Vaincre l’ASD : Rassurer les Femmes pour Closer plus Souvent…

Publié dans Technique de drague par
ArtDeSeduire.Com

Comment contrer lanti slut defence1 Vaincre lASD : Rassurer les Femmes pour Closer plus Souvent...

ASD. Derrière cet acronyme se cache une réalité que vous connaissez déjà : aucune fille n’aime être traitée de salope, de fille facile parce qu’elle va coucher avec vous.

Les filles ont des mécanismes de défense pour préserver ce qu’elles ont de plus cher à leurs yeux : leur réputation. L’un d’eux s’appelle l’ASD, l’Anti-Slut Defense. Une défense mise en place pour ne pas passer pour une salope.

Dans cet article, on vous explique comment faire pour percer cette défense et pour qu’une fille accepte d’aller plus loin avec vous…

Si les filles sont aujourd’hui libres de s’habiller et de se comporter comme elles le souhaitent, elles ne veulent cependant pas passer pour des salopes.

Même si elles sortent pour « chopper », elles attendent de votre part un minimum de retenue. Ce minimum, c’est de ne pas crier sur tous les toits que vous allez coucher avec elle ou que vous avez couché avec elle.

Pourquoi l’ASD ?

Les filles doivent veiller à leur réputation, c’est comme ça depuis des millénaires. La fille trop libre passe pour une sorcière, une fille de mauvaise vie… et aura du mal à trouver un mari.

C’est certes moins vrai de nos jours, maintenant que les filles sont autonomes financièrement, mais certaines barrières restent bien présentes.

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que le pire ennemi de la fille… c’est la fille. L’autre. Sa soi-disant « copine », qui passe son temps à balancer des ragots sur elle dès qu’elle a le dos tourné.

Les filles aussi ont des problèmes de dynamiques sociales et de social proof. Pour être acceptées, pour avoir une vie « normale », il leur faut des amies filles.

Or les filles entre elles sont féroces, elles doivent absolument garder une bonne réputation aux yeux de leurs copines sous peine d’être exclues.

Une fille qui ne fait pas attention à sa réputation court le risque de voir ses copines la présenter comme ça : « Tiens, je te présente Juliana, c’est une chaudasse ». Classe, non ? Les filles sont spécialistes du petit coup de poignard dans le dos entre elles…

Une fille qui séduit trop sera enviée, jalousée, et traitée de s… Elles doivent donc faire très attention à leur réputation.

Entre mecs, c’est plus détendu…

Mais les filles ont toujours été contrôlées, par la famille, par la religion, par le grand frère, par les autres filles… Céder facilement aux avances d’un mec ne se fait donc pas trop…

Elle doit donc feindre un minimum d’être une fille sérieuse. Pour ne pas montrer qu’elle se laisse séduire trop facilement. Pour ne pas passer pour la fille facile. Pression sociale, copines inquisitrices… Vous savez maintenant pourquoi certaines jouent les saintes-nitouches.

Comment se manifeste l’ASD ?

Quand vous parlez à une fille, elle minimise le nombre de ses exs, elle essaie de faire croire qu’elle ne vous aime pas tant que ça, qu’elle n’est pas déjà complètement conquise…

Quand elle vous parle de ses relations passées, elle va mettre l’accent sur l’harmonie dans son couple, la qualité de la relation intellectuelle, mais négligera volontairement la partie intime, tout ce qui se passait au lit.

Quand vous tentez de sexualiser, elle fait mine d’être mal à l’aise avec le sujet ou sera dubitative.

Elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour ne pas donner l’image d’une fille facile.

Les phrases typiques : « D’habitude, je ne rentre jamais avec un mec que je ne connais pas », ou encore « c’est la première fois que je fais ça, je n’ai pas l’habitude de coucher le premier soir. » sont la pure expression de l’ASD.

Comme si vous alliez la juger… S’il y a bien un conseil que je puisse vous donner, c’est de ne surtout pas la juger si vous voulez arriver à vos fins avec elle…

Comment lutter contre l’ASD ?

Elle ne veut pas passer pour une fille facile à vos yeux : rassurez-la. Si vous voulez vraiment rester avec elle longtemps, utilisez plus que jamais le timebridge pour la rassurer sur vos intentions futures.

Soyez discret. Un vrai gentleman ne va pas se vanter partout de toutes ses conquêtes. Gare à vous si vous avez déjà mauvaise réputation. Rassurez-la sur ce point : tout restera entre elle et vous.

Ainsi, vous devez veiller à ne pas trop en faire quand vous êtes entourés par vos amis ou ses amis. Restez discret ! On n’a pas inventé le concept d’isolation pour rien, non !

L’isolation, c’est ce qui lui permettra de sauver la face en rentrant après une demie-heure de roulage de pelle contre un mur et de déclarer : «Cette file d’attente de malade au bar…». Ca, c’est l’ASD qui parle à ses amis à sa place pour ne pas être grillée.

Exemple pour contourner l’ASD

Une autre technique pour contourner l’ASD :
ELLE « Je ne suis pas une fille facile, je ne couche pas le premier soir. »
VOUS « Ah ouais ? Quel dommage ! » avec un petit sourire, en mode C&F.

Ou encore

ELLE « Je ne suis pas une fille facile, tu ne m’auras pas comme ça. »
VOUS « … dit-elle alors qu’elle me drague depuis une heure ! » ou alors «mais je ne suis pas un mec facile, moi ! Tes techniques de dragueuse ne marcheront pas avec moi !»

Ou aussi

ELLE « Je ne suis pas une fille facile, je n’ai eu que deux copains. »
VOUS « Ouais, moi aussi, j’ai eu deux copains, mais j’essaierais bien les filles maintenant. »

L’ASD concerne-t-elle toutes les filles ?

Oui… et non.
Vous l’aurez compris, l’ASD est un mix entre une volonté légitime d’être respectée (par vous) et d’être respectable (aux yeux des autres hommes et femmes).

Vous, vous pouvez faire votre part du job en la rassurant sur votre attitude et vos intentions. Mais vous ne pouvez pas contrôler la perception qu’elle aura du regard des autres.

Si c’est une fille assez libre et indépendante, alors le regard des autres lui importera peu, elle sera plus à même de céder à vos avances.

Prenez par exemple une fille qui vient de rompre et qui veut « s’amuser », qui veut « profiter de la vie », qui « ne veut pas se prendre la tête ». Elle, l’ASD, c’est une façade qui dure trente secondes.

Je pourrais aussi prendre l’exemple des femmes plus âgées, plus mûres. Elles vivent leurs vies, elles assument leurs désirs. Là encore, vous aurez affaire à une ASD légère, qui ne durera pas bien longtemps si vous lui plaisez vraiment.

Mais vous ne tomberez pas que sur des filles faciles. Certaines ASD seront plus tenaces que d’autres : je pense notamment aux filles qui se comportent comme des princesses, aux filles plus jeunes pour qui tout ça, c’est nouveau, et aux filles très populaires, les filles cools de la bande.

Pour celles-ci il faudra parfois prendre plus de temps pour les rassurer et prouver que vous n’êtes pas un vaurien, pour leur prouver que vous saurez tenir votre langue !

L’ASD touche donc toutes les filles, seules la durée et l’intensité de cette défense varieront en fonction des filles rencontrées…

Je vous laisse avec cette citation qui devrait vous réconcilier avec les ASD plus coriaces :

« A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. » Le Cid, Pierre Corneille

Et vous, comment faites-vous pour contourner l’ASD des filles ?

Sélim

banner parler aux femmes Vaincre lASD : Rassurer les Femmes pour Closer plus Souvent...
banner parler aux femmes Vaincre lASD : Rassurer les Femmes pour Closer plus Souvent...
Banner 50phrases Vaincre lASD : Rassurer les Femmes pour Closer plus Souvent...
Banner 50phrases Vaincre lASD : Rassurer les Femmes pour Closer plus Souvent...
Bann TechniqueAstucieuse v2 Vaincre lASD : Rassurer les Femmes pour Closer plus Souvent...
Bann TechniqueAstucieuse v2 Vaincre lASD : Rassurer les Femmes pour Closer plus Souvent...
banniere 2 Vaincre lASD : Rassurer les Femmes pour Closer plus Souvent...
banniere 2 Vaincre lASD : Rassurer les Femmes pour Closer plus Souvent...
40 COMMENTAIRES
  • Victory dit :

    L’ASD, ça m’est arrivé qu’une fois et je suis tombé dans le piège !

  • Lexromeo dit :

    Super article !C’est vrai que les Asd c’est mieux du moins ça rend les choses bien plus intéressantes et le game aussi en fait ça nous permet de nous amuser mais aussi de nous distinguer.Comme on dit plus le combat est sur,plus la victoire est belle.

  • Kinokiss dit :

    Un bon article ! c’est vrai qu’il ne faut pas juger une fille, d’autant plus que si on ne pense pas uniquement à soi, le plaisir de la nana est super important. On a envie de la faire jouir, il faut qu’elle en soi consciente. Et quand elle le sait, la faute est en quelque sorte partagée, donc ça limite l’ASD. Par contre, partie de l’article sur lequel je suis moyennement d’accord : les exemples pour contourner l’ASD, je suis d’accord ce ne sont que des exemples, mais lorsqu’on est super proche de la nana, parfois collé contre elle à moitié à poil, est-ce que ce n’est pas la voie royale pour couper toute tension sexuelle de se la jouer trop fun ? « Tes techniques de dragueuses ne marcheront pas sur moi », sérieusement sortir cela quand tu as le zizi à l’air et que tu cherches à escalader, ça me parait être hors-sujet.

  • green pua dit :

    Salut Salut!
    Il y’a deux jours de ça lors d’un ONS avec une fille que je connaissais déjà avant elle m’a dit (alors que ça faisait déjà un petit moment que l’on était en plein acte) qu’elle préfererait qu’on arrête là parce que ça faisait bizarre ,que j’avais en quelque sorte profité de la situation ,ce qui est le cas , et je n’ai pas su comment répondre sur le coup ..Si vous aviez des petits conseils pour briser cette ASD ultime ,merci !

    • lex dit :

      Green PUA : sourire, et lui sortir « Faut toujours finir ce qu’on commence jeune fille ! C’est très vilain de laisser un garçon dans cet état ! »

    • green pua dit :

      @Lex

      cimer je penserai à utiliser le second degrés la prochaine fois ;)

    • lex dit :

      Green PUA : pas de soucis dude ! ^^

    • Noemie dit :

      Désolée pour cette intrusion…Mais j’appelle ça de la manipulation sans aucune éthique…Si une fille ne veut pas continuer (peu importe la situation), le mieux est de respecter son choix et surtout de la respecter elle.
      C’est plus respectueux de la part d’un mec de se finir tout seul que de chercher à culpabiliser une nana afin qu’elle finisse (« c’est très vilain »)
      Ce qui est vilain c’est de forcer une fille implicitement.
      Chacun ses codes moraux après tout, mais sachez que cela fait beaucoup de dégâts sur des femmes sensibles.
      A bon entendeur.

  • Darth Plagueis le sage dit :

    Le seigneur noir des Siths ne vous dévoilera pas tous ses secrets mais il est tout à fait exact d’affirmer que les femmes ont une barrière…anti dragueur…

    Mais franchement et c’est là que le bât blesse dans toute cette communaté de la séduction, c’est que l’on ne vous apprend pas à sortir réellement du cercle vicieux suivant:
    dragueur = mec qui a envie de coucher = rateau assuré.
    aborder une inconnue = mec qui a envie de coucher=dragueur
    point final et ce quelque soit votre technique de drague…

    En fait il est évident que des filles ont envie de faire des rencontres: elles sont exactement comme nous tous…Mais vous devez avoir une raison valable à leurs yeux pour entrer en contact avec elles et faire leur connaissance!

    C’en est même sidérant! C’est même moi qui ais remarqué que j’étais associable!Et là comme par hasard, tout se décoince même à une vitesse que l’on n’imagine même pas…

    • Sélim dit :

      Hello Darth, si tu as des trucs à préciser, je suis preneur.
      On peut être dragueur et ne pas faire fuir les filles !
      Mais ton exemple est sympa : avoir un prétexte pour rentrer en contact avec elles…

      Tu étais associable à quel niveau ?

  • Love_Girls dit :

    Le week-end dernier, je suis tombé sur deux ASD dans la même soirée ! ^^
    La première fille était une amie d’une fille que je connaissais, elle m’intéressait, donc je me suis pas jeté dessus, j’y dit bonjour (kino épaules), on est restés en groupe dans un coin, je l’ai ignoré pendant les 5-10 premières 10 minutes et je l’ai laissée parler avec ses potes, parlé avec les miens de mon côté (aucun concurrent potentiel), j’ai attendu qu’elle s’adresse au groupe et j’ai commencé à parler avec elle (il y avait une autre fille qui était sa soeur, et elle a parlé d’elle), j’ai donc fait « ah, c’est ta soeur ? » Une phrase bidon, mais ça attiré son attention sur moi, j’ai vu quelle me regardait pas de manière indifférente, j’ai un peu discuté avec elle, j’ai pas basé ma soirée sur elle, je l’ai beaucoup ignorée, elle faisait beaucoup d’eye contact, j’ai attendu qu’on se retrouve seulement à trois (sur la piste de danse), moi elle et sa pote que je connaissais, on a dansé machin et tout, elle me faisait plein sourires, pleins de regards … Tout en dansant j’ai tenté un kino en la prenant par les mains pour danser, elle a pas refusé, avait plutôt l’air à l’aise et de s’amuser, puis quand elle a vue que le groupe de personnes qui nous accompagnait était revenu et nous fixait et parlait de nous, elle m’a lâché et a fait semblant de rien, bref je l’ai laissée un peu plus tard, avant de la retrouver (toujours en dansant ! ^^) puis j’ai tenté un nouveau kino (mais dans le dos), pas d’entrée, j’ai attendu qu’elle me regarde, comme précédemment, il y avait aucun visage qui nous était familier autour, donc elle a semblée s’amuser à nouveau, mais quand il y a eu ce même groupe de personne qui est revenu et que j’ai retenté un kino (le même), elle a pris ma main, l’a poussée, a fait une grimace et a fait non de la tête (j’ai attendu la fin de la chanson pour m’éclipser, je suis allé parler à d’autres fille pour la rendre jalouse (ce qui a semble t-il marché), je dansai juste devant elle, en diagonale, et quand je regardait la personne à ma gauche (une fille), je la voyait elle en train de me fixer, j’ai donc continué de l’ignorer, et je me suis mis à boire (mauvaise idée !) au moment où elle allait partir, elle est venue me voir pour me dire au revoir et me souhaiter une bonne soirée, j’étais trop mort et j’ai pas été en mesure de réagir, pas de prise de numéro, je l’ai regardée droit dans les yeux, et je l’ai vue rougir et détourner le regard … Si je la revoyais seule, je suis persuadé à 200% de l’embrasser au premier RDV. Bref, cette fille ne m’importe pas vraiment, mais je sais pas trop comment agir dans ce type de situations, si je lui avait proposé de m’isoler avec elle, elle aurait sans doute refusé, pour ne pas trop s’afficher, je pense qu’elle a cru que je la prenait un peu trop pour une fille facile d’un côté, et que de l’autre c’est un peu une pétasse qu’est pas capable d’assumer quoi que ce soit devant ses potes … La même situation s’est reproduite plus tard avec une autre ASD (beaucoup moins coriace, et ça aurait pu s’arrangeait, sauf que j’avais un peu trop d’alcool dans le sang pour me prendre la tête avec une nana que je trouverai sûrement moche le lendemain ! … ;)) Tout ça pour demander comment réagir avec une ASD du type que j’ai cité (la première), je me classerai plutôt dans la catégorie débutant confirmé en matière de drague, très alaise, avec beaucoup pratique mais peut de théorie, ce qui me manque comme ici, je me fringue plutôt bien, j’entends assez souvent des filles me dire que qu’elles me trouvent beau gosse, j’ai une assez bonne confiance en moi, je galère surtout avec les ADS et les BS (j’arrive au mieux à être pote avec des BS) … Des conseils sur ce que je dois améliorer, sur ce qu’il me manque ?

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)