Les Conseils Sexo de nos Amies Lesbiennes

Publié dans Sexualité par Sélim

conseils sexo lesbiennes 2 Les Conseils Sexo de nos Amies Lesbiennes

Ce qu’on a appris lors de la journée mondiale de l’orgasme nous a fait flipper : les Françaises ne jouissent pas assez. Après l’inévitable blague « Je peux pas être partout à la fois », on s’est dit qu’on devait peut-être changer d’angle et demander des conseils à nos amies lesbiennes.

Sont-elles mieux placées que nous pour donner des conseils sexo ? Ce sont des femmes (elles gagnent un point) qui comme nous aiment les femmes (elles marquent un deuxième point). On leur a demandé de nous donner de bons conseils pour faire grimper les filles au rideau !

Outre cette journée mondiale de l’orgasme à laquelle je vous souhaite d’avoir participé activement, je suis aussi tombé sur des études qui expliquaient que les lesbiennes avaient plus d’orgasmes que les femmes hétérosexuelles.

L’orgasme n’est certes pas un but dans la vie, mais c’est un peu comme l’argent : c’est plus facile quand on en a, on traverse mieux les épreuves.

J’ai donc interrogé mes amies lesbiennes pour savoir ce qu’elles faisaient de mieux que nous et ce qu’elles nous conseillaient à nous, hommes hétérosexuels, de mettre en place pour satisfaire davantage nos partenaires.

Il y a de bonnes idées, de bons conseils, mais si vous voulez mon avis, au final, ce ne sont pas que des conseils « de lesbiennes » pour bien baiser. Il y a du bon sens, des trucs que vous auriez pu trouver tout seul ou que vous faites déjà !

On laisse la place aux filles qui aiment les filles : écoutez bien leurs conseils !

Préparez ensemble une playlist Spotify ou Deezer

Avec ma copine, on a une playlist collaborative où on met les sons qu’on aime bien. Ça nous permet d’avoir notre playlist sexy, de l’élaborer ensemble. Ce qui est important ici, ce n’est pas la « playlist », mais le « ensemble ». Ce qui nous excite, c’est le processus de construction commun. Lors de la journée, on s’envoie des chansons sur Youtube, et si elles sont validées, on les insère dans la playlist sexy. Et on sait qu’on se retrouvera le soir sur ces sons…

Emilie, 27 ans

Au lit ou hors du lit

Le lit pour faire l’amour, c’est la solution de facilité. Oui c’est un cocon, oui on y est bien, mais on tombe vite dans la routine et rien ne tue plus le couple que la routine. Par conséquent, j’alterne des phases où je séquestre ma copine au lit tout un samedi par exemple, avec une semaine entière où je lui fais l’amour ailleurs : cuisine, couloir, salle de bains, salon. Ainsi, ça réintroduit un élément de surprise : elle ne sait jamais quand ça va lui tomber dessus. L’autre jour, j’ai commencé à me caresser dans la douche et je l’ai appelée en prétextant qu’il y avait une araignée… Il faut ruser un peu pour sortir des sentiers battus !

Cynthia, 38 ans

 

Bann 16erreurs 1 Les Conseils Sexo de nos Amies Lesbiennes

​Repérez tous ces signaux qu’elle vous envoie

Evidemment, vous êtes à l’écoute de votre copine. Vous ne lui sautez jamais dessus sans son consentement, c’est évidemment, vous êtes un gars bien.

Mais mieux que le gars bien, il y a l’amant qui va lire entre les lignes. Celui qui va comprendre si c’est un jour de baise fulgurante ou un jour d’amour tendre et de câlins. Croyez-moi, vous marquez des points quand vous lui donnez ce qu’elle veut vraiment au moment où elle le veut.

C’est encore mieux que de l’intelligence artificielle, c’est le fait de devancer ses désirs. Si vous réussissez à comprendre ce qu’elle veut sexuellement, elle ne vous lâchera pas de sitôt.

Une remarque cependant : il nous arrive d’être changeantes, je ne vous l’apprends pas. Ce qui commence parfois comme une envie de petits câlins tout doux peut très bien finir en envie de baise bestiale. Vous n’allez pas vous plaindre, non ?

Tiffany, 26 ans

Demandez-lui ce qu’elle aime vraiment et ce qu’elle veut

On a la chance d’être des mammifères dotés de parole : utilisons-la ! C’est pas dur de demander à quelqu’un ce qu’il veut ! Demandez-lui vraiment dans les détails ce qu’elle aime.

« Et là, tu préfères un doigt ou deux ? Et là, tu préfères que j’accélère ou que je ralentisse ? Plus ferme, ou plus doux ? »

Si vous ne lui demandez pas, votre communication sexuelle ne progressera pas, vous ne réussirez pas à bâtir l’intimité nécessaire à une grande relation sexuelle. Vous pouvez bien vous entendre avec une femme, mais si elle n’arrive pas à se lâcher sexuellement avec vous, si vous n’arrivez pas à lui donner ce qu’elle veut, vous n’irez nulle part.

Et pour savoir, on peut rarement deviner : il faut demander. Ne pas avoir peur d’apprendre. Personne n’est né en étant un bon coup : on le devient avec l’expérience, en posant des questions.

Si vous avez en face de vous une fille qui « ne sait pas », qui n’est pas à l’aise avec la communication sexuelle (ça arrive), votre rôle deviendra alors de l’aider à s’éveiller sexuellement, à se livrer plus. Si elle ne sait pas ce qu’elle veut, comment pourriez-vous la satisfaire réellement ?

Vanessa, 32 ans

Demandez-lui de se toucher devant vous

Je ne connais pas de plus belle preuve de confiance, je ne connais pas d’apprentissage plus rapide du corps d’une femme que de la regarder se toucher sous mes yeux. Toutes mes copines, je prends leur main, je plante mes yeux dans les leurs, et je leur ordonne de se toucher devant moi.

La plupart jouent le jeu et ça me permet de comprendre si elles se touchent doucement, si elles se frottent vigoureusement, si elles rajoutent des doigts en plus.

N’ayez pas peur de demander, n’ayez pas honte d’essayer : le sexe entre adultes, c’est un peu notre Disneyland. Si vous ne vous amusez pas, si vous ne découvrez aucune sensation forte pendant que vous êtes en train de faire l’amour, je ne peux plus rien pour vous.

Le sexe est vraiment mon loisir préféré, et j’ai envie de trouver des partenaires de confiance, qui ont envie de m’éduquer, de se laisser aller en ma présence et d’essayer de nouvelles choses.

Votre rôle est vraiment de lui inspirer le plus confiance possible pour qu’elle puisse se sentir libre de tout faire avec vous, sans jugement.

Leslie, 23 ans

Y’a pas que la chatte dans la vie !

De temps à autre quand je couche avec des hétéros ou des bi-curieuses, j’entends des plaintes « le type, c’était l’OM, droit au but, aucune caresse. » Mais je dois avouer que je l’entends de moins en moins, cette plainte du marteau-piqueur. Vous avez désormais tous compris ce qu’était un clitoris et que votre langue était un de vos meilleurs instruments pour faire jouir les femmes.

Mais n’oubliez pas que le corps entier de la femme est érogène, que toutes les caresses lui font du bien. Essayez de varier, de changer, d’explorer. Même si vos chemins habituels fonctionnent bien, prenez le temps de tenter d’autres routes et de lui faire découvrir d’autres parties de son corps…

Samira, 36 ans

Un égoïsme mesuré pour une jouissance démesurée

Je ne sais pas si c’est vraiment un conseil sexuel de lesbienne tant ça me paraît vital pour tout le monde : moi, je demande toujours ce que j’aime ! Je ne suis pas madame Irma, je ne peux pas savoir tout ce qui va lui faire plaisir, mais je sais que les femmes aiment faire plaisir, aiment procurer du plaisir alors je leur demande clairement de me faire tout ce que j’aime.

Au fond, ce n’est pas de l’égoïsme, c’est comme si je fournissais un mode d’emploi de moi pour plus de plaisir. Au début, je flippais un peu d’imposer comme ça mes désirs, mes envies, mais au fur et à mesure je me rends compte que c’est ce qui me permet de me faire plaisir, et de leur faire plaisir.

Ne pensez pas que l’alchimie sexuelle va de soi : tout s’apprend. Caresser, mordiller, lécher, pincer, fesser, fister : tout est une question de communication. Et si vous n’osez pas demander ce que vous aimez, elle ne va pas le deviner

Marion, 26 ans

D’autres conseils sexo de lesbiennes en une phrase

  • Parlez de cunnilingus, ça nous donne envie ! Sophie, 30 ans
  • Mollo sur le clito ! (C’est sensible une femme, bordel !) Carole, 37 ans
  • Rangez votre bite ! (faites-lui une fois l’amour en remplaçant votre sexe par votre langue, devenez lesbienne vous aussi !) Annie, 51 ans
  • Le fist, c’est pas que dans les films ! (ça marche mieux si elle est vraiment détendue ou que vous avez de petites mains) Céline, 33 ans
  • L’orgasme, c’est pas une course. Prenez votre temps, elle prendra son pied. Laura, 21 ans
  • Les préliminaires, c’est pas que pour ta mère. Sonia, 45 ans

Un grand merci à toutes les demoiselles croisées lors de cette soirée « différente » pour tous vos conseils. Et un grand merci à vous, lecteurs d’Artdeseduire, qui me permettez de me rendre dans de nouveaux endroits pour écrire de nouveaux sujets !

Sélim, coach lesbien.

Bann 16erreurs 1 Les Conseils Sexo de nos Amies Lesbiennes

15 COMMENTAIRES
  • Frey dit :

    Article très intéressant, cela me conforte un peu sachant que je privilégie les caresses et la surprise sur le reste car ça marche souvent. Il y a de très bons conseils comme celui de la playlist aussi que j’aime beaucoup et que je vais sûrement essayer :)

    Très sympa d’avoir le point de vue des femmes sur le sujet j’aime beaucoup en tout cas ce nouvel horizon ^^

  • Lemminka dit :

    Avouons le, les lesbiennes, elles ont un avantage absolu (surtout face au bicurieuses) par rapport aux mecs: le fantasme. De l’interdit, de l’inconnu. Mais je suis sûr qu’un bon jeux de rôle peut arranger ca… :)

    • Sélim dit :

      On n’est clairement pas à armes égales, on ne représente ni la nouveauté, ni le tabou, ni l’interdit… Mais bon, on a aussi des avantages :)

  • Lenal'airderien dit :

    Bonjour, La play list , je trouve ça gnian gnian… l’article m’a donné envie d’essayer avec une femme c’est l’extase d’après ce quelle nous racontent ..

    C’est plus facile pour une femme du sexe avec une femme c’est comme si elle se faisait l’amour..

    .Seul souci , du sexe avec une femme qui est comme moi bof bof!!!

    • Sélim dit :

      Bah pourquoi tu dis ça ?
      D’abord il faut accepter de s’aimer, et ensuite, on attire presque les autres par magie !
      Bonne chance dans ta quête de femme, chère Lena !

  • AL dit :

    Sélim, t’as vraiment un métier difficile ! ;)

  • calico jack dit :

    je serais quand mêmes interresser pour les meilleurs morceaux … les morceaux types sauvages / tendresse pour l esprit et sacader / ondulatoire pour le corps …s’amuser a synchronisé sa respiration et son cardio c est supra cool .

  • calico jack dit :

    Pour ceux qui le ne save pas notre coeur bas au repos entre 50 et 90 le coeur peut venir se coller au BPm de la musique si celui ci est assez proches … progressivement ont peut ainsi monter en rytme jusqu’au classique 127, 8 mais c est pas une obligation

  • calico jack dit :

    c est passer d un plaisire a deux  » je » à un  » nous  » , personnelment je pense c est sympas de l utiliser les premiers temps de relation ou bien en éducatif pour couples … j ai pousser l idée plus loin il y a ans de cela sur le forum.

  • Yop dit :

    « Rien ne tue plus le couple que la routine ».

    Bon…On est en 2016, il faudrait peut-être sortir du cadre des excuses bidons et des clichés.
    La routine n’a jamais tué la couple. C’est tout l’inverse, la routine CONSTRUIT le couple. Etre en couple ne se résume pas à prendre du bon temps et partir en week-end de temps en temps. C’est bien, mais superficiel.
    Le couple, le vrai, se construit à travers un quotidien partagé. C’est lieu des fondations que sont les valeurs, les habitudes, les concessions, qui forment le couple en profondeur.

    Ce qui tue le couple, c’est plus la divergence des attentes, le fait de regarder dans deux directions opposées…ce qui a pour conséquence de rendre le quotidien insupportable, en effet.

    Mais la routine comme tue l’amour, ça n’a pas de sens. Sans quotidien, pas de couple, juste des amants passagers.

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)