Troubles de l’Erection : les Causes de l’Impuissance… Et les Solutions

Publié dans Sexualité par
ArtDeSeduire.Com

troubles erection conseils 2 Troubles de l’Erection : les Causes de l’Impuissance... Et les Solutions

Les troubles de l’érection, après l’éjaculation précoce, sont une des peurs les plus répandues chez les hommes. Imaginez : elle est là, en face de vous, nue et très excitante mais rien n’y fait : impossible de bander.

Pourquoi ? Pourquoi n’arrivez-vous pas à avoir une érection en face de cette bombe ? Pourquoi est-ce que vous n’arrivez pas à bander suffisamment ou à maintenir une érection de qualité ? Comment lutter contre les troubles de l’érection et l’impuissance ? Je vous dis tout dans cet article.

La première fois que ça t’arrive, tu es là comme un con. Tu sais que ça existe, les troubles de l’érection, l’impuissance, l’éjaculation précoce : tu as déjà lu tout ça dans les magazines pour hommes.

Mais quand ça t’arrive A TOI, que ta teub reste honteusement molle devant cette fille qui donne tout avec sa bouche et ses mains pour te réveiller, c’est dur (ben non…), voire honteux.

Face aux troubles de l’érection, on ne sait généralement pas où se mettre, on ne sait pas comment réagir parce qu’il paraît que « les hommes, ça bande toujours », « les hommes, ça a toujours envie de baiser ».

C’est un mythe, OK ? Qu’on se mette d’accord tout de suite, que vous soyez un homme ou une femme qui lit cet article pour mieux gérer les troubles de l’érection de son chéri : les hommes ne sont pas des machines.

Même si vous avez l’habitude de faire l’amour une ou plusieurs fois par jour, même si vous avez toujours eu la réputation d’être un chaud lapin, un jour, l’impuissance passagère, ça peut vous toucher.

Face à une inconnue, face à votre chérie, la régulière, l’officielle, celle que vous aimez pourtant : vous vous dites que vous devriez bander, vous vous persuadez que vous devriez être excité mais rien n’y fait, malgré tout l’amour que vous avez pour elle.

Allez, on se serre les coudes entre bonhommes, ça arrive à tous depuis la nuit des temps. La légende Brassens a même mis les troubles de l’érection à l’honneur dans une de ses chansons : « Fernande »

Les paroles ?

Quand je pense à Fernande, Je bande, je bande
Quand j’ pense à Félicie, Je bande aussi
Quand j’ pense à Léonor, Mon dieu je bande encore
Mais quand j’ pense à Lulu, Là je ne bande plus
La bandaison papa, Ça n’se commande pas.

Faut-il incriminer Lulu pour cette absence d’érection ? Un peu… mais pas que !

Les dysfonctionnements érectiles sont liés à de multiples facteurs dont nous allons parler juste après.

Troubles de l’érection : ça touche qui ?

TROUBLES ERECTION AGE 1 Troubles de l’Erection : les Causes de l’Impuissance... Et les Solutions

D’après les chiffres dont on dispose, les difficultés à bander touchent TOUS les hommes, toutes les tranches d’âge au moins.

Ce n’est pas qu’un déclin lent qui viendrait avec l’âge, les jeunes sont aussi touchés.

Ce trouble est un phénomène courant dans la population masculine : on estime que 8 % des 20-29 ans ont des troubles de l’érection, 11 % de 30-39 ans, 15 % à 40-49 ans, 22 % à 50-59 ans, 30 % à 60-69 ans et 37 % après 70 ans. (Source : un article sur les crèmes contre l’impuissance).

Confessions intimes : ça m’est arrivé une fois de n’avoir qu’une mi-molle (mi-dure, appelez ça comme vous voulez) quand j’étais encore puceau, vers 16-17 ans. Puis une fois vers la fin de la vingtaine, alors que la fille était sublime, elle a mis une heure à me « réveiller » ; j’avais honte, elle se sentait moche alors que ça n’avait bien entendu rien à voir avec elle…

Mais j’ai vu des potes incapables de bander en plein milieu d’un plan à plusieurs, d’autres se vider de leur sang au moment d’enfiler la capote.

Ce que je veux vous dire, c’est que si ça vous arrive, c’est certes chiant, mais vous n’êtes VRAIMENT pas seul, au vu du nombre d’articles disponibles en ligne sur ce sujet.

Les troubles de l’érection et l’impuissance : pas la même chose

DYSFONCTION ERECTILE Troubles de l’Erection : les Causes de l’Impuissance... Et les Solutions

Une brève définition : que sont les troubles de l’érection ? On a deux soucis principaux quand on ne bande pas, ou pas assez.

  • L’impuissance : c’est le fait de ne pas bander, le fait de ne pas réussir à avoir d’érection
  • Les dysfonctionnements érectiles : c’est le fait de ne pas réussir à bander assez dur, ou pas assez longtemps. C’est ce qu’on appelle généralement « bander mou ». En termes médicaux, on parle d’incapacité à « maintenir une érection de qualité».

Parmi les troubles érectiles, il y a aussi l’éjaculation précoce, mais ce n’est pas le sujet de cet article.
Je vous recommande néanmoins d’aller jeter un œil à cet article médical qui fait un lien entre impuissance et éjaculation précoce. (ici)

Victime de troubles de l’érection : comprendre les causes

PROBLEMES ERECTIONS Troubles de l’Erection : les Causes de l’Impuissance... Et les Solutions

C’est l’un des points les plus importants. Comprendre les causes de ces troubles de l’érection qui vont commencer par vous surprendre (la première fois), puis vous inquiéter vraiment (si ça continue), et vous faire du mal psychologiquement si ça persiste.

Au-delà de votre égo qui va prendre une patate, une bonne droite, une grosse gifle (« Eh merde, je ne bande plus, je ne suis plus un homme viril… »), vous allez flipper de ne plus satisfaire votre compagne, et de la blesser elle aussi.

Le cerveau est rapide pour établir des scénarios catastrophe : « Je ne la satisfais plus, elle va me tromper pour trouver un mec qui bande dur, elle va me quitter ».

Malheureusement, la femme en face de vous souffre aussi, et elle est mal informée elle aussi, pas au courant des causes des dysfonctionnements érectiles :

  • Elle croit que c’est de sa faute « je suis grosse et moche, il ne me désire plus »
  • Elle croit que vous la trompez : « il n’a plus de jus pour moi, plus d’énergie, il doit en baiser une autre, avoir une maîtresse »
  • Elle croit que vous ne l’aimez plus et que vous ne voulez plus lui faire l’amour, que votre amour est mort, et que votre couple va se désintégrer.

Prenez le temps de lui expliquer les causes de votre impuissance passagère. Voici une liste non-exhaustive des causes des troubles de l’érection :

Trop bu : l’alcool, c’est bien connu pour faire dormir les bébés (sorry…) et le rhum pour les grogs, pareil, ça casse en deux, ça fait dormir. Le problème, c’est que l’alcool endort aussi votre sexe. Et malgré tout l’entrain de cette jolie fille que vous venez de ramener chez vous après une soirée endiablée, vous risquez de devoir attendre le réveil pour que les effets de l’alcool se dissipent et vous rendent une érection de qualité. « L’alcool rend impuissant en altérant à la fois les vaisseaux, les nerfs et la sécrétion de testostérone par les testicules », prévient le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue.

Trop de gras dans les artères : cholestérol ou diabète, alimentation trop riche, le gras et la qualité de l’érection ne font pas bon ménage…

Trop de cigarettes : c’est écrit sur les paquets « fumer augmente les risques d’impuissance », et si j’étais Ministre de la santé, je collerais des dessins de bite molle en plus des photos de poumons de cancéreux. (oui oui, je sais, je manque de tact…)

Le vélo et les selles rigides : j’ai trouvé cette information flippante ! Si vous voulez draguer une femme de sportif, je vous conseille celles des coureurs cyclistes, du coup. D’après cette étude sur les troubles de l’érection, « Les selles étroites et rigides du vélo réduisent de 30 à 60% la circulation du pénis »

Les causes psychologiques aux troubles de l’érection : Les soucis psychologiques sont, de très loin, les premières causes de troubles de la sexualité chez l’homme. Qu’il s’agisse de stress au travail, d’angoisse, de fatigue, d’un deuil ou de problèmes conjugaux, ces contrariétés ont un effet dévastateur sur la vie sexuelle. « Une dépression c’est une envie de rien, donc pas envie de sexualité »

Ça peut aussi venir d’un déséquilibre hormonal, comme dans le cas d’un manque de testostérone, ou vous pouvez être victime de troubles de l’érection si vous avez de l’hypertension artérielle.

« L’hypertension artérielle rend les vaisseaux moins souples, les corps caverneux du pénis qui sont comme une éponge absorbent alors moins bien le sang qui arrive, la verge se gonfle moins » explique le Dr Sylvain Mimoun. Il est aussi possible que ce soit les médicaments que vous prenez contre la tension qui soient à l’origine des troubles érectiles.

Que faire immédiatement quand on a une panne et qu’on ne bande pas ?

TROUBLES ERECTIONS Troubles de l’Erection : les Causes de l’Impuissance... Et les Solutions

Chez Artdeseduire, on est toujours partisan du « connais-toi toi-même ». Si vous ne vous connaissez pas, si vous ne vous écoutez pas, votre corps va vous parler et va vous envoyer des messages très forts.

L’absence d’érection fait partie de ces messages d’alarme, envoyés par votre système.

Le jour où ça ne se lève pas comme d’habitude, n’ayez crainte. Recevez humblement ce message et avouez-vous ce qui ne va pas.

Etes-vous stressé ? Travaillez-vous trop ? Manquez-vous de sommeil ? Avez-vous une hygiène de vie globalement toxique (bouffe, alcool, drogue ?)

Est-ce plutôt psychologique selon vous ? (plus envie d’elle, elle a trop changé, trop de stress au travail, la tête ailleurs, angoisses diverses, soucis liés à l’argent, à la maladie, à l’avenir ?)

L’essentiel, c’est de ne pas vous mentir, et de ne pas mentir à votre compagne ou votre partenaire du moment. Et si vous ne voulez pas que ça dégénère en crise durable : parlez-en. La communication est la clef, comme toujours.

Oui, vous êtes toujours un homme, même après une panne. Oui, vous êtes toujours un homme, même avec des troubles de l’érection. La plus belle qualité de l’homme, c’est de lutter, de résister, de refuser la fatalité.

Vous pouvez faire quelque chose. Vous n’allez pas baisser les bras ! On vous aide à relever la tête (et pas que) dans la partie suivante ! Tous ensemble tous ensemble, eh, eh !

Les solutions face aux troubles de l’érection

SOLUTION TROUBLE ERECTION Troubles de l’Erection : les Causes de l’Impuissance... Et les Solutions

Voici un florilège de conseils trouvés çà et là sur le web pour lutter contre vos pannes sexuelles et reprendre confiance en votre virilité ! N’oubliez pas : le mieux, plutôt que de vous prendre la tête sur le web, restera toujours d’en parler à votre médecin.

Reprendre confiance face aux troubles de l’érection

Pour le trouble de l’érection, les problèmes physiques et psychologiques sont très liés. La peur de la panne empêche les cellules musculaires du pénis de se détendre et donc l’érection.

Donc on souffle, on se détend, on prend l’air, on arrête de penser à la performance.

Si vous voulez gagner du temps sur le moment, et tout de même faire plaisir à votre copine, vous pouvez au choix :

  • Proposer un bain ou une douche coquine à votre copine
  • Proposer un massage à votre copine
  • Faire un cunnilingus à votre copine

Mais ça, ce ne sont que des solutions à court terme. On n’est pas là pour coller des pansements, on veut vraiment soigner, en profondeur.

Si cela se reproduit, vous devez en parler à votre médecin. Ne pas vous murer dans un silence qui serait destructeur pour votre couple.

Je vous suggère aussi de jeter un coup d’œil à ce site qui m’a appris de nouveaux mots et de nouvelles pathologies liées aux troubles de l’érection :

  • Panne sexuelle (on connaît tous)
  • Impuissance (on voit ce que c’est)
  • Priapisme (ça se complique : c’est l’érection perpétuelle)
  • L’anorgasmie (WTF ?) et l’anéjaculation (kekséksa ?)

Ce sujet reste encore tabou pour beaucoup d’hommes et parfois même encore pour les membres du corps médical. Les hommes qui ont honte, n’osant pas aborder la question et affronter la réalité, sont encore beaucoup trop nombreux.

Ils perdent du temps, s’angoissent, culpabilisent et aggravent ainsi leurs difficultés.

 Les solutions pour traiter les troubles de l’érection à long terme

Les solutions existent et vous pouvez améliorer votre vie sexuelle si vous réussissez la première étape, qui est de reconnaître l’existence de vos troubles érectiles.

  • Manger plus sainement pour se déboucher les artères (les hippies vegan font-ils plus l’amour ?)
  • Ne pas boire plus d’un verre d’alcool par jour
  • Faire attention aux médicaments que vous prenez
  • Soigner la dépression si jamais vous êtes touché
  • Faire de l’exercice pour améliorer votre santé et la circulation sanguine (ralentir sur le vélo et favoriser la natation par exemple)
  • En parler avec votre partenaire et envisager une thérapie de couple
  • Se procurer du viagra ou des équivalents après consultation chez le médecin
  • Se passer une crème qui procure des effets similaires au Viagra après consultation chez votre médecin
  • Tenter les remèdes de grand-mère : les aphrodisiaques naturels sont présents dans la nourriture ! (gingembre, huîtres, chocolat etc…)

Je ne m’étends pas sur les solutions parce qu’on a beau être au courant d’un tas de trucs sur la séduction et la sexualité, la team Artdeseduire n’emploie toujours pas de médecin !

D’ailleurs, si vous êtes un lecteur docteur, psychologue ou étudiant en médecine, on cherche toujours des experts !

L’impuissance, les troubles de l’érection : c’est ultra-relou, mais ça se combat ! Ne laissez pas pourrir la situation, reprenez-vous en main !

 

Si vous voulez apporter vos témoignages, homme qui avez vécu cette situation ou femme aussi (on sait que vous êtes là) : on vous écoute, c’est un sujet important ! Plus bas dans les commentaires !

Sélim, coach en pleine forme ;)

48 COMMENTAIRES
  • AL dit :

    Quand tu consultes ADS depuis des années et que, soudain, tu inspires un article…

    LA CONSECRATION ULTIME !

    Ou pas ?!

    Kassedédi à celui qui se reconnaîtra ^_^

    • Clem 2.0 dit :

      Putain tu fais chier j’allais mettre un com pour vous dire à toi et Sylvain que je voulais pas de commentaire XD

      Du coup bah … euh je t’emmerde ? :D Ouais c’est ça, mais attention je t’emmerde … cordialement ;)

    • Clem 2.0 dit :

      Non, en vrai, consécration ultime tu crois ?
      Je devrais sentir mon ego gonfler ? (non pas comme ma bite je sais XD)

      Bon sinon en soi, c’est vrai que c’est un bon article, et j’en ai causé un peu sur le forum et tout comme le commentaire de Jojo si dessous, je pense de plus en plus que c’est parce que c’est le début et que c’est psychologique. Donc je pense que ça devrais partir avec le temps

    • AL dit :

      Note que j’avais donné aucun nom ! Tu t’es senti visé tout seul.

      Je note que désormais tu es aussi schyzophrene (tu fais, seul, les questions et les réponses).

      Enfin, consécration ultime, était ironique. Je pense plutôt que ça veut dire que tu n’as plus rien à apprendre et qu’il est temps de changer d’air XDD

    • Clem 2.0 dit :

      Parce que ce n’était pas mois qui était visé ? :p

      C’était juste pour t’éviter de faire des blagues à la con XD

      Si, j’aurais toujours des choses à apprendre, mais moins ^^
      Je dirais pas changer d’air, mais mettre ça en pratique POUR DE VRAI

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Je n’étais pas spécialement au courant du calendrier éditorial mais effectivement, c’est pile poil dans les échanges du moment :)

  • Jojo dit :

    Merci pour cet article très intéressant.

    J’ai connu moi-même des troubles érectiles. Les causes étaient essentiellement psychologiques. En fait, quand il s’agit des premiers rapports avec une compagne, je commence à me mettre un stress, à trop réfléchir,… alors que c’est pourtant le meilleur moyen pour ne pas passer un bon moment intime, que ce soit pour moi ou pour elle.
    J’ai finalement trouvé une solution simple: je suis allé à un sex shop et j’en ai discuté avec la vendeuse. Elle m’a recommandé un mélange d’aphrodisiaques en gélules (15 € pour 2, mais je n’en prenais qu’une moitié, ce qui était pour moi largement assez). L’essentiel était que les rapports suivants soient efficaces afin de reprendre confiance en moi, et je dois dire que ça a fonctionner car cela ne m’arrive quasi plus. Je n’en ai plus besoin aujourd’hui.

    Voilà pour mon expérience personnelle. ;)

    • Sylvain dit :

      Hello Jojo,

      Intéressant comme témoignage. En gros ce que je comprends, c’est que ce petit « dopage » t’a permis de te dire que si tu craquais, la technologie allait prendre le relais le temps que tu reprennes confiance. Du coup, tu t’es enlevé la pression et tu n’en as maintenant plus besoin :)

  • Bit dit :

    Moi, ce sont les capotes.

    C’est pas possible. Dès que je veux mettre une capote, popol retourne se cacher. Le fait simplement de penser à enfiler une capote me fait débander. Du coup, je n’ai jamais mis de préservatif pour faire l’amour. Et parfois même je n’ai pas fait l’amour du tout à cause de ça.

    Par contre, si j’essaie de mettre une capote quand je suis tout seul, pour essayer, pas de problème j’y arrive. Par contre c’est infect ces machin, je vois vraiment pas comment on peut prendre du plaisir avec ça.

    • Sylvain dit :

      Hello Bit,

      Toutefois, ça reste un impératif, il en va de la santé. Il doit y avoir d’autres raisons, si tu y arrives seul, il n’y a pas de raison que cela te fasse débander quand tu es avec une femme…

      Après je peux comprendre que la sensation soit désagréable. Si tu rencontres une fille pour du sérieux, le mieux est de faire les tests nécessaires. Par contre, pour le reste, ça reste vital de se protéger!

  • Nono dit :

    C-H-O-Q-U-É !! La team ADS, j’apprécie toujours autant vos conseils, donc puis-je vous convier à accorder 2 minuscules minutes de votre vie à un jeune de 17 ans en détresse ? Un grand Merci !
    Je me suis dit « tiens je vais voir dans la barre de recherche si ads n’a pas un petit article pour me rassurer » et BAM, me voila sur la page d’acceuil avec, en premier plan, mon voeu exaucé !
    C’était il y a 3 nuits, en pleines prélis avec ma copine, sur le point de passer à l’acte, je ne sais pas comment nous en sommes arrivés à parler de ça, mais elle m’a expliqué que juste avant que je l’aborde, elle était en pleine période de plan cul avec un mec qui se trouve être son « pote » actuellement…Sur le coup j’ai plus ou moins feint l’indifférence. Mais à partir de cette révélation, la fête a été terminée…. pas le moindre moyen de retrouver un début de gaule (Elle a pourtant inconsciemment indiqué qu’elle n’avait jamais autant jouit avec un cuni, qu’elle avait énormément envie de moi) Mais ça restait comme une véritable douche froide… Elle a réussit à me réchauffer mais ça fait maintenant 3 jours que je suis en plein doute car je n’arrive plus à bander comme avant, je sens que c’est extrêmement précaire … Comment lui faire comprendre que son ancienne liaison me fait extrêmement mal au point de douter de moi même ?

    • Sylvain dit :

      Hello Nono,

      Effectivement, situation très difficile. C’est toujours une très mauvaise idée de se comparer sexuellement avec les exs ou plans culs de sa copine. j’en ai moi meme fait les frais. Elle m’a dit que sexuellement c’etait mieux avec son ex et à partir de là, la descente a été rapide et sans paliers jusqu’au crash… J’espère donc pour toi que tu n’en arriveras pas là. Surtout que dans ton cas, elle n’avait pas l’air de dire que c’était mieux avec l’autre.

      Il faut essayer d’etre solide. Dis toi qu’elle a toujours le mec sous la main et que c’est toi qu’elle a choisi. Tu l’as abordé et elle aurait très bien pu rester avec son plan cul. Encore maintenant, elle pourrait décider de retourner avec lui. Mais elle reste avec toi. C’est donc toi qu’elle a choisi. SI tu commences à douter et à te dire que tu es un choix par défaut, tu es mort…Donc garde bien le positif en tête :)

  • JustedePassage dit :

    Bonjour à tous. Je viens de temps en temps sur ce site, que je trouve très bien réalisé, et la pour le coup, le 1ere article me touche directement … Pour être dans le contexte, j’ai 21ans, j’ai pas une hygiène de vie super mais y a pire, je fais de l’insomnie légère depuis 7/8 ans, donc dormir 3/4h,par nuit et être fatigué je connais, et depuis 2/3 mois je taff, un taff plutôt physique et fatiguant. Plus ou moins au même moment où j’ai commencé le taff, avec une amie une après-midi ça a dérapé et on a fini par coucher ensemble, une fille sur laquelle je n’avais aucun désir particulier, mais voilà ça c’est fait, et je ne refuse pas une opportunité comme ça! On la fait sans problème, et décidé de remettre ça avec plaisir quand on voudrait ! Le lendemain je la revoie, on se chauffe, sauf que voilà, je bande pas. Et ça ma vraiment frappé psychologiquement, impossible de ne pas y penser,de ne pas psychoter la-dessus. Le pire c’est que ça a recommencé après. Même maintenant, ça arrive parfois, et j’ai cette stupide pression quand je sais qu’on va avoir un rapport, de « est-ce que je vais bander ou pas? ». Si quelqu’un a une astuce, un conseil, une remarque a faire qui pourrait m’être utile pour m’aider je suis preneur, ça me gâche beaucoup de bonnes occasions avec elle et je commence a être vraiment inquiet. Pour info c’est la 1ere fois que ça m’arrive, jamais je n’ai bandé mou, ou juste pas bandé tout court auparavant.

    • Sylvain dit :

      Hello Juste de passage,

      Dans ce cas, je pense que c’est pas mal lié au niveau d’énergie. Essaye d’être vraiment à l’écoute de ton corps. Les fois ou tu bandes pas, essaye d’etre vraiment à l’écoute de ton corps au lieu de te mettre la pression. Essaye de voir, si tu as bien dormi, si tu te sens fatigué ou ensommeillé. Et à partir de là, tu pourras t’adapter et coucher avec elle seulement quand tu sens dans ton corps que le niveau d’énergie est suffisant. Apres, tu as l’air de dire qu’elle te plait moyennement, donc ca vient peut etre de là aussi…Tu n’as peut etre pas non plus suffisamment envie d’elle. Là, il n’y a que toi qui puisse vraiment le savoir! :)

  • Lenal'airderien dit :

    Hello tout le monde, l’article est très sympa…

    .Je vais vous faire une confidence les hommes ce n’est pas le faite que vous ne bandiez pas ou que vous ayez des troubles érectiles ou que votre bite reste molle qui pose souci.. On comprend même que vous n’êtes pas des robots.

    .A contrario , je supporte pas le mec qui pense que sa bite doit faire tout le boulot et quand son organe fait défaut il est là comme un con , les bras ballands , en panique total.

    Je vous assure qu’on en rencontre beaucoup sur les sites de rencontre , ceux qui proposent du sexe et qui n’en maîtrisent pas la pratique …

    J’ai envie de leur dire …Tu n’es pas qu’une » bite mec » , ta bouche , tes mains, on s’active..

    La combinaison totale du « looser » Pas de préliminaires + troubles de l’érection… .

    Lenaenmodemichante!!!

    • Sylvain dit :

      Il faut les envoyer d’urgence vers le dossier de Sélim sur « Comment bien faire l’amour ». ADS, c’est d’utilité publique :)

    • Clem 2.0 dit :

      LenaenmodecommentairePUTAINdecensé !!

      C’est cool de lire ça, du coup je comprend pourquoi elle n’arrête pas de me répéter que c’est pas grave que je bande mal et qu’elle ne m’en veut pas ^^

      Moi c’est tout l’inverse, je considère (surtout grâce à ADS) que les prélis font 70-80% du boulot, mais c’est cool de bander aussi, juste pour nous les mecs ^^

      Bref cette fois, à ton commentaire je met un big J’AIME

    • Lenal'airderien dit :

      Merci Clem 2.0,

      Je commence à perdre patience , je suis dans une dynamique si le mec a un problème sexuel , c’est pour ma pomme…J’en ai ras le bol de rassurer, écouter, être compréhensif … Le dernier en date me suis levée et je suis partie …

    • AL dit :

      @Lena : Tu commences à perdre patience ou bien la patience n’a jamais été ton truc ? Y a quand même un truc qui me frappe dans ce que tu dis… A t’entendre, on dirait que tu ne tombes que sur des boulets. Donc, de deux choses l’une :
      – Soit les mecs sont tous bons à jeter (auquel cas, laisse tomber et accepte ton célibat ou deviens lesbienne)
      – Soit le problème vient de toi (soit de tes propres défauts, soit de ta façon de choisir les mecs)

      Arrivé à ce niveau-là, il est temps de se poser les bonnes questions…

    • Lenal'airderien dit :

      AL,

      C’est plus courant que tu ne le crois que les hommes ont des problèmes sexuels de nos jours , ils ont une « putain  » de pression qu’ils se mettent tout seul…

      Je répète que ce n’est pas le faites qu’il a un problème qui me pose souci, c’est le mec qui reste les bras ballands quand il a une panne …C’est insupportable…

      Je reste en rade et en plus faut que je le rassure , tu vois le tableau de loin…Je suis quelqu’un de franc et direct , j’ai pas la langue de bois sur le site , on aime ou on aime pas…

      Je sais que vous n’aimez pas qu’on disent que vous n’êtes pas des dieux du sexe , ça touche votre égo….

    • AL dit :

      Et ça ne t’étonne pas plus que ça qu’avec toi les mecs aient des pannes sexuelles ? Tu ne penses pas que tu as « peut-être » une part de responsabilité dans le manque d’enthousiasme de leur kiki ? ^^;;

    • Sylvain dit :

      Ha mais c’etait pendant l’acte? je n’avais pas compris! :)

    • Lenal'airderien dit :

      AL,

      Je suis entreprenante , j’initie toute la séance de A à Z , ils savent très bien que ce sont que des plans culs.

    • Lenal'airderien dit :

      AL,

      Je leur dis pas que ce ne sont pas des dieux du sexe …Je le pense très fortement…Un homme qui te proposes que du sexe et qui en maitrise pas le sujet c’est un looser point barre.

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Effectivement, beaucoup de pression sur les épaules. Qu’on se met tout seul, je ne sais pas mais le fait est qu’elle existe. Après, à traiter avec diplomatie car je pense que c’est vraiment le sujet qui peut flinguer durablement et profondèment le mental de quelqu’un…

  • Algerino dit :

    Qu’est ce qui cause le trouble de l’érection ???

    Parfois c’est tout simplement l’abondance !!!

    Même principe que l’estomac plein qui ne peut plus ingurgiter le moindre aliment, aussi délicieux soit-il…

    Les solutions ??? 4 ans (série en cours) sans la moindre opportunité avec une femme, comme votre serviteur !!! Je vous garantis que ça va monter très fort si un jour cet état prend fin…

    • Sylvain dit :

      Hello,

      La surconsommation doit sans doute parfois épuiser en effet.

      Comme tu le sais, c’est tout ce que je te souhaite. Je n’attends que ça que cet état prenne fin. Ne te mets pas trop de pression quand même. Il ne manquerait plus que ça ne monte pas si fort ce jour là ;) donc zen

  • Gégé dit :

    Bonjour à tous,

    La porno adiction provoque aussi des troubles de l’érection. Votre engin fonctionne parfaitement devant un porno mais mission impossible avec une jolie demoiselle. Le cerveau ne fonctionne pas correctement, il envoie pas les signaux pour mettre votre solda au garde à vous importe la bombe que vous avez avec vous. Tapez « problème de l’érection lié au porno » dans Google.

    C’est mon cas, je suis porno adict et j’essaie d’ arrêter. C’est aussi dur que d’ essayer d’arrêter de fumer ou de boire. C’est une drogue. (Tapez porno addiction dans Google)

    J’espère que mon commentaire servira à certains.

    Merci la team ads

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Merci pour ton témoignage! Jurisprudence : Don Jon. Et du coup, si tu écoutes ton corps, tu sais à quoi ca peut etre lié? C’est qu’apres le porno, la réalité ne t’excite plus assez? Ou que ce n’est pas assez hard? Ou c’est autre chose? Comment tu décrirais ton ressenti?

    • Nofap dit :

      Exactement !
      Ca m’étonne que cette cause ne soit pas listée, car le phénomène est très répandu, chez les jeunes surtout.
      Malheureusement le problème est trop méconnu.
      J’ai longtemps eu des problèmes pour bander sans comprendre pourquoi, et ce depuis l’age de 17 ans. C’est tout a fait par hasard que j’ai trouvé la cause du problème.
      Quand notre cerveau est trop habitué a la pornographie, une « reelle » situation de sex ne nous excite plus.
      Si vous allez souvent sur des sites pornos et que vous avez eu ce genre de problèmes, ne cherchez pas plus loin.
      Le sujet est trop tabou, on n’en parle pas et on ne se rend pas compte que la pornographie est vraiment une drogue qui nous detruit.
      Voir le site nofap.com et yourbrainonporn pour les solutions.
      Ma vie a complètement changée depuis que j’ai pris conscience de ça.

  • Otis B. dit :

    Excellent article, très intéressant et très utile pour rebooster la confiance de ceux qui en ont besoin à ce sujet.

    Le point de la raison psychologique de cet article a retenu mon attention, me concernant. Sexuellement, je crois être assez exigeant (voire peut-être trop). Mais juste pour un point qui fait tout à mes yeux: Il me faut être fasciné, même juste « séduit » par la femme avec qui je couche. Si c’est purement physique, en plein acte, même si je l’entends prendre du plaisir (ce qui est plutôt excitant), je finis par penser à autre chose, voire me dire qu’en ce moment j’aurais autre chose de plus constructif à faire (vraiment le gars relou qui vit dans ses projets plutôt qu’un instant dans un vagin, salut…).

    Au début, ça m’inquiétait. Mais en me remettant en question, en tenant sans cesse de se connaître le mieux possible, j’ai fini par comprendre qu’il me fallait juste une femme qui me fascine pour prendre sexuellement mon pied.

    Le fait d’avoir ressorti le fait que la raison psychologique est « de loin » la raison principale est très bien! Je pense, et j’espère que cet article fera -bander- du bien aux lecteurs qui ont en besoin!

    • Sylvain dit :

      Hello Otis,

      Puis surtout je dirai, allez voir les femmes vraiment quand tu as envie et pas un soir ou tu as envie de jouer au foot ou de glander devant dr house! Si tu n’en as pas envie c’est plus difficile. Il faut savoir être à l’écoute de son niveau d’énergie!

  • Danie dit :

    Bonjour, j’ai 16 ans et je suis confronté à un problème…
    Depuis peu j’ai eu mes premiers rapports sexuels et le problème ne vient pas de mon érection (au contraire ma partenaire prend beaucoup de plaisir, nous sommes très amoureux) mais le problème c’est que contrairement à l’article je n’arrive pas à perdre mon érection pendant l’acte… et encore pire à éjaculer en ma partenaire (Il faut systematiquement que j’utilise mes mains sinon ça ne sort pas :/ ).
    Donc en gros la première fois que je l’ai fait ça a duré 4h et demi j’ai bien aimé, ma partenaire aussi mais je me pose des questions… est ce normal que je sois autant endurant et que mon erection soit autant constante ? Pourquoi je n’arrive pas à toucher moi même le septième ciel alors que ma copine si ?
    Si vous pourriez m’éclairer ça me rassurerait beaucoup ^^
    (Je l’ai fait beaucoup de fois depuis ma première fois et toujours le même problème )
    Daniel.

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Si ca fonctionne avec les mains, c’est parce que tu connais mieux ton corps. C’est aussi à toi de guider ta copine en fonction de ce qui t’excite car c’est vrai que 4h c’est un peu long! Quand tu le fais tout seul, tu y arrives dans un délai normal?

    • Danie dit :

      Oui avec mes mains le délai est tout à fait normal.

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Oui donc a toi de la guider à te faire des choses qui t’excitent le plus pour que ça revienne sur une durée normale. C’est aussi à toi de lui montrer. Tu es partie prenante de la situation et tu lui montres ce qui te procure du plaisir :)

  • Cathina dit :

    Et que fait-on lorsqu’il s’agit d’un problème plus général de manque de libido de la part de l’homme? Qu’il bande certes un peu mou mais suffisamment pendant l’acte mais qu’il a envie 2 fois par an? Dur de rester fidèle dans ce cas là.

    • Sylvain dit :

      Hello Cathia,

      Dans ce cas là, je pense que la clé est vraiment la communication. Essaye de comprendre ce qu’il se passe. Est ce qu’il a des soucis au boulot? Est ce que votre vie sexuelle est trop routinière? Essaye d’obtenir un peu son ressenti pour avoir des pistes pour faire évoluer la situation. ;)

    • Lenal'airderien dit :

      Catina,

      Il est moins demandeur que toi , ça arrive que l’homme ou la femme se satisfait pleinement de rapport sexuel une ou deux fois l’an.

      Tu as deux possibilités :

      .1).Il faut savoir si c’est depuis le début dans ce cas , c’est son fonctionnement , c’est à prendre ou à laisser.

      2) Ou alors récemment dans cas c’est lié à un changement dans votre vie , boulot, routine, etc…

      Bon courage.

    • AL dit :

      Sylvain, Lena,

      Juste un petit com pour vous suggérer d’aller faire un tour chez l’ophtalmo ou de dormir davantage. ^^;;;

      Y en a pas un pour orthographier correctement le pseudo de votre interlocutrice… ^^;;;;;

      C’est C.A.T.H.I.N.A.

      Bisous bisous :D

    • Sylvain dit :

      Haha !

      Voilà effectivement 2 conseils précieux!!!

    • Lenal'airderien dit :

      AL,

      Sylvain on se fait une séance tous les deux chez l’ophtalmo…? C’est un « putain » de rencard que je te proposes …RIRE

    • AL dit :

      Vas-y Sylvain ! Attaque ! :))

    • Cathina dit :

      D’abord, merci à vous de m’avoir répondu. Je lisais les réponses mais j’avais du mal à répondre car c’est un sujet sensible pour moi et dur à affronter. Pas facile de se dire qu’on ne fait pas envie à son mec!
      Pour la communication, tu as raison Sylvain. Le problème, c’est que si j’exprime ma frustration, il va se forcer pour me faire plaisir, et ça, je ne le veux pas.
      Ca fait 4 ans qu’on est ensemble et non, ce n’a pas toujours été comme ça, c’est depuis 2 ans.

    • AL dit :

      Cathina,

      Tu as plusieurs options pour résoudre ton problème.

      – jouer la carte de la confiance, et de la franchise. en théorie, c’est à son partenaire qu’on devrait s’ouvrir en premier pour parler de ses souffrances intérieures. rouvrir le dialogue est une option essentielle (pas forcément sur le seul point de la sexualité)

      – soit apprendre à éveiller son désir et à l’amener en douceur au sexe, en lui donnant envie. je ne sais pas comment tu procède, mais dans mon ancien couple, on se contentait souvent juste d’un « ça te dit de faire l’amour ? ». Ce qui, avec le recul, n’est pas hyper sexy ou appétissant.

      Je t’invite à aller sur des site comme Psychologies.com, ou femina.fr. Sur ce dernier, la sexologue Mireille j’ai oublié son nom donne toujours de très bons conseils. Et puis il y a plein de livres sur le couple qui permettent de relancer la libido.
      Enfin, il y a quand même à parier que le problème de fond n’est pas sexuel et que l’absence de désir de ton conjoint n’est que la partie émergée de l’iceberg…

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Oui 2 ans c’est long et rien a changé à ce moment là? Bon apres, essaye aussi d’aller vers lui. Souvent, il y en a un qui travaille une mauvaise passe et l’autre se décourage et plus personne ne fait le pas d’aller physiquement vers l’autre. Essaye de faire ce petit effort pour voir un petit peu ce que ça donne :)

    • Sylvain dit :

      Ca tombe bien, j’avais justement prévu de changer de lunettes :)

  • romulus dit :

    Les problèmes érectiles peuvent devenir un vrai cercle vicieux.
    Tout seul, ça marche impeccable (ouf, déjà ce n’est pas un problème mécanique…), mais avec une fille c’est très problématique. Pourquoi? Nécessité d’être performant, stress, cerveau qui cogite. Alors on se réfugie dans la masturbation, c’est facile et sans contrainte… et ça fonctionne. Mais alors après ça ne fait qu’empirer les choses. Comme c’est notre main qui procure le plaisir, avec une « vraie » fille on ne ressent rien, donc on retourne faire confiance à notre main qui ne nous trahit pas. Quand je parle de cercle vicieux, on est en plein dedans.
    Solution: Cialis (ou équivalent), ça marche super bien, excitation= érection. Inconvénients: ça n’empêche pas l’inévitable phase de redescente au moment fatidique de la pénétration, ça coûte cher, il faut une prescription, et enfin après c’est dur de faire sans…
    Un long parcours du combattant donc!

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)