Critique de film : L’art de séduire

Publié dans Le Buzz Séduction par Sélim

Lart de seduire affiche Critique de film : L’art de séduire

Samedi soir, j’ai osé l’improbable. J’ai raté le multiplex de reprise de la L1 pour aller au restaurant puis au cinéma. C’est la mission que je me suis fixé en rejoignant la team ADS : vous aider à trier ce qu’il faut voir, ce qu’il faut lire sur le sujet de la séduction, afin de ne pas vous faire perdre votre temps.

J’ai perdu presque deux heures de ma vie, qui permettront à tous les lecteurs de ne pas aller dépenser de l’argent bêtement. Attendez qu’il sorte en DVD Blu-Ray ou VOD si vraiment vous voulez vous faire du mal…

En tous cas, on vous le promet, ce film on y est pour rien !

Alors, un coach en séduction du site ArtdeSeduire.com, qui regarde un film qui s’intitule « l’Art de séduire », ça donne quoi ? Verdict.

Vous pouvez tous lire l’article, il n’y a pas énormément de spoilers dedans, rien qui vienne vous gâcher le film en tout cas si vous voulez aller le voir. (ps : emmener une fille en date au cinéma ; c’est souvent une mauvaise idée…)

Idée un peu narcissique : un film sort. Il s’appelle « L’art de séduire ». Oh, comme notre site après le conseil de Sean Parker à Facebook (Drop the « the ») !

Je me dis que je vais voir un film sur un sujet qui me passionne, je suis super heureux et j’embarque mon wing et une amie.

J’entre au cinéma enthousiaste. L’idée de base n’était pas si mal : un psychothérapeute (donc un gars censé être capable d’écouter les gens, de lire entre les lignes) est en galère : il ne sait pas draguer, et il se trouve qu’il en pince pour une patiente depuis un certain temps.

Il ne sait pas comment l’aborder hors du cadre du travail. Il est l’illustration du type en One-itis (« c’est elle et pas une autre ») qu’on a envie de secouer, le type à qui on a envie de dire : « ouvre les yeux bonhomme, des filles bien, il y en a partout ».

Heureusement, il a une idée brillante…Se faire conseiller par un de ses clients, Julien, atteint de donjuanisme.

Julien collectionne les maîtresses. Il lui avoue avoir eu recours au service d’un coach en séduction afin d’apprendre le game. C’est là que le film pourrait devenir intéressant.

Tenez, la bande-annonce pour vous faire une idée :

Mais non. Bien évidemment non. La lenteur de ce film bobo, son ennui mortel ont eu raison de mon wingman qui s’est endormi à la fin du premier quart d’heure.

Les séquences de drague de rue, le fameux street pick-up SPU sont assez drôles, le psy enchaîne les échecs comme tout bon apprenti séducteur. Un spectateur normal pourrait trouver ça marrant, un lecteur d’ADS risque de trouver ça pathétique… même si je dois admettre que vous pouvez tenter certaines approches (celle du tigre nous a vraiment fait rire).

Le film se déroule, on se regarde avec ma voisine, elle a envie de me tuer, je le sens. Ca fait deux fois qu’on va voir ensemble des films français, et deux fois qu’on a envie de quitter la salle… Vu que c’est la crise, et que le ticket de cinéma coûte cher, on va rester jusqu’au bout.

Ca nous permettra peut-être de voir si notre psy AFC réussira l’épreuve du premier rendez-vous, du second rendez-vous et d’un tas de galères qui lui tombent dessus. Non. Pas vraiment. Il ne réussit rien, il ne contrôle rien, il se laisse balader dans tous les sens.

Quand on parle de séduction dans ces colonnes, on parle souvent de calibration, de clairvoyance, on vous demande d’apprendre à lire entre les lignes. Le type est psy mais ne comprend absolument rien aux femmes. Même Harry Potter est plus fin intellectuellement que cette grotesque perte de temps.

Ce massacre sans tronçonneuse dure 1H24, je ne vous en dis pas plus.

Verdict : les mecs qui ont écrit le film ont décidé de se taper un gros délire en pompant tout ce qu’ils ont trouvé sur les forums séduction. Je ne vois pas d’autre explication.

En plein cœur du Paris bobo, on suit une situation de triangulation classique où l’homme aime une femme qui ne l’aime pas, et où une autre femme aime l’homme.

Les conseils du coach : regardez plutôt Two Lovers avec Joachim Phoenix si vous aimez le cinéma et la séduction.

PS : pardon à mon wingman et à mon amie pour ce temps perdu à jamais…

La bande-annonce vous donne-t-elle envie d’aller voir « l’Art de séduire » ?

Sélim

Bann SexTalk Critique de film : L’art de séduire

34 COMMENTAIRES
  • anne marie dit :

    Film totalement nul. Je suis partie avant la fin. La direction d’acteur n’existe pas si bien que les comédiens jouent faux et n’y croient pas un seul instant. l’histoire est sans intérêt et les situations invraisemblables. On se dit en voyant la bande annonce qu’on peut aller voir ce film en ce mois d’août, mais surtout ne vous y faites pas prendre, c’est de l’escroquerie.

  • AttentionLesYeux dit :

    Déjà rien qu’à voir l’affiche (il a un bouquet de fleurs,l’air needy) ,mauvais présage :)
    C’est dommage ,parce que d’après ce que tu dis ce film véhicule les croyances limitantes habituelles qui empêche d’approcher ou de progresser en séduction .
    D’ailleurs la morale du film est, je crois : « qu’il n’y a pas de techniques pour séduire la femme que l’on aime »
    A condition de ne pas être un robot froid et sans âmes,on sait tous que c’est faux.
    C’est pas un film à prendre au sérieux,ça c’est sur ^^

  • anne marie dit :

    (en réponse à AttentionLesYeux)
    Le bouquet de fleurs pourquoi pas ça pouvait être décalé et drôle, mais le résultat n’est pas là. Le sujet et les situations auraient pu être aussi traitées avec légèreté mais c’est illusoire de le penser. Le scénariste et le réalisateur sont transformé ce qui aurait pu être une comédie en drame (pour le spectateur)

  • Lolo dit :

    En film matière de films de séduction je vous conseille « Alfie ». Film de Jude Law ou il ne donne pas vraiment de conseils de séduction directement. Le voir en action en apprend beaucoup sur le sujet.

  • manhattan dit :

    Je vient de maté la bande annonce et on dirait une parodie sur la seduction, pour rire des coach et des débutants. En plus les acteurs on l’air de s’emmerder et font la gueule genre blazé de la vie, il y a aucune joie de vivre dans les scènes…

    Le mec qui apprend au héros est horrible et pas crédible une seule seconde, aucune pèche et les approches face aux femmes en SPU sont pathétique, on dirait des gamins de 13 ans tellement il y a rien de construit. On se demande si les français savent séduire les femmes…

    Peut être aussi que l’âge et l’environement des perso à été mal choisis, faire du SPU entre 15 et 30 ans sa va,ensuite sa le fait vraiment pas à 40 ans. Rien qu’avec la bande annonce je me suis fais un idée assez négative du film et heureusement que cela ne dure que 1h20.

  • manhattan dit :

    @ Nico Sex Friends est aussi très décevant, car il ne s’agit qu’une comédie romantique bien cucu, avec le Happy End de fin et ou la morale américaine et sauf. J’ai été très déçu tellement le film est prévisible et pas constructif pour le monde de la séduction. Je dirais qu’il s’agit plus d’un film pour AFC ou pour nana qui crois au prince charmant, que pour les membres d’ADS.

    Je te conseil plus Toy Boy ou le rôle de Gigolo (et séducteur) et plus montré d’un coté réaliste et la fin est justement plus proche de la réalité pour ce genre d’homme objet qui sont facilement remplaçable pour les femmes.

  • Monsieur Jacques dit :

    Two lovers : génial.
    Alfie : très bien, la fin est folle.
    Tout comme Toy boy, j’aime bien les fins réalistes.

    « Qui a vécu par l’épée périra par l’épée ».

    Je n’en rajoute pas sur les spoilers…

  • Blue dit :

    C’est vrai qu’à la bande-annonce, il a pas l’air terrible.

  • antares dit :

    j’avais pas entendu parler de ce film avant de le voir en page d’accueil sur un site de Streaming aujourd’hui. Ça va faire un mois ou deux que j’ai découvert artdeseduire donc forcement, a la vue du titre du film je me suis dit ça a l’air énorme. En fait non, j’ai pas grand chose a ajouter a ce qu’a dit Selim, très déçu du film dans son ensemble, les personnages n’ont aucune personnalité, je me demande même si ca parle de séduction tellement c’est peu évoqué, même pas un petit terme technique, et le pseudo coach en séduction du psy ne lui donne aucun conseil concret. En clair, pour ceux qui ne l’ont pas vu, n’esperez pas y trouver un quelconque allusion a ce que vous avez pu lire sur le site, vous seriez déçus.

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)