Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Ryan Gosling vous montre comment aborder une fille dans un bar ! [scène expliquée]

Technique de drague

Ryan Gosling vous montre comment aborder une fille dans un bar ! [scène expliquée]

Ryan Gosling vous montre comment aborder une fille dans un bar ! [scène expliquée]

Ryan Gosling vous montre comment aborder une fille dans un bar Ryan Gosling vous montre comment aborder une fille dans un bar ! [scène expliquée]Dans la mythologie récente des films pour les players, il semblerait que Crazy Stupid Love soit passé devant Hitch dans le cœur de nombre d’apprentis séducteurs !

Steve Carell, Ryan Gosling, Emma Stone et Julianne Moore forment le carré d’as de cette comédie romantique qui a marqué les esprits en 2011.

On en profite pour décrypter pour vous la scène d’abordage où Jacob Palmer aborde la belle Hannah Weaver.

Découvrez cette vidéo en VOSTFR pour apprendre à aborder dans un bar comme Ryan Gosling dans Crazy Stupid Love.

Vous allez vous dire que votre coach en séduction est complètement fan de Ryan Gosling…

Un peu, mais c’est surtout que j’ai eu du mal à trouver des séquences efficaces et surtout disponibles sur Youtube parmi celles que vous m’avez suggérées dans l’article « Comment aborder dans le bus comme dans Blue Valentine ? » (N’hésitez pas à nous en souffler d’autres !)

Découvrez les 6 leçons de séduction de Ryan Gosling dans Crazy Stupid Love !

Soyez observateur !

L’opener d’opinion ? Pour quoi faire quand vous pouvez être observateur ? Là, Ryan Gosling va un peu plus loin que de la simple observation, il prend la première bribe d’information qu’il entend et rebondit dessus.

Ça, c’est de la vraie maîtrise de la conversation. Débarquer dans une conversation comme s’il connaissait déjà les deux filles… et l’air de rien, balancer un bon gros compliment juste après !

Choisissez toujours l’opener contextuel à l’opener d’opinion quand vous en avez la possibilité.

Soyez direct et assumez !

Dès sa deuxième phrase, il lâche la bombe « Et moi je trouve que c’est ta copine qui est sexy ». Parfait pour deux raisons :

  • La première, on rentre dans du direct game. On n’est pas là pour masquer nos intentions, il faut que ça aille vite pour le séducteur Jacob Palmer !
  • La seconde, c’est qu’il est direct en parlant à la copine d’Emma Stone, il ne s’adresse pas directement à elle, pour un effet de surprise, pour faire comme s’il l’ignorait.

C’est tellement agaçant quand on parle de vous alors que vous êtes juste à côté ! Agaçant, pas séduisant, je vous l’accorde… mais vous savez qu’on est là pour provoquer des émotions, et pas être logique !

Le mécanisme à l’œuvre ici, c’est simplement de déclencher une réponse émotionnelle chez Emma Stone ! Du genre « Oh il est gonflé, il ne me le dit même pas en face ! »

Résultat : elle réagit en le vannant. « Non, tu ne viens pas d’utiliser une pick-up line pourrie ? Quel âge as-tu ? »

Comprenez bien que le « quel âge as-tu ? » a pour but de le rabaisser, de le dévaloriser comme s’il n’était qu’un ado en rût utilisant des phrases de drague toutes faites.

Aborder un groupe de filles !

Et non pas une fille dans un groupe. Attention à la nuance ! Ici, Ryan Gosling fait preuve d’une grande dextérité en ne négligeant pas la copine de sa target Emma Stone.

Il s’adresse longuement à elle deux fois, puis la fait participer à la conversation, même si elle sait très bien qu’il ne la veut pas elle. Il ne cherche que son approbation, il ne cherche qu’à être en bon terme avec ce cockblock potentiel.

La preuve de la réussite de cette stratégie : « I love you ». Elle craque, elle fond, la meilleure amie d’Emma Stone fait bien plus que donner sa validation au séducteur !

La gestion du body language

Début de conversation, il est debout, elles sont assises. Un game parfait implique une fluidité intégrale dans le body language et dans le positionnement.

Il se met entre les deux filles, pour être entendu des deux, et ne tourne pas le dos à la copine. Ne surtout pas l’irriter pour qu’elle ne cockblock pas !

Au niveau du volume sonore, il doit parler plus fort au début, quand il est en hauteur, et les filles doivent faire un effort pour l’entendre.

Or, vous savez qu’il est de VOTRE devoir de faire en sorte que les filles se sentent à l’aise. C’est à vous de tout faire pour qu’elles soient dans les meilleures dispositions possibles.

Sa gestion du body language est parfaite : son mouvement « je prends une chaise » et « je viens à la barre monsieur le juge » est génial.

D’une, il se met au même niveau que les filles, de deux, il parle son langage d’avocat par deux fois dans la conversation.

Le fait de se mettre au même niveau permet de faire tomber un peu la pression physique, l’intimidation qui résultait de sa position haute. Même si ce n’est pas votre intention, quand vous êtes en hauteur, vous restez une menace physique pour votre interlocuteur…

Ce n’est pas de ma faute

Le séducteur Ryan Gosling est victime d’Emma Stone et il lui fait savoir. Ce n’est pas de sa faute à lui, ça fait deux heures qu’il est hypnotisé par sa beauté.

Les bons séducteurs sont comme lui victimes de la beauté des femmes, ne se contrôlent plus, ne sont plus maîtres d’eux-mêmes. C’est un très bon moyen de faire un compliment détourné à une femme !

Envoûtante, charmante, ensorcelante… à vous de trouver les synonymes pour décrire votre belle !

YOLO et le sens de l’urgence

C’est ce soir ! C’est maintenant ou jamais ! Voilà en somme le message de Jacob Palmer quand il drague Emma Stone dans ce bar.

« Tu vas vieillir… » pour inconsciemment lui rappeler qu’un jour, elle n’aura plus le choix des hommes couplé à la promesse d’une nuit de sexe incroyable, on retrouve complètement la partie sexualisation développée par Swinggcat dans Real World Seduction.

En présentant les choses comme ça, le dragueur prouve qu’il n’a pas peur du sexe, qu’il est confiant, sûr de lui, qu’il sait qu’il va la clouer au lit et qu’elle ne le regrettera pas. Une promesse de sexe de qualité !

Manque de bol, c’est peut-être un peu tôt pour Emma Stone qui n’est pas encore totalement conquise à ce moment-là… Peut-être un problème de calibration ? Trop direct pour la belle ?

L’histoire nous prouvera que rien ne bat la confiance en soi !

Question piège : et vous, à sa place, au moment où Emma Stone s’en va, vous réagiriez comment ?

Sélim

Bann SMS1erRDV 1 Ryan Gosling vous montre comment aborder une fille dans un bar ! [scène expliquée]

Banner 50phrases Ryan Gosling vous montre comment aborder une fille dans un bar ! [scène expliquée]

Bann SexTalk 3 Ryan Gosling vous montre comment aborder une fille dans un bar ! [scène expliquée]

sextalk Ryan Gosling vous montre comment aborder une fille dans un bar ! [scène expliquée]

sms Ryan Gosling vous montre comment aborder une fille dans un bar ! [scène expliquée]

Lire la suite
47 Commentaires

47 Comments

  1. Kev'

    23 janvier, 2014 à 15:49

    J’aurais pris le contact de l’amie, histoire de savoir où recroiser le chemin d’Emma :-)

    • Sélim

      23 janvier, 2014 à 16:30

      Bien vu Kev’ ! Probablement la meilleure chose à faire !

  2. Pamplemousse

    23 janvier, 2014 à 15:55

    Et ça c’est de la drague : http://www.youtube.com/watch?v=bb1eEl1-tzY ? ^^

    • Sélim

      23 janvier, 2014 à 16:26

      Ah… Cameron Diaz était encore une débutante… mais ne faisait pas encore le grand écart comme dans Cartel !

  3. Hanneman

    23 janvier, 2014 à 17:02

    Un passage excellent. Les scènes de drague sont bonnes et permettent de booster notre confiance.

    Rien à dire, R. Gosling assure dans ce film.

    Si la nana était partie, je lui aurais dit qu’elle n’assumait pas et que son amie se ferait un plaisir d’assumer pour elle ;-)

    Pour rester dans le sujet, voilà mes derniers abordages en bar :

    > (A 2 filles autours d’un tonneau ; je pensais me poser sur le même tonneau qu’elles en revenant du comptoir) :
    – Hey ? Mais vous m’avez piqué mon tonneau ? Va falloir le partager maintenant ! :-D
    C’est passé comme une lettre à la poste.

    > (A 3 filles en train de parler) :
    – Hey mais ça manque d’hommes à votre table !
    – Non (avec un signe de la tête qui veut dire casse toi)
    – (m’adressant à ces copines) Elle est toujours aussi désagréable ? :-)
    – Non c’est juste quand on l’emmerde.
    – (M’adressant à la méchante) Tu sais je suis sûr que tu peux être une fille super sympa quand tu veux bien.
    – Mais je suis une fille super sympa !

    Hop dialogue déverrouillé.

    • Sélim

      23 janvier, 2014 à 17:47

      Hello Hanneman !
      Depuis que j’ai vu Moi, moche et Méchant, j’utilise Grü comme référence pour les filles désagréables !
      PS : les tonneaux, au Barberousse ?

    • Hanneman

      23 janvier, 2014 à 17:53

      J’ai pas vu ce film, je connais donc pas la référence. Va falloir que je m’y penche du coup.

      PS : Non au O’Callaghan ;-)

  4. fred

    23 janvier, 2014 à 21:09

    Salut à tous et merci beaucoup à toute l’equipe ads pour vos articles toujours plus interessant les uns que les autres , je suis vos article depuis plus d’un an et il m’on été d’un tres grand utilité pour voir mon game d’un oeil nouveau , faire mon autocritique ( constructive biensur vu que j’ai pu changé beaucoup de point dont je ne soupconnais meme pas l’existence )

    Je suis plutot à l’aise avec la gente féminine beaucoup d’amie fille un bon social proof et un beau tableau ( de chasse , oui les femmes ne sont pas des proies ) , ami avec une fille depuis bientot (on est à la fac ensemble ) j’ai commencé a ressentir de l’attirence envers elle mais le truc c’est que j’ai l’impression que c’est réciproque mais qu’elle souffle le chaud et le froid j’avais des gros doutes mais il y a quelquejour on discuté et elle m’a raconté qu’un ami a elle lui a soudainement dis qu’il l’aimait et qu’ensuite elle a rigolé ( sauf que son histoire avait l’air inventé , elle ne sait pas mentir ) , elle ma ensuite demandé comment je réagirais si ca m’arrivé , et je lui ai répondu qu’honnetement je m’etais jamais posé la question et que sa dépendrais de la personne , du contexte et d’une éventuel attirance réciproque , sur le coup j’ai pas tilté mais juste apres jme suis rendu compte que c’etais quand meme louche .

    Bon ma question vous auriez pas un truc ( genre shit test de gars ) pour savoir si elle a une attirance pour moi tout en restant light j’ai pas envi de trop me mouillé au cas ou je me tapperai des films , jsui du genre aventureux et j’aurais bien trouvé une solution sauf que le contexte me permet pas de rester objectif alors je demande l’avis de proffessionnels aguéri que vous etes :D merci de votre ou vos réponse

    • Hanneman

      24 janvier, 2014 à 09:01

      @ Fred :

      Faut arrêter avec le coup de « j’aimerai bien savoir mais je veux pas me mouiller » :-)

      T’es un bonhomme, tu te jettes à l’eau et tu tentes de l’embrasser quand tu sens le moment. Si tu sens que c’est le moment, c’est qu’elle en a surement envie aussi.

    • lex

      24 janvier, 2014 à 11:47

      Fred : on ne peut pas avoir une femme sans risquer de la perdre ! Donc : drague la un peu plus ouvertement ^^

    • meggaboussol

      13 février, 2014 à 03:22

      a voir l’article comment draguer une amie.

  5. Peanuts

    23 janvier, 2014 à 22:46

    Et pour la partie ou il lui fait la scène finale de dirty dancing, ca marche ?

    • Sélim

      24 janvier, 2014 à 08:24

      Quand tu sais danser et porter une fille, ça marche à fond ! (Perso je le faisais dans des piscines, c’était plus simple !)

  6. Amaury

    24 janvier, 2014 à 13:49

    Youhouuuuu! Merci pour cette article, moi qui pars au ski ce soir avec mon ex-fac, je sens que je vais m’en servir :D

    • Sélim

      24 janvier, 2014 à 14:45

      Evidemment, tu n’oublieras pas de nous raconter Amaury !
      Bon voyage !

  7. Chuck_du77

    24 janvier, 2014 à 14:20

    Un article très intéressant. Le premier film de séduction que j’ai vu et franchement il m’a foutu un claque. D’où ma demande quand tu as fais ton défit du mois de mai Sélim comment séduire comme Ryan Gosling à laquelle tu as très bien répondu. Depuis j’ai regardé certains de ses autres films (drive et the notebook énorme). Il a une classe exceptionnelle et dégage une confiance en lui incroyable. Il nous montre comment prendre un élément et engager la conversation c’est incroyable. Il a aucun SP, il y a la pression sociale etc mais il s’en fou. Et comme tu le dis il s’adapte à la fille, elle va devenir avocate très bien il utilise un langage juridique. Ce qui est très fort aussi c’est qu’il reste très mystérieux. Bref c’est un exemple parfait de l’alfa. C’est mon inspiration principale pour le game.

    • Sélim

      24 janvier, 2014 à 14:44

      Et c’est une bonne idée de s’inspirer de lui ! Rage, énergie, charisme : on peut tout lui trouver !
      Bon week-end, Chuck !

    • TheMagician

      24 janvier, 2014 à 19:20

      Je vais me forcer à regarder des comédie romantique, moi qui déteste ça tu viens de me motiver.
      Sélim m’a déjà poussé à regarder Blue Valentine, je m’attendais au gros cliché sentimental à la con et au final j’ai été agréablement surpris !

      Le fait d’y trouver un intérêt  » mater  » Ryan Gosling y est peut être pour quelque chose , mais c’est instructif tout en restant ludique alors pourquoi pas !

      Allé les boys, on appelle une meuf et on lui propose une soirée comédie romantique histoire d’avoir l’air bien gay :D

    • Sélim

      24 janvier, 2014 à 20:08

      C’est un peu ça oui… Encore faut-il savoir bien choisir ses comédies romantiques.
      Genre Blue Valentine, tu finis, t’es déprimé.
      Un peu dans le même genre, le rêve brisé : « Revolutionary Roads », les retrouvailles de Di Caprio et Kate Winslet. PARFAIT. Génial !
      Have fun !

  8. RainMan

    24 janvier, 2014 à 22:03

    Je suis tout à fait d’accord, Ryan Gosling reste vraiment un modèle en terme de séduction, c’est cool de voir que vous partagez cet avis sur ADS.
    Je vous encourage à continuer les articles comme celui-ci ou celui de Blue Valentine qui était stylé aussi

    • Sélim

      24 janvier, 2014 à 22:16

      On va essayer de trouver d’autres idées, d’autres films, n’hésitez jamais à nous souffler des idées quand vous sentez que ça peut valoir le coup !
      Bon week-end RainMan !

  9. BTP38

    25 janvier, 2014 à 00:03

    Un autre truc qui m’a fait tilté dans cette scène : aborder, draguer, c’est marrant, même si à la fin il se prend un râteau :-)

  10. Maxcou

    25 janvier, 2014 à 13:54

    Salut à toute l’équipe !

    Merci infiniment pour cet article, décidément, faut arranger une rencontre entre Ryan et Sélim xP Il n’y a plus le choix ahah
    Je voulais vous poser une question: comment aborder et séduire une fille qui est avec sa famille ?
    Parce que l’autre jour, j’ai échangé des EC et sourires avec une fille magnifique (une 10/10 si vous préférez)… qui était avec sa petite soeur et ses parents… donc je n’y suis pas allé!

    Merci à toute l’équipe !

    • Sélim

      25 janvier, 2014 à 18:50

      La prochaine fois, ce sera la bonne Maxcou !

  11. Rising

    25 janvier, 2014 à 19:30

    Il a tout bon. Il possède une confiance en lui INCROYABLE. C’est un vrai Male Alpha. Qu’elle reste ou qu’elle parte c’est du pain béni pour lui.
    C’est le Prize et c’est tout.
    Super article.

  12. BTP38

    25 janvier, 2014 à 20:42

    Enfin bon il aurait eu une sale gueule ca aurait fait un tout autre effet…

  13. Bourbon

    25 janvier, 2014 à 23:25

    Bon petit comment à propos de ton lien vers la drague dans le bus…
    Ya un truc qui marche vraiment vraiment vraimennnnnt super dans les transports en commun…Vous êtes assis ou debout d’ailleurs à côté d’une nana écouteurs dans les oreilles, vous également… globalement pas facile l’interaction…
    Et là vous sortez votre téléphone (tactile de préférence) et vous lancer une partie de morpion, vous jouer le premier et lui passer le téléphone de facon naturelle, elle va vous regarder, vous souriez naturellement… et après à vous de gerer … si vous gagner vous enlevé un écouteur (et faites en sortes qu’elle le voit et qu’elle comprenne que vous allez lui dire quelque chose –> importance massive de maîtriser ses expressions faciales –> gambler montre quelques exemples dansun autres contexte dans stealth attraction) et vous entamer la conversation… si vous perdez vous faîtes pareil mais essayer de jouer sur l’humour genre « tu m’as pris au dépourvu aussi j’étais pas prêt pour une partie de morpion »… et voilà

    • Sélim

      26 janvier, 2014 à 10:17

      Sublime !
      J’ai envie de faire un article sur les openers assistés par des écrans, ou des jeux.
      Le morpion, j’adore, vraiment bien joué !
      Bon dimanche Bourbon !

    • Bourbon

      26 janvier, 2014 à 19:52

      Ahah oui ca serait une super idée ! Le morpion je l’ai field tester dans les metros parisiens et dans les metro/bus de Turin ca marche super !
      Un autre article à faire serait la drague en bibliothèque j’en est une ou 2 pas mal des punchlines!

    • Sélim

      27 janvier, 2014 à 08:25

      On n’a pas déjà la bibliothèque universitaire ? Checke le moteur de recherche pour voir…

  14. goldman

    27 janvier, 2014 à 17:19

    Cool! j’étais un de ceux qui ont proposé ce film je crois.
    Vraiment ces analyses Sélim apportent merci à toi!

    Ce qui me frappe c’est la vitesse de la répartie de Ryan. Dans Hitch c’est pareil…
    Moi qui est fait du théatre d’impro c ultra dur de répondre si vite en calibrant aussi bien (un vrai tueur) où à moins de prendre de sacrés habitudes peut etre… vous en pensez quoi ? réel ou cinéma ?

    • Sélim

      27 janvier, 2014 à 17:35

      Hello goldman, réel. Pas cinéma. C’est une habitude.
      Eros en soirée : mitraillette. Je ne vais pas me lancer des fleurs, mais il est rare que fasse à quelqu’un je sois sec, avec plus aucune phrase ou vanne à lâcher.
      Quand tu vois la vie comme une scène géante, avec ton rôle à jouer, tu n’as plus qu’à l’écrire et le vivre en permanence !

    • goldman

      28 janvier, 2014 à 13:57

      Excellente réponse ;)
      Merci!

  15. BTP38

    28 janvier, 2014 à 12:01

    Par contre j’ai pas très bien compris ce qu’il voulait dire par « you are a double negative »…

    • Jason Kerozene

      19 février, 2014 à 18:44

      VOICI CE QUE JE CROIS COMPRENDRE :

      C’est pour souligner l’autisme avec lequel elle répond toujours non, il retourne sa négation pour en faire une affirmation (il lui défonce le bouclier en quelque sorte ! ^^).

      […]
      Lui : « Je vous offre un verre ? »
      Elle : « Non »
      Lui : « Vous dites souvent non ? »
      Elle : « Non ».
      (non + non = oui).

      Vient alors sa démonstration (sous forme de plaidoirie puisqu’elle se vante d’être quasi-avocate), Gosling dit deux fois la même chose, la première fois sous la forme d’une affirmation, la deuxième fois sous la forme d’une double négation (pour montrer l’équivalence). Ce qu’elle remarque en lui disant « c’est une double négation ! » et sur quoi il rebondit pour lui dire qu’elle aussi est une double négation, comme deux « non » qui s’annulent ensemble pour dire « oui ».

      Lorsqu’il rajoute : « Alors, je vous offre un verre ? », elle est coincée, quoi qu’elle réponde, il est a deux doigts de gagner la partie d’échec … raison pour laquelle elle préfère soudainement partir ! :)

    • You

      10 mars, 2014 à 09:06

      Dans le film il me semble qu’il « je ne pense pas que vous ne… Pas » il utilise une doublennégation en fait

    • Sélim

      10 mars, 2014 à 09:16

      Ah oooops ! Merci You !

  16. Luc

    24 février, 2014 à 12:31

    imaginez le meme mec, exactement la meme approche mais gros/moche avec un style de geek. je connais deja le resultat, ce serait pas le meme

    • Sélim

      24 février, 2014 à 13:00

      Encore faut-il le tenter, plutôt que de l’imaginer… On ne dit pas que tout a un taux de réussite de 100%, on encourage à essayer, à se forger sa propre opinion…

    • Jason

      24 février, 2014 à 17:29

      D’autant plus qu’il s’agit là de cinéma, et que par définition c’est une mise en scène, une histoire scénarisée, préparée et donc nécessairement éloignée de la réalité qui, elle, s’écrira en temps réel, sans obéir à une trame pré-établie d’avance. Vois cette scène comme la source d’une inspiration, pas comme la fidèle traduction du réel (même si elle est écrite, à mon sens, sur du papier à musique).

      Les films, et tout particulièrement les comédies, sont justement là pour nous galvaniser, nous proposer une théorie, un point de vue qui parfois nous semble inaccessible. Et ce faisant, d’une certaine manière, ce sont des oeuvres qui nous séduisent elles aussi. Gros, petit, moche, beau, tous ces critères sont à définir au sein d’un tout.

      Prend José Garcia, physiquement il est assez loin des canons masculins, pourtant il fait partie des acteurs que les femmes trouvent « séduisant ». Prend Florence Foresti, on peut pas dire que ce soit une HB10, et pourtant elle excite un paquet de mecs. La séduction, c’est un peu du domaine du paranormal, c’est de l’alchimie (attention hein, si Garcia et Foresti ont la côte, c’est tout de même pas par hasard !).

      ADS, c’est notre pierre philosophale, c’est le chemin vers la chrysopée masculine. Maxx, Lex, Selim et les autres ont le pouvoir de prendre des types en mousse, comme toi ou moi, et d’en faire des surfeurs d’argent dans un océan de gonzesses ! ;)

      PS : Je suis un peu gros (sans être obèse), je suis un peu geek (sans être l’heureux possesseur d’un guerrier niveau 300 sur World of Warcraft, mais je vis avec mon temps avec la technologie qui l’accompagne), j’ai un physique relativement ordinaire, mais je fais du sport, je prends soin de moi, je m’habille avec gout et j’ai des passions que j’aime partager, et il y a des filles à qui ca plait. Pas besoin d’être Ryan Gosling pour jouer, la seule règle quand on drague, c’est d’être bon perdant.

    • luc

      24 février, 2014 à 19:05

      justement je donne ma propre opinion
      j’aborde beaucoup, je vois des mecs aborder y compris des potes et j’ai une petite idee sur le sujet. j’ai pas mal d’experience des femmes aussi, je suis plus age que vous et ai connu pas mal de femmes dans ma vie. avec des copains on s’amusait a faire des tests en boite a une certaine epoque (les trucs que tu vois sur youtube sous categorie).
      bon j’ai parlé des bars/boites, dans d’autres circonstances tu peux jouer sur d’autres plans. deja en boite tu sais pas causer

  17. Yacine

    11 mars, 2014 à 23:49

    Salut à tous, j aimerais savoir qu il est le titre de la chanson quand il fait sa démarche d homme alpha dans la première seine ou il aborde les deux demoiselles ! Merci de votre réponse !

    • Sélim

      12 mars, 2014 à 07:44

      Aïe… aucune idée. Essaie de trouver les crédits du film / la bande originale du film !

    • lex

      12 mars, 2014 à 12:15

      Yacine : aucune idée, mais : sur google, tu peux taper Crazy Stupid Love musique », et tu les tentes toutes sur Youtube… Désolé, j’ai pas mieux !

  18. thomas

    11 mai, 2014 à 11:49

    j’aimerai partagé plus vite par facebook tu peu me chercher sur mon adressse….

    • lex

      11 mai, 2014 à 12:24

      Thomas : ce genre de chose est payante.

  19. Damien

    26 février, 2017 à 21:17

    Salut l’équipe !

    Comme d’hab, un super article ! A sa place, je resterais parler un peu avec la copine d’Emma Stone après qu’elle soit partie, pour sympathiser, essayer de m’en faire une alliée avant de quitter le champs de bataille. [Jusqu’ici, je crois que c’est ce que fait Ryan Gosling, non ?] On sait que les filles parlent énormément entre elles, alors inutile de lui demander ses coordonnées (trop needy), mais pourquoi pas prendre ses coordonnées à elle et en profiter pour organiser un rendez-vous (le poly-date?)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire plus Technique de drague