Publié dans Field Reports, par Eros le 28/06/2012
comment gérer ses plans culs

Je ne suis pas un garçon très éthique, vous allez finir par le savoir. Alors une fois de plus, j’ai dû lutter avec les deux moralistes Maxx et Sélim pour publier cet article.

Tout le monde n’aspire pas à être en LTR en permanence, parfois il faut savoir s’amuser. Je vais vous donner les clefs pour gérer vos sexfriends sans souci.

Parce qu’il ne faut pas croire : gérer une sexfriend, ça demande rigueur et organisation. Et vu que je suis un peu bordélique, vous allez voir l’embrouille qui m’est arrivée récemment…

Lire la suite...

Publié dans Field Reports, par Eros le 02/05/2012
Nina, la fille d’après Sasha

On a décidé de publier Eros après réflexion. Très dark, comme à son habitude. Si on ne valide pas la façon de faire, les leçons de ce field report laissent songeur… Bonne lecture !

Sasha, c’était ma meuf. Enfin mon plan c** du moment. Je la vannais sur Sasha le dresseur de Pokémon, elle préférait me rappeler qu’elle se sentait plus proche de Sasha Grey dans l’esprit. Coquine…

Et là, sortie de nulle part débarque Nina. Aujourd’hui, je vous ai préparé un compte-rendu où je ne modifie même pas les prénoms des filles, de toute façon elles ont quitté le pays (et ne connaissent pas ma double vie).

Dans ce field report, vous apprendrez comment draguer ouvertement devant votre copine du moment, sans vous faire prendre. Oui, tromper sa copine, c’est mal. Mais enchaîner les « amitiés câlines », c’est un art Monsieur !

Lire la suite...

Publié dans Field Reports, par Eros le 14/03/2012
arm wrestling

Draguer deux filles en même temps, drôle d’idée…

Ma grand-mère me laisse perplexe. Elle est capable de me dire de ne pas mettre tous mes œufs dans le même panier, puis de me sortir une seconde après que je ne devrais pas « courir plusieurs lèvres à la fois ».

Vous ne connaissez pas ma grand-mère, mais vous avez-vous aussi été confronté à cette situation : vous êtes un homme multi-task, capable de parler à Samantha, à Diana, et à Pamela à la fois, parce que vous avez décidé de les closer, les trois. C’est beau l’ambition. Reste à penser à l’éxécution.

C’est là que les choses se compliquent, laissez-moi vous racontez une histoire qui vient de m’arriver.

Lire la suite...

Publié dans Field Reports, par Eros le 25/01/2012
Seduire en pologne

Nouvel-An à Varsovie, capitale de la Pologne avec deux coachs en séduction. Le premier, vous le connaissez, c’est Sélim, nous avons pris un hôtel situé au cœur de Varsovie. Le second, c’est un ami d’Art de séduire qui nous a très bien orientés pour sortir.

Vous avez vu Very Bad Trip ? Vous ne pouvez qu’imaginer l’ambiance. Du grand n’importe quoi. Impossible à raconter sans passer pour des mythos ou des psychopathes. C’est le premier field report où je suis obligé de vous cacher des choses.

Retenez une chose : l’audace paye. Énormément.

Lire la suite...

Publié dans Field Reports, par Eros le 13/01/2012
CAROLE, la fille qui décolle

Vendredi soir, 20H30, je reçois un texto de Julia : «Allez ramène-toi, c’est l’anniversaire d’un pote, il y aura des bombes atomiques, des HB10 comme tu dis dans tes FR». Cette fille sait me parler, I like that. Pas le temps d’avaler un BigMac, j’ai faim, c’est horrible.

Coup de fil d’Enzo : « Eros, je suis de passage à Paris, ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vus. En souvenir du bon vieux temps à Marseille, champagne ! ». J’ai peur, ce type a inventé l’art de faire la fête. Il est sans limite. La technique de séduction de La Flamme dont parle Mystery, c’est lui qui l’a inventée, c’est sûr !

J’arrive enfin au bar où a lieu l’anniversaire, je sens que la soirée va être violente : une rampe de lancement de missiles. Ca attaque dans tous les sens. Brunes, blondes, petites, grandes, je ne sais pas où donner de la tête. Je pose ma sacoche, PC, clefs et mon manteau sur une chaise.

« Focus, mec » me demande l’amie qui m’a invité : « J’ai l’amie d’une amie qui est de passage à Paris, tu peux te la taper si tu veux, je n’ai pas le temps de m’en occuper. » Passe décisive. Merci Julia.

Lire la suite...

Publié dans Field Reports, par Eros le 07/12/2011
Sandra la fille a qui on ne la fait pas

C’était une période de ma vie où j’étais au plus mal.

Je sortais tous les soirs pour oublier que j’allais mal. Et je n’avais pas un rond. Un ami m’avançait des sommes astronomiques.

Je ne buvais pas (enfin pas trop), je ne jouais pas. Je me faisais pigeonner, j’invitais des filles à dîner en jouant au prince, je leur payais des verres dans tous les sens et rien ne me rendait heureux. Je jouais au nice guy, mais ça n’allait pas vraiment.

Jusqu’au jour où j’ai croisé Sandra, miss PACA…

Lire la suite...

Publié dans Field Reports, par Eros le 07/10/2011
Emma et Victoria

J’étais en boîte avec des collègues à moi. Nous étions quatre gars, plutôt bien éméchés pour eux. Pas moi, comme d’habitude, je veille à ma santé et à mon taux d’alcoolémie, pour pouvoir conduire sans risquer la prison…

Petite ville de province, j’opte néanmoins pour la chemise et les chaussures. Mes collègues se foutent de ma gueule et entrent en short et tongs, ils connaissent les videurs.

Etat des lieux : petite boîte de nuit, deux salles tout de même, 60 personnes maximum. Pas la grosse ambiance, mais on reste. J’aperçois un groupe de 5 filles, et je me prends un gros Spice Girls effect, aussi appelé Cheerleader effect dans la série How I met your mother.

Prises en groupe, on peut croire de loin qu’elles sont toutes bien. Vues de près, on déchante assez rapidement. Sauf pour deux d’entre elles, que nous nommerons Emma et Victoria, en hommage à la couleur de cheveux des Spice Girls.

Lire la suite...

Publié dans Field Reports, par Eros le 15/09/2011
field report clemence la perseverance

Les Pick-up Artists ont dit qu’il fallait entre 4 et 10 heures pour coucher avec une fille. Je suis à peu près d’accord, sauf que…

Tout avait commencé lors d’un resto avec des collègues de travail, cinq mecs, trois filles, toutes en couple. La loose ultime.

Qu’est-ce que je fais ici ? Je suis un chasseur, moi, donc je me dis qu’il faut être patient. J’en profite pour faire la connaissance de mes voisins de table, des types super cools.

Vient la fin du repas, on n’est pas très motivés pour sortir, alors on part squatter la maison d’un des mecs. C’était un truc de fou, avec une piscine… Il est minuit.

Lire la suite...

Page 3 sur 512345