Comment draguer les Anglaises et les Américaines ?

Publié dans Technique de drague par
ArtDeSeduire.Com

Draguer en anglais Comment draguer les Anglaises et les Américaines ?

Vous avez déjà rêvé de coucher en VO dans le texte? Aucun sous-titre, et qu’elle vous hurle des «Oh yes » ? EASY !

Vous rêvez de séduire une Anglaise ou une Américaine ? Suivez le guide !

Voici quelques tips pour préparer votre voyage chez les filles qui parlent la langue de Neil Strauss.

Le French lover n’est pas mort

Jouez avec vos forces les copains ! Vraiment ! Vous vous rendez compte, pour ces filles, votre réputation d’amant terrible est au top !

La France, Paris, la ville de l’amour, le cinéma, Marion Piaf et Edith Cotillard, nos châteaux merveilleux et Marie Kirsten Antoinette, le festival de Cannes, Baudelaire, Rimbaud, bref, les clichés.

Pas besoin d’aller chercher très loin, ça passe toujours, vous n’êtes pas là pour faire des disserts’ d’histoire mais bien pour provoquer de l’émotion en elle !

Elle veut parler musique ? Maîtrisez sur le bout des doigts vos classiques qui ont traversé les frontières, soit pas grand-chose en ce moment :

Phoenix, Daft Punk et David Guetta (promis, à l’étranger les gens ont compris qu’il était merveilleux), profitez-en, surtout avec les Anglaises et les Américaines hystériques du dance-floor. La musique adoucit les mœurs mais permet surtout de vous rapprocher d’elles. All the people on the floor !

Son truc à elle, c’est plutôt la mode, la fashion week ? OK, vous adorez le travail de Baptiste et Karl, vous connaissez le nez de chez Hermès, vous étiez assis juste à côté de John Galliano quand il a pété un câble et votre grand-mère c’est Coco Chanel.

Rappelez-lui que la capitale de la mode, c’est Paris. Un point c’est tout. C’est un superbe neg à utiliser si elle se croit un peu trop bien habillée : «Well, t’es pas mal pour une American / English girl, mais tu n’arrives pas à la cheville de mes compatriotes féminines».

Soyez chauvins, défendez votre patrie avec conviction ! Ca fait partie des qualités de l’Alpha male !

S’amuser des clichés

« Oui, tous les matins, j’achète une baguette avec mon béret sur la tête, je prends un café en regardant la Tour Eiffel et j’écoute Edith Piaf dans mon Ipod avant de manger des cuisses de grenouille au déjeuner où je finis bourré parce que j’ai bu trop de vin rouge. Bien évidemment, j’arrive toujours en retard à cause des grèves. »

Logique pour elle, elle pourrait y croire.

Là où vous allez pouvoir vous servir des clichés, c’est en lui demandant de vous dire ce qu’elle pense du pays, pour commencer. Elle devrait être sympa. Si elle ne l’est pas, jouez le dur, faites comme si ça ne vous affectait pas.

C’est maintenant votre tour de parler des clichés de son pays, si vous n’avez que ça. Les clichés doivent être utilisés avec parcimonie, évidemment. A vous de trouver les bons sujets de conversation qui feront mouche !

A nous les petites Anglaises

Comment séduire l’Anglaise ?

En plus d’être légèrement superficielle, elle adore boire, elle est un peu plus agressive que l’amie Yankee, plus entreprenante.

Ne soyez donc pas surpris si c’est elle qui vous drague ouvertement ! Si c’est elle qui attaque, jouez-la H2G une demi-seconde, puis sautez-lui dessus.

Si vous lui plaisez, elle n’hésitera pas après quelques verres à danser lascivement avec vous pour vous permettre d’introduire votre langue dans sa bouche. Je ne vous garantis pas des sensations pures, vous risquez de tomber sur une haleine bien chargée.

En Angleterre, si la Reine maîtrise à merveille les bonnes manières, vous n’êtes pas obligé d’en faire autant dans les pubs et autres clubs. Soyez drôle, intéressant, jouez de votre accent français et surtout, faites-la boire, c’est culturel et admis !

De quoi allez-vous parler avec la demoiselle d’Outre-Manche?

C’est Kate Moss, c’est Amy Winehouse, c’est le cul de Pippa Middleton.

Ce sont les Beatles et les Rolling Stones, Oasis, Blur et Crystal Castles. Et Elton John, bon…

Ce sont les frasques de tous les joueurs de foot anglais, tous impliqués dans des scandales avec des escort-girls. Toujours très pratique pour parler de sexe. Merci les tabloïds.

Les séries Skins et The Misfits, et les pas assez connue The Inbetweeners, sorte d’American Pie à l’anglaise vraiment drôle.

Pour les passionnés de lecture contemporaine, lâchez-vous sur Agatha Christie. Ou Harry Potter. Si vraiment vous voulez vous faire du mal, attaquez sur Bridget Jones.

Mais à vrai dire, pourquoi parler ? L’Anglaise, toujours en mini-jupe même par moins 10° sera contente de vous offrir l’hospitalité après quelques bières.
Si vous tombez sur une fille un peu plus joueuse, expliquez-lui que tant qu’à puer de la gueule, autant boire du champagne, bien plus classe que des binouzes au pub…

American woman !

Le cinéma, mes amis, nous a ravagé le cerveau. A cause du cinéma, on s’est mis à adorer les blondes (ça ressortait mieux à l’image sur les films en noir et blanc).

Puis les gros seins. Grâce à la chirurgie esthétique abordable, les canons de beauté US ont inondé le marché, et on se retrouve à tous se palucher devant les mêmes actrices siliconées.

Aucune différence entre une actrice normale, une Britney Spears et une Miss America. Toutes des Barbies.

L’Américaine accorde énormément d’importance à son physique, est prête à dépenser des fortunes pour rester jeune et bonne. Je ne dis pas belle, c’est volontaire. Elle veut être bandante, HOT et SEXY, pas cute.

Pour lui montrer que son physique n’est pas si fou que ça, pas si intéressant que ça, amenez immédiatement la comparaison avec nos femmes françaises, plus naturelles, plus mystérieuses, moins dépressives.

Faites-lui comprendre qu’il va y avoir des efforts mentaux à faire pour vous plaire, au-delà de son corps en plastique.

Elle est superficielle, complètement centrée sur elle-même, a toujours besoin d’attention, joue à allumer tout ce qui bouge sans forcément aller plus loin.

La fille américaine crie, hurle tout ce qu’elle peut avec ses faux poumons. L’acte de reproduction avec la cowgirl est un vrai spectacle, mais rarement un plaisir. Elle surjoue, elle se prend pour une actrice même quand c’est une fille « normale ».

Si vous ne la séduisez pas complètement lors du premier rendez-vous et qu’elle refuse de coucher avec vous, elle est néanmoins polie et conditionnée pour s’occuper de vous (et tout avaler, pour la touche poétique). L’Oncle Sam élève bien ses filles.

Le lexique du séducteur en vadrouille.

Pour vous aider dans les situations les plus délicates.
Attention, j’ai peut-être glissé quelques feintes dedans pour voir si vous êtes vigilants.

  • Je suis perdu, je cherche la rue de l’amour. I’m lost, I’m looking for Love Street.
  • Je te veux. I want you.
  • Ce n’est pas de ma faute, ce sont mes mains : it’s not me, it’s my hands !
  • J’adore tes lèvres : I love your lips.
  • Mais comment tu fais pour porter des talons aussi hauts ? I woudn’t last ten seconds on these heels ! How do you do that ?
  • Pourquoi est-ce que tes parents ont choisi ce prénom ? Why did your parents choose to call you Laura ?
  • Tu sais ce que ton prénom, Laura, veut dire en français ? Do you know what Laura actually means in French ? It means something like “the most beautiful girl I’ve seen in New-York” or “the most good-looking girl in the house tonight”.

Et les traditionnels :

  • D’où viens-tu ? Where are you from ?
  • Qu’est-ce que tu fais dans la vie ? What do you do for a living ?
  • Tu danses très bien, où as-tu appris la sensualité ? You are a great dancer, where did you learn all the sensual steps ?
  • Ca te dirait d’aller au ciné la semaine prochaine voir ? Would you like to come with me to the movies ?
  • Donne-moi ton numéro de téléphone pour que je t’envoie l’horaire exact du film. Gimme your phone number so I can text you for the movie.
  • On s’est bien marré, à plus. We had great fun ! See you later !

En guise de conclusion, permettez-moi cette image footballistique : Planter des pions à domicile, c’est facile, mais prendre des points à l’extérieur fera de vous un vrai player !

Vous êtes plutôt Katy Perry la California Girl ou Pippa Middleton l’Anglaise ? Pourquoi ?

Sélim

banner parler aux femmes Comment draguer les Anglaises et les Américaines ?
banner parler aux femmes Comment draguer les Anglaises et les Américaines ?
Banner 50phrases Comment draguer les Anglaises et les Américaines ?
Banner 50phrases Comment draguer les Anglaises et les Américaines ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment draguer les Anglaises et les Américaines ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment draguer les Anglaises et les Américaines ?
banniere 2 Comment draguer les Anglaises et les Américaines ?
banniere 2 Comment draguer les Anglaises et les Américaines ?
60 COMMENTAIRES
  • R. dit :

    @selim : J ai des FR de Cuba d il y a 3 ans si tu veux… ;-)
    Et les Asiatiques par pitie les amis, n oubliez pas les Asiatiques (la aussi recents FR dispo) !

  • jimmy dit :

    jai adoré cet article c tout just;je suis un grand fan de londre bristol brighton… tout ce qui est british,bon pour la drague je vous conseil la serie misfits pour comprendre le comportement gore sex trash de nos belles anglaises!

  • jabba dit :

    Comment parler de l’england sans parler du DR WHO :))

    mais 100% d’accord avec l’article

  • Player21 dit :

    J’avertis quand même que parler de David Guetta ca peut être à double tranchant. On peut vite passer pour un mec qui n’a pas de goût si la demoiselle à un minimum de culture. Guetta est assez « bas de gamme » en terme de dj réputé.

  • Loverdose dit :

    C’est surement vrai, mais en même temps j’ai envi d’être fier de mon pays et de ce qu’il s y rapporte, et avoir le dj numero 1 au monde frenchy, j’en suis fier.

    Et on aime ou pas, mais c’est lui qui fait danser le monde entier, toutes les stars veulent faire des featuring avec lui…

    C’est sur que si tu es très connaisseur/amateur, tu vois les choses peut être différemment.

    Je pense que d’être patriote est quand même plus vendeur en tchatche avec la nana, bien que mon argumentation ne soit pas basé la dessus.

  • PickUp dit :

    Super article ! Je suis dans un milieu professionnel qui me permet de rencontrer pas mal d’étrangères, et je dois dire que sa fait un bon bout de temps que je n’ai pas draguer de french women, sauf quand je revois mon ex devenue FF.
    Je suis plutôt du genre discret, si je me livre aujourd’hui c’est par ce qu’une ritale vient de s’envoler pour Rome prenant mon cœur en otage, je suis désemparé, je la vois partout, je ne pense à rien d’autre qu’elle même si notre histoire n’a durer que quatre jour, je crois que je vais avoir du mal à passer à une touriste si facilement… pourtant, je me croyais accro, roder et surtout player, qui aurai cru que même les « players » tombent amoureux…
    Je voudrais savoir si y a des personnes dans la même situation?

    • lex dit :

      Les players tombent amoureux, mais là, tu es dans le désir de l’impossible, parce qu’elle est justement parti pour Rome. Sois plus objectif : c’était passionnel parce que vous SAVIEZ qu’elle allait partir, non ?

  • tommy dit :

    Je valide et revalide… J’adore les Anglaises… Quel bonheur d’avoir de la joie, bonne humeur et spontanéité dès la première phrase… rien que ça m’a fait plaisir, le reste aussi ;-)
    Je trouve que nous avons du retard a ce niveau: le contact entre nous, a qui la faute??? peu importe, mais nous sommes a la traine, dommage…
    Et vive les Anglo saxonnes !!!

  • moha dit :

    Moi jsuis alle a newcastle, manchester et franchement les femmes la bas non rien a voir avec les francaises, les anglaise sont magnifiques elles shabillent tres bien quand elles sortent ! Elles ont des formes, elles sont classe ! Ce que j’appel des vrai femmes. Croyez moi !

    • selim dit :

      AH. Là on ne peut pas répondre. On va dire : « Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas. »
      Mais l’alcoolisme anglais et le taux de grossesse chez les adolescentes fait flipper…
      Merci Moha !

  • clement dit :

    le type qui a écrit cet article n’est jamais allé aux etats unis de sa vie ! ayant vecu plusieurs années a new york, il y a des tres belles femmes a tout les coins de rue, classes et pas silliconées. Elles sont beaucoup plus charmantes que les françaises qui sont froides, antipatiques, prétencieuses et fermées.
    Elles sont beaucoup moins « depressives » que la française et beaucoup plus intéressantes et ouvertes au dialogues. J’ai rencontré des femmes de tout age, de tres belles femmes, qui me draguaient parfois, mais je n’ai jamais ressenti une vulgarité ou une superficialité.
    Je dirais que les americains sont chaleureux et que les français sont superficiels , arrogants, agressifs, froids. DONC STOP LES CLICHES !!!!

  • Lusitano60 dit :

    ben ecoutez une assistante venant d’amerique est venue dans mon lycée et franchement elle sont peut etre bebete comme l’on dit souvent mais bien plus ouverte que nos chere francaises je vais lui montrer une carte et lui demander de situer Paris sur la carte voir si s’est vrai qu’il sont tres bon en géographie :) je vous tient informé

  • Chuck_du77 dit :

    Les anglaises directement elles ont une classe, un humour et sont naturelles. Je trouve les américains plus grossière dans leur parole. ET physiquement je les trouve trop petites. J’ai été à un mariage cet été il y avait des anglais et anglaises c’était trop bien on s’est bien amusé. ET comme dirait Porthos dans les 3 mousquetaires  » les anglaises sont toute à fait comme une bouteille de champagnes givrées glaciales à l’extérieur mais une fois qu’on les réchauffe bien … »

  • dims75 dit :

    Plus ouverte? quand j’parle aux anglaise dans la rue elle flippe .. et elles savent pas sourir

    • selim dit :

      C’est toujours très dur de généraliser : certaines personnes sont plus ouvertes, même à Paris !
      Allez, ne te décourage pas dims75 !

  • nicolas dit :

    J’ai fait une bonne partie de l’ouest américain il y a 2 ans.

    A Los Angeles,les filles sont majoritairement hispaniques,San Francisco est plus diversifié.

    Pour le cliché de l’américaine siliconé que l’on voit dans les sitcoms et clips US,c’est a Las Vegas qu’il faut aller.

  • BStinson dit :

    Petit FR !

    Je suis allé cet été pendant 2 semaines à Liverpool dans le cadre d’un boulot et je peux vous dire que les anglaises sont vraiment très faciles à close pour nous français. La plupart des anglaises sont fans de la France (Paris, Tour Eiffel, Pain au chocolat …), de plus lorsque l’on commence à parler anglais avec notre accent français (ne pas hésiter à surjouer) elles fondent elles trouvent ça super seeexy !

    Résultat des courses, j’ai FClose une anglaise qui était en couple depuis 2 ans avec son mec, et KClose une autre en boite. Je n’ai pas fait grand chose (Funny, French Lover, un peu de discussion Patin coufin et c’était emballé).

    J’aurais aimé votre avis sur les irlandaises et les écossaises. Comment elles se défendent ?

    • selim dit :

      Paris, Tour Eiffel, chocolatine !
      Ecoute, rien à dire sur les Irlandaises, les Ecossaises étaient des jeunes filles en échange à Grenoble, donc nous étions sur notre terrain.
      Ou alors c’était des Galloises ? La mémoire…

  • Leo33 dit :

    Juste comme ca pour savoir elle embrasse bien c’est plus avec la langue ou pas. Moi j’ai remarqué elles sont vraiment jolie, avec de belles formes. Je cherche des plans mais le boulot d’abord Londres est une ville très cher. J’ai aussi remarqué qu’elles kiffaient l’accent plus d’une fois c’est des regards et des gloussements assurés ca fait plaisir en tout cas. En france c’est pourri elles font trop les divas. Bref j’ai peu être une occasion je vous tiendrais au courant les players.

  • Jackie dit :

    Pour les irlandaises, là-bas les yeux bleus c’est la norme, alors c’est assez dépaysant, et puis surtout, il n’y a pas beaucoup d’écoles mixtes là-bas (très peu), alors elles ont pas trop l’habitude qu’on les aborde directement, et surtout, pour ceux qui cherchent des correspondants (les plus jeunes du site), elles ont des uniformes.
    Mais une fois qu’on les connais un peu, elles deviennent vite plus entreprenantes, surtout si on joue de notre accent.
    Pour les filles un peu plus âgées, il faut être prudent, parce qu’elles se marient assez tot par rapport aux françaises. Après, le nombre moyen d’enfants par femme y est un des plus élèves d’Europe …

  • x4gaver dit :

    Je part au moi de décembre avec ma classe de premiere en Angleterre plus précisément à Londres, je vais essayer de mettre les conseilles en application et voir se que sa donne

  • Hadri dit :

    Slt Selim !
    cela fait un bon moment que je lis tes articles, je t’assure que ça m’aide à progresser, tu fais du bon boulot.
    Voilà, j’ai un pote avec qui on drague énormément ! on a l’impression de se reconnaitre à travers Eros et toi (en moins avancé quand même ;)) ! D’habitude on n’a pas trop de problème pour KC mais on reste coincé pour le FC :/
    On a rencontré deux irlandaises HB 7 dans un Pub récemment. Le feeling est super bien passé elles nous ont invité à une soirée Erasmus le WE suivant. Bonne soirée, je KC et mon pote sympathise avec sa copine. On les revoie une semaine plus tard pour une autre soirée: il y a beaucoup de monde, on discute juste. On prévoit une autre soirée 2 jours après chez nous, histoire de se retrouver à 4 : moi pour continuer vers ma target et mon ami pour conclure avec sa copine. Elles acceptent, on mange, on discute, on leur chante du céline dion. Mais on arrive pas à établir le contact physique naturellement : on met de la musique mais elles ne souhaitent pas danser ( elles semblent un peu superficielles ). Elles décident de partir assez tôt sans vouloir qu’on les raccompagne… Grosse frustration d’ AFC ce qui n’est plus dans nos habitudes, impression d’être passé à côté de la feuille de match. On comprend pas où sont nos erreurs ?
    On sait plus trop quoi faire ; les recontacter, attendre, y aller cash tous les 2 ?
    Cher coach, on attend ton aide précieuse avec impatience :)

    • Sélim dit :

      HEllo hadri !
      En soirée chez vous, ça dépendait de la configuration des lieux :
      un peu de fun, un cache-cache, un mec par chambre avec la fille pour « dire des secrets » (voir la liste des 13 jeux séduction)
      « qui est le meilleur masseur ? »
      « qui est la meilleure embrasseuse parmi vous deux ? »
      Vraiment faire monter la température.

      Là, elles se sont barrées sans essayer : il vaut mieux qu’elles mettent les voiles après avoir TROP poussé que PAS assez…

    • Damien77 dit :

      Tu m’étonne qu’ils n’arrivent pas à les pécho? Déjà elles ont senti le coup venir. Elles ont senti le piège et qu’ils voulaient just eles sauter. Hey faut arrêter avec les clichés ce sont aussi des êtres humains, elles veulent de vrais sentiments, rires, s’amuser, être séduites, rêver, de l’aventure, des hommes des vrais qui sachent s’y prendre et surtout qui ne les amènent pas chez eux juste dans l’objectif de les sauter..pas étonnant qu’elles soient parties tôt, elles ont senties le danger, du moins que les deux jeunes voulaient les pécho. Comme je l’ai dit dans mon précédent commentaire, le pseudo french lover n’a pas autant la côte auprès des anglais ou américaines ni même irlandaise au contraire elles ont des aprioris qui ont la dent dur et franchement ça peut se comprendre car pour elles on ne pense qu’à ça et beaucoup oublient l’essentiel : ce sont des femmes, des êtres humains avec une sensibilité. Alors vos envie de juste chopper pour baiser ben ça fonctionnera pas. D’ailleurs vu la manière dont il s’exprime le Hadri du genre « ma target » sous-entendu « ma cible » en dit long sur le loustique. clairement le ptit jeune qui se croit à la chasse aux canards. o_O n’importe quoi et les peudo coach j’ai juste envie de rire quand je lis ça. Vous voulez chopper ben avant tout soyez naturel et pensez que ce sont des âmes sensibles avec leurs propres sensibilités. Arrêtez de penser avec votre bite bande de rigolos

  • Anice dit :

    Bonjour,

    J’ai été en voyage dernièrement à Benidorm là-bas j’ai rencontré une anglaise qui m’a beaucoup plus etc,
    On se voyait souvent son groupe et le mien dans le même club, donc on a fini par s’embrasser etc le dernier jour on se touchait etc et j’avoue parfois elle était résistante à certains moments et à la fin elle m’a dit qu’elle était une bonne fille et ne couchait pas n’importe quand..
    Et depuis mon départ, on continue à se donner des nouvelles et ça me pertube parce-que j’ai eu un petit coup de coeur pour cette demoiselle et je sais pas ce qu’elle veut même quand je lui demande elle ne réponds pas à ça (jpense que c’est grâce au décor le fait que ça soit une anglaise)

    • Sylvain dit :

      Hello Anice,

      Tout d’abord, comment ca se passe au niveau géographique? Tu es en france et elle en Angleterre? Déja partant de là, je pense qu’il va etre compliqué d’imaginer une relation et que c’est ce qu’elle doit se dire même si tu lui plais. Dans ce genre de situation , il faut battre le fer tant qu’il est chaud et closer sur place. SInon, quand tu reportes à des mois et des mois, c’est mort. Donc je t’invite à prendre du recul, à la gamer quand tu lui envoies des nouvelles pour le plaisir de socialiser et de tenter de nouvelles choses. Mais commence à faire de nouvelles rencontres. Puis si vraiment ca se passe bien entre vous , tu auras toujours l’occasion de décider de faire ce qu’il faut pour la revoir ;)

  • Damien77 dit :

    N’IMPORTE QUOI cet article. J’ai vécu suffisamment longtemps aux USA et en Angleterre pour savoir uen chose, que le doit disant French Lover n’est pas une référence sûr et d’ailleurs ça ne l’est même pas ! Je parle en connaissance de cause les américaines ont en horreur les frenchi comme ils disent là-bas. Mais littéralement elles détestent les français car elles pensent de nous qu’on est trop hautain, trop « je me la pète », trop prétentieux et en plus les américaines et américains nous prennent pour de vrais pervers dépravés ne pensant qu’au cul pour les hommes et les femmes français sont catalogué comme des salopes en puissance…en même temps c’est un peu vrai vu que chez nous on a le Moulin Rouge, le Crazy Horse etc etcL Les seuls choses qu’ils aiment chez nous c’est la nourriture, le vin, la tour effeil et les vêtements (mode) le reste elle détestent. Je suis plutôt très bel homme, bien fait, musclé disons bien batit et un niveau de vie social élevé et français mais malgré tout cela je me suis pris que des vents monumentaux aux USA. En Angleterre idem. Les américaines préfèrent au contraire les Anglais avec leur accent et le classes ainsi que leur côté flegme, elles raffolent des british ça les fait fantasmer. Par contre nous les français sommes très mal vus, on passe pour des idiots, parlant très mal anglais avec notre accent limite de débiles, et on a mauvaise réputation aussi bien chez les femmes que les hommes américains. Ni plus ni moins ce faux mythe que nous même on s’est convaincu de réel et bien n’existe pas, dan sles faits et la réalité les américaines détestent les franchi pour toutes ces choses que j’ai cité. Faut dire en même temps qu’on l’a cherché et c’est vrai qu’on est hautain prétentieux qu’on parle très mal Anglais limite on dirait des bébés et qu’on passe pour des crevards ne pensant qu’au sexe et en plus sale car pour eux là-bas on ne se lave pas tous les jours et qu’on utilise très peu le savon…Un sondage pourtant réel, il est prouvé que les français sont ceux qui se lave le moins en Europe et en Amérique. Nous sommes ceux qui utilisons le moins de savon par personne et nous lavons moins que le reste de l’Europe. Un exemple précis chaque fois que j’essayais de séduire une américaine durant toutes mes années où je vivais en Californie, les filles me repoussaient, on pensait que vu que je suis français j’étais sale, que je parlais mal avec mon accent frenchi pas très glamour donc, que j’avais un ton prétentieux et hautain limite insultant et qu’en plus je voulais les séduire uniquement pour les sauter. J’en ai pris tellement des vestes comme ça en voulant juste séduire une fille qui me plaisait. je suis resté quasi 3 ans célibataire au début. Puis un jour sans même chercher, je suis tombé sur une américaine pendant que je faisais mes achats dans un magasin. La vendeuse m’a abordé et m’a demandé si elle pouvait m’aider ? J’ai répondu oui, je cherche une paire de basket, elle m’a orienté vers une marque et c’est comme ça qu’on a entamé une conversation agréable. Elle a reconnu mon accent français. Quand je lui ai dis que j’habite aux USA et qu’avant je vivais à Paris elle m’a dit qu’elle adore Paris car elle y avait passé 1 mois là-bas. C’est uniquement grâce à ça que j’ai pu la séduire et l’inviter à diner. Mais malgré ça j’ai du passer plus de 10 jours pour réussir à la chopper (sous-entend la baiser) et encore malgré ça, après notre première et unique nuit elle m’a largué. Pour elle j’étais trop porté cul, au lit j’ai un peu trop fait et elle n’a pas aimé, pour reprendre son terme « trop porté sexe mes moeurs contraire à sa foi ». Bref, j’ai quand même rencontré d’autres filles mais ça a été très difficile. les américaines sont très conservatrices et portent beaucoup d’attention à la religion et franchement elles ne sont pas si facile qu’on le pense, arrêtez de croire ces conneries à la télé dans les films et encore plus ceux qui disent le contraire. Elles ont de nous un regard très accusateur et pas aussi glamour qu’on le pense. Le frenchi n’a plus la côte

    • Yannick dit :

      Merci pour ton témoignage… Je compte partir en Angleterre. Je suis célibataire et sans enfant… et ça m’inquiète un peu. Surtout que je suis plutôt l’exception du Français qui confirme la règle. Mais je vais trinquer pour tous ces gros lourds de français qui sont passés avant et qui ont laissé cette image pourrie. Dommage pour moi… et dommage pour elles… car je pense être quelqu’un de correct…

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)