« T’es Bonne », et 5 Autres Compliments à Faire à une Femme

Publié dans Technique de drague par
ArtDeSeduire.Com

Compliments femme Tes Bonne, et 5 Autres Compliments à Faire à une Femme

« Les femmes jouissent d’abord par l’oreille » – Marguerite Duras

Moyen des plus sûrs pour arriver à ses fins en matière de séduction, le compliment, ou plutôt le compliment juste, possède des vertus insoupçonnées.

Le problème ne consiste cependant pas tant à leur en faire mais de savoir COMMENT leur en faire dans un monde où la flatterie sévit à tous les coins de rues – merci réseaux sociaux, mauvais dragueurs et copines complaisantes.

Découvrez comment illuminer leurs journées en 5 leçons !

 

Leçon n°1 : Un compliment en dit beaucoup sur vous

Un compliment n’est jamais vraiment anodin. Un peu comme un cadeau, il forme une sorte de trait d’union entre son auteur et son destinataire.

Parler des autres c’est toujours parler de soi-même. Lorsque vous dévoilez ce qui vous plaît chez une fille, vous dévoilez conjointement une part de vous-même.

Un compliment doit ainsi faire appel à votre moi profond, à votre sensibilité.

Faites de vote target votre muse, votre source d’inspiration et partager cette petite voix intérieure qui vous a poussé à aller lui adresser la parole contre vents et marées.

À vous de faire l’effort de savoir reconnaître ce qui vous touche pour ensuite être en mesure de le verbaliser (son sens du style, la délicatesse de son port de tête, la finesse de ses chevilles…).

Nommer le beau et le bon ne passe cependant pas sans améliorer son vocabulaire et ses références.

Efforcez-vous de sortir de la dichotomie « belle/moche ; j’aime/j’aime pas » afin d’étoffer vos options.

[À « jolie », vous pouvez préférer pléthore d’épithètes : gracieuse, exquise, sophistiquée, délicieuse, adorable, raffinée, etc.]

Corollaire : la valeur de ce que vous dites est directement corrélée avec la valeur de ce que vous êtes

Avant même d’ouvrir la bouche, le premier compliment que vous adressez à une femme c’est de faire un effort sur vous-même.

Si vous êtes élégant, lui dire que vous la trouvez soignée prendra encore plus de valeur. Si votre lifestyle est au niveau, elle prendra d’autant mieux l’attention que vous lui portez, etc.

Leçon n°2 : Un compliment se doit d’être assumé

Le but premier d’un compliment est d’afficher vos intentions, d’insuffler un soupçon de tension sexuelle dans un échange. Cette fille vous plaît, vous voulez lui faire savoir.

Si vous vous persuadez qu’il s’agit de « faire plaisir » à l’autre, ne vous étonnez pas de vous retrouver en friend zone.

Si vous recherchez une forme de validation, attendez un renvoi d’ascenseur ou si vous vous exprimez avec fébrilité, vous envoyez d’entrée la balle sur le parking.

Rappelez-vous qu’assurance rime avec confiance, et que la confiance en soi les femmes aiment ça.
Et rien de tel pour assumer ce que vous dites que de le dire avec sincérité.

Peu importe ce qui vous attire chez cette fille, elle doit sentir que vous ne trichez pas quand vous la complimentez, qu’il émane presque comme une sorte de naïveté chez vous.

Cette authenticité viendra souvent pallier bien des maladresses.

Attention il ne s’agit pas d’offrir votre cœur sur un plateau, mais de partager un peu de votre vérité le temps d’une réplique.

Corollaire : la simplicité n’est pas nécessairement un vilain défaut

Certes un brin d’originalité ne fait jamais de mal, mais si vous insufflez ce qu’il faut d’énergie et d’intensité (i.e. le combo regard de pub pour parfum assorti de courts silences dans la conversation), un compliment ne passera jamais pour terne et sans valeur.

Un « T’as l’air cool/ T‘as l’air différente/ J’aime beaucoup ta démarche » équivaut largement à tous les alexandrins du monde en guise d’introduction.

Leçon n°3 : Un compliment doit d’être précieux

En vertu du principe que tout ce qui est rare est cher, il est important de distiller vos louanges avec parcimonie – ou autrement dit, taper peu mais taper fort.

Aucun compliment ne doit être gratuit.

Une avalanche de compliments lâchés de but en blanc fera dans le désordre :

  • planer le doute sur votre sincérité (en quoi sont-ils mérités ?)
  • donnera l’impression que vous dites ça à toutes les femmes
  • ou au contraire que vous n’en rencontrez pas souvent (syndrome du petit garçon devant le sapin de Noël)
  • traduira un manque de retenue
  • mais surtout (SURTOUT) tuera dans l’œuf le désir naissant

Le désir se nourrit en effet du mystère, de l’incompréhension, du doute. Si vous vous abandonnez sans avoir livré bataille, vous affichez alors une valeur nulle aux yeux de votre target.

À vous d’équilibrer vos conversations avec ce qu’il faut de piques (légères et de bon goût cela va sans dire) : appliquez grosso modo le ratio 80% de taquineries – 20 % de compliments, ou tenez-vous à la règle de trois : un compliment en guise d’opener, un compliment pour sexualiser l’échange, un compliment juste avant de l’embrasser.

[Bon attention il ne s’agit pas d’être radin non plus, un compliment donné comme ça au hasard, sans arrière-pensées, ça fait toujours plaisir, tout comme les petites attentions (post-it sur le frigo, tag au rouges à lèvre dans la salle de bain…), à condition d’avoir le bon timing et de ne pas en abuser.]

Corollaire : un compliment doit être calibré sur le degré d’intimité de l’échange

Un compliment se doit d’être proportionné, il doit obéir à une forme de gradation. Exit donc dans le premier quart temps toutes les envolées sentimentales et les tirades un peu trop crues.

Non une fille avec qui vous avez passez en tout et pour tout quelques heures (douche comprise) n’est ni parfaite, ni ne mérite à ce stade les clefs de votre jardin intime. Gardez ça pour plus tard.

Leçon n°4 : Un compliment doit être valorisant

En voilà une belle lapalissade… à ceci près que dans les faits les compliments des uns et des autres ont vite tendance à tous se ressembler.

Pour être valorisant un compliment doit faire sentir à une femme qu’elle est différente, spéciale, unique – d’autant plus avec la génération Y, qui bien que conformiste en diable est obsédée par cette idée.

À moins de vouloir ajouter votre nom à la longue liste des flatteurs anonymes ou de sortir la punchline de la décennie, inutile de vous attarder sur l’évident.

Typiquement bannissez tout ce qui a trait à ses yeux ou sa taille (« Tu as de yeux magnifiques » ou « J’aime beaucoup les filles avec de grandes jambes» sonnent aussi plat que ça en a l’air), elle aura entendu ces réflexions 10 000 fois auparavant.

[Dans le même ordre d’idée sur les applications et sites de rencontre, démarquez-vous de la masse en évitant de vous attardez sur les photos attrape-likes qui sont postées uniquement pour flatter leur égo – la pose booty x leggings, celle en maillot de bain, celle avec un animal de compagnie…]

Axez plutôt vos compliments sur les efforts qu’elle a fait pour se rendre plus désirable : ses mains si elle a fait une manucure, ses fesses si elle squatte, ses accessoires si elle est de sortie, etc.

Votre sens de l’observation doit tourner à plein régime.

Ne négligez cependant pas son lifetsyle et sa personnalité au fur et à mesure que vous faites connaissance, c’est tout aussi aphrodisiaque.

Mieux, complimentez-la publiquement (sauf si bien entendu elle est déjà entourée d’une cour). Montrez-lui que vous êtes fier d’être en sa présence devant le reste du monde – et pas que sur les réseaux sociaux, voire pas du tout sur les réseaux sociaux.

D’une part cela dénote une bonne dose de confiance en soi, de l’autre cela active les mécanismes du désir mimétique.

Exemples : arrêtez-vous devant une vitrine dans la rue, rapprochez-vous d’elle, regardez-vous et dites-lui que vous allez mieux ensemble que Brad et Angelina ; quand elle est sur son 31 devant vos potes et ses copines, faites-lui remarquer que vous la trouvez particulièrement ravissante, etc.

[Note à ces couples qui passent leur temps à se chamailler en public et limitent leurs marques d’affection à la sphère privée : tentez l’inverse pour voir.]

Corollaire : le pouvoir du compliment à retardement

Se rappeler de certains détails d’un rendez-vous à l’autre et les rebalancer l’air de rien permet toujours de marquer un max de points – sur son apparence, mais aussi (et c’est peut-être plus important encore) des infos qu’elle a divulguées brièvement sur elle.

[Bon point également pour le toujours très efficace « Ah mais t’es encore mieux que dans mes souvenirs »]

Leçon n°5 : Un compliment doit mettre à l’aise

Un compliment peut surprendre ou déstabiliser sur le moment, mais in fine il a pour objectif de créer un lien, une sorte de complicité.

[« Avec toi le temps passe vite », « J’aurais aimé te rencontrer plus tôt », « Jamais je ne m’ennuie »…]

Pour ce faire les femmes ont très souvent besoin de se sentir rassurées. Nombreuses sont en effet celles dont la perception de leur propre personne diffère du reste du monde, notamment chez celles qui dans la vie se contentent d’être belles.

N’hésitez donc pas à la valoriser pas rapport aux autres sans pour autant vous montrez médisant (du style « Ce soir la moitié des convives te regarde… et l’autre moitié fait semblant de ne pas te regarder ») ou à complimenter ses imperfections qui la rendent unique (taches de rousseur, fossettes, grain de beauté…).

Ses imperfections, et pas ses défauts comme on l’entend trop souvent.

La complimenter que ce qu’elle n’aime pas à raison chez elle, c’est prendre le risque de vous voir exposer son mépris en retour.

Un compliment peut aussi provoquer le sourire en se voulant délibérément exagéré, ringard ou gentiment transgressif.

[« Là, maintenant je suis comme K.Maro je veux une femme like you », « Ravi de voir que t’as un QI supérieur à ton tour de poitrine », « Franchement t’es beaucoup plus bonne que la plus bonne de tes copines », « Si tu avais une sœur jumelle c’est quand même toi que je choisirais »…]

Même topo au lit, là aussi grande source d’insécurités. Au stade des préliminaires, si vous descendez dans « la prairie parfumée » lui glisser à l’oreille qu’elle est « bonne » lui permettra de se lâcher en toute sérénité – et accessoirement ouvrira les vannes du dirty talk.

Corollaire : le pouvoir de persuasion des compliments

Selon le bon principe de l’engagement et de la cohérence, rien de mieux pour amener une personne à se comporter d’une certaine façon que de la traiter de cette même façon.

Vous souhaitez découvrir son côté audacieux, spontané, passionné ? Commencez par la complimenter sur son côté audacieux, spontané, passionné.

Oh et pour conclure, si par le plus grand des hasards vous vous voyez offrir un compliment (après tout vous êtes-vous aussi pas mal dans votre genre), rappelez-vous qu’un simple « merci » reste la meilleure façon de l’accepter.

 

Bonus : on a retrouvé une vidéo sur la chaîne Youtube Artdeseduire, qui présentait quelques astuces pour bien faire un compliment aux femmes ! N’oubliez pas de vous abonner EN CLIQUANT ICI pour ne rien rater du retour imminent des vidéos d’Artdeseduire.com !

 

Aurélien, répond à tous types de compliments dans les commentaires. Tous mes articles ici.

banner parler aux femmes Tes Bonne, et 5 Autres Compliments à Faire à une Femme
banner parler aux femmes Tes Bonne, et 5 Autres Compliments à Faire à une Femme
Banner 50phrases Tes Bonne, et 5 Autres Compliments à Faire à une Femme
Banner 50phrases Tes Bonne, et 5 Autres Compliments à Faire à une Femme
Bann TechniqueAstucieuse v2 Tes Bonne, et 5 Autres Compliments à Faire à une Femme
Bann TechniqueAstucieuse v2 Tes Bonne, et 5 Autres Compliments à Faire à une Femme
29 COMMENTAIRES
  • Fyekow dit :

    Merci pour cet article, il tombe à pic ! (d’ailleurs en ce moment ils tombent tous très bien, y’a une vibe qui se crée!)
    J’aime bien le compliment « t’es adorable », ça en dit un peu mais pas trop et c’est une bonne base je trouve, mais après c’est personnel :-)
    PS : toujours un petit pincement au coeur en voyant une vidéo de Lex :/

    • Sélim dit :

      PS : pareil, on a hésité à la mettre, on a hésité à les supprimer, mais on s’est dit qu’on devait perpétuer sa légende… C’est notre manière de faire vivre son héritage et de lui rendre hommage…

    • Clapier dit :

      Non , il ne faut pas les supprimer! Même de la haut il nous fait encore part de sa sagesse….
      Et bon article comme d’habitude :)

    • Aurélien dit :

      Salut Fyekow,

      « T’es adorable », je trouve que c’est un peu trop intime dans un premier temps – je ne dis pas qu’il faut pas le dire (ça a un petit côté déstabilisant plutôt bienvenu), juste que je préfère garder ça pour plus tard.

      Merci pour ton com.

    • Fyekow dit :

      Ah, au contraire je trouve pas, je trouve que ça change vraiment des « t’es belle » et je trouve que c’est justement pas trop intime, bon après j’utilise pas que celui-ci et d’ailleurs j’en utilise vraiment peu mais bon :)

      @Selim : je pense aussi que vous devriez les laisser, c’est important après ce qu’il a pu nous apporter à tous.

    • Aurélien dit :

      « T’es belle » ça sent la virginité quand même non ? :)

      Après ouais on est d’accord ça dépend des points de vue et de comment c’est dit.

    • Sylvain dit :

      Moi j’aurai dit des compliments sur tout à part ce qui est vraiment trop évident :)

    • Juan (cristobal) dit :

      ouais c’est personnel pour nicolas dolteau

    • Aurélien dit :

      Ryan Gosling le place très bien dans CrazyStupidLove. Emma Stone ça inspire en même temps…

  • Le Marginal Magnifique dit :

    Riche, pertinent, bien écrit : du bon boulot !

  • DiegoStar dit :

    Au top ton article, Sélim !

    Sur les sdr, ça marche aussi ? Je trouve que c’est assez difficile de faire un compliment à part sur sa conversation…
    Tu aurais un article dessus ? J’ai recherché, je n’ai pas vraiment trouvé mon bonheur !

    • Aurélien dit :

      Sélim ou le Platini d’ADS !*

      Quand tu converses, tu reçois des info ? À toi d’en faire bon usage (« t’as l’air passionnée, on a des gout en commun, etc »)

      * Platini réputé pour son coup de pied légendaire et à qui il arrivait que l’on lui attribue le but même lorsque ce n’était pas lui qui avait tiré

    • Sylvain dit :

      Hahaha! Donc toi tu es un peu Cavani. Tu marques les buts mais personne ne le remarque plus! ;)

    • DiegoStar dit :

      Haha, vraiment désolé Aurélien je crois que je vais prendre un rdv avec ophtalmo !

  • Clément dit :

    Bonsoir,

    Avant tout : très bon article sur un sujet peu commun mais important !

    Je viens vers vous au sujet de ma dernière rencontre : le premier sujet aussi problématique dans ma vie^^

    De nature confiant avec les filles
    (discussions faciles en rendez-vous, pas de soucis avec les kinos, negs, etc. moment en couple bien gérés, etc …)

    Ca me fait bizarre de demander de l’aide à la communauté d’ADS pour la prem’s
    Mais j’ai vraiment besoin de direction/conseil dans le cas présent !

    Je suis (j’étais) du genre à ne pas aller trop vite en besogne (histoire de ne pas enfreindre la « vitesse limite du code de la route de la séduction »)

    En gros, ce côté loup solitaire (mais bien en compagnie d’une fille, je pense au 1+1=3), pas du genre à vouloir la voir tous les jours ou lui écrire toutes les 5 minutes un SMS.

    Ce détachement étais une bonne chose : j’ai pu confirmer le « fuis-moi, je te suis ».
    D’ailleurs, c’est ce qui m’avait fait confirmer le « suis-moi, je te fuis » (je n’ai jamais pu resté trop longtemps avec quelqu’un de trop collant au début…)

    (surtout que mon métier faisant que je ne savais pas ou j’allais me trouver 1 an après).

    ….

    Dorénavant, je suis bien posé, j’ai l’envie de construire quelque chose.

    J’ai rencontré une fille, superbe mentalement
    Nos vacances ont fait que pendant 4 semaines, c’était échanges de SMS de temps en temps mais passionnés (des romans pour elle^^)

    On s’est vu le week-end dernier : très bien passé : l’atmosphère a fait qu’ « on l’a fait » !

    Beaucoup de valeurs en commun, délires en commun, bases communes

    C’est décidé : si je devais me caser, ce serait avec elle !
    (si je me voyais dire ça il y a 3 mois, je rigolerai…)

    Bref, beau projet, bien parti !

    ….

    Mais j’ai l’impression d’être tombé sur quelqu’un comme moi il y a quelques temps
    (et j’avoue être perturbé !)

    Impossible de se voir cette semaine (ça m’arrangeait^^)

    Ce week-end je ne serai pas dispo

    Donc je lui propose lundi ou mardi prochain (normal quoi ^^)

    Hier, elle me répond (léger délai de réponse) : pas possible pour elle de se voir la semaine, « ça va être trop juste » :

    – à cause du boulot : elle finit à 18h15… certes, (moi, 18h30), en quoi cela empêche un afterwork ?
    – mais elle n’hésite pas à dire qu’elle va aller ce soir faire du shopping jusqu’à tard en ce soir

    Je ne sais même pas si elle se rend compte de ce qu’elle dit
    Je précise que dans 1 an, elle part pour 6 mois au Canada (et bim, comment construire quelque chose avec cette échéance qui fait peur ?)

    1) Je ne l’explique pas
    C’est parce qu’elle est du style un peu vieille fille (ses parents sont tout, sa mère est sa meilleure pote, impossible de ne pas voir son père a plus de 3 jours d’intervalle) ?

    2) Que faire ? (on ressent la détresse haha)

    – immédiatement : ne pas répondre à son SMS (certes, par dépit^^), est-ce une bonne solution

    – avec elle, comment bien lui dire les choses ? et quoi lui dire sans prendre le risque de la perdre tout en la faisant réagir face à son comportement ?

    ….

    Bref, je suis hors de ma zone de confort ^^

    • Aurélien dit :

      Salut Clément,

      Applique la règle dite du Ryan Gosling (terme inventé par mes soins il y a quelques secondes) : si Ryan Gosling lui proposait un rendez-vous que crois-tu qu’elle ferait ?
      => ben elle ne trouverait pas moult excuses et prétextes, elle s’arrangerait pour venir

      « C’est décidé : si je devais me caser, ce serait avec elle ! »
      => NON, on ne décide pas ça après avoir couché avec elle une fois
      => tu vois bien que cela te perturbe et te rend moins lucide

      Ce serait facile de te dire de nexter… Joue la cool et détaché (pas d’élan mélodramatique, pas d’attitude needy), et si vraiment ça continue comme ça next.

      Bonne chance.
      A.

  • J'enpeuxplus dit :

    Bonjour, Bonsoir, je suis actuellement avec une fille qui s’est fait abusé par un de ses ex, j’en subi toutes les conséquences, elle ne veut pas consulter, et malgré tout ça, je sais que c’est the one, celle avec qui je veux passer le restant de ma vie, le problème étant qu’il y a pas mal de tensions en rapport avec ce qu’elle a vécu, je ne sais plus quoi faire, j’en pleure et je crois que je commence a sombrer dans la dépression, je sais qu’ici vous me direz qu’il y a pleins d’autres filles, mais le fait est que je l’aime comme un fou, je suis prêt a tout pour elle, même a lui décrocher la lune si c’était humainement possible, du coup je ne sais pas quoi faire, continuer sachant que je risque de devenir dépressif, ou arrêter pour le même résultat?

    • Sylvain dit :

      Hello J’enpeuxplus,

      Effectivement, le pseudo a l’air d’etre approprié. Evidemment, on pourrait te dire de nexter car c’est une fille à problèmes mais visiblement, ça, tu le sais déjà. Et tu es déjà bien trop engagé pour ne pas y laisser de plumes quelle que soit la solution choisie.

      Donc je t’invite à un recul stratégique et à changer ton point de vue. Evite de rentrer dans le syndrome du sauveur. Si elle ne veut pas se faire aider ni par toi ni par un médecin compétent, tu ne pourras rien faire. Donc accepte là tel qu’elle est avec ses lubies et ses problèmes et ne t’engage pas totalement.

      Inutile de devenir dépressif car c’est quelque chose que tu ne controles pas. La seule chose sur laquelle tu as un controle total, ce sont tes reactions. A toi de faire en sorte de ne pas te laisser atteindre. :)

    • J'enpeuxplus dit :

      C’est quelque chose que je ne contrôle pas mais je me vois faire des choses que je ne faisais pas, donc je le vois arriver, mais c’est pas une histoire de syndrome du sauveur, c’est surtout histoire que je veux pas l’abandonner, surtout que je ne sais pas si elle a des idées noires derrière la tête, elle ne veux rien dire, elle est complètement traumatisé…

    • Sylvain dit :

      Dis toi simplement que si elle ne fait rien pour faire changer cette situation, c’est tout simplement qu’elle se complait dedans. Si la souffrance devient trop grande, elle se décidera à agir. L’esprit humain fonctionne ainsi :)

  • Kheldar dit :

    Hello,

    J’aime ta plume Aurélien. Tes tournures de phrases et ton vocabulaire riches me feront toujours sourire et rendent tes articles si agréables à lire :)

  • Lisa dit :

    Susurrer à l’oreille comme Géraldine Pailhas et Fabrice Lucchini dans le film « Le coût de la vie »^^

    Sympa l’article, Aurélien!

  • Tamtam21 dit :

    Bonjour,
    Félicitations pour ce site instructif et ces articles très bien écrits !

    J’ai une question simple : est ce qu’un homme est nécessairement amoureux de son meilleur coup ? Où est ce que ça n’a rien à voir ?

    Merci de vos avis !

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Hum je pense que ca n’a rien à voir! Un homme n’aura pas envie de perdre son meilleur coup mais ce ne sera pas forcement la meilleure personne pour tomber amoureux !

  • willy dit :

    bonsoir selim j ai un gros probleme et j ai besoin de tes conseils car je suis un grand fan je sort avec une femme vierge depuis 10 mois et je n »arrive pas a la convaincre de faire l amour avec moi j ai tout essayé mais sa peur l empeche de le faire moi je l aime beaucoup mais cette histoire est en train de tué notre amour car moi j ai envie de faire avec elle apres 10 mois d’attente sans touché aucune femme j aimerai des conseils de ta part que dois je faire la laissé ou continué avec elld malgré mes envies ???

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)