    Vous pouvez aussi lui toucher le bas du dos , les hanches , le ventre , et même le cou ! ( Mylène m’a dit qu’elle est chatouilleuse dans le cou , je m’en suis bien sûr pas privé ! )

  • Emi dit :

    @hanneman : rien à voir avec le fait d’assumer ou pas. C’est une question de pudeur, de principe et d’éducation. Sans parler du poids de la société actuelle. Peut-être qu’un mec qui se fait les filles sous le regards de ses potes est considéré comme un « winner » ou je ne sais quoi, mais pour les femmes c’est différent. Elles sont directement pointé du doigt, dégradées et jugées par la majorité. Alors en effet, la discrétion c’est mieux. Après tout le but de la manoeuvre est de passer un bon moment à DEUX pas de mettre l’autre dans une situation embarassante ;)

  • Théos dit :

    Salut à tous!
    J’ai un date avec une fille cette semaine et j’ai réfléchi à quelques idées pour une stealth kino sur le terrain.
    Vu qu’il fait assez froid en ce moment :
    « J’ai les mains gelées ! Fais voir les tiennes comment elles sont ? »
    Elle me les donne et là je peux faire comme cité dans le texte, cad lui caresser la main avec le pouce etc… En prime je peux même ajouter :
    « Waouh elle est super chaude ! Je vais plus te la lâcher maintenant » ( avec un sourire un peu ironique ) histoire de lui tenir la main pendant qu’on se balade en prétextant que sa main réchauffe la mienne.
    Voila, je ne sais pas trop ce que vous en pensez.

1 3 4 5

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)