Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Le Cold Reading : Une Technique Toujours d’Actualité En 2018 ?

cold reading technique

Technique de drague

Le Cold Reading : Une Technique Toujours d’Actualité En 2018 ?

Le Cold Reading : Une Technique Toujours d’Actualité En 2018 ?

 Le Cold Reading : Une Technique Toujours d’Actualité En 2018 ?
« Waouw. Mais oui, je suis Américaine. Mais comment est-ce que tu as deviné ? ».

C’est là, dans la file d’attente pour rentrer dans une boîte de nuit que je me suis dit tout à coup que le cold reading avait encore de beaux jours devant lui dans le domaine de la séduction. Et même en 2018. (ADS dans le tur-fu !)

Alors si vous ne maîtrisez pas encore tout à fait cette technique très puissante pour booster vos conversations, c’est le moment de vous y mettre.

Et de vous rendre compte par vous-même que le cold reading fait toujours mouche quand il s’agit de toucher le cœur des femmes.

Qu’est-ce que le cold reading ?

Encore un anglicisme qui a été traduit en français par un terme pas très beau à l’oreille : la lecture à froid.

Voici la définition que vous pouvez trouver sur Wikipédia :

« La lecture à froid est une technique utilisée par des vendeurs, des interrogateurs, des psychologues, des médecins (en particulier les psychiatres), des politiciens, des hypnotiseurs, des graphologues, des magiciens, des chiromanciens, des astrologues, des sectes, comme par des escrocs pour récupérer des informations sur un individu par l’observation de ses réactions et une ligne de questionnement imprécis pour cibler rapidement ses besoins ou ses manques. »

C’est un phénomène qui est devenu populaire avec la série Mentalist. Petit exemple en vidéo :

Mais c’est aussi un outil très puissant que vous pouvez utiliser pour séduire une femme qui vous plaît.

Si vous souhaitez vous plonger dans une définition un petit peu plus détaillée sur le cold reading, nous vous invitons à relire cet article qui vous donnera des bases solides avant d’aller plus loin.

Pour faire simple, utiliser le cold reading en séduction, c’est observer votre cible et essayer de faire des suppositions pour deviner qui elle est et quels sont ses principaux traits de caractère.

C’est parfois aussi prêcher le faux pour savoir le vrai et faire naître une conversation où elle va se dévoiler et se rapprocher de vous.

Comme dans l’exemple que j’ai choisi en introduction de cet article.

En fait, je ne savais pas du tout qu’elle était américaine. Je l’ai deviné et ça a fonctionné.

Depuis que je suis parti passer un semestre en Californie, je crois que mon instinct a appris à faire la différence entre le look d’une Française et le look d’une Américaine.

Et cela m’a permis de passer une soirée avec un groupe d’Américaines que je ne la connaissais pas du tout.

Pas mal n’est-ce pas ?

Pourquoi vous devez faire du cold reading

Comme la définition de Wikipédia l’indique, le premier objectif, c’est d’obtenir des informations sur la fille que vous convoitez.

Et c’est une façon de faire qui est beaucoup plus naturelle que le rendez-vous en mode interrogatoire où vous vous renvoyez des questions de part et d’autre.

Exemple : « Tu as l’air d’être une femme sensible, à l’écoute des autres qui fait attention à tout ce qu’ils ressentent. Laisse-moi deviner, je pense que tu es infirmière ou étudiante en psycho peut-être ? »

C’est mieux que « qu’est-ce que tu fais dans la vie ? », non ?

Mais au-delà d’obtenir des informations, l’utilisation du cold reading va aussi vous permettre autre chose.

Cela va vous aider à mettre une femme à l’aise, à avoir des conversations vraiment intéressantes et à créer de la confiance et de la complicité entre vous.

Pourquoi ? Parce que cette femme va se sentir écoutée et comprise. Et c’est bien souvent ce qu’elle attend d’un homme.

Lors d’un premier rendez-vous, elle arrive face à vous en se disant :

« Hum je ne le connais pas encore très bien. Voyons ce qu’il a dans le ventre et s’il peut me correspondre ou pas ».

En utilisant efficacement le cold reading, vous pouvez faire en sorte qu’elle se dise plutôt :

« Waouh, c’est la première fois que je passe la soirée avec lui et il m’a déjà tellement bien cernée. C’est si agréable de se sentir enfin comprise. »

Et là, les barrières tombent et vous allez pouvoir conclure plus vite.

Puis enfin, c’est une approche qui va vous permettre d’ajouter du fun et des émotions à vos échanges.

Vous ajoutez entre vous un petit jeu qui va vous permettre de passer un bon moment.

Et si vous souhaitez aller plus loin, n’hésitez pas à découvrir cet article qui vous donne les meilleures astuces pour ajouter du fun dans vos conversations.

Voyons maintenant concrètement comment vous allez utiliser le cold reading.

Quand devez-vous faire du cold reading ?

séduire cold reading Le Cold Reading : Une Technique Toujours d’Actualité En 2018 ?

Quel est le timing pour commencer à faire du cold reading ?

Bien évidemment, vous ne pouvez pas commencer à utiliser cette technique à froid avec une fille que vous connaissez à peine si vous la voyez pour un premier rendez-vous.

Dans un rendez-vous, l’idéal, c’est de commencer à faire du cold reading au moment où vous sentez que vous avez établi une connexion avec la fille que vous souhaitez séduire et qu’elle commence à montrer des signes d’intérêt.

Et si vous avez du mal à savoir si cette fille est intéressée, ruez-vous sur cet article qui détaille ces fameux signes, les IOI : indicateurs d’intérêt en séduction.

Pourquoi attendre de voir les premiers signes d’intérêt ?

C’est tout simple. Si une femme est intéressée, quel que soit votre cold reading, elle va rentrer dans votre jeu et ne vous en tiendra pas rigueur si vous vous trompez.

Pour revenir à notre exemple précédent sur son métier, voici ce qu’elle pourrait vous répondre :

« Ha ha non pas du tout. En réalité, je suis assistante aux ressources humaines dans ma boîte. Mais c’est vrai qu’il faut quand même être particulièrement attentive à ce que les autres ressentent. »

Et là, la discussion est lancée. Vous vous êtes loupé sur le cold reading mais dans le fond, votre objectif est atteint : elle partage des informations et rentre dans votre jeu.

Si vous le lancez totalement à froid, à un moment où vous sentez que l’intérêt n’est pas encore suffisamment fort de son côté, cela peut avoir l’effet inverse : « il ne me voit pas du tout telle que je suis et il ne me correspond pas. »

Maintenant que vous savez quel est le bon moment, voyons comment l’amener de façon naturelle.

Comment amener efficacement le cold reading ?

Si vous hésitez, appliquez une règle simple.

Vous pouvez utiliser le cold reading quand le discours de votre interlocutrice sort du factuel pour passer dans le registre émotionnel et parler de ce qu’elle ressent.

Prenons quelques exemples pour que vous compreniez bien le moment où les émotions apparaissent :

  • « Je suis vétérinaire », ce n’est pas pareil que « j’ai toujours été une grande amoureuse des animaux. D’ailleurs quand j’étais encore enfant, je n’ai jamais été aussi malheureuse que le jour où notre chien est mort. Je crois que c’est ce jour-là que j’ai décidé de devenir vétérinaire. »

C’est là que vous pouvez lancer votre cold reading :

« Mais oui ! je t’imagine bien en petite fille turbulente qui courait partout derrière son chien. Je suis sûr que vous avez fait les 400 coups ensemble et que tu en as vraiment fait voir de toutes les couleurs à tes parents. Est-ce que je me trompe ? »

En réalité, avec les informations que vous avez en votre possession, vous avez bien peu de chances de vous tromper.

Tous les sujets peuvent être propices pour basculer vers le cold reading :

  • Le boulot
  • Le sport
  • Les relations
  • La famille, les amis
  • Les passions
  • Les voyages

Bref, traquez ce petit moment où son discours passe du registre factuel vers le registre émotionnel et lancez-vous.

Voyons maintenant quelques petits conseils pour pratiquer et progresser dans l’exercice pas toujours si facile du cold reading.

Ouvrez-vous à la femme en face de vous

C’est sans doute ce qu’il y a de plus important lorsque vous voulez faire du cold reading.

Il faut apprendre à observer et à capter les informations que la femme que vous voulez séduire vous transmet.

Ne faites pas l’erreur de rester trop concentré sur vous-même.

C’est souvent le problème de beaucoup d’apprentis séducteurs.

Cela vous est peut-être déjà arrivé à vous aussi.

Vous vous posez plein de questions quand la fille est en face de vous :

  • « Qu’est-ce que je peux bien dire pour l’aborder ? »
  • « Mince, il y a un blanc. Il faut que je dise quelque chose. »
  • « Est-ce que je lui plais ? »
  • « Est-ce que je n’ai pas l’air trop stressé ? »
  • « Est-ce que je lui ai parlé de mon voyage en Chine ? »

Bref, avec toute cette agitation mentale, vous oubliez de vous tourner vers l’autre et vous perdez de précieuses informations qui pourraient vous aider à la séduire.

Ou en tout cas qui peuvent vous aider pour faire du cold reading.

Concentrez-vous sur ce qu’elle dit, sur ce qui est important pour elle et qui lui procure des émotions.

Développez votre sens de l’observation

C’est le moment d’être totalement dans le partage avec cette fille.

Vous devez décrypter 2 types de signaux :

Les signaux verbaux

Soyez attentif à ce qu’elle vous dit, aux mots qu’elle emploie au quotidien.

Surtout si vous entrez dans un processus de séduction long où vous allez la revoir plusieurs fois avant de pouvoir conclure.

En fait, vous êtes un peu comme Derek Morgan dans Esprits Criminels avec les gros bras et le flingue en moins : vous faites un véritable travail de profiler.

Essayez de répondre à ces questions :

  • Qu’est-ce que cette femme a vécu ?
  • Quelles sont ses valeurs ?
  • Quels sont ses objectifs ?
  • Qu’est-ce qui la fait pleurer ?
  • Qu’est-ce qui la fait rêver ?
  • Quelle est sa vision du couple et de la vie ?

Bref, essayez de collecter le maximum d’informations possible.

Pour vous donner un exemple, quand une femme parle des choses qui l’énervent et qu’elle emploie le mot « injustice » systématiquement, vous pouvez en déduire que c’est ce qui la révolte le plus.

Pas la douleur, la peine, la mort ou la maladie, mais bien l’injustice.

Au-delà de ça, il y a aussi le non verbal.

Les signaux non verbaux

Ne les négligez pas !

  • Comment est-elle habillée ?
  • Quel est son environnement ?
  • Son niveau de vie ?
  • La façon dont elle se tient ?
  • Qui sont ses amis ?

Apprenez à vraiment cerner le profil de la fille qui est en face de vous, à comprendre ses réactions et à savoir ce qu’elle pense uniquement à travers les mots qu’elle emploie ou les gestes qu’elle fait.

Privilégiez le naturel, pas le coldreading

Ne cherchez pas à tout prix à placer votre cold reading.

Attendez le bon moment. Il faut que la conversation s’y prête.

Laissez-vous guider par la conversation et ne forcez pas.

Voyons un exemple :

Elle est en train de parler avec beaucoup d’émotion du mariage de sa meilleure amie, de sa robe et elle vous explique combien c’était beau.

C’est le moment de vous lancer :

« Oui j’imagine. C’est touchant de voir à quel point tu as l’air d’être une femme romantique. Tu es très fleur bleue n’est-ce pas ? »

Rien dans ce qu’elle était en train de dire ne peut laisser penser qu’elle soit réellement romantique, mais en tout cas, la conversation reste naturelle.

Et si elle vous parle de cet événement avec des étoiles plein les yeux, il y a peu de chances pour qu’elle vous contredise.

Le cold reading n’est qu’une pièce du puzzle

À notre époque troublée par la consommation relationnelle frénétique, les rencontres éphémères, Facebook et les sites de rencontres, il n’a jamais été aussi facile de rentrer en contact avec de nouvelles personnes.

Mais paradoxalement, il n’a jamais semblé aussi compliqué de créer des vraies relations. De proximité, de complicité et d’intimité.

En utilisant le cold reading, vous lui montrez que vous la comprenez et que vous êtes proche d’elle.

Vous lui faites sentir que vous arrivez à lire en elle et vous vous démarquez des autres mecs qui la draguent.

Mais à côté de ça, n’oubliez pas non plus de passer à l’action. Car à force de trop la comprendre, vous risquez fort de devenir son pote et de vous retrouver englué dans la friendzone.

Si c’est déjà trop tard et qu’elle vous parle comme si vous étiez son petit frère ou son pote gay, ne paniquez pas et lisez cet article qui peut encore vous sauver avec nos conseils pour sortir de la friendzone.

Donc quand vous la sentez réceptive, n’oubliez pas de vous rapprocher d’elle physiquement et de mettre en place votre kino escalation avec des contacts de plus en plus fréquents et de plus en plus intimes.

Il faut également que vos cold readings soient, eux aussi, de plus en plus intimes et débouchent sur une sexualisation de la conversation.

Reprenons la suite de notre exemple précédent :

« Mais oui j’en étais sûr que tu faisais bêtise sur bêtise avec ton chien. Je vois bien cette petite lueur espiègle briller dans ton regard, c’est quelque chose qui ne trompe pas. Je suis sûr que les hommes ne doivent pas s’ennuyer avec toi. Tu serais capable de beaucoup de choses par amour, je me trompe ? »

Si vous avez du mal et que vous ne savez pas trop comment vous y prendre pour sexualiser une conversation, vous trouverez des exemples dans cet article.

Et voyez jusqu’où vous pouvez aller.

Mais restez focalisé tout de même sur votre objectif final. Ce que vous voulez, c’est séduire une femme, pas uniquement faire des tours de passe-passe mentaux.

Donc, foncez !

Conclusion

Le premier avantage du cold reading, c’est qu’il permet d’injecter du fun et des émotions dans votre échange.

Ensuite, c’est une technique qui permet de tester l’intérêt de la fille que vous voulez séduire.

En effet, si elle rentre dans votre jeu, que vous ayez tort ou raison, il y a de fortes chances pour qu’elle ait un minimum d’intérêt pour vous.

Enfin, cela permet de vous enlever la pression d’un premier rendez-vous, car vous tenez une manière naturelle d’obtenir des informations sur elle.

En combinant le cold reading avec la sexualisation de la conversation et la mise en place des kinos, vous tenez le cocktail parfait pour séduire cette femme qui vous plait et lui faire passer une soirée inoubliable.

Et vous, avez-vous déjà testé avec succès le cold-reading pour séduire une femme ? On veut des exemples dans les commentaires.

Sylvain, le séducteur mentaliste.

Bann SMS1erRDV 1 Le Cold Reading : Une Technique Toujours d’Actualité En 2018 ?

Banner 50phrases Le Cold Reading : Une Technique Toujours d’Actualité En 2018 ?

Bann SexTalk 3 Le Cold Reading : Une Technique Toujours d’Actualité En 2018 ?

sextalk Le Cold Reading : Une Technique Toujours d’Actualité En 2018 ?

sms Le Cold Reading : Une Technique Toujours d’Actualité En 2018 ?

Lire la suite
Cliquer pour commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire plus Technique de drague