[Débat] Coucher Le Premier Soir, C’est Rater Son Couple ?

Publié dans Sexualité par
ArtDeSeduire.Com

coucher le premier soir e1440431386418 [Débat] Coucher Le Premier Soir, Cest Rater Son Couple ?

 « Les gars, je ne vais pas coucher avec elle tant que je ne serai pas amoureux. » Quand Eros nous a dit ça, on est tombé sur le cul… mais c’était à prévoir. On le sentait depuis quelque temps, il en avait marre d’enchaîner des histoires sans lendemain.

« Y’a un truc qui marche pas, et je pense que c’est ma stratégie sexuelle. Je crois que pour la prochaine, je vais attendre, pour essayer de me poser. J’ai envie d’être en couple, là, et je crois que coucher trop tôt, ça flingue mes chances avec les filles ». Vrai ou faux ? Participez vous aussi au débat du jour pour aider Eros à trouver l’amour !

« J’arrive pas à me poser, il faut que ça change. J’en ai marre d’enchaîner les coups d’un soir, Tinder ça m’a flingué le cerveau. » Eros, août 2015.

On est comme vous, on cherche l’amour. La team Artdeseduire est divisée en deux groupes : les plus âgés, les hommes mariés, et les plus jeunes, en galère sentimentale.

Quand Eros a annoncé son intention de rejoindre le groupe des hommes mariés en passant par la case couple sérieux, on a tous compris que ça allait être compliqué. Et pour cause : quand on regarde ses statistiques de score sur les 8 dernières années, force est de constater que le durable, ce n’est pas son domaine de prédilection.

Très bon pour marquer dans toutes les positions, sur tous les terrains du monde, même blessé, mais incapable de reporter le même maillot deux matchs d’affilée. Motif invoqué : « Une fois que j’ai couché avec la fille, toute la surprise disparaît. Je n’ai plus envie d’elle, je n’ai pas envie d’en savoir plus, je veux juste me barrer. Ce que je fais quand je suis chez elle. Mais quand je joue un match à domicile, pour les faire partir, c’est plus compliqué. J’en ai marre, j’ai envie de m’attacher à une fille à nouveau, de tomber amoureux. »

La team ADS mène l’enquête sur le rôle du sexe dans le couple.

Les différentes positions vis-à-vis du sexe

Avant toute chose, on se rend compte qu’on n’est pas toujours d’accord sur l’importance du sexe au sein d’un couple. On discutait récemment avec une fille qui nous déclarait « Mais le sexe, c’est trop important, c’est bien 50% de la réussite d’un couple ! »

On fronce les sourcils… « Bon, OK, 80% » admet-elle dans un élan d’honnêteté. « Etre en couple avec quelqu’un qui baise mal ? Impossible ! C’est trop important le sexe dans un couple ! Je vais rapidement me lasser, et soit je le quitterai, soit je le tromperai… D’ailleurs, ce serait bien que les mecs apprennent à bien baiser ! »

Quand on lui demande si elle se mettrait en couple avec un mec sans avoir couché avec lui, elle répond : « Impossible ! C’est comme si t’achetais une voiture sans l’essayer ! Ça ne se fait pas ! »

De l’autre côté, on a des copines plus calmes, pour qui le sexe ne compte pas autant. Elles parlent de qualité de la relation, de présence, d’écoute, et minimisent le poids du sexe dans leur relation. « Parfois ça va, parfois ça ne va pas, mais dans mon couple, j’attends plus que du sexe. Le sexe pour moi, c’est vraiment la cerise sur le gâteau, un moyen de s’aimer encore plus, mais ce n’est pas le socle de mon couple. »

Parole à PAM pour terminer. PAM, c’est notre pote Pas Avant le Mariage. On connaît des PAM catho ou musulmanes, peu importe la religion, elles ont déjà pratiqué par différents orifices mais réservent leurs vagins à leur mari. Sont expertes en plaisir masculin et croisent les doigts pour que ça se passe bien sexuellement le jour où elles se marieront. (On leur souhaite…)

Face à ces trois positionnements politiques, des chercheurs se sont posé la question de savoir qui étaient les plus heureux en couple. Ceux qui ont attendu le mariage sont visiblement les plus heureux :

  • La stabilité de la relation est 22% plus élevée
  • Le taux de satisfaction quant à la relation est 20% plus élevé
  • La qualité de la relation sexuelle est mieux notée de 15%
  • La communication est supérieure de 12% par rapport aux autres couples.

Source : étude du docteur Dean Busby sur plus de 2000 personnes sur la longévité des couples.

Mais tout ça ne répond pas au besoin de s’attacher d’Eros, qui n’arrive plus à tomber amoureux… Deux facteurs viennent expliquer ce souci d’attachement impossible : l’histoire personnelle et le rôle de l’ocytocine. Commençons par le rôle de l’hormone de l’attachement.

Comment s’attacher à quelqu’un : le rôle de l’ocytocine, l’hormone de l’attachement

Jusqu’alors, on savait que l’hormone de l’attachement, l’ocytocine, se développait plus rapidement chez les filles que chez les hommes. C’est pour cela que les grands chantres du one-night stand ne couchent jamais plus de deux fois avec une fille : elles s’attachent trop vite et en veulent plus, toujours plus, selon ces phobiques de l’engagement.

L’ocytocine, c’est quoi ? Réduite par les médias au rôle d’hormone de l’attachement, elle servirait à une mère à aimer son enfant, et aux couples à s’attacher plus rapidement.

Un des problèmes principaux de l’ocytocine, c’est qu’elle subit une baisse radicale juste après le sexe, en même temps que la dopamine. La dopamine est l’hormone qui nous a excités, qui nous a poussés à vouloir cette relation sexuelle.

Mais juste après le sexe, tout s’effondre rapidement : dopamine et ocytocine… d’où la sensation de malaise chez certains mecs et certaines filles juste après le coït. « Putain, qu’est-ce que je fous là ? », « Oh non, mais pourquoi j’ai fait ça, encore ? ».

Résultat : « Ecoute, je crois que je vais rentrer chez moi, je préfère dormir seul. » ou encore « Aïe aïe aïe, mon frère vient de s’embrouiller avec sa copine, il va venir dormir ici avec moi, il faut que tu partes. » Le malaise qui peut survenir après le sexe peut être vraiment géant et gênant.

L’intensité était là rapidement, vous avez couché avec la fille, et boum, plus rien après : la faute, en partie, à l’ocytocine, pas assez présente pour en vouloir plus.

L’ocytocine vous fait dire des choses pendant l’amour que vous risquez de regretter après : l’illusion de l’attachement est grande pendant l’acte sexuel, et on ne compte plus les « je t’aime » et « mon chéri » lâchés pendant le sexe qui ne seront pas suivis après. (D’où le très bon opener : « Est-ce que ça compte, dire je t’aime pendant l’amour ? »)

Attendre avant de coucher avec une fille permettrait de développer l’ocytocine différemment : elle est aussi produite par le toucher, les balades main dans la main, par les baisers etc. Donc pas besoin de coucher pour s’attacher, juste de prendre son temps.

Résultat : ceux qui attendent un peu plus pour coucher ensemble verront la baisse de l’ocytocine après l’amour compensée par l’ocytocine créée AVANT.

Ainsi, si vous attendez un peu plus avant de coucher, vous augmentez vos chances de vouloir vous engager avec cette fille.

Bann 16erreurs 1 [Débat] Coucher Le Premier Soir, Cest Rater Son Couple ?

Le poids de l’histoire personnelle dans l’envie de s’engager dans un couple.

On a trouvé une étude faite sur des rats vraiment géniale. A prendre avec des pincettes, mais assez représentative de ce qu’on ressent hormonalement en tant qu’humains.

Dans le cas d’Eros, on a affaire à Barney Stinson : « Tu sais ce qu’il y a de plus excitant que de coucher avec une jolie fille ? Coucher avec sa jolie sœur / voisine ! » Le poids de la nouveauté est telle qu’on soupçonne Eros de ne bander que pour la nouveauté. L’herbe est toujours plus verte ailleurs ?

C’est un peu un des soucis de notre époque, notamment avec Tinder et les autres sites de rencontres : la rencontre est facilitée, mais l’attachement et l’amour sont des denrées rares. On s’habitue à la nouveauté, et on rencontre toutes les difficultés du monde à s’attacher à quelqu’un.

L’expérience sur les rats montre à quel point notre capacité à aimer est influencée par notre histoire personnelle et les schémas qu’on reproduit en boucle.

Lors de la première expérience, les chercheurs ont vaporisé du parfum de cadavre sur des rates. Objectif : repousser les rats, éteindre toute forme d’attirance grâce à cette pestilence de ce parfum. Ce qui devait arriver arrive : on s’habitue même au pire et les rats puceaux finissent par copuler avec les rates à l’odeur désagréable.

La deuxième expérience est encore une recherche sur les réflexes pavloviens et le conditionnement : les chercheurs ont habillé les rats de costumes en latex pour qu’ils aillent copuler. Pendant un certain temps, les chercheurs équipaient les rats de ces costumes avant de les mettre en contact avec des femelles. Un jour, ils ont relâché les rats sans costume avec les femelles : aucune réaction, pas de sexe. Pour ces rats habitués à copuler avec leurs costumes, c’était devenu une nécessité.

Source : cette étude de Pfaus sur l’Addiction et comportements sexuels

Les conclusions ? Plus on a l’habitude des coups d’un soir, plus il va être difficile de changer de modèle relationnel. On répète souvent ses comportements, et là, Eros est dans la merde… mais va dans la bonne direction en voulant attendre !

Un dernier point à analyser : pourquoi attendre est peut-être une bonne stratégie pour s’attacher davantage.

Retarder la première fois pour amplifier le plaisir

Vous vous souvenez du 24 décembre, avec les cadeaux déjà déposés au pied du sapin, et interdiction de les ouvrir avant le matin du 25 ? C’est un peu ça quand on décide d’attendre avant de coucher avec sa copine.

L’excitation augmente, et on profite encore plus du moment où on déballe les cadeaux ! Il y a des tas d’expériences qui ont été menées sur la gratification, et la capacité à renoncer à un plaisir présent pour kiffer encore plus dans le futur.

(Notamment une expérience célèbre où on laisse le choix à un enfant entre un chamallow maintenant, ou deux dans dix minutes)

Et vous, êtes-vous capable d’attendre et de reporter un plaisir immédiat pour un plus grand plaisir futur ? Etes-vous capable de souffrir un peu maintenant et d’encaisser la frustration et d’aller courir et de faire des abdos pour être prêt pour la plage ? Etes-vous prêt à apprendre à séduire et prendre des râteaux pour un jour ne plus avoir peur face à la femme de votre vie ?

Tout est question de report de la satisfaction dans le temps. Moins maintenant, mais plus dans le futur. Cette stratégie s’applique-t-elle au sexe et à la relation de couple naissante ? Pourquoi ne pas y croire…

L’épineuse question de la compatibilité sexuelle et de l’attachement

Eros : « Je vous avoue que je flippe un peu quand même… Imagine j’attends, j’attends, on s’entend bien, et au lit c’est le fiasco ? La comparaison avec la voiture qu’on essaie, quand même, elle dit vrai… »

Connaissant l’animal, si une telle situation se produit, la relation ne durera pas, le sexe occupant une place trop importante pour lui. C’est une situation que j’ai déjà vécue, et qui est assez atroce. Le moment où vous devez dire à la fille : « Ecoute, c’est cool, on pourrait vraiment bien s’entendre, mais niveau sexuel, on est dans deux galaxies différentes. »

Faut-il communiquer davantage ? Faut-il alors refaire l’éducation sexuelle de votre partenaire ou la vôtre pour réussir à avoir les mêmes attentes ? Faut-il accepter d’avoir une vie sexuelle insatisfaisante si les autres aspects de la vie de couple nous conviennent ?

Comme très souvent, il n’y a pas de réponses universelles, et même les données « scientifiques » ne seront pas prises en compte par quelqu’un pour qui le sexe compte énormément : on souhaite donc bonne chance à Eros pour son défi et pour trouver l’amour !

C’est à vous de vous exprimer sur le sujet : au bout de combien de temps pensez-vous qu’il faille coucher avec sa copine pour la première fois quand on veut que ça dure ?

Sélim, coach en séduction

banner parler aux femmes [Débat] Coucher Le Premier Soir, Cest Rater Son Couple ?
banner parler aux femmes [Débat] Coucher Le Premier Soir, Cest Rater Son Couple ?
Banner 50phrases [Débat] Coucher Le Premier Soir, Cest Rater Son Couple ?
Banner 50phrases [Débat] Coucher Le Premier Soir, Cest Rater Son Couple ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 [Débat] Coucher Le Premier Soir, Cest Rater Son Couple ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 [Débat] Coucher Le Premier Soir, Cest Rater Son Couple ?
38 COMMENTAIRES
  • lemecencouple dit :

    Ce qui est commun au fait d’être en couple, à une une histoire d’un soir ou à un plan cul, est le fait de coucher ensemble. Je ne pense pas que le fait de coucher le premier soir soit préjudiciable pour une relation à long terme.
    Si l’objectif est de trouver the « ONE », et que le radar reste à l’affut de belles jambes se promenant au jardin du Luxembourg, c’est que l’on devrait alors de se mettre en mode pause un moment et de prendre un peu de vacances (façon ermite); pour se remettre en question.
    Commencez par prendre une feuille blanches et remplissez la en écrivant ce que vous attendez vraiment de la vie (femme que l’on recherche, ses objectifs et ses valeurs pour y voir un peu plus clair… ).
    La question à se poser est peut être est: « qu’est ce que l’on veut laisser derrière soi après notre « bref » passage sur la terre? »
    Une vie de vaurien n’est peu-être pas une finalité en soi. ;)

    • Sélim dit :

      Très bonne manière de voir les choses, cher mec en couple.
      Si seulement on pouvait tous se poser et être aussi rationnel dans nos choix…

  • Goku dit :

    Pour avoir vécu une relation sérieuse il y a peu mais ayant couché trop tôt ensemble, je pense qu’il est préférable d’attendre un peu avec la fille avant de coucher avec elle si l’on veux vraiment que cette relation tienne dans le temps. Le fait d’attendre un peu (je pense à environ 3 à 4 semaines ce qui reste tenable même pour les plus impatients ! voir même attendre un peu plus, après à voir en fonction de chacun ^^) permet aux deux personnes d’apprendre à mieux communiquer ensemble et donc des créer des liens et de bases plus solides pour du long terme et notamment de se rendre compte si on apprécie d’être avec cette personne autre que pour le sexe. Toujours est-il qu’il n’est pas improbable de vivre une relation longue en couchant rapidement aussi ! Bon courage à Eros dans sa quête de l’amour à long terme !

    • Sélim dit :

      Hello Goku !
      Complètement d’accord avec toi sur un point : « à voir en fonction de chacun ».
      C’est très personnel comme question, et quand on y répond devant un groupe, il y a toujours de grandes oppositions morales ! (un plaisir d’assister à des embrouilles entre potes à cause de ça !)
      Mais comme tu le dis, de beaux couples peuvent se former en dépit de relations sexuelles rapides.
      Take care !

  • Alana dit :

    Hello !

    Ah la mésentante sexuelle…j’ai connu ça aussi, un jour…

    Pour répondre à la question, je ne sais pas trop combien de temps faut-il attendre. Trois semaines c’est déjà bien non ?
    Même si soyons honnêtes, on a tous une capacité d’attachement différente : certains s’attachent au bout d »une semaine, un mois, etc.

    Alors dans cette optique, on peut pas vraiment partir du principe qu’il faille attendre de s’attacher pour coucher.
    Le risque est trop grand à mon sens et c’est se heurter à une douloureuse désillusion en cas de foire.

    Un petit indice peut être : si au niveau des baisers, c’est pas trop ça dés le départ, faut pas trop espérer que la synchronicité soit là aussi au niveau sexuel.

    Après, ça n’engage que moi mais je ne suis pas certaine que le fait de ne pas arriver à se poser vienne foncièrement d’une abondance de conquêtes, il doit y avoir d’autres raisons plus intrinsèques qui nous échappent peut-être.

    Bref, bonne chance à Eros, je lui souhaite évidemment de trouver sa perle rare ! comme à nous tous ici :)

    • Sélim dit :

      Même avis Alana :
      quand le premier baiser ne fonctionne pas, généralement, c’est mauvais signe.
      Tu comprends vite, c’est instinctif, tu sais que tu vas galérer !
      Et au niveau d’Eros, il y a évidemment d’autres soucis !

  • Testobobo dit :

    Hey salut Sélim!!

    Je vais faire un gros HS mais où es tu partis en vacances?

    Parce que je crois t’avoir vu sur une petite île dans le sud il y’a une semaine.

    • Sélim dit :

      Hello Testobobo !
      Ce week-end j’étais à Amsterdam, mais je ne suis parti dans aucune île du sud cette année ! Pas de Corse, ni de Sicile, ni de Sardaigne pour moi !
      Mes sosies sont partout, méfiez-vous des contrefaçons !

  • Sam dit :

    Sam (version fille)

    Finalement on est resté hyper classique dans l’approche… « si elle cède tout de suite, elle ne peut pas être celle avec qui je me pose… »
    Est-ce que tout ça n’est pas aussi un peu d’éducation? est-ce que finalement l’idée de se dire « qu’elle a couché assez facilement » n’est pas celle qui inconsciemment éloigne eros du modele qu’il s’est construit de la femme avec qui il a envie de se poser?

    attendre pour faire monter le plaisir oui mais finalement c’est plus l’attente et cette relation fantasmée qui excite (les deux partenaires d’ailleurs), est-ce que c’est vraiment gage de relation durable? rien n’est moins sur!

    Quand aux relations hommes-femmes il me semble qu’elles ont changé (ou alors elles devraient) et au contraire (sous reserve qu’il ait les qualité humaines, intellectuelles etc. que je recherche) c’est plutôt vers celui qui m’aura fait craquer (si tant est qu’en plus il m’ait fait jouir) que mon coeur penchera ;)

    j’ajouterai pour être totalement honnete que l’idée qu’il puisse patienter tellement il tient à me revoir pourrait peser dans la balance alors tant que l’attente ne se transforme pas en frustration: Disons qu’UN PEU d’attente peut exciter le désir rien de plus :)

    • Sélim dit :

      Hello Sam !
      Rien à voir avec le « elle couche le premier soir donc je ne veux pas me mettre avec ».
      J’aime bien ta conclusion sur le « un peu » d’attente, à définir à deux, alors !

  • Le Marginal Magnifique dit :

    Il est temps de prendre des vacances, non ?

  • Ben dit :

    Je ne parlerais pas en jour, mais en rendez-vous ! 3 !

    Le premier tu l’écoutes
    Le deuxième tu l’embrasses
    Le troisième tu couches

    De toute façon, face à une fille qui t’inspire plus qu’un coup d’un soir, et notamment l’idée de faire un bout de chemin avec… Bizarrement, tu as envie de coucher avec mais ce n’est pas la priorité… Cette fille tu as envie de l’écouter, l’amuser, et surtout de monter l’escalier de la séduction marche par marche pour profiter déjà d’elle d’une certaine façon.

    • Sélim dit :

      Hello Ben !
      J’aime beaucoup l’approche « tu as envie de l’écouter et l’amuser ».
      C’est très mature comme approche, chapeau bas !

  • Akumasaki dit :

    wow,si il y a bien une chose qu’on fait en Afrique c’est faire attendre pour le sexe.les rares femmes qui sont libéré sur le plan sexuel font fuir les 3/4 des hommes.On à une vision assez sale du sexe(hypocrite).la sexualité débridé est plus l’appanage des jeunes adolescentes,plus vite matures,et qui visent les trentenaires et quarantenaires pr le pouvoir social et le confort.les hommes sont matures tres tard…à 25ans révolus bcp vivent encore chez leur parents et n’ont pas finis leurs études secondaires.la pauvreté et la mauvaise distribution des richesse,outre un esprit de facilité et des famille qui à la limite vendent leur fille fait que les PAM,tout le monde s’en réclame mais ce n’est u’une façade pour bien paraitre.

    • Sélim dit :

      Merci Akumasaki pour ce topo ! (J’avoue ne pas assez être au courant de tout ce qui se passe dans le monde, ça fait du bien de lire des points de vue différents !)
      Take care !

  • renoboy74 dit :

    D’abord bravo!

    L’article est vraiment top, une vrai reflexion de fond avec un cas réel. En plus détaillé avec de vrais études, manquerai peut être un peu plus de témoignages de nos amour , les femmes. Mais si non, ouais! Faut le montrer ailleurs qu’ici ;)

    Maintenant entrons dans le vif du sujet. Pour moi coucher le premier soir, c’est commencer une histoire par la fin.
    Le sexe est un peu comme une étape qui encre la relation dans le réel. Faire l’amour la première fois c’est: « ouais, là c’est vrai! » . Alors le faire des le début c’est bâcler le reste.

    Pour créer une vrais relation, c’est de temps en temps, prendre le temps.

    Pour moi c’est aussi simple que ça. Même si un petit one shot de temps en temps c’est cool.

    • Sélim dit :

      Renoboy74 le romantique.
      Tu sais, nous au fond, on le sait que vous êtes des romantiques. Et ça, ça nous fait plaisir ;)
      PS : commencer par la fin pour moi, c’est mourir ou rompre. Noooooooon, le sexe n’est clairement pas la fin !

    • Madhuri dit :

      La fin, c’est vivre heureux et avoir beaucoup d’enfants, tout le monde sait ça voyons =p

    • AL dit :

      Eh ! Sélim. Commencer une relation par la rupture. Concept ! On m’a toujours dit « ce qui est fait, est fait, et n’est plus à faire ! ». Le secret d’une relation durable ?

      Madhuri : on peut pas vivre heureux et avoir bcp d’enfants, c’est soit l’un, soit l’autre :P

    • Madhuri dit :

      Ca se tente Al, ça se tente ! Tu essaies et tu nous dis ? =D
      Pour ce qui est des enfants, j’aurais tendance à être assez d’accord avec toi vu que je ne me vois pas avec des enfants, mais alors les contes de fée auraient menti ? oO

    • AL dit :

      Je crois que j’ai déjà essayé plus ou moins involontairement, et ça expliquerait pourquoi elle me fait méchamment la gueule… Mais je suis pas sûr… Comme elle ne veut plus me parler, je n’ai jamais su la vraie raison exacte… ^^;;;
      Mais je suis assez fou pour réessayer volontairement. Si l’occasion se présente, je te dirais.

      Pour les enfants, c’est quand même l’art et la manière de se créer des emmerdes quand on n’en a pas encore…. ^^;;; (et puis y a déjà tant de femmes adultes qui attendent qu’on s’occupe d’elles…)

      Pour les contes de fée, ils ont zappé le plus chiant : la différence entre un conte et un roman fleuve. Si tu veux savoir ce qui se passe après, tu lis Zola XDDD

    • Madhuri dit :

      Bah oui, c’est comme tout, il ne faut pas négliger la communication ! Tu romps avant de te mettre en couple, mais tu préviens la dame que tu préfères faire les choses dans cet ordre, comme ça elle le prend pas mal =D

      Je suppose qu’il y a des bons côtés aussi à avoir des enfants mais rien que l’idée d’être enceinte me refroidit xD

      Ah ben c’est sûr que Zola ça fait moins rêver xD (encore que, je dis ça mais j’ai jamais vraiment lu du Zola, je devrais sans doute !)

    • AL dit :

      Pas lu non plus. Mais de ce que j’en sais, comme contraceptif, ça se pose-là… De toute façon, ma PAL déborde et les livres sur le Slow Sex et L’éveil de la femme à la sexualité tantrique m’intéressent vachement plus. Je sais pas pourquoi.

      (Pour les bons côtés des enfants, moi, j’en vois pas. Mais j’ai pas l’instinct maternel, malgré un côté féminin très développé. Faut demander à Alana ^^; )

    • renoboy74 dit :

      Mais non je suis mal compris (ou je n’étais vraiment pas claire). Ce que je dis par là, c’est que les relations qui comptent vraiment là plupart du temps, il n’y a pas eu une partie de jambe en l’air le premier soire.

      Pour moi, une nana avec qui j’ai couché en une semaine chrono, bah ça reste une simple nana que avec qui j’ai couché et un coup de boîte de nuit, j’ai pas souvent envie de la revoir.

      Mais quand j’attends, que c’est un petit fight qui durs une poignée de semaines et bien là j’ai envie que sa dure.

      Romantique au fond? Ouais je l’avoue, j’ai pas envie de dire à mon entourage: « ma copine? Ouais je l’ai rencontré au bar, elle était pété et moi mec j’avais une dalle de ouf. Mais tranquille on s’adore » ; J’ai un petit côté rêveur, après je suis conscient que je risque de la rencontrer bourré en boîte où à une soirée d’anniversaire toute à fait normal, c’est les règles de la vraie vie.

      Et puis bon au bout de 3 ans à passer le site dans toutes les diagonales, je pense savoir faire parler le romantisme comme il le faut ;)

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Je pense que c’est aussi beaucoup une question d’etat d’esprit. On trouve souvent ce que l’on vient chercher ;).

  • AL dit :

    Ou alors, c’est un faux débat. Si vous avez des scrupules à coucher le premier soir, faites-le l’après-midi ou après minuit (ce qui devient le premier matin) ou passez plus de 24h avec la personne (ça reste le premier rendez-vous, mais le deuxième soir). Bref, en inventant son couple et son histoire, en sortant des schémas conventionnels et des rendez-vous prêts-à-l’emploi, on obtient des résultats plus intéressants…

    • Sélim dit :

      Indeed.
      C’est d’ailleurs toujours très intéressant ce shift mental entre la première soirée, quand tu finis à 5 heures du mat’ et c’est NON,
      et le matin à 8 ou 10 heures ou ça passe tout seul.
      #Lovely

    • AL dit :

      ça passe tout seul, ça passe tout seul… des fois, faut quand même une dose de lubrifiant… :)

  • retribution dit :

    étant asexué , coucher avec une femme n’est pas une priorité dans les « prémisses » d’un couple le plus important c’est la relation en elle méme ,sortir pour sortir en creant de la complicité , rigoler, complimenter , taquiner et l’interresser . l’important c’est les bons souvenirs qui se crée au fur et à mesure que le temps passe . l’ocytocyne se crée par le contact c’est pour cela que les calins , les baisers , les bisous ou dormir avec la personne et la sexualisation c’est très important

  • Ezio auditore dit :

    Il y a aussi la piste de la relation libre qui est à explorer. Moins de frustration, la tromperie ( à moins qu’elle sois sentimental) n’est plus. il y a encore le plaisir de la nouveauté et on construit quand même quelque chose.

    Et si il y a un des deux qui craque et veux savoir ce que l’autre fait, ce sera toujours moins dure que dans un couple traditionnel puisque c’était convenu à la base.

    à mon sens, une relation a le plus de chance de durer avec ce mode de fonctionnement ( surtout de nos jours !)

    • Sélim dit :

      Il faut se sentir assez fort pour en parler, et avoir en face de soi une fille qui accepte d’entendre ce genre de discours…
      Pas toujours facile, mais une piste à explorer.

    • AL dit :

      J’ai enchainé plusieurs livres sur le couple récemment qui proposent des pistes dans ce registre assez poussées… J’ai retenu principalement 3 choses :

      – Globalement, les couples en relations libres seraient paradoxalement moins tentés d’aller voir ailleurs, parce qu’ils savent qu’à tout moment c’est une possibilité (pas d’interdit à braver, pas la possibilité d’utiliser ça comme arme pour blesser son conjoint…).

      – Un couple aux USA avait choisi d’être dans une relation libre, mais avait tout de même mis des conditions qui me paraissent assez saines : coucher ailleurs, OK, mais pas dans le cercle de connaissances, pas dans la même ville, et pas de relation suivie.

      – Une chose qu’on oublie systématiquement, c’est qu’une relation, c’est quelque chose de mouvant, qu’on devrait réadapter régulièrement. La majorité des gens adoptent un comportement dans leur couple et partent du principe rigide qu’il sera le même ad vitam eternam. Alors qu’on change, qu’on évolue et que parfois un simple réajustement serait salutaire (au lieu de choisir la facilité et la rupture). De fait, rien n’empêche d’être monogame un temps, couple ouvert ensuite, pourquoi pas couple libertin, et ensuite à nouveau monogame (ou d’autres variations au choix, dans l’ordre, dans le désordre…).

  • Christelle dit :

    Dans mon cas, coucher le premier soir ou du moins, relativement vite, a été bénéfique. Ca m’a permis de créer une complicité que je n’aurais peut-être pas eu si vite, sans le sexe. Tout de suite, ça casse des barrières. On se sent tellement plus à l’aise et on a envie de partager plus. Pour ma part, ça a débouché sur de très belles et longues relations. Même si je rajouterais toutefois que ça a marché parce que j’étais vraiment intéressée par ces garçons et réciproquement.

    Après attendre un peu, effectivement ça a du bon. Tu apprécieras d’autant plus la chose que tu attends depuis des mois! Mais à part intensifier le premier acte, à quoi ça sert?
    Et puis au fond, c’est quoi du sexe ? C’est pas si important que ça. Alors le faire le premier ou le dernier soir, ça se calcule pas. Ca vient tout seul.

    Conclusion, non, ce n’est pas rater son couple ! Parce que si tu l’aimes vraiment bien cette fille, tu te poseras même plus ce genre de questions.

    • AL dit :

      « Et puis au fond, c’est quoi du sexe ? C’est pas si important que ça. »

      Explique ça aux millions de gens qui s’en servent comme excuse pour briser / mettre un terme à leur couple… ^^;

  • jul dit :

    Ca fait un petit moment que je suis pas repassé sur le site, peut être 1 ans que je n’ai pas posté voire plus.

    Ma relation actuelle de plus d’un an et demi a commencé par une nuit de sexe.
    Au départ on été d’accord pour s’amuser et finalement… On en est arrivé la ou on en est aujourd’hui.
    Je pense pas que le fait d’avoir couché ensemble le premier soir ai changé quoi que ce soit. Aujourd’hui on est parfaitement bien et le fait de coucher ensemble le premier soir a, à mon sens, augmenté l’importance du sexe dans notre couple.
    Voila, c’est simplement mon avis.

  • Kalil dit :

    Super article ! Merci a vous

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)