Comment Exciter une Femme : Leçon de Sexualisation

Publié dans Technique de drague par Eros le 19/12/2012

comment exciter une fille1 Comment Exciter une Femme : Leçon de Sexualisation

La séduction, c’est bien. Le flirt facile, on en rêve souvent. Mais pour beaucoup d’entre vous, la préoccupation reste la sexualisation. Comment faire pour exciter une femme ? Comment lui donner envie de faire l’amour avec vous ?

(Oui, j’ai utilisé le mot amour, c’est tellement rare que ça valait le coup de le mentionner, non ?)

J’accompagnais parfois Sélim en séance de coaching séduction, on se rendait compte que ce qui bloque souvent, c’est la phase de transition entre la discussion et le FC. Laissez-moi vous présenter ces quatre techniques de sexualisation faciles à appliquer !

Pourquoi vouloir exciter une femme ? Vous le savez, l’attirance n’a rien de logique ! Elle est ressentie sur un plan émotionnel, vous allez donc devoir activer des capteurs différents chez les femmes.

Ne pensez pas que ce soit quelque chose de logique. Les femmes sont des mammifères (comme nous !) ayant pour mission génétique sur terre la survie de l’espèce via la reproduction. La nature faisant bien les choses, on est sensé les aider pour ça.

Commencez par vous convaincre que les femmes aiment le sexe !

Assumer le désir sexuel

Les femmes aiment le sexe, tout autant que nous. Votre objectif à travers toutes les étapes de la séduction et de la sexualisation, c’est d’arriver à coucher avec elle de manière naturelle.

A la fin, il faut qu’elle se dise « Wahoo, c’est arrivé sans que je m’en rende compte, je n’ai pas eu besoin de réfléchir, tout s’est fait de manière tellement naturelle, tellement spontanée… »

Assumer votre désir sexuel, c’est une chose. Mais le défendre socialement et à voix haute, c’est autre chose, c’est un autre défi, pas forcément facile à relever. Avec elle, au cours de la conversation, ça donne quoi ?

Vous devez assumer que vous avez envie d’elle. Que vous vous sentez proche d’elle, que vous avez envie de partager un moment d’intimité avec elle. (Pour tous ces synonymes de « vous avez envie de la bai*er », veuillez consulter de la littérature érotique pour grand-mère, comme 50 Shades of Grey).

L’avantage qu’ont les queutards comme moi sur vous ? J’assume pleinement mon désir de prendre la fille contre un mur, de la prendre comme un animal. J’assume complètement mon côté animal, mon côté sauvage, et c’est ce qui plaît à certaines filles.

Au niveau de mon corps : je m’assume. Je ne suis pas parfait, mais je m’en fous, ça n’existe pas. On a tous des complexes comme le prouvait récemment Lie’On dans son article sur la séduction et le handicap.

Calibrer votre sexualisation verbale

La sexualisation doit être progressive. Vous n’allez pas passer d’une conversation normale à la conversation la plus érotique de l’année. Ça vient progressivement. Je me rappelle d’un déjeuner en 2008 où j’étais avec des potes.

Une fille me plaisait particulièrement et elle me posait plein de questions, je pensais qu’elle était réceptive. Jusqu’au moment où je suis allé trop loin en parlant d’expériences sexuelles un peu crues pour l’exciter. Raté. Carton rouge.

Pourquoi est-ce que je me suis planté ? Mon interlocutrice avait ce qu’on appelle vulgairement un balai dans le c**. Parler de sexe à table devant tout le monde, ça l’a choquée , je l’ai perdue.Je suis allé trop loin socialement…

La leçon ? Vous devez adapter votre sexualisation verbale à la situation et à la personne, ce n’est que de la calibration. Par exemple, un padawan se pose en ce moment la question de la séduction d’une cougar. Comment faire ?

Une cougar, elle en a vu dans sa vie. Lui est jeune. Que doit-il mettre en avant ? Son appétit pour la chair, son envie d’expérience folle, son endurance, sa puissance. Il peut être beaucoup plus cash que s’il était avec une jeune fille sans expérience.

Après, c’est à lui d’adapter son vocabulaire, sa tonalité, son empressement en fonction de la réceptivité de sa target. Va-t-il lui proposer de lui faire tendrement l’amour ou de la ba*ser comme une chienne ? Calibrer, ça s’apprend (généralement on sait assez vite quand on est allé trop loin !)

Exciter une femme : une question d’image

Que veulent les femmes ? Ce qu’elles n’ont pas. Ce qu’elles ne peuvent pas avoir. Ce qui les excite plus que tout ? La jalousie ! A vous de mettre en œuvre la plus puissante des armes de séduction.

  • Arrivez en soirée au bras d’une ou deux jolies jeunes filles.
  • Passez votre temps à discuter avec des bombes
  • Faites en sorte que votre wingman vous « vende » comme un bon coup, « d’après vos ex »
  • Faites en sorte d’avoir beaucoup d’amies filles qui réagissent à vos statuts Facebook
  • Prenez des photos avec des jolies filles !

Toutes ces petites astuces permettent de bénéficier de la présélection. La fille qui vous veut doit se dire : « il est choisi par les plus belles filles, alors moi aussi je le veux ! ».

C’est basique, mais les recettes les plus simples sont souvent les meilleures…

Le pouvoir de la visualisation pour exciter une femme

Le but ultime de tout le blabla, c’est de lui donner envie de coucher avec vous, n’est-ce pas ? Je vous parlais ci-dessus de recettes, et le meilleur truc que je connaisse, c’est un mail qu’avait créé Sélim en 2008, pour préparer nos soirées, pour exciter les filles à l’avance.

Il avait préparé un texte à trous, on complétait simplement avec le prénom de la fille.

« Chère XXXX,

J’adorerais te convoquer pour une promenade sur la plage.
Le soleil sur ta peau, l’odeur du monoï, et orgasme gustatif, une pina colada à la main. La détente complète, les vacances, le paradis sur terre. Nous allons devoir attendre, mais j’ai un équivalent terrestre à te proposer parce que je sais que tu es une fille intelligente, aventurière et curieuse.
Je ne veux pas seulement te baiser, c’est beaucoup trop facile. J’ai envie de prendre le temps de te connaître, de voir si nos peaux s’accordent, de te sentir pour m’habituer à ton odeur.

J’imagine un début de soirée comme une soupe : chaude sur les bords, mais brûlante au cœur. Champagne, flûtes fraîches et fraises à disposition. La sensualité n’est pas qu’un mot, c’est un art de vivre. Des mouvements lents, des talons quand tu arriveras chez moi. La musique ne sera pas forte, j’ai envie d’entendre ta voix, j’ai envie de sentir ta respiration contre moi.

Dis-moi XXXX si je dois allumer le chauffage ou si je dois me contenter de toi pour me réchauffer. Je déteste avoir froid. Quand je commencerai à te masser, l’huile sera à température ambiante pour te détendre. Double diplôme de massage thaïlandais et suédois, je risque de t’endormir du bout de mes doigts.

XXX, je t’attends à 20 heures vendredi soir. Tu peux venir sans sous-vêtements pour l’apéritif, mais ça me décevrait. Je ne te proposerai qu’une seule fois cette nuit sensuelle, ce tourbillon de plaisir. Choisis le bon moment, je t’attends. Tendrement, S

PS : je ne promets pas te rendre ta liberté cette nuit.».

Ce message nous a tellement fait rire au début. Et quand on l’a utilisé, on a vite arrêté de vanner : c’est le message de sexualisation le plus efficace jamais vu. Il annonçait le programme, cash ! Vous pouvez l’utiliser (et le retravailler à l’envie) pour des filles que vous avez déjà KC deux ou trois fois.

On passait peu de temps avec les filles en soirée, mais on sexualisait à fond par mail, sur les sites de rencontres en ligne et sur Facebook. Le but du jeu : les maintenir sous pression jusqu’au moment où elles passaient le pas de notre porte.

Très souvent elles arrivaient tellement excitées chez nous qu’on n’avait même pas besoin de sortir le champagne… Mots VS Alcool : Avantage pour les mots !

Relisez le message et décryptez chaque phrase. Chaque mot a un but, chaque mot transmet un message, une impression, une texture. La prévisualisation à l’écrit, c’est une forme de maîtrise du storytelling aboutie!

Le kino : leçon de sexualisation avancée pour exciter une femme

Les mots, c’est bien beau, mais à un moment, il faut se jeter à l’eau ! Non, pas comme moi. Souvent, je sors ma b*te. Oui, c’est un très bon argument, je vous le promets. C’est vraiment choquant pour certaines filles, mais d’autres s’émerveillent de voir mon engin.

Si vous avez envie de gamer de manière normale, il va falloir placer progressivement vos mains sur la fille. L’habituer à votre contact. Et rendre ce contact de plus en plus sensuel et inévitable.

Relisez la base sur la technique de séduction kino et l’article de R. sur la Stealth Kino pour exciter les filles.

Vous connaissez la rengaine : des mains, au bras, en passant par la taille. Des joues pour dire bonjour au cou pour l’embrasser un peu, puis la bouche pour embrasser cette fille plus langoureusement.

Physiquement, on a toujours réussi nos entrées par le cou. Sélim par le parfum, moi par les cheveux des filles. Parfois de manière absurde : « Wahoo, t’es musclée du cou ! », et on en profitait pour lancer un massage instantané qu’elles ne pouvaient pas refuser…

Du massage avec les mains, passez très vite aux bisous dans le cou, et après, vous déroulez jusqu’à la bouche !

Gentlemen, ça me fait plaisir d’écrire encore des trucs depuis ma retraite dorée !

Et vous, vous avez des techniques pour exciter les filles à coup sûr ? (Outre le pouvoir, la célébrité et l’argent, évidemment !)

Eros, ancien combattant

ebook sexualisationtiny Comment Exciter une Femme : Leçon de Sexualisation
Sexualisation: Mode d'emploi
Eliminez la frustration, les angoisses et la honte liées à votre incapacité à « conclure » avec les femmes… Apprenez comment toucher et exciter une femme, sexualiser vos conversations et instaurer une tension sexuelle … pour coucher BEAUCOUP plus souvent
Découvrez ce Guide >>

151 COMMENTAIRES
  • Tony dit :

    Une fille qui ne rentre pas dans le jeu de la sexualisation en reprenant la conversation avec du fluff (via sms), c’est mauvais signe non? Je précise que c’est une amie (oui je sais, normalement on ne touche pas aux amies…)

    • selim dit :

      Compliqué : d’une, c’est une amie, et tu rentres dans un univers auquel elle ne s’attendait pas de ta part.
      De deux, elle veut probablement rester amie. Si elle avait voulu quoi que ce soit d’autre, elle te l’aurait fait comprendre avant.
      Compliquée cette histoire, Tony…

  • yan dit :

    salut l’equipe ADS.j’ai une petite question:Est-ce que c’est important de sexualiser au lycée?
    Merci d’avance pour la réponse.

  • Thomas dit :

    Salut,

    J’ai eu un 3eme date hier, j’ai essayé de kiss close mais ca n’a pas marché, bien qu’elle ne l’ai pas mal pris. Je comprenais pas pourquoi le KC avait loupé, on a passé la journée a se caliner, jusqu’a finir alongés dans l’herbe, elle la tete posé sur mon torse, puis plus tard l’inverse, ma tete sur sa poitrine. Je me rend maintenant compte que je n’ai jamais vraiment sexualisé la conversation, est-ce trop tard maitenant pour le faire?
    Merci :D

  • Erasme dit :

    C’est du grand art ce mail/message de sexualisation,

    Justement je bloque un peu a ce niveau la, j’ai KC ma cible mardi derniers , je lui fait une devinette sur le lieu ou je vais l’enmener ce week end elle ne sait pas je lui ai laché des petits indices seulement. Je l’enmene sur un ilet paradisiaque « Les saintes » au large de la guadeloupe , ou je sais qu’on va se retrouver a circuler en scooter elle derriere moi et fair de la plongée en masque tubas bref je la fait rever! mais je voudrai trouver LE message ou l’attitude a pour sexualiser avant d’arriver la bas, pour fair monter la pression!
    Je n’arrive pas a sexualiser je bloque vraiment a ce niveau.. J’ai peur d’en fair des caisses ou d’etre maladroit!

  • boom dit :

    C’est casi impossible d’arriver à la sexualisation. La fille te repousse direct. Et pas comme dans les films où elle se laissent emporter. Je pourrais avoir plus de conseil sur ça. MERCI.

1 4 5 6

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)