Drague de Rue pour le Coach en Séduction : la vidéo des 62 filles !

Publié dans Le Buzz Séduction par
ArtDeSeduire.Com

Drague de Rue Artdeseduire Drague de Rue pour le Coach en Séduction : la vidéo des 62 filles !
Happy birthday ! En tant que séducteur, on sait bien qu’on va s’amuser avec des potes de potes, mais les anniversaires sont aussi l’occasion de faire des rencontres inattendues !

On s’est donc retrouvé samedi avec la team, place Bellecour à Lyon, avec pour objectif de faire un petit cadeau à Sélim, notre prétexte de la journée !

Le concept : aborder le plus de filles possibles dans la rue, pour le défi, et pour faire un cadeau inoubliable au coach en séduction ! Et comme on est sympa, on vous explique ce que l’on a appris lors de ce SPU sauvage en trois étapes !

Voici ce que nous avons envoyé au coach en séduction pour son anniversaire : 62 filles en Street Pick-Up en un après-midi, qui dit mieux ?

On vous dit tout sur cette session de drague de rue hivernale !

1ere étape : se rôder

Comme dans toutes sessions SPU, la première étape est de se chauffer. Et généralement, les openers à prétexte sont les plus pratiques pour ça.

L’opener à prétexte est un opener avec un but précis où la fille que vous abordez n’a aucune raison d’être sur ses gardes tel que

« Quelle heure est-il s’il vous plaît ? » ou
« Pouvez-vous m’indiquer la banque la plus proche ? »

Dans notre cas c’était « Aidez-nous à souhaiter un bel anniversaire pour notre ami ! »

L’avantage de commencer par ces openers est qu’ils sont absolument sûrs, personne ne vous refusera un coup de main basique ! Aucune bâche.

Et ils permettent de se réhabituer à parler à des inconnus, à se mettre de bonne humeur en constatant encore une fois que les gens sont sacrément sympathiques quand on demande avec le sourire !

Une fois la conversation lancée, on travaille la répartie.

Ensuite, le modjo arrivé, il sera temps de passer aux choses plus sérieuses avec du Direct Game ou de l’Indirect Game. Mais l’opener à prétextes a des limites, on y reviendra.

2e étape : être clair

L’avantage de répéter un paquet de fois le même opener, c’est que cela vous permet de voir les différentes réactions en fonction des variations dans la manière d’introduire le sujet et de réajuster.

Nous avons tiré quatre leçons de cet opener répété encore et encore.

Précision = efficacité

Nos résultats étaient bien meilleurs lorsque nous expliquions rapidement et clairement le but de notre présence. Il faut donc être clair dès la 1ere seconde. La fille a besoin d’être très vite rassurée en comprenant le sens de notre abordage.

Même les openers absurdes ont cette qualité : ils montrent directement que vous êtes là pour vous amuser !

Souriez, vous êtes filmé !

Le sourire aide beaucoup aussi. C’est communicatif et vous ferez moins peur à tout le monde, quelle que soit votre demande ! Souriez !

Soyez le leader !

La troisième leçon est que vous devez mener la danse. C’était particulièrement visible en comparant la méthode douce «Voulez-vous bien…blah blah… » où l’on introduisait longuement notre démarche, à la méthode ferme en leur imposant (avec tact, toujours !) le carton entre les mains.

La deuxième étant plus efficace, bien sûr. Prenez les devants, lancez la machine. Rien n’empêchera la fille de refuser quand même, mais les chances de succès sont bien plus importantes. Faites comme si vous la connaissiez depuis des années.

Un prétexte visuel indéniable !

Notre panneau nous a aidé à valider rapidement ce que nous faisions. C’est comme séduire avec un dessin, vous transportez l’opener avec vous.

3e étape : profiter sans demander le numéro

Pourquoi ne pas prendre le numéro ? Et bien parce que c’est justement là qu’est la limite de l’opener à prétexte.

Vous avez abordé un set avec un but affiché (l’heure, un lieu, l’anniversaire de Sélim) et finalement vous lui demandez quelque chose de totalement différent (ses fesses) : trahison, vous avez menti sur vos vraies intentions !

Avec ce genre d’openers (ainsi que la plupart des openers indirects), la seule manière de transformer l’essai est de lancer la conversation, de réussir votre transition pour pouvoir finalement dire « Tiens, je n’y avais pas pensé en venant te voir mais maintenant que je te découvre, j’ai furieusement envie de te revoir. »

La transition est bien plus compliquée à faire dans ce cas que si vous aviez engagé la discussion avec une approche directe « je te parle parce tu me plais ». C’est l’avantage d’une approche directe : pas de mensonge, pas d’entourloupe, elle sait pourquoi vous êtes là !

Conclusion

Prenez les choses en main, vous voulez aborder une fille, allez-y ! Elles ne mordent pas et si vous vous êtes chauffés, ça ira bien. Et plus vous pratiquerez, moins vous aurez besoin de vous chauffer.

Si vous voulez vraiment séduire une fille dans la rue, n’attaquez pas par un mensonge ou une fausse excuse. Oubliez les openers indirects, oubliez les opinion openers dans la rue.

Soyez franc. Vous pouvez y aller cash (en restant courtois) ou la jouer plus délicatement suivant votre niveau mais une fausse excuse est une fausse bonne idée.

Entourez-vous de votre équipe. Mais ne sortez pas avec ceux qui n’ont pas d’énergie, ils seront mieux à se reposer sur leur canapé. Souriez, vous êtes beau !

Pezzo et Wister, pour le Lair de Lyon ! PS: encore un grand merci à toutes les filles qui nous ont aidé pour tourner ce petit clip !

Analyse du coach en séduction

Merci les gars, vraiment bien joué, vous avez dû vous amuser à tourner ça. Très rose, ce générique, non ?

C’est effectivement très facile comme opener, ça permet de se rendre compte que parler à une fille, c’est facile ! Les filles refusent rarement les projets funs et peu impliquant !

Pour ce qui est de la prise de numéro etc… à votre place, j’en aurais profité pour distiller de l’information sur la soirée à venir : « Tiens, ce soir on sort au Fish, au Fridge, au First, au Perroquet bourré, à l’Ayers Rock, passez nous voir on vous expliquera tout ! »

Vraiment bien joué, j’applaudis l’initiative, vous remercie et file de ce pas écrire un article sur la drague de rue avec des pancartes !

Lecteurs fidèles, on attend vos remarques, vos critiques : qu’est-ce qui aurait pu être amélioré dans ce projet ?

Sélim

Bann SexTalk Drague de Rue pour le Coach en Séduction : la vidéo des 62 filles !

16 COMMENTAIRES
  • dashingkev dit :

    Une petite session spu avec l’opener , kino jusqu’à numclose aurait était super je trouve

    • Sélim dit :

      Le prochaine fois ils élèveront encore le niveau Dashingkev !

    • Pezzos dit :

      Oui, mais comme on l’explique dans l’article, la base était juste d’avoir un grand nombre de « Joyeux anniversaire » pour Sélim en moins de deux heures. Et on se rend vite compte que l’opener à prétexte est assez compliqué pour rebondir.

      Mais challenge accepted, on fera mieux la prochaine fois !

  • Miles dit :

    Alors ça c’est tout mignon! Bravo à eux, un cadeau original, vraiment!

  • Xander dit :

    Hey ! Alors ça c’est un super cadeau !

    Alors joyeux anniversaire Sélim ( désolé je suis pas une jeune et jolie blonde 30 fois trop couverte mais c’est l’intention qui compte )

    Le num close en effet un peut difficile a intégrés mais récupéré les facebook ou adresse email pour envoyer le lien de la vidéo, c’était jouable je pense.

    Un barbu qui vous souhaite que du bien !

  • Chuck_du77 dit :

    Super idée, très originale et un opener de malade voilà comment je résumerai cette vidéo.

    Après j’ai deux questions qui me viennent en tête 1) si la fille vous demande pourquoi vous faites ça en vidéo vous lui répondez quoi? 2) Si elle vous demande pourquoi vous demandez qu’à des filles vous lui répondez quoi?

    • Pezzos dit :

      « Nous voulons faire plaisir à notre ami Sélim pour son anniversaire et nous ne prenons que les filles, c’est plus sympa pour un homme. Nous filmons pour lui faire une vidéo pour son anniversaire, ça ne vous dérange pas ? »

      S’il y avait la moindre hésitation « Si ça vous dérange, on ne filme pas. »

      Seulement deux sets ont refusés d’être filmé. Donc en vrai, on a plus de filles que sur la vidéo.

  • Maiz dit :

    Je suis un des membres du lair qui a participer a cette video.
    Le plus dur, très franchement, c’est le premier abordage.
    Après c’est que du fun, pour moi, l’état d’esprit fait toute la différence.
    Deux semaine après, je sens encore le boost d’énergie que cette après midi m’as procuré.
    Ce que je tire de cette expérience, c’est que vraiment vous pouvez aborder plus de 50 filles en deux heures. Pour moi qui n’avais jamais fait de spu ça a été une révélation.
    Ce fut un grand plaisir de faire cette vidéo.
    Amour et Chocolat !

    • Sélim dit :

      Amour et chocolat, rien que ça ?
      Il me tarde de faire le même genre de vidéos, on va voir comment on peut faire… Je suis une quiche en vidéo, après, la rue, ça c’est un field dont je me souviens !

  • Birds dit :

    Clap clap clap

    J’adore l’idée, simple + originale = redoutable. Pezzo, Wister, j’espère que vous ne voyez aucun inconvénient à ce qu’on s’en inspire pour les anniversaires de nos potes. En tout cas brillante idée, félicitations.

    Et Joyeux anniversaire, coach, la génération 83 te salue bien

    Birds

  • Hannamen dit :

    Félicitations à eux, belle initiative.

    Les Lyonnais sont vraiment des gens bien :-)

  • DeeJay dit :

    Je pense comme Birds, c’est simple et très original.
    Vous ne pouviez pas faire mieux les gars !!
    Il n’ya pas meilleur cadeau qu’on puisse faire
    Vous ne m’en voudrez pas si je garde cette idée (à l’école je copiais sur les meilleurs)
    Joyeux anniversaire Sélim!!!!!!!

  • Glax dit :

    Pas top les filles a Lyon en fait … Idée sympa cependant.

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)