Slut Shaming et Réputation : Comprendre ce Phénomène Médiatique

Publié dans Le Buzz Séduction par Sélim

slut shaming Slut Shaming et Réputation : Comprendre ce Phénomène Médiatique
L’article du jour ne vous apprendra aucune technique de séduction, il vise à vous familiariser avec des concepts féministes développés depuis quelques années pour comprendre les discussions des filles et pour vous faire réfléchir à la notion de Don Juan et de salope…

Vous le savez, je lis beaucoup trop de magazines féminins et j’ai l’impression qu’un article sur deux traite du slut-shaming. Il était temps qu’on répare cet oubli et qu’on en parle sur Artdeseduire, qu’on vous donne notre position sur le sujet !

Le slut shaming, qu’est-ce que c’est ? Vite, une définition ! Le slut shaming consiste à « couvrir de honte les salopes », c’est un concept qui regroupe un ensemble d’attitudes individuelles ou collectives, agressives envers les femmes dont le comportement sexuel serait jugé « hors-norme ».

Le slut-shaming, compris en tant que tel, consiste donc à faire se sentir coupable ou inférieure une femme dont l’attitude ou l’aspect physique seraient jugés provocants ou trop ouvertement sexuels.

Je termine le plagiat Wikipédia avec cette phrase : « le slut-shaming entretient l’idée que le sexe est dégradant pour les femmes ».

Résumé simple : vous êtes « coupables » de slut-shaming si entre potes, vous racontez votre coup d’un soir avec votre collègue de bureau en la traitant de « salope délurée qui aime la b*te », ou si, attablé à une terrasse avec un pote, vous voyez passer une fille en mini-jupe et lâchez un petit « oh cette jupe de salope ! »

On en pense quoi du slut-shaming ?

C’est de la merde, les gars ! Ça fait du mal à tout le monde, ce n’est bon pour personne… et c’est là depuis bien longtemps.

La chanson « blague » de Fatal Bazooka résume bien la situation :

Voilà, un homme qui accumule les conquêtes, c’est un Dom Juan, un séducteur, un Casanova, un homme à femmes. Et une fille qui se comporte de la même manière aura le droit aux pires insultes, entre fille facile, salope et pute au choix.

Et si on réfléchissait un peu ? Je suis tombé récemment sur une lettre d’un père à sa fille. Il lui expliquait que non, le sexe n’était ni sale, ni grave, ni répréhensible tant que c’était fait entre deux personnes consentantes. (Lettre dispo à la fin de l’article)

On est complètement d’accord avec ce monsieur : le sexe n’est ni un exploit dont on doit se vanter quand on est un gentleman, ni une chose sale dont il faut se tenir éloigné quand on est une femme.

Le sexe est naturel, c’est véritablement pour nous dans l’ordre naturel des choses. Nous prenons souvent appui sur des thèses de psychologues évolutionnistes, pour qui le but de l’espèce est la reproduction.

A partir de là, il n’y a rien de honteux dans le fait de coucher avec un partenaire que l’on a choisi et qu’on apprécie. Ce n’est honteux ni pour vous, ni pour les filles.

Alors qu’est-ce qui cloche ?

Pourquoi les mecs parlent mal des filles ?

Très simple : frustration, jalousie, envie.

Quand vous entendez « C’est vraiment une traînée, elle couche avec tout le monde cette fille », comprenez « Elle est vraiment sexy, je coucherais bien avec elle mais je n’y arrive pas, elle ne veut pas de moi ».

Quand vous entendez : « Mais cet idiot, depuis qu’il est avec sa pute, on ne le voit plus », comprenez « je suis vraiment frustré de ne plus voir mon pote qui a l’air de s’épanouir en couple pendant que je m’endors seul avec ma main et mon sopalin ».

Un vrai mec qui a l’esprit d’abondance et qui connaît les femmes ne les jugera pas en fonction de leur comportement sexuel (réel ou fantasmé).

Les mecs (et les filles aussi…) parlent mal des autres filles pour étouffer toutes les pulsions sexuelles dans les sociétés patriarcales. La plupart des monothéismes visent à réprimer le pouvoir de la sexualité féminine, rien de nouveau sous le soleil…

Le but : faire en sorte que les femmes cachent leur sexualité, comme si c’était quelque chose de sale, comme si c’était une force que craignaient les hommes.

Bref, si vous voulez un bon conseil : apprenez à rester discret et à garder certaines choses pour vous. Pensez-vous vraiment qu’humilier une fille en déballant ses envies et ses fantasmes vous rendra cool ou plus viril, que vos potes vous respecteront plus ?

Si c’est le cas, changez de potes…

En conclusion

Notre objectif n’est pas de faire de vous des serial lovers, même quand nous partageons des FR, ce n’est jamais pour humilier les filles. Vous trouverez difficilement des jugements négatifs de notre part sur les filles qui couchent : on les aime, on en a besoin, et vous aussi !

Donc la prochaine fois que vous vous apprêtez à faire des remarques sur l’attitude d’une fille qui « danse comme une pute », « s’habille comme une pute », « enchaîne les conquêtes comme une salope », … tournez sept fois votre langue dans la bouche de qui vous voulez !

« Aimez-vous les uns les autres », c’était quand même un super message !

Pour en savoir plus :

L’article Wikipédia sur le slut shaming

L’article de Madmoizelle sur le slut-shaming

La lettre du père « Ma chère fille, j’espère que tu auras une sexualité épanouie »

Le slut-shaming, vous en pensez quoi ? Un avis sur les filles qui couchent « facilement » ?

Sélim et la team ADS

Bann SexTalk Slut Shaming et Réputation : Comprendre ce Phénomène Médiatique

30 COMMENTAIRES
  • Zidd dit :

    Bel article et je partage cet avis.
    cependant quand je vois en discothèque des nanas de 18 ans shabiller très sexy et très court, danser ou du moins essayer de danser sexy, qu’ elles ne se plaignent pas d attirer des maladroits :) ou qu’ elles dansent mieux car c est à en mourir de rire ^^

    Aussi les filles qui enchaînent les one shot et se plaignent de ne pas trouver de mec sérieux.
    hormis cela, sortez couverts et envoyez vous en l’air :)

    • hanneman dit :

      « Aussi les filles qui enchainent les ONS et se plaignent de ne pas trouver de mec sérieux » : Non ça désolé mais c’est un raccourci bidon.

      Ca veut donc dire qu’une fille qui n’arrive pas à trouver de mec sérieux, ne devrait pas avoir d’ONS quand elle le souhaite ?

      1) Elle n’est pas responsable de la fiabilité des mecs qu’elle rencontre.
      2) Avoir une vie sexuelle épanouie hors LTR ne signifie pas qu’elle ne mérite pas de trouver un homme qui lui correspond.
      3) Si les gens ne voient en une fille qui a des ONS qu’une « Marie couche toi là », c’est qu’ils n’ont rien compris.

      Ce que tu fais là, C’EST DU SLUT SHAMING !

      Oui, on peut penser que ce genre de filles maitrisent mal l’image qu’elles renvoient et de l’impact que ça à sur leur réputation, mais c’est à NOUS de ne justement pas faire ce genre de raccourci foireux.

      Une femme à le droit de vivre ses pulsions sexuelles hors relation de couple, sans être vue comme une fille de petite vertue.

    • Zidd dit :

      Euhm… Non !
      je ne fais point de slut shaming je n ai jamais donné de noms d oiseaux à ces filles.
      Ce que je veux dire, et je vais faire en sorte d etre plus précis. C est qu’une nana ou même un mec, car la situation est valable dans les deux sens; qui dit vouloir se poser mais ne fait rien pour, c est à dire enchaîne des les premiers soirs, et rompt pour un rien, à un nouveau copain ou une nouvelle copine chaque semaine, passe de celib à en couple 10x dans le mois, ne devrait pas se plaindre de ne pas trouver du sérieux. Pareil. Une nana qui à un futur copain en vue et qui le fait espérer et à côté de cela se fait quelques trips, n a que ce qu elle merite.

      Ensuite qu’ on me pardonne l expression mais une nana qui trompe et ne l avoue ni ne l assume elle mérite un surnom dégradant

    • Zidd dit :

      J ai été mal compris je ne faisais point de slut shaming.
      Explications. Quelqu’un se plaint se ne pas trouver qqn de serieux mais ne fait rien pour : préjugés sur les mecs, mauvaise foi, etc… Enchaîne les bons ok libre à elle, mais quand elle a un mec en vué flirte et qu’ il apprend que deux jours avant leur deuxième rencard elle a fait un truc à trois… Il disparait. Elle s etonne.
      ensuite peu importe les moeurs mais une nana en couple et qui trompe par simple pulsion ce devrait être normal ?

    • hanneman dit :

      Dans tes deux réponses les cas sont beaucoup plus précis et extrêmes.
      Là oui je te comprends et suis en partie d’accord avec toi.

      Mais ton propos de départ BRUT était mal exprimé.

      Avec tes explications ça prend du sens.

    • Zidd dit :

      Au temps pour moi :)

    • lex dit :

      Hanneman : au temps pour moi !

  • JR dit :

    Merci. Je pense que c’est le seul conseil utile que m’a donné mon père en matière de séduction : ne te vante jamais de tes conquêtes, surtout en termes négatifs.

    Chacun fait ce qu’il veut de son corps et de ses nuits, qui sommes nous pour juger les autres?

  • kidosselle dit :

    Je trouve cet artcle très intéressant (comme une suite logique de l’article 7 astuces pour aller mieux). Les frustrés devraient prendre des notes et changer de vision du monde et des femmes. C’est vrai au final avec qui nous b**serions sinon ? Nous sommes dans le même panier.

  • Perei dit :

    Bel article!
    Cependant, quand je vois des filles danser de façon très provocante ou s’habiller de la même manière, je pense qu’il s’agit simplement d’une question de respect de soi même.
    C’est d’une certaine manière négliger l’élégance, qui rappelons le, même si elle nous est chère a nous hommes, n’est pas propre qu’à la genre masculine.

    Quoi qu’il en soit, il est clair que ce comportement, le slut shaming, est de loin irrespectueux et révélateur d’une très faible ouverture d’esprit selon moi.

  • Nihon lover dit :

    Bel article. Je pense que c’est une bonne piqure de rappel pour ceux qui jugent un peu trop rapidement. J’entends malheureusement beaucoup trop d’histoires sur telle ou telle fille mais ce sont des choses que je ne veux pas entendre. Il faut être deux pour s’amuser et heureusement qu’il y a des filles qui adorent croquer la vie à pleine dent. Pourquoi s’amuser serait il réservé au hommes. Ce serait un triste monde.
    Je trouve que la lettre de ce père est un bon exemple.
    En tout cas merci pour cet article.

    • selim dit :

      Hello Nihon lover,
      on parcourt le web des garçons et des filles au quotidien et ce phénomène ne pouvait rester plus longtemps en back-office :)
      On les aime les femmes, surtout quand elles sont libres et qu’elles peuvent faire ce qu’elles veulent sans être jugées.
      Take care !

  • T'oneLess dit :

    C’est juste que pour ma part je n’ai pas envie de coucher avec une fille qui a couché avec des tonnes de mecs auparavant et au risque de chopper une saleté. Je respecte ce qu’elles font sexuellement, c’est leur vie, mais ça ne me donne pas envie.

    Pour ce qui est des grosses « chaudasses » qui attirent les mecs pour coucher avec, pour ma part, je préfère les oublier. Etre obligé de se mettre en mini jupe moulante pour pouvoir se sentir exister alors qu’une belle robe ferait largement l’affaire…
    Il y a des manière plus conventionnelles pour être libre tout en gardant son intégrité, en tant qu' »Hommes civilisés »

    • hanneman dit :

      J’ai couché avec des tas de filles.

      J’ai jamais rien eu car j’ai toujours fait attention à me protéger.
      Donc la prochaine fille qui couchera avec moi, sera sûr de ne rien attraper.

      Tu vois, une femme peut avoir couché avec 100 mecs sans avoir aucune saleté si elle a fait attention.

      Ensuite, il me semble que tu fais une confusion entre Allumeuse et Chaudasse.
      – Une allumeuse ne couchera pas forcement avec le mec, elle le séduira seulement.
      – Une Chaudasse, peut ne rien dire de son comportement sexuel et l’exprimer seulement le moment venu.

      Bref….

  • hanneman dit :

    Un sujet de fond qui me touche particulièrement.

    Rien qu’à la lecture de cet article ou même la pensée du Slut Shaming j’en ai les larmes aux yeux. Je sais pas, je dois ressentir toute la connerie des gens qui pratiquent le Slut Shaming (autant filles que mecs, car les filles sont tout aussi « pratiquantes » que les hommes dans cette discipline d’inculte).

    NON UNE SALOPE CA N’EXISTE PAS !

    Tout ce que le Slut Shaming engendre c’est la méfiance et la fermeture des femmes envers les hommes et le sexe, ainsi que la diminution de leur confiance en elle et de leur image. C’est à l’opposé de ce que chaque séducteur souhaite.

    Seuls les mecs et filles LSE, frustré(e)s de ne pas savoir séduire une femme, les jaloux, les possessifs maladifs et les croyants réactionnaires et ceux d’une autre époque pratiquent le Slut Shaming avec conviction.

    Pourquoi insulter une femme, alors que la seule chose dont on a envie est de coucher avec elle ? Réponse dans l’article. Commençons pas nous débarrasser des émotions irrationnelles et parasites qui altèrent notre analyse :

    > Cette femme n’est PAS UNE SALOPE, c’est MOI qui suis frustré(e) de ne pas pouvoir faire COMME ELLE : PROFITER d’une vie sexuelle et ASSUMER mes désirs SAINEMENT.

    Une femme qui aime le sexe, c’est bien, c’est beau, alors profitons en au lieu de les réprimer !!!

    Respectez les femmes et elles vous le rendront.

  • lex dit :

    Loofy : les propos attaquant une religion n’ont rien à faire ici. Merci.

  • Superbrunette dit :

    « Merci ».
    J’espère que cet article sera lu par beaucoup de monde. Et qu’il fera réfléchir. :)
    Vos apprentis séducteurs doivent comprendre ce qu’est réellement aimer les femmes.
    « Merci » (bis repetita).

    • selim dit :

      Mais de rien mademoiselle Superbrunette.
      On sait que toutes les femmes ont des désirs différents, on sait qu’hommes et femmes sont différents.
      Maintenant, je ne pense pas que la philosophie d’Artdeseduire repose sur une quelconque guerre des sexes : on préférerait ne pas exister et que toute la planète s’aime, malheureusement, il y a encore du travail !
      Bien à vous !

    • Superbrunette dit :

      En effet, et je ne remets pas en cause la philosophie d’ADS en soi. Seulement il est vrai qu’à la lecture de certains commentaires sous vos différents articles, on sent que l’interprétation qui est faite par certains de vos lecteurs est parfois un peu…à côté de cette philosophie justement.
      D’où mon emphase en découvrant cet article, car il est sans équivoque quant aux idées défendues par ADS.
      Il est ciblé « respect », et moi le respect, ça me plaît ! :)

  • La Sauterelle dit :

    J’ai toujours ete surpris de voir par quelle manipulation le Don Juan a pu etre connote positivement et laisser seule la « salope » a la vindicte populaire alors que pourtant, que ce soit dans le mythe ou dans les pieces de Tirso de Molina ou de Moliere, Don Juan est toujours decrit negativement. Surtout dans aucune des deux oeuvres, on dresse un eloge a la faculte de seduire de nombreuses femmes de cet homme. Oui, certaines de ses conquetes sont relatees mais pas positivement.

    Par rapport au slut-shaming, il est certain que les actes de denonciation de salope, fille facile ou autre chose sont des coups laches nes de la frustration car un etre accompli dans ce domaine n’a pas besoin de rabaisser les autres. Ayant toujoursvconsidere que l’homme et la femme ont les memes droits a vivre leur sexualite comme ils l’entendent, je refuse de m’adonner a ce genre de tacles.

    Ceci etant, une fois ceci pose, il demeure un autre probleme qui concerne autant les hommes que les femmes (meme si malheureusement, ce sont surtout sur elles que generalement on emet des jugements par ce biais) qui est celui de la congruence. Si quelqu’un (homme ou femme, peu importe) dit rechercher une relation serieuse mais en meme temps, enchaine les coups d’un soir et les relations de couple de tres courte duree, loin de moi l’idee de le traiter d’homme ou fille facile….toutefois il faudra bien admettre qu’il constituera un partenaire moins credible en vue d’une LTR puisque ces actes ne sont pas congruents avec ce que suppose ce qu’il dit vouloir (une LTR donc de la stabilite et de la fidelite).

    Le dernier ecueil est la, hommes comme femmes ont droit a une sexualite libre aussi debridee et plethorique qu’ils peuvent le souhaiter, seulement ce n’est pas non plus illogique de penser que les individus enchainant les conquetes suscitent plus de doutes quand a leur capacite a etre des bons candidats pour une LTR. Pour c’est presque normal de perdre des points de ce cote ci par manque de congruence. C’est pourquoi tant pour les hommes que pour les femmes, a propos de vos conquetes: DISCRETION.

    • selim dit :

      Ta conclusion est parfaite. La discrétion est le seul moyen de pouvoir un jour intéresser un partenaire pour une relation à long terme !
      C’est vraiment un problème, tous ces jugements… mais il semble qu’on doive faire avec. Donc en attendant que tout le monde soit ouvert d’esprit : discrétion !

  • Oliver L.M. dit :

    @Superbrunette : Tu n’as pas à nous remercier, les apprentis séducteurs d’ ADS aiment vraiment les femmes ;-)

    @La Sauterelle : Je te dirai une chose, la fidelité est avant tout dans la tête…

    Votre bien dévoué,

    Oliver.

    • Superbrunette dit :

      Tu es un nouveau modo ?

    • lex dit :

      Superbrunette : nop, c’est pas un modo, juste un bon lecteur ^^

      (En gros , il a la meilleure place. ^^)

    • Oliver L.M. dit :

      @Superbrunette: Niet, je suis juste un lecteur, un homme dont la séduction est un art de vivre, qui aime et respecte les femmes.

      Ton bien dévoué,

      Oliver.

      « Lorsque les femmes nous aiment, elles nous pardonnent tout, même nos crimes. Quand elles ne nous aiment pas, elles ne nous pardonnent rien. Pas même nos vertus. » Honoré de Balzac

  • Kevin dit :

    Le mot de la fin pour Grand Corps Malade (chanson qui vaut le détour ;) )

    http://www.youtube.com/watch?v=AmUox0fjcDs

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)