Avoir une sex friend : bonne idée ou galère assurée ?

Publié dans Sexualité par Eros

avoir un sex friend Avoir une sex friend : bonne idée ou galère assurée ?

Comment vous les appelez ? Sex friends ? Plan couette ? Plan cul ? Pour moi, c’est du pareil au même, c’est coucher avec une fille avec qui ça s’arrêtera quand j’en aurai marre. Ou quand elle en aura marre.

Pour certains séducteurs, c’est devenu une drogue (je sais de quoi je parle…) Pour d’autres gentlemen, les sex-friends, c’est inenvisageable.

Découvrez mon comparatif avantages et inconvénients des sex-friends !

Brève digression : j’ai très peu d’amies filles. J’ai un mode de fonctionnement assez spécial qui fait que quand je vois une fille qui me plaît, je ne veux pas entrer dans sa Friend Zone.

Je me positionne rapidement comme un amant, et ensuite, une fois qu’on a couché ensemble, on peut être amis, si on a encore des choses à se dire. L’amitié hommes-femmes, vous savez…

J’ai réfléchi à tous mes plans culs actuels, à toutes les amies avec qui je passe des bouts de nuit : mes relations de sex-friends ne sont pas complètement satisfaisantes, il y a des avantages et des inconvénients à enchaîner les plans culs.

Les avantages d’une ou de plusieurs sex-friends

Amis et amants sans engagement ?

« Zéro tracas, zéro blabla, moi dans toi ! » Je me souviens du regard de Julia quand je lui ai chanté ça… elle a explosé de rire, en me disant que j’étais un gros con, mais que j’étais marrant.

Et que c’était vrai. Notre programme était hyper simple : on couchait ensemble, nous étions des amants déments, et de temps à autres on se croisait en soirée.

Notre bande de potes n’était pas au courant, c’était notre secret. Elle savait que je voyais du monde à côté, elle voyait aussi d’autres mecs : sex-friends, la définition de la liberté totale.

C’est ce que je préfère avec les filles dans les relations de sex-friends : on se voit quand on a envie de se voir. On ne partage que le meilleur. « Rire et jouir » : refus total de prise de tête.

Attention, je ne suis pas qu’un connard cynique : à chaque fois, je prends des nouvelles de leur vie sentimentale, je m’intéresse à leur désert affectif. Je souhaite toujours à ma sex-friend du moment de trouver un mec !

Un vrai, qui l’aimera, et qui sera là pour elle. Parce moi, je n’existe que la nuit, que quand ça va bien. Dès qu’il y a un souci, j’ai déjà fui, je suis déjà dans un autre lit…

Les femmes parlent parfois d’amant confident, ça ne m’intéresse pas !

Ce que je préfère dans cette relation d’amitié câline, c’est la simplicité liée au faible nombre de protagonistes : pas de meilleure copine à gérer, pas de beaux-parents le week-end, pas d’ex encore amoureux d’elle ! Je ne me soucie que d’elle et moi !

Sex friend : le remède post-rupture

J’ai lu The Game juste après Sélim, son exemplaire est maintenant doublement annoté, un vrai torchon… Dans un des passages, on dit que pour oublier une fille, il faut coucher avec 10 autres filles.

« Une de perdues, dix de retrouvées… »

3 ou 4 suffisent à mon avis : rien de tel que d’avoir le choix pour surmonter une rupture amoureuse et reprendre confiance en soi.

Les sex-friends que j’appelais après mes ruptures savaient que j’étais au plus bas, alors elles prenaient le seul truc que j’avais à offrir (et qui est presque le meilleur chez moi, donc ça va, le deal est honnête) sans chercher à me mettre le grappin dessus.

Le besoin physique se fait ressentir cruellement quand on se fait plaquer, et les plans culs, en rentrant de soirée, ça aide à faire passer la douleur de la rupture…

Mais il y a encore mieux pour moi dans une relation de Friends with benefits !

C’est d’ailleurs très marrant de voir que les deux film sur les sex-friends sont sortis à peu près en même temps, avec des titres similaires :

Friends with benefits avec Justin Timberlake et Mila Kunis

No strings attached avec Ashton Kutcher et Natalie Portman

Voici ce que je préfère dans cette relation sans engagement, au fond…

Des expériences partagées sans être jugé

Au fond, j’ai peut-être un problème dans ma manière de penser, mais je ne veux pas que ma vraie copine sache toutes les choses qui me traversent l’esprit. Je n’ai pas envie d’être jugé.

Et c’est là toute la liberté que je trouve avec mes sex-friends : on peut parler facilement de sexe, des expériences qu’on a envie de vivre. C’est oui ou c’est non, et ça s’arrête là, on n’en parle pas pendant des jours après.

En couple, j’aurais un peu peur de perdre ma copine si je lui parle de mes fantasmes les plus chelous. Je sais que ça va faire bondir certains lecteurs, mais pour moi, il y a certaines filles avec qui on couche, et d’autres qu’on épouse…

Ah j’oubliais, le dernier point positif quand on a plusieurs sex-friends, c’est qu’elles n’ont jamais leurs règles toutes en même temps…

Mais on ne va pas se voiler la face, tout n’est pas rose non plus avec les plans couette… De temps à autre, ça part en cacahouète…

Inconvénients et dangers d’une relation de sex friends

Ma sex friend est sourde

Dialogue de sourds, relation superficielle : je ne suis pas là quand elle a besoin de moi, je ne suis pas un vrai ami, je suis un vrai amant.

Par conséquent, les filles non plus ne m’écoutent pas. Elles ne veulent pas s’impliquer plus que moi, et elles ont raison. Le premier qui s’attache a perdu, c’est la loi pour les sex-friends…

Mais parfois, on a envie d’envoyer un texto gentil, on a envie de partager autre chose qu’un corps… et il faut se retenir. Pas de texto de couple à une sex friend, c’est la loi.

Des amis qui couchent sans s’attacher ?

Est-il vraiment possible de coucher sans s’attacher ? C’est là le vrai souci pour moi dans ces relations de sex friends. Deux cas de figure arrivent souvent : soit je m’attache, soit elle s’attache.

Quand elle s’attache, j’ai tendance à lui dire « Ahah, je te l’avais dit ! » Presque logique : on était un peu amis, on s’aimait bien, on s’attirait déjà un peu. Puis le sexe, et ça marche bien entre nous. Mais madame veut une relation exclusive et vient tout gâcher…

Ça m’oblige à lui rappeler les termes de notre contrat de base : pas d’attachement ! Si elle veut de l’écoute, de la tendresse, je lui propose alors de trouver un vrai boyfriend. Mais chez moi,  la loi des sex friends en vigueur est celle des Gremlins.

Quand c’est moi qui m’attache… Aïe aïe aïe… J’essaie de me souvenir des termes du contrat initial avant de tout lui avouer, comme un mec needy… Mais parfois, c’est trop tard, pour elle on ne peut plus revenir à une relation de couple normale

Better luck next time !

Je vous laisse avec la tête de votre coach en séduction qui vous donne les bases pour proposer un plan cul à votre sex friend !

Et vous, les sex friends, plutôt positifs ou négatifs ? Ça vous semble bien comme relation ?

Eros, ami de ses ex sex-friends

banner parler aux femmes Avoir une sex friend : bonne idée ou galère assurée ?
banner parler aux femmes Avoir une sex friend : bonne idée ou galère assurée ?
Banner 50phrases Avoir une sex friend : bonne idée ou galère assurée ?
Banner 50phrases Avoir une sex friend : bonne idée ou galère assurée ?
Bann SexTalk 3 Avoir une sex friend : bonne idée ou galère assurée ?
Bann SexTalk 3 Avoir une sex friend : bonne idée ou galère assurée ?
Bann 16erreurs 1 Avoir une sex friend : bonne idée ou galère assurée ?
Bann 16erreurs 1 Avoir une sex friend : bonne idée ou galère assurée ?
Bann SMS1erRDV 1 Avoir une sex friend : bonne idée ou galère assurée ?
Bann SMS1erRDV 1 Avoir une sex friend : bonne idée ou galère assurée ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Avoir une sex friend : bonne idée ou galère assurée ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Avoir une sex friend : bonne idée ou galère assurée ?
104 COMMENTAIRES
  • Alfy dit :

    Sex friends. Super programme. Pour ma part je n’y vois que des avantages.
    Pas de repas en famille, pas de contraintes, pas de pleurs (sauf si l’un s’attache).
    Le deal le plaisir, juste le plaisir, rien que le plaisir.
    La (ou le pour vous mesdames) sex friends n’a qu’un seul inconvénient, celui que l’on veut bien lui donner!
    Pas très clair? Je m’explique.
    Une sex (un) correspond à une période de sa vie, un période faite d’envies, de jeux de légèreté, de frivolité.
    On ne base pas un schéma de vie la dessus. Il s’agit d’un espace temps (plus ou moins grand) dans une vie ou l’on à envie de profiter parce qu’on a rencontré une personne en phase avec soi même à l’instant T. Juste envie de plaisir, rien de plus.
    Pour ma part, pour éviter le risque d’attachement, je choisissais mes sex friends.
    Non pas que j’avais un choix énorme, loin de là. Non simplement que je faisais en sorte d’avoir ce genre de relations avec quelqu’un qui me semblait ne pas correspondre à l’archétype même de la fille qui m’aurait fait craquer. Donc de ce fait, pas de sentiments.
    Jusqu’à l’erreur d’appréciation. Ce jour là j’ai compris beaucoup de chose. La première est que je pensais tout maitriser, et que je choisissais mon chemin seul en mon âme et conscience.
    Bien mal m’en à pris. Je suis tombé de haut. Nous ne sommes pas resté ensemble, mais je ne regrette rien.
    J’ai juste que j’ai appris à être plus humble et moins sûr de mes sentiments.

  • steelman dit :

    Avouez ses sentiments, se prendre un « désolée on a pas les mêmes sentiments l’un pour l’autre » #Fait :D

  • libibule dit :

    Salut à tous !

    Adepte des SF sans fuir les LTR lorsqu’elles se présentent, j’avais cependant décidé pour un temps de ne me consacrer qu’aux SF : pas d’engagement, pas de complications, pas de déceptions, du sexe, de la complicité. Impec.
    Ma règle de base : mes SF doivent TOUJOURS être des types respectables mais dont je ne pourrais jamais tomber amoureuse (genre qui possèdent au moins un critère rédhibitoire).

    Sauf qu’il y a 4 jours : hic. Je rencontre un nouveau SF potentiel. Une vague connaissance, mais arrogant de réputation (critère rédhibitoire, parfait, mais canon). On sympathise, on se glisse subtilement dans la conversation qu’on ne cherche que du sexe, je le ramène chez moi. C’est à partir de là que ça coince : on se met à discuter, le feeling est excellent, et sans s’en rendre compte les heures tournent. Je ne le trouve pas arrogant du tout. On fait l’amour plus qu’on ne baise, on s’endort tendrement enlacés en se caressant les cheveux. Aïe.
    Il reste au petit-dej, on refait l’amour, on se câline, puis il part en m’embrassant. On devait se revoir le soir à une fête qui a été annulée.

    Je suis paumée car on s’étaient mis d’accord sur du sexe juste du sexe et pourtant l’attirance +++ semble réciproque…sans certitudes.
    Je lui ai envoyé un sms 2 jours plus tard en mode gentiment coquin pour lui proposer mon oreiller à la date de son choix (il bosse bcp). Il m’a répondu très positivement tout en me disant qu’il me tiendrait au courant dès qu’il serait disponible car il avait une très grosse semaine.

    Maintenant j’ai décidé de ne surtout pas le relancer quoi qu’il arrive (si pas de news c’est que monsieur n’est pas intéressé, tant pis et NEXT, s’il date tant mieux), mais s’il vient je me demande comment me comporter… Je lui dit que je suis sous le charme (needy !) ? Je tente de tout reprendre à zéro ? Je continue en SF l’air de rien et vois comment ça évolue ?

    • Sélim dit :

      Hello Libibule,
      situation presque classique je dirais…
      A toi de voir comment ça va se passer. Attends de voir comment il va réagir ! Normalement, s’il sait que la balle est dans son camp, il devrait se manifester.
      Guette les signes de tendresse chez lui, ou vois s’il met de la distance.

    • lex dit :

      Libidule : Lui en parler, ce serait se protéger, et se protéger, c’est bien. Mais, el mode cool, genre « Ta réputation n’est pas à la hauteur de ta personne », tu glisses quelques perches, tu vois les réactions, ce genre de trucs..
      Enfin, pose ta question sur Seduireunhomme.fr, elle t’aidera surement mieux ! ^^

    • libibule dit :

      Merci les gars, je suis vos conseils :)

      PS : seduireunhomme.fr j’y ai fait un tour, je ne m’y retrouve PAS DU TOUT pour être honnête, je trouve ça franchement…gnangnan. Voire macho ; oui c’est paradoxal, mais nan vraiment c’est trop cliché girly/sainte-nitouche-désepérée-en-quette-de-prince-charmant. Les coms concernant les SF y sont affligeants (ça c’est un truc réservé aux hommes, si tu fais ça t’es une S***, etc.). J’ai été rassurée par une réponse de com venant de Lex je crois rabrouant un internaute qui tenait ce genre de propos…. Bref, j’arrête là mon discours féministe-pro égalité des sexes :)
      En tous cas merci pour votre philosophie et la grande qualité de ce site !

    • lex dit :

      Lilibule : ça a BEAUCOUP changé depuis qu’il y a Anashka aux commandes. C’est une ex à moi, et je peux te dire qu’elle n’est pas gnan gnan ^^

  • Ludo dit :

    Les sex-friends pour moi sont le meilleur partie. Malheureusement pour moi mon caractère me pousse à vouloir mieux connaître la fille avec qui je couche, elle se confit donc et s’attache la ou moi, je reste toujours distant ( de nature )… Donc un relation de sex-friend est idéal mais éphémère !

  • Mi5ery dit :

    Aaaah… je me suis bien pris la tête avec ça, avant d’arriver à deux conclusions qui correspondent à mon état (temporaire) d’équilibre.

    + Je ne pourrais jamais plus coucher ni faire quoi que ce soit avec une fille avec qui je n’ai pas d’affinités au delà du physique.

    + Je n’ai plus peur de m’attacher. Ni de faire quoi que ce soit dont j’aurais envie d’ailleurs. Je suis assez grand, je peux accuser le coup… et surtout, je ne veux pas vivre à moitié.

    De ces deux conclusions, je tire une grande liberté et sérénité dans mes actes. Je suis aussi quelqu’un de très franc… je dis tout ce qui me passe par la tête. Du coup, je suis en accord avec moi-même, congruent et ma franchise est très bien accueillie. Franchement, la communication permet de désamorcer quasiment tout ce qui pourrait me poser problème. Communiquez :) !

  • Luxia dit :

    Salut l’équipe ADS !

    Tout d’abord je tiens à vous remercier. Ce site a changé ma vie quand je l’ai découvert il y a maintenant un peu plus d’un an. J’ai escaladé des montagnes depuis, et c’est vous qui m’en avez donné l’élan.

    Je vous serais hyper reconnaissant si vous pouviez m’apporter le recul que je ne parviens pas à avoir à propos de la target dont je vais vous parler. Pour situer le contexte, j’ai 18 ans, elle quelques mois de moins que moi. Elle est à la limite du LSE, est toujours en recherche d’attention, très tactile / câline avec tous les mecs.
    C’est une ancienne amie très proche, que j’ai perdue de vue pendant 6 mois. Je la recroise par hasard, on parle un peu et le lendemain elle prend l’initiative de relancer la conversation par SMS. Elle me plaît, je pose une première date : Kino Escalation mais pas de Close. Puis une deuxième, cinéma : Kino escalation hyper fluide pendant la séance, elle est très réceptive, puis KC à la sortie (pas possible de la ramener chez moi, j’habite chez mes parents et en dehors de la ville à ce moment).

    C’est elle qui m’appelle le lendemain, elle est complètement chamboulée par la veille. Je mets les choses au point, lui dit qu’on n’est pas ensemble mais qu’elle me plaît. On se revoit trois jours plus tard. Tout se passe très bien, elle fait passablement d’efforts pour me plaire. Pendant une séance KC / câlins sur un banc je fais allusion à une relation stable entre elle et moi (erreur de ma part ?) elle me dit qu’elle ne sait pas où elle en est, je n’insiste pas mais clarifie que tant qu’elle ne sait pas ce qu’elle veut je n’hésiterai pas à voir d’autres filles (re erreur ?).

    On part chacun en voyage, quasi pas d’échanges entre nous pendant trois semaines. À mon retour je lui envoie un message pour se revoir : pas de réponse. Je l’appelle deux jours plus tard, on cause mais ça sonne faux, elle refuse poliment la Date que je lui propose. FO de 10 jours, re téléphone et à nouveau refus polis mais ferme de se revoir. Ok, dommage mais NEXT.

    Sauf qu’on a beaucoup d’amis en commun, dans une petite ville et on se retrouve plusieurs fois à passer du temps avec le même groupe de personnes. La première fois que ça arrive je la salue poliment et l’ignore totalement le reste du temps. On se revoit ensuite à une soirée, elle boit et m’envoie beaucoup d’IOI. Je lui accorde un peu d’attention puis quitte le groupe pour passer la soirée à papillonner, j’ai beaucoup de vieux amis à revoir ce soir-là. On se revoit le lendemain à l’anniversaire d’une amie. Je DHV énormément, je connais tout le monde, m’entoure des plus jolies filles. Je souffle le chaud et le froid avec elle, elle m’envoie des IOI mais quitte la soirée assez tôt.

    Trois jours après je lui propose une date : escalade en salle. Elle joue à la princesse fatiguée mais j’ignore ses shits tests et elle vient. On passe un bon moment, aucune difficulté à la ramener chez moi (entretemps je suis parti de chez mes parents pour une chambre en ville). KC / câlins / massages. J’oriente la conversation vers « on en est où nous-deux ? » (Erreur encore ?). Elle me dit qu’elle ne veut pas se poser cet été. Je lui réponds que j’ai pas mal de portes ouvertes et que le mode « on se voit mais on fait ce qu’on veut à côté » me va bien, elle ne répond pas vraiment. On commence des préli sur mon lit, elle est hyper passive mais se laisse complètement faire, je la mets seins nus sans problèmes. Là elle doit rentrer, sa mère appelle pour dire qu’elle vient la chercher (ce n’est pas une fausse excuse de sa part comme ça pourrait en avoir l’air, j’étais suffisamment proche du téléphone pour entendre la conversation).

    Après ça silence radio de quatre jours, je lui propose une soirée film chez moi, elle part en vacances dans quelques jours et me dit que ça sera pas possible avant (c’est probablement une fausse excuse). Je joue à l’indifférent et lui souhaite un bon voyage.

    Voilà où j’en suis. J’ai forcément fait un certain nombre d’erreurs mais j’ai de la peine à comprendre où. Et j’ai tout autant de peine à décider si ça vaut la peine de mettre encore de l’énergie pour elle ou non. Je me verrais bien avoir une relation de SF avec elle.

    Merci beaucoup à celui qui aura tout lu et voudra me donner son opinion.

  • Cookizgroove dit :

    Salut, l’équipe d’ADS, déjà félicitation pour ce superbe site que j’ai connu il y a à peine quelque heures au détour de recherches Google…

    J’aimerais faire part de ma situation, j’ai actuellement une SF avec qui c’est génial, c’est une connaissance de longue date, et depuis quelque semaines on a décidé de passer un peu de temps sous la couette.
    A force de me répéter que je suis unique et spécial (elle me dit même « je t’aime » quand on est au lit !), j’ai commencé à vraiment m’attacher (ce qui est surement une mauvaise idée…

    Mais voilà, il y a quelque jours elle m’apprend qu’elle s’est casée avec un gars qui est génial toussa toussa … (ça devait arriver).
    Mais elle m’assure qu’on peut continuer à batifoler et m’envoie encore des messages d’affection du genre « j’ai hâte qu’on se revoit, je t’aime mon Robert » (sérieusement, je ne m’appelle pas Robert :)

    Je sais pas trop à quoi m’en tenir, est-ce que c’est un test ? De la provoc ou bien complètement innocent ?

    Merci encore pour ce site qui apporte du réconfort aux anonymes comme moi :)

    • Sélim dit :

      Hello l’ami anonyme, on va t’appeler Robert, parce que c’est bien RObert !
      Laisse tomber, pourquoi t’emmerder avec une folle à lier qui aime la terre entière ?
      Tout dépend de ce que tu veux, évidemment…

    • Robert dit :

      Je veux plus que du cul ! Ce qui n’est apparemment pas possible possible dans l’immédiat … Méfions-nous des hippies qui prônent un amour libre !

      Merci pour ton point de vue Sélim

    • Sélim dit :

      En espérant que tu trouveras ton bonheur Robert…
      Pas facile de tomber sur une personne OK en même temps que toi sur les mêmes termes que toi…

    • lex dit :

      cookizgroove : tu veux modifier un contrat, tu vas en chier ! ^^

      Tente de passer de plus en plus de temps avec elle, continue de batifoler, mais avance ! ^^

    • Cookizgroove dit :

      C’est ce que je me disais: continuer d’être présent (parce que bon sang que le jeu en vaut la chandelle !) mais sans négliger mon propre développement. D’ailleurs je vous laisse, je vais aller m’acheter une nouvelle veste de costume ^^

      Merci pour ton avis Lex :)

  • Enza dit :

    les SF c’est super si les 2 sont sur la même longueur d’onde, mais pour moi il y a un autre inconvénient : l’addiction! mon SF est un amant fantastique, ça fait des mois que ça dure, je n’ai pas envie d’être en couple avec lui mais je suis amoureuse de ses caresses… et je me demande si j’arriverai à m’en passer un jour

    • Sélim dit :

      Pas évident en effet de tourner la page dans de telles conditions.
      Il y en a bien un autre qui réussira à prendre sa place, non ?

    • Enza dit :

      hum oui un jour il le faudra (ça fait 8 mois déjà) mais pour l’instant je n’ai même pas envie d’en essayer un autre, trop peur d’être déçue…. je me demande si je dois continuer ou pas, je pensais qu’on se serait lassé au bout de qq mois mais en fait plus le temps passe meilleur c’est.

  • PE dit :

    Bonjour !
    Pour limiter les risques d’attachement de la demoiselle, il suffit, je crois, qu’elle soit parfaitement au courant que vous en voyiez d’autres et que ce soit elle même une fille qui voit d’autres garçons. De plus, en limitant la fréquence des visites (1 fois par semaine chacune grand maximum), ça limite les risques !
    Voila voila, merci pour ses articles !

  • maligne dit :

    Hello à vous et merci pour cet article très intéressant.

    Je me permet également de faire part de mon expérience actuelle, qui je dois dire, me casse un peu la tête.

    En effet, j ai un Sf depuis quelques mois maintenant et ça se passe plutôt bien. Je vais chez lui, il vient chez moi, bcp de respect l un envers l autre et surtout, cette envie de profiter de la vie sans se prendre la tête. On s entend très bien, on se marre et on va boire des verres comme des potes.

    Enfin ça, c est ce que je pensais, car ça se complique.
    On se voit pas souvent car on habite pas très près (ce qui m arrange bien) et ce qui me plaît c est que c est toujours lui qui vient aux nouvelles et qui propose des dates pr se voir. En général, on reste le week end entier chez l autre, parce que faire 3h de route juste pr un coup d un soir, c est ridicule.

    Ce qui commence à m énerver c est son côté « je sors le grand jeu ». Il a plus de moyens financiers que moi et il m emmène manger dans des restaurants très classes, m emmène boire un verre dans des bars sélect et me propose même des activités culturelles. Alors oui c est très intéressant, enrichissant mais finalement j ai l impression qu il y a ce petit côté « on pourrait aller plus loin que la relation SF » qui pointe le bout de son nez et ça me dérange.

    J en ai pris conscience ce week end après un excellent restaurant ou monsieur m a priée de porter « une tenue correcte, sans ça, impossible d y rentrer ». Il est venu chez moi cette fois, mais à bien pris le temps de sélectionner un restaurant gastronomique, sans pour autant connaître la région.

    Puis ensuite cinéma, ou il a tout réglé (malgré mes ronchons « mais on a qu a payer chacun notre place » il a bien insisté). Après je n arrive pas à dire s il s agit plutôt d une sonnette d arlame « attention il commence à s’attacher » ou de son éducation. En effet, il est du genre à se précipiter hors de la voiture parquée afin de venir m ouvrir la porte, à me tenir la chaise au restaurant lors que je m assois et je crois que s il le pouvait, il se lèverai lorsque je pars aux toilettes, en signe de respect, comme à l époque de la galanterie très marquée.

    C est effectivement très agréable d être confrontée à une personne ayant de si bonne manière, mais il me semble qu entre sf, il y a des limites à tout ça non?

    J ai même au le droit à la préparation du petit déjeuner ce matin, alors que je prenais ma douche. En sortant de la salle de bain il avait tout préparé.

    Puis lorsqu on a bien battifolé sous la couette, il tient dur comme fer au petit câlin « vient ds mes bras 2 minutes ». Puis la relation Sf, telle qu elle devrait être, reprend le dessus, c est à dire qu on discute, qu on se marre et qu on se prend pas la tête (j ai cette fâcheuse impression qu il se rend compte de son comportement et qu il fait tout pr qu ensuite, cela passe inaperçu).

    Mais surtout, ce qui me met la puce à l oreille, c est ce message envoyé de sa part avant qu il ne vienne ce week end. Du style « je me rejouis beaucoup de te revoir » avec un smiley qui envoie un coeur.

    Ce à quoi j ai répondu un « ouais cool » parce que franchement, j’ai juste envie de passer de bon moment sous la couette avec mon amant et rien de plus. Je ne veux pas de relation suivie en ce moment.

    Ça m embête beaucoup car oui je l avoue, c est un bon coup et pas moche à regarder (au contraire).

    Mais j ai vraiment ce ressenti qu il souhaite me séduire plus qu autre chose.

    Avec ces quelques lignes (qui je l espèrent restent compréhensibles) oserais je vous demander votre avis?

    Risque qu il soit en train de s attacher gentiment?

    Je lui en parle, je joue à « ah oui ça fait 6 mois que je t ai pas écrit car j ai fais une retraite spirituelle et j avais pas de réseau sur place » ou je regarde comment ça évolue et j agis ensuite?

    Qui ferais quoi à ma place?

    Un grand merci pour vos futurs avis.

    Maligne

    • Sélim dit :

      Hello,
      le plus simple restera toujours de parler, de lui dire « je n’ai pas envie que ça aille plus loin, je ne veux pas m’attacher, j’ai d’autres gens que je vois la semaine, et je pense que tu en fais peut-être trop pour moi. »
      Donc oui, il s’attache peut-être, maligne…

  • maligne dit :

    J oubliais. Lorsqu il est arrivé vendredi soir, on avait rdv devant un bar (géographiquement plus simple pr se retrouver puisqu il ne connaît pas ma ville). Je l attendais et quand il arrive, il voulu m embrasser. A quoi j ai gentiment répondu « heu ouais non. On va garder la bise. Ça ira mieux »

    Mais le soir même (avec quelques shots de tequila ds le nez) il tout de même réussi à me voler un baisser en attendant le prochain verre!

    Galère comme situation…

  • Nina dit :

    Hey, super article, rien à voir avec ce que j’ai ou lire sur les sites de magazines féminins et sur les forums « girly »!

    Je voudrais avoir vos avis sur mon histoire.
    Je suis amie depuis de nombreuses années avec ce type, et il y a toujours eu quelque chose entre nous, une sorte de désir bizarre, et qui depuis quelque temps ne cesse d’enfler. On s’envoie des textos, on ne parle que de passer à l’acte, j’en meurs d’envie et lui aussi. Le petit souci c’est qu’il a une copine, et que je ne veux pas me mettre dans une situation inconfortable, surtout parce que je ne cherche qu’à prendre mon pied avec lui…
    Je ne sais pas quoi faire, d’un coté je me dis que ce n’est que du sexe, et que ça le restera, et que ça ne l’empêche pas d’aimer sa petite-amie, et de l’autre j’ai peur de me sentir affreusement coupable…

    Merci beaucoup de votre aide future

    • Sélim dit :

      Hello Nina,
      alors là, je ne peux que te dire qu’il s’agit d’un souci entre toi et toi !
      Si lui est OK, si pour lui, ça ne change rien à l’amour qu’il éprouve pour sa copine, si pour lui c’est une manière de se débarrasser de ce désir un peu encombrant qu’il y a entre vous, tu es la seule qui bloque.
      S’il sait vivre avec ensuite, s’il n’a pas de souci à tromper sa copine, s’il fait une claire séparation entre sexe et sentiments, tout est clair pour lui.
      Désormais, c’est à toi d’être au clair avec ton / tes désirs, et de faire attention à l’attachement : attention à ne pas venir empiéter sur son couple une fois que vous aurez couché ensemble.
      Es-tu capable de « rester à ta place d’amie » ?
      C’est toi qui vois… et c’est aussi une bonne conversation à avoir avec lui… COurage !

    • Xine dit :

      Same here. Ca a fini comment pour toi? au calme ou en drama?

  • Freya dit :

    Bonjour

    Je recherchais des conseils à mon problème quand je suis tombée sur votre site. La façon dont vous donnez vos conseils me plait.
    J’ai 25 ans et il y a de ça 1 semaine et bien j’étais encore vierge.
    J’ai mon voisin ( ouais un peu compliqué ) avec lequel je suis allée au resto/ciné.
    Il disait que je Lui plaisait.
    Par la suite les choses ont avancés. Mal grès les principes ( moi même imposés ) le désir a pris le dessus et l’action est venue.
    Avant ça, il m’avait bien fait comprendre qu’il ne souhaitait pas de relation sérieuse ( engagement et tout le tralala).
    Nous avons refais l’amour et je lui ai demandé si j’étais que du sexe pour lui.
    Je suis une copine++. En gros une sex Friends ( je ne connaissais pas avant ).
    Pour ma part je n’ai pas de sentiment à son égard donc ça ne me dérange pas plus que ça. Sauf que je me demande ( étant donné que pour moi c’est une situation récente ) si je dois continuer ou non.
    Etre une SF quand c’est sa première : bon ou mauvais.
    Merci de me conseiller.

    • Sélim dit :

      Hello Freya, Je ne peux pas te juger, ni te conseiller. En sexe, en amour, la seule règle que je donne est toujours la même : « faites ce que vous voulez, entre adultes consentants (et protégez-vous) ».
      Si cette relation te convient, c’est très bien, continuez.
      Si cette relation ne te convient plus, évoquez le sujet ensemble.
      Amusez-vous bien !

  • Lentez dit :

    Alors voilà, depuis bientot 2 mois nous avons décidé avec mon ex de rester amis, mais tres vite il m’a proposer qu’on couche ensemble de temps en temps histoire de s’amuser ce que j’ai accepter on a d’abord mis les choses au clair en se disant clairement que malgré le peu de sentiment qu’il nous rester l’un pour l’autre on ne voudrai pas ressortir ensemble. Depuis cela on s’envoie des messages de quand on se leve jusqu’a ce qu’on se couche on se voie tous les jours on se s’embrasse on se fait des calins on s’est donné un sunom mignon et on fait tout cela devant ses potes et devant les miens qui se demande si on est en couple et malgré nos réponse négative ils doute. De plus nous sommes tous les deux tres jaloux ce qui fait qu’il ne veut pas que j’ai voir ailleur il n’aime pas quand je mate ou quans je parle avec un autre mec et je suis pareil .. A l’heure d’aujourd’hui je ne sais plus vraiment quoi penser souvent ca lui arrive de se trompé et de m’appeler comme il m’appeler quand on sortait ensemble puis il fait genre de rien je tiens a préciser qu’en ces 2 mois de temps nous avons couché 2 fois ensemble uniquement. Je ne sais plus ce que je dois penser, faire, dire etc ..

    • Sylvain dit :

      Salut Lentez,

      Effectivement, il semble que la situation ne soit pas si claire. En tout cas, on ne peut pas parler de sexfriend dans votre cas. On ne voit pas sa sexfriend tous les jours et on ne la presente pas forcément à ces amis ou autres. Tout dépend ce que toi dejà tu comptes faire. Est ce que tu veux essayer de vous redonner une chance ou tu veux vraiment être uniquement sexfriend ou rien du tout ? Essaye déjà d’être au clair, ce sera alors plus facile pour vous d’établir de nouvelles règles du jeu ;) Bon courage!

  • Lilou57 dit :

    Alors moi j’ai une question

    J’ai un SF sauf que je trouve ça assez bizarre

    Je le connais depuis fin août , grâce à lui j’ai oublié mon ex qui m’avait fait tant souffrir.

    On se voit de temps en temps . Avant j’allais voir d’autres mecs vu que je profitais de ma liberté mais il m’a avoué qu’il ne couchait qu’avec moi alors que normalement il pourrait se permettre de voir ailleurs .. Bref

    On se donne des petits surnoms mignons style bébé: j’ai pris l’habitude de ses surnoms

    Au fur et à mesure je me suis attachée à lui, je lui ai dit mais il n’est pas dans l’optique couple
    Ca m’a un peu fait mal mais bon du coup je l’ai laissée un peu tranquille histoire de me protéger …

    Quelques jours plus tard il me recontacte et on reparle de cul et je lui ai dit que je voulais continuer notre petite relation parce-que sexuellement je m’entends très bien avec lui .

    Par contre dès que je sors il me demande où je suis, avec qui je suis en disant  » tu me trompes je te tue » alors que nous ne sommes pas ensemble …

    Du coup je ne comprend strictement rien alors que je ne l’empêcherai pas d’aller voir ailleurs (même si ça me ferait chier) et on se manque sexuellement et amicalement ..

    Qu’en pensez-vous car moi je suis perdue et je réfléchis trop ..il sait que je m’attache à lui et je sens qu’il s’attache à croire qu’il fait le mec dur avec moi . Cette situation me perturbe parce que j’aimerai que ça évolue mais tout doucement et ce que je dois faire réellement parce-que je m’entend super bien avec lui et on a énormément de respect l’un envers l’autre !

    Merci de votre réponse !

    • Sylvain dit :

      Hello Lilou,

      effectivement, ce que tu decris fait plus penser à une relation de couple. Apres il a peut etre ete refroidi par ton attitude au debut ou tu voyais d’autres hommes. Donc inutile d’insister et de le persécuter. Sois patiente et tu devrais pouvoir l’avoir à l’usure si ton but est d’avoir une relation avec lui. Enfin en general c’est comme ca que ca se passe. Si vous vous accordez tous les 2 l’exclusivité, que vous vous comportez comme un couple, qu’il se montre jaloux, quoi qu’il en dise, il y a de bonnes chances pour que vous finissiez en couple :)

    • Lilou57 dit :

      Re !

      Ben personnellement je ne sais vraiment pas parce-qu’il emploie tout de même le mot « pote » mais quoi qu’il en soit, il m’a proposée des expériences « sexuelles » et moi c’est niet je lui ai dit « ben si tu veux faire ca Ben va faire tes expériences avec une autre fille même si ça me fait chier . » Je pensais qu’il allait dire ok finalement il a dit « ok tant pis oublie » donc je pense vraiment pas qu’il ne veut pas faire d’autres expériences avec qqn d’autres que moi, ce qui me rassure. Il ne sait pas par contre que j’ai couché avec d’autres mecs que lui mais une chose est sûre c’est que c’est vraiment lui que je veux et depuis je ne fais plus rien avec d’autres mecs . Du coup je ne sais pas vraiment quoi faire pour vraiment l’avoir et comment me comporter. Prendre du recul? Le séduire ? Sachant que je suis nulle en drague et que je ne veux pas le brusquer … Mes potes me disent de laisser faire le temps mais bon …

      Merci de votre réponse ! Et un joyeux Noel ! :)

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Oui comme je te l’ai dit, vous avez deja tout le comportement d’un couple. Tu n’as plus qu’a attendre qu’il l’accepte. Continue à faire la même chose sans lui mettre de pression et tu l’auras à l’usure ;)

  • samy dit :

    Bonjour. Je suis en couplé et j’ai un sexfriend depuis 7 mois. C’est un collègue. On se voit régulièrement. J’ai des sentiments et je lui ai avoué. Il m’a dit qu’il sait pas ce que c’est car il en a jamais eu. Il a 26ans et me dis qu’il a jamais eu de petite amie juste des sexfriend. On s’est toujours dis la vérité. On se parle tous les jours par sms. Il dit que c’est que du sexe mais quand je suis revenu de vacances il m’a dit que je lui avait manqué et si moi il m a manqué . La il part 3semaines et j’ai les boules qu’il couche avec une autre. Il me dit que s’il veut yen a 3 ou 4 qui le veulent. Mais avant ça il me dit  » tu crois que je ferais ça. Je suis pas comme ça  » et il me dit qu’il pense tous les jours à moi.je lui dit qu’il a des sentiments mais qu’il se ment. après je lui explique la définition d’avoir des sentiments. ..il sourit. Il veut pas se poser maintenant ou présenter sa copine aux parents. Je lui ai dit qu’on en est pas là. .je l’aime et je le veux. .je veux +qu’un sexfriend maintenant. ..je veux pas que ça s’arrête. .je sais pas trop comment réagir à son retour. ..il me donne des nouvelles par sms mais pas tous les jours pendant ses vacances. ..alors qu habituellement c’est tous les jours. .c’est dur de résister à en envoyer. .

    • samy dit :

      Il me rend jalouse parfois et veut kon se voit +souvent . Me lance des regards au boulot. Même quand j’ai le dos tourné. Je me demande s’il se ment. ..

    • Audrey dit :

      Bonjour Samy, je viens de lire ton message. Difficile de dire je t’aime à quelqu’un. Fait lui comprendre, n’est pas peur, fonce sinon tu souffriras encore plus. Si tu lui manque, c’est bon signe. Et à ce que je vois, il commence en avoir mais il a peur de s’engager mais fait lui comprendre que tu l’aimes et que tout se passera bien. Aller courage.

    • samy dit :

      Merci Audrey. Il est rentré de vacances et m’a avoué qu’il a eu aucune relation. Qu’il n’a pas pu. Et lorsqu’il a su que c’était à mon tour de partir en vacances il m’a invité toute une nuit. Il a su que j’allais à Rome avec mon conjoint il m’a dit c’est la ville des amoureux! Il a pris un coup. Il a des réactions jalouse maintenant qu’il n’avait pas avant. ..je pense que petit à petit il s’accroche de +en +et il s’apercevra qu’il veut être avec moi. Car il ne me pose pu la question « tu veux qu’on continue. Je peux pas si tu as des sentiments  » la il veut qu’on continue. .mais il reçoit bcp de SMS et photos de ses ex sexfriend. Il y en a 2 qui lui parlent sans cesse et ça m’agace .je n’ose pas lui empêcher de peur de le perdre. …

  • bruce dit :

    Le sexe friend est cette relation basé sur le sexe sans sentiments, sans trop parler et sans prises de tête, axée sur le plaisir du corps donc…avec un contrat donc!! lol On se met donc des barrières….. Il n’y a rien de plus beau que de faire l’amour avec des sentiments…et ne pas avoir peur d ‘une relation amoureuse.

  • Lizouille dit :

    J’ai un sexfriend depuis 10 mois maintenant.
    Exclusivité.
    Il m’a juste dit, pas de contrainte, ni d’inconvénient.
    J’ai essayé d’y mettre un terme avant le début de l’été, lui m’ayant dit qu’il ne serait pas disponible cet été, chose que je savais déjà, on a quelques connaissances en commun.
    C’est lui même qui est revenu fin juillet, et mi aout.
    Mais à vrai dire, j’ai envie de lui, il m’attire physiquement, mais je me lasse.

    J’attends le bon, en espérant qu’il arrive vite !!!

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)