Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Comment Utiliser les Jeux de Rôles pour Séduire Davantage ?

jeux de rôles

Technique de drague

Comment Utiliser les Jeux de Rôles pour Séduire Davantage ?

Comment Utiliser les Jeux de Rôles pour Séduire Davantage ?

jeux de rôles séduction Comment Utiliser les Jeux de Rôles pour Séduire Davantage ?
Les émotions, quelle puissante arme de séduction pour celui qui les maîtrise ! Vous nous demandez souvent comment avoir une conversation émotionnelle avec la femme que vous voulez séduire.

Vous savez que vous devez lui faire passer un bon moment, mais vous ne savez pas toujours comment vous y prendre. Aujourd’hui, on fait donc le point sur un outil très puissant pour établir une connexion émotionnelle avec la femme qui vous plaît : le jeu de rôles.

Alors qui est-ce que vous voulez devenir aujourd’hui ?

Pourquoi utiliser les jeux de rôle pour séduire ?

Le jeu de rôles en séduction a surtout un gros avantage, c’est que vous vous servez d’un personnage pour atteindre votre objectif.

Comme ça, pas besoin de vous creuser la tête pour savoir quoi dire pour l’aborder en essayant d’avoir l’air original.

Inutile de vous taper la tête contre les murs et de vous arracher les cheveux pour trouver comment sexualiser la conversation.

Là, vous arrivez avec un scénario déjà bien ficelé et vous suggérez à la fille de vous rejoindre dans votre monde.

Celui où vous lui proposez un tour en Delorean comme Marty et Doc. Où vous êtes un parrain de la mafia qui voyage incognito.

Celui où Sélim et Éros deviennent la police de la mode pour lutter contre la prolifération des t-shirts pourris et des couleurs trop vives. Comme ils vous l’expliquent dans cet article sur les openers.

Bref, le jeu de rôles, ça marche parce que c’est original. Ça change des 10 mecs qui l’ont déjà abordée aujourd’hui.

Et surtout, ça marche parce que vous lui apportez de l’émotion et que vous lui faites une proposition décalée pour la sortir de la morosité de son quotidien.

Et si ça ne marche pas ? Si elle vous jette une moue sceptique comme si vous étiez fou et qu’elle continue son chemin ?

À mon sens, c’est toujours moins blessant de vous faire rejeter pour le personnage que vous jouez que pour vous-même.

Vous avez plus de chances de l’encaisser avec le sourire et de ne pas le prendre personnellement.

C’est donc également une bonne option si vous sentez qu’un râteau peut vous impacter et que vous avez encore besoin de travailler sur votre confiance en vous.

Maintenant, voyons comment l’utiliser dans le monde de la séduction.

Première étape : préparez vos jeux de rôles pour séduire

Comme nous venons de le voir, l’utilisation des jeux de rôles peut être une excellente manière de passer un cap avec une fille que vous souhaitez séduire.

Vous ne savez pas trop comment la faire rire, lui faire passer un bon moment et lui apporter le maximum d’émotions positives ?

La mise en place d’un jeu de rôles dont vous et votre cible jouez les premiers rôles peut être une bonne solution.

Si vous êtes un apprenti séducteur et que vous n’avez encore jamais eu recours aux jeux de rôles pour séduire, nous vous invitons à réfléchir à un scénario et à vous fixer comme objectif de l’utiliser lorsque vous abordez une femme.

Voici quelques exemples :

Commencez doucement en lui posant une question qui prépare la transition vers le jeu de rôles.

Elle aura alors le choix de participer ou pas.

Vous : « Bon alors, et toi ? Tu es plutôt une gentille fille ou une briseuse de cœurs ? Tu sais, ces tueuses de gentils garçons qui partagent toutes la même photo sur Facebook. Celle de cette petite fille avec les couettes qui fait un bras d’honneur. Avec la légende qui va bien : « les gentilles filles vont au paradis. Les autres font tout ce qu’elles veulent ». Tu l’as déjà vue non ? »

Donc à partir de ce moment-là, il y a 2 solutions possibles : soit elle rentre dans le jeu, soit elle ne le fait pas.

Voici le dialogue que cela pourrait donner quand une femme rentre dans votre jeu :

Elle : « haha, mais oui, tu m’as bien cernée, je suis le diable en personne. »

Vous : « Ha bien oui ! Je vois ça ! Non, mais tu sais que si tu es trop vilaine, je suis le policier qui va te mettre les menottes.

Toutes les filles de la soirée ont l’air terriblement fades à côté de toi et je n’ai vraiment aucune envie que tu gâches la fête.

En plus, je suis sûr que tu restes éminemment sexy avec un boulet au pied et un uniforme à rayures façon Averell. »

À vous d’inventer.

Si elle ne rentre pas dans le jeu après votre première question, profitez-en pour creuser la conversation et établir un lien avec elle en ayant une conversation plus intime :

Elle : « Tu parles, je suis trop gentille. C’est toujours moi qui finis avec le cœur brisé. »

Parfait ! C’est l’occasion que vous attendiez pour rebondir en abordant des sujets qui favorisent le partage des émotions.

« Vraiment, tu as toujours été fidèle ? »

ou

« Comment tu te soignes quand tu as le cœur brisé ? Tu manges du chocolat ? Tu regardes Grey’s Anatomy ? Tu enfiles tes talons hauts et tu te jettes goulument sur le premier venu pour oublier ? »

Pareil. À vous d’orienter la conversation dans le sens que vous souhaitez.

En clair, c’est facile. Vous préparez votre script chez vous, puis vous essayez de la dérouler telle que vous l’imaginez.

Ce sera une première étape dans votre progression : créer quelques répliques, les retenir puis voir les résultats que vous obtenez avec sur le terrain.

Les avantages de préparer vos jeux de rôles

  1. Vous n’avez pas besoin de vous demander comment l’aborder, car vous basculez directement dans un scénario loufoque en vous abritant derrière un personnage.
  1. Vous apportez tout de suite beaucoup de fun dans la relation si la fille rentre dans votre jeu. Elle se souviendra toujours de la façon dont vous l’avez abordée contrairement aux hommes qui l’interpellent dans la rue avec un compliment éculé.
  1. Vous pouvez les préparer chez vous. Il suffit d’imaginer un thème, de préparer quelques répliques et c’est parti. Vous serez donc un peu moins pris au dépourvu et sans doute un peu moins stressé.

Au départ, vous vous sentirez sans doute beaucoup plus à l’aise que si vous ne deviez improviser.

Puis, au fur et à mesure du temps, vous allez voir ce qui marche, ce qui fait rire les filles et vous allez pouvoir peaufiner vos routines.

Toutefois, la préparation de vos jeux de rôles a aussi certaines limites.

Et malgré certains résultats, vous risquez malgré tout de vous heurter à certaines difficultés.

Parfois, votre scénario aura l’air de sortir de nulle part. La fille va s’en rendre compte et vous jeter un regard perplexe avant de tourner les talons.

Puis, vous allez vous retrouver systématiquement « coincé » dans le même scénario, ce qui manque de fun et de naturel.

Et vous risquez de vite vous ennuyer et de voir vos résultats plafonner.

Il sera alors temps de passer à la 2ème étape de votre apprentissage des jeux de rôles en séduction.

2ème étape : improvisez vos jeux de rôles pour une séduction plus naturelle

La 2ème étape, c’est de vous détacher de vos répliques et de juste garder en tête les thèmes qui vont vous permettre la mise en place d’un jeu de rôles.

Vous aurez alors beaucoup plus de fluidité pour aborder et sexualiser dans toutes les situations.

Mais il faut savoir que cette phase vous prendra plus de temps. Car elle dépend de votre aisance sociale, de votre capacité à aller vers les femmes et de la qualité de votre conversation.

Il est bien plus difficile d’improviser que de vouloir replacer les répliques que vous avez préparées à la maison.

Mais, avec l’expérience, vous allez progresser et les conversations vont petit à petit devenir de plus en plus naturelles et de plus en plus fluides.

C’est un effort de développement personnel qui vous fera vraiment progresser sur le long terme, car vous êtes en train de créer votre propre style.

À mon sens, il y a 2 thèmes que vous devez garder à l’esprit pour mettre en place un jeu de rôle efficace dans un objectif de séduction :

  • Les jeux de rôles pour établir une connexion émotionnelle
  • Les jeux de rôles pour faire monter la tension sexuelle

Les jeux de rôles pour établir une connexion émotionnelle avec une femme

Quelques exemples :

  • « La terre entière est contre nous. Mais après tout, tant que nous sommes ensemble toi et moi, nous n’avons besoin de personne. »
  • « Tu vois ces mecs qui te courent après ? Ils vont tout faire pour nous séparer, mais, moi, je te dis qu’ils n’y arriveront jamais. »
  • « On est un peu comme Bonnie et Clyde dans la chanson de Gainsbourg toi et moi. Pour toi, je serais prêt à faire des choses folles. Mais chuuuuuut, je ne veux surtout pas que les gens le sachent. C’est notre petit secret. »
  • « Ce qui se passe entre nous est tellement fort… Et personne ne peut le voir. Tu imagines toutes ces personnes qui vont mourir sans jamais avoir connu ça rien qu’une seule fois ? »
  • « Et si on se barrait loin d’ici ? Juste toi et moi ? Pour laisser tout le reste loin derrière nous ! »

Les jeux de rôles pour faire monter la tension sexuelle

Quelques exemples :

    • « Ce soir, tu seras la secrétaire et moi le grand patron, en mode, je suis le Loup de Wall Street. »

jeux de rôles séduire Comment Utiliser les Jeux de Rôles pour Séduire Davantage ?

  • « Tu seras ma sex teacher et moi je suis le pauvre puceau qui n’y connaît rien. »
  • « Tu seras l’artiste et je serai ton modèle. Un nu artistique ? »
  • « Tu seras l’infirmière sexy et moi le malade. »

Vous pouvez laisser libre cours à votre créativité et imaginer une liste pratiquement infinie.

Comment insérer votre jeu de rôles dans la conversation

La plus grosse difficulté lorsque vous voulez mettre en place un jeu de rôle, c’est de savoir à quel moment rentrer dedans et à quel moment en sortir.

Voici pour vous les 5 étapes pour la mise en place d’un jeu de rôle réussi :

  1. Lui dire la phrase qui vous fait tous les 2 passer de la réalité au jeu de rôle :

« Je peux t’apprendre à jardiner. D’ailleurs, tiens, on va dire que tu es la patronne et moi le jardinier. Tu sais, un peu comme Eva Longoria dans Desperate Housewives. »

  1. Basculer définitivement dans votre rôle :

« Par contre, j’ai des doigts de fée. Donc je fais du travail de précision. Je suis un peu comme un orfèvre. Tout est dans le toucher. Tu vois ce que je veux dire ?

Donc je peux t’apprendre à prendre soin d’une orchidée. »

  1. Insérer des sous-entendus à caractère sexuel :

« Pour le paiement, je suis comme l’allumeuse dans la chanson de MC Solaar. J’accepte les règlements en nature. Par contre, je n’aime pas trop la confiture… »

 

  1. Poursuivre dans la sexualisation si vous la sentez suffisamment réceptive :

« Puis je suis sûr que ça t’excite. Le fantasme de l’homme qui travaille la terre. Le contact avec la nature. Alors j’espère que tu vas résister à l’appel des phéromones et ne pas te jeter sur moi. En plus, on ne sait même pas à quelle heure ton mari rentre. »

  1. Revenir à la réalité :

« Bon allez, allons boire un verre maintenant. On réglera les derniers détails de notre session de jardinage plus tard ! »

  1. Le conseil bonus : faites des rappels de votre scénario :

Même une fois que vous êtes sorti de votre jeu de rôles, n’hésitez pas à lui faire de petits rappels par SMS :

« Alors, l’orchidée est toujours en pleine forme ? Ton mari ne se doute de rien ? Bon à mardi entre midi et 2 comme d’habitude hein ! »

En fait, cette stratégie est puissante, car vous lancez le sujet, puis ensuite, vous laissez son imagination travailler et faire le reste.

Et plus vous irez loin dans le scénario, plus elle sera avec vous. Et plus, elle sera éloignée du monde réel qui vous entoure.

Conclusion

Vous pouvez utiliser le jeu de rôle à tous les moments de la phase de séduction.

Pour l’aborder, même si c’est à ce moment-là que vous avez le plus de risques qu’elle ne rentre pas dans votre jeu.

Pour sexualiser la conversation si vous ne savez pas trop comment vous y prendre et que vous avez peur de basculer dans la friendzone à force de plafonner.

Et même en couple pour pimenter un petit peu votre quotidien et ne pas prendre le risque de tomber dans une routine mortelle.

Dans un premier temps, commencez par préparer vos jeux de rôles et les placer dans vos conversations avec les femmes que vous voulez séduire.

Puis, quand vous allez commencer à vous sentir plus à l’aise, vous pourrez ensuite passer à la vitesse supérieure et improviser en donnant la direction que vous souhaitez à la conversation.

Vous aurez alors des échanges tout à fait personnels et parfaitement adaptés au moment présent et à la situation que vous êtes en train de vivre avec la fille qui est en face de vous.

Vous serez alors capable de forger votre propre style et de sexualiser dans toutes les situations.

Et vous, avez-vous d’autres idées pour vos jeux de rôles ? D’autres scénarios ? Des anecdotes à partager avec nous comme quand Pezzo s’est fait passer pour Macklemore ?

On en parle dans les commentaires.

Sylvain, je vais être l’intello qui écrit et toi la muse…

Bann SexTalk Comment Utiliser les Jeux de Rôles pour Séduire Davantage ?

Banner 50phrases Comment Utiliser les Jeux de Rôles pour Séduire Davantage ?

Lire la suite
41 Commentaires

41 Comments

  1. Kheldar

    25 janvier, 2017 à 09:39

    Hello Sylvain !

    Pas mal l’idée des jeux de rôles. J’avais déjà lus quelques articles sur le sujet, mais je dois admettre que celui-ci me donne encore plus envie d’essayer.

    Une fois, j’ai utilisé le jeu de rôles sans même m’en rendre compte, sans faire exprès. À la fac, on avait une prof qui avait des yeux de sorcière, et une fille de ma promo, appelons la Gwendoline, avait les yeux bleus comme la prof. Du coup, elle est devenue mon apprentie sorcière. « Tu seras mon apprentie sorcière dans ce cas. » Et quand quelqu’un lui cassait les pieds, je lui suggérai de transformer cette personne en crapaud. Et quand je taquinais un peu trop Gwendoline je lui disais « Qu’est-ce qu’il y a ? Tu vas me transformer en crapaud ? Ou en limace peut-être ? ».
    C’était assez amusant je dois dire, surtout quand je lui disais qu’elle avait fait des progrès, qu’elle était en train de m’ensorceler avec sa magie. Et je dois admettre que son charme était très efficace… Je lui demandais parfois si elle n’avait pas triché, si elle ne m’avait pas faire boire un filtre d’amour pour s’emparer de mon coeur et abuser de moi. Et c’est là que je bascule sur le fait que c’est vraiment une vilaine sorcière, et qu’il faudrait que je la punisse pour cela…
    Et après le sexe, je pouvais lui dire qu’elle avait réussi son examen d’apprentie sorcière, haut la main ^^

    En fait, c’est surtout le jeu de rôle prof/étudiante ou maîtresse/élève que je trouve amusant. Il y a le coup de l’apprentie sorcière, mais aussi celui, comme tu l’as mentionné dans l’article, de la prof de sexe qui donne des leçons de plaisir à son apprenti.
    Ou encore, le rôle du diablotin qui essaie de corrompre la fille et de la pousser à faire des bêtises, à se lâcher…

    Bref, ce soir, c’est jeux de rôles !

    • Sylvain

      25 janvier, 2017 à 13:13

      Bien joué Kheldar! L’imagination n’a pas de limite. Il faut en profiter et amusez-vous!

    • Cassandre

      26 janvier, 2017 à 20:47

      @ Kheldar

      Ton message m’a rappelé la période où je bachotais les pièges de l’orthographe pour mes concours.

      On écrit donc « philtre » et non « filtre » pour désigner un breuvage aux pouvoirs magiques.

      Pour la petite histoire « filtre » est de la même famille que le mot « feutre » alors que philtre a la même origine que le préfixe « philo- » ou le suffixe « -phile » : φιλέω : aimer.

  2. lénal'airderien

    25 janvier, 2017 à 14:35

    Hello, sympa l’article,

    Pour séduire un homme j’utilise l’histoire des trois petits cochons ….

    1- Celui qui raconte du pipeau
    2- Celui qui souffle sur les braises
    3- Celui qui tire plus vite que son ombre

    C’est de l’humour…. Et ça marche ce truc de raconter du « mythos »…?

    • Sylvain

      27 janvier, 2017 à 11:20

      Heureusement qu’il y en a un qui tire plus vite que son ombre alors parce que sinon, ils se feraient tous manger par le loup à la fin!

  3. Lemminka

    25 janvier, 2017 à 14:48

    Les jeux de rôles, ca fait des miracles. Et ca transforme tes soirées bang-bang molles en évènements inoubliables.

    Il y a juste un truc où je suis pas forcément d’accord: c’est sur l’attribution des rôles. Personellement, quand j’enchaîne sur un jeux de rôle je prend toujours le rôle qui a le lead, au moins au début. Je trouve que ca permet à la fille de se relaxer (elle n’a pas à réfléchir au contenu puisque c’est moi qui pose le cadre) et ca ajoute une bonne dose de prizing (comme je décide, elle doit se conformer à mes souhaits). Plutôt que de faire le malade et l’infirmière, je fais plutôt le docteur et l’infirmière… Le prof (moi) et l’élève… Et puis, ca ajoute une position d’autorité qui permet de pouvoir demander beaucoup de choses :)

    Bon JDR!

    • Sylvain

      27 janvier, 2017 à 11:22

      Hello Lemminka,

      Je dirai que ça dépend du caractère de la fille et de la relation habituelle que tu as avec la fille. le but étant justement de proposer quelque chose de diffèrent du scenario habituel, celui ou tu es toi. Si tu es déjà dominant, c’est le moment de lui laisser une part de pouvoir. Pareil si tu vises le marché de la cougar, ça fonctionne bien si tu fais mine de lui confier ton « éducation » ;)

  4. Tibo

    25 janvier, 2017 à 15:04

    Salut Sylvain ! J’arrive pas à accéder à c’est étapes , je suis au lycée et je rencontre que des « moches » … T’aurais des idées pour multiplier les rencontres ? (Idée d’article ?) Ps: je fais déjà du sport , (tennis , MMA) mais rien en vu . Super sinon

  5. Dr House

    26 janvier, 2017 à 17:40

    Rien de mieux que de jouer au docteur….

    • Kheldar

      27 janvier, 2017 à 08:03

      Je comprend mieux ton pseudo maintenant ^^

    • Sylvain

      27 janvier, 2017 à 12:17

      :) au docteur House! Cuddy ou N°13?

    • Dr House

      27 janvier, 2017 à 12:50

      @Kheldar

      Ca joue un peu c’est vrai :)

      N°13 mais on sent le pot de peinture sur le visage … du moins , j’en ai l’impression

    • Kheldar

      27 janvier, 2017 à 19:46

      Je dirais plutôt Cuddy. Elle a un sourire magnifique !

    • AL

      28 janvier, 2017 à 17:43

      C’est comme ça que t’appelles la raie de son cul, dit ? :)

    • Dr House

      29 janvier, 2017 à 23:47

      C’est méchant AL … :)

    • AL

      30 janvier, 2017 à 00:30

      Pourquoi ? J’adore ses fesses, moi ! :)

    • Sylvain

      30 janvier, 2017 à 12:31

      Mon vote irait également en ce sens!

  6. Cassandre

    27 janvier, 2017 à 16:10

    Et pourquoi ne pas utiliser le fantasme absolu de toutes les femmes : le courageux pompier qui, au mépris de sa vie, sort la grande échelle pour aller récupérer Bouboule, l’angora blanc qui n’arrive pas à redescendre du cerisier :-)

    • Sylvain

      30 janvier, 2017 à 12:31

      Qu’est ce qu’elle est moqueuse! Rappelle moi le métier de chéri :p

    • AL

      30 janvier, 2017 à 15:05

      Je préfère les muqueuses… Enfin… si mon avis a de l’importance ;-P

    • Sylvain

      31 janvier, 2017 à 12:22

      Il n’a que ça même de l’importance!

    • Cassandre

      30 janvier, 2017 à 18:18

      Moqueuse ?

      Pas du tout, les filles adorent les hommes en uniforme mais les pompiers et les pilotes d’avion sont vraiment en haut du classement.

    • Sylvain

      31 janvier, 2017 à 12:52

      Ha ça, c’est vrai que les pompiers, c’est magique! Celui qui me trouve une fille qui n’a jamais couché avec un pompier, je lui tire mon chapeau!

    • Cassandre

      31 janvier, 2017 à 20:35

      Il faut dire qu’ils sont très sollicités et que c’est un secteur où ils ne manquent pas non plus d’altruisme :-) Les fiestas qu’ils organisent pendant leurs gardes sont « légendaires ».

      Très « altruistes » aussi, bien que moins connus, les CRS et les gendarmes mobiles :-)

    • Lisa

      2 février, 2017 à 10:38

      Je suis bien trop égoïste et couarde pour entamer quoi que ce soit avec un militaire et de surcroît un pompier qui risque sa vie continuellement.

      En plus, on m’a raconté des soirées de dépravés totales vu la pression et les risques du métier; et pour certains leur célibat.

      Je ne me suis donc jamais frotté de près ou de loin au bal des pompiers, faut pas charrier haha.

    • Sylvain

      2 février, 2017 à 13:59

      Mais que fait donc chéri alors? (Bon même si je sais que dans vie privée, c’est comme pour détective, il y a « privé » et dans perle rare, il y a « rare »)

    • Lisa

      3 février, 2017 à 12:19

      Salut Sylvain,

      Il travaille une partie d’un de nos projets en commun en solo actuellement ;). Heureusement qu’on est bien entourés sinon je ne sais pas comment je ferais pour gérer le quotidien!

      Vu que j’y pense, si ça t’intéresse, demande-moi en ami sur FB. Tu y trouveras mon travail journalistique et…mon réseau ^^

      Attention, tu risques de complexifier ta pensée et de t’offrir une lucidité sur le fait que tu sois un mâle dominant (toute expression identique du type « monter en haut » serait totalement fortuite). :p

    • Sylvain

      4 février, 2017 à 14:00

      Bien noté et merci! :) Ho du coup tu connais les 2 gonzes qui ont écrit burn-out à 4 mains?

    • Cassandre

      2 février, 2017 à 18:20

      Salut Lisa,

      Oui, c’est la magie des salles de garde (casernes et hôpitaux entre autres). Tu prends une salle de garde, une occupation qui consiste essentiellement à attendre qu’il se passe quelque chose quand la plupart du temps il ne se passe rien (définition même de la garde), des hommes jeunes, entre eux, complètement gouvernés par leurs hormones et très impliqués dans un concours de b*** permanent. Plus leur nombre augmente, plus la probabilité pour qu’il s’en trouve un avec des idées à la noix s’approche de 1. Donc les filles la nuit dans les casernes c’est courant, mais certains ont passablement dérapé avec des soirées échangistes alcoolisées et même des choses moins fun et qui conduisent aux assises.

      Tu t’étonnes que tout ce joli monde soit vent debout contre le recrutement des femmes.

    • Lisa

      3 février, 2017 à 12:21

      Hello Cassandre,

      J’ai entendu des choses horribles tout autant au niveau pro, comme au niveau d’amies/connaissances : agressions sexuelles voire viol(s).

      J’étais hébétée…

  7. Ryan c

    30 janvier, 2017 à 18:20

    Salut Sylvain, super l’article sur les jeux de rôles ! Je trouve que c’est une des options les plus simples et les plus puissantes pour séduire tant qu’on arrive à mettre de la bonne imagination.
    J’aimerai savoir ton avis à propos de cette situation : je faisais les boutiques avec un amis, et je vois une vendeuse canon. Je rentre dans la boutique avec mon pote et ont lui fait croire qu’ont souhaiteraient acheter son cœur (des vêtements pour une fille pardon ..). :p
    En faite c’est la manageuse de la boutique qui prend son rôle au sérieux. Un super bon filling , des émotions du fun elle rigole aux blagues que je fais etc…Et elle même crée un jeu de rôle entre elle et moi . Elle me surnomme M. météo, car quand elle me proposait un vêtements léger je la regardais du genre  » je te rappelle qu’il fait 4° dehors. Mon pote me dit de tenter ma chance car il y avait beaucoup de signes.
    Elle revient nous voir et je lui dis qu’on hésite entre plusieurs marques et qu’on reviendra. Je lui demande si elle sort souvent le soir, et je lui dis que j’aimerai bien la revoir un soir et rigoler, mais elle me dit un non polis . J’arrive à re détendre l’atmosphère en la faisant rigoler.
    Mais c’est la que commence le plaisir de la séduction : j’aimerai lui envoyer un petit bouquet de roses avec une petite carte du genre :  » je vous annonce qu’il fera
    06 ° à Rouen 18° sur Paris 59° sur la planète la plus chaude de l’univers en mettant mon numéro de téléphone et en signant Monsieur avec un parapluie. En envoyant un autre ami à moi ou en y allant moi directement, en pleine journée ou viser le matin ou le soir ?
    Le petit inconvénient, je ne sais pas si elle a de copain…
    Mais après tout c’est l’intention qui compte.
    Voila si vous pouvez me donner des petits conseils
    Elle me semble plus âgée que moi, mais rien de mieux que de lancer un nouveaux je de rôle, la maitresse sex teacher
    qui apprend le sex à son élève. lol
    Qu’en penses-tu ? une façon de mixer le romantisme et l’humour ?

    • AL

      30 janvier, 2017 à 22:04

      Perso, je retournerai une autre fois dans la boutique avec une copine, cette fois. Pour jauger ses réactions et tâter le terrain.
      Le bouquet de fleurs, c’est une bonne idée, mais c’est beaucoup trop tôt. Tu risques de l’effrayer
      J’aime beaucoup flirter avec les vendeuses dans les magasins. C’est même mon terrain préféré. Mais la confiance s’installe au bout de 2 ou 3 passages, à condition en plus que tu achètes quelque chose la seconde ou la troisième fois (pour montrer que tu n’es pas là par hasard ou juste pour elle – que ça a du sens)..Et y a pas de recette miracle : discuter, discuter, discuter. Le gros avantage de cette configuration (la drague en boutique), c’est que tu peux vivre l’expérience du 1er rendez-vous, sans la pression du premier rendez-vous. Les échanges sont donc beaucoup plus naturels et fluides.

    • Sylvain

      31 janvier, 2017 à 12:56

      Hello,

      Plutot d’accord avec ça! Il faut d’abord qu’elle s’habitue à toi, qu’elle soit capable de t’identifier et ensuite une fois que tu la connais bien, le bouquet pourquoi pas…Mais d’abord créer un intéret fort de son coté. Sinon, c’est le genre de choses qui finissent en épée dans l’eau. Surtout qu’elle peut tres bien à ce stade se montrer ouverte pour des raisons commerciales. Tiens nous au courant pour la suite!

    • Ryan c

      31 janvier, 2017 à 19:49

      Merci Sylvain
      Oui c’est ce que je pensais pour les raisons commerciales…
      Je vais y retourner en préparant mieux la situation confiance et intérêt fort
      Je vous tiens au jus

    • Sylvain

      1 février, 2017 à 11:44

      On attend la suite!

    • Ryan c

      31 janvier, 2017 à 19:21

      Merci du conseil AL !
      Le petit soucis c’est que je ne compte pas acheter quelques choses.
      Mais je retourne dans la semaine lui parler et lui proposer un rdv.
      En travaillant vraiment sur la discussion ;)

    • AL

      31 janvier, 2017 à 21:03

      Quand on va dans une boutique, acheter est un comportement normal. Ne rien acheter est par conséquent suspect. Surtout si tu reviens plusieurs fois.

      Après… T’es pas obligé d’acheter un truc cher, mais si tu n’achètes rien, tu ne seras pas crédible. Si tu n’es pas prêt à donner / investir, pourquoi elle ferait-elle cet effort pour toi ?

      Mets-toi à sa place. Qu’est-ce qui est le plus valorisant pour elle ?
      a/ qu’un lien se tisse avec un de ses clients
      b/ qu’un inconnu entre dans sa boutique juste pour la draguer

  8. Lisa

    2 février, 2017 à 10:30

    « Vous savez que vous devez leur faire passer un bon moment (…) », gnin, comment ça, vous devez faire passer un bon moment aux émotions : c’est vraiment dommage de bâcler le début d’un article…D’autant que tu parles d’une femme, au singulier dès le commencement de l’article.

    « les 10 mecs qui l’ont déjà abordée (..) », tu gonfles les chiffres exprès? 10/jour, ça me semble très éloigné de la réalité.

    Sinon, l’article est vraiment sympa,tu écris de mieux en mieux ;)

    Les jeux de rôle s’appliquent aussi quand on forme un couple.^^
    On rêve tous de s’échapper de la réalité..en s’offrant des moments délicieux, espiègles, poètiques, lubriques..

    La préparation reste essentielle dans les jeux de rôle :)

    • Sylvain

      2 février, 2017 à 13:57

      Merci Lisa,

      Pour les retours et le compliment! Je le prends avec plaisir apres la « misogynie patente » d’hier :) Je corrige donc pour mettre « lui ». Pour etre tout à fait franc, il y a eu une retouche à la correction pour que justement l’entrée en matière soit plus impactante et on a oublié d’accorder la suite. Oups!

    • Lisa

      3 février, 2017 à 18:06

      Re,

      Par rapport à ton exemple sur le nouveau Président des US, Trump a juste exploité des personnes vulnérables, sans papiers pour bâtir ses tours…Ce n’est donc carrément pas un bon exemple!

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire plus Technique de drague