Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Séduire Pendant les Partiels : Comment Draguer à la Bibliothèque ?

Technique de drague

Séduire Pendant les Partiels : Comment Draguer à la Bibliothèque ?

Séduire Pendant les Partiels : Comment Draguer à la Bibliothèque ?

Et si vous profitiez de la fin de l’année scolaire et de la période des partiels pour pouvoir séduire davantage ? Qui dit partiels dit aussi révisions. Et pour travailler leurs examens, la plupart des étudiantes se retrouvent à la bibliothèque de leur école ou de leur université.

Un lieu presque comme un autre pour faire de nouvelles rencontres si vous savez vous y prendre et éviter les erreurs. Aujourd’hui, on vous donne le mode d’emploi pour devenir le parfait séducteur de bibliothèque.

Quels sont les avantages d’aborder une femme à la bibliothèque ?

Je me souviens de la première fois où je suis allé parler à une femme dans une bibliothèque.

Je venais de me faire larguer par une ex.

J’essayais de me changer les idées et de me concentrer sur mes études.

Un jour, j’ai vu cette fille, seule en train de lire à une table.

Je me suis décidé à aller lui parler.

J’avoue que ça n’a pas donné grand-chose, mais c’est là que j’ai compris que c’était peut-être une très bonne idée d’aborder les femmes à la bibliothèque.

Certes, si vous êtes étudiant, il est sans doute assez facile de faire des rencontres dans votre école ou dans votre université grâce aux soirées, à votre réseau social ou aux diverses activités auxquelles vous participez.

Mais, si on y réfléchit bien, la bibliothèque offre quand même de nombreux avantages.

Il y a moins de concurrence. Pas d’AMOG qui sont amoureux d’elle et qui font tout pour vous empêcher d’approcher.

Pas dans les parages immédiats en tout cas.

Pas de copine pénible pour vous mettre des bâtons dans les roues.

Pas de musique à plein tube qui peut vous empêcher de vous rapprocher d’elle et d’avoir des conversations plus profondes.

Finalement, j’ai fini par me dire que c’était sans doute un endroit supplémentaire auquel on ne pense pas immédiatement pour faire des rencontres au cours de vos années étudiantes.

Et j’ai commencé à faire mes expériences.

La bibliothèque pour briser la glace et rentrer dans le processus de séduction

Je dirais même plus, je pense qu’il est peut-être plus facile d’aborder à la bibliothèque qu’ailleurs.

Pourquoi la séduction peut-elle être plus facile à la bibliothèque que dans un autre endroit ?

La première raison, c’est qu’une femme sera sans doute un peu moins méfiante.

Quand une femme est à la bibliothèque en train d’étudier, elle ne pense pas qu’elle va se faire draguer par un homme.

Elle est assise à une table, probablement en train de prendre des notes sur un livre au thème très barbant ouvert devant elle.

Quand elle sort en soirée, elle a passé 2 heures à choisir sa robe et à se maquiller donc elle sait parfaitement que tous les mecs qui vont lui parler n’ont qu’une idée en tête : la ramener chez eux pour coucher avec elle.

Ses défenses vont donc être à leur paroxysme et son filtre de sélection et ses boucliers de rejet prêts à l’emploi !

Par contre, là, elle est en jean avec les cheveux attachés.

Et la seule chose qui la préoccupe, c’est le partiel qu’elle est en train de réviser.

Donc, si vous allez lui parler, elle ne va pas forcément se dire que vous êtes là pour la séduire.

Et, si cela correspond davantage à votre style comme c’est le cas pour moi, il sera plus facile pour vous d’entamer la discussion et de passer sous le radar.

Ensuite, la magie quand vous abordez à la bibliothèque, c’est que vous pouvez donner l’impression à la fille que votre rencontre est le fruit du hasard.

Vous étiez là au bon endroit au bon moment.

Le destin quoi. La rencontre naturelle comme beaucoup de femmes les aimeraient.

Voyons maintenant les différents cas de figure auxquels vous pouvez être confronté.

Aborder une fille qui a des points communs avec vous

C’est une fille qui est dans votre amphi ou une fille avec qui vous avez des amis en commun, mais vous n’osez pas l’aborder.

Eh bien, abordez-la tout simplement en lui parlant de ce point commun : du cours que vous suivez ensemble ou de la personne que vous connaissez tous les deux.

Être dans un nouvel endroit, ça peut tout simplement être une bonne occasion pour passer à l’action.

J’imagine que vous ne savez peut-être pas quoi lui dire quand vous êtes en cours.

Une fois à la bibliothèque, il vous suffit d’aller vers elle :

« Ha salut ! Tiens, toi tu es en train de bosser sur le partiel de création publicitaire avec Monsieur Machin ;) Tu t’en sors ? Je vais m’y mettre moi aussi. »

Installez-vous avec elle et entamez la conversation tout en commençant à bosser.

Dans ce cas-là, l’idée c’est de vous rapprocher d’elle de telle façon que vous puissiez désormais aller lui parler à chaque fois que vous le désirez.

Commencez la conversation autour de sujets relativement anodins et voyez comment elle réagit.

Si vous arrivez à sexualiser un petit peu et à orienter la discussion vers des sujets plus intimes, c’est parfait.

Mais le gros du boulot est fait. Elle est dans un cours avec vous et vous pourrez de nouveau lui parler très facilement.

Dans ces cas-là, le fait de l’aborder à la bibliothèque a permis de briser la glace et de vous infiltrer dans son existence.

Aborder un groupe de filles à la bibliothèque

Parfois, les filles vont à la bibliothèque en groupe.

Elles y vont comme elles iraient dans un bar ou en terrasse prendre un café.

Vous savez, le genre de filles qui s’installent à une table, qui parlent fort et qui commencent à glousser toutes les 2 minutes.

En général, elles connaissent beaucoup de monde et pas mal de personnes vont s’arrêter pour venir les saluer.

Du coup, elles sont assez faciles à aborder.

Dans ce genre de situation, il est sans doute préférable d’agir vite et de ne pas vous installer avec elles.

Elles sont visiblement en train de discuter comme elles le feraient n’importe où ailleurs et ne sont pas en train d’étudier.

Vous ne risquez donc pas de les déranger.

Une bonne idée pour les aborder est de leur poser une question sur la vie de l’école.

De toute façon, après les partiels, il y a toujours plein de soirées.

Donc vous avez peu de chances de vous tromper en abordant le sujet :

« Bonjour les filles. Je vous entends parler et vous m’avez l’air bien au courant. Vous savez quelles sont les assos qui organisent des soirées pour la fin des partiels ? J’ai besoin de vos conseils avisés de grandes prêtresses du clubbing sur le campus. »

Ensuite, essayez d’impliquer rapidement tout le groupe dans la conversation et d’être d’agréable compagnie pour votre cible et ses copines.

Si vous les sentez réceptives, il ne vous reste plus qu’à prendre le numéro de votre cible en leur proposant de les revoir à la soirée en question.

« Bon, j’ai du travail, mais je vais prendre ton numéro pour que vous puissiez me dire quelle soirée vous avez choisi finalement. »

Et n’oubliez pas de parler de vos potes beaux gosses, il faut que le deal soit équitable !

Aborder une fille seule en train de réviser à la bibliothèque

draguer pendant partiels Séduire Pendant les Partiels : Comment Draguer à la Bibliothèque ?

Votre cible est seule à une table en train de réviser.

C’est la situation idéale pour vous.

Vous avez 2 solutions.

La première, vous vous installez sans hésiter à côté d’elle pour travailler.

Il faut que vous ayez l’air naturel et que cela vous semble tout à fait normal de vous installer près d’elle.

Vous rentrez dans la bibliothèque.

Faites semblant de chercher une place et allez l’aborder sans hésiter simplement en lui disant « bonjour » puis installez-vous.

Comme vous le feriez en vous installant à côté de quelqu’un dans le train ou en croisant un quelconque voisin dans l’ascenseur.

Et voilà, c’est aussi simple que ça.

Ensuite, entamez une conversation à bâtons rompus autour de ce qu’elle étudie.

De 2 choses l’une.

Soit vous étudiez dans un domaine d’études similaire et vous révisez la même chose qu’elle, soit ce n’est pas le cas.

Dans le premier cas, vous pouvez vous entraider. Et lui proposer de la revoir pour travailler.

Par contre, si vous voyez que vous ne pouvez pas discuter de ce qu’elle est en train d’étudier, parlez de tout et de rien puis plongez-vous dans votre travail avant de lui proposer une pause :

« Bon, j’en ai marre de bosser et si je vais tout seul à la cafétéria, ça va me déprimer. Tu veux partager un paquet de chips trop cher et un mauvais café avec moi le temps que mes neurones se reposent un peu ? »

Si elle vous suit, vous pouvez soit prendre son numéro dans la foulée si vous la sentez réceptive, soit la revoir plus tard sur le campus, car vous êtes maintenant clairement identifié.

Aborder deux filles qui sont en train de travailler ensemble à la bibliothèque

C’est sans doute la configuration la plus difficile.

Car, contrairement au groupe de filles, elles sont plutôt calmes et sont en train de travailler.

Donc, vous ne pouvez pas les aborder sur leur conversation que la moitié de la salle entend.

Ensuite, votre cible n’est pas seule.

Donc, même si vous vous installez à côté d’elles, il sera moins facile d’entamer la conversation.

Le plus facile reste donc d’aborder les 2 filles en même temps sur un prétexte quelconque :

« Salut les filles, je n’arrive pas du tout à me connecter au wi-fi, ça marche pour vous ? »

Elles devraient vous répondre que ça fonctionne.

« Alors il ne me reste plus qu’à m’installer à côté de vous en espérant profiter des bonnes ondes ! »

Ou bien :

« Salut ! C’est la première fois que j’ai besoin d’emprunter un livre, je ne comprends rien au fonctionnement de la borne. Vous pouvez m’aider ?? Oui, je sais, c’est pas bien, il faudrait réviser plus tôt. »

Bref, faites comme si vous aviez réellement besoin d’un renseignement et profitez-en pour lancer la conversation.

Les pièges de la séduction à la bibliothèque

Rappelez-vous malgré tout qu’il y a quelques erreurs à éviter si vous voulez séduire à la bibliothèque.

Comme partout, évitez de vous installer quelque part et de mater une fille pendant des heures avant de vous lancer.

Ensuite, n’allez pas à la bibliothèque uniquement pour chasser. Allez-y seulement si vous avez vraiment besoin de travailler.

Les écoles ont beau être grandes et compter plusieurs milliers d’étudiantes, si vous ne faites que ça, vous finirez inlassablement par être catalogué comme le dragueur de la bibliothèque.

Prenez donc tout de même vos précautions pour ne prendre aucun risque

Variez les jours, les horaires et l’endroit où vous vous installez pour éviter de toujours croiser les mêmes personnes

Enfin, être trop direct à la bibliothèque serait sans doute une grosse erreur de calibration.

Et sa méfiance va remonter en flèche.

Dans la rue ou en soirée, vous pouvez être très direct, car vous disposez de très peu de temps pour susciter son intérêt et vous devez véhiculer le maximum de valeur le plus rapidement possible.

Là, si vous faites les choses correctement, vous disposez de tout le temps nécessaire pour développer la conversation et lui montrer que vous êtes un homme intéressant.

Et surtout, la bibliothèque, c’est surtout un lieu qui vous permet de briser la glace et de rentrer dans l’existence des femmes que vous voulez séduire.

Vous aurez ensuite tout le loisir de vous rapprocher d’elles et de créer des circonstances plus intimes.

Par contre, par la suite, quand vous les revoyez, c’est à vous de passer à l’action, de leur apporter un maximum d’émotions positives et de proposer un rendez-vous pour ne pas vous retrouver dans la friendzone.

BONUS Draguer à la bibliothèque : passez en mode EROS LE MYTHO

draguer bibliothèque Séduire Pendant les Partiels : Comment Draguer à la Bibliothèque ?

Exactement comme Serge le mytho, mais encore mieux. Quand Sélim m’a dit que c’est Sylvain qui écrivait l’article draguer à la BU, je me suis dit « Attends, faut quand même leur souffler ma technique absurde. »

Quand j’ai mis les pieds à la BU, c’était uniquement pour draguer. Ma technique : « tu révises quoi, tu lis quoi, tu étudies quoi ? »

Là elle répondait « blabla » ou un truc du genre et j’enchaînais : « Ah ouais, c’est toujours monsieur Michel qui enseigne cette matière ? »

Là, évidemment elle répond non, elle ne connaît pas de professeur Michel.

Et c’est le moment de dérouler l’histoire la plus con du siècle : « Ça ne m’étonne pas, il a craqué. Un jour je suis allé en auditeur libre à son cours et je l’ai démonté, point par point, alors il a commencé à pleurer des larmes de sang, on a dû évacuer tout l’amphi. Et après, vu que le sang a attiré des vampires, j’ai dû les finir un par un, c’était un bordel… D’ailleurs, montre un peu tes dents ? Vas-y, souris, n’aie pas peur !!! Oh mignon ce sourire, t’as porté un appareil dentaire ? Et du coup, vu que t’as le temps d’écouter un inconnu raconter sa vie, ça te dirait un café une fois que tu auras terminé tes révisions ? Je te fais réviser si tu veux en accéléré, j’ai des techniques de lecture secrètes qu’un moine shaolin soccer m’a transmises. Eh ouais ma petite dame. Eros, enchanté. Et toi, c’est quoi ton prénom Hermione ? »

Si avec ça elle ne rebondit pas sur au moins un sujet, c’est que vous avez probablement couché avec sa sœur ou sa coloc la semaine passée ou je ne m’appelle plus Eros.

Mic drop, Sylvain de retour pour la conclusion.

Conclusion

Si vous êtes un peu mal à l’aise avec la drague en soirée, faire des rencontres à la bibliothèque peut être une belle opportunité de séduire des femmes pendant votre parcours étudiant.

C’est un environnement dans lequel il y a moins de concurrence. Et surtout, vous pouvez facilement passer sous le radar en utilisant une approche indirecte qui vous permettra par la suite de revoir la fille facilement et de pouvoir vous rapprocher d’elle si vous faites ce qu’il faut pour éviter la friendzone.

Si vous êtes un apprenti séducteur, c’est également une excellente façon d’apprendre à socialiser et de développer votre cercle de connaissances.

Car rappelez-vous d’une chose, votre cercle social est sans doute votre meilleur atout pour faire le maximum de rencontres. Et c’est encore plus vrai au cours de votre vie d’étudiante.

Et vous, est-ce que vous avez déjà tenté de séduire à la bibliothèque ? Est-ce que vous avez d’autres astuces pour aborder ? Des anecdotes ?

On attend tous vos témoignages dans les commentaires.

Sylvain, séducteur intello en mode Spencer Reid

ban Messages Irr Séduire Pendant les Partiels : Comment Draguer à la Bibliothèque ?

ban Messages Irr2 Séduire Pendant les Partiels : Comment Draguer à la Bibliothèque ?

Lire la suite
2 Commentaires

2 Comments

  1. Mika

    9 juin, 2017 à 22:25

    Une belle que j’utilisais pas mal… surtout sur les filles en histoires et autres dérivés…
    « je suis désolé, mais je vais te révéler la fin…hitler meurt à la fin du livre… »

    En général ca fait rire et avec un petit sourire en coin de lèvres ca passe pas mal !

    • Sylvain

      12 juin, 2017 à 13:58

      Hello Mika,

      Bien joué ! Il faut etre sur qu’elle soit en histoire! Mais oui la remarque de circonstance sur le bouquin qu’elle a devant elle, ça marche toujours!

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire plus Technique de drague