Fluff Talk : Comment faire la conversation à une fille pour la séduire?

Publié dans Technique de drague par Sélim le 05/12/2012

Fluff talk conversation Fluff Talk : Comment faire la conversation à une fille pour la séduire?

Un bon séducteur est un séducteur équilibré, qui sait plaire aux cinq sens. Elégant et raffiné, il sent bon et donne envie d’être touché, d’être goûté, comme une friandise. Certains beaux gosses deviennent des fantasmes pour les filles… jusqu’au moment où ils ouvrent la bouche.

A force d’insister sur le body language, le langage corporel et son importance, on pourrait croire que votre discours compte pour des prunes. Que nenni ! Une fille vous jugera surtout sur votre esprit, sur votre humour et votre capacité à faire la conversation.

Maîtriser les dynamiques sociales passe forcément par un apprentissage de l’éloquence et du fluff talk. Définition et mode d’emploi du fluff talk, suivez le guide !

Vous pensez que vous pouvez vous contenter d’un Eye Contact, d’une danse et d’un solide Body Language ? Vous pensez que la parole est inutile quand les yeux communiquent et quand les corps se répondent ?

Malheureusement, ce genre de pensées vous mènera droit dans le mur. Vous devez apprendre à parler, vous devez apprendre à faire la conversation pour séduire une fille.

Pourquoi le fluff talk ?

Un peu de sérieux : vous avez déjà vu des mecs réussir à séduire sans ouvrir la bouche ? C’est rare. Extrêmement rare. Les mecs avec une aura charismatique sont peu nombreux, personne ne fait tomber les filles comme des mouches sans ouvrir la bouche…

Le fluff talk, c’est le blabla qui arrive entre le premier Eye-Contact, entre l’abordage et le moment où vous allez coucher avec elle pour la première fois. Toute cette phase de conversation que vous seriez parfois ravi de zapper a une vraie utilité, rassurez-vous !

On est obligé de parler pour rassurer les filles. Depuis leur plus tendre enfance on leur apprend à ne pas parler aux inconnus. Mais cela pose un problème : votre mère aussi vous a appris à ne pas parler aux inconnus.

Comment faire dans ce cas-là ? La regarder dans le blanc des yeux et attendre qu’elle fasse le premier pas ? Vous rêvez. Votre parole va d’abord servir à l’aborder, puis à la rassurer. La rassurer pourquoi ?

  • La rassurer sur vos intentions et l’intérêt que vous lui portez.
  • La rassurer sur votre niveau intellectuel.
  • La rassurer sur votre intuition sociale.
  • La rassurer en lui permettant de tester votre congruence.

Le fluff talk pour rassurer sur vos intentions

Si vous êtes là en train de lui parler, c’est probablement pour passer un bon moment à deux. Autant pour vous que pour elle. Vos intentions : partager des émotions, du rire, échanger des anecdotes, des souvenirs, faire des projets.

La rassurer sur sa valeur ? Evidemment, au cours d’une conversation, il serait judicieux de lui faire un compliment. Qu’elle comprenne qu’elle ne perd pas son temps, que vous êtes vraiment en train de la draguer.

Le fluff talk sert aussi à ça, à exprimer votre intérêt. A un moment, vous devez arrêter de jouer et passer aux choses sérieuses. Le mieux sera toujours de faire passer vos intentions par le regard, par le toucher, par des caresses quand vous danser, en la prenant par la main…

Mais si ça ne suffit pas, si le doute est trop présent, vous pouvez préciser vos intentions : « tu me plais », « je t’aime bien en fait… », « C’est que tu serais presque potable quand tu arrêtes de hurler comme un putois… ». C’est à ça que doit mener le fluff !

Le problème, c’est que la parole a ce pouvoir de faire croire tout et n’importe quoi : certains players entament le fluff avec une grosse disqualification, pour faire croire aux filles qu’ils ne sont pas en train de les draguer.

Exemples :
« Mon mec là-bas adore tes ballerines, il voudrait s’acheter les mêmes, c’est quoi ? »
« J’ai un cadeau à faire pour ma copine, j’adore tes ballerines, tu les as achetées où ? »

Là, vos intentions exprimées sont claires : vous voulez juste discuter avec elle, prendre une info, lui demander son avis sur un truc. Ça peut être un opener d’opinion, pour engager la conversation. Mais pas forcément un IOI direct.

Conclusion partielle : votre parole doit servir à préciser vos intentions ou les rendre floues au gré de votre stratégie. A vous de calibrer vos propos pour mieux l’attirer dans vos filets…

La rassurer sur votre niveau intellectuel

Souvenez-vous des qualités que recherche une fille chez un mec :

  • Capital économique
  • Capital social
  • Humour et intelligence
  • Look et physique
  • Intuition sociale
  • Confiance en soi

Le troisième critère le plus important, c’est votre intelligence. Qu’elle ne saura déceler que si vous ouvrez la bouche. Que si vous discutez avec elle.

Tout comme nous avons un système de notation des filles, elles nous notent aussi.
Un mec incapable d’assurer une conversation risque fort de se faire blacklister de la sélection de cette jeune fille… Ce sera un zéro pointé.

Conclusion partielle : cultivez-vous ! Intéressez-vous à différents domaines! Soyez curieux pour séduire plus !

La rassurer sur votre intuition sociale

L’intuition sociale, c’est l’art de sentir les choses. De faire les bonnes choses au bon moment, de savoir se taire quand il le faut, de savoir faire le bon compliment dans le timing parfait.

Quand vous faites la conversation à une fille, il vous faudra savoir à quel moment changer de sujet, à quel moment la laisser parler, à quel moment la relancer pour qu’elle continue de creuser un sujet.

Un bon body language, un eye contact solide et des bonnes remarques bien placées devraient vous aider à être vu comme un type agréable, avec qui on aime passer du temps.

La rassurer en testant votre congruence

A travers les mots que vous utilisez, vous racontez des histoires. Ce storytelling vous permet de vous mettre en scène, de vous raconter et de vous la raconter, soyons honnêtes.

Le fluff talk, cette partie entre l’abordage et le close permet de mettre la fille à l’aise : on parle de « confort ». Tout votre job consiste à la mettre à l’aise, pour qu’elle se sente bien avec vous, pour qu’elle ressente la sécurité nécessaire pour aller plus loin avec vous.

Si vous racontez des histoires, elle va vouloir vous tester, entre shit tests, bitch shield et interrogatoires, vous allez devoir être cohérent, être congruent.

Si depuis le début vous lui racontez que vous êtes un grand voyageur, que vous adorez voyager, il va falloir assurer niveau anecdotes. Si vous lui expliquez que vous êtes un dieu des fourneaux, il serait incohérent de ne pas vous souvenir des trois derniers plats que vous avez cuisinés.

Si elle creuse, il faut qu’elle trouve de la matière, pas du vide ! A vous d’être solide et cohérent sur chacune de vos phrases.

Mon conseil : ne mentez pas pour séduire. Ou alors, envoyez du lourd, du très gros mytho pour pécho

Emotions, émotions, émotions !

Jude Law dans Alfie, c’était « Location, location, location ! ». Etre au bon endroit pour draguer. C’est important, certes. Mais pas autant que l’émotion. Pendant la phase de fluff, vous devez absolument faire passer un bon moment à la fille.

Pourquoi ? Pour qu’elle se souvienne de vous pour un deuxième date et qu’elle accepte d’aller plus loin avec vous. Cet exercice de conversation n’est pas un entretien d’embauche !

Vous devez absolument éviter les questions type entretien :

 

  • Tu fais quoi ?
  • Tu viens d’où ?
  • Tu as quel âge ?
  • Comment tu t’appelles ?
  • Tu as combien de frères et sœurs ?
  • Do you have a pet ?

 

 

Voilà, c’est débile mais ça ressemble à toutes ces questions qu’on apprend en cours d’anglais en 6ème. C’est effectivement la base, on a besoin de ces infos. Mais vous pouvez apprendre tout ça sans pour autant poser les questions comme un robot.

Et au final, tout ça, ça sert à quoi ? A vous rendre aimable. A vous rendre remarquable. A faire en sorte qu’elle se souvienne de vous. Il faut qu’avec vous elle s’amuse, qu’elle soit émue. Qu’elle voie de belles choses grâce à vous.

Qu’elle se rende compte que vous avez une âme. Que vous n’êtes pas que là pour le sexe, mais aussi parce que vous avez une certaine conception de la vie qui lui plaît. Qu’elle partage. Qu’elle a envie de développer à vos côtés.

Toutes ces choses-là ne sont possibles et accessibles que par la parole. Utilisez par exemple la technique des affirmations pour obtenir son prénom sans lui poser la question.

    • « Salut Géraldine, ça va ?
    • Je ne m’appelle pas Géraldine.
    • Bon OK Corinne, ça va, je vois que tu es stressée, on va danser ?
    • Ok Jean-Luc !
    • Moi c’est Jean-Sélim. Enchanté
    • Moi c’est Lynda, enchantée. »

 

C’est une manière beaucoup plus sympa d’obtenir des infos, vous ne trouvez pas ?

Fluff talk : alerte, je suis sec !

Si vous bloquez, si vous ne savez plus de quoi lui parler, je vous recommande vivement la lecture des articles suivants sur les sujets de conversation.

Dernière astuce : je vous recommande autant que possible de continuer la conversation. Déroulez, déroulez, déroulez toujours. Enchaînez, comparez, rebondissez, revenez sur un sujet précédent.

Tant que vous parlez, vous restez dans l’émotion et le cerveau n’a pas le temps de traiter ce qui se joue au niveau des corps : le rapprochement. Le cerveau est concentré sur la conversation, agréable.

A partir du moment où vous coupez le flux de paroles, elle aura le temps de paniquer, de se poser des questions :

 

  • « Mais qu’est-ce que je suis en train de faire ? »
  • « Oh merde, je suis mal à l’aise et lui non plus il ne dit rien, qu’est-ce qu’on va faire ? »
  • « Oh non, il ne sait plus quoi dire, j’espère qu’il n’espère pas que je vais faire le premier pas… »
  • « Non, il est déjà quatre heures du matin, j’ai des trucs à faire demain matin… »
  • « Mon Dieu on en est déjà à trois bouteilles ? Il vaudrait mieux que je rentre chez moi… »

 

 

Conclusion : je dois vous avouer un truc… Je n’aime pas trop ce terme de fluff talk. Comme si c’était une corvée. Un passage obligatoire, une contrainte pour pouvoir coucher avec une fille. Je dois vous avouer que pour de nombreux séducteurs, c’est la meilleure partie.

On parle, on joue, on se cherche, on utilise les mots pour se plaire et se cacher, pour se faire patienter. On fait monter le désir avec des mots… Un mec qui se sent mal à l’aise à ce niveau de la relation n’aura pas grand-chose de plus à dire en couple… Et inversement… Si cette bombe atomique a le QI d’une huître, sa durée de lit sera forcément réduite…

Alors, le fluff talk, ami ou ennemi ? C’est une étape que vous aimez ou qui vous gonfle ?

Sélim, smooth criminal

197 05 format pub Fluff Talk : Comment faire la conversation à une fille pour la séduire?
197 Techniques de Séduction Avancées
Une formation intensive pour surmonter ses peurs, aborder les femmes, obtenir des numéros de téléphone, réussir ses premiers rendez-vous et sexualiser ses interactions avec les femmes.
Découvrez ce Guide >>

100 COMMENTAIRES
  • Jack Beauregard dit :

    @ Bart et @ Sélim.

    Pour ce qui est d’aborder une fille avec une blague, j’ai tenté le coup une fois avec une fille avec la fameuse blague du monstre : « Qu’est-ce qui a 32 dents, et qui cache un monstre ?… Ma braguette ! ». Elle m’a répondu « Je ne crois que ce que je vois… » ==> ONS ! :D

    • selim dit :

      J’applaudis et pense que c’est possible.
      Eros est fan de ce genre de conneries, à la « coucou, tu veux voir ma b*te ? », et ça marche souvent…
      Les filles aiment bien voir et toucher, tu es bon Jack !

  • Apocalypticodramatique dit :

    Excellent article, merci !

    Un sujet me semble pas mal pour faire monter rapidement la tension sexuelle dans l’échange ces temps-ci : la fin du monde, dans le fluff talk ou comme opener, du genre :
    Hey, tu crois la fin du monde toi? {j’écoute sa réponse sans lui demander de détails}
    Moi oui et je me suis fais un planning de truc complètement dingues à faire avant de mourir. {je jette un coup d’oeil à ma montre}
    D »ailleurs je suis en retard là, tu voudrais pas m’aider? {je la laisse dire oui en rigolant}
    Je me suis dis que j’allais tout faire pour embrasser la fille la plus mignonne de la soirée, histoire de voir ce que ça fait, mais bon à force de lui parler de fin du monde je crois qu’elle me prend pour un fanatique!

    Ce n’est qu’une ébauche d’idée mais je trouvais ça pas mal, qu’en pensez-vous? Soirée de promo mercredi, ça se tente non?!
    Merci

  • tron dit :

    Chiiiiant! je préfère la phase juste après. J’imagine que c’est pour ça que je travail moins cette phase, merci pour l’aide du coup.

  • bibi dit :

    Bonsoir, voila j’ai rencontré une fille en boite qui m’a pris par la main alors que j’étais assis avec mes potes, m’a amené à coté de la piste de danse (je ne l’a connaissais ni d’eve ni d’adam) m’a dit « t’es beau gosse amuses toi va danser », je lui dit de venir danser avec moi (logique non?) puis part draguer un autre mec. Moi de mon coté je dansais avec une autre fille KC ( j’étais bourré) mais l’autre m’interesse plus (HB8) plus tard elle revient s’interpose entre l’autre fille et moi danse avec moi, en fin de soirée j’ai plus ou moins réussi a l’embrasser mais un peu a l’arrache et je l’ai vu partir en fin de soirée sans rien de plus comment l’aborder la prochaine fois?? merci

  • Locker' dit :

    Salut salut,

    voila demain j’invite une fille pour aller en ville (trouver une activité puis aller boire un coup je pense). La conversation est quelque chose d’essentiel
    et je pense ne pas manquer de ressources (voyages, études, sport, futur,…) mais il n’y a pas très longtemps, cette fille est rentrée dans le friend zone.
    Aurez vous quelques conseils ?

    Merci

    PS : j’ai eu l’impression que cette fille a voulu KC il y a quelque temps mais après plus rien, à part quelque tape dans le dos de sa part… plutôt bon signe.

  • Locker' dit :

    Merci les mecs ;)
    J’vous tien au jus après le RDV ^^

  • Kokos dit :

    salut ADS j’ai un problème. a chaque fois que je veux aborder une fille j’ai le coeur qui bat a plus de 100 a l’heure et s’arrive souvent quand on me dit a l’avance comment est la fille le comportement et la personnalité s’il vous plait eclairé moi.

    • selim dit :

      Un article arrive spécialement pour toi dans une semaine Kokos.
      Ca parlera de la timidité…
      En attendant, tu peux relire les articles qui traitent de l’abordage / aborder (moteur de recherche en haut à droite…)

    • lex dit :

      Kokos : force toi à aborder jusqu’à ce que ça passe:

  • Locker' dit :

    Rdv repoussé. Dois-je lui laisser choisir une autre date ?

  • Locker' dit :

    Elle a eu un entrainement assez loin et m’a répondu que ça aurais été avec plaisir :) elle doit me tenir au courant pour la date.

  • dims75 dit :

    En ce qui concerne le fluff talk, que faire si la nana en face n’utilise que des reponse breve?
    Cela s’applique a toutes les filles ou juste une categorie?
    merci

    • selim dit :

      Une fille qui ne fait que des réponses brèves, ça arrive.
      Soit elle est crevée, soit elle n’est pas intéressée…
      Si c’est le deuxième cas, tu n’y peux rien. A toi de lui renvoyer la balle, de la faire jouer avec toi, en lui demandant son avis.
      En la laissant évoluer dans les émotions.
      Relis les articles sur la curiosité et la conversation dims75 !

  • Lulu dit :

    Pour moi cette partie de séduction est la plus passionnante. Etant en couple et fidèle c’est l’exutoire qui me permet de flatter mon ego d’homme. Rien n’est plus gratifiant que de rentrer chez soi après une soirée agréable avec une fille agréable tout en sachant que si on l’avait voulu on aurait pu accepter de la déposer chez elle ;).

    • selim dit :

      Exactement Lulu, c’est l’option choisie par une partie des hommes qui décident d’être fidèles.
      Rien de mieux que de faire la connaissance d’une fille, véritablement, quand on sait qu’on a une princesse qui nous attend à la maison !

  • Kev dit :

    Merci pour cet article Selim !! Une question j’ai lu vos 2 articles sur le fluff Talk et je ne trouves pas de réponses à ma question. L’autre jour, j’ai parlé à une fille et lui ai posé pas mal de question (C’est elle qui m’a abordé), on parlait de notre pays d’origine en commun, l’Italie et un bon felling est passé. Ensuite on a parler d’art et d’études. On a terminé la soirée chacun rentré chez soi et je l’ai retrouvé sur Facebbok, on a beaucoup parlé encore, je lui posé des questions sur son type de films préférée, je l’ai aidé vite fait a bossé sur ses devoir et lui ai demandé de qui était-elle amoureuse (rapport a un statut sur son facebook). Elle a pas voulu m’en parler, j’ai laissé tomber et je suis revenu a la charge 3j aprés en échange d’une révélation sur moi. Elle a accépté de m’en parler mais juste aprés elle a trouvé super bizarre que je m’interesse autant à elle, elle a voulu savoir pourquoi. Je l’ai laissé un peu mijoté (2-3h) et lui ai répondu que je voulais faire de nouvelles connaissances.

    Elle m’a dit que ca la dérangeait un peu que je sois aussi curieux, donc j’ai arrété de lui parler. Je pense que j’ai exagéré, niveau nombre question mais maintenant que faire pour rattraper le coup ?

  • Waldo dit :

    Salut
    j’allais au resto accompagné d’une fille, à mon arrivé je trouvai sur une table à côté une fille qui m’a tant regardé comme si elle voulais me dire qch elle ne le fait pas peut-etre parcequ’elle me voyais accompagner. Comment je dois l’aborder si je la retrouverai une prochaine fois?

1 2 3

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)