Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Pas Besoin de Devenir un Bad Boy Pour Séduire : L’Honnêteté, Ca Paie !

honnete homme séduire

Technique de drague

Pas Besoin de Devenir un Bad Boy Pour Séduire : L’Honnêteté, Ca Paie !

Pas Besoin de Devenir un Bad Boy Pour Séduire : L’Honnêteté, Ca Paie !

Honnete homme Pas Besoin de Devenir un Bad Boy Pour Séduire : L’Honnêteté, Ca Paie !
Le bad boy, le menteur, le joueur, le mec pas très clean : on dirait que les filles préfèrent toujours les sales types, alors que les mecs « normaux », les mecs « gentils » se font toujours jeter…

Si vous avez déjà envisagé de vous comporter comme un connard ou de devenir un bad boy pour séduire, cet article est fait pour vous !

Le constat statistique des séances de coaching en séduction est sans appel : je vois plus de 90% des apprentis séducteurs qui détestent les « sales types », mais qui ont parfois envie de devenir des bad boys pour séduire plus de filles !

Pourquoi cette envie ? Parce que ça vient d’une incompréhension de la communication.

Ceux que vous prenez pour des bad boys ne sont pas forcément violents, ou menteurs, ou tricheurs : ce sont des hommes qui savent dire non, qui savent imposer leurs volontés.

Ce sont des hommes qui vont aller aborder une fille directement, en lui expliquant de manière très claire et très honnête qu’ils ont envie de coucher avec elle.

Pas de tergiversation, on ne tourne pas autour du pot. C’est ce qu’on appelle une approche directe.

En tant que coach, si je pouvais, je n’enseignerais que ça. Approche directe, encore et toujours.

Les approches indirectes sont sympa pour s’entraîner, pour bâtir un cercle social, mais vous classeront d’emblée dans la catégorie « mec gentil » (mais pas baisable, pas attirant, parce que pas assez viril).

Pourquoi l’honnêteté paie ? (et vous fera gagner du temps)

En soirée ou en ligne, nous sommes tous confrontés au choix : la belle brune là-bas, la grande blonde, la petite rousse ?

Nous ne pouvons pas donner notre temps à toutes les filles, et elles non plus ne peuvent pas être polies et passer la soirée à discuter avec tous les mecs qui viendraient les aborder.

On connaît tous la finalité de la démarche : « On drague on branche toi-même tu sais pourquoi, qu’on finisse ensemble toi et moi… ».

Des mecs qui sont venus lui demander l’heure, qui sont venus lui demander ce qu’elle buvait, qui sont venus utiliser un opinion opener sur « Tinder ou Happn ? » ou qui lui ont demandé si elle avait vu le mec sur un cheval devant la boîte de nuit, il y en a des dizaines.

Rappel sur les openers d’opinion, qui restent utiles et très puissants dans certaines situations précises.

Utiliser un opener d’opinion et se faire passer pour un mec sympa, juste pour devenir l’ami de la fille, pour passer du temps avec elle, pour se rapprocher d’elle, ça ne marche pas trop. Je vous dis pourquoi…

Voici un des soucis majeurs des mecs que je rencontre lors des sessions de coaching : « Coach, en fait je suis bon en séduction, j’arrive à aborder et le premier rendez-vous se passe bien… mais c’est juste qu’après, je ne sais plus quoi faire et j’ai des problèmes pour la transition de la conversation à la sexualisation ».

Ce que je leur réponds toujours : il est dur de vous bâtir une image forte, virile, sexuelle, et d’attirer les filles alors que dès la première impression, vous avez été « trop gentil ».

De gentillesse, il n’en est en réalité pas question : vous avez simplement manqué d’honnêteté sur vos motivations, sur la raison pour laquelle vous êtes allé parler à cette fille.

Vous avez simplement préféré avancer sous le radar pour ne pas « passer pour un dragueur ». Or, passer pour un dragueur n’est pas un crime. Passer pour un homme qui aime les femmes n’est pas un problème.

Pour preuve : les Don Juan professionnels que sont les rock stars, les acteurs, les hommes politiques, les sportifs de haut niveau. Ils enchaînent les conquêtes parce qu’ils sont directs, parce qu’ils font des compliments assez directs aux femmes, qui sont ravies d’intéresser un homme de ce niveau-là !

Mais pas besoin d’être une rock star pour être direct avec les femmes : il s’agit d’une simple question de confiance en soi.

Si vous avez confiance en vous, si vous savez qui vous êtes et ce que vous aimez, si vos valeurs sont clairement définies et que votre lifestyle est intéressant, alors aucune femme ne vous semblera plus jamais hors d’atteinte.

Et vous n’aurez plus jamais besoin de mentir sur vos intentions. Vous pourrez dès lors aborder les filles avec des openers directs !

(Je vous laisse regarder cette vieille vidéo de 2012 qui résume bien l’avantage des openers directs. Pensez à vous abonner à notre chaîne Youtube, on est bientôt de retour, avec bien plus d’énergie que sur cette vidéo. On dirait qu’on m’a drogué sur celle-ci, non ?)

Une approche directe, c’est un véritable coup de poker, où vous serez toujours gagnant : soit vous remportez le cœur de la fille, soit vous économisez du temps en ne faisant pas un ou deux rendez-vous tous mous…

Soyez honnête avec les femmes ! Les filles sont prêtes à tout entendre :

  • Que vous cherchez juste un plan cul
  • Que vous sortez tout juste d’une relation et que vous avez envie de vous amuser
  • Que vous êtes en couple et que vous voulez quand même vous amuser
  • Que vous voulez juste lui proposer une expérience incroyable et qu’elle ne connaîtra jamais votre nom et que demain vous aurez disparu…
  • Que vous voulez une relation libre, parce que vous savez que vous ne serez jamais fidèle
  • Que vous cherchez une copine bisexuelle pour faire des plans à trois

Si vous avez confiance en vous, l’honnêteté vous apportera bien plus de résultats avec les filles que le mensonge. (PS : je ne juge absolument pas les personnes fidèles, ni les infidèles. Je m’en fous, c’est votre vie, pas la mienne).

Bien évidemment, toutes les femmes ne sont pas au même niveau, en termes d’ouverture d’esprit… Ça, vous le verrez bien assez vite. L’essentiel pour vous, c’est de préserver votre temps et de comprendre très vite si ça va coller entre elle et vous !

Si vous avez des questions, j’y réponds dans les commentaires ! Ne tournez pas autour du pot, allez-y direct !

Sélim, coach direct.

ban Messages Irr Pas Besoin de Devenir un Bad Boy Pour Séduire : L’Honnêteté, Ca Paie !

ban Messages Irr2 Pas Besoin de Devenir un Bad Boy Pour Séduire : L’Honnêteté, Ca Paie !

Lire la suite
14 Commentaires

14 Comments

  1. Lenal'airderien

    13 décembre, 2016 à 15:37

    Hello, Je suis d’accord avec toi à 100%… En général , si on c’est décrypté les phrases toutes faites , tu sais déjà d’avance ce que le mec te proposes comme relation….

    Souvent ce sont les filles qui n’écoutent pas ce qui est dit..S’imaginant vivre une belle histoire , alors qu’il ne se passera rien d’autres que des moments de plaisirs entre adultes consentants.

    Un homme qui reste très vague sur ce qu’il propose avec des « on voit  » « s’il y a du feeling « , « sans prise de tête  » c’est du sexe…

    .Avec l’expérience , tu sais très bien ou tu mets les pieds et tu agis en conséquence.

    Sur les sites féminins , tu lis souvent , on a couché ensemble depuis deux jours avec « mon homme » depuis quand coucher avec un homme c’est être en couple.

    Lenaenmodej’aipiscine.

    • Bertrand

      13 décembre, 2016 à 16:00

      J’avoue mais sinon le genre comme Eros, il te dit directement ses intentions et il perd pas de temps.

      Lenaenmodefontaine , la cyprine coule à flots ? Sssssooooo comment

    • Evol

      14 décembre, 2016 à 00:16

      Lena ne désespère pas, tu trouvera ton chrince parmant, je voulais dire ton brinche narmant, … merde je me suis endormit le pc sur la poitrine et mes doigts sur le clavier, faut que j’aille dormir, en tout cas moi je suis le prince dormant la, je viendrais te sauver après un bon somme..
      Bonne nuit tout le monde.

  2. Obelisk

    13 décembre, 2016 à 16:09

    Hâte des vidéos, ça fait un bon moment ! J’attend du contenu de qualité !

    • Sélim

      13 décembre, 2016 à 17:39

      Sans souci !
      N’hésitez pas à nous poser vos questions, on s’occupe de tout !

    • Evol

      13 décembre, 2016 à 23:30

      Des questions ? Ok, j’en ai moi. Combien de fois tu as dis a une fille en regardant sa poitrine «Se sont des vrais ? Je peux toucher pour vérifier ?»

  3. AL

    13 décembre, 2016 à 17:45

    La seconde vidéos, c’est pour les players expérimentés, non ? Parce qu’elle date de 2012, et la première pub qu’elle propose c’est « Vos enfants surfent sur internet ? » XDDD

  4. Jo

    13 décembre, 2016 à 20:36

    Tout à fait partisan de l’approche directe. Question: est-ce que vous conseillez d’être aussi direct sur Tinder, et dire qu’on ne cherche qu’un plan cul? Chaque fois que j’essaie, ça ne passe pas… (Et Dieu sait que j’ai essayé!)

    • Eaglesoods

      14 décembre, 2016 à 13:32

      C’est normal je pense. La fille en face ne te connais pas et pour qu’elle accepte, au minimum, elle doit sentir une certaine garantie, au préalable, de savoir qu’elle va passer un bon moment. C’est comme si tu demandais à une fille dans la rue si elle veut coucher avec toi. Au mieux elle te gifle, au pire elle appelle la police ou son copain aha.

    • Sylvain

      14 décembre, 2016 à 13:47

      Hello Jo,

      Sur Tinder, je pense qu’il ne faut pas y aller aussi directement parce que justement c’est ce que font beaucoup de mecs. Dans la rue, peu de mecs ont le cran d’aller l’aborder et encore moins d’assumer de la séduire. Par contre, derrière la protection de l’écran, beaucoup de mecs sont plus cash. Donc il vaut mieux prendre un peu plus de temps.

      Les plans culs sont tout à fait possible mais ca necessite un minimum d’investissement émotionnel :)

    • head

      21 décembre, 2016 à 21:08

      Bah sur tinder c’est sure que l’approche est un peu plus complexe …je regarde bien les photos ou le commentaire qu’elle met et j’essai d’avoir la bonne punchline et surtout je lui parle comme si je parlais a une amie
      – car on est sur tinder on c’est que l’on se plait on a matché
      – t’imagine plus ou moins ce qu’elle recherche faut un mec ou un plan cul (un ami j’ai du mal a y croire) donc j’essai de créer une proximité naturel rien de forcé

  5. Haricot

    13 décembre, 2016 à 21:42

    Bonsoir,

    Pour une fois j’abonde, je n’ai plus de temps à perdre soit ça passe soit ça casse. Merci.

    J’ai mis du temps à m’affirmer et m’affranchir du regard des autres. Gagner en confiance grâce à la TEAM.

    Là ,où je comprends les réticences des femmes avec les approches directes, c’est qu’inversement, j’aurai tendance à rejeter une femme directe. Je me dis qu’il y a un truc qui cloche.

    Enfin, l’article est honnête car il n’est plus question de fustiger la gentillesse et de dire qu’il s’agit d’un abus de langage.

    Bonne soirée,

    Haricot

  6. head shotter

    21 décembre, 2016 à 21:02

    Bonsoir,

    on est bad boy, on le devient pas maintenant super connard on s’en rapproche dans éventuellement ce que tu peux déclencher chez une femme.

    Moi je pars du principe que dans ce monde on ne retient que 2 choses les extremes ceux qui s’inscrivent entre les 2 bah désolé les gars mais pour vous c’est là que le sport commence.

    ma technique qui marche a 99% en société surtout en soiree appartement ou regroupement d’ami et ami d’ami c’est le chaud et le froid, alpha omega….

    – je commence en super connard attitude, blague border (mais qui font tjrs rire meme si tout le monde n’ose pas) mais toujours du verbe c’est important

    ex: je suis posé dans une soiree anniversaire et on arrive a me poser la question tu fais quoi dans la vie et j’ai répondu DEALER (chose qui n’est pas) bah je peux te dire que le ton est donné et que t’as choqué plusieurs esprit hahaha et quand en private je montre une autre image et qu’au final elle apprend que je suis styliste bon bah le match est bouclé

    – une fois cette image installé dès que j’ai l’occasion de parlé à la fille qui peut éventuellement allé dans la cuisine de l’appart, couloir, wc….

    -je parle avec et je montre une autre image et la phrase qui suit est « je ne te voyais pas comme ca franchement….) et la elle est dead (numero / rdv c’est sure) parfois plus souvent le contexte…

    – mais je pars du principe qu’on ne retient que le mec trop cool / drole et le mec trop con celui du milieu c’est le pote avec la chemise a carreau …ROUGE

  7. head shotter

    21 décembre, 2016 à 21:46

    Re-bonsoir,

    pour revenir a votre sujet de l’honnêteté, je suis entièrement d’accord que ca marche aussi mais il faut très bien l’amené « je veux te baiser » peux être dit de 1000 façons.

    avant je faisais la technique de l’entonoir et je parlais a la 3ème personne, donc des histoires de potes etc ou je positionnais mon opinion sur des exemples externe de potes qui déconnent…
    ensuite je fais la technique des oui et je fini par une question qui est plus que logique a laquelle elle est obligé de répondre oui

    mon histoire préféré c’est de parlé du pote bâtard qui ment aux femmes pour les niquer pleins de promesses etc.. et quand tu lui dit sincèrement tu penses quoi c’est abusé elle ne peut pas te dire non …. donc je l’emmène sur plusieurs sujet dans des evidences auxquelles elle ne peut que répondre OUI (je prépare son esprit au oui) et elle se livre forcement ca lui parle…

    et la je reviens sur elle et je lui dit par exemple toi tu preferes quoi que je te dise ce que tu veux entendre que j’ai eu le coup de foudre, avec plein de sérénade…pour au final te niquer et disparaitre!? ou tu préferes que je te dises honnêtement j’ai envie de toi en etant clair et de ce fait te laisser la situatiion entre les mains bah elle te répond « bah je préfère que tu me dises que tu as envie de moi » quand elle prononce ces mots crois moi que ca ne lui fait pas rien….bah après ca mon ami à toi de jouer pour en tirer parti

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire plus Technique de drague