Art de Séduire : Techniques et Conseils en séduction et développement personnel

Vendeuse, serveuse, caissière : Comment draguer une fille sur son lieu de travail ?

Publié dans Technique de drague par Sélim le 09/12/2011

draguer une fille sur son lieu de travail Vendeuse, serveuse, caissière : Comment draguer une fille sur son lieu de travail ?

Parce que séduire en boîte de nuit est parfois compliqué, on a trouvé d’autres endroits pour parler à une fille facilement. Dans les magasins, outre les clientes, charmantes, vous avez souvent envie d’aborder la vendeuse ou la conseillère.

Pourquoi vous retenez-vous ? Elle ne fait pas que travailler : à la fin de la journée, elle quitte son lieu de travail et redevient une femme comme une autre. Une femme qui veut s’amuser, se détendre, recherche l’amour et le réconfort, aussi.

Voici les conseils de Captain Igloo pour draguer une fille sur son lieu de travail. Moussaillon à l’abordage !

Fun, fun, fun

Elle s’ennuie probablement. Et encore je reste poli… Qui s’amuse vraiment dans son job ? Caissière, serveuse, pharmacienne, fleuriste, vendeuse, coiffeuse, les femmes que l’on croise au quotidien n’ont pas forcément le sourire aux lèvres en permanence.

Votre mission si vous l’acceptez : la divertir. Je ne vous dis pas de faire le pitre, mais le sourire et le rire sauront la distraire un moment. Soyez le client agréable de la journée, pas celui qui tire la gueule. Elle en a déjà des dizaines, des comme ça… Soyez le rayon de soleil de sa journée !

Changez de sujet

Elle est là pour vous vendre une crème hydratante ? C’est bien. Vous, ce n’est pas votre objectif. Qu’il s’agisse de récupérer son numéro de téléphone ou d’apprendre si ses collègues sont célibataires, vous devez vous fixer un micro-objectif avant de l’aborder.

Reformulez ses questions, changez le sujet de conversation pour ne pas vous laisser embarquer par son argumentaire commercial. Si vos capacités conversationnelles (oh le vilain mot… on va dire votre capacité à tenir une discussion) sont limitées, vous allez passer votre temps à répondre à ses questions.

Le but, c’est que très vite vous ne parliez plus de vous, mais que vous parliez d’elle. Les femmes adorent parler d’elles, c’est leur sujet préféré. Profitez-en.

Soyez direct

En day game avec des vendeuses ou des serveuses, en night game avec des barmaids ou des danseuses, il vous faudra être direct.

Mettez-vous à la place du patron : il embauche une fille, et elle se fait draguer à longueur de journée. Elle risque d’être moins productive. Rassurez-la directement : non, vous n’allez pas acheter, mais oui, vous la trouvez sympa.

Alors pour qu’elle ne vous jette pas, utilisez la stratégie dite de «conspiration». La conspiration, c’est le secret qui unit deux personnes ou plus, c’est comme une société secrète qui œuvre dans l’ombre. Quoi de mieux qu’un secret pour rapprocher deux personnes ?

Vous devez la faire entrer dans votre jeu :

« Bonjour mademoiselle, je ne vais rien acheter parce que j’ai déjà tout à la maison, mais je voulais en savoir un peu plus…
– Sur quel produit monsieur ?
– Pas sur un produit, sur vous, mademoiselle. Vous êtes la seule vendeuse à sourire dans ce magasin, c’est inouï. Je vous promets de ne pas vous embêter longtemps, je sais que vous avez du travail. (FTC) Ce qu’on fait, on se promène un peu, vous faites semblant de me parler d’un produit comme ça votre patron ne se doute de rien (conspiration). Vous vous appelez ?
– Marlène… »

Et là c’est parti, à vous de lui dire que c’était le nom de la chèvre de votre grand-mère que vous adoriez, ou que Marlène ça vous fait penser à baleine. A vous de rebondir.

Là, vous avez été direct, elle sait à quoi s’attendre, vous n’êtes pas l’horrible freak qui rôde dans le magasin, qui fait des cercles autour d’elle comme un requin ou un vautour. En day game, soyez direct.

Attention au contexte social !

Vous êtes un homme éduqué, vous savez faire preuve d’intuition sociale. L’intuition sociale, c’est ce qui vous permet de comprendre la situation :

A : elle travaille, elle est là pour être productive, pour vendre.
B : elle est entourée de collègues.
C : il est fort peu probable qu’elle veuille donner son numéro à un étranger.
D : encore moins probable qu’elle donne son numéro devant ses collègues, sur son lieu de travail.
E : elle est occupée, il y a plein de clients, elle n’a pas de temps à perdre.

Conclusion : il va falloir être malin, être rusé, faire vite pour attirer son attention, et surtout lui dire que vous comprenez sa situation et que vous n’allez pas la griller auprès de ses collègues.

Elle verra en vous l’homme prévenant, l’homme capable de comprendre ses priorités à elle, mais suffisamment courageux pour venir la déranger deux trois minutes !

Day game pour progresser

La vendeuse a des objectifs. Vous faire acheter. Sa direction lui promet probablement des primes si elle réussit à atteindre ses objectifs. Vous êtes un pigeon si elle est mal-intentionnée, un client tout au plus si elle est sympa.

Vous, votre objectif, c’est de faire sa connaissance sans débourser un euro, et de devenir plus qu’un pigeon ou qu’un client. Tenter de séduire une vendeuse est un merveilleux entraînement : reframing, FTC, conspiration, timebridge, tous les ingrédients du game sont réunis pour passer 5 minutes intenses.

Le day game avec une vendeuse est un entraînement gratuit à la conversation. Votre but si vous voulez progresser : réussir à partir sans rien acheter, et partir quand vous le décidez, et non pas quand elle en a marre de vous ou qu’elle appelle la sécurité parce que vous êtes lourd.

Réussir à sortir d’un magasin sans rien acheter, c’est le début du progrès en soirée : vous comprendrez que vous n’êtes pas obligé de payer des verres aux filles pour discuter avec elles.

Comment aborder une fille sur son lieu de travail : les exemples

Séduire une caissière

« Vous avez la carte fidélité ?
-Mais vous êtes bien curieuse… La carte fidélité, je croyais que c’était réservé aux mecs en couple… Et vous, vous l’avez la carte fidélité ? »

Décryptage : j’essaie de la faire rire. Rien de plus chiant qu’être en caisse, elle voit 20 clients par heure, j’essaie de la faire sortir de sa routine. (Principe : le rire.)

Séduire une serveuse chez McDo

« Bonjour je voudrais un menu Giant s’il vous plaît avec des rustiques.
– Mais on est chez McDo monsieur ici…
– Ah mais vous m’avez perturbé, c’est votre sourire, c’est tellement rare de voir une jolie fille sourire chez McDo. Vous me conseillez quoi ? C’est quoi votre spécialité, « Cynthia » ? (les prénoms sont sur les badges)
– Blablablabla…
– Ok, je prendrais un Big Mac… avec un café svp. Vers 15 heures le café. Enfin quand vous finissez… »

Très souvent étudiante, la caissière chez McDo. La blague Quick, on lui a déjà faite mille fois. L’essentiel est de pouvoir rebondir, et de créer rapidement une familiarité avec son prénom. Au pire, débrouillez-vous pour qu’elle vous apporte le café à votre table… (Principe : isoler votre target.)

Séduire une pharmacienne

« Bonjour, je voudrais de l’aspirine svp. En temps normal, je suis indestructible mais là, ma petite cousine m’a refilé son rhume pendant qu’on regardait Blanche Neige pour la millième fois. Et voilà, j’ai à nouveau « Un jour, mon prince viendra » en tête. C’est quoi votre top 3 des Disney?»

Après cette démonstration de gentillesse, elle devrait vouloir jouer à l’infirmière avec vous. N’hésitez pas à lui demander : « Vous faites aussi infirmière à domicile ? Ou je vous invite à prendre un café quand je suis guéri ? »

Le tout avec le sourire, évidemment, et en évitant de la gêner devant ses patrons. (Principes : intuition sociale et humour)

Séduire une vendeuse de vêtements

Elle est là pour vous donner des conseils, pour vendre. Vous pouvez passer des habits en cabine et lui montrer vos fesses de dieu grec ou vos abdos en acier. Veillez à venir avec des chaussettes non trouées, des chaussures propres et des habits qui sentent bon, sinon vous êtes déjà mort.

« Juste une question : un mec habillé comme ça, vous sortez avec lui le soir-même ou vous attendez la semaine d’après ? »

(Principe : humour et auto-dérision, confiance en soi)

Séduire la guichetière du cinéma

Souvent étudiante elle aussi, elle a la chance de travailler « dans le cinéma ». Quand vous passez à sa caisse, dites-lui simplement :

« Bonjour, un ticket pour [nom du film romantique à l’affiche]. Mettez-en deux en fait, si vous venez avec moi. Ou peut-être que vous en avez marre du cinéma. On prend un café plutôt ? »

(Principe : le courage de l’aborder, c’est déjà pas mal)

Séduire la serveuse ou séduire la barmaid

La serveuse ou la barmaid a l’habitude des regards de pervers et des mains au c** : c’est mal, laissez ça aux vieux gars… On a tous vu Coyote girls, depuis on fantasme tous sur les filles qui bossent dans les bars.

Votre objectif, c’est de lui faire oublier ces pauvres types, passer pour un gars sympa et lui donner envie de vous revoir en dehors de son boulot. La règle, très souvent tacite, c’est qu’elle n’a pas le droit de sortir avec des clients.

Si elle est jolie, je vous conseille d’inverser les rôles quand vous passez votre commande au bar. Elle a l’habitude de se faire draguer par tous les mecs lourds à moitié bourrés, donc utilisez le C&F

« Ecoutez, j’ai très bien vu que vous me regardiez avec appétit depuis tout à l’heure, j’ai même vu le filet de bave qui pendait de vos lèvres. Je ne suis pas qu’un jouet, j’ai aussi un cœur, d’accord, même si je suis beau gosse.

Je vais prendre un verre de [vin rouge / jus de fruits de votre choix] et la fin de votre numéro de téléphone s’il vous plaît. J’ai dit svp, vous ne pouvez pas dire non, c’est ma sœur qui me l’a dit. »

Vous l’admettrez aisément, c’est une approche kamikaze, mais qui ne tente rien n’a rien. « Au pire, c’est non ! »

Laisser votre numéro ou votre carte fonctionnera parfois, mais d’après des statistiques très sérieuses (les nôtres), ça fait plutôt mec needy qui fait ça partout où il passe. Elle ne se sentira pas unique. (Principe : le courage, le C&F)

Mes endroits préférés, la journée ? Le supermarché, le Séphora où les conseillères sentent bon, les magasins de sport où les filles sont des passionnées de sport.

A vous de jouer maintenant : racontez-nous votre plus bel exploit (ou râteau !) sur le field avec une vendeuse, une serveuse, une pharmacienne…

Sélim

Revelation Cover600x800 1 er Vendeuse, serveuse, caissière : Comment draguer une fille sur son lieu de travail ?
Révélation
Le nouveau chef d'oeuvre de Mystery est enfin en Version Française ! Révélation est un ouvrage exceptionnellement riche, détaillé et concret sur l'attraction, les dynamiques sociales et les techniques de drague.
Découvrez ce Guide >>

Téléchargez ces 3 guides Gratuits !
Recevez immédiatement :
  • Tension sexuelle, mode d'emploi (pdf)
  • Savoir parler aux femmes (pdf)
  • Vaincre sa peur d'aborder les femmes (mp3)

OUI, je veux tout télécharger !
192 COMMENTAIRES
  • Dannato dit :

    En retombant sur cet article, ça m’a rappelé ma drague chez Eram sur une vendeuse rousse, très jolie (elle est rousse, elle marquait déjà un point de toute façon).

    J’y suis allé avec une amie puisque l’on faisait du shopping ensemble (et on ne m’a même pas forcé) pour des chaussures de ville noires. Toujours souriant, une petite blague ou deux pendant l’essayage… Au passage en caisse, j’ai tenté ma chance au moment de m’enregistrer dans leur fichier client. Arrive le moment où elle me demande si je veux laisser un numéro de téléphone :
    – Un numéro de téléphone ? Pour quoi faire ? Si c’est pour aller boire un café demain après-midi, ça tombe bien, je suis libre.
    – Vous êtes mignon mais je n’ai pas le droit de sortir avec des clients…
    – Ok, je repose les chaussures dans ce cas.
    – Ma patronne risque de ne pas aimer si je vous dis oui.
    – Vraiment ? Elle est si méchante que cela ? Je n’aimerais pas la voir en arrière-boutique ! Au pire, on peut faire ça discrètement, ce sera notre secret. Je peux vous l’écrire sur le ticket de caisse.
    Elle me tend le stylo. Le tout avec des sourires bien placés et un eye-contact puissant. J’entendais les clients derrière en parler et sourire quand je suis reparti, c’était marrant. Ca valait vraiment le coup !

  • dall dit :

    Salut, moi en faite j’aimerai savoir l’inverse. comment dragué une cliente sachant que je travail dans le commerce ???

    • Sélim dit :

      Commence par un petit compliment de temps à autre, surtout si tu la vois souvent, puis un jour sois téméraire ! Et propose-lui un rendez-vous !

    • dall dit :

      Ok, mais quand c’est une cliente qui viens pas souvent ?
      comme je suis déjà tombé 2, 3 fois sur une fille qui me plais vraiment mais je savais pas quoi lui dire, il y a une fois je les renseigner et les 2 autres fois je les juste vue mais elles ne mon rien demander donc la je vais pas arriver et lui faire 1 compliment direct !?

  • Athletus dit :

    Salut à toute l’équipe, j’aimerais savoir comment on fait pour obtenir le numéro d’une caissière, sachant que souvent elles n’ont pas le temps ou peuvent être gênées par la situation…

  • Athletus dit :

    Merci Lex, c’est ce à quoi j’avais pensé ; comme quoi à force de lire les articles d’ADS, les procédés viennent spontanément. Ce qui est con c’est que la dernière fois, j’étais prêt à le faire mais j’étais avec mes parents, du coup ça le faisait pas…

  • Fabre dit :

    Bon…l’exemple kamikaze ne me parle pas du tout, je souhaite séduire une barmaid qui tiens le bar de mon café favori, le mardi.

    C’est mon QG, j’y vais très souvent, connais tous les serveurs et patrons par leur prénom, quand ils me croisent dans la rue on se fait la bise, et j’anime même un atelier d’écriture chez eux.

    La fille, c’est une amie d’une camarade de classe et quand je les ai croisées ensemble, j’ai papoté deux minutes avec la camarade et l’autre m’a fait un grand sourire, un vrai, avec les rides des yeux…un peu plus tard je croise que la fille, idem sourire.

    Je penses faire quelque chose de posé et naturel genre

    « on s’est croisé plusieurs fois, c’est quoi ton nom? »

    X.

    « Ah! Un beau prénom bien porté. Et à part faire une license de barmaid tu fais quoi? »

    Ca me semble par contre un peu plus lourd mais plus simple. D’autres conseils?

  • Jim dit :

    Salut les seducteurs. Hier j’ai abordé une caissière et on a un peu parlé d’elle, même si notre discussion s’est interrompu plusieurs fois à cause des clients…
    Elle me souriait, et j’avais l’impression que le feeling passait bien. Mais au moment où un client coupe notre conversation, j’ai attendu un peu plus loin. Mais à ce moment là, une de ses collègues la remplace à la caisse et elle, va en salle de pause. Je devrais la revoir ou bien ce sont des IOD… ?

    • Sélim dit :

      Pourquoi tu n’as pas pris son numéro avant ?
      Oui, tente de la revoir, mais ne la soûle pas sur son lieu de travail ! elle est là pour bosser, pas pour se faire draguer !

    • Jim dit :

      Je n’ai pas eu le temps, justement au moment où je voulais numclose, bah elle est partie en pause…
      Mais comment je pourrais m’y prendre maintenant pour numclose ?

    • lex dit :

      Jim : tente un coup, c’est pas forcément un IOD, mais, comme c’est une caissière, file lui ton numéro, et ne lui fais pas trop perdre de temps.. Si elle te rappelle, là, c’est un IOI ! :D

    • Jim dit :

      Laisser mon numéro ? J’ai lu que laisser mon numéro fait trop needy et que ça sera un échec assuré…
      Ce n’est pas mieux de lui demander son numéro ? :/

    • Sélim dit :

      Voilà, tu as les réponses tout seul Jim. Au boulot !

    • Jim dit :

      Ça marche, merci de ton avis Sélim ! :)

    • lex dit :

      Jim : Faut s’adapter aux cas. Là, y’aura trop de pression sociale (clients éventuels, patrons, …), donc, mieux vaut laisser le tien.

    • Jim dit :

      Ben j’ai l’intention de lui rappeler qu’on avait pas fini notre discussion et d’en parler ailleurs. Et si il y a trop de pression sociale, je lui écris mon numéro derrière le ticket de caisse et je le lui donne ?

    • lex dit :

      Jim : par exemple, yap, c’est pas mal..! Mais, ne lui met pas la pression, propose le lui, si elle sourit, ce genre de truc, tu lui passes ton numéro.

    • Jim dit :

      Ça me rend perplexe ce que tu me conseilles Lex parce que ce que tu dis est à double tranchant: soit ça passe, soit ça casse.
      Dans ma tête je pensais à un numclose du genre:  » Hey salut ! Désolé pour la dernière fois j’ai pas pu rester plus longtemps, tu étais en train de me parler de toi et tu avais pas fini… Pourquoi on ne continuerais pas à en parler ailleurs après ton service ? » Et si sa réponse est positive, je lui donne mon portable pour qu’elle l’écrive.
      Ma technique n’est pas bonne…?

    • lex dit :

      Jim : donner son numéro devant des clients, c’est un peu dur, si elle est filmée, c’est pire, ce genre e choses…

      Puis, tu la reverras IRL. De plus, donner ton numéro sans prendre le sien montre une certaine confiance. Donc, tu lui parles un peu 5 minutes, et tu lui donnes ton numéro. Avec les caissière, c’est ce qui fonctionne le mieux.

    • Jim dit :

      Donc si il y a pas de clients, je parle 5min avec elle puis je propose de la revoir et je lui donne mon numéro.
      Dans le cas contraire si il y a des clients, je lui rappelle juste qu’on avait pas fini notre discussion et je lui passe mon numéro ?

    • lex dit :

      C’est ça Jim ^^

    • Jim dit :

      Ça marche. Merci pour tous tes conseils Lex, je te tiens au courant de la suite ! :)

    • lex dit :

      Nickel Jim, bon courage !

    • Jim dit :

      Je l’ai vu aujourd’hui et elle m’a apprit qu’elle avait quelqu’un.. unlucky

  • Mr G dit :

    quand tu taff sur une serveuse en anglais, c est deja tendu. quand t arrive au close num et qu elle te montre son annulaire et qu elle te fait sorry sweety… ca fait mal au cul :D

    morale: toujours mater l annulaire d abord ca t evitera de miser sur la mauvaise…

    j lui ai fait: c est pcq tu pense que j veux faire une date avec toi, j ai just envie de continuer de discuter dans un endroit plus calme. elle a montre ioi et: hmmm ok i ll think about it avec grand sourir…
    donc j vais quand meme test une derniere avt de m barrer on sait jamais

    • Sélim dit :

      Toujours check the ring ! On ne sait jamais…
      L0, ça sent la grossière perte de temps, non, Mr G ?

    • Mr G dit :

      effectivement…
      Ceci dit, j suis tombe sur votre site il n y a pas si longtemps, j ai retrouve pas mal de techniques que j applicais sans le savoir et j ai appris pas mal de trucs interessants aussi. notamment a structurer le plan, mais en anglais c est nettement plus chaud!

      plus chaud de faire les bons rebondissements et d avoir la meme repartie qu en francais, dur d avoir la meme tchatche… mais bon c est un bon challenge ;)

    • Sélim dit :

      Have fun mister G ! Ca va venir avec le temps !

  • uberx dit :

    Salut à tous ! Chouette article !
    Je vous écris car j’ai besoin d’un coup de pouce.
    Je vous explique ma situation.
    Il y a une fille à ma salle de sport avec qui j’ai une bonne entente.
    Elle travaille la bas le soir. Elle fait le ménage et nettoie la salle, elle se fait souvent aborder par des lourdeaux.
    Je l’ai rapidement mise en confiance, elle m’a invité chez elle pour que je lui tire les cartes, du coup on a fait un peu plus connaissance.
    Mais voilà elle m’a passé son facebook car elle ne donne pas son numéro aux gens de la salle. C’est compréhensible, j’insiste pas.
    Je bloque : j’aimerais aller plus loin, mais je sais pas comment m’y prendre et j’ai vraiment pas envie de me taper la FZ… .
    J’ai pensé à ne plus aller à la salle le soir afin de créer le manque, prendre son numéro et la revoir en dehors de la salle.
    Qu’en pensez vous ? Que pouvez vous me conseiller ?
    N’hésitez pas à me poser des questions si vous voulez en savoir plus.
    Merci.

    • lex dit :

      UberX : pas besoin de changer ton emploi du temps pour une dague éventuelle. A la salle, tu lui souris, tu dis bonjour, et le soir, tu discutes un peu sur FB avec elle, ou en sortant de la salle.

      Confort, tout ça tout ça, puis, tu attaques, tu date.

    • Uberx dit :

      Merci lex ! Je vais faire comme ça !

    • lex dit :

      Nickel UberX ! Tiens moi au jus !

    • uberx dit :

      Salut ! Alors je l’ai vue ce soir à la salle. On a bien rigolé, elle a accepté que je lui propose des fraises tagada (normal, ça lui fait décompresser du boulot).

      Mais il y a un truc important qu’elle m’a dit, c’est : tu me fais rire.

      Je lui ai pas encore demandé son num, et je retourne pas à la salle vu ma semaine qui va être chargée.

      Là elle veut bien me revoir pour un nouveau tirage de cartes.

      Je compte bien faire un saut pour lui faire un petit coucou à la salle. Qu’en pensez vous ? ça fait pas trop neeedy ?

      Merci.

  • Uberx dit :

    Salut ! Alors je l’ai vue ce soir à la salle. On a bien rigolé, elle a accepté que je lui propose des fraises tagada (normal, ça lui fait décompresser du boulot).

    Mais il y a un truc important qu’elle m’a dit, c’est : tu me fais rire.

    Je lui ai pas encore demandé son num, et je retourne pas à la salle vu ma semaine qui va être chargée.

    Là elle veut bien me revoir pour un nouveau tirage de cartes.

    Je compte bien faire un saut pour lui faire un petit coucou à la salle. Qu’en pensez vous ? ça fait pas trop neeedy ?

    Merci.

  • Caumont dit :

    Hey ! je voudrais vous exposer ma situation pour voir ce que vous en pensez :

    Je suis allé me faire un quick avec un pote, et la vendeuse était carrément mignonne. N’ayant pas le temps de discuter avec elle car en retard pour aller à un anniversaire, je lui ai juste fait un sourire en la fixant, et elle me l’a rendu. Ensuite je suis parti avec mon pote et j’ai dit « bonne journée ».

    Je pensais pas pouvoir la revoir, MAIS je regarde toujours mes tickets de caisse, et hallelujah c’était marqué : servi par Ophélie_D

    Donc je lui ai envoyé un message en la retrouvant sur facebook et voilà ce que ça donne :

    Lundi 17:52

    Hey Ophélie D, mon petit doigt me dit que travailles à Quick rue du gros !

    C’est pas trop chiant de laisser son prénom et la première lettre de son nom de famille sur les tickets de caisse ? On peut te retrouver facilement moi ça me gênerait ;)

    Réponse à 1h du mat :

    Hééééé mais c’est toi le mec qui à été retirer de l’argent et qui a finalement demandé a son pote ? Et qui à mis un cv ^^

    Parce que oui ma carte passait pas et du coup je suis allé retiré j’avais que 9 euros et pas 10 du coup je pouvais retirer et du coup mon pote m’a avancé, bref je suis un galérien xD.

    Quel est l’état de son intérêt d’après vous ? :P
    Merci ;)

  • amion dit :

    Bonjour ADS ! Merci pour votre chouette boulot ! Il s’avère que mon date a échoué … cf article sur les ados.
    Bref j’avais une question pour vous , comment effectuer une approche quand celle-ci est coiffeuse?

  • amion dit :

    ahah t’inqueite c’est déja fais ! on a déja effectuer les premiers contacts plutot positif d’ailleurs. On a fais vite fais connaissance.

  • amion dit :

    J’avais une petite question qui me turlupine ^^ . Comment réussir a num close devant ses collègues de travail ?

  • amion dit :

    plutot les circonstances ^^ mais bon la fille est plutot mignonne est pourquoi pas aller plus loin :)

  • Effy dit :

    Messieurs,
    Par pitié, oubliez la blague de la carte de fidélité, on nous l’a fait tous les jours et c’est franchement lourd et ringard ;)

  • jolebron dit :

    J’essayerai bien celle du mac donald’s mais sachatn que je ne comprends pas moi-même la blague , je risque de mal la faire au, pour entamer la conversation

  • booboo dit :

    Salut tout le monde.
    Déjà, j’adore ce site qui est non seulement drôle mais qui me fait me développer moi qui suis plutôt timide..
    J’explique.
    Je suis enseignant et vais régulièrement dans le même café pour préparer mes cours et bien évidemment voir du monde. (Si si je peux faire deux choses à la fois). Dans ce café, il y a une serveuse que je trouve jolie et il y a eu plusieurs EC. Bref, comme je l’ai dit je suis timide et jusque là… ben voilà. L’autre jour on discute tabac et m’offre le sien disant qu’elle trouvait ce tabac bizarre et comme elle sait que je fume cela elle me l’a donné. COmme je suis lent à la détente j’ai pas réagi sur le moment. J’aurai aimé savoir, si la prochaine fois que je la vois, je lui dis quelque du genre: A propos, j ai gouté votre tabac et en effet j’y ai remarqué quelque chose de bizarre… A l’intérieur bhen, il n’y avait pas votre numéro de téléphone…. Grand sourire etc etc. Qu’en pensez-vous?
    Prendre des rateaux, j’en ai marre, donc oui j’ai besoin de conseils et de vos avis.
    Merci

    • Sélim dit :

      Bonjour monsieur le professeur !
      Pour t’aider, si ça peut te remonter un peu le moral : énormément de filles ont des fantasmes incluant des profs, et elles en méchantes élèves…
      Tu peux jouer à fond le côté punition, ça pourra marcher !
      « Votre tabac était vraiment bizarre, je pense que vous avez cherché à m’empoisonner… Pour équilibrer les débats, je vous invite à boire un cocktail secret un de ces quatre… tenez, vendredi ou samedi… (ou en fonction de son jour de repos)…)
      Renseigne-toi un peu sur le tabac pour savoir deux trois trucs en plus, deux trois anecdotes, et le tour est joué !
      Tiens-nous au courant booboo !

  • booboo dit :

    Salut je reviens comme demandé.
    Alors j’dois dire qu’elle n’a absolument pas aimé le truc…
    J’explique et j’en ris encore.
    Je lui dis donc que son tabac était bizarre, bref on discute du tabac et je lui dis que le plus bizarre était que son numéro de téléphone n’était pas à l’intérieur. Elle me regarde avec des yeux ronds et me demande pourquoi son numéro. Je lui réponds tout simplement que j’étais sûr qu’elle avait essayé de m’empoisonner avec son tabac et que je voulais débattre avec elle de la qualité du tabac et sur le fait de vouloir m’assassiner…(Merci Selim cela ton post m’a permis de rebondir) Elle m’a regardé, m’a dit non (en souriant mais ayant l’air vexée) et est repartie…
    Mais du coup des points positifs: c’est que je me soigne de ma timidité et du coup je vais recommencer rapidement je pense et de deux, la situation m’a bien fait rire!
    Allez à plus les loulous

  • alouette dit :

    Salut, comment draguer la serveuse de sucreries ou boissons du cinéma? Merci d’avance

    • Sélim dit :

      Une bonne vanne, lui demander son avis sur les films du moments, savoir ce qu’elle préfère entre les Baf et le popcorn salé…

  • François dit :

    Salut à tous !
    Tout d’abord j’adore ce site et surtout les coms qui sont poster.
    Voici mon problème moi.
    Alors comment pourrai-je avoir un rendez vous ou bien même un numéro d’une vendeuse téléphonie ?
    Elle est déjà venu a mon travail manger de temp en temp avec ces collègues (féminins ) et a chaque fois ya un sourire mais normal je dirai.
    Aujourdui je suis aller a son travail lui acheter une bricole pour mon tel et c’est elle qui est venu me servir et toujours avec un beau sourire ,on a parler de tel pour moi histoire de et après en partant je me suis retourné en souriant et elle m’a regardait aussi une fois en souriant .
    Donc comment faire pour réussir a avoir son numéro ou un rdv?
    Merci de votre aide .

    • Sélim dit :

      Fais très simple : « Bonjour, j’aimerais beaucoup tester une des fonctionnalités du téléphone, mais je ne sais pas comment ça marche. Contact / entrer numéro de téléphone / entrer prénom /  » et voilà, le tour est joué, tu peux l’inviter à prendre un café !
      Si elle refuse : merci de m’avoir aidé !

    • François dit :

      Merci Sélim :-) c’est ce que j’ai fais et elle ma
      Donner son numero sans broncher rien même en disant que c’était exceptionnel et qu’elle avait refuser plein de fois :-)
      Donc tant mieux !!!!! ;)

1 3 4 5

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)