Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Vos Premiers Mots Pour Aborder Une Fille : Pourquoi On s’En Fout… Et Elle Aussi…

premiers mots pour aborder une fille

Aborder une fille

Vos Premiers Mots Pour Aborder Une Fille : Pourquoi On s’En Fout… Et Elle Aussi…

Vos Premiers Mots Pour Aborder Une Fille : Pourquoi On s’En Fout… Et Elle Aussi…


« Quels sont les premiers mots que je peux dire pour aborder une femme que j’ai envie de séduire ? » Voici sans doute la grande question qui occupe les hommes de 18 à 99 ans depuis des générations.

En effet, quoi de plus impressionnant que d’essayer de parler à une inconnue ?

Vous ne savez pas si vous lui plaisez. Vous ne savez pas si elle va être sympa ou si elle va vous rejeter méchamment. Vous ne savez pas si c’est vraiment une bonne idée.

Bref, vous avez peur. Tellement qu’au final, ces premiers mots que vous auriez voulu lui dire ne sortiront jamais de votre bouche.

Voici un scoop pour vous : les premiers mots pour aborder une femme, on s’en fout !

On en parlait l’autre jour avec Sélim et sa team de pirates. JC et Philippe n’avaient pas de question sur la phrase pour aborder, c’était surtout « Pirate Puceau » comme on l’appelle, Sam dans la vraie vie.

Sam, c’est typiquement le genre de timide qui a besoin d’une structure, qui a besoin d’une séquence pour aborder une fille. Un début, un milieu, une fin, comme dans un bon film, comme dans un bon discours.

Sauf que comme Sélim le répète : « Le début ? Mais qui se souvient du début ? Qui se souvient des 10 premières secondes quand une histoire dure 10 minutes, 10 semaines ou 10 ans ? Tu te souviens du début de Titanic, toi ? Pareil quand un mec aborde une femme ! »

Séduire une femme : pourquoi les premiers mots ne sont pas si importants ?

Tout simplement parce qu’elle ne va pas s’en rappeler.

En fait, ce n’est pas ce que vous allez lui dire qui va la marquer, mais plutôt ce que vous allez dégager comme première impression.

Ce qu’elle va ressentir en votre présence. Est-ce qu’elle s’est sentie à l’aise ? Est-ce qu’elle avait envie que vous partiez au plus vite ? Est-ce qu’elle s’est sentie en sécurité ? Est-ce qu’elle a passé un bon moment ? Est-ce que vous l’avez fait rire ?

C’est là-dessus que vous devez vous concentrer ! (Et il s’agit exactement des piliers du Système RDV à découvrir ici pour apprendre à aborder les filles !)

Et arrêtez de vous mettre la pression avec des choses qui n’en valent pas la peine.

Voyons ensemble deux erreurs que vous ne devez plus faire pour mieux aborder les filles !

Aborder une inconnue : les deux erreurs qui vous paralysent

L’illusion de l’opener parfait

La première erreur qui vous empêche le plus souvent d’aborder une femme pour la séduire, c’est la peur de ne pas trouver l’opener parfait.

De toute façon, il ne sera jamais aussi parfait que celui de Tony sur les plages de Miami : “Oyé Sapapaya, ça vous dirait un ice-cream avec mon ami et moi ?”

Plus sérieusement. Vous la voyez, elle vous plaît !

Vous avez vraiment envie de tenter votre chance, mais là, c’est le trou noir :

« Vite, qu’est-ce que je peux bien lui dire ? »

Et quelques secondes plus tard, la voici disparue dans la foule.

Et vous ne la reverrez sans doute plus jamais.

Pourtant, plus vous allez aborder de femmes, plus vous vous rendrez compte que les premiers mots échangés ne sont pas si importants que cela.

C’est votre capacité à rebondir et à vous adapter en fonction de ses réactions une fois que vous aurez entamé la conversation qui va faire la différence !

La peur de ne pas être assez bien

L’autre erreur qui vous empêche d’aborder une femme qui vous plaît, c’est de vous dire que vous devez absolument être au top pour aller lui parler.

Pourtant, il nous arrive à tous de ne pas être au meilleur de notre forme.

D’être fatigué, de ne pas avoir eu le temps de nous raser, d’avoir enfilé le premier sweat qui passait parce que nous étions trop en retard.

Qu’à cela ne tienne !

Si vous attendez d’avoir bien dormi, d’être bien coiffé et bien habillé pour aborder une femme qui vous attire, vous risquez de passer à côté d’un sacré paquet d’occasions.

Comme Cavani !

Donc lancez-vous et abordez les filles qui vous plaisent !

Vous en sortirez toujours gagnant. Ne serait-ce qu’en ayant eu le courage d’y aller. Ce sera votre petite victoire de la journée.

Vous pouvez même faire cet exercice.

Sortez complètement à l’arrache et allez aborder les filles qui vous plaisent.

Comme ça, quand vous allez faire l’effort de vous habiller avec style, vous allez vous sentir beaucoup plus en confiance.

« Hard trains for easy wins » pour reprendre la devise de l’équipe d’athlétisme du Kenya.

C’est avec les entraînements les plus durs que vous obtiendrez des victoires faciles.

Drague : oubliez les premiers mots et développez le bon état d’esprit

Si vous paniquez et que vous ne savez pas quoi lui dire, c’est parce que vous partez avec un mauvais objectif en tête.

Vous partez avec l’idée de lui plaire.

Vous vous dites qu’il faut absolument que vous l’impressionniez pour repartir avec son numéro de téléphone.

Vous vous mettez donc un maximum de pression sur les épaules. Et au final, vous ne faites rien.

Donc abordez-la et adaptez-vous ensuite.

Sans vous démonter malgré les difficultés.

Voici les 2 problèmes que vous allez rencontrer le plus souvent.

Problème 1 : Elle ne semble pas réceptive à votre approche

Pour une femme, cela peut-être une situation angoissante de se faire aborder par un homme qu’elle ne connaît pas.

Elle ne sait pas si vous êtes un gros relou qui va lui tenir la jambe pendant des plombes. Elle se dit qu’elle ne va pas pouvoir se débarrasser de vous si vous ne lui plaisez pas.

Il est donc normal qu’au moment où vous échangez les premiers mots, elle risque de vous sembler un peu froide.

À ce stade, le pire qu’il puisse se passer, c’est que votre opener tombe complètement à plat. Vous allez vous sentir un peu comme Jean-Claude Duss ou Pierre Richard…

Ne vous laissez pas abattre.

Peu importe la façon dont démarre la conversation, vous pouvez lui donner envie de parler avec vous.

Même si votre approche était nulle.

Je me souviens d’une fille croisée dans la queue de la cafét de mon école.

Opener cataclysmique à souhait :

« Salut, tu fais partie de l’équipe de pom-pom girls de l’école non ? »

« Non. »

« Ha mince ! Oups ! Où est-ce qu’on s’est déjà vus ? Au yoga ? »

« Non » avec une mine renfrognée.

C’est là que vous devez vous adapter.

C’est la clé pour progresser en séduction.

Quoi qu’elle vous dise, vous devez être capable d’improviser.

Vous devez être capable de lui apporter un maximum de fun, de faire baisser la tension qu’il y a entre vous et de la rendre plus ouverte à la discussion.

Une bonne astuce, faites preuve d’autodérision.

« Hum…Bon, ok, c’est nul. Attends, je vais demander à Siri comment aborder une femme dans la queue de la cantine. »

Ouf, j’ai enfin réussi à la faire rire un peu.

Mais, c’est là qu’arrive la 2ème grosse difficulté du jour.

« Je suis déjà en couple ».

Que faire maintenant ?

Elle vous dit qu’elle a déjà un copain : comment enchaîner ?

Si vous ne voulez pas être pris au dépourvu face à une fille qui est déjà en couple, vous pouvez aller jeter un coup d’œil sur cet article.

Ensuite, vous allez bien lui faire comprendre que vous êtes le prix.

« Ho ! Mais tu ne manques pas de confiance en toi dis donc. C’est une qualité admirable. Mais ce n’est pas parce que j’aime discuter dans la queue de la cantine que je suis forcément là pour sortir avec toi. Je suis romantique, j’aimerais que l’on fasse connaissance d’abord. »

Elle a rigolé de nouveau, puis m’a dit qu’elle était vraiment amoureuse.

Il ne s’est jamais rien passé avec elle.

Mais, elle est toujours revenue me dire bonjour quand je l’ai croisée.

Je me dis que je lui ai fait passer un bon moment, et c’est ce qui est important dans vos interactions avec les femmes (et les hommes d’ailleurs).

Oubliez vos objectifs de conquête, enlevez-vous de la pression, rebondissez avec humour sur ce qu’elle peut vous dire, même si elle ne vous répond que par onomatopées et arrangez-vous toujours pour lui faire passer un bon moment.

C’est à partir de là que les progrès vont réellement commencer !

Conclusion

Les premiers mots en séduction, on s’en fout !

Il n’y a pas de recette magique ou de phrase géniale qui vont vous aider à séduire cette femme.

En revanche, vous pouvez enfiler votre plus beau sourire, profiter du moment présent et emballer la conversation pour lui faire passer un bon moment.

Et ce quoi qu’il arrive. Même si elle vous semble un petit peu fermée au début.

Donc gardez la tête froide et amusez-vous. Quoiqu’il se passe, personne ne va mourir.

L’essentiel, c’est d’aborder cette fille, sans flipper.

==> Peur du râteau ? Peur du ridicule ? Découvrez comment des débutants abordent et séduisent des filles canon SOUS VOS YEUX >>

Sylvain, l’ami de Siri.

Lire la suite
11 Commentaires

11 Comments

  1. leonard maron

    13 juin, 2018 à 10:22

    Aborder sans fleurter c’est pas prendre le risque de devenir rapidement un bon pote ?

    • Sylvain

      13 juin, 2018 à 16:04

      Hello,

      Non je ne pense pas ! il faut se mettre d’accord sur l’abordage qui est vraiment le moment de la rencontre. Le probleme c’est si ensuite tu la revois, qu’il y a un ou plusieurs dates et que rien ne se passe. pas de fun, de flirt ou d’émotions. Et c’est là que ça devient un problème ! ;)

  2. Bruno

    13 juin, 2018 à 18:23

    Tjs de bon conseil, l’ami Sylvain….
    C’est fou comment la confiance fait largement la différence et je te rejoins sur les exercices sa porte vraiment ses fruits, j’en suis pas encore a aborder dans la rue mais je m exerce dans certaines situations et au boulot aussi et c est vrai que plus je le fais plus je suis à l’aise….et je dîne d’ailleurs avec une collègue ce week-end sa fait a peine 1 an qu’elle est la , je ne lui ai quasiment jamais parlé avant , deux joke, un numéro et trois textos(bon j avoue un peu plus) plutard avec de la tension et du fun , je pense clairement conclure des ce premier rdv (j apprends de mes erreurs). Et tient toi bien Sylvain elle n’a que 24 ans et c’est une 10/10, j’en ai 38…elle m a sorti le shit test de l age et la joke de selim comme quoi,elle est devait etre au top vers 17 18ans ma fortement aidé…..

    • Sylvain

      14 juin, 2018 à 11:20

      Hello,

      Génial ça Bruno ! A toi de jouer, j’attends la suite ! Sois bon et on attend ton field report la semaine prochaine :)

  3. Ézé Poirier

    14 juin, 2018 à 14:59

    J’me rappelle une fois, j’ai dit à une fille que j’ai abordé dans la rue :  » salut, j’viens de te croiser au parc et j’avais le gout qu’on fasse connaissance. J’me présente Ézékyel.  » la fille:  » Ézé, c’est moi, c’est Marie- Pier, tu te rappelle pas de moi?  » alors, là j’étais mal à l’aise pcq j’ai utilisé une technique d’approche qui ne fonctionne qu’avec des inconnus. Du coup, j’ai vite relancé:  » Ha, oui, j’me rappelle, toi tu faisais toujours la gueule à l’école. Ptn j’espères que ma façon de t’aborder t’a pas fait trop peur!  » la fille a rigolé et vous ne devinerez jamais quoi! Elle qui me refoulait avant, depuis elle a de l’intérêt pour moi et si c’était pas du fait qu’elle a un copain, je pense qu’on sortirait ensemble.

  4. Bruno

    14 juin, 2018 à 15:29

    Salut sylvain, promis je te fais un rapport et la miss pas réussi a attendre jusqu’à ce week end, pour avoir un bisous , c est le KC le plus rapide et facile de mes histoires….. et elle m’a chauffé toute la journée par texto, c est une dinguerie……
    J en ai oublié ma première target du coup….

    • Sylvain

      15 juin, 2018 à 11:59

      Impeccable! Ca fait plaisir! Comme quoi parfois quand tout fonctionne sans accroc, les choses deviennent vraiment faciles :)

  5. bruno

    22 juin, 2018 à 07:47

    Oui effectivement, j’ai cru à une caméra caché à un moment :p
    On a pas pu se voir le dit week end j’avais zapper mais j’avais un gala de boxe prévu depuis des semaines avec des potes.
    Mais voyant son attirance, je l’ ai chopper dans mon bureau ( gros lllllooooollllll)et elle me dit que je suis bien sure de moi et que c’est déstabilisant…. sans s’en rendre compte elle venait de me faire le plus beau des compliments, j’ai trop souvent manqué de confiance et je me fais violence mais c’est de plus en plus naturel, je m’ affirme et sa impact fortement sur mes interactions avec les gens et au delà du fait de pouvoir chopper des meufs, sa rend la vie beaucoup plus facile et agréable, c’est motivant

  6. Sylvain

    22 juin, 2018 à 10:41

    Bravo à toi!

  7. bruno

    28 juin, 2018 à 07:38

    Sylvain,
    samedi j’ emmène mon neveu happy kid, il a 2 ans, je me mets avec lui dans les jeux, une maman arrive avec son petit même age, du coup elle reste à l ‘extérieur du jeu, je l’ai fait jouer tous les deux, jeux de regard avec la tite maman 9/10, sourire etc.. son petit est fan de moi loooolllll à la fin elle m’invite à prendre un café…. belle discution, beaucoup de question, on fini par manger ensemble tous les quatres, échange de numéro. à bientôt pour de nouvelles aventures
    vraiment pas mal le coup du petit neveu qu’on emmène jouer très très pratique
    ahahahahha

    • Sylvain

      28 juin, 2018 à 14:48

      Super ça Bruno ! N’oublie jamais, les bébés et les chiots sont des armes de séduction massives :)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Aborder une fille