5 Techniques pour Aborder Facilement une Fille en Soirée

Publié dans Technique de drague par
ArtDeSeduire.Com

5 technique aborder fille en soiree 5 Techniques pour Aborder Facilement une Fille en Soirée

Le premier pas. Ce premier pas toujours si difficile à faire, cette phrase d’accroche à trouver pour parler à la fille de vos rêves en soirée.

C’est votre voisine de table, c’est la cousine d’un ami rencontrée à un apéro, c’est une collègue d’un autre service qui danse près de vous pendant un afterwork : cette inconnue, vous voulez l’aborder, mais vous ne savez pas comment faire.

J’ai décidé de vous dévoiler les 5 techniques d’approche les plus simples pour aborder une fille en soirée.

Au commencement était le verbe ? Mon c** ! Vous pouvez maîtriser la parole, le flow, le LOL ou la subtilité comme un dieu, je peux vous garantir que ça ne vous suffira pas pour aborder cette fille qui vous plaît tant : la base, c’est le regard, le contact visuel !

Technique 1 : l’eye contact prolongé

Elle s’appelait Gabrielle et était belle comme (complétez par le canon qui vous plaît). Je la vois, grande, avec ses cheveux bouclés. Elle discute avec son groupe de 3 ou 4 copines, je suis à côté, à 3 mètres, avec mon groupe de 3 ou 4 copines.

Je la fixe, d’un regard léger, tout en souplesse… (la vérité, c’est que je suis myope, donc je regarde toujours plus intensément… Le risque, c’est de passer pour Guy Georges.) Commence un ballet de regard, un jeu à la Disiz « J’ai repéré que tu m’as repéré ».

Peu importe ce que je lui ai dit, une phrase d’accroche probablement bateau, l’essentiel était fait. Le mystère existait. L’attirance était née. Elle se demandait pourquoi je la regardais comme ça. Elle pensait qu’on se connaissait peut-être déjà.

Au bout d’un moment, je crois que j’ai pris mes testicules afin d’aller l’aborder : « Écoute, tu ne fais que me mater depuis tout à l’heure, ça me flatte, mais je suis timide… »

Elle a explosé de rire. « Mais non, c’est toi qui me mates comme un pervers depuis tout à l’heure ! »

Ainsi commença une aventure très sensuelle qui se prolongea pendant quelques semaines, le temps qu’elle se trouve un mec.

Variantes à cette manière d’aborder

Le contact visuel, l’eye contact en anglais reste la base d’une interaction avec une femme. Sans lui, pas de discussion possible.

Ambiance énervée (mais avec le sourire) : « C’est moi que tu regardes gratuitement là ? Tu sais que mon agent fait payer pour ce genre de prestations ? Allez, 20 euros et on n’en parle plus. Ben oui, 20 euros, je suis mannequin dans l’agence de mannequins moches, on n’est pas super bien payés… »

Ambiance mystique (LOL inside) : « Tu peux éviter de me regarder dans les yeux stp ? Ça touche directement le fond de mon âme et je ne veux pas que ton regard chafouin vienne corrompre ma pureté, tu vois ? Je ne sais pas moi, regarde mes cheveux blancs, mes jolis pieds de jogger, ma cambrure…»

Technique 2 : le coucou

À ne pas confondre avec le « Coucou, tu veux voir ma b*te ? », on laisse ça aux Internets. La technique du coucou, faire un petit coucou avec la main, un signe de la main, est une technique d’approche hautement efficace et développée par Eros.

Considérant que l’eye contact ne suffisait pas à avoir la certitude que c’est bien vous que la fille regardait, et pas un autre mec derrière vous, il a repris cette base de la politesse pour en faire une technique d’abordage.

Comment ça marche ? Il regarde la fille, lui fait coucou, et là, deux scénarios possibles.

Scénario 1 : La fille lui rend son coucou et il peut l’aborder détendu. « Salut, tes parents ne t’ont jamais appris à ne pas faire coucou aux inconnus ? Imagine que je sois un Albanais dans Taken 1 ou 2 ? Tiens d’ailleurs, est-ce que ton père c’est Liam Neeson ? »

Scénario 2 : La fille ne répond pas à son coucou mais l’a vu. « Salut, tes parents ne t’ont jamais appris la politesse ? Ça me rend trop triste, je pensais qu’on allait se faire coucou, qu’on allait se marier à Vegas demain et passer notre vie ensemble, mais une fille qui n’a pas le sens de l’humour… Tiens, tu connais une blague, là, tout de suite ? Je suis en plein traitement par la rirothérapie… »

Scénario 3 : la fille lui rend son coucou mais bizarrement, genre comme une princesse. « Oh mon Dieu ! Ca fait depuis 1997 que je cherche la réincarnation de Lady Di ! C’est toi, tu fais coucou exactement comme elle ! J’ai tellement de questions à vous poser, Princesse, depuis ce temps ! »

Ça vous paraît débile comme manière d’aborder une inconnue ? C’est tant mieux. Le flirt n’est pas une activité logique. La drague ne demande pas d’avoir le cerveau branché, mais le cerveau vif et créatif. Ces techniques d’introduction à la conversation vous demandent de pouvoir enchaîner par la suite : un seul mot d’ordre pour aborder et tenir une conversation, culture et curiosité. Oui, ça fait deux…

banner parler aux femmes 5 Techniques pour Aborder Facilement une Fille en Soirée
banner parler aux femmes 5 Techniques pour Aborder Facilement une Fille en Soirée
Banner 50phrases 5 Techniques pour Aborder Facilement une Fille en Soirée
Banner 50phrases 5 Techniques pour Aborder Facilement une Fille en Soirée
Bann TechniqueAstucieuse v2 5 Techniques pour Aborder Facilement une Fille en Soirée
Bann TechniqueAstucieuse v2 5 Techniques pour Aborder Facilement une Fille en Soirée
banniere 2 5 Techniques pour Aborder Facilement une Fille en Soirée
banniere 2 5 Techniques pour Aborder Facilement une Fille en Soirée

Technique 3 « Salut, tu es sur Tinder ? »

Issue d’une discussion géniale avec des copines. Le passage qui suit risque de choquer les yeux les plus chastes, ces mots sont sortis de la bouche de jeunes femmes charmantes.

« Mais putain mais Tinder c’est de la merde là ! J’ai l’impression que je me fais de moins en moins draguer à Paris bordel ! L’autre jour, un bouffon me matche sur Tinder « Ah, toi aussi tu étais au Faust ce soir ? Si je t’avais vue, je t’aurais abordée ! » Mais mon c*l ! Ils sont tous là les yeux dans leurs petits téléphones au lieu de nous parler ! On leur fait peur aux mecs ou quoi ? Graaaaaah ».

Ce n’était pas un requin, mais bel et bien une jeune femme qui me livrait son désarroi face à la montée en puissance des modes de rencontres « virtuels ».

Chez Artdeseduire, on ne juge pas, on ne recommande rien en particulier : chacun se débrouille avec sa zone de confort et le mode de communication qui lui sied le mieux. Néanmoins, voici deux manières d’aborder une fille en soirée qui découlent de cette conversation.

« Salut, tu es sur Tinder ? »

Réponse 1 : « Oui pourquoi ? » « Oui et alors ? » « Oui pourquoi, tu m’as croisée dessus et ça n’a pas matché ? »

Réponse 2 : « Non, sur Happn », « Non, sur Adopte », « Non, les sites de rencontres c’est de la merde, je ne cherche pas un plan cul »

Si la réponse est positive, à vous d’enchaîner en prenant le contrepied.

« Cool, mais j’avoue que je manque de temps pour le virtuel, je préfère t’aborder en vrai. En plus, je ne suis pas photogénique alors qu’en vrai je suis beau gosse ;) Enchanté, Jean-Kevin. Et toi ?

Si la réponse est négative, à vous de rebondir dans le bon sens.

« Voilà, tu n’es pas sur Tinder, c’est pour ça que j’ai décidé de t’aborder en vrai, avec de la vraie peur et du vrai contact visuel, prêt à me prendre un vrai râteau comme les conquistadors des années 70-80-90, genre mon père, qui risquait à chaque fois qu’il abordait une fille de se faire humilier. Tiens, ça me fait penser, je ne sais même pas comment ils se sont rencontrés tes parents… »

Technique 4 : Jean-Michel parano

Une de nos préférées. Une technique pour aborder une fille qui marche très bien au bar, ou quand vous faites la queue pour le vestiaire. Débrouillez-vous pour être devant la fille, puis retournez-vous.

« Ça va les filles, c’est bon, d’accord, je me retourne. Voilà, vous pouvez vraiment voir si les traits de mon visage sont aussi gracieux que mon cul. Je vous vois mater depuis tout à l’heure, je tiens à vous préciser que je ne suis pas un objet, OK ? »

À prononcer avec un max de sérieux… et attendre la réaction de la fille ou des filles. Entrent-elles dans le jeu ? Vont-elles penser que vous êtes bizarre ? Si vous pensez que vous allez passer pour un mec bizarre, c’est probablement parce que le delivery n’est pas bon. Votre manière de « jouer ce personnage » n’est pas la bonne si vous voyez qu’elles ne vous suivent pas dans votre délire. Manque d’énergie, manque de crédibilité…

Une alternative moins compliquée, un peu moins folle ? Au bar, ça marche aussi, différemment. Ambiance film d’espionnage et Game of Thrones. Vous avez commandé un mojito et elle aussi ?

« Oh ça va, je la connais la combine… Tu vas attendre que j’ai le dos tourné pour échanger nos verres, m’empoisonner et me voler ma carte bleue pour t’acheter de nouveaux cheveux / ongles / seins / Louboutin. Tu travailles pour quel pays, Tatiana ? »

Technique 5 : la meilleure technique pour aborder, la plus spontanée…

Je dois vous avouer que malgré toute la créativité dont nous faisons preuve en soirée, rien n’est plus agréable que l’improvisation.

Alors oui, comme d’habitude, je vais vous dire d’aller faire du théâtre, d’aller prendre des cours d’improvisation, de regarder des séries comiques et même de vous refaire l’intégrale de Seinfeld, de H, de Friends ou de How I met Your mother pour la qualité des dialogues et la variété des situations.

  • La meilleure technique pour aborder, c’est de ramasser le téléphone de cette fille à côté de vous quand il vient de tomber.
  • C’est de lui céder votre place une fois que vous avez fini de commander au comptoir. « Après vous ».
  • C’est de l’aborder dans la file d’attente avant de rentrer en boîte. « Mais vous faites tellement de bruit, tu crois qu’ils vont vous laisser rentrer ? Vous allez couvrir le bruit du DJ ! Au moins vous avez l’air fun, vous vous connaissez comment ? »
  • C’est de jouer au mec qui vient de perdre une épaule quand elle vous bouscule sur le dancefloor. « Ahhhhhhh mon épaule en mouuuuuuusse, je vais mourir si tu ne me fais pas immédiatement un bisou magique sur la jouuuuuue ! »

Vous l’aurez compris, la meilleure technique pour aborder une fille, c’est de n’avoir jamais aucun schéma pré-établi, de ne pas vouloir absolument placer tel ou tel opener ou phrase d’accroche toute faite. Rien de plus important que la flexibilité et l’observation. Saisir l’instant présent. Saisir la brèche, la faille pour vous y engouffrer. Vous développerez ce sens de l’observation avec le temps…

Mais si vous n’avez pas 10 ans à consacrer à la drague en soirée, je ne peux que vous inciter à vous procurer la méthode ABC (Afterworks, bars, clubs) pour aborder et séduire une fille en soirée.

Tout est dans cette vidéo :

==> Comment Aborder et Séduire les Jolies Filles en Soirée !

Si vous êtes déterminé à comprendre ce qui attire les femmes et ce qu’elles attendent vraiment d’un homme, vous devez regarder cette vidéo !

Sélim, votre coach en séduction

23 COMMENTAIRES
  • Elom dit :

    Toi, Selim, tu es mon dieu

    • Sélim dit :

      Tout doux…
      C’est beaucoup, un dieu… (et surtout, je n’en ai jamais vu, donc on va garder la tête froide ;)

    • Khnoum dit :

      Sélim, au poker on dit que lorsque l’on ne voit pas le fish à la table, c’est que l’on est le fish.

      Du coup, si tu n’as jamais vu Dieu…

    • Sélim dit :

      Ahah. Merci pour ce fou rire matinal.
      Merde. Je suis le dieu des poissons ?
      (pour la blague : revoir l’épisode de South Park avec Kanye et le « gay fish »)

    • Mercure dit :

      Selim, aime-tu les bitonnets de poisson ?

  • William dit :

    Bonsoir, super article, encore merci Sélim !

    Généralement, les bars-boites ou je vais il y a tellement de monde, on se pousse, dûr pour l’eye-contact, il faut vraiment que notre target nous voie au bon moment..

    L’EC + l’approche spontanée est pour moi les meilleures !

    Sinon, une fille qui m’a bousculé samedi dernier, je lui ai demandé si elle avait une bonne assurance ou avocat je ne sais plus. Mais elle m’a regardé hautainement, que faire ? J’ai été démoralisé d’un coup par son regard et je n’ai rien continué. (boite assez hype et branché, les filles sont toutes HB et assez hautaines), comment redondir là dessus vu que c’est à 50% des cas je dirais ?

    Dire qu’on plaisantait en nice guy ou la neg directement ?

    Stay fun ! ;)

    • Sélim dit :

      Hello William,
      dans le cas de la fille qui tire la tronche et ne capte pas la vanne,
      soit tu passes ton chemin « Je reviens, je vais te prendre un truc à boire. Arsenic ? ça te va ? »
      ou un truc encore plus direct : « Le coup de l’avocat. Ben ouais. J’avais que ça pour t’aborder ce soir… »

      Garde la pêche !

    • William dit :

      Ok ! Autant la jouer direct pour le coup !

      Oui toujours ! Merci sélim.

  • Maréchal_Darsh dit :

    J’ai reçu le double eye contact d’une HB 8 au boulot et après quelques échanges de mails professionnels, je l’ai daté dans la foulé et elle a acceptée direct sans qu’on se connaissent plus que ça.

  • djedje dit :

    @Khnoum « Sélim, au poker on dit que lorsque l’on ne voit pas le fish à la table, c’est que l’on est le fish. »
    Ton message me fait penser à la réplique d’introduction du film « Les joueurs » avec Matt Damon et Edward Norton, je pense que tu connais le film non ?

  • tarima dit :

    Salut! Vous êtes des boss les gens de la tram ADS. C’est dans des jours que je réalise a quel point je suis nul par rapport a vous! En tout cas merci vraiment pour tout le boulot que vous faites. En tout cas ça me motive a progresser encore et encore pour … Avoir votre tchatche un jour qui sait!

    • Sélim dit :

      Hello tarima,
      je ne te souhaite pas tant d’avoir la tchatche que de trouver une fille avec qui tu te sentiras bien :)
      Bon week-end !

    • Spiegel dit :

      « je ne te souhaite pas tant d’avoir la tchatche que de trouver une fille avec qui tu te sentiras bien :) »
      C’est beau… je like… :)

    • Sélim dit :

      Mais ouais. Je suis en pleine phase romantique en ce moment. J’ai envie que le monde entier soit love et que la paix règne sur le monde.
      #idéaliste

    • Spiegel dit :

      J’espère que ton rêve se réalisera Sélim… mais on aura tous passé l’arme à gauche d’ici là…
      #cynique lol

    • tarima dit :

      Lol! Merci Selim mais la je suis plus en mode drague automate qu’autre chose …

  • bat dit :

    j’adore les coucous d’Eros , on dirait un enfant dans une cour d’école c’est le top !
    pour avoir cité H y’en a une de Jamel  » chez moi j’ai un clicclac je dors du côté clic tu dors du côté clac ?  »
    c’est sur la spontanéité c’est bien mais lorsque la fille n’est pas receptive , comment réagir ?

    • Sélim dit :

      Sublime la référence à H et le clic clac. Comment j’ai pu l’oublier celle-ci ?
      Si la fille n’est pas réceptive, tu essaies juste de lui dire « t’inquiète, ça va bien se passer. Parfois je suis drôle, parfois je suis pertinent, parfois je suis drôle. Et toi, tu connais d’autres adjectifs sympa ? Si ta pire ennemie de maternelle devait te décrire, elle dirait quoi ? »
      Roulez jeunesse !

  • Jean-carmel dit :

    T’est pas un DIEU mais un génie oui

  • La poupée qui dit non dit :

    Ok. Je viens de passer quelques secondes à faire coucou comme une débile devant mon pour savoir si je faisait des coucou normaux ou des coucou LadyDi. Aoutch…

    (ah, et sinon: un mec avec une répartie et un sens de l’humour comme dans les exemple, je tombe direct. #teamweirdos)

  • NIB dit :

    Bonjour Sélim, au fait je suis actuellement obsédé d’une fille,mais qui ne parvient toujours pas à donner une réponse qui pourrait me satisfaire,elle me dit:qu’elle est en couple avec un gars.Les rdv je les ai proposé mais,négatif.Coach j’veux à tout prix réussir ma conquête,que dois-je faire dans une telle situation?j’ai tenté le FO un moment et ma présence ne lui passait plus inaperçue elle me saluait mais celà ne m’interesse pas.Mon vrai problème c’est de sortir avec cette fille qui me plait.Aidez-moi svp!

    • Sélim dit :

      Hello NIB ! TU fais la sourde oreille, là…
      Elle a déjà un copain, elle a l’air de ne pas vouloir en savoir plus sur toi, laisse tomber !

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)