Comment draguer une femme sans être ennuyeux ?

Publié dans Technique de drague par Sélim

etre ennuyeux draguer seduire Comment draguer une femme sans être ennuyeux ?

« J’ai peur d’être ennuyeux », « j’ai peur de ne pas l’intéresser, avant elle sortait avec des mecs qui avaient toujours des trucs à raconter » : voilà une peur qui touche plus d’un homme quand il s’agit de plaire aux femmes.

Comment draguer quand on a peur de ne rien avoir à dire ? Comment intéresser vraiment une fille pour lui éviter de bayer aux corneilles ? Dans cet article, je vous dévoile les clefs pour draguer sans être ennuyeux !

Si ce genre de peur vous touche et vous paralyse avec les filles, ça commence souvent dès l’abordage : « je n’ose pas l’aborder… parce qu’au fond, je ne sais pas comment enchaîner. »

Je le vois lors des sessions de coaching en séduction, quand je montre aux apprentis gentlemen comment aborder : l’abordage, c’est l’affaire d’une phrase ou deux, l’affaire de 10 secondes maximum.

Mais une fois ce douloureux moment passé, la vraie question devient vite : « comment faire pour que la conversation soit fluide » et éviter l’horrible « blanc dans la conversation » ?

D’où vous vient donc cette peur d’être soporifique dans vos échanges ?

J’ai peur d’être ennuyeux : les origines du mal

Généralement, ce n’est pas une peur nouvelle chez les mecs qui veulent s’améliorer. C’est un boulet qu’ils se traînent depuis des années, depuis la petite enfance. Des parents pas assez attentifs, pas vraiment encourageants ?

Ou alors des amis prompts à les renvoyer dans leurs cordes : « Mec, t’es jamais drôle, tu foires toutes tes vannes… » ou encore « Mais ta vie on s’en fout, c’est de la merde ! »

Le mec qui pense ne pas être intéressant a probablement manqué d’attention, d’encouragement, a souvent été négligé et du coup, n’a pas reçu l’amour et la validation nécessaire pour poursuivre dans une voie. Le voilà donc persuadé que ce qu’il raconte, c’est vraiment rasoir, chiant à mourir.

Cette croyance limitante étant profondément ancrée en lui, il se persuade tout seul que sa place n’est pas auprès des filles qu’il ferait mourir d’ennui. A lui les tréfonds de la dépression, en route pour le cercle vicieux de la dévalorisation.

Sans avoir besoin de chausser mes rangers ni d’enfiler mon treillis pour kicker des culs rendus trop mous par la peur d’aborder des filles, je vous livre mes astuces de coach en motivation pour reprendre confiance en vous.

Commençons par analyser et définir ce qu’est une conversation intéressante, tant sur le fond que sur la forme !

Le fond et la forme

Draguer sans être ennuyeux, c’est maîtriser les deux clefs de la conversation : le fond, et la forme ! Commençons par le plus simple, ce qui vous demandera le moins de travail et de temps : la forme.

Du rythme et du tempo : changer la forme !

Désolé pour cette baseline, c’est Max FM, une radio grenobloise qui passait beaucoup de house à l’époque.

C’est pourtant la base d’un bon discours : la question du rythme. Pour des raisons de business ou d’études, vous serez probablement tous amenés à passer au tableau pour faire des présentations.

Peu importe le fond de ce que vous allez raconter, ce qui va garder votre auditoire réveillé, c’est votre rythme et la construction de votre discours.

Pour comprendre l’importance du rythme et de la construction, je ne peux que vous conseiller de regarder la série Borgen (Une femme au pouvoir), en particulier l’épisode 10 où le spin doctor du premier ministre galère à trouver une bonne structure pour le discours d’ouverture de la saison parlementaire.

Il existe de très bons bouquins pour apprendre à faire des présentations captivantes, qui comparent des structures de discours de grands orateurs comme JFK, Martin Luther King, ou Steve Jobs.

Appliqués à la séduction, ces conseils en body language et en tempo vous permettent de prendre le contrôle de la vitesse pour ne pas « endormir » la fille en face de vous.

  • Ne vous affalez pas dans votre siège ou votre chaise, restez alerte !
  • Variez la vitesse de speech : tantôt lent et mystérieux, tantôt ultra-rapide pour une anecdote très fluide !

L’objectif de ces variations : surprendre la fille en face de vous en évitant la voix monocorde et ne pas laisser l’ennui l’atteindre !

Malheureusement, je dois en convenir, ces techniques de variation de rythme et de ton ne sont que du raccommodage superficiel, un peu comme une adolescente qui se maquillerait à la truelle pour camoufler une vilaine peau : on se laisse tromper 5 minutes, puis on finit par fuir.

Votre mission, si vous l’acceptez : changer le fond. Un peu comme une célèbre marque de yaourt : « ça se sent à l’intérieur, et ça se voit à l’extérieur », ou un truc dans le genre… Comment draguer sans être ennuyeux ? La réponse est pourtant simple : en cessant immédiatement d’être ennuyeux !

Lifestyle et curiosité : changer le fond !

Maîtriser l’art de la conversation pour ne pas endormir la fille que vous draguez exige de comprendre ce que vous devez mettre dans une conversation ! J’ai tenté de résumer ça en 7 points clefs qui vous aideront à rendre votre conversation intéressante.

Emotions + anecdotes + points communs + actualités + sincérité + curiosité + lifestyle = Conversation parfaite !

Des émotions avant tout !

Une conversation intéressante doit faire vibrer la fille que vous voulez séduire. Qu’elle vous admire, qu’elle ait peur, qu’elle soit dégoûtée, qu’elle vive un vrai moment d’émotions avec vous !

Elle n’est pas là pour parler de son CV ou vous écouter réciter le vôtre… mais si ça devait virer à l’entretien d’embauche, faites en sorte de lui faire vivre le plus drôle, le plus fou des entretiens !

Des anecdotes avant tout !

Une conversation intéressante est saupoudrée de banalités (surtout pas trop, s’il vous plaît), mais doit être constituée de morceaux solides, de puissantes anecdotes que vous avez vécues !

L’idée, c’est de rendre cette discussion très personnelle, et qu’elle reparte en se disant qu’elle n’a jamais rencontré quelqu’un comme vous. Voilà comment vous deviendrez unique à ses yeux, et non pas banal et rasoir…

Des points communs avant tout !

Dans une conversation, si vous voulez être intéressant, il va falloir mettre le doigt sur ces points qui vous unissent, sur vos ressemblances. On est toujours plus attiré par quelqu’un qui nous ressemble que par quelqu’un de fondamentalement différent, ce n’est pas de ma faute, c’est comme ça…

L’idée, c’est de pouvoir lui rappeler que vous avez plus en commun que ce qu’elle ne pouvait penser au départ, quand elle vous a rencontré. Ne mentez pas sur ces points communs, ne vous inventez pas des passions musicales que vous n’avez pas pour lui plaire, ce serait plus navrant qu’autre chose…

Être au courant de l’actualité avant tout !

Un peu d’actualité, un peu de culture générale pour faire deux ou trois vannes et jauger votre partenaire de jeu : c’est sur ce genre de points que vous allez faire la différence et marquer l’esprit de la belle.

Un homme qui se renseigne, qui ne végète pas, qui tente de comprendre la société dans laquelle il vit VS un mec qui ne fait rien et ne s’intéresse à rien : à votre avis, qui gagne le match dans le cœur de la fille ?

Attention, je ne vous demande pas de TOUT connaître, de tout savoir et d’avoir un avis sur tout, mais je pense qu’un minimum est nécessaire pour survivre en société. (Tout est relatif, et je connais de bons dragueurs qui sur une soirée réussissent à séduire les filles sans avoir ouvert le moindre site d’infos depuis 4 ans. Leur secret : un univers à eux ultra bien défini et maîtrisé !)

Sincérité avant tout !

Rien de plus agaçant pour une fille que de sentir que le mec en face d’elle cherche à impressionner, cherche à s’inventer une vie. « Soyez-vous-même », le conseil le plus bateau qui soit, mais de loin le plus efficace qui existe.

Soyez-vous-même, les autres sont déjà pris ! Elle a envie de faire votre rencontre, pas celle d’un mec imaginaire qui va lui vendre du rêve sur un premier rendez-vous et ne pas assurer après !

Curiosité avant tout !

Pour éviter les pièges d’une conversation à sens unique, intéressez-vous vraiment à cette fille ! N’essayez pas de placer à tout prix des DHV dans la conversation, n’essayez pas de vous vanter à tout prix : concentrez-vous sur ce qu’elle a d’unique, sur ce qu’elle a envie de partager avec vous.

Si vous tirez toute la couverture à vous, si vous faites 100% de monologue, vous êtes probablement victime de narcissisme conversationnel et ça vous mènera droit dans le mur. Si c’est elle qui fait toute la conversation, elle rentrera chez elle avec la sensation de ne pas vous connaître et d’avoir simplement rencontré un mec de plus, qui ne la marquera pas vraiment et qu’elle ne rappellera pas.

Lifestyle avant tout !

Si vous voulez vraiment draguer sans être ennuyeux, je vous recommande de vous pencher sur la notion d’ennui. Qu’est-ce qui est ennuyeux selon vous ? Pour une fille, c’est probablement le mec qui s’accommode de sa routine métro boulot dodo, ou alors celui qui alterne ses cours, le sport et les jeux vidéo.

Une fille a besoin d’être surprise, de vivre de vrais moments de vie, pas simplement de regarder les Anges de la télé-réalité en votre compagnie.

Pour rendre votre conversation passionnante, il va falloir commencer par rendre votre vie passionnante ! Si vous aimez votre vie, il sera bien plus facile de la raconter avec passion, et ainsi éviter d’être ennuyeux ! Un homme passionné est un homme passionnant !

Si tout cela ne vous suffit pas encore pour vous débarrasser de cette peur d’être ennuyeux, j’ai encore deux astuces pour vous…

Des sujets plus funs que d’autre pour ne pas être ennuyeux ?

Evidemment, je ne tiens pas à vous imposer des sujets de conversation, mais je dois bien admettre que votre travail derrière votre ordinateur est rarement fascinant. Il va falloir trouver l’essence du fun et de la singularité de votre job pour le rendre intéressant !

Sinon, parmi les sujets qui marchent toujours très bien :

  • Dire du mal des gens assis autour en leur inventant une vie
  • Parler des dernières vacances, ou des prochaines vacances
  • Parler du treizième signe du zodiaque qui vient d’être découvert (perso pour moi c’est la merde, je ne serai plus scorpion, officiellement ça me ferait changer d’identité et je perdrais la moitié de mes vannes mystiques en soirée…)
  • Parler des histoires de cul de notre président, de Sexus Politicus, economicus ou footballisticus en fonction de vos centres d’intérêt.
  • Parler du nombre de gosses que vous aurez avec elle quand vous serez maître du monde, et de leurs prénoms de mégalo (Zeus, Apollon, Hermès, Louis Vuitton et Kanye West…)
  • Quel animal elle mangerait en premier sur une arche de Noé du XXIème siècle ?
  • Quel membre elle se couperait pour préserver un membre de sa famille ?
  • Son pêché préféré dans Se7en et dans la vie ? Quoi, elle n’a pas vu le chef-d’œuvre de Fincher ? Mais direct rendez-vous dans votre salon pour mater ça !

TOUT, absolument TOUT est un bon sujet de conversation potentiel. Comme d’habitude, tout va dépendre de la fille que vous avez en face de vous et de votre culture personnelle.

Les imitations de comiques et les citations de films, ça marche toujours aussi bien (je tiens cette confirmation d’une source sûre, même si je n’ai personnellement plus aucune mémoire, pour Eros, ça fait toujours rire les filles !)

Au fond, draguer sans être ennuyeux tient aussi beaucoup à l’analyse de la fille que vous avez en face de vous…

Se débarrasser de la peur d’être ennuyeux en abaissant la barre de vos exigences

  • Est-ce qu’elle est en train de regarder son téléphone toutes les 10 secondes ?
  • Est-ce qu’elle regarde par la fenêtre quand vous lui parlez ?
  • Est-ce qu’elle vous laisse faire toute la conversation sans jamais vous relancer, sans trop participer à celle-ci ?

Si c’est le cas, alors oui, vous l’avez perdue. Mais sinon, vous vous prenez probablement la tête pour rien. Vous pensez être ennuyeux parce que vous avez en tête de mauvais points de repères, de mauvais points de comparaison :

  • Vos potes les superdragueurs qui se la racontent sur la fluidité de leurs conversations
  • Vos père, oncle, frère, grand-père, qui ne comprennent pas comment vous pouvez être célibataire
  • Vos coachs en séduction qui racontent rarement leurs râteaux pour ne garder que les succès (COUPABLE !)
  • Les héros de vos films et séries préférées (il y a entre 3 et 5 à 10 scénaristes à chaque fois pour trouver LE mot juste, et c’est leur métier, plus de 10 heures par jour ! Ne complexez pas si vous ne pouvez pas rivaliser avec un Barney Stinson !)

Allez, respirez un grand coup et réfléchissez une demi-seconde en termes de parité : et si c’était à la fille de faire un effort pour animer la conversation, serait-elle meilleure ?

Vous pouvez opter pour des premiers rendez-vous originaux, vous pouvez opter pour la magie, pour les dessins pour la séduire, vous pouvez user de tous les artifices pour rendre ce premier rendez-vous passionnant, mais au fond, la clef du problème, encore une fois, c’est la confiance en soi !

En espérant que cet article vous ouvre les yeux, je vous souhaite d’identifier les éléments de VOTRE équation pour rendre la conversation captivante !

Parmi les 7 éléments de l’équation, lequel est celui qui vous manque le plus ?

Sélim, modern talking.

banner parler aux femmes Comment draguer une femme sans être ennuyeux ?
banner parler aux femmes Comment draguer une femme sans être ennuyeux ?
Banner 50phrases Comment draguer une femme sans être ennuyeux ?
Banner 50phrases Comment draguer une femme sans être ennuyeux ?
Bann SexTalk 3 Comment draguer une femme sans être ennuyeux ?
Bann SexTalk 3 Comment draguer une femme sans être ennuyeux ?
Bann 16erreurs 1 Comment draguer une femme sans être ennuyeux ?
Bann 16erreurs 1 Comment draguer une femme sans être ennuyeux ?
Bann SMS1erRDV 1 Comment draguer une femme sans être ennuyeux ?
Bann SMS1erRDV 1 Comment draguer une femme sans être ennuyeux ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment draguer une femme sans être ennuyeux ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment draguer une femme sans être ennuyeux ?
31 COMMENTAIRES
  • AddBlock dit :

    Bonjour à vous! Un article intéressant mais j’aimerai avoir votre avis : (je suis actuellement au lycée pour préciser)
    Samedi je suis invité à une fête chez des amis, une de mon ancienne target (que j’avouerai avoir encore des sentiments) est invitée. Depuis que elle m’avait dit que je ne l’intéressais de manière indirect (par un de ses ami en janvier) #BrothersInFriendZone . J’ai arrêté de parler avec elle. Depuis, de temps en temps, on se parle/rigole ensemble ainsi que d’autres personnes. il y a encore entre nous quelque kino mais j’ai constaté qu’elle en fait aussi à d’autre personne…
    Du coup je me posais la question, est ce que je tente de la draguer quand meme à cette soirée ?

  • PerfectMan dit :

    Salut Selim!
    Super article, j’adore tes exemples afin de surprendre la fille même si j’ai encore des doutes sur l’efficacité des dessins pour séduire! ;)
    Et aussi je voulais te demander quels sont les noms des livres sur les discours de grands orateurs dont tu parles? Ça m’intéresserait beaucoup!
    Take care

  • Cdude dit :

    Bonsoir,
    Je pratique assez régulièrement le SPU (chose de plus en plus difficile a cause des gros lourds qui font que la plus part des filles ont peur au moindre sourir, bref.)
    L’autre jour en attendant le bus, un de ces gars lourds aborde une fille plutôt mignonne, il était plutôt alcoolisé. Au moment ou il est parti je lui ai fais une petite remarque du style « Je sais pas pour toi, mais moi c’est pas mon style » Elle a rit. j’engage la conversation sur ce qu’elle fait dans la vie pour attirer les mecs de ce genre. Bref on discute. Et puis en rentrant dans le bus elle s’éloigne totalement alors que la conversation avait l’air de lui plaire.
    Bref, ce même mec toujours autant alcoolisé vient tester sa virilité en provoquant tout les gens qui passaient jusqu’à menacer des personnes. Bref, sous les yeux de la demoiselle avec qui j’avais discuter, je me suis lever, et est allez plus expliquer avec diplomatie qu’il emmerdait tout le monde et qu’il ferrait mieux d’allez se rassoir. Il est sortit un peu plus loin et en retournant a ma place j’ai vu que la même fille qui continuait a me fixer en souriant. Je vais la voir et relance un truc du style « Tu as vu moi aussi je me fais draguer par des mecs lourds. » La conversation repart, elle rigole a chacune de mes phrases, elle arrive a son arrêt et là… Pas un aurevoir rien mademoiselle se barre et me laisse en plan.

    Qu’en penses-tu ? Pourtant il y avait des marques d’intéret flagrante non ?

    • Djano dit :

      La réponse m’intéresserait aussi, car je trouve tes interventions plutôt pertinentes, elles pouvaient permettre de déboucher sur une conversation sympa.
      De là à parler de marques d’intérêt flagrantes, je ne pense pas; des fois je déconne avec des mamies dans la rue, c’est pas pour autant que je souhaite les revoir.

      Peut-être qu’on peut mettre ça sur le dos que « ben, quand t’es à ton arrêt tu peux pas attendre, faut descendre, point », auquel cas tu aurais du gérer pour obtenir ses coordonnées avant.

      Sélim? Aled!

    • Djano dit :

      sur le dos de*

    • Sélim dit :

      Hello Cdude et Djano !
      En lisant Cdude, je me dis qu’il y a deux trucs :
      grosse faculté d’observation et d’impro sur l’abordage, de qualité.
      Grand sens civique envers le mec relou, très bien aussi.
      MAIS, et c’est là que ça se corse.
      Si tu fais tout ça, c’est en partie pour impressionner la fille.
      Et elle le sent. Elle se montre simplement polie, rien de plus. Elle est polie comme les normes l’exigent dans ce genre de situations.
      Ce que tu prends pour des signaux positifs n’était probablement que de la politesse.
      Ensuite, elle s’en va sans rien dire : timidité, et pas envie de te donner de faux espoirs. Elle n’était pas intéressée, dès le début, mais LA POLITESSE l’a forcée à te parler, à être agréable avec toi, avant de reprendre sa vie…

      Elle a bien joué son rôle.

      Et là tu te dis « Qu’est-ce que j’aurais pu faire de plus ? »

      Pas grand chose. Tu as bien joué le coup, il t’a juste manqué l’audace de lui placer un petit « Ecoute, dans mon village, entre les ours et les loups, quand un gentilhomme sauve la vie d’une damoiselle, elle a le droit de choisir entre thé et café… »

      C’est quitte ou double, mais il fallait tenter un timebridge. Qu’elle parte sans rien dire, tu ne peux t’en prendre qu’à toi Cdude ;)

      (Mais je note la bonne impro dans l’intro !)

    • AL dit :

      Zut ! Je n’avais pas actualisé la page et donc pas lu la réponse de Sélim avant de poster. Réponse avec laquelle je serai d’accord (c’est d’ailleurs ce que j’ai pensé spontanément au départ) si, et seulement si, elle avait dit « au revoir (+ bonne (fin de) journée » en partant. C’est le MINIMUM quand on est vraiment poli(e). Au risque de me tromper, je vois plus une nana qui s’est mise en position de Prix et qui te testait. Alors si par le plus grand des hasards tu la recroise, contente-toi seulement de lui dire bonjour avec un grand sourire avant de l’ignorer. Pour voir sa réaction. Surtout, ne pas lui reparler du vent qu’elle t’a mis.

    • AL dit :

      … La vraie question, c’est pourquoi tu n’es pas descendu avec elle pour prolonger la conversation ?

      (je dis ça, alors que j’ai raté une opportunité d’à peu près le même genre aujourd’hui…)

      A mon sens, si elle ne t’as pas dit « au revoir », c’est qu’elle estimait que ce n’était pas encore le moment de vous séparer. (De toute façon, c’est ça ou alors une personne extrêmement impolie… et ça, ça ne mériterait qu’un NEXT). Je pense qu’elle te testait, comme en rentrant dans le bus où elle s’est totalement éloignée de toi (probablement pour voir si tu allais la suivre).

    • Cdude dit :

      @Sélim Je te remercie de tout ces compliments. Bah le problème c’est qu’elle m’a « surprit » a descendre, c’etait en plein milieu de la conversation elle me repond, et s’en va comme ça, tel la reine qui une fois divertie laisse le bouffon pour allez vaquer a ses occupations.
      @Al alors oui j’ai oublier de précisé qu’il etait 22/23h, et que tu coup j’avais pas envie de descendre avec elle sans pouvoir rentré chez moi. J’ai pris enfaite ce deuxième eloignement pas comme un defi du style « suis moi si tu peux » mais plutôt comme « merci pour ce moment j’y vais » meme si comme je vous le dis,elle n’a dit mot.

    • AL dit :

      Arf ! Si rentrer en bus était plus important pour toi que de passer un peu plus de temps avec cette fille, c’est qu’au fond de toi, elle ne te plaisait pas tant que ça… ^^

    • boubs dit :

      Preuve que la communication verbale ne seduit pas (forcément). Ton entré en matière etait excellent, c’est meme grandiose.Dans ta démarche, il y’avait:
      -la simplicité
      -la sympathie
      -l’envie d’échanger
      -l’amusement
      -le detachement
      -…
      mais est ce que tu as vraiment montrer (!= declarer) ton interet a la fille? La plupart du temps tu tenais absolument à réussir grâce à ton game.

      Le problème, c’est que la plupart d’entre nous préférons que la séduction soit compliquée. Parce que si c’est trop simple, notre ego n’en tire aucune gloire !
      Il faut choisir entre plaire et seduire…

      Quand a la 2ème approche tu as senti que le courant passait bien, il fallait passé a la drague purement et simplement (lui montrer ton interet, si cela ne suffit pas, le lui temoigner verbalement) au lieu de tourné autour du pot, peut etre qu’elle n’attendait que cela… Peut etre qu’elle n’etait vraiment pas intéréssée aussi… Mais tu ne le saura jamais!!!

      La prochaine fois quand tout se passe bien, il faut instaurer le silence, s’approcher d’elle tout en la regardant droit dans les yeux. Si elle ne recule pas, la tension sexuelle va naitre et il faudra l’assumer… ensuite comme vous etes dans un endroit public et pour la première fois, tu lui demande son numéro en lui proposant de vous revoir (c’est seduisant).

  • zouempires dit :

    très bonne article ! en revanche qu’est ce que tu entends par  » dire du mal des gens autour de nous en leur inventant une vie ?  »

    Car si c’est ce que je crois, je trouve ça assez faible et que de plus s’abstenir de médire est bien plus efficace car cela montre que nous sommes à l’aise avec notre image et que nous n’avons pas besoin de descendre les gens pour ce sentir supérieur.

    • Sélim dit :

      Une vieille vanne. Tu regardes les gens et tu imagines leur vie en version dark.
      « Tiens tu vois lui, si mignon, il lui fait des câlins dans les cheveux, mais si ça se trouve, il a noyé des chats la semaine dernière… »
      Et bim tu enchaînes sur les animaux, ou sur les chats sur internet etc…

      Parfois il suffit d’une phrase, pas bien méchante, pour relancer la conversation.
      (Et en effet, dire du mal des gens, c’est vraiment naze, ça ne peut pas jouer en ta faveur. Personne ne va dire « Oh, qu’est-ce qu’il est BIEN méchant dans le dos des gens ! »
      De plus, si tu dis du mal des autres quand ils sont absents, imagine ce qu’ils se disent : « Ah, là il dit du mal de 1, B et C, mais quand nous on n’est pas là, que dit-il sur nous ? »

      Merci pour la précision, Zouempires !
      ADS, team mecs marrants, mais pas médisants !

    • zouempires dit :

      ah ok merci ! c’est vrai que sous cette angle c’est un excellent moyen de relancer une conversation je le testerais un de ces quatre !

  • TellMeMore dit :

    Salut Sélim,

    Bravo, encore un article qui déchire et qui est très pertinent.

    Perso, je ne me sens pas du tout concerné par la peu de comment enchainer, quand a mes opéner je n’en ai pas, souvent je ne me souviens même pas de ce que j’ai dis a la fille pour l’aborder, c’est souvent sur l’instant et le feeling.

    A mon sens, en plus de tout ce que t’a explique, je rajouterai qu’il ne faut pas être dans l’attente d’un resultat et y aller naturelement sans pression, ainsi sans attente particuliere, on est plus spontanée et l’instant présent amène naturelement de sujet de conversation.

    Ainsi avec la connection naturel, on peu naturement faire un bon game tout en s’amusant sans préssion.

    Dis Sélim, toi qui écrit des beaux articles sur ADS, pourrais-tu me contacter par mail ou via le forum (pseudo TellMeMore) j’ai une proposition a te faire au sujet des articles existant pour les transformer en PM3 Audio, j’ai beau écrire à la rubrique contact du staff ads, je n’ai jamais aucune réponse a croire qu’il n’y à personne qui bosse chez vous lol ;)

    • Sélim dit :

      On ne bosse jamais, on est trop occupé à mater de vieux épisodes de DBZ ;)

      selim [at] artdeseduire.com (tout attaché et le @ à la place du [at] et on en parle !

    • TellMeMore dit :

      Hello,

      Ok bien reçu.

      Je suis un peu pris cette semaine, mais je te contact la suivante, je crois que ça peu t’intéresser ;)

      @ +

  • Juan dit :

    Bonjour Sélim, peux tu me donner le nom des bouquins qui comparent les discours de grands orateurs, cela m’intéresse. Merci et très bon article comme a ton habitude :)

    • Sélim dit :

      Axe ta recherche sur les discours politiques ! (Je te laisse faire ton choix sur Amazon ! Entre paroles de leader et Ces discours qui ont marqué la Ve République, tu as le choix, c’est dense !)

      (Je duplique les commentaires quand les questions sont les mêmes, c’était un peu plus haut :) Bonne journée Juan !

  • Steve B dit :

    Salut à tous,

    Ce coup-ci, je pense que mon témoignage peut être utile à plus d’ un.

    DISCLAIMER : je ne suis pas un mythomane !!!

    Quelques mots sur ma personne : ancien légionnaire, actuellement en Irak avec des boites privées pour protéger des ingénieurs pétroliers (vous savez ces mecs barbus avec des fusils d’ assaut en vêtements civils ?), salaire 475 Dollars/jour, j’ ai aussi eu des fonctions plus médicales sur des projets miniers en Afrique, j’ ai sauvé des gamins en pleine jungle, je me suis fait attaquer par un aigle au Cameroun, j’ ai protégé des bateaux contre les pirates somaliens, je fais du surf, j’ ai de l’ immobilier en Australie, je parle quatre langues, et je pourrais encore ajouter pas mal d’ éléments….

    Vous voyez le tableau ?

    Eh ben…. eh ben….

    LES FILLES ME TROUVENT ENNUYEUX !

    Pourquoi ? Simplement parce que, pendant des années, je n’ avais pas compris que les filles ne cherchent que l’ émotion.

    Je me comportais avec elles comme partout ailleurs dans ma vie, rationnel, objectif, techniquement intéressant. Ca m’ a donné un succès phénoménal dans ma carrière et mes investissements, mais avec les filles…. zéro !

    Depuis, j’ ai fait des efforts, et je mets un max d’ émotions dans ma conversation. Ca fonctionne mieux. Le problème, c’ est que ça n’ est pas vraiment moi ; je n’ ai pas beaucoup de considération pour les émotions gratuites, je suis un cérébral pur. Moi je saute de joie quand j’ obtiens un crédit, quand je vois mes nouveaux loyers arriver, quand je rentre d’ une mission et que mes potes ont organisé une super fête…. mais quand je cause, c’ est pour organiser, planifier, débattre. Je dois m’ améliorer de ce côté-là.

    Une dernière chose : je pense sincèrement (les patrons du site ne seront peut-être pas d’ accord), qu’ on ne PEUT PAS impressionner une fille. Même quandon est sincère. Ou que, en tout cas, ça ne sert à rien pour les mettre dans votre lit.

    Un jour, en Colombie, j’ ai sauvé une fille de la noyade pendant ma séance de surf. J’ aurais pu commencer à l’ approcher et la toucher le soir-même sur cette plage, mais comme un idiot je lui ai donné rendez-vous en ville plus tard dans la soirée. FLAKE !! Elle n’ est jamais venue, pour les mêmes motifs bidons que d’ habitude. DHV massive mais mauvais timing, votre DHV ne pèse pas bien lourd….

    Une autre fois dans ma vie trépidante d’ aventurier, je suis parti au Kurdistan comme volontaire pour me battre contre l’ Etat Islamique. Une fille que j’ adore a chanté mes louanges sur facebook en disant que j’ étais un héros, « méga respect », etc… Mais elle n’ est pas intéressée sexuellement, je n’ ai jamais réussi à me la faire. Elle m’ admire mais elle me trouve ennuyeux ! Et ce n’ est pas un problème de sexualisation, toutes les filles qui me connaissent savent que je suis un fou du cul, un amant, et pas du tout nice guy, ni même boyfriend.

    CONCLUSION : quelle que soit votre vie, vous n’ avez pas de complexe à avoir. Remaniez un minimum votre lifestyle et ça suffira amplement, pour autant que vous sachiez communiquer des émotions.

    • Sélim dit :

      Cher Steve B,
      tu es typiquement le gars que j’adorerais rencontrer, parce que personnellement, toute cette intensité, ça me parle !
      Mais comme tu le dis si bien dans ta conclusion, tout est une question d’émotions.
      Elles passent par le regard, les questions que tu poses aux femmes, la place que tu leur laisses dans la conversation…

      Et avec tout ce que tu vis, je me dis que tu dois passer en mode moulin à paroles et endormir les filles (j’ai parfois sombré dans cette facilité, tu parles, tu parles, tu parles, et tu oublies qu’il y avait une fille en face de toi…)

      Enchanté, et à très bientôt !

  • JimmyJig dit :

    Joli commentaire Steve effectivement.
    Super article, qui traite des 3 facteurs à prendre en compte pour passer pour quelqu’un d’ennuyeux, ou l’inverse : état d’esprit, forme et fond.
    Comme le commentaire que je viens de citer l’illustre à merveille, votre vécu, connaissance, expériences (soit le fond) n’a qu’une importance très limitée pour créer un ressenti d’ennui ou d’intérêt. Beaucoup plus important :

    1 : l’état d’esprit.
    0 croyance limitante !! Non vous n’êtes pas ennuyeux, non vous n’êtes pas moches / pas assez biens etc etc. Un player s’étant forgé un inner game solide ne se demandera jamais s’il va être intéressant ou pas ; il sait qu’il va l’être, et si les filles ne le ressentent pas, il s’en branle. Le bon état d’esprit c’est de parler à quelqu’un pour passer un bon moment, on ne passe pas un entretien d’embauche.
    Comment fait-on? pratique, pratique, pratique. Aborder un maximum de personnes, H/F, moches, jolies. Surtout jolies.Parler à belle femme doit devenir aussi naturel que de discuter avec votre meilleur pote. Quelqu’un perçu comme confiant et naturel sera rarement perçu comme ennuyeux!

    2 : la forme
    Rappelez vous que 80% de la communication est non verbale.
    Parler du hobby le plus passionnant du monde d’une voix monocorde, en gesticulant sur sa chaise, en parlant trop vite, sans regarder son interlocutrice dans les yeux = ennui
    Inversement, avec un regard intense, une voix basse, profonde et sensuelle, un débit de parole lent, narrer votre dernière séance de shopping peut être incroyablement plaisant pour l’auditoire..

    Le top c’est que l’interlocutrice soit dans une démarche d’écoute active, en la faisant participer au dialogue, en lui demandant son avis, en faisait vivre l’histoire.

    C’est seulement en bas de page que vient le contenu de ce que vous racontez.
    Avec une femme lambda et sur une ou deux rencontres, la sagacité de vos propos, l’étendue de votre culture et la richesse de vos expériences n’aura qu’une importance relative pour qu’elle estime que vous êtes intéressant ou ennuyeux.
    Mais dans une optique de contact suivi avec des personnes de qualité, autant bien bosser tout ça quand même !

  • Taz20 dit :

    Oui Selim a bien mis l’accent sur la clé de toute conversation avec une fille : les émotions.
    C’est assez impressionnant quand on fait l’effort de regarder un petit peu dans notre expérience passée ou dans notre entourage, les filles sont très émotives, beaucoup plus que nous les hommes. Pour passer les barrières qu’elles nous mettent il ne faut en effet pas se contenter de discussions rationnelles pures. Il faut la faire vivre des montagnes russes pour l’emballer.

    Honnêtement j’ai plus aucun problème pour parler à quelqu’un que je ne connais pas (pas en SPU par contre mais en soirée ou autre) mais je galère à passer le second cap : la fille te trouve intéressant, intelligent, réfléchi mais ça suffit pas à accéder au côté plus sexuel. Certains mecs ont ce truc qui font qu’ils sont très « sexués », en gros tu les vois tu sais à quoi t’attendre. J’ai toujours misé sur le côté très réfléchi comme Steve B. mais c’est pas le bon plan.

    J’ai un date demain je vais mettre tout ça en pratique sans me prendre la tête. :) Merci Sélim !

  • meliodas dit :

    Article interessant !
    Enfait sa fait un moment que je vois une fille qui habite dans la ville ou j’étudie (j’habite à 1h), le truc cest que je sens qu’elle m’aime bien et quand on se voit c’est quand on a nos pauses au même moment (en dehors je ne l’ai vu que très peu de fois, la distance pose un petit problème). Maintenant le truc cest que je voudrai faire avancer les choses alors que je sens qu’elle se désinteresse petit à petit.. comment raviver la flamme, la faire exploser même haha

    • Sylvain dit :

      Salut Meliodas,

      Tu es au bon endroit pour donner un nouvel élan à ta vie sentimentale. N’hésite pas à parcourir le site et à utiliser le moteur de recherche en haut à droite pour développer le bon état d’esprit. C’est souvent le problème. On rencontre une vie, on sympathise, puis la situation plafonne et on finit éjecté en friendzone. C’est pour cela que tu dois utiliser les outils du séducteur à ta disposition, faire de l’attraction, du cocky & funny, de la sexualisation pour lui faire ressentir davantage d’émotions. Une fois que la température sera montée et que tu sentiras son intérêt monter en flèche, tu pourras lui proposer un date. Approfondis ces notions et les résultats suivront. Tiens nous au courant ;)

  • kavulmoise@gmail.com dit :

    bien dit

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)