Hard to Get (H2G) : Faites-vous désirer pour mieux closer !

Publié dans Technique de drague par Sélim le 14/12/2012
35 Flares 35 Flares ×

Hard to Get H2G  Hard to Get (H2G) : Faites vous désirer pour mieux closer !

Certains mecs sont tétanisés par la peur d’aborder : une fille, un collègue inconnu, un mec qu’il ne connaissent pas. Cette peur est globale. Approcher quelqu’un sans motif, sans avoir été présenté leur paraît impossible.

Dans le domaine de la séduction, on admet généralement que c’est le rôle de l’homme de faire le premier pas, et nous soutenons cette approche : de l’audace, que diable, elles ne vont pas vous tuer !

Mais on a décidé de filer un coup de pouce à ceux qui ne peuvent pas aborder une fille en leur proposant la technique dite « H2G », hard to get. Plus jamais besoin d’aborder une fille ?

Cet article est fait pour vous si :

  • Vous en avez marre de ne pas convenir aux filles
  • Vous en avez assez de leur courir après
  • Vous avez peur de faire le premier pas
  • Ou… Vous aimeriez vous débarrasser de votre réputation de queutard qui couche avec tout ce qui bouge

Une des clefs de la séduction que maîtrisent très bien les filles, c’est la technique Hard to get. En français : difficile à obtenir. Les filles sont souvent plus difficiles à avoir que nous, non pas que nous soyons tous obsédés sexuels, mais nous n’avons pas besoin de tergiverser pendant des heures pour nous décider : elles nous plaisent ou pas, on le sait en un clin d’œil.

Concrètement, nous avons tous plus ou moins l’impression qu’elles nous font ramer avant de pouvoir sortir avec elles, nous avons l’impression de devoir toujours leur courir après, et c’est vraiment désagréable pour certains mecs.

Comment faire pour s’approprier cette technique ? Comment faire pour que les filles vous courent après plutôt que de subir la situation inverse ? Voyons ensemble comment vous pouvez vous y prendre.

Les deux attitudes non H2G

Arrêtez de draguer, devenez exigeant ! Tout du moins, en apparence. La technique de séduction H2G est particulièrement valable pour deux profils de séducteurs : les débutants / mecs needy, et les gros players.

H2G pour AFC

Le débutant prendrait n’importe qui pour ne plus être seul et il accepterait souvent tout. Décalage de rendez-vous, annulation pure et simple d’un date dans un café, une réponse à ses textos tous les 36 du mois…

Le séducteur débutant est trop accroché au résultat. Il ne sait pas où mettre la barre, alors du coup, il la pose au sol. Aucune exigence, il accepte les humiliations à répétition. Il se fait maltraiter et manipuler par les filles parce qu’il ne sait pas imposer ses limites. Qu’il ne connaît probablement pas, faute d’y avoir réfléchi.

Un exemple : un séducteur débutant va accepter des conversations sur des sites de rencontres pendant des mois, sans même essayer de rencontrer la fille. Si elle lui dit une fois « je préfère y aller doucement », il ne retentera pas de l’inviter avant qu’elle ne lui donne un feu vert.

De l’attentisme ! Voilà ce dont souffre l’AFC. Il est passif, il subit sa vie. Il n’est pas Hard to get, il est complètement à la disposition de la fille. Erreur fatale !

H2G pour serial lovers

Vous vous imaginez peut-être que les mecs qui couchent avec beaucoup de filles ne se tapent que des missiles ? Faux ! On aurait quelques contre-exemples à vous donner avec Eros. Pour développer notre méthodologie et le système ALPHA² (bientôt dévoilé), on a quand même bien galéré.

On peut avouer que les très jolies filles avec qui on a couché, quand on était jeune, c’était des hold-ups, des coups de chance, surtout au début. Le temps de trouver la formule pour séduire à coup sûr, on a aussi couché avec beaucoup de HB6. Pas vraiment glorieuses, ces phases de test…

Résultat ? Tous nos potes savaient que niveau exigence, on était prêts à se taper un peu n’importe qui. C’est souvent le cas des mecs qui aiment bien draguer ou de ceux qui veulent juste bai*er.

On était les mecs à venir voir pour un coup d’un soir (ce qui est déjà pas mal, ma foi), même pour les filles moyennes…

Ce manque d’exigence pourrait vous jouer des tours : par la suite, quand vous voudrez vraiment sortir avec une fille jolie, sérieuse, la fille idéale pour vous, elle saura qu’elle est trop bien pour vous, qui avez l’habitude de vous taper la première venue…

Mini-conclusion : c’est pour ça que vous devez fermer grand votre bouche ! Taisez-vous, ne racontez pas vos exploits ailleurs que sur le forum Artdeseduire sous pseudo. Votre réputation compte, autant que celle des filles, et vous devez la préserver pour votre futur !

Les mecs qui ne sortent qu’avec des HB10 n’ont pas à se préoccuper de leur réputation : leur tableau de chasse parle pour eux, leur réputation les précède, la présélection et la jalousie des filles jouent en leur faveur. Pas besoin de jouer les H2G pour ces mecs-là.

Comment devenir H2G ?

Soyez exigeant envers vous-même. C’est la seule solution. Vous devez vous respecter. Si vous ne le faites pas, les autres ne le feront pas non plus.

Se respecter c’est quoi ?

  • C’est être toujours présentable, même pour aller chercher une baguette
  • C’est prendre soin de votre corps, de votre allure physique, de vos cheveux, de vos dents, de vos ongles
  • C’est partir d’un rendez-vous quand au bout de quinze minutes la fille n’est pas arrivée et ne vous a pas prévenu
  • C’est refuser qu’on vous parle mal, tant en privé qu’en public
  • C’est arrêter les attitudes destructrices envers vous-même
  • C’est arrêter de glander pendant des heures alors que vous avez du boulot et des projets

Une fois que vous posez des règles de vie saine pour vous, vos rapports aux autres seront simplifiés. Vous n’accepterez plus certaines attitudes de la part des filles qui vous baladent, et vous saurez tirer la sonnette d’alarme quand elles vous manquent de respect (lapins, textos sans réponse, etc…). Next, zappez !

Etre H2G, ce n’est pas que devenir exigeant. C’est aussi devenir insaisissable. Dur à attraper. Catch me if you can. En gros, vous êtes un gros poisson. Ou vous devez le devenir. Tout le travail de prizing réside là-dedans : être le gros poisson que les filles auront envie de pécho pêcher.

H2G : un travail sur votre valeur

Un long processus.

Aparté sur le temps et l’apprentissage pour devenir désirable et vraiment bon en séduction. Un lecteur sympa, Alan, nous demandait récemment combien de temps il fallait pour devenir bon séducteur. On lui a répondu une dizaine d’années, pour développer une bonne attitude et sortir ensuite uniquement avec de très jolies filles. Pour nous, ça a commencé à 15 ans, et on était vraiment meilleurs vers 23 ans ! Patience…

Vous connaissez la citation du Cid « Mais aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre des années ». Les célébrités, les beaux gosses et les mecs plutôt riches n’attendent pas des années avant de séduire. Pour nous autres, on bricole comme on peut, on fait rire les filles, et on pense à augmenter notre valeur.

Concrètement, votre valeur va mettre du temps à se développer. Vous allez développer votre intelligence, votre style, votre humour, vous allez développer votre cercle social, vous allez gagner de plus en plus et vous pourrez vous permettre un lifestyle plus attirant.

Devenir vraiment H2G prend du temps, devenir celui après qui les filles courent demande de l’implication constante. Ne vous découragez pas !

Présélection et DHV : les ingrédients du bon H2G

Votre objectif : devenir le mec dont les filles rêvent, mais pas le mec facile à avoir. Vous avez des exigences, quelles qu’elles soient.

Les miennes ? J’essaie de ne sortir qu’avec des filles jolies, intelligentes, drôles, et qui comprennent que mon travail et mes potes passent en priorité.

Ce sont mes critères, à vous de poser les vôtres. Une fille qui ne répond pas à vos critères : laissez tomber. Pas la peine de vous prendre la tête avec les mêmes conflits en permanence si vous vous rendez compte que ce n’est pas la fille qui vous convient.

Vous êtes peut-être trop exigeant envers les filles ? J’ai l’exemple d’un mec comme ça. Grand, beau gosse, bon job. Incapable d’aborder une fille si elle ne lui convient pas à 100%. Là, on n’est même plus dans le H2G, on est au-delà. Ce type risque de finir seul…

Etre H2G, c’est possible quand on est vraiment sûr de soi, qu’on sait qu’on peut trouver mieux, qu’on a déjà été présélectionné, qu’on a déjà vécu des relations de qualité avec des filles en mettant la barre haut.

Si ça ne vous est jamais arrivé, acceptez de commencer modestement, avec une fille cool sans être géniale. « Faute de grive, on mange des merles ».

Le meilleur moyen de développer une attitude H2G quand on ne l’est pas ? Le wingman qui va chanter vos louanges et utiliser des DHV au bon moment. Il est là pour ça ! Si vous racontez l’histoire de votre ex mannequin, on ne va pas vous croire si on ne le voit pas.

Si c’est votre wingman qui raconte l’histoire, ça passera tout de suite mieux. Ce sera mieux accueilli et ça aura l’air plus véridique.

Mais le wingman, au final, n’est qu’un camouflage, qu’une illusion. La vraie leçon, c’est que devenir H2G, c’est tout simplement maîtriser le prizing popularisé par Swinggcat…

A vous de prendre en main votre vie, de devenir vraiment attirant en développant votre inner game, votre lifestyle, votre cercle social !

PS : attention à ne pas trop faire le H2G avec les filles, au bout d’un moment elles vont croire que vous êtes gay ou impuissant…

Et vous, vous avez déjà réussi à faire courir une fille après vous ? Est-ce que ça a marché ? Racontez-nous votre expérience !

Sélim

197 05 format pub  Hard to Get (H2G) : Faites vous désirer pour mieux closer !
197 Techniques de Séduction Avancées
Une formation intensive pour surmonter ses peurs, aborder les femmes, obtenir des numéros de téléphone, réussir ses premiers rendez-vous et sexualiser ses interactions avec les femmes.
Découvrez ce Guide >>

182 COMMENTAIRES
  • tor dit :

    Super Article, vraiment ce qui me fallait pour être boosté à 200% avant le date de se soir!

    Merci ADS = D

    • selim dit :

      Ce soir tu dates ?
      Enjoy ! Moi je pense que je vais aller voir le HOBBIT !
      C’est moins passionnant, moins dangereux, et en plus j’ai moins de chance de prendre des râteaux !
      Allez, on croise les doigts pour toi tor ! Be good ! Tu nous raconteras ?

  • Karma dit :

    Cet article, je l’ai mis dans mes marques-pages. Il est puissant, entièrement remplis d’excellent conseil. C’est l’Article !!!!!!!!!

    A lire et à relire!

  • Nitro dit :

    Intéressant cet article !

    Pour répondre à ta question, oui j’ai déjà fait courir une fille derrière moi durant de long mois. Je finis par lui proposer un RDV : elle accepte. Je lui propose de s’isoler dans la voiture en fin de soirée : elle accepte. Je tente le KC : elle recule et me prétexte « pas avec le taffe » :p
    Suite à ça j’ai nexté, mais juste pour dire que ça ne marche pas à tout les coup, car celle-ci par exemple a peut-être eu l’impression que je jouais avec elle, et, en définitive, à préféré se venger pour sauver son égo :)

    • selim dit :

      Oh la chute est terrible…
      Au final, elles contrôlent la décision finale.
      C’est pour cela qu’il ne faut pas qu’elles pensent, il faut que ça vienne du fond de leurs entrailles, comme un besoin de folie de OIZFHPFZIGFPIGZPBFP avec vous.
      Oui, je craque.
      La chute est super dure… « Pas avec le taffe »… Mais pourquoi elle accepte toutes les premières étapes alors ?
      Peut-être attendait-elle que tu la rassures Nitro !

  • Alan dit :

    Ça fais plaisir d’être cité dans cette article Sélim.
    Voilà ce qui me manquer vraiment. Je savais que j’avais des exigences mais je les avaient pas assez bien définies.
    Mais le H2G a des faux airs de Freeze out je trouve !

  • Niko0oS dit :

    Pour ma part, je gère assez bien le H2G… avec une fille qui ne m’attire pas… le genre de nanas que tu fais patienter, que tu n’es pas sur de vouloir, tu la fais attendre, tu te fais désirer… et ca marche!!!!
    Par contre dès qu’une fille me plait vraiment, c’est plus fort que moi, je passe en mode Needy, et elle prend le pas sur mon lifestyle, mon boulot, mes projets etc… et la par contre ca finit toujours de la même manière… seul ^^

  • vertonghen dit :

    Toi et moi, on a le même soucis apparemment!

  • Kidosselle dit :

    Une seule formule sélim : fuis moi je t’aimerai, aimes moi je te fuierai. C’est dégueu de réduir la séduction à cette phrase mais c’est pourtant vrai

    • selim dit :

      SAUUUUUUUF : le cas du coup de foudre.
      Là, rien à faire. C’est direct et réciproque, et j’ai beau voir défiler les cas de galère, quand je vois des coups de foudre, ça me fait chaud au coeur !
      Sinon, 95% du temps, je te suis à fond.
      A un moment, il faut qu’un des deux protagonistes arrête de fuir.

  • Niko0oS dit :

    @vertonghen: quand je discute avec certains amis, je me rend compte qu’on est pas mal a avoir le même souci… de mon côté, ca fait que je n’ai quasiment jamais réussi à sortir avec une fille qui me plait…
    Si quelqu’un à une solution? courir plusieurs targets peut-être?

  • Prestige dit :

    C’est vrai que quand j’arrête de regarder tout le temps les filles (qui elles, m’ignorent), et que je leur laisse la chance de me regarder en premier, elles entrent parfois en mode tentative d’EC et main dans les cheveux. Ne pas être regardées semble les ronger intérieurement. Ça ne sera plus gratuit maintenant.

    Bon c’est pas énorme, mais elles font au moins un bout de chemin au lieu d’être fermées totalement.

  • Victory dit :

    Salut Sélim,

    J’ai une question pour toi, est-ce que tenir ce genre de discourt c’est H2 G?
    « En quoi une fille m’intéresserait? Parce qu’elle est belle? Dans ce cas je te sortirais une liste. Mais ce n’est pas ce que je regarde en premier, alors si je te réponds, je ne sais pas, arrête d’avoir un air expressif à « n’importe quoi ». Parce que finalement je ne suis pas comme toi. »

    Si c’est oui dans ce cas je le suis naturellement, la vérité c’est que je suis trop exigeant pour une relation de couple. Je veux une fille bien physiquement ET mentalement.

    • selim dit :

      C’est à peu près la tirade du père de la communauté de la séduction, Ross Jeffries :
      « OK, tu es mignonne, mais qu’est-ce que tu caches derrière ces jolis yeux ? ».
      Bien sûr on en veut plus, toujours plus ! La beauté et l’intelligence ! On a le droit d’être exigeant, les femmes le sont aussi !
      Passe un bon week-end l’ami Victory !

  • Kidosselle dit :

    Oui mais le coup de foudre, 9 cas sur 10 il est que d’un coté… Et je ne pense pas que tu sois un gars qui a des coups de foudre tout les jours =D

  • G dit :

    Hâte d’en savoir plus sur ce fameux concept de Alpha² :)

    • selim dit :

      Une cinquantaine de lecteurs ont eu la primeur de la présentation du concept clef lors du séminaire sur les dynamiques sociales !
      Bientôt G, bientôt ! Promis !

  • drilouu dit :

    Par moment c’est carrément horrible quand une fille vous court sans arrêt après, je sais pas ce que certaines ont avec moi: elles me harcèlent. Au début je vois l’image apparente d’une eva mendes, mais quand elle est sans arrêt « au pied », eva mendes se fait pousser une queue, une fourrure et des canines. Elle devient une « domestique ».. Une fille qui court après moi, d’accord. Mais faire office de clope qu’on veut griller 20 fois par jour, non merci. Je préfère que la femme conserve un peu son indépendance.
    Ps. Si on ne veut qu’une HB nous impressionne, il suffit juste de se répéter « je suis le gibier de mes demoiselles »et y croire avec la force de l’esprit, et on devient vraiment un gibier (pour ceux qui ont peut-être une confiance qui s’est perdue dans les bois)
    Kiss kiss

    • selim dit :

      Réussir à « domestiquer » Eva Mendes, là y’a du boulot à mon avis.
      Mais c’est vrai qu’une fille qui vous court après, c’est dur à gérer…
      Bon week-end drilouu !

  • AireOne dit :

    Une fille m’a couru après l’an dernier mais, c’était comme vous le dites, une warpig, alors non merci. ^^
    Sinon, niveau exigence, j’en ai, mais je dois mettre la barre plus haut si je comprend bien l’article. Celles que j’ai actuellement ne sont pas suffisantes.
    Très bon article, encore une fois, Sélim ;)

    • selim dit :

      Ah, où placer la barre, ça c’est difficile.
      A un moment, on en vient tous à se poser la question qui tue : « Est-ce que la fille que je cherche, elle existe, ou est-ce que j’en demande trop ? ».
      Je suis sorti avec des filles très belles. Des filles très intelligentes. Des très drôles. Des filles très à l’aise socialement. Des filles qui m’aimaient vraiment. Je n’ai jamais connu une fille qui cumulait un quintuple 10.
      Mais ce n’est pas grave. J’atteins toujours un mix qui me convient. Je suis super exigeant envers moi-même, mais je peux comprendre la pénibilité du travail sur soi au quotidien.
      Je ne suis donc pas « moins regardant », c’est simplement qu’à un moment, on doit accepter l’humanité de chacune, et voir la beauté partout où elle se trouve.
      Du coup, tu acceptes beaucoup mieux le fait de ne pas te taper une Megan Fox prix Nobel de Chimie et de LOL au quotidien !

  • Bart dit :

    c’est vraiment difficile de jouer les H2G coté masculin. il faut avoir un social Proof ENORME ou bien des signes extérieur de richesse évident. les belles filles qui sont accostés 24H/24 (par des boulets mais aussi des mecs de qualité) ne vont pas faire attention à vous si vous ne les abordez pas. à moins de vous pointer en soirée avec le clone d’Heidi Klum.. chose qui n’est pas évidente pour un AFC. du coup je me demande s’il est vraiment pertinent de donner un conseil de ce genre aux débutants..

    y a aussi le fait que ne pas aborder ou le faire rarement émousse votre muscle social.

  • vertonghen dit :

    Pour ma part j’aime bien cette technique du H2G…mais comment faire si ta cible est elle aussi « détachée » naturellement?

  • FabienXI dit :

    Ouf ,je suis pas seul pour cette théorie de m***e.
    je plais à une fille qui ne me plait pas.
    les filles qui me plaisent ,je ne leur plais pas.
    Mais bon ,subir sa vie amoureuse non merci ,trop de fierté pour ça.
    Je commence à essayer de devenir hard to get,elles veulent jouer à ça ,on va jouer à ça :)

    Sauf qu’en ce moment ,je tombe souvent sur des filles qui sortent de relation -> et etre le mec tampon / de transition.

    JA-MAIS !!

    • selim dit :

      J’aime bien l’idée de « rebound guy », le mec tampon, qu’on prend puis qu’on jette !
      Courage FabienXI ! « Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis », c’est l’histoire de la vie, rien de plus… A toi de faire en sorte que la plus chouette décide d’arrêter de te fuir !

  • drilouu dit :

    Par « domestiquer » eva mendes je veux pas dire la commander. J’aurais dû mieux m’exprimer. C’était juste une hyperbole pour exagérer le fait qu’on colle quelqu’un aux baskets. Pardonne-moi :'(.
    Merci selim!

  • KnightSilver dit :

    Article très intéressant comme d’habitude. Mais être H2G par exemple en boite/club n’est-ce pas un risque au final de repartir… Tout seul ? Sans avoir parlé à personne de la soirée ? Ou peut être que ça ne s’applique pas à ces situations ?

    • selim dit :

      Effectivement KnightSilver, il faut faire une différence entre H2G et « ne parler à personne ».
      H2G c’est une question de standards : à quel niveau tu mets la barre ?
      C’est sûr qu’en soirée, avec la transpi, la musique à fond, l’alcool, il est dur de savoir ce que vaut vraiment la fille…
      Un mec qui ne parle à personne en soirée, comme tu le dis, a toutes les chances du monde de rentrer seul.
      Toujours trouver un compromis. Toujours trouver un équilibre…

  • R. dit :

    Tres bon article.
    Ca commence a etre lassant de le dire sans arret.

    Avec les filles qui ne me plaisent pas, je tombe dans le I2G : Impossible to Get.
    Une jeune touriste thailandaise rencontree en Coree m’a harcele toute la soiree telle le caniche nain qui se frotte a la jambe de son maitre (c’est salaud mais ca me faisait vraiment penser a ca) et toute asiatique qu’elle etait, je n’ai jamais cede.
    Pas grave pour elle puisque cette derniere s’est rabattu sur un autre, qui, lui, a beaucoup apprecie.

    Donc meme si je ne suis pas un super beau gosse, je n’arrive pas a m’interesser aux HB inferieures a 7/8.
    Je sais que je passe sans doute a cote de super plans Q mais que voulez-vous ma bonne dame… quand ca veut pas, ca veut pas !

    En revanche, il faut que je bosse mon H2G avec les HB>8, il est plutot moyen, sans etre totalement nul.

    Amicalement,

    R.

    • selim dit :

      Toujours un plaisir que de recevoir des critiques positives de notre ami voyageur R. !
      « Quand ça veut pas, ça veut pas. ». Il est vraiment impossible de se forcer.
      Fut une époque où pour tenter de battre des records de pitrerie, je réussissais à me concentrer sur un seul détail physique qui m’excitait chez la fille.
      plus aujourd’hui.
      Du coup, je suis aussi tombé dans la case I2G plus d’une fois…
      Il faudra qu’on parle un peu de lassitude du séducteur un de ces quatre, tiens…

      Amicalement,

      Sélim

1 2 3 6

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)