Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !

Publié dans Plaire aux filles par Art de Séduire

10 phrases femme en colère Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !

Twitter est une source d’inspiration assez géniale. D’ailleurs on espère que vous suivez le compte Artdeseduire ! Pour suivre l’info en général, pour être informé avant tout le monde de l’actu. Pour discuter avec vos potes et draguer aussi, on le sait…

Récemment, on a vu passer en TT un # « Les phrases que les femmes détestent » aux Etats-Unis. On a décidé de franciser le tout et de le remixer à notre sauce pour vous fournir un article léger pour ce début de semaine !

Bonne lecture, pensez à partager l’article !

Phrase débile à éviter #1

« C’est des vrais ? »

10 phrases boobs Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !

Sous-titre : vous ne pensez qu’au sexe, garnement. Aux Etats-Unis le recours à chirurgie plastique est plus développé qu’en France, c’est donc une approche qui peut marcher, qui peut être drôle. Peut-être. J’en doute. En France, vous passerez immédiatement pour un beauf. Ou un obsédé sexuel.

À utiliser : dans à peu près 0% des cas.

Phrase débile à éviter #2

« T’as tes règles ou quoi ? »

she hulk beyonce Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !

Sous-titre : vous ne comprenez pas pourquoi elle s’énerve. Alors que vous vous êtes calme. Pire que ça : vous blaguiez, vous étiez détendu. Vous lui avez dit un truc qui n’est pas passé, et là, c’est le drame, elle vous incendie. Ça arrive de nulle part…

L’alternative (testée) : « Calme-toi ! » Alors ça, ça a l’effet inverse. C’est magique. Le « calme-toi » agit de manière plus instantanée encore que la lune sur Sangoku enfant…

À utiliser : dans 50% des cas. Quand vous voulez vraiment vous embrouiller, c’est de l’huile sur le feu !

Phrase débile à éviter #3

« C’est l’heure du foot »

10 phrases foot Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !

Sous-titre : pour vous, c’est normal. Il y a demi-finale de Ligue des Champions, et elle, elle veut parler de son entretien d’embauche, de ses angoisses existentielles, de la robe qu’elle portera au mariage de sa besta Rebecca… Elle ne voit pas qu’elle commet un crime. Qu’elle outrepasse ses droits…

Tout ce qu’elle comprend, c’est qu’elle passe après 22 « bouffons qui courent après un ballon ». Et ne pas être votre priorité, ça, elle n’aime pas…

Alternative : vous pouvez aussi tenter le combo « C’est l’heure du foot, chut », ou « c’est l’heure du foot, tu peux aller téléphoner sur l’autoroute s’il te plaît ? »

À utiliser : dans 50% des cas. Si vous l’avez prévenue avant, si elle vous connaît depuis longtemps, si elle a des pères, oncles, frères qui sont fans de foot, ça ne la choquera pas trop.

Phrase débile à éviter #4

« On partage l’addition ? »

10 phrases adition Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !

Sous-titre : vous êtes radin. Ou plus intéressé par elle à l’issue de ce café / déjeuner / dîner. C’est la pire erreur lors d’un premier rendez-vous, de proposer à la fille de partager.

Soit vous mettez les choses au clair dès le début, soit elle paiera la prochaine fois. Mais le partage, ça fait vraiment cheap. Evitez !

À utiliser : jamais. On ne partage pas. Il faut parfois être autoritaire…

Phrase débile à éviter #5

« Je me suis endormi »

 Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !

Sous-titre : « Je suis vraiment désolé d’avoir raté ce rendez-vous, désolé d’avoir oublié de chercher le bébé à l’école, désolé d’avoir oublié de faire le ménage. Désolé d’avoir raté le départ du train pour ce week-end en amoureux. « 

Pour vous, c’est simple : vous étiez crevé. Pour elle, l’interprétation est simple aussi. Elle ne mérite pas vos efforts. Vous ne la placez pas en tête de vos priorités. Elle ne compte pas assez pour vous. Allez, encore un effort champion !

À utiliser : avec parcimonie. Une fois par an. En jurant que vous étiez vraiment crevé, à cause de la surcharge de travail…

Phrase débile à éviter #6

« Non, non et non »

10 phrases non Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !

Sous-titre : Non, ça veut dire non. Vous refusez de sortir avec ses amis. Vous refusez de partir en week-end parce que vous avez vos partiels. Vous refusez d’aller voir la dernière bouse romantique avec elle au ciné. Vous refusez de partir en vacances en Chine parce que ça ne vous dit rien. Pour vous, c’est non, c’est vos frontières, vos limites.

Pour elle, c’est l’occasion d’un caprice géant. Ou d’un début d’embrouille. Dire non à une fille, ça la rend folle.

Si vous êtes en couple, tentez juste pour rire de dire non aux avances de votre copine. Ça se terminera très vite en « Tu te calmes ! » pour faire sécher ses larmes.

À utiliser : souvent pour faire face aux shit tests, jamais quand elle propose des expériences sexuelles.

Phrase débile à éviter #7

« Ça voulait rien dire »

10 phrases cheater Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !

Sous-titre : vous l’avez trompée avec une moche, une débile ? Une autre. C’est tout ce qu’elle verra. Vous aviez onze grammes dans le sang ? Cela ne vous excuse en rien à ses yeux. Vous aviez un flingue sur la tempe ? Vous êtes quand même coupable pour votre copine !

Pour elle, vous l’avez trompée, et c’est impardonnable. Même si c’est Kate Moss ou Alice Taglioni (je t’aime), vous êtes coupable de tromperie. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour elle ça veut dire beaucoup. Et elle déteste être trompée (comme toutes, à peu de choses près).

À utiliser : JAMAIS. Si vous trompez votre copine, vous n’avez que deux attitudes possibles. Soit vous ne vous faites pas attraper, soit vous demandez pardon et attendez la sanction…

Phrase débile à éviter #8

« C’est une amie »

10 phrases amis Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !

Sous-titre : votre amie se jette à votre cou en hurlant votre prénom, votre copine veut la tuer.

Votre coloc fille passe en culotte dans le salon, votre copine veut la tuer.

Votre meuf apprend que vous avez passé la nuit à discuter avec cette amie, elle veut la tuer.

Votre copine apprend que vous partez au soleil avec cette amie, qui est une bombasse, elle veut vous tuer tous les deux.

Dans sa tête de fille amoureuse de vous, (si elle est très jalouse et peu rationnelle) elle se dit que TOUTES les filles doivent être amoureuses de vous. Par conséquent, quand vous êtes un peu proche d’une autre fille, votre copine pète un câble et se transforme en Megan Fox dans Jennifer’s Body. Pas très glam.

À utiliser : 100% des fois où vous êtes vu en compagnie d’une jolie fille. Dans la vie, ou sur Facebook en photo. « Ce n’est qu’une amie ». Si vous voulez éviter le drame conjugal, ajoutez un « Je t’aime TOI », en insistant sur le toi.

Phrase débile à éviter #9

« Tu as grossi ? »

10 phrases grossi Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !

Sous-titre : vous la regardez bizarrement quand elle s’habille ? Votre target de longue date porte un pull autour de la taille ? Et là vous décochez la flèche verbale qui va l’atteindre en plein cœur. Parler à une fille de son poids, c’est comme parler de grammaire à un adolescent, ça ne se fait pas.

Alternative : « Tu as l’air fatiguée… » Les filles détestent les remarques sur leur état de santé qu’elles font tout pour camoufler grâce au maquillage (le truc orange qui laisse des traces sur les oreillers). Pas sympa. Mais efficace pour un début de push-pull. « Tu as l’air fatiguée… mais même comme ça tu restes beaucoup plus bonne que la plus bonne de tes copines. »

À utiliser : JAMAIS. Pas besoin d’être cruel. Les filles le savent, elles ne rentrent plus dans leur fameux jean témoin…

Et le meilleur pour la fin, celle-ci, je ne vous la sous-titre même pas…

Phrase débile à éviter #10

« Il faut qu’on parle »

10 phrases stop Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !

La phrase qu’on a tous récitée en introduction pour rompre. Tellement grillée qu’on pourrait quitter une fille avec ces simples mots…

« Il faut qu’on parle… je n’ai pas eu le temps de faire la vaisselle. »

« Il faut qu’on parle… on ne pourra pas partir en week-end finalement… » (là, l’effet permet de dédramatiser : elle s’attendait à une rupture, finalement c’est moins grave que prévu !)

À utiliser pour tout et n’importe quoi, ça rend fou, ça fait battre le cœur vite. À utiliser hors zone de gifle, sinon ça peut vite laisser des traces sur vos joues…

Voilà, c’était notre top 10 des phrases qui énervent les filles. Vous en avez d’autres pour être sûr de bien les mettre en colère ? A vous de jouer !

L’équipe ADS

banner parler aux femmes Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !
banner parler aux femmes Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !
Banner 50phrases Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !
Banner 50phrases Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !
Bann SexTalk 3 Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !
Bann SexTalk 3 Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !
Bann 16erreurs 1 Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !
Bann 16erreurs 1 Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !
Bann SMS1erRDV 1 Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !
Bann SMS1erRDV 1 Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !
Bann TechniqueAstucieuse v2 Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !
Bann TechniqueAstucieuse v2 Les 10 Phrases que les Femmes Détestent !
57 COMMENTAIRES
  • kairos dit :

    @ ju
    Parfait. Pour aller dans ton sens. J adore vraiment payer pour quelqu’un, nana, pote, famille etc… mais je sais avec qui je fais cela. Avec des gens qui rendent la pareil, une fois moi, la prochaine c est toi, et si tu es juste niveau tune, pas de souci nous verrons la prochaine fois.
    Mais oui comme hanneman je n aime pas être pris pour une buse. Et cela fait parti d un teste. Si elle ne fait pas de geste ça va être compliqué.

  • renoboy74 dit :

    Tiens petite phrase à la quelle je pensais:

    « Mon ex elle… » dangereux, très dangereux! On peut avoir une réponse du genre « et bien t’a cas te remettre avec elle! » alors ceux qui sont timbré, fou, à la limite de la conscience sociale ou qui veulent rompre répondent avec un sourire narquois: « j’ai déjà essayé »

    Ps: je ne peut être tenu responsable pour tout coup et blessures physique de tout type tel que baffes, griffure, couteaux, 44. Magnum, destruction de tympans quelques autres punitions tel que l’invitation de la belle mère en week end ou grève de no sexe, suite à l’utilisation de cette phrase ou de tout autres dérivés inspirés de ça base significative.

  • avalon dit :

    Je suis pas du tout d’accord sur la première ! :p
    Je pense et répète qu’en séduction on peut absolument TOUT se permettre, il faut simplement que ce soit fait de la bonne façon.
    J’ai abordé des nanas avec des openers bien plus beaufs ou insultants et ça a marché un paquet de fois :)

    – exemple récent, deux nanas se montraient leur string au dessus du jean en attendant le bus, moi je passe entre elle, je les pousse, glisse un « moi aussi je peux montrer mon cul ? »avec un grand sourire, et ça a très bien marché ;) –

    Dans la série « J’énerve ma copine » le « ta soeur en a des plus gros » je crois qu’on fait difficilement mieux ! ;)

    Avalon

  • bubbon dit :

    @abalon totalement d’accord avec toi les deux premiers sont par ailleurs d’excellents openers je trouve.

  • Capri dit :

    omg le bras droit !

  • hanneman dit :

    « Mais des générations d’hommes needy ont appris aux femmes à se comporter comme des princesses… »

    Oui complètement, mais il y a aussi Disney ;-)

    Cela dit, j’ai expérimenté certaines choses avec les filles dernièrement :
    – Ne pas les traiter comme des princesses.
    – Avoir le même jeu de séduction qu’elle (la distance, fuir, être exigent et dur comme elles le sont avec les mecs).

    Résultat des courses ; rien ne fonctionne. Je m’y attendais, c’était de l’expérimentation sur des filles sans réel intérêt pour moi.

    Tout ça pour dire que je pense à présent que contrairement à ce qui est dit, les filles aiment pour la majorité les mecs qui font un peu les chiens chiens.

  • hanneman dit :

    (Quand on ouvre cette fenêtre en grand, il y a un encart de pub ADS qui vient se superposer au texte.
    C’est très gênant).

  • hanneman dit :

    eh bien quand j’ouvrais ce matin la fenêtre de texte pour rédiger un message, un encart ADS (style pub) était présent et venait se superposer au texte que je rédigeais.

  • Geoffrey dit :

    Dans le genre de phrases que les femmes détestent, je me rappel d’une conversation avec mon ex sur ses complexes physiques, pensant la rassuré je lui ai sorti « Mais moi je t’aime comme tu es… » suivit d’un baiser sur la nuque. Je voulais lui montré qu’à mes yeux, elle était parfaite pour éviter qu’elle continue à se faire du mal avec son physique. Cette phrases a eu tout l’effet inverse, elle s’est complexée encore plus et je n’ai pas pu la voir nue pendant au moins un mois. Et oui, messieurs, j’ai dormi sur la béquille pendant un mois ! Dure à supporter mais je l’aimais vraiment… Maintenant je pense que la réaction à ce genre de phrase dépend aussi de la personne et de ses complexes à qui on la dit.

    • selim dit :

      Aie !
      Merci pour la mise en garde Geoffrey. C’est vrai qu’avec une phrase comme ça, elles comprennent : « Oui, je vois tous tes défauts mais je te trouve tout de même désirable ! »
      Raté !

  • D.M.R dit :

    Dire «Je suis vraiment désolé mais…» peut être vue aussi comme un « Il faut qu’on parle » mais il faut aussi rattraper le truc en enchaînent avec une phrase du style «j’ai oubliée la gamelle sur le feu » j’ai essayé mais j’ai pas eu le temps de dire la suite de ma phrase donc un conseil reste au moins a deux pas d’elle ou mettez-vous derrière une table pour vous caché.

    D.M.R

  • Cédric dit :

    Tout ok sauf le coup de l’addition tu peux payer un verre ou un restau à une fille le 1er rencard à condition que tu connaisses quand meme assez bien la nana…. Si c »est un rencard type site de rencontres, ou une fille que tu connais pas trop, c’est moit-moit.

    • Joanna dit :

      Quelle heureuse coincidence, ce commentaire !

      Pour l’anecdote, un mec portant ton même pseudo m’a un jour proposé de faire « moit-moit », comme tu dis…

      Il me plaisait bien mais j’ai tellement été vexée qu’il n’a pas eu de bisou à l’issue du rendez-vous et j’ai jamais voulu le revoir.

      Faire le radin au premier rendez-vous peut te recaler direct. Ne jamais faire ça !

    • John dit :

      Certaines femmes veulent tous les avantages du couple sans les désavantages, et vous en faites visiblement partie… Quand vous demandez à votre conjoint de partager les tâches ménagères, est-ce que vous trouveriez normal qu’il vous traite de fainéante ? Là on est dans le même registre. Accoler ce genre d’étiquette à quelqu’un qui demande juste l’équité au sein du couple, c’est juste de la mauvaise foi.

    • akward dit :

      Je suis une fille et pourtant je suis totalement d’accord avec John et Cédric, je suis trouve ça vraiment vieux-jeu qu’un mec paie tout tout le temps, je ne suis pas outrée s’il me demande de partager… Alors de là à le recaler pour ça vous imaginez !
      Néanmoins, s’il me paie une fois de temps en temps l’addition, je trouve ça généreux! D’ailleurs, sur ce point, je ne trouve pas que payer l’addition soit réservé aux hommes, je trouve qu’une fille qui paie aussi l’addition par générosité de temps à autre c’est classe.

  • John dit :

    On vit à une époque où quoi qu’un homme fasse, il a tort et passe pour le méchant, et on lui demande souvent de tenir un drôle de rôle, où il devrait d’un côté partager les corvées avec sa femme, partager (voire y laisser) les meubles, mais en revanche, partager l’addition, hors de question ! C’est pour ça que la femme qui me convaincra devra être libre, mature et indépendante. Partager l’addition, c’est être radin ? Ben voyons. D’autres diraient plutôt que c’est l’égalité des sexes qui veut cela. Il faut aller jusqu’au bout de sa logique, si c’est à géométrie variable cela n’a plus de sens. On ne peut pas réclamer l’égalité uniquement pour les avantages, et s’en plaindre et se défiler en rejetant la faute sur l’autre quand il s’agit des désavantages. Sinon c’est trop facile… Les femmes qui sont vexées par cela devraient commencer par se poser des questions et se remettre en cause, à mon avis. Car elles ne refusent jamais le partage quand il s’agit d’éléments moins contraignants et de loisirs. Elles veulent le beurre et l’argent du beurre. Rejeter le sexisme misogyne (l’homme ne doit pas être aux fourneaux, ni faire les courses, ni s’occuper de l’entretien de la maison), mais conserver le sexisme misandre (l’homme doit entretenir sa femme, tout lui payer, lui porter les choses lourdes, et à l’issue d’une séparation, céder son patrimoine et souvent, la garde de l’enfant intégralement). Il faut grandir et savoir un tant soit peu ce qu’on veut. L’homme n’est pas plus une marionnette jetable qu’une femme…

  • Jaime Lannister dit :

    Ok sauf sur l’addition, dans un premier rencard (quand c’est pas encore closé), on partage l’addition…

    • Sylvain dit :

      Hello Jaime Lannister,

      Grand sujet de débat dans la communauté ça! Pour ma part, je ne suis pas fondamentalement d’accord avec cette école. Je trouve que ça fait pingre de ne pas inviter la première fois. Pour rétablir l’équilibre, mieux vaut lui proposer de régaler la fois suivante, qu’il y en ait une ou pas. Après, c’est vraiment à la discrétion de chacun sur ce point là . Tant que ça fonctionne pour toi, suis ton instinct :)

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)