La « salope », une fille facile à séduire ?

Publié dans Sexualité par Art de Séduire le 29/02/2012
118 Flares 118 Flares ×

Draguer une fille facile La salope, une fille facile à séduire ?

Aujourd’hui, nous donnons la parole à une fille, qui nous livre son avis tranché et tranchant sur les filles faciles (appelées plus crûment « salopes »!). Un article qui vaut le détour…

Depuis que je connais les hommes et surtout depuis que je me promène sur le forum d’Art De Séduire, j’entends souvent parler de “la salope”, qui ressemble plutôt à une LSE hard ici.

Donc, je me questionne, qui sont ces fameuses “salopes”? Est-ce que je remplis les conditions pour rentrer dans cette catégorie ?

Pourquoi les mecs veulent tous coucher avec des filles faciles, mais aucun ne désire en faire une LTR ? Est-ce vraiment une sage décision? Etude approfondie de la salope, action.

Qu’est-ce qu’une salope?

Il me semble qu’on peut différencier deux types de salopes. L’ex et la fille de petite vertu.

L’ex qui vous a laissé sur le carreau

Celle qui a vous brisé le coeur, trompé, et a bafoué votre confiance. En gros, le salaud au féminin: elle a joué avec vos sentiments, elle n’a pas de code d’honneur, vous ne pouvez pas lui faire confiance.

Dans cette catégorie entrera aussi (parfois) celle qui se remet plus vite que vous de la rupture.

Souvent, dans ces cas-là, nous ne connaissons pas tous les pendants de l’histoire dans laquelle interviennent le mec et la fameuse salope.

Je me suis souvent étonnée de voir que TOUS mes ex aient au moins une ex qui soit une «salope».

Manqueraient-ils à ce point-là de bon sens dans le choix de leurs partenaires? Seraient-ils incapables de discerner sous de longs cils noirs la méchanceté gratuite, la vénalité, la cruauté? Ou simplement omettaient-ils de me raconter les passages de l’histoire où c’étaient bien eux les salauds ?

Oh bien loin de moi l’idée de dire que c’est le mec qui commence ! Simplement, j’émets des réserves quand il s’agit de juger une fille que je ne connais ni d’Adam, ni d’Eve à travers les mots d’un mec qui se remet mal d’une OI ou d’une rupture. (De même pour la femme qui me parlera de son ex-connard).

Les filles/mecs malveillant(e)s, ce n’est pas si répandu, souvent il s’agit plus d’irresponsabilités, de maladresses ou d’un peu de bêtises… ou encore d’un jeu de ping-pong où l’on se fait du mal à deux.

La femme de petite vertu : l’allumeuse, la séductrice.

Celle qui couche facilement, le premier soir; pour se faire plaisir, sans pour autant avoir besoin qu’on lui demande sa main. Qui, bien souvent, en contrepartie, s’attache plus difficilement.

Celle sur laquelle «tous» les potes sont passés (sauf la personne qui la traite de salope : logique, non ?).

Celle dont l’ingéniosité sexuelle surprend voire effraie, l’hédoniste au féminin.

Celle qui a parfois plus de succès (ou d’aventures) que les non-salopes qui la jalousent (car la plupart des insultes faites pour vexer viennent d’une frustration)

Bref, la salope soit elle fait souffrir, soit elle fait un peu trop de bien.

Vous conclurez avec moi que la salope, c’est celle qui flirte avec la passion. Qui ne connaît pas le compromis.

Se caser avec une salope ? Moi JAMAIS

C’est ma phrase préférée. Personne ne souhaite se caser avec une salope mais tout le monde veut coucher avec elle.

Ici, je parlerai essentiellement de la seconde salope : ma préférée !

Ce que les hommes reprochent essentiellement à cette “salope” là (ahhh la coquine !), c’est :

1- de ne pas avoir de respect pour son corps
2- d’être plus infidèle
3- de n’avoir jamais eu de proposition de LTR (uniquement FF et ONS)

1. La salope : aucun respect pour son corps ?

Est-ce que faire de son corps un lieu de plaisir c’est lui manquer de respect ?

Est-ce que l’érotiser par des vêtements affriolants, c’est lui manquer de respect ?

Pour moi, pas plus que d’en faire d’un lieu de culte, auquel personne n’a le droit de toucher jusqu’à ce que le Prince charmant daigne venir dans sa belle Porsche nous amener «vers des cieux où jamais il ne pleut» afin de profaner le sanctuaire sacré d’un coup d’épée.

Mais, au fond, écouter son corps, ses pulsions, son cerveau reptilien, n’est-ce pas ce qu’il y a de plus humain ? Oscar Wilde n’a-t-il pas dit que le meilleur moyen de résister à la tentation était d’y céder ?

2. La salope : une infidèle ?

La deuxième tare dont on affuble la salope, c’est sa forte tendance à l’infidélité. Si elle a connu tant de mecs, ça va lui manquer, elle va craquer à la première tentation.

FAUX !

La salope connaît les séducteurs, et dans leur intimité s’il vous plaît ! Elle les voit venir de trèèès loin (si elle ne les nomme pas toujours, elle utilise les mêmes techniques, à peu de choses près qu’eux).

De même, elle a eu son lot de coups d’un soir, si elle se case, c’est qu’elle en est revenue. Comme le séducteur, elle a vécu une ou des périodes quantitatives, elle ne met pas en doute son pouvoir de séduction et elle n’éprouve pas le besoin d’aller le vérifier dans les bras d’un autre.

Une femme qui n’a connu que peu d’hommes pourra plus facilement être tentée par l’aventure, l’envie de connaître ce qu’est le sexe avec un homme un peu différent. Comme pour les hommes, à vrai dire…

3. La salope : celle avec qui personne ne veut se caser ?

FAUX !

C’est bien mal connaître les femmes (et les hommes d’ailleurs). Vous n’êtes pas le premier à envisager de vous poser de manière durable avec elle.

Certes elle est sûrement tombée sur plus de connards mais aussi plus de mecs bien (elle a simplement rencontré plus de monde). Elle n’en avait pas envie avec eux.
La salope, c’est souvent la séductrice au féminin, en attendant LA PERLE, elle fait des colliers.

C’est donc celle qui profite de sa jeunesse pour ne pas avoir de regret (et apporter quelques techniques coquines à celui qui partagera sa vie, chose non négligeable).

Les avantages de la salope

Au final, vous l’aurez compris, le plus gros défaut de la «salope» c’est sa réputation. A vous de décidez si vous adhérez ou non à ce qui sort de la bouche des autres.

Le conseil du jour… (roulements de tambour) : ne pas croire tout ce qu’on vous dit !

1. Ouverture d’esprit

La salope c’est bien souvent celle qui vous pardonnera le plus facilement d’avoir été/ d’être un séducteur (une salope au masculin). Elle comprendra même le savoir-faire que ça requiert, et pourra rire de vos petites anecdotes.

La salope, pour avoir eu une réputation qui l’a suivie, ne prêtera pas grand cas aux rumeurs qui VOUS collent à la peau (sinon, c’est pas une salope, mais une conne… passons).

La salope sera, généralement, moins jalouse, elle comprend la différence entre le jeu de séduction pour le jeu et l’envie de closer.

2. Ingéniosité sexuelle

La salope, c’est celle qui écoute son corps et ses envies. Elle l’a fait avant vous, elle le fera avec vous. Il y a de fortes chances pour qu’elle amène de nouveaux délires et pratiques que vous ne connaissez pas encore et qui pourront vous combler tous les deux.

La salope, c’est celle qui entendra avec bien plus de facilité qu’une autre, vos fantasmes un peu tordus, un peu trash et c’est peut-être elle qui vous poussera à les réaliser.

La salope, c’est celle qui en a vu d’autres, qui ne se sentira pas visée par une panne alors que vous venez de vous descendre une quantité d’alcool qui rendrait flasque tout solide.

Bref, la salope n’a sexuellement pas froid aux yeux. C’est pour ça que vous l’aimez.

3. Connaissance des dynamiques humaines

La salope a séduit, rencontré, discuté avec plus de personnes que la fille lambda. Elle est moins timide et est plus souvent confrontée aux interactions humaines en tout genre. Elle connait par conséquent un peu mieux les dynamiques sociales, et est peut-être un peu moins naïve sur l’homme.

Elle n’attendra pas de vous que vous enfiliez des collants avec un air viril pour ressembler au Prince Charmant. Elle SAIT que les hommes ne sont pas parfaits. Elle accepte mieux vos défauts, assume mieux les siens.

La salope a souvent vécu quelques LTR avant vous, elle sait un peu plus ce qu’elle veut et ce qu’elle ne veut plus.

Bref, la salope a une certaine expérience de la vie.

Certes, on trouvera toujours des défauts à la salope. Certains me diront même qu’il y a salope et salope. La première étant une femme fatale raffinée et la seconde une traînée des bas-fonds.

Le manque de raffinement, soulignons-le dès maintenant, se rencontre aussi chez les princesses. Il n’est pas forcément en lien avec le nombre de partenaires sexuels ou d’aventures exotiques vécues.

Pour finir, je dirais que les connes/abruties… existent… celles-là, en effet, on n’a pas envie de faire sa vie avec. Mais je vous rassure la fille facile ne fera pas non plus sa vie avec un con/abruti car elle sait qu’elle peut choisir!

Et vous, êtes vous déjà sorti avec une fille qui avait une réputation de “salope”? Qu’est-ce que ça a donné ?

Anashka

ebook sexualisationtiny La salope, une fille facile à séduire ?
Sexualisation: Mode d'emploi
Eliminez la frustration, les angoisses et la honte liées à votre incapacité à « conclure » avec les femmes… Apprenez comment toucher et exciter une femme, sexualiser vos conversations et instaurer une tension sexuelle … pour coucher BEAUCOUP plus souvent
Découvrez ce Guide >>

272 COMMENTAIRES
  • Kurtis dit :

    J’ai arrêté ma lecture à :

    « mais au fond écouter son corps, ses pulsions, son cerveau reptilien, n’est-ce pas ce qu’il y a de plus humain ?  »

    Parce qu’en effet, se rapprocher de l’animal en cédant à ses pulsions et en utilisant son cerveau reptilien , c’est bien s’éloigner de l’humain et de sa nature humaine qui l’amène justement à se transcender de ses conditions primaires.

    • Dante dit :

      Le désir, les pulsions, sont le côté animal de l’humain. Mais y céder ne fait pas de nous des animaux pour autant.
      Qu’aurais-tu dit à la place ?

    • selim dit :

      Tu accordes trop d’importance au cerveau Kurtis…
      (ou moi pas assez. En fait, je n’ai pas envie de te juger. Chacun ses choix, tant qu’ils sont cohérents et ne font de mal à personne…)

    • lex dit :

      Kurtis : et donc, tous les chichis et autres emmerdemments qu’on peut avoir « grâce à notre condition humaine » sont nettement plus important à écouter que nos pulsions ?

      On se retrouve après ton troisiéme ulçaire dude ^^

    • Suxxman dit :

      Kurtis a entierement raison.
      « mais au fond écouter son corps, ses pulsions, son cerveau reptilien, n’est-ce pas ce qu’il y a de plus humain ? » c’est minable comme raisonnement sur la forme.

      Vous trois (Dante, Selim, Lex) votre objectif est de cartoucher un max de meufs, l’objet de l’article est de se mettre en LTR avec une meuf. Vous etes pas tres pertinents la dessus.

  • Derby dit :

    Cet article me fait un petit peu froid dans le dos. Bien qu’il parte d’un bon sentiment, il est un peu là pour nous faire cautionner que la femme est libre de faire ce qu’elle veut. Or, la vie, ce n’est pas comme ça. Les mecs non plus je précise, n’ont pas à toujours faire ce qu’ils veulent.

    Moi personnellement, je suis sorti avec une fille que je qualifierai de salope: Elle quitte son mec, une semaine après me drague (on se connaissait un peu), et le soir même – alors qu’on avait prévu de sortir ensemble – elle couche avec un mec (et sans capote). Je la vois donc 5 jours plus tard, on couche ensemble, aussi sans capote (j’étais un inconscient: je pensais bien la connaitre, mais en fait non). Après deux-trois semaines de relation elle m’a donc avoué avoir couché avec un mec en soirée. Moi je suis une crème, je me dis « pas grave, le passé c’est le passé, on n’était pas officiellement ensemble ».
    Au bout de deux mois de relations, elle m’explique qu’elle continuait de parler à son ex (j’étais plus ou moins au courant, mais j’avais une ex qui faisait pareil pour justement s’en débarrasser). M’annonce qu’il est mal, que ses amies l’ont traitées de salope pour s’être recasé aussi vite, qu’elle a toujours des sentiments pour lui et j’en passe. Bref, moi je commençais à m’attacher, et elle, elle a visiblement briser deux mecs (même si son ex à elle l’avait cherché mais ça c’est un autre problème).

    Moi personnellement, je me trouve une nouvelle copine après une semaine de rupture. Mais mon ex donc, le prend très mal et ne supporte pas, décide de se venger, fait tout pour que je me sépare de ma nouvelle copine. Bref, j’en passe…

    Et pour ne pas faire comme certains gars: bien sûr que j’étais pas parfait, que parfois je la prenais de haut, que je la négligeais, que j’étais méchant verbalement quand elle me provoquait (alors qu’il aurait suffit de la calmer). Mais pour moi, cette fille touche plus la définition de la salope, que celles que vous évoquez dans l’article.

    • Dante dit :

      Il n’y a pas de raison qu’une personne ne puisse faire ce qu’elle veut du moment qu’elle ne blesse personne.
      Tu as eu une mauvaise expérience Derby, n’en fais pas une généralité !

  • hanneman dit :

    @ James : Qu’entends tu par c’est une « salope » ?

    Précisément, tu veux dire quoi par là ? Pour cette fille là ?

  • james dit :

    Bah genre dès qu’elle boit un peu t’es sur de faire tout ce que tu veux avec elle

    • hanneman dit :

      Et donc ?

      T’es pas content de pouvoir faire ce que tu veux avec elle ?
      Tu préfèrerais qu’elle se refuse à toi ?
      Tu préfèrerais que les filles soient froide et distante à la place ?

  • leon dit :

    En fait 4 types de filles.
    Celle qui ont ete chaudes avec tout le monde et qui le sont avec vous.
    Le probleme c’est que pour ces fixes, le kilometrage ne rime pas avec experience, en general.Elles sont blasées du sexe, elles ont tout fait et cherche a se caser.
    Ces filles n’ont guere d ‘interets, sauf si on aime finir les restes des autres.
    Celles qui ont ete froides avec tout le monde, vous inclus.Vierges ou presques, n’aiment pas le sexe.Pas interesante sur le pan sexe, seule consolation, vous ne risquez pas de rencontrer ses ex.
    Les filles chaudes avec les autres et froides avec vous.
    Les pires.

    Comme les premières categories, ont couchés avec tout le monde, et cherchent a se caser.
    Grosses différence, elles n ‘assument pas leur passé et le cachent.
    Donc elles mentent et manipulent le premier mari potentiel, assez naif pour croire à leur passé de presque vierge.Ces filles sont pour moi les seules vrais salopes.
    Elles n’ont aucun respect pour le mec avec qui elles veulent vivre, sont assez egoiste pour le manipuler , afin de protéger leur petits interets d ‘ex salopes voulant se caser.
    Quand on pense aux couillons qui vont se fatiguer pour veiller aux interets et aux futur d une fille qui se moquent d ‘eux , et batir une famille en imaginant avoir l ‘amour quasi exclusif d ‘une fille sur qui tout le monde est deja passé, et qui en plus au lit, comme la numero 1 sera tellement blasé par son passé qu ‘elle ne se fatiguera meme pas pour offrir a son cheri tout ce qu ‘elle a offert aux autres.
    Bref: a gerber.Sauf si on aime se contenter des restes que vous ont laissé les autres
    Enfin la fille idéale, vierge ou presque , mais qui ne pense qu ‘a ca, et qui vous dit: j’ai refusé a xxx connards de coucher avec eux, parce que c’est TOI que j ‘attends., et je vais me liberer un max avec toi seulement.
    Bref un reve..

    • Sunny dit :

      Je te souhaite une belle et longue vie de célibataire à ruminer sur les femmes.

    • Kamiel dit :

      J’approuve la réponse de Sunny. Et tant qu’on y est, t’es aussi le genre de mec à être frustré de ne pas pouvoir tirer son coup de temps en temps ?
      Je me trompe sûrement sur ton cas, mais on ne peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre (et le cul de la crémière dans ce cas). On couche plus facilement avec les filles quand on arrive à les faire dédramatiser et à leur donner envie d’assumer leurs désirs.

      Conclusion, la fille que tu nous dépeints n’est pas une salope, c’est une connasse, comme on peut trouver des personnes mauvaises indifféremment de leur genre, nationalité, culture. Laissons les filles profiter du sexe autant que nous voyons !

  • tamloust dit :

    les salauds , c est vous les hommes car on ne vous comprend jamais.c est pas une fille qui parle, c est un homme ,un vrai et qui aiime les femmes.si la fille se resigne et se donne a vous et vous fait plaisir c est une salope et si elle refuse c est une moins que rien;c est une coincee etc etc…. bande de je ne sais quoi, c est vous les salauds et c estpeu pour vous.

  • merlin dit :

    Moi j’ ais rencontrer une « salope » alumeuse et seductrice et bien je l’ ais épouser, et depuis plus de 7 ans ma passion est sans cesse renouveler et je la désire sexuellement comme au premier jour, c’ est d’ ailleur la seul qui à su me faire jouir comme personne, avec elle j’ ais joui « comme une femme », c’ est à dire de tout mon corps et de toute mon âme ce qui ne m’ était jamais arriver auparavant !

  • gigi dit :

    je me suis fait traitée de « fille facile » il n’y a pas longtemps simplement parce que j’avais cédé aux avances d’un mec. Il a rejeté toute la faute sur moi, disant que c’est moi qui l’avait excité! Je crois qu’on traite un peu trop facilement les filles de salope, moi je voulais juste profité d’un bon moment, je pensais pas que c’était mal… Disons que je suis une salope généreuse, je voulais aussi lui faire plaisir en même temps!

    • Sélim dit :

      Hello Gigi !
      Ici, pas de jugement de notre part. PS : je préfère une fille généreuse qu’une reloue verrouillée de toute part !
      Laisse tomber les mecs comme ça…

    • lex dit :

      Gigi : Tu pourras dire à ce mec de ma part que c’est un gros con. Ici, on t’embrasse.

  • tof dit :

    Salope un jour, salope toujours …..
    Je m’explique, une salope est une fille qui utilise l’amour qu’on lui donne, elle prend mais ne rends pas. Comme un salaud d’ailleurs lol.
    Elle vous tournera le dos dès qu’elle aura envie sans scrupules.

    Rien a voir avec avec une copine qui cède en votre absence, malheureuse car elle se sent seule ou abandonnée et qui regrette, ou la femme mariée qui prend un amant mais ressent encore de l’amour pour son conjoint.

    La salope détruit tout sur son passage sans remord, c’est un déchet de l’humanité

    • tof dit :

      pour compléter:
      La salope va vous faire croire que vous êtes unique et formidable.
      Elle va vous faire planer.
      Quand elle aura atteint son but elle va vous descendre en flamme, et vous faire porter la responsabilité de tous ces problèmes.
      Résultat vous aller vous retrouver seul plein de culpabilité alors qu’elle est en train d’en balader un autre.
      rien a voir avec un coup d’un soir, la salope joue avec les sentiments.

  • mwégné dit :

    je sors avec une fille qui remplit tout les critères mentionnés dans cette article. ça fait un an qu’on est ensemble. Je n’ai plus de sentiment pour elle depuis que j’ai appris que c’est une salope de premier ordre. J’ai trop honte de sortir avec elle maintenant. On va en boite, elle a 4 à 5 ex ou 6 à 7 coup d’un soir dans la même boite. On va au ciné, elle a son ancien plan cul qui bosse la bas. On va se balader en ville, elle a des ex sur tout les coins. c’est une horreur. D’ailleurs elle a failli me tromper 2 fois avec son plan cul et un de ses ex. A chaque fois qu’on se prend la tête elle reprend contact avec un de ses ex ou plan cul. Sa meilleur ami c’est aussi son ex, elle a déjà coucher avec lui en tant que meilleur amis. Son meilleur amis est devenu depuis peu le parrain de sa première fille. je bouillonne au fond de moi. je ne sais plus quoi faire. Je ne peux pas la quitter comme ça car j’ai laissé mon logement pour vivre avec elle. Je me suis fait avoir. Je n’ai plus confiance en elle. je n’arrive plus à l’aimer comme avant. Son passer sexuel me dérange. Elle a fait plusieurs expériences : plan à trois avec deux mecs, orgies… je me sens sali maintenant. Dans son cartier, je me suis rendu compte récemment qu’elle a une sale réputation à cause de ses aventures sexuels. Elle a couché avec trop de mec (plus de 70 mecs). Je souffre dans cette histoire…

    • lex dit :

      Mwégné : Si t’arrive pas à passer ça, quitte la. Trouve un logement, puis quitte la. C’est dommage qu’un passé un peu trouble te prenne la tête, mais si à chaque fois que ça monte un peu de ton, elle appelle un ex, je peux comprendre…

    • mwégné dit :

      C’est ce que j’ai envisagé de faire. je n’arrive plus a lui faire confiance. J’ai du mal à vivre avec cette fille qui couche facilement, et qui n’a pas de respect pour son corps. ça se trouve elle m’a déjà trompé. Son dernier fils il l’a fait avec « un coups d’un soir ». Il a garder le bébé car il avait envi d’un enfant. elle a fait son bébé avec le premier mec qui s’est pointé. J’ai du mal à comprendre sa logique.

    • lex dit :

      Mwégné : je comprend le truc. Après, je suis moins dans le jugement. C’est son corps, elle en fait ce qu’elle veut.. Mais oui, je resterais pas avec une nana comme ça.

    • tof dit :

      Il n’y a pas de logique dans cette affaire cher ami. Tout fonctionne par vécu et par envie. Tu penses comme un homme et elle pense comme elle peut, mal mais son mode de fonctionnement lui donne le beau rôle et elle ne se remettra jamais en question.
      Tu ne pourras pas la changer ni la guérir, elle va se servir de ton empathie pour obtenir ce qu’elle veut en créant le malaise chez toi…. fuis

    • bibousiq dit :

      As-tu parlé avec elle pour savoir ce qu’elle attendait de votre relation ?

    • Bruchibre dit :

      Quitte la si ce n’est pas deja vieil ami. Je te comprends tres bien, j’ai ete dans une situation comme ca (en moins extreme), je l’ai quittee et je me suis senti libere.

      Tu ne seras jamais heureux avec elle. Ne te sens pas coupable, vis pour toi meme d’abord. Elle a fait trop de choses avant toi et est trop difficile a gerer, tu n’as pas a t’infliger ca. Tu n’es pas « Captain Save-a-Hoe ».

  • Grenouille dit :

    La vraie salope (gentiment appelée ici « connasse »)s’est la fille avec laquelle tu t’entends bien, qui te bourre la gueule, te drogue, pour que tu couches avec elle, qui te harcelle dès les 1,5grammes atteint, tu refuses par principe, (l’amitié n’a pas de prix), tu craques un soir ou vous êtes complètement plein, là tu decouvre les joies du sexe transgressif, c’était sympa mais tu préfêres rester pôte, elle veux pas et t’oublie. Puis tu la croise un peuvplus tard avec son nouveau jouet, et t’es un tocard. Ceci dit cela reste une expérience à vivre pour comprendre que tu vies pas au pays des bisounours.

  • Damien dit :

    Bonjour,
    Je trouve cet article plutot lucide. Faire tomber les barrière de la societé est une bonne chose, le terme salope en est une quand utilisé aussi simplement. Trop souvent pour se deresponsabilisé et par ego mal placé. Bref j’adore cet article.

  • Eldrole dit :

    J’ai pas pu lire tout les commentaires mais pour moi ce caser avec une fille qui a eu de nombreuses aventures c’est aussi être le dernier d’une longue liste. On a tous envie d’être unique pour la personne que l’on aime et ce caser avec ce genre de fille c’est un peu comme perdre à un tournois et que l’on nous dise « c’est pas grave l’important c’est d’avoir participé ». Peut-être qu’il y a des personnes à qui ça peu suffire mais si je peux donner mon avis, je n’aurais pas une LTR avec une fille facile parce que au final c’est être le dernier! C’est peut-être très bien présenter en donnant le point de vue de la fille mais dans la vie, c’est soit même qu’il faut valoriser et être dernier c’est dévalorisant.

    • Anonyme dit :

      Au contraire, je trouve que c’est valorisant, puisqu’elle t’auras choisi toi et pas les dizaines de mecs passés avant toi. Tu as quelque chose de plus qu’eux, tu es unique! Non?

    • Eldrole dit :

      J’ai eu une histoire avec une fille qui avait connu beaucoup de mec avant moi, récemment, et oui elle elle était vraiment Amoureuse de moi parce que j’était différents tous ça tous ça (merci artdeseduire!) mais moi je ne me sentais pas bien avec elle. Dans tout les endroit où on allait elle me disait qu’elle y était déjà allé avec un ex qu’elle avait couché à tel endroit, qu’elle avait déjà fait ceci ou cela avec un autre. Résultat je n’avais aucun sentiment pour elle, et c’était pas intentionnel mais je ne me suis pas du tout attaché à elle parce que il n’y avait rien d’unique. Vraiment rien.

    • Bruchibre dit :

      J’ai vecu une histoire sensiblement semblable et j’ai ete comme toi, j’ai completement perdu la flamme, je me suis senti le dernier de la liste. Un ami me disait que je devrais me sentir plus style que les 10 gars avant moi (depuis sa rupture) mais je trouve ca simplet comme raisonnement.

      C’est pas comme si tous ces mecs avaient voulu la garder et qu’elle les avait tous refuses car elle etait tres selective. Premierement elle n’avait pas a tous les essayer et curieusement, aucun n’a voulu etre en LTR avec elle, c’etait tous des ONS.

      Puis c’est juste une fille quoi c’est pas la Reine de Jenesaisquoi.

    • Suxxman dit :

      C’est valorisant ? Tu es un reveur toi non ?

  • dulain dit :

    big-up la team ads! une salope aujourd’hui c’est pas n’importe: elle a quelque chose à apporter de toutes façons.

  • Priscillia dit :

    Bonjour,
    Alors moi je pense qu’une salope n’est pas une personne qui a des aventures d’un soir ou des plan cul, pour moi, ça, c’est une personne qui profite pleinement de sa vie et de sa sexualité, comme le dit le texte, plus elle a d’expérience mieux ça sera. Je pense également que se mettre en couple avec une personne qui a profité ne veut pas forcément dire qu’on fait parti d’une liste, cela signifie plutôt que cette personne a assez profiter et pense plutôt que c’est le bon moment pour se caser, tout dépend aussi de la maturité de cette personne hein !

    Une salope d’après moi, c’est une personne qui joue avec les sentiments ou qui trompe son (ou sa) partenaires.

    Donc je ne pense pas qu’employer le mot « salope » pour une personne qui s’amuse et profite au max de sa sexualité soit correct .

    • Suxxman dit :

      Tu debats sur un point de vocabulaire. L’auteur a employe le mot salope pour choquer.

      C’est cette notion de « profiter » qui me gene. Est ce que « profiter de sa jeunesse » ca veut dire coucher avec plein de monde et s’en foutre ? Pourquoi tout le monde ne le fait pas alors ?

      « Cette personne a assez profiter et pense plutôt que c’est le bon moment pour se caser » – non merci tres peu pour moi.

  • Shenaz dit :

    En lisant les commentaires, je me découvre que le mythe du Prince charmant en 2014 a également son équivalent masculin. Surprenant !

    Ce qui revient souvent c’est ( grossomodo) : une femme qui a eu trop d’experience c’est suspect et que vous avez envie d’être l’unique.

    Mais, mais maiiiis :

    – En 2014, une femme ne reste pas cloitrée chez elle à rêver près de sa fenêtre de celui qui la capturera sur son cheval blanc. Elle travaille, elle sort, elle fait des rencontres amicales et amoureuses… ca me paraît dingue d’exiger d’une femme moderne qu’elle n’ai connu personne avant vous ou qu’elle n’ai rien tenté avant vous .
    – une faible ( ou une abscence) d’experience amoureuse n’est en aucun cas un gage de fidélité ou de hautes valeur morales. Je fais partie de ces femmes qui ont un solide « background  » si j’ose dire, et merci, ça ne fait pas de moi une menteuse, une tricheuse ou une impudique. Il ne suffit pas de me « demander » » pour que je dise  » ok « . Je respecte mes desirs avant tout et je suis en accord avec ceux-ci. C’est si mal que ça ?
    – Pourquoi ce qui est tolérable pour un homme deviendrait inacceptable chez une femme ?Qu’on se mette d’accord : j’imagine que la plupart des lecteurs ADS aspirent à être de parfaits mâle Alpha qui maîtrisent à merveille les dynamiques sociales,pour faire des rencontres plus facilement … Et pour séduire et closer plus facilement aussi ! Et oui ! En quoi son équivalent féminin serait plus flippant :) ?
    – Etre suspendu aux jugements des autres est le pire esclavage qui soit. Facile à dire, mais si

    Après il y’a aussi une confusion entre la séductrice chevronnée qui n’a pas froid aux yeux, et la femme qui ment, trahit votre confiance et manipule à volonté. L’une n’est pas égale à l’autre.
    Est ce le manque d’experience / de confiance en soi qui pousse certains à ces amalgames faciles. Dans tout les cas, après une baffe, il faut savoir se relever et pas géneraliser.

  • Monne dit :

    Tout est question de perception. Si l’acte sexuée et ses dérivés coquins sont pour vous l’aboutissement de la phase passionnelle du débit d’une relation, alors effectivement vous serez prêt à coucher avec votre partenaire dès lors que vous serez en phase sur vos sentiments et les objectifs de pérennité de votre couple. Ce n’est pas gage de réussite, ça n’évite pas les ruptures, mais ça a l’avantage de mettre en avant la nécessité de développer des sentiments sincères et réels avant de s’abandonner. L’autre vérité existe et aujourd’hui s’applique autant au homme qu’au femmes qui se libèrent sexuellement et donc n’ont pas de scrupule à adopter le ont shot. Critiquable ou pas ça existe. Je suis de la première catégorie, je n’attendais pas la vierges mais une femme qui soit raisonnable et ne se laisse pas débordée par les avances insistantes et malhonnête de queutards de première. Le début de notre relation à justement été marqué par la question qui tue sur ses expériences passées. Début de crise, ultimatum de madame me demandant d’accepter ou de partir, sauf que 2 ans de vie commune ça ne se rayé pas aussi facilement. J’ai pris sur moi, pensant avoir oublié. S’en sont suivi des difficultés sexuelles, d’abord chez elle car traumatisée par mes propos, puis moi traumatisé par le fait que je n’arrivait même plus à rattraper ma faute et à lui donner envie (sécheresses vaginales). Nous nous aimons, et jamais il n’a été question de choisir la solution de facilité, donc nous avons continué à nous aimer au mieux. Mais l’ homme reste l’ homme et on se retrouve assez vite meurtri par le manque de retour de sa compagne sur le plaisir procuré. La vie quotidienne s’alourdissant avec l’arrivée de notre fils et le passage dans la vie active après 6 ans de vie commune, j’ai développé un complexe d’infériorité et le manque de confiance associé m’a pas poussé à savoir si j’étais un mauvais coup ou pas? Conséquence j’ai dragué une fille peu farouche et sensible à ma position sociale, tout en me dégoûtant au regard de mes principes. Je ne voulais pas faire à ma compagne ce que je refuserai qu’elle me fasse et j’ai pris conscience de l’amour que je lui porte. Ça n’a pas évité la crise puisque que je lui ai avoué avoir développé des sentiments pour une collègue, et que jusque là rien ne s’était passé. Nous avons tenté de redresser la barre, 2 ans après arrive notre fille et une demande en mariage début 2013. En parallèle elle cherchait un nouveau job car passée au chômage et elle m’a rayé de la carte des personnes pouvant l’aider à cause d’une mauvaise expérience passée entre nouqsur le même sujet 5 ans auparavant. Voir défiler des aides extérieur à commencé à m’agacer puis à me blesser jusqu’à ce que je prenne qu’un de ses amis avec qui elle devait déjeuner sans me prévenir l’aidait beaucoup. Je précise que cet ami elle le connaissait depuis 2 ans sans que j’en entends parler, et comme tout jaloux qui se respect j’ai check ses SMS indiquant qu’il avait commencé par lui faire su rentre dedans et que malgré ses stops il y revenant de temps à autre.
    A ce moment je me suis senti humilié parce que je n’ai pas osé lui dire que je trouvais la situation déplacée à mon égard et que je souhaitais naturellement qu’elle prenne fin. Elle a catégoriquement refusé! J’ai plongé en dépression, car n’ayant plus aucun respect pour moi. Ça a duré plusieurs mois en 2013, et nous avons atteint t le paroxysme lorsque dans un moment d’intimité je lui ai dit à l’oreille que je regrettai de ne pas l’avoir connu plus tôt et que si j’avais une baguette magique j’aimerai être le seul et le premier. Un truc ringard mais selon moi romantique. Elle s’est braqué et depuis, malgré le mariage c’est la guerre au point où j’ai envie de l’insulter de tous les noms, car en plus à ses yeux je suis un grand malade… Chacun vous un psychiatre, je me shoote au Prozac et à l’Effexor depuis 6 mois, j’ai abandonné mon job.

    J’attendais de la tendresse et de la reconnaissance. Je ne l’ai pas eu et ça m’a détruit. Elle a connu 6 hommes entre 15 et 20 ans, suremznt quelques ont shot. Moi 1 filles entre 14 et 15 ans 1/2 qui m’a trompé. J’ai rencontré ma belle 3 ans après rupture, je ne croyais plus à l’amour.

    Aujourdhui je suis au fond du gouffre.

    Tout ça pour dire qu’il y a des principes incompatibles et qu’il faut connaître la sensibilité de l’autre et sa capacité à faire des compromis pour montrer à l’être aimé qu’il est le seul et le bon. C’est un travail du quotidien des deux partis et qui demande de l’énergie.
    Pour le vivre il est difficile de penser être un homme parmi N’ qui pourrait combler sa femme. C’est vrai, mais ça manque de romantisme et de son de soi. Je ne pense pas que dire à l’autre regretter son parcours soi une négation de soi. Par contre dire que l’on est face à une salope équivaut à ce qu’elle dise que vous êtes un taré arriéré. Les moeurs changent, suremznt pas en bien et il faut faire avec surtout après 14ans de vue commune et 2 enfants.
    Je suis triste et perdu mais soit j’accepte, soit je me détruit.

    • Suxxman dit :

      Tu fais des phrases qui sont pas toujours tres claires, c’est du coup pas evident de saisir l’ampleur du probleme.

      La question qui tue sur ses expériences passées – Elle a connu 6 hommes entre 15 et 20 ans. Surement quelques one shot.

      C’est vrai que si j’avais 20 ans ce ma paraitrait beaucoup, mais c’est pas 50 non plus, c’est juste 3 ou 4 gars de plus que la moyenne. Je pense qu’apres 14 ans de vie commune j’aurais reussi a laisser ca de cote. Vous avez le meme age tous les deux ?

      On dirait que vous vous etes mis tous les deux dans une spirale d’autodestruction, il faut en sortir. Si vous vous balancez tous les deux des missiles en permanence ca n’ira jamais. Il vaut mieux que tu gardes certaines reflexions pour toi meme.

  • Bruchibre dit :

    C’est un article feministe qui en gros dit « les filles faites ce que vous voulez les gars vous devriez quand meme etre a nos pieds parce qu’on est des princesses ».

    Mais chacun a sa sensibilite et ses standards, donc assumez les consequences. Y’a des mecs qui vous traiteront des salope parce que vous avez couche avec 5 gars, d’autres pour 50 gars.

    Y’a pas que des salopes et des prudes dans la vie. Y’a une grande population entre les deux. « Tu preferes une vierge qui a pas d’experience au lit? » – Non.

    Les salopes, vous faites ce que vous voulez, quand vous le voulez. Ceci n’est pas discutable. Mais avoir envie de coucher avec le premier beau gosse qui vous seduit n’est pas forcement normal. Si c’etait pareil avec de la nourriture vous seriez obeses. « Tu sais j’aurais pu coucher avec beaucoup plus de gars, X mecs en Y annees ca fait que Z par an ». – Oui je sais. Merci.

    En attendant vous n’avez pas le droit de critiquer un homme parce qu’il est sensible, ou triste, ou quoi. Ca ca fait de vous des salopes. « Si t’es pas content casse toi », j’aimerais que chaque mec qui a entendu ca se soit casse, venez pas pleurer apres. Souvent quand on se casse on ne revient pas en pleurant apres, on passe a autre chose.

    Et pour les feministes encore c’est pas une question d’ego. Blamer les hommes pour leur ego c’est de la castration mentale. Ceux qui ont peut d’etre compares sont des faibles d’esprits = y’a pas d’ego la dedans.

    Double standard = un homme qui couche avec plein de femmes est un donjuan, une femme qui couche avec plein d’hommes est une salope.
    – Ce double standard est partage par les hommes et par les femmes par la plupart des cultures du monde. Un homme qui couche devient desirable aux yeux des femmes, une femme qui couche c’est l’inverse. Les hommes et les femmes ne sont pas pareils, on a des hormones differentes qui nous font penser differemment.

    Les filles qui pensent que c’est cool de coucher et que ca les rend populaires ont une pensee a court terme. Et la plupart des gars qui commentent ici qu’ils aiment les femmes qui ont de l’experience sont interesses par des relations a court terme.

    1. Aucun respect pour son corps
    D’accord. Cela n’a rien a voir. Coucher 100 fois avec 1 gars ou 1 fois avec 100 gars va pas plus ou moins abimer le corps :) et les paranos de l’hygiene, on n’attrappe pas des MST aussi facilement que ca sinon on en aurait tous.
    2. Une infidele
    D’accord. Cela n’a rien a voir. La plupart de ces filles ont un mode « celibataire » et un mode « case ».
    3. Personne n’a voulu se caser avec
    Discutable. Y’a surement un peu des deux.

    1. Ouverture d’esprit
    2. Ingeniosite sexuelle
    3. Connaissance des dynamiques humaines
    Pas d’accord avec les trois. Ca n’a rien a voir avec le fait d’avoir couche beaucoup ou pas.

  • Bruchibre dit :

    Cela a ete etudie scientifiquement par Freud lui meme:
    http://en.wikipedia.org/wiki/Madonna–whore_complex

1 7 8 9

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)




    • Près de 100 missions et exercices pour prendre confiance en vous et apprendre à draguer : c’est l’équivalent de 31 jours de coaching en séduction intensif pour le prix d’une entrée en boîte !
    • 267 techniques simples et efficaces pour rendre votre copine accro au sexe ou collectionner les 's*xfriends'.
    • Comment séduire LA fille que vous convoitez. Un guide pour sortir de la friendzone, séduire une collègue, une camarade...
    • Eliminez la frustration, les angoisses et la honte liées à votre incapacité à « conclure » avec les femmes...
    • Le nouveau chef d’œuvre de Mystery en Version Française ! Sûrement le livre le plus complet sur l’attraction et les techniques de drague.
    Découvrez tous les guides
  • Headline Name: Email: subscribed: 0 We respect your privacy Email Marketingby GetResponse