Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Comment Draguer Pendant la Pause Déjeuner : 3 Façons d’Aborder les Femmes à Midi

draguer le midi

Aborder une fille

Comment Draguer Pendant la Pause Déjeuner : 3 Façons d’Aborder les Femmes à Midi

Comment Draguer Pendant la Pause Déjeuner : 3 Façons d’Aborder les Femmes à Midi


La Team Pirate repart à l’abordage. On profite du retour des beaux jours pour sortir, pour aborder les filles dans la rue, et cette fois-ci encore, 3 openers différents à découvrir pour aborder le midi, pendant la pause-dej.

Pirate kamikaze, Pirate fashion et Pirate puceau ont chacun eu leur tour, découvrez immédiatement leurs approches !

Je prends le rôle de Jack Sparrow pour vous rappeler les règles à suivre pour draguer dans la rue, avec le SYSTEME RDV pour aborder les filles qui vous plaisent, partout, tout le temps

Les avantages de la drague le midi

Avant toute session de drague de rue, briefing à mes pirates.

J’ai les trois en face de moi, ils sont prêts à passer à l’abordage.

« Les gars, vous savez à quel point le timing peut jouer en votre faveur. Le midi, ça commence à devenir très bon pour draguer les filles.

Le matin, c’est certes compliqué, mais pas impossible…

Mais tout comme vous, le matin, les femmes actives pensent à leur job, ont la tête dans le cul, pour certaines encore les traces de draps sur la joue et ne sont pas encore en « mode rencontre ».

Pour 80% des gens, la rencontre, ça doit avoir lieu le soir, dans des lieux bien précis, et c’est une erreur !

Nous sommes des hommes libres. Bienveillants, drôles, confiants, ambitieux, généreux, virils : si on a envie d’aborder une femme, on applique la philosophie « j’la vois, j’y vais » à toute heure !

Prêts pour la checklist ? Lors de cette session d’abordage, je veux voir :

  • Un body language confiant
  • Une contrainte de temps qui arrive rapidement
  • Un prétexte pour la revoir et prendre son numéro plus facilement
  • Du positif, de l’énergie, du sourire sur vos visages
  • De la clarté dans l’élocution
  • Et les 3C : de la créativité, de la culture, de la curiosité !

Si en plus de ça vous réussissez à faire un compliment à la dame, elle devrait être OK pour vous revoir et vous donnera son numéro de téléphone.

A l’abordage, hissez le drapeau, la piraterie n’est jamais finie ! Action ! »

Aborder à la pause déjeuner

==> Peur du râteau ? Peur du ridicule ? Découvrez comment des débutants abordent et séduisent des filles canon SOUS VOS YEUX >>

Et c’est notre « pirate kamikaze » qui inaugure la session.

L’opener de l’interdiction

Cet opener marche avec tout le monde, tout le temps, partout. IL fait partie de mes meilleures phrases pour aborder une femme.

C’est une variation de mon opener « Police des lunettes », « police des chaussures à talons » etc…

C’est donc Philippe qui attaque :

« Bonjour, je vais vous demander de quitter ce banc, c’est interdit de manger ici

Elle : – Hein quoi ? mais non, c’est pas interdit, non ?

Philippe : – Ben si, je viens de refaire la peinture et t’as ruiné tout mon travail…

Elle : – Mais vous rigolez ?

Philippe : – Ben oui je rigole ! Tu sens bien que ça ne sent pas la peinture fraîche ! Ça sent… ça sent bon, c’est toi, c’est quoi, c’est Lancôme ?

Elle : – Ahah, pas mal, oui.

Philippe : – En vrai, je suis en chemin pour déjeuner avec un client, et je t’ai vue, et j’ai trouvé que tu maîtrisais parfaitement le planter de fourchette dans la salade de carottes ! Enchanté, je m’appelle Philippe.

Elle : – Samantha !

Philippe : – En plus j’ai zéro inspiration pour ce déjeuner, on va toujours au même restaurant, tu prendrais quoi toi ? Bon, à part des carottes, j’veux dire ? Par cette température, il faut manger quoi pour ne pas m’endormir devant mon écran d’ordi cet aprèm ?

Elle : – Ah c’est sûr que des fruits et des légumes c’est mieux si vous devez rester vigilant cet après-midi.

Philippe : – Donc toi aussi, visiblement, tu dois rester concentrée cet aprem. Tu fais quoi ? Ne me dis pas… A mon avis, tu es assistante dentaire…

Elle : – Non, ça me fait flipper les dentistes !

Philippe : – Non, j’ai dit assistante parlementaire ! Ne me dis pas que ça te fait flipper les hommes politiques !

Elle : – Ahah non, je bosse dans une boutique, je suis vendeuse.

Philippe : -Ah, c’est pour ça, la bonne odeur, le sourire, tu es une machine à refourguer des trucs inutiles… Donc si je reste trop longtemps, tu vas me vendre un épluche-carottes ou un truc comme ça ?

Elle : – Non, je vends des chocolats, c’est moins palpitant…

Philippe : – Mais c’est trop bien le chocolat ! Je ne savais pas encore si j’allais te revoir, mais maintenant c’est sûr. J’ai besoin de toi pour détourner une plaquette par jour, pour ma consommation perso !

Elle : – Ahah !

Philippe : – Ecoute, je vais prendre ton numéro de téléphone, et comme ça on pourra négocier ce deal de chocolat… Tu es plutôt Montmartre ou Saint Germain ?

Elle : – Plutôt Montparnasse en fait, j’aime bien l’ambiance du quartier…

Philippe : – Il se trouve que j’ai un pote qui vient d’ouvrir un bar là-bas. Samantha, je t’envoie une convocation pour jeudi ou vendredi soir après le boulot.

Elle rentre son numéro de téléphone dans le portable de Philippe.

Philippe : – Ah ouais, j’ai oublié de préciser… Chocolat noir, pas de blague. N’essaie pas de m’acheter avec du chocolat blanc, du chocolat au lait ou du chocolat blond ! Je suis pas un garçon facile !

Elle : – Ah c’est rare, les hommes qui connaissent le chocolat blond !

Philippe : – Je file Samantha, je te laisse finir ta salade de carottes, et on ira déguster une tablette autour d’un café après le travail. Vous êtes plutôt thé ou café ?

Elle : – Plutôt café… Mais pas après 15 heures, sinon je ne dors pas…

Philippe : – Mais quelle fragilité… C’est trop mignon ! Je vais réfléchir alors, parce que mojito-chocolat, c’est un peu chelou… Comment je m’appelle ?

Elle : – Philippe !

Philippe : – C’est bien ! Bonne mémoire, me voilà rassuré ! Je file Samantha, la suite par texto ! Ciao !

Elle : – Ciao ! »

Le verdict du coach en séduction : fluidité, conversation qu’un enfant de 10 ans pourrait avoir, respect de la méthode d’abordage que j’enseigne. On est sur du très bon, c’est clair, c’est efficace.

Bravo pirate kamikaze pour cet abordage net et sans bavure ! Méthode RDV respectée !

Place à JC, notre pirate fashion. Lieu de l’abordage : un Monoprix le midi…

Comment aborder une fille dans un supermarché le midi…

JC : « Salut, tu sais ce qu’il a de spécial ce rayon ?

Elle : – Non ?

JC : – C’est le rayon où on s’est rencontré…

Elle : (affiche un sourire mi-gênée, mi pliée de rire par la NULLITE de cet opener)

JC : – Oh je rigole, c’était juste que je vous trouvais classe, en plus la couleur de votre robe va très bien avec le Coca que vous venez de prendre. Je viens ici presque tous les midis et c’est la première fois que je vous vois, vous êtes nouvelle dans le quartier ?

Elle : – Vous êtes un peu le vigile du magasin, en fait…

JC : – Ahah, tu dis ça parce que je suis chauve et super musclé ? Merci beaucoup ! Non, en réalité, je suis très physionomiste, et avec ton accent, je me dis que tu dois venir… du Nord…

Elle : – Mais pas du tout ! Je viens d’Angers. Je cherche un appart à Paris, là.

JC : – Donc pas Parisienne ? Attends une seconde… (il prend son téléphone et envoie un texto…) J’envoyais juste un texto à un pote, je dois déjeuner avec lui et je suis en retard, je lui ai dit que j’étais dans le métro !

Elle : – Ahah, le fameux coup du « je passe sous un tunnel » !

JC : – Je ne vais pas m’éterniser quand même, c’est un bon pote… mais j’ai envie de vous revoir autour d’un Coca ou même d’un Orangina si vous êtes dispo ce soir. En plus, il y aura plein de potes et de collègues, des mecs et des filles. Comme ça vous me parlerez d’Angers…

Elle : – Euh ben non, en fait on ne se connaît pas… C’est bizarre de draguer dans les rayons d’un supermarché non ?

JC : – Si tu le dis ! D’accord ! Bonne journée ! »

Pirate fashion s’est rétamé, Pirate fashion s’est crashé, comme ça nous arrive à tous.

N’oubliez pas que personne n’atteint les 100% de réussite (sauf moi, l’autre jour, sur un coup de chance où j’ai enchaîné 2 réussites sur mes 2 premiers abordages, mais la troisième m’a calmé, me ramenant à 2/3 d’abordages réussis !)

Dans les commentaires de l’article, je vous laisse deviner POURQUOI ça a planté pour Pirate fashion.

Elle était peut-être célibataire, mais je ne pense pas qu’il ait pris un râteau à cause de ça.

Donnez votre avis, je vous donne la réponse très vite !

Et on passe à la tentative de Sam, qu’on surnomme affectueusement notre « Pirate puceau ».

Comment aborder une fille dans une boulangerie le midi

Le cadre : une boulangerie de quartier, où Sam fait la queue pour acheter un sandwiche.

Il a attendu 5 minutes de voir enfin une jolie cliente rentrer pour l’aborder.

Sam : « Salut, vous me recommandez quoi pour ne pas faire de miettes ?

Elle : – Je ne sais pas…

Sam : Je peux peut-être prendre un truc à base de pain brioché, ça s’émiettera moins. Vous allez prendre quoi vous ?

Elle : – Bonjour madame, je prendrais un pan bagnat et un Perrier, merci. (A la boulangère)

Sam : – Ah sinon, je peux prendre une quiche lorraine, tiens…

Elle : – Au revoir… »

Râteau express pour notre « Pirate puceau » …

J’étais juste derrière Sam, j’ai vu deux raisons principales pour le râteau qu’il a pris. A votre avis, pourquoi la fille a-t-elle si peu répondu à Sam ?

Je vous donne la réponse au râteau de JC et au râteau pris par Sam dans la FORMATION JE LA VOIS, J’Y VAIS !

Découvrez la nouvelle formation vidéo où ma Team Pirate et moi vous dévoilons le Système RDV…

C’est le Système Simple et Naturel que nous utilisons pour aborder les filles qui nous plaisent, prendre leur numéro de téléphone et les revoir pour un premier rendez-vous !

Vous y apprenez à utiliser les 3 piliers de la Séduction Rapide & Efficace :

  • Le R de Rassurer : pour ne pas passer pour un mec bizarre et flippant, pour mettre les filles à l’aise et faire une bonne première impression
  • Le D de Divertir : pour avoir une conversation fun et sympa qui donne à la fille envie de passer du temps avec vous et de vous revoir pour faire votre connaissance
  • Le V de Valoriser : pour faire comprendre à la fille que vous êtes un mec bien et la complimenter sans passer pour un mort de faim.

Apprendre à draguer facilement, c’est possible ! Dans la formation, vous avez accès à vie à :

  • 37 vidéos de démonstration de drague en live, en conditions réelles, en caméra cachée – micro caché !
  • Et aussi 37 vidéos de décryptage de ces caméras cachées, où j’analyse en détail le body language et les réponses des filles et des dragueurs, pour vous aider à repérer les signaux d’intérêt des filles, à avoir plus de tchatche et à devenir plus séduisant !
  • 41 cours du coach pour aborder les filles (malgré la boule au ventre, même si vous débutez) et pour séduire les filles avec qui vous parlez.

10 ans que je coache et que j’enseigne le Système RDV : il marche pour moi, pour mes clients, et je vous le prouve en image avec les 3 débutants qui abordent des filles sous vos yeux et que je transforme en superdragueurs.

Pour améliorer immédiatement votre vie sentimentale et sexuelle, découvrez les 127 vidéos de la formation « JE LA VOIS, J’Y VAIS ! ».

Je vous attends de l’autre côté pour votre première leçon ! Objectif : aborder les filles efficacement dès ce soir !

Sélim (et la Team Pirate)

Lire la suite
11 Commentaires

11 Comments

  1. sim

    28 mai, 2018 à 17:59

    mmmmh… pour JC, perso je vois pas… j’attends la réponse de Sylvain :-) par contre, pour Sam, a sa place j’aurai répondu après que la fille ai dit « je ne sais pas » un truc du style « comment ça vous ne savez pas ? je parie que vous venez tous les midis ici ! » pour un peu la provoquer gentiment… après je ne suis qu’apprenti séducteur… votre avis ?

    • Sylvain

      29 mai, 2018 à 17:15

      Hello Sim,

      Pourquoi ma réponse? j’ai le droit de jouer aussi? Allez, je me lance !

      A mon sens, du coté de chez JC, il manque une étape. D’ailleurs, l’objection de la fille, c’est « on ne se connait pas. »

      Dans le cas 1, Philippe a saisi les perches : »tu fais quoi, tu vends quoi? » il s’interesse à elle et il crée un lien avec un pretexte pour le revoir autour d’elle.

      Dans le cas 2, rien de ça chez JC, il manque le coche. Pas de « pourquoi tu es a Paris? ». Il propose une rencontre facile pour lui mais sans montrer à la fille qu’il s’est interessé elle.

      Voilà mon humble opinion sim ;)

    • Sim

      2 juin, 2018 à 12:49

      ouais carrément ! c’est vrai qu’en y pensant, et surtout en relisant le dialogue :), je vois que c’est une étape manquante… bien joué Sylvain, tu vas pouvoir aborder dans les supermarchés à midi !

    • Sylvain

      4 juin, 2018 à 14:30

      Je suis à la retraite mon maintenant ! Je suis le grand sage qui apporte toute sa sagesse et son expérience depuis le banc de touche!

  2. Olivier CHAMARD

    29 mai, 2018 à 17:58

    Pour Sam ,ça manque de légèreté.C’est plutôt lui le pirate kamikaze lol

    • Julien

      29 mai, 2018 à 21:08

      Salut Sylvain

      Mais du coup le  » on ne se connais pas ?  » c’est un test ? Si oui comment y répondre…. En faite le problème que j’ai c’est que je n’arrive pas a me dépatouiller de ces trucs c’est un enfer et je sais que je fais un truc pas comme il faut, je pensais être trop direct, ou pas assez mais non. :/ Sinon pour aborder ou discuter je me débrouille

  3. LeBron

    29 mai, 2018 à 22:34

    Pour le 2eme je vois pas ou il a foiré. ça me semble propre comme game mais bon on peut pas tout maitriser le probleme peut aussi venir d’elle. visiblement la pression sociale du genre « c’est bizarre de draguer dans les rayons » a fait son effet et visiblement elle était sans doute pas intéressée dés le début.

    Pour le 3eme je dirais que ce genre d’opener on pourrait le sortir a n’importe qui d’autre qu’une fille qu’on essaye de draguer. Peut être qu’en adaptant un peu sur la forme…

  4. Reyalp971

    30 mai, 2018 à 13:20

    Bonjour,
    Concernant JC je pense que le vouvoiement n’a pas joué en sa faveur , et il n’a pas fais en sorte que la fille participe de manière active à l’intéraction(par exemple en utilisant des questions ouvertes) ce qui lui aurait permis de trouver un prétexte pour la revoir et donc de prendre le numéro plus facilement.
    Ensuite,pour Sam la fille devait sans doute être très pressé.Et elle a du se dire aussi whaoo je viens à peine de rentrer un mec m’aborde déjà il doit faire ça tous les jours mdr.Ça doit être lui le dragueur de la boulangerie du quartier.

  5. Avenir

    30 mai, 2018 à 21:41

    Un super article très intéressant! Merci !

  6. Gin

    2 juin, 2018 à 21:53

    Pour JC je pense tout simplement qu’il a mis la pression quand il a dit que pour le verre il y aurait du monde…d’autant plus qu’ils venaient de se rencontrer. Bien tenté cela dit !

  7. skizyk

    1 août, 2018 à 12:34

    Bonjour !
    Je pense que, pour le premier loupé, il a mis la contrainte de temps un peu trop vite et donc la proposition de RDV est arrivé sans qu’il ai eu le temps de la connnaitre… (et en plus pas en tête a tête, ça fous la pression) Effectivement, la faire parler d’elle en demandant pouquoi elle venait sur Paris eu été judicieux.
    Pour le seconde loupé, je pense qu’il n’est pas trop fautif, la fille semblait assez expéditive

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus Aborder une fille