La « salope », une fille facile à séduire ?

Publié dans Sexualité par Art de Séduire le 29/02/2012

Aujourd’hui, nous donnons la parole à une fille, qui nous livre son avis tranché et tranchant sur les filles faciles (appelées plus crûment « salopes »!). Un article qui vaut le détour…

Depuis que je connais les hommes et surtout depuis que je me promène sur le forum d’Art De Séduire, j’entends souvent parler de “la salope”, qui ressemble plutôt à une LSE hard ici.

Donc, je me questionne, qui sont ces fameuses “salopes”? Est-ce que je remplis les conditions pour rentrer dans cette catégorie ?

Pourquoi les mecs veulent tous coucher avec des filles faciles, mais aucun ne désire en faire une LTR ? Est-ce vraiment une sage décision? Etude approfondie de la salope, action.

Qu’est-ce qu’une salope?

Il me semble qu’on peut différencier deux types de salopes. L’ex et la fille de petite vertu.

L’ex qui vous a laissé sur le carreau

Celle qui a vous brisé le coeur, trompé, et a bafoué votre confiance. En gros, le salaud au féminin: elle a joué avec vos sentiments, elle n’a pas de code d’honneur, vous ne pouvez pas lui faire confiance.

Dans cette catégorie entrera aussi (parfois) celle qui se remet plus vite que vous de la rupture.

Souvent, dans ces cas-là, nous ne connaissons pas tous les pendants de l’histoire dans laquelle interviennent le mec et la fameuse salope.

Je me suis souvent étonnée de voir que TOUS mes ex aient au moins une ex qui soit une «salope».

Manqueraient-ils à ce point-là de bon sens dans le choix de leurs partenaires? Seraient-ils incapables de discerner sous de longs cils noirs la méchanceté gratuite, la vénalité, la cruauté? Ou simplement omettaient-ils de me raconter les passages de l’histoire où c’étaient bien eux les salauds ?

Oh bien loin de moi l’idée de dire que c’est le mec qui commence ! Simplement, j’émets des réserves quand il s’agit de juger une fille que je ne connais ni d’Adam, ni d’Eve à travers les mots d’un mec qui se remet mal d’une OI ou d’une rupture. (De même pour la femme qui me parlera de son ex-connard).

Les filles/mecs malveillant(e)s, ce n’est pas si répandu, souvent il s’agit plus d’irresponsabilités, de maladresses ou d’un peu de bêtises… ou encore d’un jeu de ping-pong où l’on se fait du mal à deux.

La femme de petite vertu : l’allumeuse, la séductrice.

Celle qui couche facilement, le premier soir; pour se faire plaisir, sans pour autant avoir besoin qu’on lui demande sa main. Qui, bien souvent, en contrepartie, s’attache plus difficilement.

Celle sur laquelle «tous» les potes sont passés (sauf la personne qui la traite de salope : logique, non ?).

Celle dont l’ingéniosité sexuelle surprend voire effraie, l’hédoniste au féminin.

Celle qui a parfois plus de succès (ou d’aventures) que les non-salopes qui la jalousent (car la plupart des insultes faites pour vexer viennent d’une frustration)

Bref, la salope soit elle fait souffrir, soit elle fait un peu trop de bien.

Vous conclurez avec moi que la salope, c’est celle qui flirte avec la passion. Qui ne connaît pas le compromis.

Se caser avec une salope ? Moi JAMAIS

C’est ma phrase préférée. Personne ne souhaite se caser avec une salope mais tout le monde veut coucher avec elle.

Ici, je parlerai essentiellement de la seconde salope : ma préférée !

Ce que les hommes reprochent essentiellement à cette “salope” là (ahhh la coquine !), c’est :

1- de ne pas avoir de respect pour son corps
2- d’être plus infidèle
3- de n’avoir jamais eu de proposition de LTR (uniquement FF et ONS)

1. La salope : aucun respect pour son corps ?

Est-ce que faire de son corps un lieu de plaisir c’est lui manquer de respect ?

Est-ce que l’érotiser par des vêtements affriolants, c’est lui manquer de respect ?

Pour moi, pas plus que d’en faire d’un lieu de culte, auquel personne n’a le droit de toucher jusqu’à ce que le Prince charmant daigne venir dans sa belle Porsche nous amener «vers des cieux où jamais il ne pleut» afin de profaner le sanctuaire sacré d’un coup d’épée.

Mais, au fond, écouter son corps, ses pulsions, son cerveau reptilien, n’est-ce pas ce qu’il y a de plus humain ? Oscar Wilde n’a-t-il pas dit que le meilleur moyen de résister à la tentation était d’y céder ?

2. La salope : une infidèle ?

La deuxième tare dont on affuble la salope, c’est sa forte tendance à l’infidélité. Si elle a connu tant de mecs, ça va lui manquer, elle va craquer à la première tentation.

FAUX !

La salope connaît les séducteurs, et dans leur intimité s’il vous plaît ! Elle les voit venir de trèèès loin (si elle ne les nomme pas toujours, elle utilise les mêmes techniques, à peu de choses près qu’eux).

De même, elle a eu son lot de coups d’un soir, si elle se case, c’est qu’elle en est revenue. Comme le séducteur, elle a vécu une ou des périodes quantitatives, elle ne met pas en doute son pouvoir de séduction et elle n’éprouve pas le besoin d’aller le vérifier dans les bras d’un autre.

Une femme qui n’a connu que peu d’hommes pourra plus facilement être tentée par l’aventure, l’envie de connaître ce qu’est le sexe avec un homme un peu différent. Comme pour les hommes, à vrai dire…

3. La salope : celle avec qui personne ne veut se caser ?

FAUX !

C’est bien mal connaître les femmes (et les hommes d’ailleurs). Vous n’êtes pas le premier à envisager de vous poser de manière durable avec elle.

Certes elle est sûrement tombée sur plus de connards mais aussi plus de mecs bien (elle a simplement rencontré plus de monde). Elle n’en avait pas envie avec eux.
La salope, c’est souvent la séductrice au féminin, en attendant LA PERLE, elle fait des colliers.

C’est donc celle qui profite de sa jeunesse pour ne pas avoir de regret (et apporter quelques techniques coquines à celui qui partagera sa vie, chose non négligeable).

Les avantages de la salope

Au final, vous l’aurez compris, le plus gros défaut de la «salope» c’est sa réputation. A vous de décidez si vous adhérez ou non à ce qui sort de la bouche des autres.

Le conseil du jour… (roulements de tambour) : ne pas croire tout ce qu’on vous dit !

1. Ouverture d’esprit

La salope c’est bien souvent celle qui vous pardonnera le plus facilement d’avoir été/ d’être un séducteur (une salope au masculin). Elle comprendra même le savoir-faire que ça requiert, et pourra rire de vos petites anecdotes.

La salope, pour avoir eu une réputation qui l’a suivie, ne prêtera pas grand cas aux rumeurs qui VOUS collent à la peau (sinon, c’est pas une salope, mais une conne… passons).

La salope sera, généralement, moins jalouse, elle comprend la différence entre le jeu de séduction pour le jeu et l’envie de closer.

2. Ingéniosité sexuelle

La salope, c’est celle qui écoute son corps et ses envies. Elle l’a fait avant vous, elle le fera avec vous. Il y a de fortes chances pour qu’elle amène de nouveaux délires et pratiques que vous ne connaissez pas encore et qui pourront vous combler tous les deux.

La salope, c’est celle qui entendra avec bien plus de facilité qu’une autre, vos fantasmes un peu tordus, un peu trash et c’est peut-être elle qui vous poussera à les réaliser.

La salope, c’est celle qui en a vu d’autres, qui ne se sentira pas visée par une panne alors que vous venez de vous descendre une quantité d’alcool qui rendrait flasque tout solide.

Bref, la salope n’a sexuellement pas froid aux yeux. C’est pour ça que vous l’aimez.

3. Connaissance des dynamiques humaines

La salope a séduit, rencontré, discuté avec plus de personnes que la fille lambda. Elle est moins timide et est plus souvent confrontée aux interactions humaines en tout genre. Elle connait par conséquent un peu mieux les dynamiques sociales, et est peut-être un peu moins naïve sur l’homme.

Elle n’attendra pas de vous que vous enfiliez des collants avec un air viril pour ressembler au Prince Charmant. Elle SAIT que les hommes ne sont pas parfaits. Elle accepte mieux vos défauts, assume mieux les siens.

La salope a souvent vécu quelques LTR avant vous, elle sait un peu plus ce qu’elle veut et ce qu’elle ne veut plus.

Bref, la salope a une certaine expérience de la vie.

Certes, on trouvera toujours des défauts à la salope. Certains me diront même qu’il y a salope et salope. La première étant une femme fatale raffinée et la seconde une traînée des bas-fonds.

Le manque de raffinement, soulignons-le dès maintenant, se rencontre aussi chez les princesses. Il n’est pas forcément en lien avec le nombre de partenaires sexuels ou d’aventures exotiques vécues.

Pour finir, je dirais que les connes/abruties… existent… celles-là, en effet, on n’a pas envie de faire sa vie avec. Mais je vous rassure la fille facile ne fera pas non plus sa vie avec un con/abruti car elle sait qu’elle peut choisir!

Et vous, êtes vous déjà sorti avec une fille qui avait une réputation de “salope”? Qu’est-ce que ça a donné ?

Anashka

Téléchargez ces 3 guides
Gratuits !
Recevez immédiatement :
  • Tension sexuelle, mode d'emploi (pdf)
  • Savoir parler aux femmes (pdf)
  • Vaincre sa peur d'aborder les femmes (mp3)

OUI, je veux tout télécharger !
282 COMMENTAIRES
  • So Meone dit :

    Cet article me met profondément mal à l’aise. Le mot salope pour parler d’une femme qui a une vie sexuelle épanouie est très négatif et même si cet article n’est pas moralisateur et ne fait pas de slutshaming… je sais pas, je n’aime pas voir ce mot utilisé.

    D’ailleurs quand on voit les commentaires on voit que beaucoup sont loin de respecter les femmes en tant qu’être humain. On ne veut pas être traitées comme des princesses mais comme des être humain, notre vie sexuelle ne regarde que nous et on ne perd pas notre « valeur » parce qu’on couche (parce que scoop on est des être humains pas des objets). Le terme de « fille facile » c’est pareil, on est pas des trophées, le sexe c’est pas un truc que quelqu’un fait à quelqu’un d’autre mais un truc qu’on fait à deux (ou plus).

    En fait ça marche avec tout le monde, les hommes qui ne couchent pas ne sont pas des « loosers ». La libido varie selon les personnes et l’important c’est de « se respecter » en écoutant ses désirs plutôt que d’écouter les normes dicté par la société (si t’a pas couché avec tant de personne à tel âge tu es un looser/une coincée, si tu as dépassé tel nombre de partenaire à tel âge t’es une salope), le tout entre personne consentante bien sûr (très important le consentement, on a pas a se forcer qu’on soit un homme ou une femme, si on a pas envie c’est non. Et on respecte celui du/de la partenaire.)

    • Sélim dit :

      Désolé pour le malaise So Meone, on parle vrai, les mots de notre auteur, une femme, sont réels, on ne va pas tourner autour du pot.
      Le langage est ce qu’il est, et les idées qu’elle développe sont vraiment pour aider les femmes et les hommes à mieux vivre leur sexualité et arrêter de juger…

  • Eldon dit :

    Une petite histoire ordinaire pour commencer.

    Je suis en couple depuis 28 ans et j’ai rencontré une très jeune femme de …28 ans, en couple depuis 11 ans déjà et mariée depuis peu (je trouvais ça charmant) …
    Elégante, sobre, drôle, pudique et cultivée, nous avons lié amicalement très vite et après 1 an et 1/2 nous nous sommes déclarés, surpris tous les deux par cette situation improbable.

    On a pris notre temps, passer à l’acte n’était pas une priorité et il faut le dire difficile à mettre en oeuvre…Mais nous avons échangé de plus en plus intimement.

    Et la boum, le ciel m’est un peu tombé sur la tête. Plus de 100 partenaires de 15 ans à 17 ans et 1/2, que des coups d’un soir, une soumission totale aux fantasmes des mecs, une libido hors du commun, l’envie de rester le coup du siècle à chaque fois…
    Ca m’a instruit…

    Notre histoire a explosé, je l’ai rejeté ça été terrible.
    L’idée de rentrer dans une collection, de ne pas être à la hauteur et aussi le décalage entre l’idéal que je m’étais construit et la réalité ont tout chamboulé.

    Du coup l’analyse contenue dans cet article me parle, Tout est vrai sauf le mot. salope, mon amie est juste une jeune femme de son époque mais on n’est pas de la même époque.

    Tout ça pour dire aux jeunes femmes que si elles ont fait une croix sur le prince charmant et bien il y a encore des hommes qui attendent des princesses.

    Ce qui nous amène au conseil du jour, on ne dit pas tout, surtout pas.

    • Sélim dit :

      Un sage conseil, Eldon.
      Pourtant, je dois t’avouer que je ne comprends pas ce rejet. Oui, c’est loin de l’idéal que tu t’en faisais, mais si tu te sentais bien avec elle, quel dommage de la rejeter…

    • Eldon dit :

      Effectivement elle valide totalement l’article (la salope c’est vraiment un cliché machiste) mais le décalage entre son image de petite femme discrète et la réalité était trop fort pour moi. Franchement j’ai toujours fui les fille qui avaient l’apparence de femmes à hommes (il y a un manque de personnalité dans ce soucis d’une apparence standardisée). Elle c’était l’inverse la séduction discrète. Mais l’ayant rencontré dans un cadre sportif où j’ai apprécié sa détermination, son envie de progresser son esprit de compétition je me suis senti trop vieux pour sa libido. Pas à la hauteur de ses souvenirs…

  • Julio dit :

    Bonjour tout le monde ! Lors de la soirée d’hier, j’ai rencontré une fille qui a une réputation de « salope ». Ne faisant pas confiance aux autres, je me suis rapproché d’elle et le courant est super bien passé (avec une grosse aide de l’alcool). La soirée avance, et elle annonce qu’elle peut finalement rester dormir avec nous, et c’est là que les choses « sérieuses » commencent. On commence par s’embrasser, se retourne dans tous les sens, de plus en plus fort etc… Ce qui était attirant c’est qu’a chaque fois que l’on commençait à s’embrasser, elle reculait rapidement pour que je vienne à elle (toujours avec un petit sourire évocateur), comprenant son jeu, j’ai installé mes règles et nous sommes restés 20 minutes à se regarder dans les yeux, puis j’ai fini par me rapprocher à mi chemin avant qu’elle ne me saute dessus. La soirée à continué, le lumières se sont éteintes et on a passer la soirée comme ça à s’embrasser et se caresser. Le problème étant que je n’avais pas de préservatif (je mérite 7 baffes pour ça) donc la seule chose que nous ayons faits était de se frotter à travers les sous vêtements dans plusieurs positions… Enfin à la fin de la soirée je suis allé me couché en lui en faisant « un dernier » et j’ai du aller dans le lit qui m’était attribuer (règle de l’organisateur). Je précise que je suis âgé de 15 ans

    Maintenant voilà la partie moins drôle: le lendemain (l’alcool ayant redescendu) presque plus de complicité entre nous, quelques paroles amusantes mais aucune référence à ce qui s’est passé durant la nuit et beaucoup de contacts physiques. Finalement on s’est quitté par un simple « salut » et on s’est séparé.

    D’où ma question suivante: Cette fille m’a réellement troublé et très intéressé et vu qu’il s’est déjà passer quelque chose (même si je ne peux pas m’attribuer tout le mérite) je ne sais pas du tout comment reprendre contact avec elle, je pense la revoir dans d’autre soirée, mais j’aimerais bien que ça devienne un peu plus sérieux, d’autant qu’elle a énormément de mecs à ses pieds et d’autres qui ont jouer avec elle.

    Donc: auriez-vous une stratégie à me proposer ou quelques articles correspondant à mon cas qui ne me semble pas habituel, s’il vous plaît ?

    Un jeune séducteur plein d’ambitions…

    • Julio dit :

      Bon vous ne m’avez pas répondu, tant pis x) Je vais quand même posté la suite de l’histoire juste comme témoignage.
      Je devais encore sous son effet ou quoi que ce soit mais j’ai trouvé ma réponse à mon problème: Je lui est proposé un rendez-vous -> pas du tout emballé, je fixe une date -> pas dispo, donc je lui dit que je la recontacte la semaine prochaine si je suis libre et bien évidemment je ne compte pas être libre ni la prévenir si je le suis… Bref je n’insiste pas plus, comme ça si je la recroise en soirée,ma valeur ne sera pas baissé !

      Maintenant je m’en veux d’avoir commencer une OI sur cette fille que je ne connaissais pas et j’ai juste un peu mal à l’égo de n’être qu’un mec de plus dans sa done-list ! Et je m’en veux encore plus d’avoir demander conseil ici alors que la réponse, je l’avais moi même. Mais bon on va dire que ça m’aura apporter une expérience haha.

1 8 9 10

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)