Carnet page 4 : Les Secrets de Conversation du Coach en Séduction

Publié dans Technique de drague par Sélim

carnet du coach Carnet page 4 : Les Secrets de Conversation du Coach en Séduction

Suite et fin de notre saga de l’été, les 5 pages du carnet secret du coach en séduction ! Afin de muscler vos conversations, de les rendre plus fun, plus passionnantes, je vous ouvre le carnet secret auquel ont accès mes coachés VIP.

Découvrez sans plus attendre le meilleur moyen d’intégrer votre passion pour le sport dans la conversation sans passer pour un boulet fan de foot devant sa télé !

La fille en face de vous n’a peut-être jamais vibré devant un match de foot de l’équipe de France, devant une finale Djokovic-Federer, devant une finale qualificative des collègues de Tony Parker pour les JO mais vous, le sport, ça vous rend fou et enthousiaste !

Tout comme vos deux ou trois entraînements par semaine, vos sessions de running seul ou avec vos potes, le sport est probablement un des piliers de votre vie et vous savez que vous allez en parler lors d’un premier rendez-vous.

Voici pour vous les 5 points qui me paraissent fondamentaux pour parler de sport avec une fille ! Lors de mes premiers rendez-vous, je sais à peu près que j’évoquerai ces 5 mini-fils de conversation !

Ce sont toujours des exemples très personnels que j’utilise, vous les adaptez à votre sauce, bien évidemment !

Retrouvez ici les premières pages du cahier secret du coach en séduction : page 1, page 2 et page 3 !

>> Accès IMMÉDIAT à la 5ème page du Carnet Secret : TECHNIQUES pour bien parler de votre JOB <<

Les sensations : pourquoi vous aimez le sport et la frustration des blessures

Chaque bonne histoire part du « pourquoi » !

  • Pourquoi est-ce que vous voulez lui parler de sport ?
  • Qu’est-ce que ça provoque chez vous comme sensations ? En vous ?
  • Physiquement, pourquoi ressentez-vous le besoin de faire du sport ?

Parler de mon besoin de sport me permet de mettre en avant mon lifestyle sans me vanter, d’expliquer que j’essaie de manger sainement (MYTHOOOO !), que j’ai besoin d’un sas de décompression pour ne pas tuer des gens aussi.

Après, toute cette discussion nous permet de dévier sur la discipline nécessaire du sportif, de voir comment la fille en face de vous envisage l’effort, la rigueur et la régularité. (des qualités nécessaires pour la femme qui partagera ma vie).

J’ai personnellement compris depuis longtemps qu’une fille qui n’aime pas souffrir et suer n’a pas sa place dans ma vie. (Là, c’est l’instant « qualification », le moment où j’explique MES critères de sélection d’une femme. Est-elle au niveau ? Ce sujet de conversation me permet de me positionner comme LE PRIX (cf les articles sur le prizing).

Généralement, j’en profite pour enchaîner sur la liste des blessures qui font de moi un mec en mousse : les fractures de fatigue, les déchirures musculaires, les pubalgies à la Vieira etc…

C’est le moment de ressortir les anecdotes sur le héros Bruce Lee, qui a fortifié son mental comme jamais alors qu’il était dans son lit pendant près d’un an à la suite d’une blessure.

J’aime bien aussi évoquer le risque de « la pire blessure qui pourrait t’arriver ».

Comme vous le voyez, l’idée c’est d’alterner toujours du très positif (les bonnes sensations), avec du très négatif (les blessures). On est là pour provoquer des émotions, pas pour s’échanger nos CV, ne l’oubliez pas !

Vos modèles, les athlètes qui vous ont fait rêver et les grands matchs

Le sport est l’opium du peuple. Ou les Anges de la Télé Réalité ou TPMP, comme vous voulez, mais je préfère le sport.

C’est le moment où je parle des grands moments auxquels j’ai eu la chance d’assister, au stade ou devant la télé :

  • L’incroyable 10-0 de la France face à l’Azerbaidjan à l’Abbé Deschamps
  • Le Doublé Coupe-Championnat de l’AJA en 1996 et la campagne européenne face à Zagreb, Dortmund
  • France 98
  • L’Euro 2000
  • La défaite en finale en 2006
  • Et les victoires de Marie-Josée Pérec, David Douillet, Djamel Bourras, des handballeurs, des rugbymen français…
  • Et Maurice Green, Usain Bolt, parmi les plus grands sprinteurs que le monde ait jamais portés.
  • Et le sacre des copines basketteuses à Bourges l’an dernier

A vous ensuite de lui renvoyer la balle comme au ping-pong : et elles, ses grands rendez-vous sportifs ? Les rencontres légendaires auxquelles elle a pu assister ? Quels souvenirs en garde-t-elle ?

C’est l’occasion d’embrayer sur les rencontres avec des sportifs !

Des autographes de sportifs ?

On s’entraînait à côté des pros à l’AJA et il n’était pas rare de croiser nos idoles, alors au sommet du football français entre 1994 et 1998.

Lilian Laslandes, Bernard Diomède (oui le champion du monde !), Sabri Lamouchi furent parmi mes premiers autographes de footballeurs.

Puis un matin où j’étais en retard pour ma rentrée en 5ème ou en 4ème, Lionel Charbonnier le gardien est entré dans le café où je m’étais arrêté prendre un jus d’orange.

J’ai longuement hésité, mais je l’ai abordé ! C’était bien plus facile qu’aborder des filles à cet âge-là, et j’ai eu mon premier autographe hors de l’abbé Deschamps.

Et ensuite, je conclus avec une histoire où je parle du nigérian Taribo West, géant vert qui est aussi passé par les mains du coach Guy Roux. J’avais un pote, Yves, au collège, on allait souvent squatter chez lui pour jouer aux jeux vidéos. Sa maman était une amie de la mère de Taribo West.

Et un jour, alors qu’il rendait visite à la mère d’Yves, il m’a signé un autographe « For my boy Sélim ». Ça, c’est des souvenirs d’enfance qui te marquent à jamais !

Ça me permet de rebondir sur des sujets plus sérieux comme l’exemplarité des sportifs, doivent-ils ou non chanter la Marseillaise, et ensuite on peut se marrer et dévier vers l’histoire de la sextape de Mathieu Valbuena… ce qui me permet d’entrer dans une phase de sexualisation plus poussée.

  • Les sextapes des sportifs
  • Les scandales sexuels de Zahia, Giroud, Vabuena, DeGea, John Terry, et à peu près tout le contenu du livre Sexus Footballisticus
  • La consommation de Suédoises d’Usain Bolt lors des JO de Londres
  • Le rythme sexuel légendaire de Teddy Riner (rumeurs ?)
  • Les mises au vert bien loin des familles et des WAGS

Tous ces sujets permettent de glisser tranquillement pour parler de sexe pendant un premier rendez-vous sans passer pour un pervers !

Retour au calme : L’importance du sport pour l’image de soi

Après cette phase un peu plus « sportive » de la conversation, je recommande généralement à mes coachés de revenir à un rythme plus calme, et de revenir à quelque chose de fondamental : les valeurs et la confiance en soi.

C’est le moment de parler des objectifs, de parler de persévérance, de parler d’estime de soi !

Un mec persévérant, avec un but dans la vie, qu’il soit professionnel ou sportif, ça attire les femmes toujours plus qu’un mec qui ne fait rien de ses journées.

Le sport : le second rendez-vous parfait ?

C’est le moment de porter l’estocade : après avoir parlé autant de sport, vous pouvez subtilement préparer votre timebridge, votre prétexte pour la revoir pour un second rendez-vous !

  • Allez-vous lui proposer d’aller voir un match ?
  • De venir vous encourager sur votre prochaine course ?
  • De venir à la piscine avec vous ce week-end ?
  • De lui donner un cours de surf ou de billard, d’échecs ou de poker ?
  • Et pourquoi ne pas aller faire du paddle avec elle sur le lac du coin ?

Attention à un point toutefois : certaines filles n’aiment pas transpirer devant les mecs, n’aiment pas être rouge tomate devant leur futur chéri.

Si elle rechigne à cause de cette raison… c’est plutôt bon signe, c’est qu’elle veut vous plaire et c’est le moment d’enchaîner sur le dernier sujet de conversation obligatoire, le travail !

>> Accès IMMÉDIAT aux TECHNIQUES pour bien parler de votre JOB <<

Sélim

13 COMMENTAIRES
  • Lisa dit :

    Moi je trouve ça toujours attendrissant un mec qui parle de son enfance, de ses moments de joie intacts ;)

  • Matchoper dit :

    C’est intéressant mais personnellement je préfère parler naturellement sans suivie d’étapes haha
    J’aurai aussi une question
    À chaque fois que je drague une meuf , elle me lance des shit tests à la con surtout en soirée
    Par exemple , elle me donne un ordre style  » apporte moi la bouteille sur la table » alors que je suis assis …genre voir si je vais faire le chien ou pas …je le fais pas en général
    Mais j’aimerai savoir comment vous les gars gérez ces situations parce que ça arrive souvent

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Dans ce cas, on ne parle pas vraiment d’étapes. AU contraire, ça reste très libre et dynamique. Et selon ce que la fille répond, tu peux partir dans des directions diffèrentes comme c’est détaillé dans l’article!

      Pour ton problème, il ne faut pas voir des shits tests partout. Tout dépend de la situation. Tu veux dire qu’elle te demande de lui payer un verre et en plus de le lui amener? Dans un contexte de soirée, n’offre jamais un verre tant que l’interet de la fille n’est pas fort, pas avant d’etre sur qu’elle ne soit pas là uniquement pour ça.

      Apres s’il s’agit juste de se lever et de prendre une bouteille, le subtil, c’est d’y aller et de discuter un bon moment avec d’autres filles en cours de route et de prendre tout ton temps, ça devrait lui passer le gout des petits jeux. ;)

    • Matchoper dit :

      Merci sylvain de tes conseils
      Le coup d aller voir d’autres filles est super haha
      J’ai l’impression de toujours de tomber sur des joueuses et j’aime
      Elles testent mes réactions
      Genre hier unet autre fille , je suis posé sur le canapé avec elle, personne pour nous embêter.
      Elle me sort pleins de trucs du style « tu prend trop de place sur le canapé » « en faite tes un dragueur »
      Tu vois ce que je veux dire sylvain haha mais toujours dans une atmosphère de flirt
      Je sais jamais si je la casse avec une bonne répartie au risque de la blesser ou ne rien dire

      Bref

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Non, tant que ça reste du flirt, inutile de la casser. Rentre dans son jeu. Visiblement, ce n’est pas pour casser le rapport mais au contraire pour se rapprocher de toi! Il faut le prendre comme des signes d’interet. ex : « Mais non je ne prends pas trop de place. C’est toi qui vient te coller sur moi. Dis le de suite que tu es folle de mon corps ;) »

  • Sylvain dit :

    Sélim,

    Le coup de parler de Taribo West en date, j’arrive encore à être espanté :) Utile même pour moi. Et les souvenirs de l’AJA contre Dortmund avec Vahirua, Verlaat et Laslandes! Dieu que c’est vieux. Il me semble que c’était l’année où on a gagné la C1, c’est dire…

  • Cassandre dit :

    Bonjour,

    Je ne voudrais froisser personne mais il y a vraiment des moments où ce que je lis sur ce site me fait mourir de rire. Je ne suis pas certaine que ce soit le but recherché mais bon, on n’a pas toujours l’occasion de se marrer dans la vie, alors autant en profiter.

    J’ose à peine imaginer ce que je penserais d’un mec qui me parlerait (dans la même conversation) de ses pubalgies (les plus jeunes peuvent aussi parler de leurs problèmes d’acné), du roman-photo Ribery-Zahia (abonné à Gala, le coach ?), sans parler de la grève des éboueurs de Naples. P’tain les mecs, vous êtes sérieux ou c’est un poisson d’avril avant la lettre ?

    J’ai vraiment échappé à ça ? J’en ai des sueurs froides ;-)

  • Clem 2.0 dit :

    Hey Sélim

    L’accès à la page, ça me fait penser, ça n’a jamais marché au final le lien vers le témoignage des 25 femmes pour les préliminaires, mais ça m’intéresse toujrous, il n’y aurait pas un autre moyen de l’avoir ? :p

    Bon sinon l’article est bien, mais pour l’instant je suis pas trop concerné ^^

  • Wizope dit :

    Salut Sélim;
    Super article comme toujours!
    J’avais une petite question pour toi … Hier c’était ma rentrée et qui dit rentrée dit nouvelles rencontre ! J’en ai profité pour aborder pas mal de filles. Mais il y en avait surtout une qui m’intéressait vraiment, on a bien discuté pendant une bonne partie de la soirée, quelques kinos et un énorme eye contact jusqu’à un NC et puis je devais partir de la soirée pour une obligation … Bref j’étais assez confiant et j’en ai profité pour lui envoyer un petit message juste apres à la Eros en mode c’était sympas de t’avoir raconter + un petit timebridge pour lui rappeler qu’il faudra qu’on se voit bientôt (un truc dont on avait parlé pendant la soirée )! Cependant je n’ai eu aucune réponse de sa part … :S
    Bref, c’était une jolie fille qui attirait pas mal de mecs je suis entrain de me dire que je me suis pe fait devancer dans la suite de la soirée ! T’en penses quoi toi ?
    Sinon NEXT Ahah

    • Sylvain dit :

      Hello Wizope,

      Tu as fait ce qu’il fallait. De toute façon si tu t’es fait devancer au cours de la soirée, tu devrais le savoir assez rapidement. Patiente un peu et tu verras bien si elle revient vers toi ou pas. Si tu n’as pas de nouvelles, tu peux tenter de la rappeler une fois et tu vois ce que ça donne.

      Prends le temps d’observer et de voir comment elle réagit. De toute façon, si vous etes au meme endroit, tu vas forcement la revoir :)

  • Lolololilolilolilol dit :

    Bonjor je sais que ce nest peut etre pas le bon endroit mais bon je suis en seconde et ya une fille qui m plait beaucoup mais elle est dans une autre classe que moi et je ne sais pas comment laborder ,aller la voir
    merci davance

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Le plus simple c’est d’essayer de voir si tu n’as pas des connaissances en commun. Si ce n’est pas le cas, ne t’embete pas trop. Attends une bonne circonstance ou tu es pres d’elle et aborde là en évoquant quelque chose qui vous entoure : les circonstances, un vetement ou peu importe quoi. De toute façon, ce qui importe, ce sera ta capacité a enchainer! :)

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)