LA Technique Pour Ne Plus Jamais Etre Impressionné Par Une Jolie Fille

Publié dans Technique de drague par
ArtDeSeduire.Com

impressioner jolie fille LA Technique Pour Ne Plus Jamais Etre Impressionné Par Une Jolie Fille

« Mais j’en ai marre de ne pas choisir ! » Geoffrey se plaint parce qu’une fois de plus, il sort avec une fille qu’il n’a pas choisie. C’est elle qui a jeté son dévolu sur lui, et parce qu’elle n’était « pas mal », il s’est laissé embarquer dans une histoire d’amour qui a fini dans le mur…

« Dès que je veux vraiment une fille, ça part en couilles, je galère, je fais n’importe quoi, je m’y prends comme un manche. Mais dès que je m’en fous, ça marche tout seul. Comment faire pour arrêter de foirer avec celles qui me plaisent ? »

Dans le long et douloureux processus d’apprentissage de la séduction, on passe généralement par ces trois phases :

  • Phase 1 : je sais que je suis nul. Je suis sympa, trop gentil avec les filles, je ne sais pas trop quoi faire, je n’ai jamais rien lu sur la communication interpersonnelle, rien lu sur le développement personnel, et je suis persuadé que la séduction, c’est une question de chance, un jour je tomberai sur la bonne…
  • Phase 2 : le problème vient des filles, elles ne voient pas mon potentiel. De toute façon, elles préfèrent les bad boys, or moi, je suis un gentil garçon. Je suis frustré de cette situation, il faut que je change quelque chose.
  • Phase 3 : je découvre la communauté de la séduction et me rends compte qu’on y trouve beaucoup plus que de simples conseils pour draguer. Je commence à prendre davantage confiance en moi, je tente des trucs de fou et j’aborde les filles qui me plaisent. Je me sens mieux dans mes baskets…

Jusqu’au jour où je rencontre une fille qui me plaît vraiment et là, c’est la panique. Comme si tous mes acquis disparaissaient. Comme si toute ma confiance en moi n’était qu’une illusion et que je redevenais comme avant.

Pire encore : j’ai l’impression de régresser et de faire n’importe quoi de A à Z. Les symptômes : je bégaie, je raconte n’importe quoi, j’envoie platitude sur platitude, je suis incapable de trouver un sujet de conversation sympa, je suis hypnotisé par sa beauté, par son statut.

Bref : je l’ai mise sur un piédestal. C’est elle et pas une autre. Je ne vois plus qu’elle, je ne pense plus qu’à elle. Parfois, elle ne le sait même pas : pour ne pas prendre de risques avec cette nouvelle collègue ou camarade, avec cette amie d’amie, avec cette nouvelle voisine, je ne laisse rien paraître de mon attirance, et je m’enferme bêtement dans la FriendZone pour passer le plus de temps possible avec elle.

Le problème avec cette approche, Eros vous donnait déjà la solution dans cet article où il expliquait qu’il préférait passer pour un connard qui assume son désir plutôt que de tomber en FriendZone !

Comment ne pas être déstabilisé par la beauté d’une fille ?

Très dur de ne pas être subjugué par la beauté d’une fille qui vous plaît. Ça monte en vous comme une vague, vous n’y pouvez rien, c’est animal, c’est hormonal, mais il va falloir utiliser votre cerveau pour ne pas vous laisser décontenancer. Pour rationnaliser.

Est-elle vraiment « trop bien pour vous » ? Peut-être. Je ne vais pas vous mentir, c’est un débat philosophique que vous devez trancher avec vous-même : « est-ce que une fille = une autre fille ? Est-ce qu’une vie = une autre vie ? Est-ce que tous les humains se valent ? »

J’aimerais bien vous dire « oui, tout le monde est égal, personne ne vaut mieux que les autres », mais la Beauté est rare. Et ce qui est rare est convoité. Ce qui est rare est cher, les gens sont prêts à y mettre le prix.

Vous comprenez pourquoi les filles qui défilent pour Victoria’s Secret valent des millions. Parce qu’elles ont cette beauté rare qui scotche les gens. Tout comme la plus belle fille de votre lycée, tout comme votre plus jolie collègue : dans un univers de rareté, vous allez focaliser sur elles, vous allez vous concentrer sur elles.

Une des solutions pour arrêter d’être impressionnée consiste à fréquenter beaucoup de filles comme ça. Comme pour vous désensibiliser à une allergie, comme un vaccin. Vous administrer des doses de beauté féminine pour comprendre qu’elles sont humaines, après tout.

Plus vous fréquenterez de jolies filles, plus vous serez naturel quand vous en croiserez, et vous arrêterez de vous emmêler les pinceaux quand vous voudrez leur parler.

Les meilleurs endroits pour rencontrer les plus jolies filles :

  • L’univers des médias, les écoles de journalisme, les attachées de presse
  • La danse, les spectacles dansants
  • Les salles de gym
  • Les agences d’hôtesses
  • Les photographes qui traînent souvent avec des mannequins
  • Les agences de pub qui travaillent tout le temps avec des mannequins
  • Les resto vegans ou végétariens à la mode
  • Les copines de votre petite sœur peut-être aussi

Bon, ça c’est bien, c’est une réponse de coach en séduction qui vit à Paris… Mais dans la vraie vie, dans le reste de la France, en province, on fait comment pour ne pas être perturbé quand une jolie fille nous plaît vraiment pour une fois ?

 

Banner 50phrases LA Technique Pour Ne Plus Jamais Etre Impressionné Par Une Jolie Fille

Prendre conscience de votre Valeur : la vraie solution

Placez-vous de l’autre côté. Mettez-vous à la place de cette jolie fille. Qu’est-ce qu’elle veut ? Qu’est-ce qu’elle cherche ? Mais surtout : quelles sont ses options ?

Elle a forcément plus de choix, plus d’options qui s’offrent à elle. Du geek premier de la classe au sportif, du collègue informaticien au big boss de la boîte, elle peut en théorie tous les intéresser. Mais peut-être qu’elle veut un artiste ? Peut-être qu’elle veut un mec « normal » ?

Attention, quand je dis normal, je ne dis pas « banal ».

Tout votre travail pour séduire une fille consiste à trouver votre Valeur, votre intérêt, votre « marque de fabrique » en quelque sorte.

Est-ce que vous êtes plus drôle que les autres ? Meilleur DJ ? Meilleur en sport ? Plus cultivé ? Mieux habillé ? Plus curieux, plus intéressant ? Plus généreux, plus tourné vers les autres ? Plus sensuel, meilleur danseur ?

Est-ce que vous êtes plus simplement son voisin, celui qu’elle peut voir tous les soirs ? Est-ce que vous êtes celui avec qui elle fait le trajet tous les jours pour aller en cours ou au travail ?

Je ne vous encourage pas à vous comparer aux autres mecs, à vos concurrents, à vos amis : on a toujours quelqu’un de mieux que nous.

Chez mes amis, j’admire la capacité d’Eros à se fixer des objectifs financiers et les tenir, j’apprécie la capacité de Maxx à travailler pour sa famille et à se concentrer à fond sur Artdeseduire, je trouve géniale que Jérémy ait lancé un nouveau blog sur le running, j’aime bien le fait qu’Aurèle anime des soirées storytelling et des blindtests.

Si je me compare à eux : Eros est plus drôle que moi, Maxx bien plus solide niveau business, Aurèle bien plus détendu et sympa que moi. Si je me compare à eux, c’est fini, j’arrête de draguer…

Et pourtant, je n’ai aucun doute sur ma voie, sur ma Valeur. Je sais où je vais, je sais ce que je fais, je sais pourquoi je le fais. Ma motivation, ma voix intérieure sait que je suis sur le bon chemin, et ce qui se sent à l’intérieur se ressent à l’extérieur, par les autres.

Je vous invite à relire cet article sur la théorie des océans bleu pour apprendre à sortir du lot et ne plus vous comparer aux autres !

Comment arrêter de tout foirer face à une fille qui me plaît vraiment ?

Ne vous attachez pas trop vite. Niveau émotions, ne révélez pas tout. Même si on aimerait être transparent et communiquer sans jeux de pouvoirs, si vous lui donnez toutes les cartes que vous avez en main, elle vous abattra. Les filles veulent aussi un peu de challenge !

Arrêtez de penser que les filles ne sortent qu’avec des mecs avec qui elles sont amies avant : ne passez pas trop de temps avec elle « en tant qu’ami ». Faites connaître vos intentions le plus tôt possible.

Pour une fois, je vais vous donner un conseil de grand-mère important : soyez vous-même. Le vous-même cool que vous êtes avec vos potes. Le vous-même ambitieux, créatif, le vous-même qui serait capable de proposer une vie sympa à cette fille habituée aux attentions.

Et si j’ai vraiment une technique fatale à vous recommander, c’est de jouer en dernier recours la carte de l’honnêteté : lui avouer qu’avec les autres filles, ça va, parce que vous ne vous en souciez guère, mais qu’avec elle, vous galérez parce que vous pensez que c’est une sorte de déesse…

Vous : « En temps normal, je suis vachement plus drôle que ça, je sais quoi raconter mais tu dois être faite en Kryptonite, je galère vraiment avec toi. Avoue-moi que tu as des défauts horribles, ça ira mieux après ! Tu as du poil sur les pieds, tu ronfles la nuit et tu regardes Plus Belle la Vie en replay avant de te coucher ? »

La technique des 3 défauts pour réhumaniser la princesse en face de vous

C’est généralement un très bon moyen de commencer une conversation : « Écoute, on gagne du temps, tu me révèles ton casier judiciaire et tes défauts et ensuite on se marre. C’est quoi tes trois plus gros défauts ? »

En la ramenant sur une base humaine dès le début, ça devrait vous remettre en confiance, vous devriez avoir moins peur ! Ah, un dernier truc : n’oubliez pas de travailler vos réponses à la question « C’est quoi vos trois défauts ? » parce que si elle répond, elle va attendre de votre part la même honnêteté !

Les miens ? Allez, je joue le jeu et vous livre un de mes scripts en soirée…

  1. Je suis arrogant. Je m’aime beaucoup trop, mais ça, c’est parce qu’aucune jolie fille douce ne me prend dans ses bras quand je rentre du travail le soir, alors je suis obligé de m’aimer tout seul. Tu te souviens d’Hélène et les garçons ? À un moment, elle chantait « Personne, ne m’attend le soir, quand je rentre tard, personne ne fait battre mon cœur lorsque s’éteint le projecteur… » Pareil pour moi.
  2. Je chante mal. Mais bon, tu viens de l’entendre. Le souci c’est que je suis persuadé de chanter bien. Mes potes me répètent que j’ai une voix de merde, et même SingStar fait grève quand je prends le micro. L’autre jour, je me suis fait virer d’un karaoké… Je suis persuadé qu’ils étaient jaloux…
  3. Mon plus gros défaut en vrai, c’est que je ne me trouve pas de défauts vraiment horribles, vraiment repoussants. En fait, je crois que je suis juste banal, ça fait chier… Et toi alors, tes 3 pires défauts ?

Hâte de lire votre mini-script « Mes 3 défauts » dans les commentaires !

Sélim, votre coach en séduction

Bann SMS1erRDV 1 LA Technique Pour Ne Plus Jamais Etre Impressionné Par Une Jolie Fille

71 COMMENTAIRES
  • John-Egg dit :

    Rhaaaa, ça m’est arrivé hier soir, en boîte.

    Game classique, je me suis bien coiffé/habillé, je suis à table avec des potes, une fille me sourit, je lui fais un signe pour qu’elle se pose avec nous…

    La fille était ouverte et tactile, surtout avec moi. En temps normal au bout de dix minutes l’affaire est dans le sac (métaphore…), sauf que c’était une vraie bombe, donc au lieu de déballer des conneries comme à mon habitude, de rigoler avec elle, et de passer à l’offensive, je dis des platitudes, je la laisse parler… bref, j’ai dormi tout seul cette nuit :-)

    Du coup j’ai particulièrement aimé cet article.

    En ce qui concerne mes trois défauts, je dirais juste : Je me lasse vite, je suis orgueilleux, je suis têtu.

    • Sylvain dit :

      Hello John Egg,

      Il ne te reste plus qu’ à considérer les bombes comme des filles normales. Tu tiens ton axe d’amélioration pour l’année a venir et nous sommes là pour t’aider!

  • lemaaax dit :

    Ah tient, je dois etre chelou, mais je suis plus a l’aise devant une tres jolie fille que devant une « beauté bizarre », genre une fille qui a un gros truc cheum mais qui a tellement de charme qu’elle t’evoute.

    Pour la liste de jolies filles, genre les medias, hotesses, etc, je sais pas pourquoi mais elles savant qu’elles sont jolies, mais souvent elles manquent cruellement de personnalité en dehors de leur champ de compétence. Ensuite, il faut se dire que le meme schema de drague marche a 80% sur toutes.

    Pour mes défauts, je suis lunatique, tétu et j’ai du mal a m’engager.

  • Benjamin dit :

    J’pense qu’il faut se dire qu’on finit par s’habituer à tout, même d’être riche à millions… c’est la même chose qu’être en couple avec une fille qu’on trouve magnifique, les gens qui passent devant la Tour Eiffel tout les matins, n’y font même plus attention.

  • Bersje dit :

    3 défauts:

    -J’ai des centres d’intérêt relativement limités. Dès que ça déborde du sport, de l’agriculture ou du cinéma, je suis perdu.

    -J’ai du mal à faire confiance. Du coup, pour rencontrer du monde, c’est un peu galère…

    -J’ai un second degré très humour noir ou neg trop prononcé qui passe mal avec certaines personnes

  • tamata dit :

    tres bon article.
    S’il vous plait je veux commencer a lire des livres de seduction, c’est ma premiere fois, par quel livre commencer?

    • Sylvain dit :

      Hello Tamata,

      Tu es au bon endroit pour progresser dans le monde de la séduction. Fais les choses dans l’ordre. Tu as déjà sur le site plus de 1400 articles gratuits. Tu y trouveras vraiment de précieux conseils pour débuter. Tu as déjà de quoi vraiment progresser sur beaucoup de points. Ensuite, nous proposons des livres que tu peux trouver dans la section « guides recommandés » du menu. Tu as par exemple Révélation de Mystery ou real world seduction de swinggcat. Le tout en Français. Tu peux aussi jeter un oeil à nos formations. Nous essayons de regrouper ici le meilleur du monde de la séduction :)

    • Tamata dit :

      Je vous suis depuis 2012, quand je dis c’est ma premiere fois, c’est a dire de lire un livre de seduction. On m’a parle de beaucoup de livre influence et manipulation, les liaisons dangereuses, l’art de la seduction. Du coup je voulais savoir par quoi commencer pour ne pas tout melange, je veux aller etape par etape. Merci

    • Sélim dit :

      Alors commence par The Game, c’est le plus marrant et le plus facile à suivre.
      Pas le plus technique, mais il ouvre l’appétit !

    • tamata dit :

      Tu parles de The Game: Les secrets d’un virtuose de la drague de Neil Strauss?

    • Sylvain dit :

      C’est bien celui là Tamata! :)

    • tamata dit :

      Merci beaucoup, avez vous d’astuces comme: combien de pages lire par jours ou semaine, ou autre astuses pour bien comprendre le livre?
      Merci pour tout vous m’avez aide a faire beaucoup de changement au cour de ces dernieres annees.

    • Sylvain dit :

      Hello Tamata,

      pas vraiment d’astuces. ne te prends pas la tête. Prends juste le temps de bien lire le livre et de te l’approprier. Relis certains passages si besoin. Mais surtout applique. Je connais beaucoup de gens (dont moi avant) qui achetent des kilos de livres, les lisent plus ou moins attentivement, puis les rangent dans la bibliothèque et n’appliquent jamais. Il vaut mieux en lire peu mais savoir en tirer la substantifique moelle :)

    • tamata dit :

      Merci beaucoup. More blessings

    • tamata dit :

      salut! j’ai fini de lire: Les secrets d’un virtuose de la drague de Neil Strauss, ce livre est dingue il m’a trop inspire, merci. Quel est le livre suivant que vous me conseiller? merci beaucoup d’avance

    • Sylvain dit :

      Pourquoi ne te lancerais tu pas dans Révélation de Mystery? C’est une référence pour nous tous! C’est pour ça que nous vous le proposons sur le site :)

    • tamata dit :

      Ok thanks! quel est le nom de la version anglaise de cet livre Révélation de Mystery

    • Sylvain dit :

      C’est exactement la même chose en version originale ;) Révélation !

  • Matthieu dit :

    Salut Salim, super article mais dans les petites ville comme Saint-nazaire dans le 44 c’est plein de jolie fille mais tu peut oublier la pub, les photographes, la mode et tout ça. C’est pas notre monde. Je ne pense pas que ce soit forcément ce genre d’endroit qui renferment ce genre de femmes, oui en partie mais pas que. Je pense surtout que ça se résume à ça. Les canons avec les canons et vice et versa. A mon avis ce sont surtout des groupes avec des « profils type » C’est un peu décourageant de se dire « Je suis dans une petite ville alors les belles filles sont toutes paries sur Panames ou Nantes dans mon cas.

    • Sylvain dit :

      Hello Matthieu,

      Le sujet est abordé dans l’article ;) La solution, prendre conscience de sa valeur et ne pas se sentir sous pression en présence d’un jolie femme. Si tu commences à prendre l’habitude d’avoir des jolies filles qui gravitent autour de toi, tu seras nettement plus zen. Je ne pense pas qu’il y ait plus de jolies dans les grandes villes. C’est juste que logiquement, par les grands nombres, il y en a plus! ;)

  • Jules dit :

    Alors les 3 pires défauts…

    – Je suis orgueilleux ( à croire que c’est répandu :p ) je suis persuadé d’être génial et dans le travail de groupe je repasse toujours derrière pour que JE l’améliore et que je corrige ce qui me plait pas. Au fond je trouve ça bon, mais ça devient vite insupportable je pense.

    -Je suis un geulard ! Quand quelqu’un se plaint trop, pour peu qu’il élève la voix, je pars au quart de tour sans trop m’en rendre compte

    – Je suis souvent en retard, ça c’est plus une mauvaise habitude dont je suis un peu moins fier. Mais dès que je pense à quelque chose, je dois le faire avant de partir, j’ai donc une mauvaise gestion du temps quand on ne m’attends pas pour un truc important pour moi.

    Dans l’ensemble je pense que je suis un type vite insupportable mais bon avec ma dose d’autoderision et l’intérêt que je porte aux autres, j’ai heureusement l’impression qu’on ne retient pas trop ça de moi :)

    En tout cas, exercice très sympathique ! Merci

  • Nico dit :

    mes 3 plus gros défauts :

    – j’ai parfois du mal a accepter la critique, c’est-à-dire que je suis parfois silencieux quand on me critique, du genre quand la critique arrive, vous ne m’entendez quasiment plus de la soirée.

    – je suis sensible (enfin beaucoup trop sensible)

    – je suis empathique (pareil beaucoup trop parfois) au point que je pense plus à faire attention aux autres d’abord qu’à moi.

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)