Comment Draguer Plusieurs Filles à la fois ? (Leçons de Multi-Targeting)

Publié dans Technique de drague par Eros le 01/02/2013

multi targeting art de séduire Comment Draguer Plusieurs Filles à la fois ? (Leçons de Multi Targeting)

Si vous êtes amateurs de sensations fortes, vous voudrez peut-être un jour devenir un jongleur, deux, puis trois, puis quatre copines à la fois ? Dark seduction oblige, on a fait appel à moi…

Article d’un niveau avancé aujourd’hui. Alain Chabat dans une vieille interview expliquait qu’à un moment dans sa vie il sortait avec six filles en même temps. Facile, quand on a le succès et la célébrité pour soi.

Avoir plusieurs copines à la fois, c’est possible même pour un mec normal. Le plus difficile, c’est la phase amont, le multi-targeting, quand il faut draguer plusieurs filles à la fois. Join the Dark Side !

J’ai grand appétit, ce n’est pas de ma faute. Loin d’être Gargantua, j’aime bien manger des filles. Pas que des brunes, des blondes. Des petites, des grandes, des coiffeuses, des designers, des danseuses. Ce n’est pas de ma faute, j’aime la diversité.

Un jour, quand j’étais un homme libre et célibataire, j’ai décidé de me constituer un vaste panel de filles à croquer. Pour le petit-dej, pour le dessert, en casse-croûte…

Je ne parlerai pas ici des mecs idiots qui draguent une fille, prennent un râteau, puis vont draguer la copine de leur première target et ainsi de suite. Non, ça c’est nul. C’est niveau débutant. Il y a certaines règles à respecter pour un multi-targeting de qualité.

Multi-targeting inefficace, acte 1 : la dispersion

Vous êtes du genre fou furieux, et vous voulez sortir avec Samantha, Tabatha et Sabrina en même temps ? Mais elles sont copines ? C’est plutôt mal embarqué… Vous le savez, les filles ne partagent pas leurs plans culs, et leurs plans cœurs encore moins…

La règle numéro 1, c’est que vous ne devez jamais ouvertement draguer trois copines en même temps. Pour tout vous dire, une fois j’ai rencontré deux filles en soirée. Carole et Caroline. Je les ai ajoutées toutes les deux sur Facebook. J’envoie un message de « Coucou » différent aux deux.

Résultat : elles se sont toutes les deux senties visées ! Alors que pas du tout ! Je voulais être sympa avec Carole, et vraiment séduire Caroline. Entre filles, ça a donné :

« Il m’a ajouté.
– Oh moi aussi il m’a ajouté !
– Il t’a dit quoi ? Moi il m’a écrit qu’il était ravi d’avoir fait ma connaissance.
– Moi il m’a dit qu’il voulait aller boire un café avec moi… »

Résultat final : par solidarité, ni l’une ni l’autre ne m’ont répondu. La conclusion à en tirer : même si vous ajoutez plusieurs filles sur Facebook en même temps, ciblez-en une seule ! Ignorez les autres, afin que vos intentions soient claires.

Ne semez pas la confusion dans l’esprit des filles, ne soyez pas sympa avec sa copine moche : ne discutez qu’avec votre target.

Multi-targeting inefficace, acte 2 : la fatigue

Qu’est-ce qu’on a dit mille fois ? Une fille a besoin de se sentir unique pour vous faire confiance, pour s’impliquer dans une relation avec vous. Si elle sent qu’elle n’est qu’une cible parmi tant d’autres, c’est fini pour vous. Game : over.

Le problème pour un serial lover, ça va être la mémoire, réellement. J’avais le problème suivant quand je sortais beaucoup : je prenais jusqu’à 5, 6 numéros par soirée, entre le jeudi, vendredi et samedi soir.

J’ajoutais les filles sur Facebook. Et après, il me fallait trouver le temps, pendant la semaine, pour les dater et en closer certaines. Généralement, je ne FC pas lors du premier rendez-vous quand je n’ai qu’un vague souvenir de la fille.

Je les faisais parler beaucoup. Trop. Elles me faisaient confiance. Trop, aussi, probablement. Le problème, c’est que souvent, lors du deuxième rendez-vous chez moi, je confondais les histoires. Ne vous mélangez pas les pinceaux !

Je confondais les études de l’une, les origines de l’autre, les private jokes d’une troisième. J’étais épuisé au point de ne plus savoir quel film j’avais vu avec quelle fille… A un moment, j’ai vraiment pensé à faire des fiches. Comme des fiches de révisions pour les concours.

Sélim m’avait donné ce conseil-là, surtout pour du multi-targeting sur les sites de rencontres. L’expert de la drague sur internet, c’est lui :

« Quand tu dragues 20 filles à la fois, tu ne peux pas te souvenir de toutes leurs histoires. Quand on n’a pas de mémoire, mieux vaut avoir un bon fichier Excel… »

Mon conseil : laissez-vous minimum 15 minutes entre deux rendez-vous pour souffler, et vous concentrer sur la suite (et réviser vos fiches si besoin).

Rien de pire que deux filles qui se croisent… Croyez-nous, on s’est déjà fait embrouiller pour des histoires comme ça…

NB : quand je dis « fiche », c’est deux trois mots clefs, pas plus… Pas des vraies fiches Bristol…

Multi-targeting efficace

Pour draguer plusieurs filles à la fois, il faut avoir une discipline folle.

Ne pas laisser de traces

Dans la série Dexter, c’est le code que Harry donne à son fils : « Ne te fais pas attraper ». Si vous décidez de gérer de multiples targets, il vous faudra apprendre à :

  • Effacer tous vos textos une fois qu’un dossier est terminé
  • Effacer les traces d’ADN dans votre lit (changer les draps, enlever les cheveux blonds, bruns, crêpus…) pour que la target numéro 2 ne grille rien…
  • Ne pas fréquenter les mêmes endroits avec l’une et avec l’autre (il y a des serveurs qui adorent jouer les AMOGs…)
  • Fermer votre grande bouche ! Une réputation, ça va vite… N’en rajoutez pas… De plus, en vous taisant, on ne saura jamais vraiment si c’est vrai ou pas… Vive le mystère pour devenir attirant !
  • Ne pas liker tous les statuts de toutes vos targets sur Facebook. Soyez malin, privilégiez la discrétion pour plus de résultat !
  • Fréquenter différents cercles sociaux pour minimiser les risques de rencontres de vos différentes targets (relisez le papillon social)
  • Garder votre téléphone dans votre poche durant les rendez-vous pour ne pas être dérangé par Tatiana et Tabatha quand vous êtes avec Clara…

Plusieurs cibles augmentent votre dépense d’énergie

Le fait d’avoir plusieurs targets à la fois, c’est grisant, vous vous sentirez vite comme le maître du monde. Mais si vous n’êtes pas assez vigilant, vous vous épuiserez vite.

Nuits rouges à chasser, nuits blanches à closer, vos études ou votre (recherche de) travail à gérer en même temps, votre vie sociale avec vos potes, le sport, et les filles en plus ? Il faut une énergie folle, vraiment. Parfois, il vous faudra faire des pauses. Reculer pour mieux sauter, si j’ose dire.

Le problème quand on a plusieurs casseroles sur le feu, c’est qu’on ne sait plus où donner de la tête et que ça devient vite épuisant de devoir tout gérer… Les mecs qui mono-targettent ont cet avantage-là : ils s’investissent à 100% sur une target et ne perdent pas leur
concentration !

Des sensations fortes, de la nouveauté en permanence, je ne regrette vraiment rien. Les dangers de la vie du player, on en a déjà parlé.

Je ne suis pas là pour vous mettre en garde, mais pour vous guider vers l’amusement quand vous êtes célibataire…

Oh, j’ai oublié de vous prévenir : plus de filles = moins de fric. Mais ça, vous le savez déjà… Tous ces rendez-vous ne puiseront pas que dans votre énergie, mais aussi dans vos économies…

Le vrai avantage du multi-targeting

Le problème du mec needy : il s’attache trop vite. Avec le multi-targeting, aucun attachement émotionnel garanti ! Vous ne répondrez plus jamais « trop vite » aux textos. Vous n’aurez plus besoin d’inventer des FTC : vous serez vraiment occupé, en rendez-vous avec d’autres filles.

Vous deviendrez H2G à cause d’un emploi du temps surchargé de filles ! En mode multi-target, vous réussirez à acquérir un véritable esprit d’abondance. Vous serez atteint de relativisme : « Une de perdue, dix autres à voir toutes nues… »

Résultat, un râteau, une LMR, peu importe ! Vous jouez sur plusieurs tableaux à la fois, vous devenez de facto plus patient. Et la patience, la slow séduction, vous savez que ça paye…

Multi-targeting et flagrant délit

Un texto qui s’affiche sur votre écran de téléphone « Bébé tu me
manques »
juste en face de votre target, un chat Facebook qui s’ouvre sous les yeux de la fille qui est dans votre lit alors que vous êtes sous la douche… Vous aurez beau être vigilant, vous vous ferez griller. C’est la vie.

Vous aurez beau draguer des touristes, draguer des jeunes, des vieilles, des filles à l’autre bout du monde, tout le monde se connaît. C’est de plus en plus dur d’échapper à la transparence, tout le monde surveille tout le monde. Le cousin de la sœur de Tabatha vous verra avec une target alors qu’il sait que vous draguez aussi Tatiana…

Les plus vieux se font griller à cause de tickets de carte bleue qui mentionnent fleuriste ou « hôtel »…

Si jamais vous vous faites pincer, ayez l’élégance de ne pas nier. A vrai dire, il y a deux attitudes possibles à adopter :

  • Niez en bloc, et qui sait, sur un malentendu, ça peut passer.
  • Avouez tout et comptez sur l’éducation très pieuse de votre target pour vous pardonner, pauvre pécheur…

Ma position ? J’ai toujours tout nié quand je me faisais choper, et je balançais tout sur le dos de Sélim. Eh, il faut bien que ça serve à quelque chose un wingman, non ?!

Et vous, vous pratiquez ou vous avez pratiqué le multi-targeting ? Avec quels résultats ?

Darth Eros, en direct de l’Etoile Noire.

ebook sexualisationtiny Comment Draguer Plusieurs Filles à la fois ? (Leçons de Multi Targeting)
Sexualisation: Mode d'emploi
Eliminez la frustration, les angoisses et la honte liées à votre incapacité à « conclure » avec les femmes… Apprenez comment toucher et exciter une femme, sexualiser vos conversations et instaurer une tension sexuelle … pour coucher BEAUCOUP plus souvent
Découvrez ce Guide >>

129 COMMENTAIRES
  • JimmyJig dit :

    Ah le muti-targetting…que c’est bon. Quand j’ai moins de 5 targets à la fois, je commence à stresser. C’est fun, c’est efficace (pas de problème d’OI ou de needisme), c’est sain (après tout quand on cherche un taf on ne va pas quand même pas envoyer une seule lettre à la fois !!). En plus, ça permet naturellement de savoir à qui on tient, qui est unique et nous fait oublier toutes les autres dont on a du mal à se souvenir sans support Excel.

    Après, et c’est le sujet de l’article, ça demande un grand professionnalisme. Mais quand on est le Dexter de la drague comme moi ça ne pose pas de problème. Il faut bien sûr avoir une bonne mémoire et la travailler (par exemple, faire une liste des nanas qu’on a connues pendant des heures de taff creuses, avec des tableaux croisés dynamiques et des stats, ça peut vraiment bien occuper), trouver des moyens mémo techniques (il suffit parfois d’un seul texto ou surnom pour identifier parfaitement une fille), et garder des traces écrites. Perso, je garde l’historique de toutes les conversations, les photos, les adresses mail, et en cas de doute je consulte tout ce que j’ai dans l’ordi.
    Je pense que je pourrais facilement parler de 1000 nanas que j’ai draguées de près ou de loin sans me planter sur les prénoms ni les infos (parfois elles nient ce qui s’est passé ou feignent de ne pas s’en rappeler, c’est marrant, surtout que ce sont souvent les bi qui nient (calembour inside)).
    Faut aussi bien sûr être organisé logistiquement, plannifier rencards et remplir tous les moments creux, et si possible ne pas dater 2 nanas qui habitent dans la même rue.

    Quand on court plusieurs gazelles à la fois, il faut évidemment faire gaffe à ne pas se faire griller. Quand on aime garder au moins un texto de chaque nana comme moi, surtout les plus…explicites, autant de souvenirs plus parlants qu’une goutte de sang (fait chier d’avoir un tel limité à 200 messages d’ailleurs), il faut veiller à couper son portable et surtout à ne pas le laisser trainer en présence de sa cible (en cas de pipi on le prend avec, douche on l’éteint ou on le planque etc). Avant un RDV où je suis susceptible de rentrer accompagné, j’éteins et je planque l’ordi ou a minima je ferme toutes les fenêtres compromettantes et me déconnecte de Facebook et des forums / messageries.

    Malgré tout, ce n’est pas évident de ne pas se faire gauler quand on sort dans une petite ville où on connait pas mal de monde, ou quand on sarge dans un même cercle social. On n’arrive pas toujours à passer longtemps pour le mec social, parfois on devient le crevard et les portes peuvent se fermer.

    Un conseil c’est de ne pas ajouter sur facebook une target quand on peut faire autrement. C’est question de génération aussi, mais si on arrive à chopper un numéro avec suffisamment de confort pour qu’elle réponde aux sms, selon moi c’est pas forcément la peine de se retrouver sur facebook, surtout quand on a déjà 80% de contacts féminins.

    Sinon, j’ai ri à la chute de l’article.

  • JimmyJig dit :

    Une bonne illustration d’une boulette qu’il vaut mieux éviter :
    http://www.youtube.com/watch?v=4psjCiIisaI

  • décodeur dit :

    Salut, je me prénomme Désiré, je suis ivoirien et je vis en Côte d’Ivoire.
    Ici et particulièrement à Abidjan où je réside, j’ai fais la pluie et le beau temps dans cette affaire de « Multi targeting ».

    J’ai aujourd’hui 29 ans et je ne suis le « Gamer » patenté que tout le monde connait en matière de femmes; je suis en baisse de régime.

    Mais cet article m’accroche spécialement.

    Les Africaines vous le savez, sont des femmes très bien foutues en général et j’ai un trop grand faible pour les rondeurs. C’est la raison pour laquelle dès le bas âge j’ai opté pour la conquête des femmes et leurs environnements.
    J’ai tombé 64 meufs dans ma petite carrière ( et j’ai arrêté de compter depuis 2006) et là si on en rajoute, le total peut être porté à environs 90.

    J’ai été effectivement confronté à des situations très complexes desquelles je me suis tiré avec relativement une certaine dextérité.

    J’ai également toujours tout nié en bloc et je suis même un spécialiste pour renverser la vapeur sur ma target.

    Bref, je m’arrête là, tout juste en vous souhaitant bon vent dans ces articles à lecture desquels nous nous abreuvons de manière à ajuster nos tirs.

    Merci

  • Gecko dit :

    Euh, je plussoie bien tout l’article, surtout l’aspect H2G anti-needy (prizing) sauf que je trouve que le muti-targeting inefficace acte 1 sous-estime (la puissance du côté obscur… non… enfin si mais + précisément…) cette tactique de mise en concurrence directe des targets-copines sans faire le nice-guy qui prend un rateau et passe à la copine (OK, moins que nul), mais les laisser espérer toutes les 2 sans avoir l’air de choisir pendant longtemps, ça m’a donné de bons résultats. Et sans avoir en avoir l’expérience closée, quand ce sont 2 lesbiennes bi, les perspectives de threesome seraient bonnes à prendre en considération si on sait maintenir l’incertitude jusqu’à un after chez soi avec les 2, nan ?

  • Blackstar dit :

    Article très intéressant mais qui me laisse sur ma faim… Le seul conseil que j’arrive à isoler entre « dispersion », « fatigue » et « ne pas laisser des traces » serait donc « ne vous faites pas chopper!! »
    En lisant le titre de l’article je me réjouissait d’un nouvel article dans le genre « Comment convaincre une femme d’avoir une relation non-exclusive », ou justement, comment en convaincre plusieurs… ;)
    Faut-il même en étant honnête et en annonçant la couleur dès le départ se disperser et donner l’impression à chacune d’entre elle qu’elle est unique (mensonge…)? Personnellement j’aime pas mentir car comme le dirait notre cher Kant, mentir « ressemble à trahir une promesse »…
    D’où ma question: Pensez-vous messieurs que n’importe quelle fille peut être suffisamment séduite, même sans lui donner l’illusion qu’elle est la seule, pour qu’elle soit prête à s’engager dans une relation non-exclusive? Le rêve de la mLTR sans mentir donc?

    • lex dit :

      BlackStar : toutes : non. Mais plus que ce qu’on ne le croit. Mais, l’idée n’est pas la mLTR, mais, plutôt de multiple FF, dans le genre.

  • Damief dit :

    Les gens,je ne vais pas passer par quatre chemins : j’ai un plan pour que plusieurs filles acceptent de trainer avec moi en même temps et je veux que vous l’essayer à ma place pour que si el foire ce soit votre problème.Ecoutez le bien.

  • Damief dit :

    Ecoutez moi bien : d’abord vous essayer de récolter plusieurs numéros.
    Ensuite vous avouez à chacune ce que vous faites mais attention vous leur dites que c’est les autres que vous trompez et que vous les aimez toutes autant.Enfin vous les faites rencontrer et vous croisez les doigt pour que ça marche.

    Vous en pensez quoi?

  • Lana dit :

    Damief… Je vois que tu commentes beaucoup. Soit tu es un troll de catégorie 1, soit il faut très clairement que tu arrêtes de te poser autant de questions. Parce que tu dis un paquet de conneries, et réfléchir autant te pénalise plutôt qu’autre chose.

  • Damief dit :

    lex : dommage je croyais l’avoir inventé…
    lana : que veux-tu dire par troll de catégorie 1 ?

    • lex dit :

      Damief : tu dis quand même ENORMEMENT de trucs inutile. Tu es le mec qui poste le plus de trucs useless. Tu es donc notre troll de première catégorie.

  • Lana dit :

    @Damief : Un troll, c’est quelqu’un qui passe beaucoup de temps sur internet à dire, volontairement, n’importe quoi (le « catégorie 1 », c’était pour indiquer l’importance du phénomène si c’était le cas). Tu dis parfois des trucs tellement absurdes qu’on se demande si tu le fais exprès. Tu dois bien te rendre compte que Lex a une patience incommensurable pour répondre à tous tes commentaires en te disant que tu t’égares.

    J’ai un conseil à te donner : arrête de réfléchir ! Fais simple. Et si jamais tu veux quand même tenter des trucs improbables, essaye directement au lieu de demander à chaque fois, tu comprendras peut-être mieux pourquoi ça ne marche pas.

  • Damief dit :

    Lana je croyais que un troll c’est quelqu’un qui envoit des vannes méchantes et un troll d’internet c’est quelqu’un qui essaye de faire déraper le sujet.

    • lex dit :

      Damief : la définition de Lana est la bonne. La définition « précise », bien que plus générale, est : « celui qui dit de la merde », ce qui comprend : post inutile, insulte, raisonnement insensé, ou encore : qui poste BEAUCOUP.

  • Rolando dit :

    Je teste beaucoup des techniques de SPU, je trouve que c’est plus enrichissant et ça me booste plus que la NPU au quotidien. Bref, je me suis familiarisé avec les fichiers excel depuis maintenant 7mois. Mais pas pour les mêmes raisons qu’Eros en tout cas. Moi c était plus pour y croire et voir les résultats ou début puis c est une habitude maintenant. Mais bref, je suis la parce que depuis 1 mois environ, j’ai arrêté la SPU ( du moins je n’y vais plus exprès ) et je me concentre sur tout ce que concerne soirées, mais mon problème subsiste dans les soirées « posey » chez les potes.
    Je pense avoir trouvé le problème mais je viens vous demander de l aide parce que la j’ai une petite perte dans la « classe » du game. Pour être plus précis, je finis avec la fille bourrée que tout le monde peut avoir à la fin de la soirée, au lieu de la fille amusante sociable qui connaît tout le monde et qui est elle, sobre ou presque.
    Donc pour en revenir à ma question, je pense que je danse, chauffe toutes les filles, comme dans les grosses boîtes, ou comme dans la SPU avec un certain point de vue,par exemple, je d’acné avec une, je fais monter la tension, mais je l abandonné pour un petit moment ensuite. C est un push-pull un peu big ^^. Mais bon le problème n est pas là, c est que ensuite je me sens obligé, c est plus fort que moi d aller voir les autres filles et de faire pareil. Donc à la fin j ai bien sur une cible mais jamais celle que je voulais au départ.
    Donc, est ce que le problème viens de là, ou je dois encore chercher? Merci de votre réponse
    Rolando, qui vous suit depuis maintenant plus de 1an et demi, et vous remercie profondément pour tout ce que vous lui avez apporté.

    • lex dit :

      rolando : si t’en draguais qu’une par soirée..?

    • Rolando dit :

      Oui donc il faut draguer qu’une fille à la fois. Pour qu’elle se sente unique et tout ça. Ok je retiens. Mais alors, c’est le fiasco sûr si on drague plusieurs filles en même temps? Ça n’ouvre pas plus le champ de possibilités mais le réduit à 0? On ne peut pas le faire pour montrer que il n’y a pas qu’elle ( si HB9-10 ) ou ça sera contre productif? Et pour toi draguer signifie sexualiser purement ou faire rire et avoir une discussion amusante ? Parce que maintenant toutes les discussions que j’ai avec des femmes je sexualise toujours au moins un peu, je sais pas, c’est instinctif…

    • lex dit :

      Rolando : pour moi, draguer plusieurs nanas en même temps, c’est une bonne chose. Mais, chacun voit midi à sa porte…

  • Rolando dit :

    Ah oui la question c est: qu’elle est la raison pour laquelle je n arrive pas à closerie en soirée privée alors que ailleurs oui en général.

    Puis je n acné pas, je dansait :P

  • Hé hé hé dit :

    Alors pour ma part c’est bien simple 6 ans de « multi-targeting » (j’adore le terme). 6 ans, car ça fait 6 ans que je suis avec ma chérie, et oui la même depuis 6 ans. En 6 ans, zéro faux pas, zéro erreur, zéro loupé.
    Impossible dites vous ?? Non. Toutes les autres étaient tous simplement au courant. Après que le motif soit « oui promis je vais lâcher pour toi, ou « m’en fout je veux juste une bonne partie de jambe en l’air » en s’en fout. Si la ème est au courant c’est royale.
    Certain me croiront pas le suite mais en même temps je poste en anonyme donc rien à faire : attention danger ce que je vis actuellement : ma sexfriend du moment me demande de la présenter à ma girlfriend pour un plan à 3. Alléchant mais très dangereux, vos habitudes avec la sexfriend seront trop familières pour être une première fois et la girlfriend va avoir des doutes….
    Pour être franc je n’ai pas suivi mon propre conseil à aujourd’hui et je le regrette un peu c’est très très compliqué !!!!
    Bonne chance à tous et à toutes la vie est courte faut profiter !!!!!

  • Fream dit :

    Hello à tous
    J’ai fais la rencontre dans des transports de 2 targets potentielles à 2 horaires différents
    Le soucis étant que, suite à un passage aux horaires d’été, je risque de croiser les 2 dans un bus
    Un conseil pour gérer?

    • Sélim dit :

      Chaque chose en son temps, commence par en draguer une pour voir ce que ça donne, et la suite, tu verras ! Que d’empressement alors que pour l’nstant tu n’as encore rien de joué…

    • lex dit :

      Fream : prendre le bus d’apres, ou en choisir une et dater rapidement.

  • Brad dit :

    Cet article m’a vraiment fait rire.
    Je me souviens de mes vacances passées, il y a 2 ans. J’ai abordé une cinquantaine de filles en faisant du direct game. Je me suis fait grillé parfois parceque j’ai abordé certaines filles 2 fois et le pire c’est qu’elles me reconnaissaient lol et elles se souvenaient de chaque détail. Je vous jure je ne me souvenais plus de certaines d’entres elles (quelle honte!!!). Mais quand j’y repense ça me fait rire à chaque fois.
    Bravo pour l’article!
    Brad

1 3 4 5

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)