Draguer bourré… le pire de la drague qui marche !

Publié dans Technique de drague par Sélim

Draguer bourre Draguer bourré... le pire de la drague qui marche !

C’est le weekend, alors place à un article détente… que vous allez pouvoir compléter !

A moins d’être sportif de haut niveau, d’avoir certaines convictions religieuses ou de faire partie du mouvement Straight Edge (ni alcool, ni drogue), il est peu probable que vous ne buviez pas du tout d’alcool en soirée. Ceci dit, ADS ne vous incite pas : buvez avec modération.

L’alcool désinhibe. Vous vous sentez plus puissant, plus courageux, et surtout plus drôle. Vous d’habitude si timide, avec deux verres dans l’aile, vous voilà en train de tout tenter pour séduire une fille qui vous plaît. Plus rien ne vous arrête.

Les authentiques players n’aiment pas draguer après 3 verres, ça fausse le jeu. On n’a plus la maîtrise des mots, on n’a plus la maîtrise de notre corps.

Mais le plus surprenant dans tout ça, c’est que la drague sous alcool, la drague de mec bourré, fonctionne… Parfois.

On a tous assisté à des hold-ups scandaleux de nos amis ivrognes.

En voici quelques-uns que j’ai vus de mes propres yeux.

Ce sera à VOUS de compléter cet article avec vos meilleures anecdotes sur le sujet !

Un chasseur sachant chasser

J’ai vu un pote (on dit toujours un pote, on n’avoue jamais, même quand on l’a fait soi-même) faire semblant d’avoir un fusil. Il utilise ses mains pour simuler la carabine, ferme un œil pour jouer au sniper, ajuste la fille et fait semblant de lui tirer dessus. L’image du séducteur chasseur de trophées est alors évidente.

Note : il avait déjà réussi à capter l’attention de cette fille. L’Eye-contact a évidemment eu lieu avant de jouer au chasseur !

La drague, c’est aussi une histoire de pêche

« Garde la pêche ! » La pêche, c’est aussi une histoire d’hommes, de beaux rivages, de sirènes ensorceleuses, mais aussi… de thons et de morues. Le gentil pêcheur veut toujours rentrer au port avec une belle dans ses filets, mais ça ne se passe pas toujours comme ça…

J’ai donc vu des amis cette fois-ci mimer la canne à pêche. Ils reculaient les bras, lançaient leur ligne en direction du poisson qu’ils espéraient ferrer. Puis ils commençaient à mouliner pour la ramener.

On m’a même raconté que certains, lorsque leur tentative était ignorée, allaient jusqu’à se jeter par terre, comme s’ils n’étaient pas de taille face à ce gros poisson.

Ces types sont fous, il faudrait que vous les rencontriez. Ils font ça sans jamais avoir pris de cours d’impro.

Papa, Paparazzi !

Cette technique de drague, c’est du grand art. Parmi les grands profils de séducteurs mis en évidence par Robert Greene dans « The art of seduction », vous trouverez celui du peintre. Le peintre, à l’époque, était celui qui avait le pouvoir de rendre les femmes magnifiques, de les immortaliser.

Aujourd’hui, les photographes ont pris le relais. Derrière le barman et devant l’organisateur de la soirée, le photographe officiel est celui qui rencontre le plus de jolies filles dans la soirée.

Oui, il en rencontre probablement plus que vous, et lui, suprême rival, a le DROIT OFFICIEL de leur parler et de leur faire des compliments. Il est même payé pour ça. Scandale !

Loin d’être démunis, mes amis ivrognes de la séduction jouent parfois aux paparazzis. Un léger détail les différencie des vrais : ils font ça avec leurs doigts, sans appareil photo… Je pense que vous vous rendez compte du ridicule de la situation… Et pourtant, ça marche…

Quand le virtuel devient réel

POKE ! Vous l’avez tous fait en cachette, draguer une fille sur Facebook pour lui dire « Eh, je suis là ! Eh, je te trouve bien mignonne ! Eh, viens on se rencontre ! »

Une autre technique que j’ai vu faire en soirée : le poke live ! comment faire ? Votre index entre en contact avec son épaule, ou sa joue pour signaler votre présence, avant de lui déclarer : « POKE ! »

C’est très bizarre, mais c’est un très bon ice-breaker, un très bon moyen de briser la glace et de faire connaissance de la fille qui vous plaît.

Conclusion

« Peu importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse » est une citation dangereuse ! Gare aux lendemains difficiles ! Le mieux reste encore de bosser votre inner game et les techniques de séduction enseignées ici afin de séduire sobre.

Mais si vous avez des techniques de Drunken Master qui ont déja marché pour vous ou un pote en soirée, on est preneurs de ces anecdotes ! On vous écoute !

Sélim

banner parler aux femmes Draguer bourré... le pire de la drague qui marche !
banner parler aux femmes Draguer bourré... le pire de la drague qui marche !
Banner 50phrases Draguer bourré... le pire de la drague qui marche !
Banner 50phrases Draguer bourré... le pire de la drague qui marche !
Bann SexTalk 3 Draguer bourré... le pire de la drague qui marche !
Bann SexTalk 3 Draguer bourré... le pire de la drague qui marche !
Bann 16erreurs 1 Draguer bourré... le pire de la drague qui marche !
Bann 16erreurs 1 Draguer bourré... le pire de la drague qui marche !
Bann SMS1erRDV 1 Draguer bourré... le pire de la drague qui marche !
Bann SMS1erRDV 1 Draguer bourré... le pire de la drague qui marche !
Bann TechniqueAstucieuse v2 Draguer bourré... le pire de la drague qui marche !
Bann TechniqueAstucieuse v2 Draguer bourré... le pire de la drague qui marche !
41 COMMENTAIRES
  • nass dit :

    Une fois dans une boite de nuit londonienne, un gars pas mal bourré, vers la fin de la soirée a enlevé son pull, l’a serré autour de sa taille, puis en gardant qu’un seul manche a commencé à simuler un pénis OHLALA je vous dis pas les filles qu’il a fait marrer et attirer !

  • kiss dit :

    @Vince: Si j’ai mis le paquet, avec les mains sur la tête et le regard d’un drogué mais ça passait super bien au final, quelque personne me prenais pour un psychopathe effectivement mais bon on peut pas faire rire tous le monde non plus ^^

  • Paco dit :

    Bonsoir, nouveau dans ce monde j’ai encore du mal à aborder sobre, cela dit j’ai quand même essayé sans close toutefois.
    Bref je voulais vous raconté une anecdote sur une soirée un peu trop arrosé où je serai arrivé devant une fille et aurai sorti : « Salut, moi c’est untel. Bonne soirée. » et je serai parti. La semaine d’après la fille ma reconnu.
    Conclusion ne pas trop boire sinon on se souvient pas de tout ^^’, mais j’ai pu constater qu’avec l’énergie et la spontanéité adéquate tout peux marcher.

  • Shifu dit :

    Les plus timides d’entre nous ont souvent tendance à penser que l’alcool est le remède miracle. A mon sens, ce n’est que de la poudre aux yeux.

    Je ne bois qu’en de rares occasions car l’alcool révèle tout ce qu’il y a de mauvais en moi, mais il m’est arrivé de closer de manière un peu originale après avoir bu quelques verres de trop. Les exemples qui me viennent en tête :

    – En boite, après avoir observé pendant quelques minutes ce qui me semblait être une HB8 (une fois l’alcool dissipé, elle n’était plus qu’une HB5) se faire draguer maladroitement par un AFC :
     » Dis au mec qui te colle depuis 3 heures et qui semble effrayé à la simple idée de te regarder dans les yeux de rentrer chez lui. On m’appelle Shifu et je me dévoue pour sauver ta nuit. Prends ma main, mon cheval blanc nous attend dehors  »

    – Un soir sur la place où se réunissent tous les couples de ma ville je vois une fille frottant le pavé avec ses talons de 15cm, en regardant sa montre. De toute évidence, elle attend quelqu’un. Je venais de regarder l’épisode de HIMYM dans lequel on découvre le playbook de Barney et j’ai tenté avec succès le « he’s not coming » :

    -Dans un bar :
     » Salut. J’ai fait une tarte aux pommes hier et je suis pas sûr qu’elle se conserve jusqu’à demain. Je cherche une âme charitable pour m’aider à la terminer cette nuit. »

    Voilà pour ma maigre contribution. Merci pour l’article.

  • Jackie dit :

    Allons petits scarabés, il est bien connu des drunken masters qu’il faut boire assez mais pas trop.

  • Loverdose dit :

    je pense que beaucoup passent par la case: bourré et arrivent a de super hold up, par contre ça ne veut pas dire que l’on progresse, et ce n’est pas constructif sur le long terme, pour moi les nanas intéressantes développent un radar anti mec bourré, et disqualifient direct ces mecs.

    Sinon un bon moyen d’allier son amour de l’alcool avec le pick up: se faire une virée a londres, mais soyez en forme parce que les Anglaises ne sont pas la pour enculer les mouches !!!

  • Picasso dit :

    Je dois avouer que je close très souvent en étant complètement ivre…c’est + facile, j’ai des meilleurs stats comme ça, masi c’est rarement le mieux.
    En effet, mes meilleurs proies étant celles que j’ai KC en étant sobre, j’ai du mal à les imaginer être séduite par mon jeu de séduction si javais bien bu…

  • 3123 dit :

    J’ai 18 ans, soirée étudiante = alcool ( c’est comme ça).
    Une remarque, perso je suis super à l’aise après 2/3 verres de gin tonic, c’est honnêtement pas grand chose, sur 1h, on doit juste dépasser le 0,5 !
    Et en general, ce petit truc me libère et j’aborde et drague sans problème. Jsuis pas « Bourré », et j’utilise tout mes atouts, je KC et NC au moins 1 fille à chaque soirée, et ya pas de soucis !

    Je pense qu’un peu d’alcool, pas excessif, juste quelque chose qui nous détend aide, et peut être un bon moyen pour tester des trucs.
    Perso ça m’a permis de bien reprendre confiance en moi !
    Arrêtez de diaboliser ce mot !

    Évidemment, déchiré, c’est moins cool, et pas alpha.

    Votre avis ?

    • lex dit :

      3123 : essaye de te créer un ancrage pour pouvoir te passer de Gin Tonic. Si il y a de la queue au bar, et la femme de ta [vie/nuit/des quinze prochain jours ?] qui passe au loin, tu fais quoi ?

  • Spsps18 dit :

    J’ai une histoire d’un pote aussi.

    C’était la grosse soirée de fin de cette année. Certains avaient commencé à boire depuis midi, en étaient à plus de 50 bières, et il fallait les rattraper. Moi et un pote faisions partie des retardataires et on s’est donc mis une misère. Je devais voir une de mes targets ce soir-là mais j’étais tellement bourré que j’ai préféré abréger notre conversation plutôt que foutre en l’air un bon plan ^^
    Revenons à notre histoire : la soirée bat son plein chez un étudiant de notre école, il est minuit et on décide de partir pour un bar de nuit. Ni une ni deux, voilà une quinzaine d’étudiants tous secs dans les rues. Après même pas 1 minute de chemin, on rencontre 3 jeunes étudiantes (3 ans de moins) et on s’arrête, on parle avec elles… Un second pote bourré me lance dans des buissons, je rigole, elles rigolent, tout se passe bien (à part que je suis bourré et que je suis un peu relou, mais elles étaient bourrées aussi donc ça passe). On se sépare du groupe et on reste avec elles puis on rencontre d’autres étudiants qui nous proposent d’aller chez eux juste à côté pour finir la soirée. Pourquoi pas, on y va ! Pour faire plus court, j’ai commencé à draguer une des 3 filles à ce moment là et mon pote a pris le relais à un moment où elle m’a envoyé un IOD. Jamais il avait été aussi bourré, mais il était là à faire son barney stinson (« je suis un business man, je pars aux states demain et j’ai envie de m’amuser ce soir ») et 20 min après, il KC !

    • selim dit :

      Très bien placée, la contrainte de temps « demain je pars aux States » !
      Dommage pour les IOD que tu as mangés, mais lui est arrivé au bon moment !
      (PS : évidemment, je ne suis pas pour la drague bourrée, pas assez « pure », pas maîtrisée, mais on sait très bien que 50% voire plus des gens qui finissent dans un lit en soirée peuvent remercier l’alcool !)

  • Faf dit :

    Un truc un peu simple mais qui fait de l’effet l’été :

    Je fais un peu de musculation donc j’ai un corps que j’aime exhiber, comme beaucoup dans mon cas, et principalement quand je suis éméché. Cette technique ne marche que dans les soirées ou vous pouvez vous trinballer torse nu sans que cela ne choque personne (pool party, férias… évitez les boites de nuits, les videurs n’aiment pas je vous le dis).
    Donc vous vous trinballez torse nu, et vous abordez les groupes de filles avec une variante de Brice de Nice (oui oui !) : le petit chat (chien dans le film).
    Vous dites que vous l’avez perdu et vous indiquez différentes directions dans lesquelles il aurait pu partir tout en contractant bien les muscles et en vous tournant dans tous les sens. 9 fois sur 10 les filles éclatent de rire et après il faut juste savoir enchaîner ( « Bon j’abandonne les recherches pendant 10 minutes: on danse ? », etc…)

    Je me suis toujours beaucoup amusé avec ça !

  • Al Calvi dit :

    J’ai utilisée une méthode assez banale en faite beaucoup de Mec Bourré l’utilise
    Il s’agit de faire comme si on était vulnérable ou poursuivi et d’aller vers une fille comme si elle était le seul rempart(ça marche mieux quand elles sont assises…) il suffit de se recroqueviller sur elle et là on voit( si elle a déjà un copainelle vas pas vous dégager mais elle va tenter de fuir avec finesse …)(si elle est intéressé elle va bien jouer le jeu…)et bien vous le faire comprendre que vous lui plaisez…) C’est pas infaillible mais c’est efficace!

  • alinado dit :

    Un de mes meilleurs ami ne choppe qu’en soirée et à 99% bourré. C’est toujours super interressant et drôle à voir :)
    Mais il y a toujours le risque de perdre confiance en soit et de croire que si on obtient des résultats, c’est seulement grâce à l’alcool x)

    • selim dit :

      C’est le plus gros des problèmes Alinado !
      Tout comme certains mecs qu’ils pensent qu’ils font mieux l’amour quand ils sont bourrés… Mauvaise croyance !

  • bob laiponge dit :

    Soirée ingé, il y’a un thême mais je ne sais plus ce que c’est sur le moment.

    Tant pis je me sappe bien, la pré-soirée est chez moi, on apérote.
    Pour l’apéro il y’a du saucisson … récemment j’ai volé du ruban de travaux blanc et rouge.

    Avant de partir, créativité débridée, je m’attache des saucisses restantes sur une bandouillère fabriquée avec le ruban à travaux, armé de 6 saucisses je débarque …
    Mon opener est simple et direct et lourd: ‘tu veux gouter à ma saucisse ?’.

    Pour ce que ca vaut, ca a cassé la glace avec une fille à l’entrée de la soirée qui m’aimait bien et qui a profité de l’occasion pour rebondir sur le sujet. J’ai négocié des verres gratos au bar toute la soirée avec des argumentations autour de la saucisse. Je me suis débarassé de mecs relous, en leurs faisant mangé de la saucisse ( Le cap des 25 morceaux est passé = 25 relous croisés).

    Et une fois débarassé des saucisses j’ai pu controler une dance de groupe ( bourrés of course ) gràce au ruban de chantier, puis danser avec une target grace encore au sus dit ruban …

    C’est anecdotique, je le referais pas mais les souvenirs restent excellents.

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)