Hard to Get (H2G) : Faites-vous désirer pour mieux closer !

Publié dans Technique de drague par Sélim le 14/12/2012

Hard to Get H2G  Hard to Get (H2G) : Faites vous désirer pour mieux closer !

Certains mecs sont tétanisés par la peur d’aborder : une fille, un collègue inconnu, un mec qu’il ne connaissent pas. Cette peur est globale. Approcher quelqu’un sans motif, sans avoir été présenté leur paraît impossible.

Dans le domaine de la séduction, on admet généralement que c’est le rôle de l’homme de faire le premier pas, et nous soutenons cette approche : de l’audace, que diable, elles ne vont pas vous tuer !

Mais on a décidé de filer un coup de pouce à ceux qui ne peuvent pas aborder une fille en leur proposant la technique dite « H2G », hard to get. Plus jamais besoin d’aborder une fille ?

Cet article est fait pour vous si :

  • Vous en avez marre de ne pas convenir aux filles
  • Vous en avez assez de leur courir après
  • Vous avez peur de faire le premier pas
  • Ou… Vous aimeriez vous débarrasser de votre réputation de queutard qui couche avec tout ce qui bouge

Une des clefs de la séduction que maîtrisent très bien les filles, c’est la technique Hard to get. En français : difficile à obtenir. Les filles sont souvent plus difficiles à avoir que nous, non pas que nous soyons tous obsédés sexuels, mais nous n’avons pas besoin de tergiverser pendant des heures pour nous décider : elles nous plaisent ou pas, on le sait en un clin d’œil.

Concrètement, nous avons tous plus ou moins l’impression qu’elles nous font ramer avant de pouvoir sortir avec elles, nous avons l’impression de devoir toujours leur courir après, et c’est vraiment désagréable pour certains mecs.

Comment faire pour s’approprier cette technique ? Comment faire pour que les filles vous courent après plutôt que de subir la situation inverse ? Voyons ensemble comment vous pouvez vous y prendre.

Les deux attitudes non H2G

Arrêtez de draguer, devenez exigeant ! Tout du moins, en apparence. La technique de séduction H2G est particulièrement valable pour deux profils de séducteurs : les débutants / mecs needy, et les gros players.

H2G pour AFC

Le débutant prendrait n’importe qui pour ne plus être seul et il accepterait souvent tout. Décalage de rendez-vous, annulation pure et simple d’un date dans un café, une réponse à ses textos tous les 36 du mois…

Le séducteur débutant est trop accroché au résultat. Il ne sait pas où mettre la barre, alors du coup, il la pose au sol. Aucune exigence, il accepte les humiliations à répétition. Il se fait maltraiter et manipuler par les filles parce qu’il ne sait pas imposer ses limites. Qu’il ne connaît probablement pas, faute d’y avoir réfléchi.

Un exemple : un séducteur débutant va accepter des conversations sur des sites de rencontres pendant des mois, sans même essayer de rencontrer la fille. Si elle lui dit une fois « je préfère y aller doucement », il ne retentera pas de l’inviter avant qu’elle ne lui donne un feu vert.

De l’attentisme ! Voilà ce dont souffre l’AFC. Il est passif, il subit sa vie. Il n’est pas Hard to get, il est complètement à la disposition de la fille. Erreur fatale !

H2G pour serial lovers

Vous vous imaginez peut-être que les mecs qui couchent avec beaucoup de filles ne se tapent que des missiles ? Faux ! On aurait quelques contre-exemples à vous donner avec Eros. Pour développer notre méthodologie et le système ALPHA² (bientôt dévoilé), on a quand même bien galéré.

On peut avouer que les très jolies filles avec qui on a couché, quand on était jeune, c’était des hold-ups, des coups de chance, surtout au début. Le temps de trouver la formule pour séduire à coup sûr, on a aussi couché avec beaucoup de HB6. Pas vraiment glorieuses, ces phases de test…

Résultat ? Tous nos potes savaient que niveau exigence, on était prêts à se taper un peu n’importe qui. C’est souvent le cas des mecs qui aiment bien draguer ou de ceux qui veulent juste bai*er.

On était les mecs à venir voir pour un coup d’un soir (ce qui est déjà pas mal, ma foi), même pour les filles moyennes…

Ce manque d’exigence pourrait vous jouer des tours : par la suite, quand vous voudrez vraiment sortir avec une fille jolie, sérieuse, la fille idéale pour vous, elle saura qu’elle est trop bien pour vous, qui avez l’habitude de vous taper la première venue…

Mini-conclusion : c’est pour ça que vous devez fermer grand votre bouche ! Taisez-vous, ne racontez pas vos exploits ailleurs que sur le forum Artdeseduire sous pseudo. Votre réputation compte, autant que celle des filles, et vous devez la préserver pour votre futur !

Les mecs qui ne sortent qu’avec des HB10 n’ont pas à se préoccuper de leur réputation : leur tableau de chasse parle pour eux, leur réputation les précède, la présélection et la jalousie des filles jouent en leur faveur. Pas besoin de jouer les H2G pour ces mecs-là.

Comment devenir H2G ?

Soyez exigeant envers vous-même. C’est la seule solution. Vous devez vous respecter. Si vous ne le faites pas, les autres ne le feront pas non plus.

Se respecter c’est quoi ?

  • C’est être toujours présentable, même pour aller chercher une baguette
  • C’est prendre soin de votre corps, de votre allure physique, de vos cheveux, de vos dents, de vos ongles
  • C’est partir d’un rendez-vous quand au bout de quinze minutes la fille n’est pas arrivée et ne vous a pas prévenu
  • C’est refuser qu’on vous parle mal, tant en privé qu’en public
  • C’est arrêter les attitudes destructrices envers vous-même
  • C’est arrêter de glander pendant des heures alors que vous avez du boulot et des projets

Une fois que vous posez des règles de vie saine pour vous, vos rapports aux autres seront simplifiés. Vous n’accepterez plus certaines attitudes de la part des filles qui vous baladent, et vous saurez tirer la sonnette d’alarme quand elles vous manquent de respect (lapins, textos sans réponse, etc…). Next, zappez !

Etre H2G, ce n’est pas que devenir exigeant. C’est aussi devenir insaisissable. Dur à attraper. Catch me if you can. En gros, vous êtes un gros poisson. Ou vous devez le devenir. Tout le travail de prizing réside là-dedans : être le gros poisson que les filles auront envie de pécho pêcher.

H2G : un travail sur votre valeur

Un long processus.

Aparté sur le temps et l’apprentissage pour devenir désirable et vraiment bon en séduction. Un lecteur sympa, Alan, nous demandait récemment combien de temps il fallait pour devenir bon séducteur. On lui a répondu une dizaine d’années, pour développer une bonne attitude et sortir ensuite uniquement avec de très jolies filles. Pour nous, ça a commencé à 15 ans, et on était vraiment meilleurs vers 23 ans ! Patience…

Vous connaissez la citation du Cid « Mais aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre des années ». Les célébrités, les beaux gosses et les mecs plutôt riches n’attendent pas des années avant de séduire. Pour nous autres, on bricole comme on peut, on fait rire les filles, et on pense à augmenter notre valeur.

Concrètement, votre valeur va mettre du temps à se développer. Vous allez développer votre intelligence, votre style, votre humour, vous allez développer votre cercle social, vous allez gagner de plus en plus et vous pourrez vous permettre un lifestyle plus attirant.

Devenir vraiment H2G prend du temps, devenir celui après qui les filles courent demande de l’implication constante. Ne vous découragez pas !

Présélection et DHV : les ingrédients du bon H2G

Votre objectif : devenir le mec dont les filles rêvent, mais pas le mec facile à avoir. Vous avez des exigences, quelles qu’elles soient.

Les miennes ? J’essaie de ne sortir qu’avec des filles jolies, intelligentes, drôles, et qui comprennent que mon travail et mes potes passent en priorité.

Ce sont mes critères, à vous de poser les vôtres. Une fille qui ne répond pas à vos critères : laissez tomber. Pas la peine de vous prendre la tête avec les mêmes conflits en permanence si vous vous rendez compte que ce n’est pas la fille qui vous convient.

Vous êtes peut-être trop exigeant envers les filles ? J’ai l’exemple d’un mec comme ça. Grand, beau gosse, bon job. Incapable d’aborder une fille si elle ne lui convient pas à 100%. Là, on n’est même plus dans le H2G, on est au-delà. Ce type risque de finir seul…

Etre H2G, c’est possible quand on est vraiment sûr de soi, qu’on sait qu’on peut trouver mieux, qu’on a déjà été présélectionné, qu’on a déjà vécu des relations de qualité avec des filles en mettant la barre haut.

Si ça ne vous est jamais arrivé, acceptez de commencer modestement, avec une fille cool sans être géniale. « Faute de grive, on mange des merles ».

Le meilleur moyen de développer une attitude H2G quand on ne l’est pas ? Le wingman qui va chanter vos louanges et utiliser des DHV au bon moment. Il est là pour ça ! Si vous racontez l’histoire de votre ex mannequin, on ne va pas vous croire si on ne le voit pas.

Si c’est votre wingman qui raconte l’histoire, ça passera tout de suite mieux. Ce sera mieux accueilli et ça aura l’air plus véridique.

Mais le wingman, au final, n’est qu’un camouflage, qu’une illusion. La vraie leçon, c’est que devenir H2G, c’est tout simplement maîtriser le prizing popularisé par Swinggcat…

A vous de prendre en main votre vie, de devenir vraiment attirant en développant votre inner game, votre lifestyle, votre cercle social !

PS : attention à ne pas trop faire le H2G avec les filles, au bout d’un moment elles vont croire que vous êtes gay ou impuissant…

Et vous, vous avez déjà réussi à faire courir une fille après vous ? Est-ce que ça a marché ? Racontez-nous votre expérience !

Sélim

197 05 format pub  Hard to Get (H2G) : Faites vous désirer pour mieux closer !
197 Techniques de Séduction Avancées
Une formation intensive pour surmonter ses peurs, aborder les femmes, obtenir des numéros de téléphone, réussir ses premiers rendez-vous et sexualiser ses interactions avec les femmes.
Découvrez ce Guide >>

182 COMMENTAIRES
  • dack dit :

    Bien vu Marie,la vie est belle quand on fait le choix de la simplicité,en matière de séduction,c’est la même chose,savoir rester simple,toujours,souriant,toujours…Pour toi Selim,ton « toujours plus facile à dire qu’a faire » est juste surtout quand cette personne est dans tes bras tout les vendredis pendant ton cours de danse…:-) Bon dimanche à tous!

  • seb dit :

    super article,il y a une chose a ne jamais oblier, quil faut toujour garder à l’esprit, c’est quil y a telement de jolie fille dans ce monde, si une nous respecte pas on passe a la suivante,sans ce plendre la tete.

    • selim dit :

      Si seulement tout était aussi simple seb, ce serait vraiment génial !
      Malheureusement, on s’attache, on a du mal à tourner la page facilement !
      Take care !

  • pannogel dit :

    Bien d’accord avec tout ce que tu as dit, le délire, c’est juste à titre perso j’en ai surement trop abusé, au risque de passer pour un mec prétentieux…
    Je trouve que c’est d’ailleurs le problème majeur du game, du moins de ma facon de gamer, c’est Anti social.
    Je n ai aucun problème à me faire aimer des gens, il suffit d’être gentil, de s’intéresser à eux et ca passe…Oui mais ca ne fait pas closer…
    Quand je drague, je DOIS passer en mode insupportable, très (trop) sure de moi, clairement prétentieux, pour aborder et KC les meilleurs meufs . Après c’est une chance sur deux, soit ca passe, et ok, soit ca loupe, et on est considéré comme le pire des enculés :p Le game est donc anti social.
    Fin de toute facon, n’ayant jamais FC à 19 ans, je n’arrive plus à me trouver crédible en H2G. Le but de cet aprem, convaincre une fille qui eut voulu coucher avec moi pendant 1 an, mais que j’avais éconduit parce que, « pas bien fringuée »;  »pas assez populaire ». Je comprends, que si ca se sait ca ruinera mes chances d’avoir des hb, mais faut redresser le bilan. ;)

  • NG-Player dit :

    Salut a tous,

    Très bon article comme d’hab, mais j’ai l’impression que beaucoup voient H2G = porte de prison. On peut être H2G et sociable. On peut aborder une fille de manière indirecte et si elle ne semble pas intéressée partir comme un prince avec le sourire et le sentiment que c’est Elle qui passe a côté du bonheur. Avoir un bon socialproof est accepté comme soutien à la séduction par la plupart des players, pourtant cela vous rend H2G. Comme un bon job qui vous prend du temps. J’ai le souvenir d’une fois en club ou je me promenais seul loin de mes potes. Une très jolie fille dansait près du bar en se déhanchant. Je la fixe, elle me regarde de haut en bas, lève les sourcils de dédain et me tourne le dos. Waw, ça fait drôle. Je retrouve mes potes, on discute en cercle quand je sens quelqu’un qui me bouscule légèrement. Je me retourne et vois la bonasse. Yeux grand ouverts, elle se mords la lèvre, les mains jointes devant elle et les pieds légèrement rentré (donc la pose « désolé j’aimerai une seconde chance »). La plupart des mecs auraient sauté sur l’occasion. Mais moi j’ai une fierté. Je l’ai donc regardé de haut en bas, j’ai levé les sourcils et me suis retourné vers mes potes. Elle est parti en pestant comme une furie en poussant les gens sur son passage. Mes potes me regardent comme si j’avais basé une jolie fille ;) et je leur explique. En me retournant à nouveau pour apprécier le paysage je constate que nombre de filles ont assistée à la scène et qu’elle me (nous) regarde comme des mecs H2G. Les EC sont multiple, les sourires réciproques et un groupe de filles danse en crabe jusqu’à s’approcher de nous au maximum.
    J’aurai pus séduire Une jolie fille en position d’infériorité, mais le respect que j’ai pour moi même m’a (nous a) fais gagner plusieurs filles déjà soumises et consentantes. H2G c’est se respecter, se donner de la valeur. Sans lifestyle on peut être H2G en jouant sur le mystère, ce que j’ai fais pendant de nombreuse années quand j’avais un job de m*rde et pas de socialproof. Je peux être sociable et gentil mais quand une question clef arrive je deviens H2G et je renchaine en redevenant open sur autre chose, un peu comme les neg, ou ceux qui ont des enfants tu dis Non, et tu lui change les idées immédiatement juste après pour ne pas rester enfermé dans un cercle. Have fun mais avec le respect.

    À+ les boys

  • La Sauterelle dit :

    @Marie: Je le trouve très beau ton premier commentaire. touchant, vrai et il offre un angle de vue très différent mais tout aussi important et perspicace.

    @Pannogel: Je considère que tu as commis une erreur en ne couchant avec la fille qui voulait le faire avec toi. Si elle te semblait si horrible, je peux comprendre mais le seul problème était ses vêtements, tu aurais dû lui les enlever!! :)

    C’est là où je suis en léger désaccord avec ce qui est dit dans l’article. Coucher avec une HB6 a quand même un avantage sur le court terme au delà du sexe bien entendu: celui de moins être Needy! Les femmes repèrent facilement un mec qui n’a pas pratiqué depuis des lustres et ça le repousse en général. Même pour moi, j’ai toujours été moins bon sur le field en période de disette qu’après avoir « mangé ». Après c’est certain qu’il faut tenter et réussir à avoir des relations avec des HB9-10 mais même pas pour une raison esthétique. Tout simplement parce que le défi ultime du close, c’est du close dans les conditions les plus difficiles donc les filles qu’on aurait avec lesquels on aurait plus de mal à être H2G et qui elles le sont avec tout le monde ou presque.

    PS: Que signifie « I2G »

    PS2: Le mot « mangé »est une image mais si les féministes du site veulent me tirer dessus quand même, je leur accorde leur droit bien volontiers.

  • hamza dit :

    Salut les mecs !! Je suis en couple avec une mlle depuis 9mois tout marche bien jusqu’un jour j’ai dis aujourd’hui je vais pas répondre ni a ces sms ni a cs appels , j’ai recue presque 40 appels et comme j’ai planifié ne repond pas :) après cella je l’avais apelé et dit desolé j’ete occupé . Apartir de ce jour la la chute ;/ el n’appel que deux fois / semaine quelqye sms . Sachant qu’elle m’appelait en moyenne 2 heurs / jour et completement flle amoureuse . Que dois je pour fixer cella d’une facon remantique séductrisse ?? Merci pour répondre

    • lex dit :

      Hamza : mais, pourquoi tu as fait ça ? Tu ne pouvais pas lui en parler en lui disant que tu aimerais prendre un peu de temps pour toi, et la rassurer en même temps que tu lui disais que tu avais besoin de plus d’espace ?

  • Lola dit :

    Bonjour,

    (mon 1er message a disparu en cours alors j’essaie encore).

    Voici mon histoire. J’aimerais bien un avis d’homme s’il vous plaît.

    Il y a un mois, j’ai flashé sur un homme sur le lieu de travail. Je l’ai invité par email à prendre un verre. Quelques jours plus tard, nous nous sommes vus et avons passé une soirée plutôt moyenne (pas de grands éclats de rire). Je l’ai remercié le lendemain par sms, il m’a répondu rapidement et m’a dit qu’il me recontacterait. Puis plus rien.
    Environ 2 semaines plus tard, nous nous revoyons par hasard au travail. Nous passons un bon moment à bavarder et même à rire. L’ambiance était mieux qu’à notre rendez-vous. Au moment où je devais partir, il m’a même retenue en m’invitant à prendre un café. Alors je suis restée plus longtemps.
    Je lui dis que j’organise un repas avec des amis 10 jours plus tard et qu’il est invité. Il répond qu’il ne sera pas là mais qu’il serait venu s’il avait pu.
    Puis plus de nouvelles.
    Alors hier (soit 2 semaines plus tard), je relance un sms pour prendre de ses nouvelles et sur les projets qu’il avait cette semaine. Il me répond dans les heures qui suivent, prend de mes nouvelles également et demande même comment s’est passé mon repas. Je lui réponds en incluant une autre question banale pour voir jusqu’où irait le dialogue. Il m’a répondu assez brièvement et c’est tout.
    Donc mon problème est qu’il ne cherche pas à me revoir, n’est pas en demande. Mais il répond toujours favorablement à mes appels.

    Comment dois-je l’interpréter ? Merci de me donner votre version masculine.

    PS : en l’occurence, le H2G marche très bien sur moi. Il me résiste et je le veux d’autant plus.

    • lex dit :

      Lola : il n’avait pas disparu, je ne l’avais juste pas encore approuvé ! ^^

      Tu devrais aller poser ta question sur le site de Seduireunhomme.fr !

  • l-sam dit :

    salut selim, en effet je tiens à vous félicité pour ce travail là que vous effetuez; j’ai beaucoup appris par tes leçons. meme quand j’ai pas encore un grand niveau en seduction, grace a vous tant de choses changent dans ma vie. Je vous remercie!

  • Mouette dit :

    @ selim : Yeah ! Les articles d’ADS me donnent du pep’s. Quel engouement pour les représentations de « Carmen » à l’Opéra Bastille, en effet ! J’ai appris la mise en vente trop tard et me suis donc rabattue sur la retransmission ciné en direct.

    @ Marie. Ta réponse me montre que je ne me suis pas exprimée clairement, mais je ne souhaite pas m’éloigner du sujet principal. Je garde donc ton apport dans mon coffre perso ! Je te dirais juste que la fin de « Carmen » a représenté une catharsis pour moi. En effet, elle m’a rappelé que j’ai « tué » l’amour inutile que je portais à mon ex… et que ma vie a pris un nouveau départ ;-)

    Bon dimanche à tous !

  • Hanneman dit :

    Mouais…. Plus j’y réfléchis plus cette notion de H2G me semble illusoire.

    Je ne dis pas qu’elle n’existe pas, mais a certaines conditions. Qui ne sont pas forcément volontaires.
    En fait, je dirais meme qu’une fille peut nous trouver H2G uniquement parce qu’elle est accroc, LSE (comme je l’ai dit dans mon précédent post) ou qu’elle a une estime de nous sur-évaluée.

    Alors ouais, si le mec s’en cogne de la nana, il sera H2G, car pas dispo pour elle. Mais bon, c’est stérile comme contexte. On peut le constater lorsque les nanas nous cavaler. La plupart du temps elles s’en cognent.

    Mais si le rapport est équilibré je vois mal un mec qui désire une fille faire son H2G… Être H2G c’est quelque part être indisponible. C’est un risque bien élevé et bien inutile pour draguer une fille qui nous plait…

    • selim dit :

      En y réfléchissant à nouveau, je pense que la notion de H2G est super adaptée aux situations où le mec couche avec plusieurs filles.
      Ca permet de les faire courir, et de les garder « captives »…
      Tu as peut-être raison pour une fille normale, ça ne peut pas marcher à tous les coups Hanneman !

  • stafan dit :

    (lex et selim vous faites du super boulot merci à vous ! J’aurais besoin d’un conseil : J’ai invité une fille un mercredi midi et elle m’a répondu « si tu veux ».
    En sachant que c’est elle qui m’a donné son numéro de téléphone et qui avait l’air intéressée. Que dois-je en pensé ? Je ne l’intéresse plus ?

  • Apoteoz dit :

    Souvent, les filles qui ne nous intéressent pas et avec lesquelles on est particulièrement clair avec un beau « Impossible to get for you my dear », ça marche du tonnerre comme facteur d’attraction hélas : /

    A contrario, quand une fille nous plaît et que le côté « Hard to get » est joué, ça marche beaucoup moins bien….

    J’ai longtemps pensé que c’était une question d’en faire trop ou pas assez, mais avec le recul je crois surtout que ça manque simplement de naturel…

    Etre crédible, c’est pas facile.

    Si la fille ne nous plait pas plus que ça, elle aura du mal à nous avoir, mais elle s’accrochera, pas de problème ni de challenge. La seule limitation c’est qu’on en veut pas de celle là. (Il faut avouer que ce n’est pas une limite négligeable)

    Par contre, si la fille nous plaît, on aura une tendance naturelle à être « easy to get » qui va rendre le jeu pas franchement crédible…

    A moins d’être un très bon acteur digne de gagner des millions à Hollywood ;)

    Franchement pas une notion facile à maîtriser du tout, avec beaucoup d’erreurs à la clé.

    Bon courage à ceux qui s’y essayent, pour ma part je crois qu’un léger côté needy bien assumé au départ (relatif: tu me plais, c’est comme ça, je te le fais comprendre) est plus efficace qu’un côté Hard to get pas crédible qui nous fait passer pour un type bizarre.

    Question de goût, et tous mes respects à ceux qui maîtrisent bien ce genre de choses et félicitations aux auteurs qui donnent des pistes pour que ça dépendent un peu moins d’une attitude en s’appuyant un peu plus sur des éléments extérieurs.

  • stafan dit :

    lex: 17 ans. Oui elle est plutôt timide et réserver. Et à cause de ça je ne peux pas voir l’efficacité de vos méthodes. C’est assez … déroutant !

  • NG-Player dit :

    100% raison Selim. C’est plutôt quand on a plusieurs filles qu’on comprend l’intérêt de cette attitude. Mais même si je craque pour une fille, je mets toujours plus de prizing de mon côté. Je veux qu’Elle me drague. C’est tellement plus rapide!
    Après chacun doit trouver sa voie, je ne pourrais jamais être cock and funny par exemple, alors que ça marche tout aussi bien.
    Impose ton style ;)

    • selim dit :

      Marrant ça, d’avouer que tu ne pourrais pas être cocky & funny.
      Le client le plus intéressant que j’ai coaché m’a déclaré cash : « Je n’aime pas l’humour, je ne comprends pas l’humour. ». J’ai cru que c’était un sketch, mais pas du tout.
      Le gars n’avait aucun second degré (et a trouvé chaussure à son pied, j’ai été bluffé, je dois l’admettre !)
      Comme tu le dis : chacun doit trouver sa voir NG-Player !

  • Aristophane dit :

    Bonsoir à toutes et à tous.

    @ Selim: dis-moi, moi qui suis âgé de 38 ans, je peux espérer devenir un séducteur disons  » correct », avant mes 50 ans?!;-)

    Avoir de l’expérience de vie, de l’humour, de la culture, être pas trop mal fichu, fonctionnaire, c’est pas mal, mais pas suffisant visiblement!;-)

    Monde cruel!;-)

    • selim dit :

      Bien sûr tu y arriveras avant tes 50 ans ! Et quand bien même ? 50 ans au final, aujourd’hui, c’est quoi ?
      Vraiment, là je suis sincère. Si tu t’entretiens, que ton cerveau tourne correctement, je ne me fais pas de souci pour toi !
      Quelques sorties aux bons endroits, et le tour est joué !
      Tu nous tiens au courant l’ami Aristophane ?

  • laessinat dit :

    g s8 plutot h2G mais g n’arrive pas a connaitre les limites.

    • selim dit :

      L’entraînement, l’habitude.
      Tu le vois vite quand tu vas trop loin : plus personne ne te suis…
      Pas bon tout ça. Il faut équilibrer. Quand on parle de push pull, c’est valable partout. Tirer un peu, puis relâcher… Toujours…
      Bonne chance laessinat !

  • Myst'r dit :

    Je pense que j’ai un gros probleme d’anxietee avec les gens en generale en plus de ca je ne sais pas etre moi meme en public ce qui me pousse a me questionée sur ma personalitee j’ai dur a me demarquée du lot faire le premier pas je suis encore a l’ecole et a chaque fois que je vois cette fille qui me tape a l’oeil je part dans du oneitis en plus de ca je n’ai aucune experience concrete de relation longue durée (grand max une semaine) a chaque fois que je suis en compagnie de quelqu’un j’ai une angoisse qui me petrifie ca me pourrit la vie je ne sais pas par ou commencée…

  • Guy90 dit :

    C’est mon tout premier commentaire, et je trouve l’article très réussit.
    H2G c’est une question d’image. Et qui parle d’image parle de réputation, de style mais surtout de confiance en soit. C’est beaucoup plus facile à mon avis d’être H2G si on n’est sur de soit.
    Le tout c’est de sortir du commun. Les filles se font draguer partout et tout le temps, faut juste faire le « pas vraiment intéressé », « t’es super, mais bof y’a mieu ». Une fille qui à l’habitude de se faire draguer tout le temps ne comprend pas qu’un mec ne soit pas intéressé, sa l’intrigue, et rien que pour cela, elle craque pour le mec. C’est dingue…

    Bref super article !!!

  • NG-Player dit :

    @selim: je pense qu’il ne faut pas renier qu’il on est. Tout remonte à l’enfance. Certains se protégeaient grâce à l’humour et ont maintenant une grande repartie, alors que d’autres comme moi on trouvé que l’attitude déterminée marchait mieux. Mes 2 wingman préfèrés sont C&F et peuvent sortir des blagues osées qui vont fonctionner à merveille. À chaque fois je sers les dents et pourtant les filles sont réceptives. Ils ont l’expérience donc le calibrage. Vu que ce n’est pas le style que j’ai travaillé, il est pour moi comme de la nitroglycérine, ça risque de me péter à la gueule! Pareil si mes wing essaient de copier mon style, il ne possèdent aucun des codes et passeraient pour des mecs bizarres. Moi pas exemple je n’ai pas de style précis d’humour. J’aime autant l’humour de cul que l’humour intello, donc j’attends toujours de savoir ce qui plaira à la target avant de me lancer dans ce registre. Mais chapeau à ceux qui maîtrisent ce style!

  • William dit :

    Parfois le hasard fait bien le H2G (Euh les choses pardon !) !

    Une fois dans un bar qui fait des petits concerts sympa, on apprend qu’un des nouveaux groupes de l’ex-batteur des Sex Pistols (Paul Cook) sera présent.
    Ni une ni deux je décide d’y aller pour voir à quoi il ressemble (à part Sid Vicious et Johnny Rotten je connaissais pas les noms des membres du groupe).

    J’y vais, une fois le concert fini, il reste au bar pour boire etc. La copine de mon pote veut se faire prendre en photo avec lui ==> PARFAIT elle sera ma wing woman xD !
    Après la photo je discute avec lui, on rigole, on se paye des verres, je lui apprends les bases du français, à savoir le mot « Apéro ».
    On rigole tout ça, je le NumClose.

    Tout le bar était témoin et sur les fessiers, maintenant quand j’y retourne, je suis vu comme le pote du batteur des Sex Pistols. Les filles qui m’ont vu sont venues m’aborder. Rien eu à faire. Plus qu’à choisir ^^.

    • selim dit :

      Je ne trouve pas l’émoticone HIGH FIVE mais le coeur y est William !
      Solide cette histoire ! ON peut prendre une photo avec toi ? ^^

1 2 3 4 5 6

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)