Direct game : peut-on Draguer une Femme en lui Parlant de Séduction?

Publié dans Technique de drague par
ArtDeSeduire.Com

parler de séduction Direct game : peut on Draguer une Femme en lui Parlant de Séduction?

Vous venez de rencontrer Mélissa et vous sentez que vous allez être à court de sujets de conversation. Elle n’est pas très réactive, ne prend pas vraiment part à votre discussion. Vous venez de la voir s’enfoncer dans son fauteuil, elle joue avec son téléphone, elle regarde ailleurs.

Pour vous, c’est clair, ce sont des IOD, des indicateurs de désintérêt. Vous vous dites que c’est mort, elle s’en fout.

Mais là vous vient une idée de génie : lui expliquer que vous savez lire le body language des filles.

Vous avez envie de tenter le tout pour le tout et lui parler de séduction. Vous avez envie de débattre des idées que vous avez sur la drague et ce qui plaît aux filles. Est-ce vraiment judicieux ? Parler de séduction améliorera-t-il vos chances de la conquérir ?

Le plus simple, plutôt que de théoriser sur le sujet, va être de prendre une liste d’exemples. Je vais vous montrer comment parler de séduction à une fille… pour mieux la séduire !

Exemple 1 : L’analyse des voisins lors d’un rendez-vous

La situation : vous êtes posé avec elle pour votre premier rendez-vous, vous la connaissez à peine et vous sentez la panne sèche de conversation arriver. Réflexe : relancer la machine grâce au jeu de l’observation.

« Regarde Stéphanie, à ton avis, ils se connaissent depuis combien de temps ? C’est leur premier rendez-vous ? Tu vois comment elle le
regarde ? A ton avis, ils se sont rencontrés comment ? »

Avantages : cela permet de vous mettre tous les deux dans le rôle de jury. Vous éloignez le projecteur de votre conversation qui perdait en intensité pour braquer les lumières sur vos voisins. Ça vous permet de développer un jeu de rôles et d’endosser la casquette de metteur en scène :

« Mais non Jean ! (Le mec de la table d’à côté s’appelle Jean, c’est décidé) Ce n’est pas comme ça qu’on drague ! Tu dois t’approcher d’elle et non pas t’affaler dans ton siège ! Et fais-la rire un peu ! Regarde sa tête, on dirait qu’elle sort d’un enterrement !

Qu’est-ce que tu en penses (à la fille) ? Comment devrait-il s’y prendre pour la séduire ? »

Là, normalement, elle est censée prendre le relais et inventer une histoire à vos deux voisins. Si elle ne joue pas, ou si elle répond « je ne sais
pas »
, c’est qu’elle n’a pas envie de jouer, ou n’a aucune imagination. Avez-vous vraiment envie d’être avec une fille dont le cerveau tourne au ralenti ? Non.

Exemple 2 : Des openers sur la drague

La situation : vous êtes en boîte, dans un bar, et vous avez envie d’y aller cash. De ne pas tourner autour du pot et de tenter une approche directe.

« Salut, on était avec mon pote Eros, et on se demandait en vous regardant combien de temps ça nous prendrait pour vous draguer. Enfin, vous faire rire, on n’en demande pas trop non plus… »

« Salut, on vous regardait avec des jumelles depuis tout à l’heure et on se demandait si vous étiez aussi bien de près. Vous nous donnez une
minute ? (Si la fille est joueuse, qu’elle a aimé ce discours de kamikaze couplé au sourire, on la fait tourner sur elle-même)… C’est bon, je peux t’épouser. Tu veux qu’on discute avant ? »

« Salut, il faut vraiment m’aider à te draguer parce que je n’y comprends rien. A la drague. Aux filles. Je passe ma journée à dresser des tigres et des dragons les yeux fermés, mais t’aborder, c’est compliqué… Et toi, à part être sexy et faire peur aux mecs timides comme moi, tu fais quoi ? »

« Salut, je n’aime pas draguer. C’est vu et revu, tu vois, ça m’énerve. Je cherche une approche un peu originale pour aborder une fille comme toi. Tiens, si tu étais un mec, comment tu t’aborderais ? »

Avantages : avec toutes ces approches tordues, c’est quitte ou double. Soit la fille rit et ça passe, soit vous tombez sur une fille avec peu d’imagination qui vous trouvera « bizarre », et c’est le début de la fin. Ou la fin de votre début. Bref, c’est mort…

Par ailleurs, toutes ces approches contiennent la notion de drague : dans sa tête, un warning s’allume automatiquement. « OK, il n’est pas là par pure gentillesse. » Ce qui est un vrai avantage pour vous sur tous les mecs qui essaient d’avancer masqués, qui errent dans la friend zone…

En revanche, ces approches requièrent une certaine dose d’inconscience, de courage et de confiance en soi. Les réactions seront toujours assez extrêmes : oui ou non, rarement peut-être ! A tester sans modération !

Exemple 3 : La drague au moment du numclose

Vous êtes resté calme, sérieux, vous l’avez fait rire, elle se sent bien avec vous, mais vous n’êtes pas encore sûr qu’elle s’intéresse à vous. Elle a l’air d’avoir accepté votre excuse pour la revoir, le fameux timebridge (musée, ciné, concert, balade…), mais vous ne voulez pas que ce numéro de téléphone se transforme en flake ?

Voici une solution testée qui a fait ses preuves :

« Ecoute, je vais prendre ton numéro, mais là c’est de la drague tu vois… C’est-à-dire que je vais t’envoyer des textos sans faute d’orthographe pour te revoir et te séduire, parce que tu me plais bien… »

Si elle rit à ce moment-là, vous êtes en bonne voie. Il ne vous restera plus qu’à faire preuve d’un solide phone game.

Variante : parler du premier rendez-vous. Juste avant de prendre son numéro de téléphone, vous pouvez jeter un coup d’œil à la salle où vous êtes, et prendre un couple en exemple.

« Tiens, eux… Je pense que c’est leur premier rendez-vous… Tu l’imagines comment, ton premier rendez-vous de rêve ? Parce que là, je vais prendre ton numéro, c’est de la pure drague, je suis comme ça… Et ensuite, je vais me prendre la tête au moins 4 LONGUES MINUTES pour créer une ambiance géniale pour un premier rendez-vous… »

Là, si elle vous répond des trucs un peu romantiques, c’est le moment de pratiquer le push-pull.

Si elle vous répond : « Un petit restaurant discret, une promenade dans les rues, un baiser devant ma porte » ou un truc romantique, à vous de lui répondre, déçu : « Ah merde, je te voyais plus comme une fille McDo… »

On est dans le C&F, le macho marrant.

Exemple 4 : Les études scientifiques

Avant toute chose, pour tenter cette approche-là, suivez-nous sur notre compte Twitter Artdeseduire. Cette approche consiste à demander à la fille son avis sur toutes les découvertes scientifiques qui sont faites dans le domaine de la séduction.

« Pas mal ta robe rouge… Tu sais qu’une étude a démontré qu’on séduisait plus quand on portait du rouge ? Avoue, tu l’as fait exprès, tentatrice…»

« Bac +12 ? Mais c’est énorme toutes les études que tu as faites… Tu te rends compte que tu vas galérer pour trouver un mec ? Une étude a prouvé que les filles trop intelligentes ont du mal à se mettre en couple… Tu en penses quoi ? »

« Mes passions, mes hobbies ? J’adore faire le ménage… j’ai lu dans une étude scientifique que les mecs qui faisaient le ménage avaient une vie sexuelle plus épanouie… Tu aimes bien faire le ménage, ou tu préfères le sexe ? »

Pourquoi ça marche ? Parce que vous faites automatiquement basculer la fille dans un univers de séduction, dès que vous prononcez les mots drague ou séduction. Le cerveau fonctionne ainsi… Si je vous dis de ne pas penser à un éléphant rose… trop tard, vous l’avez visualisé…

L’astuce : à vous d’inventer vos propres études scientifiques ! « Tu sais ce qu’on dit sur les blondes qui s’appellent Marie ? », « Tu sais ce qu’on dit sur les filles qui portent des boucles d’oreilles bleues ? » etc.

Conclusion : parler de drague pour séduire

Parler de séduction fera-t-il de vous un bon dragueur ? Tout va dépendre de la fille que vous aurez en face de vous. Certaines sont allergiques à ce genre d’approches, trop visibles, trop directes, elles préfèrent la subtilité.

Alors que d’autres entreront complètement dans votre jeu… Ce sont personnellement mes préférées, celles qui aiment séduire… Je vous laisse relire le FR Princesse, la fille aux SMS.

Et vous, vous avez déjà parlé de drague à une fille que vous vouliez séduire ? Avec quel résultat ?

Sélim

banner parler aux femmes Direct game : peut on Draguer une Femme en lui Parlant de Séduction?
banner parler aux femmes Direct game : peut on Draguer une Femme en lui Parlant de Séduction?
Banner 50phrases Direct game : peut on Draguer une Femme en lui Parlant de Séduction?
Banner 50phrases Direct game : peut on Draguer une Femme en lui Parlant de Séduction?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Direct game : peut on Draguer une Femme en lui Parlant de Séduction?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Direct game : peut on Draguer une Femme en lui Parlant de Séduction?
63 COMMENTAIRES
  • avalon dit :

    Pas mal ce petit article !

    L’histoire de la culotte et de la montre qui avance ça fait une éternité que je veux la tenter mais j’y pense jamais, c’est vraiment mon genre de phrase et bien placé ça peut être terriblement efficace.

    Du côté des « études scientifiques » ce que je préfère, plutôt que d’inventer un vrai truc c’est genre « Tu sais ce qu’on dit sur les filles qui portent des lunettes ? Non ? Moi non plus mais on va vite le découvrir », j’aime bien le côté « chute » et l’intérêt ouvert que tu portes à ta target.

    Bonne chance à tous,
    Avalon

  • Kemiko dit :

    Salut ADS,

    Parler de séduction à une fille? Perso, j’ai eu droit à deux réactions. Comme tu le soulignes dans l’article Sélim, les extrêmes: « Purée mais… Comment tu fais? » + sourire ou le… « N’importe quoi! Ça ne marche que sur des filles faciles ça… » + croisement de bras.
    ==> Quand j’ai droit à la deuxième version, généralement j’abrège.

    Amicalement,
    Kemiko

    P.S.: Très bon la référence aux études scientifiques. À inclure très vite! :-)

  • bubbon dit :

    @selim: Merci de ta réponse même si je pense que si cela est fait avec mesure (c’est a dire ne pas l’inonder de termes pseudos technique) ça peut toujours passer.

  • Doudou dit :

    Mieux, j’ai publié sur mon mur FB un article qui parlait d’une routine que je lui avais faite ! :D
    J’aime beaucoup les approches de l’exemple 2, en mode crash&burn. C’est ce qu’il y a de plus marrant. Et la séduction, c’est vraiment ça : un jeu !

  • La_chaloupe dit :

    Encore une fois, un article qui mérite sa place dans un Best-Of (en même temps ADS est une sorte de Best-Of à lui seul ^^)

    Je me demande, comment vous faites pour trouver des réponses de dingues du genre « Je te voyais plus fille à McDo » ?
    Je les trouves justes parfaites

    Bonne fête des mamans et bon dimanche :)

    • selim dit :

      Hello la_Chaloupe !
      Merci beaucoup pour les compliments, on trouve l’inspiration partout, télé, radio, sketchs de comiques, et aussi notre propre vécu.
      Surtout notre vécu.
      On voit ce qui marche, ce qui plante, et on s’adapte !

      Passe un bon dimanche !

  • leretou dit :

    Article intéressant, mais quant à moi et là je parle pour mon caractère un peu timide et réservé, je pense que les choses doivent se faire naturellement et la séduction directe peut convenir auprès d’une personne qu’on connaît déjà et à qui « on ne l’avait jamais faite », si je puis m’exprimer ainsi!! Difficile tout de même, car plus d’une fois, même en provoquant sur le ton de la plaisanterie sur une tenue vestimentaire ou un accessoire de joaillerie, un colifichet un peu trop voyant, l’humour a du mal à passer et la taquinerie est prise au 1er degré, un collant ou un bas troué ou filé par exemple, une petite remarque qui sous-entend qu’on a prêté attention aux jolies jambes de la demoiselle^^^
    Il faut avoir vraiment confiance en soi et mieux connaître la personne qu’on a en face de soi!!

    • selim dit :

      Confiance en soi, oui.
      Connaître la personne qu’on a en face de soi, pas forcément.
      Tente une fois une approche « Salut, comment on drague des filles ? »
      C’est très instructif. Sauf quand elles te disent dès le début « Mais on est toutes différentes… »
      Une question de caractère et de courage leretou, heureusement il y en a pour tout le monde sur ADS

  • Al Bundy dit :

    Hello..
    Une fois de plus.. des idées de génie..

    Hier, je me posais la même question..
    Pourquoi hésiter ?

    et comme vous le dites si bien : Avec toutes ces approches tordues c’est quitte ou Double.. debut de la fin ou la fin du debut..

    Rien à perdre alors Go..

    • selim dit :

      On n’a jamais rien à perdre.
      On ne devrait pas se sentir bien ou mal en fonction d’une fille, en fonction de ce qu’elle pense de nous.
      Aucun besoin de validation. Besoin d’amour, oui, de validation, non.

      Et puis, comme on dit : « On ne peut pas plaire à tout le monde ». Il suffit de trouver les bonnes personnes !

  • Natt Tural dit :

    Ca me fait plaisir de voir que je suis pas le seul idiot à le faire :)

    Pour le moment j’ai testé des phrases de ce genre la qui fonctionnent assez bien:
    – Bonsoir je suis venue pour vous draguer

    Ne pas oubliez le sourire et être très confiant sinon ça passe pas.

    • selim dit :

      Oh oui. Il passe très bien.
      Avec le bon sourire. et l’enchaînement juste derrière.
      Un gars qui arrive avec autant de confiance et qui n’arrive pas à enchaîner après, c’est dur…
      Bon dimanche Natt Tural !

  • JimmyJig dit :

    Magnifique article, et je dois dire que les commentaires déchirent aussi, y’a du haut niveau sur cette page ! Je vais le mettre en post-it.

    « Tu aimes bien faire le ménage, ou tu préfères le sexe?? » avec un air bien niais, E-P-I-C !

    • selim dit :

      Perso, j’aime bien les deux.
      Mais si quelqu’un veut s’occuper de son ménage, je veux bien m’occuper de…
      Excusez-moi, il est encore trop tôt pour de tels propos…

  • Natt Tural dit :

    L’inconvénient de ce genre d’opener peut être afficher une trop grosse confiance en soit et de montrer clairement ce que l’on veut.

    Il y a quand même beaucoup de fille, qui même intéressée, risque de flipper et de se dire  » il les fait toute tomber une par une lui, il a trop confiance ne lui ect … « 

  • hanneman dit :

    @ Sélim : « « Ah, vous ne portez pas de culotte.
    -Mais si j’en ai une !
    -Pardon, ma montre avance d’une heure… »

    Celle-ci, si quelqu’un la tente, j’applaudis ! »

    CHALLENGE ACCEPTED

  • Alfie dit :

    Allez je vous livre la mienne !

    Quand je fais rire une fille qui me plait,je lui dit :

    Moi : Hey ne rit pas trop ,tu connais le proverbe,femme qui rit…
    Elle : Oui ,a moitié dans ton lit ..
    Moi : Sauf qu’avec moi c’est plus puissant,c’est femme qui rit ,dans mon lit au bout de 10 minutes ! . (le dire avec un très grand sourire ! )
    En général elle rit encore plus ,et là .. silence, je la regarde dans les yeux de mon air le plus coquin, puis je fais mine de regarder ma montre … puis la reregarde avec un sourire en coin ,un petit clin d’oeil …et normalement elle fond ;).

    En fait de cette manière elle rentre dans mon jeu et s’auto-persuade que je la fait craquer . Bien sur ça reste quand même de l’humour mais c’est très efficace ,du C&F quoi .

    • selim dit :

      C’est du cocky and funny, à bien calibrer en fonction de la fille évidemment.
      Merci pour cette illustration Alfie !

  • francki dit :

    J ai remarqué que je suis l’arche-type du mec qui utilise les « punch » d art de seduire en maitre,avec sourire et decontraction,creant souvent le doute chez la fille… mon seul regret qu’elle ne me soit pas venue de moi…

    • selim dit :

      Oh, tu sais, au début, on peut copier, on peut s’inspirer.
      Un jour tu trouveras la tienne, tu auras ta propre création ! Et ce jour-là, tu seras fier de partager avec la communauté !

  • Xerox84 dit :

    Salut à tous!
    Je suis surement hors sujet et je ne sais pas si le sujet a déjà traité. Mais je voulais juste proposer une technique ou plutot une manière de draguer les filles. C’est la technique de la « fausse 2eme place ». Je m’explique: Je sais plus part draguons souvent les filles en presentant comme « libre comme le vent » et sans engagement avec quelqu’une d’autre. Je vous propose de faire l’inverse (surtout pour les players experimentés et ayant confiance en eux).Voila; quand je croise une fille, meme si je suis libre, je lui propose  » presque systematiquement » la 2eme place. J’explique ensuite que c’est fou ce qui m’arrive; que j’ai été fidele pendant X mois ou années, mais que cette fois, devant elle, je suis sur le point de chavirer! Mais comme je n’ai pas de problemes avec ma « copine actuelle », je lui propose (avec un vrai plan marketing) la 2eme place,d’etre la « femme de l’ombre ». La drague peut prendre quelques minutes ou quelques mois, mais dans 8 cas sur 10 et peut etre meme plus,elle refuse mon offre, en arguant qu’elle veut etre premiere ou rien! ET C’est LA qu’elle est piegée!!! Une femme veut toujours etre première! Elle voudrait dans son palmares avoir declassé une autre fille (parfois elle meme s’est faite declassée par une autre avant). Devant ses exigences, vous « capitulez » en lui offrant cette « place en or »! Sur les 1 à 2 cas sur 10 qui accepte cette 2eme place, vous devenez le « prize ». Elle fera tout pour devenir premiere (et ça vous donne meme une petite marge de manoeuvre pour aller voir ailleurs, puisqu’elle sait que vous avez deja quelqu’un, evidement que vous ne lui presenterez jamais).Dans tous les cas, elle fera tout pour vous garder puisqu’elle connait « sa situation de depart »!

  • hanneman dit :

    @ Xerox84 :

    Mais comme c’est la mal ta technique de la deuxième place !!!

    Mais comme ça doit être efficace aussiiiii ^^

  • Akeem dit :

    vous savez ce qui m’a toujours donner beaucoup de travail? c’est arriver jusqu’à seduire les poche vides…depuis que j’ai pu developpé cela,…ca m’aide mais ca me nuit aussi souvent….

    • selim dit :

      Hello Akeem !
      On a aussi pratiqué la séduction les poches vides…
      Et bizarrement, je dois t’avouer qu’on a un peu plus de latitude quand les poches sont mieux fournies…

    • lex dit :

      Akeem : en quoi arriver à séduire les poches vides te nuit..?

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)