Last Minute Resistance : Comment Vaincre la LMR…

La résistance de dernière minute1 Last Minute Resistance : Comment Vaincre la LMR...

Elle était là, dans vos bras.

Après une phase de quelques semaines où vous lui avez fait la cour sans relâche, vous pensiez enfin pouvoir sceller votre union en la mettant dans vos draps ?

Ou encore, après une soirée où vous avez fait preuve de dextérité et d’humour, vous pensiez ramener cette inconnue chez vous pour un ONS ?

Vous avez même peut-être réussi à la déshabiller, vous sentiez qu’elle avait vraiment envie de vous… quand soudain tout s’arrête. Elle se replie sur elle-même et se referme comme une huître.

C’est un cas typique de résistance de dernière minute, la fameuse Last Minute Resistance, l’ennemie du player.

Découvrez dès à présent toutes les astuces pour ne plus être bloqué au pied du mur.

Pourquoi la Résistance de Dernière Minute ?

Il y a une raison logique à l’existence de la LMR. Biologiquement, une fille qui couche avec un homme risque de tomber enceinte. C’est un risque. Qu’elle n’a pas forcément envie d’assumer toute seule. Il vaut mieux qu’elle s’accouple avec un type fort et rassurant.

Coucher avec un homme est beaucoup plus sûr pour une fille lorsqu’elle sait qu’il ne mettra pas les voiles juste après. Qu’il restera à ses côtés. Voilà en gros l’explication évolutionniste.

A laquelle on peut objecter qu’aujourd’hui, les filles ont la pilule et les préservatifs et que le risque de grossesse est moindre.

On peut objecter que la révolution sexuelle est passée par là et que les filles sont propriétaires de leurs corps et qu’elles ont le droit de s’envoyer en l’air autant que nous.

Alors, outre ce risque de grossesse, qui reste psychologiquement ancré, qu’est-ce qui peut déclencher la résistance de dernière minute ?

« Il va me prendre pour une conne, et me jeter juste après. »
« Il veut juste me baiser. »
« Il va en parler à tous ses potes. »
« Ma réputation va en prendre un coup.»
« Et s’il ne savait pas s’y prendre ? »

Autant de questions qu’une fille peut se poser, autant de raisons qui peuvent expliquer son objection.

Comment se manifeste la LMR ?

Une fille qui se rétracte au dernier moment, c’est une fille qui formule clairement son refus : « On ne couchera pas ensemble ce soir ».

Par ailleurs, vous observez des changements au niveau de son humeur, au niveau de son corps, son body language se fait moins avenant, elle est plus en retrait.

Les raisons sont simples :

Soit elle n’a pas confiance en vous, auquel cas sa LMR se manifestera de la manière suivante : « On se connaît à peine », « tu ne cherches qu’un plan cul, non ? », « je suis sûr que tu sers le même discours à toutes les filles », « je ne couche pas le premier soir », « avoue tu veux juste me baiser et après je ne te reverrai plus ».

Soit elle n’a pas confiance en elle, et sa LMR prendra cette forme-là : Vous pourriez être confronté à d’autres excuses du même genre : « Je ne me suis pas épilée » (les jambes ou autre) : est-ce vraiment un motif de refus ? Non. Pas pour l’animal qui sommeille en vous, vous avez envie d’elle, et pourtant il faudra attendre patiemment.

Elle a besoin de se sentir parfaite avant de coucher avec vous ? Elle qu’elle croit qu’elle passe une audition ? Que vous allez la juger ?

Dans ce cas, c’est clairement le signe qu’elle n’a pas assez confiance en elle, ou qu’elle pense qu’elle pourrait être recalée à l’issue de cette première fois si elle n’est pas parfaite. Vous lui mettez peut-être trop la pression, elle a peut-être peur de ne pas pouvoir rivaliser avec le souvenir de vos ex dont vous avez de si bons souvenirs…

Dans les deux cas, le problème est un manque de confiance de sa part. A vous donc, de tout faire pour qu’elle se sente à l’aise avec vous.

Résumé : elle ne se sent pas suffisamment en confiance avec vous. Vous ne lui inspirez pas confiance, elle n’est pas prête à se livrer à un niveau aussi intime.

La mauvaise nouvelle : dur de convaincre logiquement une fille qui dit non.

La bonne nouvelle : éviter la LMR, ça se travaille en amont, en mettant votre chérie à l’aise, en lui faisant passer un bon moment, en lui montrant que vous n’êtes pas là que pour le sexe.

Les solutions anti LMR existent en amont

La vraie solution : le confort, qualification et déculpabilisation

On dit souvent que les hommes font l’amour avant et tombent amoureux après, alors que les femmes ont besoin d’aimer pour faire l’amour. Ce sont des clichés qui ont la vie dure, les filles sont tout aussi capables que nous d’avoir des relations sexuelles sans sentiments.

Néanmoins, pour ceux qui ont déjà été amoureux, vous savez à quel point il est plus facile de coucher avec une fille qui est amoureuse de vous et qui a confiance en vous.

Votre mission, pour une LTR ou un ONS, est de mettre la fille en confiance. Il faut que dans la conversation, vous lui fassiez passer les messages suivants :

Le confort pour éviter la LMR

Vous êtes un mec cool, normal, sympa, sociable. C’est important pour ne pas faire flipper les filles, et pour qu’elles acceptent de rentrer avec vous. C’est pour cela que vous devez sortir avec vos amis, pour bien montrer que vous être socialement intégré.

Instaurer le confort et la confiance, ça veut aussi dire lui faire comprendre que vous savez ce que vous faites. Vous avez déjà eu des copines, vous comprenez les attentes des filles. Pourquoi un homme marié est-il plus attirant ? Parce qu’une femme l’a déjà choisi, (présélection) : ça prouve qu’il sait ce qu’il fait, qu’il a de l’expérience avec les filles.

Si vous êtes sans expérience, vous avez deux choix.

Soit vous la jouez à l’Américaine « Fake it til you make it ». Jouez un personnage jusqu’à ce que vous le deveniez. Racontez cette histoire avec votre ex jusqu’à ce qu’une vraie fille veuille de vous, et là, vous aurez enfin une vraie histoire sur laquelle vous appuyer.

Soit vous assumez votre manque d’expérience, et vous la jouez honnête. L’honnêteté paye, et il n’y a aucune honte à être peu expérimenté ou vierge, on est tous passé par là.

Même les gros mythos comme Jay dans Inbetweeners ou Costa dans Projet X. Une fille sera touchée par votre honnêteté. Certaines se feront une joie de se charger de votre éducation sexuelle.

La qualification pour contourner la LMR

Parfois elle ne se sent pas à l’aise avec vous parce qu’elle sent qu’elle n’est qu’une option parmi d’autres. Qu’elle n’est pas unique à vos yeux. Que votre choix s’est arrêté sur elle un peu par hasard.

Si elle se refuse à vous parce qu’elle vous prend pour un gros dragueur, un serial lover, vous devez lui expliquer pourquoi elle est unique à vos yeux. Pourquoi c’est elle et pas une autre. C’est le moment de bien choisir vos compliments.

Last Minute Resistance née de la culpabilité

Elle a peur pour sa réputation, elle a peur du qu’en dira-t-on, chez elle ça ne se fait pas, ce sont les « salopes » qui couchent le premier soir, chez elle on ne couche pas avant le mariage : bref, elle se sent coupable et il y a un conflit dans son cerveau.

La logique et la raison affrontent l’émotion, le plaisir et l’envie de rapports physiques.

Dans ces cas-là, il faut absolument que vous mettiez l’accent sur la notion de plaisir, et que vous fassiez disparaître la culpabilité.

« On est jeune, on s’amuse. »
« Allez, c’est l’aventure, je n’ai pas envie de me prendre la tête. »
« Carpe diem, demain est un autre jour, on n’a qu’une seule jeunesse. »

Cependant vos beaux mots ne feront pas tout. Si vous essayez de gagner un débat, vous allez vous enfermer dans un discours logique. Or, ce que vous devez faire, c’est rester dans l’émotion. Vos mots n’ont pas un dixième de la force de persuasion de vos caresses et de vos baisers.

Si elle se sent coupable, rassurez-la, et continuez la kino escalation.

Comment réagir quand la résistance de dernière minute est installée et le refus bien ancré ?

Ne soyez pas lourd. Interdiction formelle de faire du chantage affectif du type « Mais allez, si tu m’aimes vraiment, on baise. » Ne la traumatisez pas. Soyez patient si vous l’aimez vraiment. Si elle ne vous intéresse pas plus que ça, partez vous faire plaisir avec votre main, ça vous détendra et vous serez moins agressif avec elle.

L’option : « Allez tu peux au moins me sucer » (classe, je sais) n’est pas à exclure, mais il ne faut pas la verbaliser. Si elle se propose de vous prendre en bouche parce qu’elle ne veut pas coucher avec vous, mais qu’elle tient quand même à vous faire plaisir, cool. Mais ne la forcez pas à pratiquer des actes qu’elle regretterait le lendemain. Faire l’amour = partager un moment, une envie, à deux.

Dans le cadre de la LMR, n’oubliez jamais que NON veut dire NON. Il y a même le non qui veut dire « Non jamais ». Auquel cas vous pouvez passer à la suivante, si vous ne souhaitez que vous amuser.

Et le NON qui veut dire « Non, je ne suis pas une fille facile ». « Non, pas tout de suite, tu dois d’abord me séduire ou m’exciter davantage ». Ce non-là veut dire que vous pouvez réessayer plus tard.

S’il s’agit de ce « NON plus tard », vous pouvez alors au bout de quelques « NON » qui deviennent de plus en plus mous tenter la technique du Naked Man.

Eros, notre Pick-Up Artist qui partage ses Field Reports est un spécialiste de cette technique : quand la fille hésite un peu, il sort son engin et l’offre à la main de la fille. 9 fois sur 10, elle sait quoi faire avec…

Faites comme si sa résistance n’était pas grave pour vous. Pourquoi ?

Parce que vous êtes un mec qui a l’habitude du sexe, et des relations amoureuses. Pour vous ce n’est pas grave. Vous devez lui montrer que vous privilégiez son bien-être et votre relation à un simple coup. Ne vous mettez pas à bouder comme un gamin, vous êtes un homme !

Vous devez lui montrer que vous vous intéressez vraiment à elle, à sa personnalité, et pas seulement à son 95D. C’est pour ça que pour vous, sa LMR n’est pas grave. Elle fait partie du jeu, et vous la respectez suffisamment pour attendre un peu.

Quand sa Last Minute Resistance se transforme en bisous et câlins

Sa nuit idéale ? Elle l’envisage peut-être dans vos bras, à vous faire des bisous et des câlins. C’est très romantique, mais vous, ça va vous frustrer.

Si elle réussit à se retenir et à ne pas être excitée plus que ça quand vous la caressez sous la couette, ce n’est probablement pas votre cas.

Si vous avez décidé de faire preuve de persévérance, agissez ainsi : comme l’eau qui grignote progressivement les falaises et détruit les roches les plus dures, vous allez graduellement augmenter l’intensité de vos propositions amoureuses pour faire sauter sa ceinture de chasteté mentale…

Les vagues reviennent toujours à la charge après un retrait… J’ai nommé cette technique anti-LMR la technique de la vague.

  • Bisous, câlins, vous lui touchez les fesses, elle enlève vos mains et vous dit non. Vous vous retirez deux minutes. Puis revenez à la charge.
  • Bisous, câlins, vous lui touchez les fesses, elle laisse vos mains monter dans son dos, mais les retire quand vous commencez à lui toucher les seins. Vous vous retirez deux minutes.
  • Bisous, câlins, fesses OK, dos OK, elle vous laisse enlever son Tshirt mais retire à nouveau vos mains quand vous essayez de lui toucher les seins. Vous vous retirez deux minutes.
  • Idem + vous réussissez enfin à lui retirer son soutien-gorge. Elle vous repousse un instant, puis vous revenez à la charge.
  • Elle est presque nue et elle accepte toutes les caresses qui restent au-dessus de sa culotte, mais si vous vous aventurez en dessous, vous risquez le coup de Taser…

Si vous allez jusque là et qu’elle se referme à ce moment précis, il y a de fortes chances que vous soyez hyper frustré. Vous avez donc deux choix face à cette résistance de dernière minute :

  • Soit vous acceptez son rythme et ses envies et vous laissez tomber pour aujourd’hui, vous l’aimez et vous savez prendre le temps
  • Soit vous retentez votre chance deux minutes après jusqu’à ce qu’elle cède sous le coup de l’excitation (ça arrive, de longues batailles nocturnes où vous finirez par obtenir gain de cause au petit matin).

Si vous tentez l’option un, ne boudez pas. Acceptez son choix. Et partez faire autre chose : proposez-lui de regarder un film, de vous promener ou de sortir boire un verre. Lancez-vous dans une activité qui fera baisser votre excitation. Elle sera flattée de voir que vous essayez de combattre vos pulsions par respect pour elle.

Comment éviter la LMR grâce au FO

La surpuissante technique du Freeze Out, le coup du frigo, est particulièrement utile pour les coups d’un soir.

Vous êtes nus dans votre lit et au dernier moment elle vous met un gros STOP ? OK, relevez-vous et partez lire un bouquin, partez regarder un film dans votre salon, partez faire vos devoirs, traitez vos mails en retard.

Livrez-vous à une activité qui l’exclura. Non pas pour la punir, mais pour lui montrer que vous avez des priorités. Vous auriez adoré coucher avec elle, mais elle n’est pas d’accord, alors vous avez d’autres choses à faire.

Cette technique est très puissante car vous allez la toucher dans son orgueil. « Quoi, il abandonne ? Je n’en vaux pas la peine ? Il n’a même pas envie d’essayer un peu plus que ça ? Je ne suis pas assez bien ? Il a l’habitude d’avoir mieux ? »

Le freeze out peut flirter avec la manipulation. Et vous enverra souvent droit dans le mur si la fille s’en fout, ou si elle sent que vous tentez de la manipuler.

Le Freeze Out est vraiment une solution à tenter en dernier recours uniquement. Le mieux reste évidemment de préparer tranquillement votre première fois avec la fille en gardant en tête l’équation suivante :

Confort + Qualification + Déculpabilisation + Kino Escalation + Sexualisation = FClose

Auto-diagnostic LMR : à quel moment est-ce que vous avez merdé ?

Voici deux trois questions à vous poser si jamais vous vous retrouvez confronté à un cas de résistance de dernière minute.

  • Est-ce que je n’ai pas assez répondu au téléphone quand elle envoyait des textos ?
  • Est-ce qu’elle avait besoin de passer plus de temps avec moi au resto, au bar, en soirée, au cinéma ?
  • Est-ce que j’ai donné le minimum (4 à 10 heures) avec elle avant de tenter un FC ?
  • Est-ce que je me souviens de ce qu’elle m’a raconté lors du premier rendez-vous ?
  • Est-ce qu’elle m’a livré des informations personnelles que j’ai oubliées ?
  • Est-ce que je lui ai fait comprendre qu’elle me plaisait vraiment et que je ne joue pas avec elle ?
  • Est-ce que je lui ai fait comprendre que je veux la voir nue dans mon lit en sexualisant ?
  • Est-ce que j’ai été suffisamment tactile avec elle pour lui faire comprendre mon envie ?
  • Est-ce que j’ai laissé retomber la vibe à un moment sur le trajet du retour ?
  • Est-ce qu’elle a découvert des capotes usagées ou autres preuves compromettantes chez moi ?

Si vous gardez en tête toutes ces infos, la résistance de dernière minute deviendra un vieux souvenir…

Petite astuce perso pour contourner la LMR des filles qui ne veulent pas coucher le premier soir en rentrant de boîte : dormez deux trois heures, un Mars, et ça repart… Elle a peut-être besoin de dormir un peu elle aussi, et ça vous permettra de lui offrir une excuse pour ne pas passer pour une salope auprès de ses copines : « Ce n’était pas le premier soir, c’était… le matin ! »

Et vous, vous avez déjà été confronté à une LMR bien frustrante ? Vous l’avez vaincu avec subtilité… ou vous avez ruminé votre cuisant échec si près du but toute la nuit ??

Eros

banner parler aux femmes Last Minute Resistance : Comment Vaincre la LMR...
banner parler aux femmes Last Minute Resistance : Comment Vaincre la LMR...
Banner 50phrases Last Minute Resistance : Comment Vaincre la LMR...
Banner 50phrases Last Minute Resistance : Comment Vaincre la LMR...
Bann SexTalk 3 Last Minute Resistance : Comment Vaincre la LMR...
Bann SexTalk 3 Last Minute Resistance : Comment Vaincre la LMR...
Bann 16erreurs 1 Last Minute Resistance : Comment Vaincre la LMR...
Bann 16erreurs 1 Last Minute Resistance : Comment Vaincre la LMR...
Bann SMS1erRDV 1 Last Minute Resistance : Comment Vaincre la LMR...
Bann SMS1erRDV 1 Last Minute Resistance : Comment Vaincre la LMR...
Bann TechniqueAstucieuse v2 Last Minute Resistance : Comment Vaincre la LMR...
Bann TechniqueAstucieuse v2 Last Minute Resistance : Comment Vaincre la LMR...
95 COMMENTAIRES
  • melo dit :

    @lex : fais gaffe, elle va t’inviter au mariage ^^ pas de problème je lui transmettrai vendredi :)

  • mariachi dit :

    ben justement j’aurai dut lire ce truc avant hier…

    elle ma dit apres que j’aurais du etre plus inssitant ou plus brusque car on etait bien partit mais y avait juste ses jambes qui souvraient pas…

    alalala j’ai merdéééééé

  • Geo dit :

    En lisant la partie sur le FO quelque chose m’a tracassé. Il me semble quen utilisant le FO on donne une impression enfantine, du petit garcon qui boude dans son coin !

  • melo dit :

    @geo : Le FO, ce n’est pas bouder. Comme tu le dis ce serait une attitude enfantine, c’est bien pourquoi le FO (quand tu dois affronter une LMR) consiste à stopper net ton élan et à t’éloigner de la fille qui ne sait pas ce qu’elle veut, en allant regarder la télé, téléphoner, aller sur l’ordi, etc, mais en restant aimable avec elle si elle te parle (pas enjoué, juste poli), et si jamais elle te fais remarquer ton attitude, tu expliques calmement qu’en te levant ce matin tu as décidé de passer une bonne soirée, avec ou sans elle peu importe, et que tu n’as pas l’intention de l’obliger à faire quoi que ce soit si elle n’en a pas envie, mais que de ton côté tu n’es pas obligé de te priver d’un bon moment comme elle souhaite le faire, donc tu as l’intention de regarder ta série préféré/terminer ton bouquin/prendre des nouvelles de tes potes. Ce n’est qu’un exemple de répartie, mais tu auras compris l’idée, le FO ce n’est pas bouder ou lui parler sur un ton cassant, mais de te désintéresser d’elle tout en restant poli et en partant faire autre chose, et si elle te le reproche rappelle-lui que c’est elle qui a décidé de ne pas s’amuser ce soir ^^

  • Julien dit :

    J’étais en boîte, j’ai rencontré une fille, etc. après on a pris le taxi et je me suis trompé de prénom en l’appelant (c’est le nom d’une autre sexfriend qui m’est venu!), on a été chez moi, sur mon lit, elle s’est bloquée, une véritable huître. Au petit matin, elle est partie en me disant « tu n’as qu’à retourner voir X » … Bref, plus jamais eu de nouvelles!

    • lex dit :

      Julien : psychologiquement, quand tu te trompes de prénom, ce n’est pas que tu désires une autre, mais que tu laisses une place aussi importante à la nana avec qui tu t’es planté de prénom qu’avec celle avec qui tu l’as confondue.

  • Hank_Hitchens dit :

    Melo >> Lol, Dieu merci que tu avais promis de rien raconter :)
    J’ai tellement eu de LMR que maintenant je suis bien coaché. Et depuis que je suis avec ma meuf je sais quand je vais etre tasé car elle me fait savoir d’avance que le jardinier n’a pas taillé les herbes, donc j’y fonce meme pas dans le jardin. Par contre dans le passé 2 semaines successives j’étais tombé sur de meufs qui m’ont sortir le taser de la meme manière: Après une bonne soirée en club, je rentre chez elle après presque une heure en voiture. Arrivés à la maison, direction chambre, lumières éteintes et le jeu commence, BJ direct tout se deroule bien au moment de passer à l’acte elle ferme ses jambes et commence a faire des grimaces et me dit qu’elle veut dormir etc… Je lui dis ok, dormons, moi aussi je suis fatigué, le sommeil est sacré. Elle s’endort, je l’observe dormir et après 2h ou 3h j’enfonce le majeur dans la chatte puis joue doucement avec le clit. Là je sens qu’elle commence à bouger et mioler donc je continue, toute excitée elle saute sur moi en mode cow-girl et s’est parti pour une course de chevaux. La semaine qui suivait fille differente mais meme scenario :)

  • romain dit :

    Hey lex cmt sa va ? Moi perso c pas top en ce moment la fille que j’ai en vue me fais la geule et repond plus a mes textos je sais pas cmt l’interpreter si tu pouvais m’eclairer sa serait sympa ^^

  • Bruce dit :

    Article très intéressant, qui m’a rappelé une situation récente. Au début du mois de Juillet je suis revenu dans mon pays natal après 6 mois sans avoir vu personne de mes bons amis présents à la soirée. Un très bon ami à moi avait fait monter le « buzz » avant mon retour en leur dévoilant ma relation avec une HB8 rencontrée sur place.
    Juste après mon retour, je retrouve tout ce groupe d’amis à une soirée entre nous. Je parle avec mes plus proches amis, puis je me retrouve à parler seul à seul avec Françoise, une fille que je connais depuis 2 ans à travers ce groupe d’amis, mais on ne s’est jamais beaucoup parlé, même si on a aucun mal à discuter ensemble. Je l’ai toujours trouvé mignonne mais je ne me suis jamais fixé sur elle.
    D’ailleurs tout allait pour le mieux, je la fais rire, lui parle de passions communes, je lui touche le bras de temps en temps, en réponse elle me tient le coude d’une main…
    Puis on se met à danser tous les 2, de plus en plus « collé/serré » et j’avais vraiment l’impression de n’avoir aucun effort à fournir.
    Après 5 minutes à danser, le KC devenait une évidence, mais peu avant que je tente, elle se rétracte en disant « Non… On est amis… » en baissant les yeux (pas habituel chez elle).
    Je n’y ai plus trop pensé après, elle ne m’a pas esquivé mais a fait comme si rien ne s’était passé, j’ai fait de même. J’ai appris plus tard que le mec avec qui elle a couché ce soir là est son plan Q depuis 3 ans, ça a surement joué…
    Voilà j’aimerai votre avis sur ce que je représente pour cette fille ?

    • lex dit :

      Bruce : elle est attiré par toi. Le simple fait de la laisser partir montre que tu n’y tenais pas tant que ça, alors, elle s’est esquivée.

      Tu as foiré l’un des plus vieux shit-test du monde..! Tout les feux au vert, shit test à ne pas louper, bite sous le bras. On l’a tous fait, celui là ! ^^

  • Quentin dit :

    C’était en Irlande, une fille n’arrête pas de m’envoie des IOI. Afin d’être sûr de son intérêt envers moi, je pose délicatement ma main sur sa cuisse. Aucun rejet, mes amis sortent de la tente où nous étions et soudain je l’embrasse. Mes amis reviennent dans la tente pour me proposer une balade (il était 2h du mat’), j’accepte !
    Une heure plus tard je reviens au camp oú je la voit s’amuser avec ses potes. Je pose delicatement ma main sur son epaule en lui glissant delicatement derriere l’oreille gauche (PNL, héhé !) : «Je vais dans la tente, je suis fatigué».
    Or, j’étais réellement fatiguée à cause de mes allergies au pollen. Par chance, 10minutes plus tard la voilà à côté de moi, tous deux allongés.

  • Quentin dit :

    Bref, je pose ma main sur son ventre, elle qui était de dos, et je commence à descendre petit à petit. Elle refuse et repose ma main sur son ventre, et ce , deux fois de suite. C’est l’heure, je tente le diable: Freeze Out.
    Deux minutes plus tard, elle se retourne, prend ma main. C’est gagné ! Je me suis dit que j’étais peut être été un peu rapide. Par sécurité je lui dégrader le soutien gorge et lui caresse les seins. Je descends encore et là, comme par magie, aucune résistance.
    PS: Même si certains peuvent trouver ça sale, pas de FC ce soir là a cause des deux squatteurs de la tente. :)

  • Louis dit :

    Dans la mer, en sous-vêtements avec une Anglaise, 5h du mat’. Confort et Kino toute la soirée dans la boîte, c’est elle qui nous propos, avec son amie, le bain de minuit.

    J’étais avec un ami qui, lui, réussit son affaire avec l’autre (dans l’eau, à 10m de nous), moi, bloqué dans les bras de la première, je la caresse, on se prend dans les bras et je manc des kino aventureux mais pas de KC ni de FC alors que j’ai les mains sur ses fesses…elle me répète « non c’est pas bien, j’ai un mec ». Bon, j’essaie de mettre l’accent sur la notion de plaisir mais rien n’y fait, elle s’en va avec son amie au bout de 10min…

    Je le sentais, c’était là, tout près mais…..plouf

    Une suggestion ?

    • selim dit :

      Une fille avec de telles barrières dans sa tête, qui a un copain mais se laisse toucher autant, mais pas embrasser, ça partait mal…
      Elle voulait savoir qu’elle pouvait plaire, elle devait trouver un jouet en attendant que sa copine s’amuse.
      Et oui, elle, c’était la winggirl de l’autre, toi tu n’étais que l’obstacle Louis…

      Sorry… Rien à faire, dans ces moments-là…

  • Louis dit :

    Je vois, merci. Le problème, quand on a des rechutes d’attitude « needy », c’est qu’on refuse inconsciemment de voir ce genre de petites manipulations dont on est la cible; mais tant mieux, fallait bien que ça m’arrive un jour pour que je le comprenne aha !

    A bon entendeur, et bonne journée à tous.

  • Lucie dit :

    Et sinon vous en pensez quoi de l’article posté sur le site lesquestionscomposent.fr « Poire le violeur : quand « séduire » devient « faire céder » » qui parle de vous ? Parce que je voudrais vous poser exactement la même question posée à la fin de l’article, pourquoi tenez-vous absolument à obtenir un rapport sexuel d’une personne qui ne vous désire pas ?

    • selim dit :

      Hello Lucie, merci beaucoup pour cet article et pour la question.
      On suit évidemment tout ce qui se passe autour de cette question de viol, et notre position est claire : on n’a jamais prôné, toléré, accepté, incité au viol.
      Tu ne trouveras sur le site AUCUN article qui en parle.
      A titre personnel, je n’ai aucune tolérance pour ce genre de mecs.

      Pour ce qui est de l’article de Poire le violeur, qui fait référence à la vague, il ne se focalise que sur la partie physique, ce qui est une absurdité.
      Il est dit et répété que « NON c’est NON ». Une fille qui ne veut pas, on ne doit pas la toucher, on ne doit pas continuer d’essayer.
      La situation que je décris, c’est une situation que j’ai vécue, que je ne suis pas le seul à avoir vécue.

      Je serais ravi d’en parler avec l’auteur du blog, sans souci.
      Tu ne trouveras aucun article ici qui explique « comment coucher avec une fille qui ne veut pas de toi ». La question de fin d’article me laisse bouche bée, mais je suis prêt à venir en parler avec vous quand vous le souhaitez, vous avez mon adresse selim @ artdeseduire.com

      Bon week-end, et merci pour le partage de l’article.
      (Nous sommes conscients du nombre de visiteurs que nous recevons, et nous ne manquons jamais de rappeler le nécessaire respect de la femme).

    • l'elfe dit :

      Cet article parle de viol, comme plusieurs autres sur le site.
      Tu conseilles, quand la personne dit non, d’arrêter 2 minutes, et de recommencer, puis d’attendre un autre refus, d’arrêter, de recommencer…

      Alors dire ensuite « non c’est non » quand tu conseille de transgresser non pas un, mais plusieurs « non », c’est vraiment prendre les gens pour des connards. A moins que « non c’est non » veuille dire « non c’est non pendant 2 minutes, ensuite c’est oui ».

      Je crois que j’ai suffisamment expliqué en quoi la technique de la vague c’est du viol. après si tirer votre coup minable dans une gonze qui veut pas de vous est plus important à vos yeux que ne pas être des violeurs, je peux rien faire de plus.

    • lex dit :

      L’elfe : Calm down dude. Oui, c’est mettre un coup de pression, mais, c’est une technique de base pour les LMR. Au bout d’un moment, on abandonne, mais, faut se donner les moyens quand même..!

    • Sélim dit :

      Bonjour Lauren,

      Au sujet de ton commentaire sur le viol, je le laisse en ligne.
      Je ne prends personne pour « des connards », ni n’incite personne à violer personne.
      J’ai réfléchi récemment à cet article, en lisant un article d’une féministe. C’était lors de la déferlante du # #safedanslarue. A un moment, elle donnait un conseil aux hommes : « Je ne couche pas avec une fille qui ne sait pas ce qu’elle veut, qui joue ». C’est exactement pour ce genre de filles / de personnalité qu’un article comme le mien est écrit.
      Certaines filles ont des jeux bizarres. Certaines ont besoin de sentir la motivation du mec.
      Je te parle avec mon expérience personnelle, celle des psychologues, celle des témoignages sur les forums, celle des avis-même des filles.
      J’ai été en couple avec des filles qui ont été violées, j’ai une mère et une soeur : je ne veux aucun mal aux femmes et jamais je n’ai incité aucun homme à violer une femme, et ne le ferai jamais.

      Je ne sais pas si tu pourras comprendre, mais certaines femmes aiment tenir tête, aiment défier les hommes pour voir s’ils sont capables de « tout donner » pour les séduire.

      Au vu de ton commentaire, je doute que tu agisses / raisonnes comme ça et c’est tant mieux. Quand les choses sont claires, c’est plus simples pour tout le monde.

      Voilà, ce long message pour te dire que je comprends ta remarque, mais que c’est une situation qui existe.
      Comment améliorerais-tu l’article pour rendre compte de cette réalité ?

      Bonne journée,

    • lex dit :

      Lucie : chacun cherche ce qu’il veut. Le rapport sexuel n’est pas une fin en soi pour tout le monde.

      Le sexe est un loisir, et le pratiquer avec diverses personnes peut-être drôle.

      L’idée n’est pas d’obtenir un rapport/une histoire d’amour/trouver la femme de sa vie avec quelqu’un qui ne nous désire pas, mais de se faire désirer par cette personne. Sinon, ça se rapproche du viol.

      L’idée ici n’est pas de devenir séducteur, mais séduisant. C’est en ça que l’on se différencie d’autres sites.

  • Popovski dit :

    M’est d’avis que cet article mériterait un putain de gros disclaimer… je suis moi-même foncièrement féministe et adepte du développement personnel via la séduction, et je suis prêt à croire que tu n’as pas écrit cet article en pensant à mal, Sélim. Mais je dois dire qu’il me dérange aussi d’une certaine manière, il peut trop facilement être mal interprété. La LMR est pour moi un sujet extrêmement casse-gueule sur lequel il faut être extrêmement vigilant.

    Déjà, comment distinguer un « no means no » et une LMR ? Ce serait un article intéressant… et je sais que vous pouvez le faire ! :)

  • Stan Eboué dit :

    salut Selim,
    je vis un truc de fou avec une fille en ce moment.
    Depuis environ quatre mois j’essaie d’aller au lit avec elle mais je n’y parviens pas.
    Quand je l’embrasse, elle répond de façon très torride en se frottant à moi comme c’est pas possible. Elle me caresse le sexe sans me déshabiller. Je sens que tout son corps est en feu mais dès que j’essaie de toucher ses seins ou une autre partie intime de son corps, elle me rejette violemment sous prétexte qu’elle n’est pas prête. Alors que son corps parle un tout autre langage.
    Et je t’assure qu’à chaque fois c’est le même scénario.
    Ma frustration est au top en ce moment et je ne sais pas quelle attitude adopter avec elle.
    Aucune des nombreuses filles avec qui je suis allé au lit ne m’a résisté plus d’une semaine.
    PS: Elle m’a comme envoûté et je n’arrive plus à penser à une autre fille.
    Qu’est ce que tu me conseilles?

  • Xavier dit :

    Article utile mais mais… je n’arrive pas à régler mon problème de LMR avec une fille que je vois depuis presque un mois.
    Cette fille que j’ai rencontré, je l’ai vu 5 ou 6 fois et je n’ai toujours pas couché avec. Les choses avances au fur et à mesure des RDV:

    2eme fois: elle dévoile difficilement ses seins.
    3eme fois: elle se laisse caresser et embrasser les seins mais pas sous la culotte.
    4eme fois: elle se laisse caresser les seins et le sexe mais ne veut pas de cunni.

    5eme fois: elle a accepté que je lui fasse un cunni mais n’a pas voulu aller plus loin ! Pourtant j’essaie autant que possible de la mettre à l’aise, je lui parle, la fait rire, ya la complicité mais je sens toujours quelque chose qui coince et je n’arrive pas à comprendre quoi… J’ai voulu assumer que coucher avec elle était important pour moi (pas de honte après 5 rdv quand même) alors je lui ai demandé si elle avait peur de quelque chose. Elle m’a répondu que ça allait trop vite, qu’elle veut savourer l’instant présent… Moi evidemment je n’étais pas d’accord avec son idée, je veux dire que l’instant présent avec préliminaires, caresses et cunni était là et ça me semblait le bon moment pour conclure ! A la place j’ai subi une grosse frustration. C’est à peine si elle osait toucher mon machin.

    En fait j’ai l’impression qu’elle a peur. Elle m’a dit quelque chose d’interessant, elle a l’impression d’être redevenue vierge car cela fait plus d’un an qu’elle n’a eu personne. Lorsque j’ai voulu la pénétrer avec mes doigts pendant le cuni, elle a eu un sursaut. Elle dit que ça lui faisait mal. D’ailleurs elle a je cite « peur d’avoir mal » quand on fera l’amour. Elle est très chatouilleuse aussi, au niveau des mamelons et des bisous dans le cou. Mais ça je pense que c’est parce que elle n’est pas à l’aise et son corps est sur la défensive.

    Donc si j’analyse bien, elle aurait peur de ne pas être à la hauteur, d’avoir mal.
    Mais j’ai peur moi, en pessimiste que je suis et qui ne prend rien pour acquis, qu’elle se serve de moi, que je ne l’attire pas assez, que je suis juste là pour la rassurer quand elle me dit qu’elle se trouve trop grosse et autre blabla.

    Que me conseillez vous de faire ? Je précise que je ne suis pas needy, je ne lui demande pas la chose, je n’insiste pas, c’est toujours moi qui vais chez elle (peut etre que si elle venait chez moi elle se sentirait mieux ?)

1 2 3

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)